Bienvenue, Invité
08 février 2023, 11:16:28 am 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 9 25042
RL : 0 13241
FE : 1 2572
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Vous souhaitez nous aider à faire vivre le forum avec une participation aux frais de fonctionnement du site (hébergement, nom de domaine) , cliquez > ICI <

Auteur Sujet: [Méthode] WILD par Phosphène  (Lu 23039 fois)

Hors ligne Gojo

  • L'apprentis physicien onirique
  • Rêveur actif
  • *
  • Messages: 263
  • Sexe: Homme
[Méthode] WILD par Phosphène
« le: 11 octobre 2011, 15:49:13 pm »
0


Wake Initiated Lucid Dream, c’est un rêve lucide initié depuis l’état d’éveil. Il s’agit d’un rêve lucide obtenu en passant de l’état de veille à l’état de rêve tout en restant conscient. Ainsi le corps s’endort mais l’esprit reste conscient.
Il existe diverse variante pour induire un WILD , nous allons nous pencher sur l’utilisation de la Visualisation à partir des Phosphènes  

Les phosphènes:

Il existe deux variétés principales de phosphènes provoqués par l’éclairage (par effet de rémanence rétinienne):

Le post-phosphène : à titre d’expérience, FIXER UNE TRENTAINE DE SECONDES une ampoule classique domestique blanche, donc, dont on ne voit pas le filament, placé à 1m50 de distance. Pour cela, compter lentement. Pourvu que l’on dépasse la vingtaine de secondes, le phosphène est normal, c’est-à-dire présente dans l’ordre habituel ses diverses phases colorées. Si l’on fixe plus longtemps, ou une source plus forte, il n’est pas meilleur et même, à partir d’une certaine dose, il est moins bon. Inutile de se fatiguer les yeux.

Le co-phosphène : comme sa durée est de trois minutes et que par définition, il coexiste avec l’éclairage, il faut fixer trois minutes. C’est surtout pour le co-phosphène qu’il est important de ne pas bouger les globes oculaires pendant la fixation. Car le co-phosphène, plus léger que le post-phosphène est beaucoup plus fragile. Le moindre mouvement du globe le casse et il met ensuite une dizaine de secondes à se reformer.

Il existe aussi une catégorie de phosphènes très faibles, nommée en ophtalmologie « chaos visuel » ou « image résiduelles ». Ce sont les petites taches lumineuses qui dansent dans le champ visuel, lorsque l’on est en obscurité parfaite depuis un temps suffisant (voir l'illustration)

L'idée est d'exploiter un phénomène oculaire : celui des phosphènes. Car ces derniers sont étroitement liés aux images hypnagogiques. Physiologiquement, ces dernières peuvent servir de passerelles vers le rêve lucide.
Mais ce sont des symptômes. Cela ne signifie pas que ce sont des causes premières (à différencier) Toutefois, comme ces symptômes concourent de façon significative à la survenu de certains types de WILD, on peut penser qu'il soit plausible d'induire ces derniers en provoquant ces symptômes. Cela reste une hypothèse. Elle fonctionne en pratique. Mais il reste à vérifier si ce qui est exposé ci-après constitue des conditions suffisantes d'induction d'un WILD...

De mon expérience, et celle d'autres onironautes, la phase délicate et la production contrôlée d'images hypnagogiques. Car il ne fait presque aucun doute qu ces dernières puissent constituer des éléments suffisants pour induire le RL.
C'est pourquoi ce post se concentre sur ce point: induire les images hypnagogiques par les phosphènes.

Comme toute méthode, ça demande de la persévérance. Il se peut que ça donne aucun résultat au départ.  


Quand faire l'expérience et comment?

- Idéalement, surtout si on débute, il faut mieux avoir un lot de rêves à rattraper. Le phénomène peut être induit le soir, pendant une sieste la journée. Mais cela fonctionne mieux le matin, après quelques cycles de sommeil (6 heures)
- La position du corps: assis, allongé sur le dos ou sur le côté. Ce n'est pas l'important. En outre, si on veut passer en WILD il faut mieux être installé confortablement.    
- Le corps doit être relâché. Mais d'expérience, les images hypnagogiques peuvent survenir dans des conditions inconfortables et très rapidement: assis dans une voiture comme passager somnolent à peine.
  
- Après s'être détendu (10 à 15 minutes), "se concentrer" sur les phosphènes. Ces derniers se forment aux niveaux des yeux (on a la sensation qu'ils se forment sur les paupières elles mêmes)
- C'est ici que vont apparaître les images hypnagogiques: ce sont des images très réalistes qui semblent se projetées sur nos paupières. Elles sont fugaces et capricieuses: Les remarquer consciemment, c'est souvent engendrer leur disparition immédiate.

Les phosphènes sont un phénomènes naturels et quasi permanent. Ils perdurent de façon diffuse en journée, mais sont accentués en fonction de stimulation ou de notre attention.

La méthodologie:

Comment allons nous créer des phosphènes?  
  
Un topic excellent sur le sujet (Basilus)  illustre très bien visuellement le phénomène. je peux garantir que c'est exactement ce qui se produit (voir le lien plus bas donné par ZARLY)




(Photos-montage réalisées par BASILUS WEST LD4all)

Stimuler la création de phosphènes et ou d'images hypnagogiques :

Voici quelques suggestions, il existe probablement à travers ces dernières des méthodes plus précises et plus efficaces qu'il reste à déterminer (elles sont peut-être décrites par d'autres)

Des suggestions:
  
Pour avoir une idée du phénomène et le stimuler rapidement:

- Regarder votre écran LCD affichant une image blanche et regarder les points lumineux qui vont se former: ce sont des phosphènes! Puis fermer les yeux, ces derniers persistent. Essayer de "voir" des lignes, des cercles...
- En regardant une source de lumière très faible dans sa pièce (un reflet) garder les yeux à peine ouverts. La tâche lumineuse aura tendance à se diffuser et former des taches phosphéniques.
- En regardant fixement une lampe environ 30 à 60 secondes puis en fermant les yeux  

Pour produire des images hypnagogiques:
  
- Etre dans le noir complet, et prêter attention à la myriade de taches lumineuses s'affichant au  niveau des yeux.
- Il s'agit de tout petit points insignifiants que l'on remarque à peine, la plupart du temps on passe outre. Le tout est de faire autrement: les remarquer
- Fixer l'attention sur ces derniers (dans la zone centrale de la vision) Et "insister": essayer de prendre conscience au maximum de ces taches lumineuses.
- Cela demande un peu de persévérance car lorsqu'on est fatigué, on a envie de rien faire...  ;) Et quand on n'est pas fatigué, alors on aura plus de mal à faire tout ça!
- Donc se focaliser sur ces petites taches insignifiantes et fugaces. Elles existent. Et tout par un coup, par magie, elles vont grossir et devenir plus lumineuses!
- Des cercles de lumières apparaissent et se déplacent dans le champ visuel (je rappelle que vous avez les yeux fermés)
- Ils suivent vos yeux et peuvent se maintenir plusieurs secondes. leur couleur: violet, jaune, or, argent, bleu électrique...
- A ce stade, l'excitation, peut vous faire ouvrir les yeux: est-ce des lumières extérieures?
- Ensuite, c'est à mon sens la partie la plus difficile: on a juste attaqué le flanc de la montagne.

- A ce stade on peut déjà prétendre visualiser des formes sans être endormis. Mais ça va dépendre du lot de sommeil dont on n'a besoin, du cyle...Après 6 heures de sommeil ; on a (je pense) plus de chance d'engendrer des phénomènes de "vision"

- Si les phénomènes de vision viennent d'eux même, c'est gagné! Car il sera plus facile ensuite de plonger dans le rêve lucide... ça m'ai arrivé à titre personnel. Je préciserai plus bas comment le provoquer.
- Sinon, si ça ne vient pas, il faut aller "chercher tout ça"... Mais c'est un exercice d'équilibriste... ;) :

- Il existe un lien entre: rêveries/phosphènes/images hypnagogiques/variation du rythme respiratoire : ils sont tous embobinés l'un dans l'autre. Et quand on transite vers le RL, Tous les paramètres de ces derniers sont modifiés rapidement  en même temps "aux yeux" de notre conscience qui par un sursaut annule tout.  
- L'art consiste à se laisser aller en rêveries sans perdre le fil...Si on reste sur les phosphènes et que l'on pense à "n'importe quoi" alors très vite le fil de la pensée s'adapte et on tombe dans la rêverie. Et ce qui est décrit plus haut à plus de chance d'arriver.
- Pour capter le phénomène en vol, si je puis dire, une émotion (qui ressemble à un frisson traversant la tête) va venir stabiliser le phénomène. On reste lucide.

(*) Pour que la visualisation vienne plus facilement (ie les phosphènes) : Couper sa nuit: On se réveille plus tôt que d'habitude. Et carrément prévoir quelquechose. Un travail; une marche etc. ça dépend des personnes....C'est un WBTB

Mais l'important: pendant cette phase de réveil: vous fait montrer à vos yeux des images: des roches, des arbres, des maisons, des objets....que vous ne voyez pas d'habitude. Il faut une association émotionnelle.
Et là, se décontracter à nouveau, retourner dormir (vous êtes le passager d'une auto, allongé sur votre canapé etc...)
  
Comment les phosphènes se manifestent? Comment les exploiter pour produire des images hypnagogiques?

Le Chaos visuel :


C'est un phénomène qui se remarque mieux dans le noir complet ou les yeux fermés:
- Il s'agit d'une nuée de petites taches lumineuses frétillant au niveau des yeux. Certaines grossissent puis disparaissent. Parfois, se forme aussi "des éclairs" qui bougent plus ou moins lentement dans le champs visuel.
- Ces tâches sont la matières premières des images hypnagogiques: Il est possible que le cerveau aille chercher du sens dans ce chaos et forme par itération (ou feedback) des contours des plus en plus ordonnées.

Les sensations physiques:
- On peut ressentir une sensation de "poudre" (d'où l'expression non anodine "de la poudre aux yeux.."  ;) )

Les formes:
- Des formes simples peuvent apparaître: chaise, carrelages etc.
- Ou des formes très complexes: visages, animaux, bâtiments... C'est indifférent.

La couleur: ça dépend des personnes, mais il semblerait que les monochromes reviennent plus souvent (dans les tons marrons, verts, rouges ...)

La durée: Les images hypnagogiques surviennent en flash et souvent quand on ne s'y attend pas. Souvent, on croit que c'est réel, on est surpris et le phénomène est aussitôt stoppé. Il faut recommencer.
La stabilité est meilleure le matin après 6 heures de sommeil environ.

L'intrication avec les rêveries:

La naissance  des images hypnagogiques à travers les phosphènes est étroitement lié à l'introduction de rêveries: ON est pas vraiment endormis mais la pensée est diffuse et s'égare dans des mini scénario avec un peu de visualisation.
De là, naissent au milieu des images hypnagogiques qui nous réveillent. Ces rêveries sont produites pas relâchement de l'attention. Il suffit simplement de se laisser aller dans les pensées. Mais si on veut récupérer au passage une image hypnagogique, alors, il faut garder l'attention sur les phosphènes. A mon sens, on a guère le choix que d'alterner. Mais ça peut durer des heures et rien ne se produit de très convaincant (les soir surtout)

9.La plongée en rêve lucide:

Dès lors qu'une image hypnagogique est maintenue (3 ou 4 secondes) et que l'esprit est conscient d'être face à une 'fiction' alors la plongée en rêve lucide est une autoroute. Car il suffit de stabiliser l'image en zoomant dessus. Ce qui introduit un effet de projection du corps onirique. Ce dernier plonge dans le décor et  par suite dans le RL. Insidieusement, le zoom permet de stabiliser le RL lui même. Il permet de créer du détail et de fixer l'attention sur le décor.

Autres liens:

http://www.phosphenisme.com/mixagepedagogie1_phospeda.html

Lien pour approfondir (phosphène électrique):

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/psy_0003-5033_1954_num_54_1_30163

Réflexion sur la méthode:

Je pense que cette méthode comme beaucoup d'autres est un ingrédient possible pour accéder directement au rêve de façon lucide. Mais d'autres ingrédients rentrent probablement en ligne de compte pour que cet accès soit d'avantage facilité.
Ces ingrédients pourraient être:

- Tenir compte des cycles du sommeil
- L'alimentation (peut-être que des aliments de la vie de tous les jours et disponibles en magasin) favorisent les effets d'entrée en RL
- L'état émotionnel de la personne
- Le type d'activité que l'on a

En effet, ne cachons pas que la plupart du temps les méthodes sont extrapolées après coup d'une expérience d'entrée en RL. Mais rarement le contraire. La plupart du temps, l'entrée en RL (quand elle a lieu) semble facile, voir très facile. Ce qui est désarmant... L'état chimique de notre cerveau est bien sûr la clef qui rend la chose plus facile. Le tout est sans doute de produire cet état chimique... Il est indéniable (du point de vu de mon expérience répétée) que la technique des phosphènes entraîne des modification physiologiques rapides. Mais ces modifications sont-elles suffisantes? De ma propre expérience, cette seule technique nous invite à jouer à l'équilibriste. Il manque probablement  1 ou plusieurs ingrédients pour la rendre plus accessible.

 
En pleine nature...

Hors ligne Zarly

[Méthode] WILD par Phosphène
« Réponse #1 le: 17 octobre 2011, 09:47:52 am »
0
Gojo, j'ai séparé ta description car je pense que ça fera un bon topic qui serait plus axé sur l'explication d'un WILD à partir des phosphènes.

Tu trouveras pas mal d'informations en trois partie sur ce topic de Basilus et celui-ci, n'hésites pas à reprendre ton message pour l'améliorer afin de continuer vos réflexions sur le sujet ici





Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité.
Méthode WILD VISU

Re : [Méthode] WILD par Phosphène
« Réponse #2 le: 17 octobre 2011, 11:51:11 am »
0
j'ai plusieurs fois tenté cette méthode mais jamais réussi bizarrement quand je me concentre sur mes phosphènes mes paupière on une fâcheuse tendance à s’ouvrir je comprends pas pourquoi +o(

Hors ligne Gojo

  • L'apprentis physicien onirique
  • Rêveur actif
  • *
  • Messages: 263
  • Sexe: Homme
Re : [Méthode] WILD par Phosphène
« Réponse #3 le: 17 octobre 2011, 15:08:20 pm »
0
Merci Zarly, j'ai en effet apporté des modifications au post.


En pleine nature...

Hors ligne Loove

  • Rêveur régulier
  • *
  • Messages: 61
  • Sexe: Femme
Re : [Méthode] WILD par Phosphène
« Réponse #4 le: 24 octobre 2011, 21:18:28 pm »
0
Moi c'est pareil que Kev2n, mes yeux ont tendance à s'ouvrir quand je me concentre de toi T_T Du coup je dois à la fois me concentrer pour les laisser fermer T_T
- Lo'

Hors ligne Uribe

Re : [Méthode] WILD par Phosphène
« Réponse #5 le: 24 octobre 2011, 21:51:25 pm »
0
Je tente dans 9minutes exactement !

Hors ligne Zarly

Re : [Méthode] WILD par Phosphène
« Réponse #6 le: 25 octobre 2011, 22:17:51 pm »
0
Bravo pour ce topic!  :)
Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité.
Méthode WILD VISU

Re : [Méthode] WILD par Phosphène
« Réponse #7 le: 26 octobre 2011, 16:22:57 pm »
0
Personne n'a de solution pour mes problem d'yeux qui s'ouvre? J'ai penser au pince a linge ou a la colle mais je trouve sa un peu radical  ;D

Hors ligne Zarly

Re : [Méthode] WILD par Phosphène
« Réponse #8 le: 26 octobre 2011, 16:24:25 pm »
0
Mets un masque pour dormir!  ;D
Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité.
Méthode WILD VISU

Re : Re : [Méthode] WILD par Phosphène
« Réponse #9 le: 26 octobre 2011, 18:19:57 pm »
0
Mets un masque pour dormir!  ;D
astucieux je vais essayer mais je pense que sa changera rien je pourrais quand même ouvrir les yeux et les phosphène ne se créerons pas sur le masque ^^

Hors ligne Zarly

Re : [Méthode] WILD par Phosphène
« Réponse #10 le: 26 octobre 2011, 18:45:47 pm »
0
Pas si sûre ;)

Si tu es vraiment dans le noir total, je pense que même les yeux fermé, tu dois voir des phosphènes!
A tester!
Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité.
Méthode WILD VISU

Re : [Méthode] WILD par Phosphène
« Réponse #11 le: 29 octobre 2011, 23:04:49 pm »
0
Très intéressant comme topic gojo il m'arrive la même chose quand je suis détendu au maximum et que je me concentre,je vois des taches lumineuse vert fluo par contre je n'ai jamais vu de visage,une seule fois j'ai vu un bonbon en forme de nounours mais sinon je vais essayer cette technique ce soir.Il m'arrive d'atteindre un chaos visuel(comme un trou noir ou une sorte absorption)quand je ferme mes yeux mais il suffit que tu t'en rendre compte et tu te réveille c'est très difficile de rester concentré.
Mes pouvoirs s'active dans mes rêve lucide!!

Hors ligne Un rêve

  • Rêveur actif
  • *
  • Messages: 320
  • Sexe: Femme
Re : [Méthode] WILD par Phosphène
« Réponse #12 le: 29 décembre 2011, 22:54:25 pm »
0
décidément j'y arriverais jamais :(
Des que l'aurore darde ses rayons d'argent a travers les écharpes de brumes...

Hors ligne loic01222

Re : [Méthode] WILD par Phosphène
« Réponse #13 le: 30 décembre 2011, 08:46:15 am »
0
J'arrive à voir un phosphène en regardant une lumière, mais pas à la changer de forme, et totalement dans le noir je n'arrive pas à en créer...

Hors ligne Mayo

  • Onironaute aguerri
  • ****
  • Messages: 1273
  • Sexe: Homme
Re : [Méthode] WILD par Phosphène
« Réponse #14 le: 30 décembre 2011, 12:29:31 pm »
0
Alors essaie une autre méthode ou entraine toi d'avantage. :)

 

Page générée en 0.684 secondes avec 46 requêtes.