Bienvenue, Invité
03 février 2023, 15:34:52 pm 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 10 24999
RL : 0 13231
FE : 0 2564
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Vous souhaitez nous aider à faire vivre le forum avec une participation aux frais de fonctionnement du site (hébergement, nom de domaine) , cliquez > ICI <

Auteur Sujet: [Discussion] Les rêveurs lucides naturels - Mais comment font-ils??  (Lu 15708 fois)

Hors ligne Lamomedu8eme

  • Songeur impliqué
  • *
  • Messages: 49
  • Sexe: Femme
  • Faites de doux rêves roses
+1
Bonjour chers onironautes,

  

   Comme promis dans ma présentation, j'ouvre ce topic pour permettre aux rêveurs lucides naturels d'expliquer ce qui, selon eux, a pu les mener vers cette lucidité naturelle.
   Je précise que les raisons que je vais exposer ici me concernent, et que ce ne sont que des idées, sur lesquelles je n'ai absolument aucune certitude. J'invite d'ailleurs les autres rêveurs lucides naturels à participer, afin de voir si des caractéristiques nous sont communes, et les autres onironautes à donner leur avis (bon ou mauvais, je ne suis jamais contre une critique constructive ;) )

=> Tout d'abord, je dois préciser que je suis une grosse dormeuse, c'est à dire que je peux dormir une douzaine d'heures sans me réveiller, et bien plus si je veux rester au lit (mon record : étant petite, avec la crève, je me suis couchée à environ 17h00, et levée à 23h00, mais le lendemain  ;D ça fait drôle d'ailleurs de réaliser qu'une journée est passée). Si je me réveille et que je n'ai rien à faire, et pas envie de me lever, je me rendors sans problème, même si j'ai mon compte de sommeil. Je mets en général entre 5 et 10 minutes à m'endormir, très rarement plus de 20 minutes.

=> D'ailleurs, il m'arrive souvent de me réveiller d'un RN agréable, et de me "forcer" à me rendormir pour y "retourner", ce que j'arrive à faire plutôt régulièrement, une sorte de MUO mais en RN.

=> D'autre part, j'ai toujours fantasmé le soir avant de m'endormir (au sens propre du terme hein, je vous vois venir  :D ). J'essaye de me créer des scenari, afin d'induire des RNs agréables, et ce depuis mes 10/12 ans peut être. Ca ne marche pas à tous les coups, bien sur, mais il arrive que le RN ressemble vraiment à ce que je voulais, auquel cas je deviens lucide en reconnaissant le scenario. D'ailleurs cette lucidité est souvent dérangeante, car dans ces cas là je m'en passerais bien, je n'ai pas envie de savoir que rêve, pour profiter du moment.

=> Etant d'un naturel assez angoissé / anxieux, j'ai toujours fait beaucoup de cauchemars récurrents. Du coup presque à tous les coups, je deviens lucide, parce qu'on me la fait pas 2 fois. ;)
=> En fait je suis quelqu'un de très logique, je suis très attachée à la Raison. Pour moi, chaque phénomène a une explication, que la science la connaisse ou pas encore. Du coup, je repère assez facilement les incohérences oniriques, et en en cherchant la raison, je conclue que je rêve.

=> Quand j'étais gamine, vers 8/9 ans, j'ai été gravement malade, avec de fortes fièvres prolongées (aux alentours de 41°C). Il me semble que le cerveau est mature à cet âge, mais peut-être ces températures élevées ont-elles pu avoir un impact.
=> D'ailleurs, ces fièvres jouaient (bien entendu) sur mon état de conscience, je dormais beaucoup par petits intervalles, et devait faire des efforts au réveil pour distinguer rêve et réalité. Mon cerveau s'est peut-être habitué à cet exercice.
=> En relation avec ce sujet, il y a une autre explication possible qui me vient à l'esprit, mais qui touche à mon histoire personnelle, que je n'ai pas envie d'étaler sur un forum. Par contre je peux répondre à vos questions par MP si vous le souhaitez.

=> Pour ce qui est du TR qui consiste à essayer de se rappeler ce qu'on a fait avant, comment on est arrivé là etc..., je le fais tous les jours, car ma mémoire me joue souvent des tours, je passe mon temps à chercher briquet, lunettes, ou autres clefs, à arriver dans une pièce sans me rappeler ce que je suis venue y faire. Je suis donc souvent obligée de revenir sur ce que j'ai fait, de repenser à mes gestes, ce que je ne peux pas faire en RN.
=> Je viens de parler de ma mémoire quelques fois défaillante (le 8ème étage, ça n'aide pas non plus  =-S ), mais elle l'est en fait sur des petites choses insignifiantes du quotidien. Pour les choses qui m'intéressent, j'ai une très bonne mémoire, à titre d'exemple, j'ai un ami qui m'appelle le jukebox, tellement je connais de chansons par coeur (je ne peux pas compter mais je dirais 200 les doigts dans le nez). Et comme je suis observatrice, je connais les univers dans lesquels j'évolue sur le bout des doigts, et quand je repère une différence, je rêve!
=> En plus, quand je fais un tour au 8ème étage, mes perceptions changent, je joue souvent à l'ordi ou à la console, et dès que je relève la tête, j'ai toujours la sensation de redécouvrir mon environnement, que j'observe alors avec deux fois plus d'attention. Un peu comme quand je repère un point noir sur le mur, dans le coin de mon champ de vison, étant aracnophobe, je suis alors "obligée" de regarder partout, on sait jamais, c'est vicieux ces bestioles, ça se planque toujours où on les attend pas.  +o(

=> En cours de philosophie, j'ai été fascinée par la théorie des "idées", et par l'histoire de la caverne de Platon, et j'ai passé beaucoup de temps à remettre en cause mes perceptions et la réalité m'entourant. Je garde ce mode de pensée également dans ma relation aux autres, en essayant comme on dit dans le monde socio-éducatif de me "défaire de mes représentations". Alors pour moi, remettre en cause mes perceptions quand je rêve, c'est accéder à la lucidité facilement.

   Bon il me semble avoir fait le tour pour le moment, j'espère vous avoir été utile, et je rajouterais d'autres idées s'il m'en vient.
"Nos cicatrices nous rappellent d'où l'on vient, elles ne doivent pas nous dire où aller."

Vince

  • Invité
Re : [Discussion] Les rêveurs lucides naturels - Mais comment font-ils??
« Réponse #1 le: 11 décembre 2012, 02:33:39 am »
0
Beaucoup vont se retrouver dans ce que tu écris.

- De même à l'enfance d'extraordinaire cauchemars m'ont fais devenir lucide (à la maternelle je ne sais pas quel age, celui ou on tient encore un truc de môme à la main). Par lucidité j'entends que je savais que je rêvais, rien d'autre, je n'en faisais rien, sauf si c'était un cauchemar je faisais déguerpir le vilain monstre en lui disant que je savais que je rêvais.

- A l'inverse j'ai toujours peu dormis, toujours très petit je réveillais mes parents a 5 heures du mat en rentrant dans leur chambre et en sautant dans leur lit par surprise. (Pour ceux qui connaissent Calvin & Hobbes c'est à peux près ça...)

- Comme toi une prédisposition pour la philo et regarder les choses autrement.

- Toujours comme toi passer mon temps a tout perdre.

- Des fièvres spectaculaires enfant allant jusque 42er, ce point m'étonne car maintenant que je t'ai lu je mes souviens des rêves conscient lors de ces fièvres.

Et enfin avoir une maman qui pratiquait le yoga et nous demandait de raconter nos rêves au petit déjeuner.

J'ai quand même envie d'ajouter que de son coté ma sœur ne se souvenais pas de ses rêves, ce dernier point n'est donc pas forcément déterminant... Le seul qui l'est à mon avis furent les cauchemars à la petite enfance. Une fois éveillé il fallait une bonne heure pour me faire revenir dans la réalité.

J'aime bien ton topic, j'espère qu'on va trouver quelques dénominateurs communs révélateurs s'il y a assez de réponses.

Hors ligne Lamomedu8eme

  • Songeur impliqué
  • *
  • Messages: 49
  • Sexe: Femme
  • Faites de doux rêves roses
Re : Re : [Discussion] Les rêveurs lucides naturels - Mais comment font-ils??
« Réponse #2 le: 11 décembre 2012, 10:52:55 am »
0
Par lucidité j'entends que je savais que je rêvais, rien d'autre, je n'en faisais rien, sauf si c'était un cauchemar je faisais déguerpir le vilain monstre en lui disant que je savais que je rêvais.

 Le seul qui l'est à mon avis furent les cauchemars à la petite enfance. Une fois éveillé il fallait une bonne heure pour me faire revenir dans la réalité.


Par lucidité j'entends la même chose que toi, mais je le l'avais déjà dit dans ma présentation.
Sinon moi aussi il me fallait du temps pour "revenir à la réalité" comme tu dis, avec lumière allumée et tout. Même maintenant je fais toujours des cauchemars "enfantins", et si je ne suis pas lucide, ils sont extrêmement flippants, et même à 27 ans je dois parfois rallumer la lumière et attendre souvent un bon quart d'heure avant de me détendre. J'appelle cauchemars enfantins tous ces rêves où il y a par exemple de vilains monstres qui nous courent après, ou qui se cachent sous nos lits  :-\
"Nos cicatrices nous rappellent d'où l'on vient, elles ne doivent pas nous dire où aller."

Re : [Discussion] Les rêveurs lucides naturels - Mais comment font-ils??
« Réponse #3 le: 11 décembre 2012, 11:36:02 am »
0
moi ca fait plus de 15 ans que j'ai aps fait un vrai cauchemard, et je suis loin d'etre un RLeur naturel. quelques mauvais rêve mais rien de terrifiant
Faites un TR !

J'ai faim...

Rêve Normal (Commentaires) passage pré-lucide {passage dont je suis pas sur}
Rêve Lucide (Commentaires) {passage dont je suis pas sur}
Autre Partie (FE, PS etc)

Vince

  • Invité
Re : [Discussion] Les rêveurs lucides naturels - Mais comment font-ils??
« Réponse #4 le: 11 décembre 2012, 11:59:40 am »
0
@Lamomedu8eme j'avais bien compris dans ta présentation, je t'ai d'ailleurs répondu que je m'y suis retrouvé, avec quelques années de plus ou j'ai finis par laisser échapper ma lucidité, mais je sais qu'elle n'est pas loin.

Pour en revenir aux terribles cauchemars enfant le premier fut réellement très jeune et assez simple : les aiguilles d'une montre tournaient à l'envers. En résumé tout est faux, nous naissons pour mourir, la matrix pourquoi pas aussi... Il a duré environ 3 ou 4 heures une fois éveillé et ce malgré ma mère qui me parlais, impossible d'en sortir. J'ai discuté avec un autre membre du forum qui avait connu la même chose, j'espère qu'il viendra en parler. Les suivants furent moins terrifiant, une heure à parler suffisais à m'en extraire.

Un point commun donc déjà pour la facilité aux rêves lucides : les cauchemars !

ps : je ne fais plus de cauchemars depuis que je suis ado, et avant le forum j'ai cru que les cauchemars étaient réservés aux enfants ou aux gens qui ne savent pas rêver.

@Jokeur, pas grave, ici tu as des techniques, et puis je lis ton JR et franchement tu progresse si vite.

kr-rl

  • Invité
Re : [Discussion] Les rêveurs lucides naturels - Mais comment font-ils??
« Réponse #5 le: 11 décembre 2012, 13:11:41 pm »
0


=> D'autre part, j'ai toujours fantasmé le soir avant de m'endormir (au sens propre du terme hein, je vous vois venir  :D ). J'essaye de me créer des scenari, afin d'induire des RNs agréables, et ce depuis mes 10/12 ans peut être. Ca ne marche pas à tous les coups, bien sur, mais il arrive que le RN ressemble vraiment à ce que je voulais, auquel cas je deviens lucide en reconnaissant le scenario. D'ailleurs cette lucidité est souvent dérangeante, car dans ces cas là je m'en passerais bien, je n'ai pas envie de savoir que rêve, pour profiter du moment.


Moi aussi j'adore faire ça depuis mes 10 ans au début ça marchais du tonnerre mais maintenant non mais bon, je continu  :D

Re : [Discussion] Les rêveurs lucides naturels - Mais comment font-ils??
« Réponse #6 le: 11 décembre 2012, 15:32:49 pm »
0
je trouve pas que je progresse moi mais ca fait plaisir quand même ce que tu dis Vince ^^
Faites un TR !

J'ai faim...

Rêve Normal (Commentaires) passage pré-lucide {passage dont je suis pas sur}
Rêve Lucide (Commentaires) {passage dont je suis pas sur}
Autre Partie (FE, PS etc)

Hors ligne captain dream

  • Songeur en devenir
  • *
  • Messages: 23
Re : Re : [Discussion] Les rêveurs lucides naturels - Mais comment font-ils??
« Réponse #7 le: 11 décembre 2012, 17:13:09 pm »
0
Pour en revenir aux terribles cauchemars enfant le premier fut réellement très jeune et assez simple : les aiguilles d'une montre tournaient à l'envers. En résumé tout est faux, nous naissons pour mourir, la matrix pourquoi pas aussi... Il a duré environ 3 ou 4 heures une fois éveillé et ce malgré ma mère qui me parlais, impossible d'en sortir. J'ai discuté avec un autre membre du forum qui avait connu la même chose, j'espère qu'il viendra en parler. Les suivants furent moins terrifiant, une heure à parler suffisais à m'en extraire.

Un point commun donc déjà pour la facilité aux rêves lucides : les cauchemars !


Salut all

Je pense que d autres membres ont surement due vivre cette terrifiante expérience  :o

Pour ma part mon plus anciens rêve  n est autre qu'un de ses cauchemars là, ce ou l on est parfaitement lucide sans pour autant avoir la moindre emprise, paradoxalement illogique, non  !! (pas top le premier souvenir onirique )

J' avais pas plus de 6 ou 7 ans ça c est une certitude, nous étions en week end dans la famille ( grand famille , peu de place je dormais donc avec ma mère et ma cousine )...

dans ce cauchemar je me vois enfant tel que je suis à l époque accompagné de ma cousine, nous sommes chez elle (remarqué grace a la tapisserie de l époque de grosses fleurs orange ^^), dans l une des pièces un monstrueux chérubin nous indique une direction (je vois encore les trais de son visage il est laid le teins blafard ),là petit troue de mémoire puis d un coup nous voila poursuivie par une sorte de croc mitaine (il est vieux ridé hideux, il est vétu de noir et il a un abominable sourire )  !!
ma cousine me choppe le bras et m entraîne dans des couloirs qui n en finissent pas je sais pourtant que nous sommes dans sa maison (j ai clairement le souvenir de m en autre fait la réflexion) !!

Je me réveille terrifié, je me souvient bien avoir été conscient que j étais réveillé, ma mére tenté tant bien que mal de me résonner et j avais les yeux ouvert mais le décor onirique continué de défilé avec tout l angoisse qui accompagné ce cauchemars , il m a fallu je me sais plus combien de temps pour que ça s arrête, être pris entre un cauchemar et l éveil ca bouscule carrément la notion de temps

alors une forme de cauchemar  lucide lié à l age  ??? si quelqu un à la réponse je suis preneur   

Par contre à la différence de Vince c est le seul cauchemar que j ai conservé de mon enfance, et ca m a bien suffit, les autres sont tous des rêves.

Hors ligne Tom

Re : [Discussion] Les rêveurs lucides naturels - Mais comment font-ils??
« Réponse #8 le: 11 décembre 2012, 17:19:56 pm »
0
Moi comme Vince j'étais plutôt en lève tot (ça à changé depuis peu), par contre je ne perd quasiment rien car tout ce que je fais est "organiser", du faite que j'ai un esprit logique très développé.
Petit il m'arrivait également d'esayer de programmer le rêve ou de programmer un réveil interne, les deux marchaient plutôt bien d'ailleur.
Beaucoup de cauchemars également, mais quasient plus depuis ma découverte des RLs, il m'arrivait des fois de faire un cauchemar en début de nuit et de pas pouvoir me rendormir de toute la nuit. Je me souvient également être passé par l'état entre le cauchemar et la réalité pendant lequel ma mère essayais de me resonner, ce qui pouvait durer un certains temps.

Vers 6-7 ans j'ai eu des engine à répétition, tellement que j'ai du me faire opérer. Encore maintenant mes fièvres altère mes états de conscience ce qui m'amène une tendance plus élevé à avoir des prises de consciences.
Dans mon lit quand j'était petit je pensait à plein de truc et souvent sur l'être humains et la conscience et en suis arriver à une question impossible à formuler avec des mots et que quand je me la pose et y réfléchit, même encore maintenant, ça m'amène un sentiment de bonheur profond ( mais je le fait que très rarement).

Enfin, quand à moi je ne pense pas avoir de problèmes de mémoire et mémorise même des détails insinifiants.

Voilà, j'ai essayer de faire en réponse à vos observations. Ce topic est très interressant  ;)
"Les larmes du passé fécondent l'avenir." Alfred de Musset
"Croit tu que l'on oublie autant qu'on souhaite ?" Alfred de Musset

Hors ligne Légion

Re : [Discussion] Les rêveurs lucides naturels - Mais comment font-ils??
« Réponse #9 le: 11 décembre 2012, 18:26:24 pm »
0
Moi par exemple, bon, je fais des RL avec une bonne cadence, et dès que j'ai appris leur existence, c'est arrivé tout seul

Alors tu me diras, j'en ai sûrement aucune idée du pourquoi du comment, mais je pense que c'est dû au fait que dans la branche ou je taf', je me dois d'être attentif à tout et n'importe quoi pendant toute la journée, ce qui fait qu'a force de passer mon temps à observer ce qui m'entoure, ben je le fais aussi en RL, et j'arrive à repérer toutes les petites anomalies possibles, couplé à des TR fréquents, ça donne un résultat dont j'ai pas à me plaindre...

Hors ligne narsdil

Re : [Discussion] Les rêveurs lucides naturels - Mais comment font-ils??
« Réponse #10 le: 11 décembre 2012, 18:59:46 pm »
0
Paradoxalement, je ne suis pas un Rleur inné... pourtant j'ai moi aussi été en proie à des cauchemars dont je me suis libéré dès mes premiers RLs. (même si récemment un cauchemar m'a troublé car je croyais fermement que c'était la vérité et cela le rendait plus horrible encore...)
J'ai eu d'assez grandes fièvres étant enfant (des périodes de une ou deux semaines).
J'ai une philosophie de vie toute particulière... même en étant observateur et en remarquant les détails qui clochent, je m'étonne mais accepte ca comme vérité (ma conception de vérité est par ailleurs relative) donc je continue le rêve sans devenir lucide.
Malgré tout cela je n'ai pas particulièrement de "don" pour les Rêves lucides...
Not all those who wander are lost

Hors ligne Lune-Bleue

  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 9271
  • Sexe: Femme
  • Dormeuse monoculaire
Re : [Discussion] Les rêveurs lucides naturels - Mais comment font-ils??
« Réponse #11 le: 11 décembre 2012, 19:55:54 pm »
0
Salut à vous :)
Je vais comparer mon cas au tien, parce que je suis aussi RLeuse naturelle, donc on y verra plus clair :P

(Pour parler de mon expérience perso, je vais résumer : en gros, quand j'étais petite, je me rendais compte que je rêvais dans mes cauchemars, et je me réveillais, jusqu'à ce qu'à 10 ans, je me rende compte que je rêve dans un rêve normal, pas un cauchemar, et où j'ai compris que j'étais pas forcée de me réveiller, et j'ai continué à en faire naturellement pendant 4 ans)


Citer
=> Tout d'abord, je dois préciser que je suis une grosse dormeuse

Même chose, en journée je suis très active (je suis allée plusieurs fois chez le médecin pour ça, d'ailleurs, quand j'étais petite, mes parents pensaient que je souffrais d'hyperactivité ^^), mais le soir, je me couche très tôt, je dors énormément ! Le moindre manque de sommeil me fait devenir exécrable.

Citer
Je mets en général entre 5 et 10 minutes à m'endormir, très rarement plus de 20 minutes.
Même chose, je m'endors très rapidement (trop rapidement même, si je ferme les yeux quelques secondes devant la télé, ou au ciné, je m'endors très rapidement ^^)

Citer
=> D'ailleurs, il m'arrive souvent de me réveiller d'un RN agréable, et de me "forcer" à me rendormir pour y "retourner", ce que j'arrive à faire plutôt régulièrement, une sorte de MUO mais en RN.

Je le faisais très souvent, quand j'étais petite, mais beaucoup moins maintenant, je me concentre (à tort ou à raison) plus sur les rêves lucides, je porte moins d'attention à mes RN, donc j'ai moins envie de le faire.
Avant, quand un rêve était vraiment prenant, et que le scénario était digne d'un film, si je me réveillais, je refermais tout de suite les yeux pour retourner dedans, et ça marchait la plupart du temps :)
Citer
J'essaye de me créer des scenari, afin d'induire des RNs agréables, et ce depuis mes 10/12 ans peut être.

Je le faisais aussi petite, et ça influait beaucoup sur mes rêves, j'adorais ça ! (mais je ne le fais plus maintenant, je m'endors bien trop vite)
Citer
=> Etant d'un naturel assez angoissé / anxieux, j'ai toujours fait beaucoup de cauchemars récurrents. Du coup presque à tous les coups, je deviens lucide, parce qu'on me la fait pas 2 fois. Wink

J'ai jamais fait beaucoup de cauchemars (j'en faisais quand même plus qu'aujourd'hui quand j'étais petite), mais quand j'en fais un je me rends très rapidement compte que c'est un rêve, et je me force à me réveiller (ou dans certains cas je pense à me sortir de cette situation pour continuer en RL), depuis très longtemps j'ai ce réflexe (depuis que j'ai 5-6 ans ?)

Par contre des récurrence dans mes RN (pas forcément cauchemars), c'en est truffé. En fait je me rends de plus en plus compte que mes rêves ne sont que des scénarios répétés, c'est pour, à peu près, 2 sur 3 des rêves avec des situations récurrentes (donc forcément, j'ai pas franchement du mal à les repérer)

Citer
=> En fait je suis quelqu'un de très logique, je suis très attachée à la Raison. Pour moi, chaque phénomène a une explication, que la science la connaisse ou pas encore. Du coup, je repère assez facilement les incohérences oniriques, et en en cherchant la raison, je conclue que je rêve.

Même chose, je pense que tout est explicable.

Citer
=> Pour ce qui est du TR qui consiste à essayer de se rappeler ce qu'on a fait avant, comment on est arrivé là etc..., je le fais tous les jours, car ma mémoire me joue souvent des tours, je passe mon temps à chercher briquet, lunettes, ou autres clefs, à arriver dans une pièce sans me rappeler ce que je suis venue y faire. Je suis donc souvent obligée de revenir sur ce que j'ai fait, de repenser à mes gestes, ce que je ne peux pas faire en RN.

Sans parler de problème de mémoire, je me pose sans arrêt la question de "quand est ce que je suis ?"
Je suis pourtant incapable de donner la date d'aujourd'hui, mais en fait c'est pas ce qui est important pour moi. Je regarde souvent l'axe des rayons du soleil, ou les déplacements des oiseaux, pour essayer de deviner l'heure, ou le temps qu'il va faire ^^

Aussi dans la journée, j'essaye de me rappeler de ce que j'ai fait le jour d'avant, ou ce que j'ai mangé le week end précédent, et à chaque fois que je demande aux autres "dis on a mangé quoi hier ?" ils ne comprennent pas pourquoi je me pose la question, mais moi, ça m'a toujours semblé important de me souvenir des détails des jours précédents ^^
Citer
Et comme je suis observatrice, je connais les univers dans lesquels j'évolue sur le bout des doigts, et quand je repère une différence, je rêve!
=> En plus, quand je fais un tour au 8ème étage, mes perceptions changent, je joue souvent à l'ordi ou à la console, et dès que je relève la tête, j'ai toujours la sensation de redécouvrir mon environnement, que j'observe alors avec deux fois plus d'attention. Un peu comme quand je repère un point noir sur le mur, dans le coin de mon champ de vison, étant arachnophobe, je suis alors "obligée" de regarder partout, on sait jamais, c'est vicieux ces bestioles, ça se planque toujours où on les attend pas.   
On me dit souvent que je suis observatrice, je regarde constamment autour de moi (d'ailleurs on me dit souvent que j'ai "le regard d'un enfant qui découvre constamment le monde" ;D ). Je "perds" un temps fou à regarder autour de moi.

Aussi, dès qu'il y a un détail de changé dans un lieu dans lequel je suis allé au moins 1 ou 2 fois, je le repère illico presto, ma mère me dit souvent "on peut rien te cacher ! rien ne t'échappe !"  3:)

Je pense que c'est un des points qui joue beaucoup là dedans, pour être capable de faire la différence entre un rêve et l'IRL, il faut bien connaître son IRL. ;)



Je pense qu'il faut rajouter à tout ça, une bonne mémoire onirique. Parce que pour se rappeler de ses rêves lucides, il faut déjà se rappeler de ses rêves normaux ! Depuis que je suis toute petite, j'ai une excellente mémoire onirique. J'ai toujours raconté mes rêves à mes amis et à ma famille, et j'y ai toujours accordé une très grande importance.
Je me suis toujours souvenu d'au moins 3 rêves par nuit minimum (même s'il m'arrive de ne me souvenir de rien, mais c'est vraiment très rare).

Pour finir, la lucidité vient pas forcément du fait que je repère un détail qui cloche, en y repensant. Elle vient aussi souvent "pour rien", ou parce que je me rends compte d'une situation récurrente, ou encore que je me rends compte que ce que je ressens à une influence directe sur ce qui se passe.


Si je pense à autre chose, je vous le redirais ;)


PS :

Citer
=> En relation avec ce sujet, il y a une autre explication possible qui me vient à l'esprit, mais qui touche à mon histoire personnelle, que je n'ai pas envie d'étaler sur un forum. Par contre je peux répondre à vos questions par MP si vous le souhaitez.
J'aimerais bien des explications par mp, stp :)
Not all those who wander are lost - J.R.R. Tolkien

Journal de RL
Journal de RN

Re : [Discussion] Les rêveurs lucides naturels - Mais comment font-ils??
« Réponse #12 le: 11 décembre 2012, 20:34:26 pm »
0
Les rêves recurrents etait l'unique moyen de devenir lucide pour moi (je savais meme pas vraiment ce que tout ça voulais dire, je savais que que si on pensait a quelque chose, ça arriverait)  :D
"If quantum mechanics hasn't profoundly shocked you, you haven't understood it yet"
-Niels Bohr

Hors ligne Lamomedu8eme

  • Songeur impliqué
  • *
  • Messages: 49
  • Sexe: Femme
  • Faites de doux rêves roses
Re : Re : [Discussion] Les rêveurs lucides naturels - Mais comment font-ils??
« Réponse #13 le: 11 décembre 2012, 22:53:40 pm »
0
Merci pour ce topic très intéressant Lamômedu8e, et de partager ici ton "vécu" avec nous. :)

Pas beaucoup de temps là, mais j'y reviendrai certainement bientôt pour te poser quelques questions :)
Merci à toi de soigner mes chevilles ;)

Citer
Je pense qu'il faut rajouter à tout ça, une bonne mémoire onirique. Parce que pour se rappeler de ses rêves lucides, il faut déjà se rappeler de ses rêves normaux ! Depuis que je suis toute petite, j'ai une excellente mémoire onirique. J'ai toujours raconté mes rêves à mes amis et à ma famille, et j'y ai toujours accordé une très grande importance.
Oui je n'ai même pas pensé à le mettre, mais pareil, j'ai une bonne mémoire onirique, même si depuis que je m'intéresse aux RLs bizarrement elle a diminué. Je ne me souviens pas non plus de 2/3 rêves par nuit, mais quand je me rappelle un rêve qui m'a marqué, c'est avec une multitude de détails sur le décor, les péripéties, mes sensations etc...

Citer
En fait je me rends de plus en plus compte que mes rêves ne sont que des scénarios répétés, c'est pour, à peu près, 2 sur 3 des rêves avec des situations récurrentes (donc forcément, j'ai pas franchement du mal à les repérer)

Si mes rêves ne tournent pas toujours autour du même scenario, ils ont souvent des thèmes récurrents aussi, c'est clair que ça facilite la prise de conscience.

"Nos cicatrices nous rappellent d'où l'on vient, elles ne doivent pas nous dire où aller."

Hors ligne Kaan

Re : [Discussion] Les rêveurs lucides naturels - Mais comment font-ils??
« Réponse #14 le: 11 décembre 2012, 23:37:38 pm »
0
Les cauchemars sont en effet une exellente porte d'entrée pour la lucidité naturelle, surtout lors qu'on n'a jamais entendu parler de RL, Comme c'etait mon cas lorsque j'etais enfant.
Quand je révais d'une situation catastrophique, c'etait tellement inenvisageable que je finissait par douter de la réalité de la situation et je secouai la tete dans tous les sens pour me reveiller.
Parfois ca mettait une éternité a fonctionner.

Parfois, le fait de réaliser que j'etais dans un rêve déclenchait en moi une sorte de claustrophobie et je tentait d'en sortir le plus vite possible, de la même façon, en secouant la tête.

Plus tard j'ai appri a ne plus avoir peur d'etre dans un rêve et j'ai pensé a en profiter, mais l'exitation me reveillait.

l'etape d'apres ca a été le vol.

Ce n'est que vers l'age de 20 ans que j'ai pour la premiere fois lut le terme "rêve lucide".
Mais depuis, mon cerveau semble s'etre armé de nombreux subterfuge pour plus efficacement me berner et me faire croire en la réalité des aventures oniriques.
Rêver lucidement est devenu une lute, une quête rarement récompensée..
Mais il reste cet espoir qu'un jour ce soit devenu un apprentissage, que grace a un déclic la lucidité onirique devienne facile, fréquente, enfin vraiment exploitable.





 

Page générée en 0.808 secondes avec 47 requêtes.