Bienvenue, Invité
30 janvier 2023, 03:47:42 am 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 0 24945
RL : 0 13221
FE : 0 2562
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Vous souhaitez nous aider à faire vivre le forum avec une participation aux frais de fonctionnement du site (hébergement, nom de domaine) , cliquez > ICI <

Auteur Sujet: [Discussion] Le corps onirique dans un RL  (Lu 2626 fois)

Hors ligne Baron-of-Hell

  • Rêveur régulier
  • *
  • Messages: 90
  • Sexe: Homme
  • Démon du Rêve
[Discussion] Le corps onirique dans un RL
« le: 29 septembre 2010, 20:11:12 pm »
0
Le corps onirique

De mon point de vu, le corps onirique est différent du corps physique (le corps réel).
En fait il s’agit d’une simple copie du corps physique. On pourrait aussi s’en passer et vivre en pur esprit dans un rêve lucide.

Dans un rêve lucide, on est une sorte de fantôme, un spectre, comme si l’on était mort. C’est plutôt fun, non ? Le corps onirique est abandonné de toutes les lourdeurs et incommodités du corps physique réel, c’est entre autres ce qui rend l’expérience du rêve lucide si agréable.

Quand je fais un rêve lucide, j’ai sans cesse l’impression d’être mort et de vivre en esprit pur. Peut-être que c’est ce qui se passe après la mort : rêve lucide non stop !!! ah ah ah ah Ce serait vraiment cool…. Non ?
Le temps n'est qu'un système de comptage.

Hors ligne A-S

Re : Le corps onirique
« Réponse #1 le: 30 septembre 2010, 09:54:45 am »
0
Peut-être que c’est ce qui se passe après la mort : rêve lucide non stop !!! ah ah ah ah Ce serait vraiment cool…. Non ?
C'est l'opinion des tibétains dans le Bardo Thödol, il existe une étape entre la présente incarnation et la suivante, juste après la mort, où la conscience est piégée dans une hallucination, si elle arrive à reconnaître qu'il s'agit d'une sorte de rêve, elle peut échapper au cycle des réincarnations.


Hors ligne Zeph

  • Rêveur habitué
  • **
  • Messages: 175
  • Sexe: Homme
Re : Le corps onirique
« Réponse #2 le: 30 septembre 2010, 14:41:58 pm »
0
Maintenant que tu le dis, c'est vrai que les quelques fois où j'ai fait un WILD à partir de mon lit, la sensation de "tête dans le coltar" (terme scientifique officiel =p) était absente, je n'y avait même pas fait attention! Un TR de plus à ajouter à la panoplie des armes anti-faux réveil, merci Baron =)

Hors ligne asmoth

  • Rêveur actif
  • *
  • Messages: 397
  • Sexe: Homme
  • Apprenti onironaute... RL : 3
Re : [Discussion] sur le corps onirique
« Réponse #3 le: 04 octobre 2010, 22:49:18 pm »
0
Bon, ne trouvant pas de topic plus approprié que celui-ci sur le corps onirique, et n'en ayant pas encore vu parler, je pose ma question ici ^^
Je viens de lire "L'Homme invisible" (de H. G. Wells) et par conséquent vous vous doutez de ce que je vais vous demander : avez vous déjà essayé de vous rendre invisible en rêve ? Faire disparaître progressivement ses mains, son corps... Se regarder dans un miroir... Ça pourrait être intéressant non ? :)
"Certes, un rêve de beignet, c'est un rêve, pas un beignet. Mais un rêve de voyage, c'est déjà un voyage."
Marek Halter

Hors ligne Baron-of-Hell

  • Rêveur régulier
  • *
  • Messages: 90
  • Sexe: Homme
  • Démon du Rêve
Re : [Discussion] sur le corps onirique
« Réponse #4 le: 04 octobre 2010, 22:57:40 pm »
0
Oui, on peut être incorporel, c'est intéressant. Ca m'est déjà arrivé involontairement, je n'avais pas de corps du tout, donc j'étais invisible
Le temps n'est qu'un système de comptage.

Hors ligne MajorTom

Re : [Discussion] sur le corps onirique
« Réponse #5 le: 04 octobre 2010, 23:05:11 pm »
0
Intéressant cette sensation de légèreté, chose qui ne m'est pas du tout apparu dans mes premiers rêves lucides.

Bien au contraire tous mes mouvements étaient d'une lourdeur, faire certaines actions était vraiment pénible. Ce phénomène est du au manque de lucidité ?
Ça doit être commun aux premiers RL surement ?
Here I am, not quite dying.

Hors ligne asmoth

  • Rêveur actif
  • *
  • Messages: 397
  • Sexe: Homme
  • Apprenti onironaute... RL : 3
Re : [Discussion] sur le corps onirique
« Réponse #6 le: 04 octobre 2010, 23:10:41 pm »
0
Ah oui incorporel, je pensais pas à ça en fait. Invisible visuellement, mais avec un corps physique qu'on pourrait toucher par exemple, sans pour autant le voir... Je sais pas si notre inconscient considère que le corps n'a pas de "réalité physique" à partir du moment où on ne le voit plus ^^
"Certes, un rêve de beignet, c'est un rêve, pas un beignet. Mais un rêve de voyage, c'est déjà un voyage."
Marek Halter

Hors ligne A-S

Re : Re : [Discussion] sur le corps onirique
« Réponse #7 le: 04 octobre 2010, 23:16:47 pm »
0
Intéressant cette sensation de légèreté, chose qui ne m'est pas du tout apparu dans mes premiers rêves lucides.

Bien au contraire tous mes mouvements étaient d'une lourdeur, faire certaines actions était vraiment pénible. Ce phénomène est du au manque de lucidité ?
Ça doit être commun aux premiers RL surement ?
Ce n'est pas lié aux premiers rêves lucides. Cela m'est arrivé parfois dans ce qu'on appelle ailleurs sur le forum "L'état intermédiaire". Une sorte d'inter rêve, avant qu'un rêve ne commence vraiment, comme si mon corps onirique avait du mal à se former.
Te rappelles-tu de ton rêve, est-ce que la sensation de lourdeur est venue dès que tu es devenu lucide ? Cela n'avait rien à voir avec le scénario du rêve ?

Ah oui incorporel, je pensais pas à ça en fait. Invisible visuellement, mais avec un corps physique qu'on pourrait toucher par exemple, sans pour autant le voir... Je sais pas si notre inconscient considère que le corps n'a pas de "réalité physique" à partir du moment où on ne le voit plus ^^
Bonne question, il m'est arrivé de me débarrasser de mon corps onirique, mais jamais d'essayer de devenir juste invisible. A tenter  :P

Hors ligne MajorTom

Re : Re : Re : [Discussion] sur le corps onirique
« Réponse #8 le: 04 octobre 2010, 23:28:04 pm »
0

Ce n'est pas lié aux premiers rêves lucides. Cela m'est arrivé parfois dans ce qu'on appelle ailleurs sur le forum "L'état intermédiaire". Une sorte d'inter rêve, avant qu'un rêve ne commence vraiment, comme si mon corps onirique avait du mal à se former.
Te rappelles-tu de ton rêve, est-ce que la sensation de lourdeur est venue dès que tu es devenu lucide ? Cela n'avait rien à voir avec le scénario du rêve ?

Ca se produisait dès que je devenais lucide oui, c'était lors de mes premiers RL. J'ai remarqué que c'est lié à un TR que je fais dès que je prends conscience du rêve, je regarde mes mains pour fixer ma lucidité et là mes mouvements deviennent pénibles, rien que de tendre le bras est difficile XD

Heureusement maintenant ça ne me le fais plus.
Here I am, not quite dying.

Hors ligne Zeph

  • Rêveur habitué
  • **
  • Messages: 175
  • Sexe: Homme
Re : [Discussion] sur le corps onirique
« Réponse #9 le: 05 octobre 2010, 00:44:47 am »
0
J'ai remarqué exactement le même phénomène dans mes premiers rêves lucides (étant donné que j'en suis à seulement 4, autant dire tous). Au début du rêve, j'ai l'impression d'être stone, le cerveau embrumé. Réfléchir clairement est difficile, j'ai du mal à me concentrer et à accéder à mes pensées. Mes mouvements sont aussi comme entravés. J'ai supposé que c'était dû au fait que je n'avais pas encore le réflexe de stabiliser mes RL, mais je ne suis plus trop certain au vu de ce qu'Attrape-songes dit =o

Hors ligne Inis

  • Rêveur régulier
  • *
  • Messages: 78
  • Sexe: Femme
Re : Re : Re : [Discussion] sur le corps onirique
« Réponse #10 le: 05 octobre 2010, 04:33:33 am »
0
tous mes mouvements étaient d'une lourdeur, faire certaines actions était vraiment pénible. Ce phénomène est du au manque de lucidité ?
Ça doit être commun aux premiers RL surement ?
Ce n'est pas lié aux premiers rêves lucides. Cela m'est arrivé parfois dans ce qu'on appelle ailleurs sur le forum "L'état intermédiaire". Une sorte d'inter rêve, avant qu'un rêve ne commence vraiment, comme si mon corps onirique avait du mal à se former.

Je plussois Attrape-songe, lors d'un début de WILD, particulièrement quand il s'agit d'un départ du lit, il arrive que le corps onirique soit très lourd et ceci sans problème de lucidité.

" Nuit du 18 au 19 novembre 2008 : Je décide de me lever. C’est très difficile. Je me retrouve assise au bord du lit et fais le TR du nez bouché. Il est positif. Je suis bien en RL et j’ai mon objectif de recherche d’objet bien clair. J’essaie de me lever mais mon corps de rêve est trop pesant, chaque mouvement est un effort surhumain. Je me retrouve allongée.
Je me rassois, c’est beaucoup plus facile. Je fais le TR du nez bouché : négatif ! Je me suis vraiment assise ! Je suis bien réveillée, il est 6 H 22.
"
Dans cet exemple ma lucidité était très bonne, j'avais mon objectif clairement en tête. La transition rêve/éveil était nette au niveau corporel mais difficile à repérer au niveau conscience.

Je pense effectivement que ces lourdeurs sont dues au fait que dans l"'état intermédiaire" le corps onirique n'est pas tout à fait investi et il y a un résidu de ressenti du corps physique qui se trouve en paralysie du sommeil.
Pour dépasser ces sensations et s'ancrer totalement dans le rêve il faut accentuer les ressentis tactiles en se frottant vigoureusement les mains ou en tripotant tout ce qui peut être attrapé. :)

Edit : Lors d'un DILD le moment de la prise de lucidité peut être un moment délicat où il y a risque de réveil, surtout les premières fois avec l'émotion souvent associée. Je pense que l'on peut donc se retrouver dans un contexte ressemblant.

Maintenant, si la sensation de lourdeur se situe à l'intérieur du déroulement du RL, il est possible que cela soit à rapprocher de ces RN où l'on a parfois du mal à avancer. Dans ce cas il y a plusieurs options pour voir la chose. Certains disent que c'est également un ressenti du corps physique endormi ou d'autres que cela fait partie du rêve et que c'est psychanalysable, ou pourquoi pas les deux ?
Personnellement je n'ai jamais eu le cas en RL.

Citation de: Attrape-songes
Je sais pas si notre inconscient considère que le corps n'a pas de "réalité physique" à partir du moment où on ne le voit plus ^^
Bonne question, il m'est arrivé de me débarrasser de mon corps onirique, mais jamais d'essayer de devenir juste invisible. A tenter  :P

J'ai eu les deux et il y a une différence.
Lorsque l'on n'a plus le corps onirique on se retrouve comme un point de conscience. Dans mon cas, à l'intérieur du rêve je n'avais aucun ressenti corporel, je n'étais pas forcément à "hauteur d'homme" et je déplaçais mon attention avec des effets style zoom avant. Par contre, dans un autre RL où j'ai voulu devenir invisible j'avais les ressentis corporels. La seule différence était que j'étais transparente et que les PR ne me voyaient pas.
"La vie, c'est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l'équilibre." Albert Einstein

Re : [Discussion] sur le corps onirique
« Réponse #11 le: 05 octobre 2010, 14:29:14 pm »
0
Moi ça dépend des circonstances dans lesquelles j'effectue mon WILD. Si je l'effectue directement à partir de l'état de veille, j'aurai un mal fou à bouger mon corps onirique. Je pense que ça vient du fait que durant cet état, on ne fait pas bien la différence entre le corps physique et le corps onirique. Combien de fois, en PS, j'ai voulu bouger hors de mon corps physique pour profiter d'un bon rêve ! Heureusement, dans quelques cas rares, j'ai réussi à m'extraire/m'éloigner de mon corps physique en me laissant porter par les vibrations, et le rêve a pu démarrer :

Extrait de l'entrée du 24/25 mars 2008 dans mon JR : [...]j'ai eu une PS cette nuit, et je m'étais souvenu qu'il fallait se "laisser porter" par les vibrations.
C'est ce que j'ai fait, elles me portaient vers la gauche, je me laisse faire mais je ne parviens pas à quitter le lit. Cela dure quelques secondes. Ensuite, quelques éléments oniriques font leur apparition dans ma chambre : une espèce de cloche transparente avec des éclairs colorés à l'intérieur disposé au plafond.


Dans d'autres cas, les vibrations ne durent pas si longtemps et ne sont pas si intenses, alors il faut que je chercher une alternative : j'ai souvent entendu parler du "roulement en bas du lit" mais il me fallait un effort toujours colossal pour l'effectuer. Parfois, je me cramponnais de toutes mes forces sur le côté de lit pour me foutre par terre.
Au bout d'un moment, j'ai compris qu'il fallait que j'utilise mon imagination à fond pour y arriver. Mais je me suis rendu compte par la suite que fouler le sol de sa chambre pendant un WILD n'était pas suffisant, le décor n'était toujours pas formé, la vision état absente. Bref, ça ressemblait même pas à un rêve !

Extrait de l'entrée du 22 juillet 2010 : Je me suis réveillé à 5h, je me retourne et me rendors... en PS :
J'essaie de ne pas avoir peur en pensant aux effets positifs de la PS. [...]Je fais à peu près tout en mon pouvoir pour "voir" un décor onirique. Je ne vois que du noir, c'est insupportable. C'est une ambiance vraiment pénible. [...]L'attente est longue dans cet état. Alors, je prends les choses en main, je m'active et je m'imagine sortir de mon lit [...].
J'essaie de ressentir le plancher à mes pieds de la manière la plus réaliste. Et me voilà sorti de mon lit, je titube presque mais je suis enfin sorti (ça me donne vraiment l'impression d'un accouchement cette histoire ^^).


Même si je n'ai jamais vécu d'accouchement consciemment, ça m'y fait penser car c'est un entrée laborieuse dans le monde onirique.
Mais le pire, c'est qu'une fois sorti du lit, rien n'est fait. Il faut continuer à tout toucher, tout ressentir pour activer ce corps onirique, comme le dit si bien Inis.
Plus on s'éloignera du lit, là où repose le corps physique paralysé, plus on aura de l'aisance à se déplacer (et surtout à percevoir) avec son corps onirique. Parce que c'est bien de ça dont il est question. Le lien sensoriel entre le monde onirique et le corps onirique.

EDIT : Et j'oubliais. Quand j'ai essayé le WILD dans un rêve, l' "éloignement hors du corps" était nettement plus facile et sans accroc ! Mais là on se heurte à un problème de définition (un peu HS) : faire un WILD depuis un rêve, c'est un DILD.

Hors ligne Zarly

Re : [Discussion] sur le corps onirique
« Réponse #12 le: 02 novembre 2010, 13:32:46 pm »
0
Il m'est également arrivé quelques fois de courir au ralenti dans des rêves normaux sans trop savoir pourquoi.

Sinon, les seuls fois ou j'ai trouvé mon corps lourd est pendant mes PS ou je luttais pour me réveillé.
Généralement, j'essaye de lever mon haut du corps et j'ai l'impression de saccader et d'être comme un aimant qui est attiré vers un autre.

Pour le visuel de mon corps onirique, soit je n'y fais pas attention, soit il est normal, soit je suis à la 3eme personnes ou dans de très rare cas (2fois) j'ai vu mon corps onirique comme une enveloppe corporelle blanche translucide, un peu comme un fantôme mais uniquement dans des rêves en début de cycle et toujours à l'intérieur de chez moi (chambre ou pièce de la maison)...
Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité.
Méthode WILD VISU

Hors ligne Djo

Re : [Discussion] sur le corps onirique
« Réponse #13 le: 30 novembre 2010, 17:34:37 pm »
0
Il m'est arrivé quelque chose d'étrange. Alors que je commençais tout juste à savoir ce qu'était qu'un rêve lucide, j'ai rêvé que je devenais lucide (ou bien c'était un pré-lucide, je n'arrive pas à déterminer.). Mais dans ce rêve je me suis dis "Tiens je vais essayer de devenir lucide", ce que j'ai tenté par la force mentale et j'ai ressenti des frissons dans tout mon corps onirique :o (j'avais ensuite l'impression d'être lucide).

À ce moment j'avais lu peu de choses sur les RL et ne connaissais pas Attrape-Songes, donc après mon premier rêve lucide (qui s'est passé normalement) j'ai mis cette sensation de frissons sur le compte de mon ignorance de ce que cela faisait de "devenir lucide".
Seulement ça m'est arrivé deux fois après mon premier RL, alors que je me concentrais pour devenir lucide par la force de la pensée.
Est-ce que quelqu'un aurait déjà ressenti ce genre de "frissons oniriques" ?
"L'imagination trouve plus de réalité à ce qui se cache qu'à ce qui se montre."   [Gaston Bachelard]

Hors ligne awiluum

  • Onironaute expérimenté
  • *
  • Messages: 805
  • Sexe: Homme
Re : [Discussion] sur le corps onirique
« Réponse #14 le: 01 décembre 2010, 20:28:48 pm »
0
Citer
Mais je me suis rendu compte par la suite que fouler le sol de sa chambre pendant un WILD n'était pas suffisant, le décor n'était toujours pas formé, la vision état absente. Bref, ça ressemblait même pas à un rêve !

c'est exactement ce qui m'est arrivé cette nuit lors de ma premiere WILD totalement réussie, juste après un micro réveil (quelques secondes), j'essaie de me rendormir, et je me retrouve quasi instantanément en PS, je ne vois rien dans mes PS je ressens juste, et j'ai essayé de sortir mon corps onirique en me roulant sur le côté, au mremier essai ça m'a fait un truc bizzarre, comme quand tu envois un boomerang, mon corps onirique est revenu comme attiré par un aimant par mon corps physique, j'ai essayé une deuxième fois avec un peu plus de conviction et je suis totalement "sorti" en fait j'avais vraiment l'impression d'être présent autre part que dans mon corps physique, mais en même temps je n'ai pas ressenti une réalité existant réellement, comme si j'etais en train de rêver ma sortie et non la vivre réellement. je suis resté environ 2 secondes dans cet etat mais je ne voyais rien je me sentais(visualisait) juste présent autre part que dans mon corps physique mais c'etait le noir complet
Citer
Je fais à peu près tout en mon pouvoir pour "voir" un décor onirique. Je ne vois que du noir
si tu pouvais me donner deux trois astuces pour progresser, j'avais lu que certains peuvent recréer fidèlement leur chambre avec tous ses détails, je ne voit pas comment c'est possible, pour moi c'est le néant complet. ???

 

Page générée en 0.661 secondes avec 47 requêtes.