Bienvenue, Invité
05 février 2023, 06:13:08 am 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 0 25004
RL : 0 13235
FE : 0 2567
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Vous débutez l'aventure du rêve lucide ? Un tutoriel est à votre disposition > ICI <

Auteur Sujet: [Méthode test] Technique de la tête qui tombe  (Lu 4048 fois)

Hors ligne Pygmalion

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 3781
  • Sexe: Homme
    • Rêve lucide
[Méthode test] Technique de la tête qui tombe
« le: 24 juillet 2017, 21:55:36 pm »
0
Hello,

Je vous livre une méthode que je n'ai pas utilisé depuis longtemps, mais qui m'est revenue en mémoire et qui mérite peut-être d'être expérimentée dans le cadre du RL. Je ne sais pas si ça va fonctionner, mais pourquoi pas.

Je me souviens en effet de l'époque ou j'effectuais ma formation en sophro à Paris Sorbonne. Le gros problème chez les débutants c'est qu'ils s'endorment systématiquement pendant les relaxations profondes, empêchant de ce fait le travail d'AS et autres inductions pédagogiques ou thérapeutiques (tu passes à côté de quelque chose, c'est une séance de perdue).

Pour remédier à ce problème, les médecins qui nous formaient nous faisaient faire des relaxations en position assise sur une chaise. Ainsi, lorsque nous commencions à nous endormir, la tête tombait et ça provoquait immédiatement une légère remontée en niveau de veille, mais uniquement la conscience, pas le corps. Donc impossible de s'endormir. Ils nous laissaient comme cela jusqu'à saturation de HH (environ dix minutes, un quart d'heure de tête qui tombe) et ensuite, on pouvait s'allonger (surtout sans ouvrir les yeux et en sollicitant le corps le moins possible). Le tapis de sol était juste à côté de la chaise. A partir de là, vu que la conscience était en état d'hyper vigilance, il était relativement facile de partir sur des AS et des inductions sans s'endormir en ayant cette impression de décorporation.

Du coup, je me demande si, lorsque l'on a envie de se recoucher après un WBTB, il ne serait pas intéressant de mettre une chaise à côté de son lit et appliquer la même technique, c.a.d, se laisser endormir sur la chaise, puis quand le corps n'en peut plus mais que la conscience est bien en alerte à cause de cette tête qui tombe systématiquement, se coucher gentiment et faire un bon WILD?

Je suis certains que vous avez déjà tous vécu le phénomène de la tête qui tombe dans un train ou en tant que passager dans une voiture. La dernière fois que ça m'est arrivé, c'était dans un car après après avoir fait les 34 km de descente de l'Ardèche. je commençais à m'endormir, les HH me ramenait systématiquement sur le rivière, ma tête tombait, je reprenais un semblant de veille, puis ça recommençait, et ainsi de suite. C'était délicieusement agréable  :)
"S'éveiller, c'est arrêter de rêver. Autrement dit, disparaître de cet univers onirique pour devenir celui qui le rêve". Alexandro Jodorowsky

Hors ligne Lune-Bleue

  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 9271
  • Sexe: Femme
  • Dormeuse monoculaire
Re : [Méthode] Technique de la tête qui tombe
« Réponse #1 le: 25 juillet 2017, 10:58:36 am »
0
Merci pour ce partage Pygmalion ! Ça fait beaucoup penser à certaines méthodes pour la pratique des micro siestes (j'en fais en voiture ou sur une chaise, et la tête qui tombe m'aide à ne pas m'endormir complètement). Un peu comme la méthode de tenir un crayon ou une fourchette entre ses doigts (quand on perd trop conscience le corps se relâche et donc l'objet tombe, le bruit nous fait revenir à nous).

Je suis curieuse de voir quels effets ça pourrait avoir sur l'induction d'un WILD, car oui clairement, approcher le sommeil comme ça plein de fois, en stimulant en plus les hallucinations, ça pourrait provoquer des choses sympa au moment de se recoucher réellement.
Cela dit, comme pour les micro siestes, je crains que ça ait tendance à "requinquer", et donc à empêcher de dormir par la suite ? J'imagine que ça pourrait facilement provoquer une insomnie, mais bon c'est le risque à chaque tentative de WILD peu importe la ou les méthodes utilisées, tu me diras.

J'essaierai à l'occasion pendant un réveil naturel, je te redirai :)
Not all those who wander are lost - J.R.R. Tolkien

Journal de RL
Journal de RN

Hors ligne SOMNUS

Re : [Méthode test] Technique de la tête qui tombe
« Réponse #2 le: 25 juillet 2017, 11:33:47 am »
0
Intéressant.  :)
Même si, pour ma part, c'est le contraire ce qu'il me faudrait : même en état de relaxation trèèèèèèèèès profonde et même avec ces micro-endormissements où la tête tombe (sauf que je suis allongé, donc elle n'a pas où tomber... ;D), je n'arrive pas à m'endormir ...  :P Peut-être tu aurais un conseil ?
Sinon, une question :
Citer
saturation de HH
Par quelle voie ?

Citer
l était relativement facile de partir sur des AS et des inductions sans s'endormir en ayant cette impression de décorporation.
C'est à dire ???

Merci.
Iktomi : 4 — Iktomi : 2

JR de SOMNUS

Hors ligne Pygmalion

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 3781
  • Sexe: Homme
    • Rêve lucide
Re : Re : [Méthode test] Technique de la tête qui tombe
« Réponse #3 le: 26 juillet 2017, 21:23:00 pm »
0
je n'arrive pas à m'endormir ...  :P Peut-être tu aurais un conseil ?
C'est une méthode qui est facile à utiliser et qui fonctionne bien lorsque l'on est vraiment épuisé ou alors lorsque qu'on a déjà une bonne pratique d'auto-hypnose ou alors si c'est une tierce personne qui fait les inductions; ce qui était le cas en sophro.

C'est à dire ???
Quand la boucle de rétroaction du système nerveux périphérique est "déconnectée". C'est ce qu'il se passe en relaxation profonde. L'influx nerveux ne parvient plus au cerveau. C'est ce qui donne l'impression de ne plus avoir de corps.
"S'éveiller, c'est arrêter de rêver. Autrement dit, disparaître de cet univers onirique pour devenir celui qui le rêve". Alexandro Jodorowsky

Hors ligne SOMNUS

Re : [Méthode test] Technique de la tête qui tombe
« Réponse #4 le: 27 juillet 2017, 14:58:27 pm »
0
Je dois faire quelque chose mal ...  :P

Citer
fonctionne bien lorsque l'on est vraiment épuisé
Ca, je t'assure, je le suis en permanence. Et pourtant ...

Citer
C'est ce qui donne l'impression de ne plus avoir de corps.
OK. J'ai compris par "décorporation" une vraie OBE. Ceci dit, je pense que je pratique déjà très longtemps la relaxation profonde, j'arrive à des états très "cool", sans pensée parasite, sans le moindre mouvement, je peux y rester 1-2 heures mais ce sentiment de ne plus avoir de corps, je ne l'atteins pratiquement jamais. C'est presque le contraire : mes sensations kinesthésiques deviennent si fort que ça devient contre-productif.  ??? 
Iktomi : 4 — Iktomi : 2

JR de SOMNUS

Hors ligne Vlad Tepes

Re : [Méthode test] Technique de la tête qui tombe
« Réponse #5 le: 18 août 2017, 21:18:39 pm »
0
Salut, super technique, ça rappelle un peu la technique du trousseau de clés qui tombe que certains utilisent pour faire des micro-siestes (mais qu'on pourrait aussi utiliser pour les WILD du coup).


Hors ligne Pygmalion

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 3781
  • Sexe: Homme
    • Rêve lucide
Re : Re : [Méthode test] Technique de la tête qui tombe
« Réponse #6 le: 18 août 2017, 22:20:01 pm »
0
Salut, super technique, ça rappelle un peu la technique du trousseau de clés qui tombe que certains utilisent pour faire des micro-siestes (mais qu'on pourrait aussi utiliser pour les WILD du coup).
Tout à fait, sauf que les risques d'insomnie sont quand même assez élevés. En sophro, l'idée c'est de ne pas s'endormir, mais pour un RLer, il le faut. Cette technique est plutôt un entrainement à la prise de conscience de son endormissement, pour essayer d'en comprendre le processus, parce qu'en se réveillant une fraction de seconde après s'être endormi, on peut mieux comprendre ce qu'il se passe.

Par contre, pour une personne qui veut s'amuser dans un festival d'HH, cette technique va bien à condition d'être super fatigué et de faire durer l'exercice au minimum 20 bonnes minutes.

La perte de conscience lors de la phase hypnagogique et due au fait que certaines zones du cerveau se déconnectent. Un peu comme si Morphée coupait aveuglément un gros câble de télécommunication composé de milliers lignes téléphoniques. Or, parmi toutes ces lignes, il y en a une, et une seule, qui pourrait rester en service sans que cela altère la qualité du sommeil. Cette ligne, c'est celle de la conscience, et elle n'est absolument pas incompatible avec le sommeil. Au contraire, elle le même le rend même plus efficient (c'est le sommeil en pleine conscience). La preuve c'est que quand on RL, on est super en forme le lendemain.

L'objet de mon "travail" en ce moment avec les WILD et autres techniques de relaxation profonde, c'est d'essayer "d'identifier" quelle est cette ligne qui devrait rester en service, et faire en sorte que Morphée coupe tout, sauf celle-ci. Je sais c'est hyper ambitieux et peut-être quasi-impossible, mais je me donne une chance.

J'ai aussi une autre idée en tête. Pour te donner une image, c'est celle du web. Quand une grosse voie de communication est coupée quelque part, le signal emprunte tout naturellement un autre chemin (logique du maillage). Ainsi tu peux continuer à te servir de ton ordi sans même t'être rendu compte que le signal est passé par un autre endroit. Dans notre cerveau, vu sa plasticité, c'est la même chose (sauf accident grave). Il est tout à fait envisageable, à mon avis, dans un cerveau en bonne santé, de contourner le problème de la perte de conscience due au zèle de Morphée en construisant des nouvelles voies, en-dehors du câble principal qu'il coupe tous les soirs.

C'est en fait ce qu'on fait tous en RLant régulièrement. On créé aussi de nouvelles voies qu'il suffit d'activer pendant le RN pour basculer en RL. Et plus on RL, plus on active ces voies et plus elles se maintiennent en activité et plus il est facile de RLer. Pourquoi les débutants ont-ils plus de difficultés que les personnes aguerries, c'est simplement pour cette raison. Les personnes aguerries ont créé naturellement des voies supplémentaires entre le cortex préfrontal et les structures plus profondes du cerveau.

En ce moment, je suis en train d'essayer de "construire" de nouvelles voies en WILDant à tout bout de champ, sans forcément chercher à rester lucide. L'idée c'est de préparer le terrain, neurone après neurone, et puis, un beau jour, lorsque le dernier neurone sera sera connecté, peut-être que cette voie pourra rester ouverte en permanence, à condition de bien l'entretenir.

C'est un peu ma quête du moment et mon objectif ultime serait de pouvoir vivre, au moins une fois dans ma vie, la pleine conscience en état de vacuité, c.a.d être lucide en sommeil lent profond dans le néant le plus total (ou pas).

Tout cela n'est bien-sûr qu'un modèle théorique perso que j'ai essayé de mon construire pour visualiser ce qu'il peut se passer dans le cerveau. Ca n'a rien de scientifique et ça n'est pas non plus une vérité. C'est juste une hypothèse, mais qui me séduit bien; raison pour laquelle je la bichonne  :)
"S'éveiller, c'est arrêter de rêver. Autrement dit, disparaître de cet univers onirique pour devenir celui qui le rêve". Alexandro Jodorowsky

Hors ligne Redfuchs

  • Songeur en devenir
  • *
  • Messages: 12
  • Sexe: Femme
Re : [Méthode test] Technique de la tête qui tombe
« Réponse #7 le: 19 août 2017, 05:27:39 am »
0
Hyper intéressante ta théorie ! Hate de voir l'évolution  :)
La méthode de la tête qui tombe a l'air pas mal pour les débutants qui veulent travailler le wild non ?
Anciennement EmmaLvd

Hors ligne SOMNUS

Re : [Méthode test] Technique de la tête qui tombe
« Réponse #8 le: 19 août 2017, 09:12:16 am »
0
Tu devrais y arriver puisque tu as de la facilité à t'endormir consciemment. Le seul "hic" est de t'endormir ainsi en dehors de la période REM.
Iktomi : 4 — Iktomi : 2

JR de SOMNUS

Hors ligne Pygmalion

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 3781
  • Sexe: Homme
    • Rêve lucide
Re : Re : [Méthode test] Technique de la tête qui tombe
« Réponse #9 le: 19 août 2017, 10:45:44 am »
0
Hyper intéressante ta théorie ! Hate de voir l'évolution  :)
La méthode de la tête qui tombe a l'air pas mal pour les débutants qui veulent travailler le wild non ?
Perso, je ne pense pas qu'il faille associer "tête qui tombe" et "WILD". Ce sont deux choses différentes. La technique de la tête qui tombe, c'est plutôt un entrainement à la relaxation tout en s'assurant de ne pas s'endormir. Ainsi, on peut aller de plus en plus loin dans la relaxation, de plus en plus profondément.

Une fois que les techniques de relaxation (entre autres) sont bien maîtrisées, là, on peut envisager le WILD, mais de préférence aux petites heures du matin, après avoir bien dormi. Ce matin, par exemple, j'ai fait une relax de 45' suivi d'un WILD. J'avais dormi de 22h30 à 4h soit 5h30 de bon sommeil. Du coup, vu que le sommeil lent léger et lent profond ne sont plus vraiment nécessaires, j'ai pu entrer directement en phase REM.

Après,c'est une histoire de juste équilibre. Si on dort trop, on n'arrive plus à se rendormir et on passe évidemment à côté du RL. Si on ne dort pas assez, on passe à côté du WILD car il y a encore du capital de sommeil lent à consommer. Avec un peu de chance, si on a fait de bonnes AS et du MILD, on peut DILDER. Donc, je pense que chacun peut, par tâtonnements, essayer de cerner ses rythmes et ses besoins en sommeil pour trouver la fenêtre idéale du WILD.

Par ailleurs, la diététique joue aussi un rôle. Je suis en train de lire un bouquin sur l'alimentation du cerveau et c'est assez intéressant de comprendre ce qui favorise sont bon fonctionnement et ce qui le met dans le cirage. Un seul verre de vin le soir peut te faire foirer un RL. Un café à une mauvaise heure de la journée, pareil, les graisses, je n'en parle même pas. Mais bon, on ne va pas tout sacrifier au RL ça serait dommage, mais à mon avis, c'est important de connaître le plus de paramètres possibles pour se donner un maximum de chances, notamment savoir ce qui favorise le RL et ce qui peut le défavoriser. Ces deux dernières semaines , mis à part les 3 bières que j'ai bu avec Tiho, je n'ai quasiment pas touché une seule goutte d'alcool et j'ai essayé de manger le plus tôt possible en soirée et assez léger pour ne pas que le système digestif pompe toute l'énergie dont le cerveau pourrait avoir besoin la nuit. En fait, tout est lié. Après, c'est à chacun de nous de voir comment on peut aménager sa vie en fonction d'un tas de choses (famille, boulot, loisir, envies, besoins, etc).

Tu devrais y arriver puisque tu as de la facilité à t'endormir consciemment. Le seul "hic" est de t'endormir ainsi en dehors de la période REM.
Oui, mais c'est une facilité qui est arrivée au prix de plusieurs années d'entrainement à la relaxation, à raison d'une séance quotidienne d'au minimum 45'. Et ça, ça n'a pas toujours été facile  :(. Y'a un monstre boulot derrière. Comme disait mon prof, "sans le gâteau dessous, pas de cerise dessus"  ;).

Sinon, tu as 100% raison en ce qui concerne la phase REM. Et on est tous d'accord là-dessus; à savoir qu'il est quasi incontournable d'avoir bien dormi (mais pas trop non plus) avant d'espérer faire un WILD. Toute tentative de WILD pendant les premières heures de sommeil est vouée à l'échec. Si on WILD le soir (comme je fais souvent) c'est uniquement pour de l'entrainement, je ne recherche pas le RL à cette heure-là.

 
"S'éveiller, c'est arrêter de rêver. Autrement dit, disparaître de cet univers onirique pour devenir celui qui le rêve". Alexandro Jodorowsky

Hors ligne SOMNUS

Re : [Méthode test] Technique de la tête qui tombe
« Réponse #10 le: 19 août 2017, 11:12:26 am »
0
Citer
Oui, mais c'est une facilité qui est arrivée au prix de plusieurs années d'entrainement à la relaxation, à raison d'une séance quotidienne d'au minimum 45'. Et ça, ça n'a pas toujours été facile. Y'a un monstre boulot derrière.
Je n'en doute absolument pas et si tu penses de ne pas avoir des prédispositions particulières, c'est plutôt encourageant pour moi. Car moi aussi, depuis quelques années, je pratiques presque tous les jours environs 40 minutes de relaxation profonde. Mais pour l'instant, au niveau de endormissement, ça ne m'avance pas... . Peut-être que je fais quelque chose mal.

Citer
Toute tentative de WILD pendant les premières heures de sommeil est vouée à l'échec.
Oui, pour le WILD comme on le recherche d'habitude. Mais pour l’exploration du sommeil delta, il semble que c'est le bon moment (à condition d'arriver justement à s'endormir consciemment). Je ne sais pas si tu as déjà lu ce sujet consacré à ce thème : http://www.dreamviews.com/beyond-dreaming/142072-exploring-delta-sleep.html
Iktomi : 4 — Iktomi : 2

JR de SOMNUS

Hors ligne Pygmalion

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 3781
  • Sexe: Homme
    • Rêve lucide
Re : Re : [Méthode test] Technique de la tête qui tombe
« Réponse #11 le: 19 août 2017, 14:25:44 pm »
0
Mais pour l'instant, au niveau de endormissement, ça ne m'avance pas... . Peut-être que je fais quelque chose mal.
A quelle heure est-ce que tu fais tes relaxations?

Citer
Toute tentative de WILD pendant les premières heures de sommeil est vouée à l'échec.
Oui, pour le WILD comme on le recherche d'habitude. Mais pour l’exploration du sommeil delta, il semble que c'est le bon moment (à condition d'arriver justement à s'endormir consciemment). Je ne sais pas si tu as déjà lu ce sujet consacré à ce thème : http://www.dreamviews.com/beyond-dreaming/142072-exploring-delta-sleep.html
Je vais aller voir le lien merci pour l'info  ;)

Je me demande si, pour éviter qu'il y ait des confusions entre WILD et endormissement conscient (sans recherche de RL), et qu'on sache vraiment de quoi on parle, on devrait peut-être utiliser un nouvel acronyme: EC (pour endormissement conscient). A voir ce que les modos en pensent?
"S'éveiller, c'est arrêter de rêver. Autrement dit, disparaître de cet univers onirique pour devenir celui qui le rêve". Alexandro Jodorowsky

Hors ligne Paul

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 19087
  • Sexe: Homme
Re : [Méthode test] Technique de la tête qui tombe
« Réponse #12 le: 19 août 2017, 14:38:26 pm »
0
Si tu passes ta souris sur "EC", l'acronyme est déjà existant. :)
Technique pour provoquer des FE en cliquant ICI

Hors ligne Pygmalion

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 3781
  • Sexe: Homme
    • Rêve lucide
Re : Re : [Méthode test] Technique de la tête qui tombe
« Réponse #13 le: 19 août 2017, 14:51:53 pm »
0
Si tu passes ta souris sur "EC", l'acronyme est déjà existant. :)

A c'est cool, je n'avais pas remarqué.
"S'éveiller, c'est arrêter de rêver. Autrement dit, disparaître de cet univers onirique pour devenir celui qui le rêve". Alexandro Jodorowsky

Hors ligne SOMNUS

Re : [Méthode test] Technique de la tête qui tombe
« Réponse #14 le: 19 août 2017, 15:29:12 pm »
0
Citer
A quelle heure est-ce que tu fais tes relaxations?
A 8h°° du matin. Ca peut paraître bizarre comme timing mais pour mes horaires c'est le plus pratique, au moins ces dernières années.
J'arrive vraiment à des états assez intéressants, quand j'ai le temps, je peux y rester 1-2 heures sans problèmes, presque sans pensées-parasites, sans bouger et presque sans saliver. Mais je n'ai jamais atteint le niveau de la transe plus profonde que ça. Pas de membres froids, pas de perte de sensations, etc.
Iktomi : 4 — Iktomi : 2

JR de SOMNUS

 

Page générée en 0.787 secondes avec 46 requêtes.