Bienvenue, Invité
03 février 2023, 21:21:44 pm 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 11 25000
RL : 0 13231
FE : 0 2564
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Un peu de lecture sur les expériences du RL avec le Best-of des rêves lucides de 2021, cliquez > ICI <

Auteur Sujet: [Discussion] La langue utilisée par l'inconscient  (Lu 3370 fois)

Hors ligne NoeX

  • Songeur en devenir
  • *
  • Messages: 11
[Discussion] La langue utilisée par l'inconscient
« le: 04 octobre 2014, 01:59:54 am »
0
Bonsoir tout le monde !
Je m'étais inscrit sur ce forum quand j'avais 16 ans (sachant que j'en ai 19 maintenant), simplement parce que je trouvais le concept même du rêve lucide "dingue", "fantastique", etc. Bien sûr je n'avais pas tenu bien longtemps et m'étais vite lassé de la pratique (le début ne m'avait pas paru intéressant : TR, journal de rêve, MILD, ... C'est le WILD qui me fascinait en fait ^^). Je suis de retour maintenant, parce que... Je trouve toujours tout ça fantastique et dingue  ;D Mais plus sérieusement, j'ajouterais à cela le fait que depuis quelques années justement j'ai de mauvaises habitudes de sommeil (je dort peu, irrégulièrement et je suis très souvent fatigué la journée  :( ), et j'ai lu quelque part qu'il fallait avoir de bonnes habitudes de sommeil si on voulait arriver à faire des RL, donc j'espère que ça me motivera à améliorer tout ça. Bref j'en viens donc à la question que je me pose en ce moment, car j'ai rencontré un "obstacle" bizarre....

Donc pour faire le point en 2 phrases, j'ai repris le processus à zéro. Je fais des tests de réalité durant la journée (regarder sa montre 2 fois pour voir si l'heure n'a pas changé brusquement + compter ses doigts) et j'essaye de faire de l'autosuggestion pour me rappeler d'au moins un rêve par nuit (c'est mon objectif avant de commencer les RL, comme c'est écrit dans l'e-book du site). Hier soir, pour la première fois, l'autosuggestion "je veux/vais me réveiller après mon rêve cette nuit" a marché pour moi, j'ai ouvert grand les yeux au moment où le rêve à pris fin, j'étais vraiment content ^^. Et là je me suis posé la question de qu'est-ce que j'avais fait de spécial ce coup-ci pour que ce soit différent des autres fois...?
Et je me suis rendu compte que j'avais en fait répété ma phrase d'autosuggestion dans plusieurs langues dans ma tête. En fait, je parle couramment 2 langues, j'en parle très bien une autre, et j'en apprends encore une autre...  :-X

Du coup ma question serait: "Est-ce que notre inconscient comprend une langue en particulier ?" ainsi que "Si oui, comment savoir laquelle c'est ?"

Pour ma part je suis Turc, donc je parle turc à la maison, je parle français dehors, j'ai fais quelques voyages en Angleterre et eu de sérieux cours de langues en Anglais. Ce qui fait que, quand je réfléchit dans la vie de tous les jours, je switch entre ces langues. Du coup je n'ai aucune idée de comment je devrais m'adresser à mon inconscient...  +o(

Petite question annexe qui n'a rien à voir avec le sujet : Est-il vraiment important de détailler ses rêves au maximum dans son journal de rêve, ou est-ce suffisant d'écrire quelques mots clés ? (juste assez pour se souvenir des évènements clés du rêve)

PS: j'ai essayé la barre de recherche pour voir s'il y avait une discussion sur ce sujet, mais je n'en ai pas trouvé, désolé s'il y en avait une et que je l'ai loupée ^^"

Hors ligne BlueWolf

Re : La langue utilisée par l'inconscient ?
« Réponse #1 le: 04 octobre 2014, 10:59:58 am »
0
L'Inconscient comprend toutes les langues à mon avis. Je n'ai pas vu de différence lorsque je m'adresse à lui avec une auto-suggestion en français ou en anglais. Son langage n'est pas fait de mots mais de symboles. Ce sont donc les intentions et les pensées relatives aux paroles qui comptent.

Pour le journal des rêves, l'important c'est de noter le plus de détails possibles pour ensuite comprendre ton univers onirique, ses mécanismes et reconnaître les éléments récurrents qui pourraient te donner accès aux rêves lucides.
Les mots-clés permettent de conserver la trame du rêve en mémoire lorsque tu prends des notes rapidement et facilitera le rappel des souvenirs pour rédiger ensuite le récit.

Mais cela n'est pas une obligation. Si tu n'as pas envie d'écrire précisément tes rêves dans ton journal, ce n'est pas grave.  ;)
C'est juste dommage.

En tout cas, cela ne sert à rien de publier un journal de mots-clés sur le forum, car cela n'a aucun intérêt pour les lecteurs que nous sommes et cela n'apportera rien à la communauté, basée sur le partage des expériences.

Par contre, rien ne t'empêche d'écrire tes méthodes, les sensations ressenties et les progrès accomplis grâces à tes rêves et expériences nocturnes, même si leur résumé est très succinct.

C'est à toi de voir. Tu fais comme tu le sens !  :)

 

Hors ligne NoeX

  • Songeur en devenir
  • *
  • Messages: 11
Re : La langue utilisée par l'inconscient ?
« Réponse #2 le: 04 octobre 2014, 13:29:59 pm »
0
Ah je vois !
En fait en y repensant, je ne me souviens pas avoir été effrayé, mais c'est vrai que le rêve était rempli de "monstres" et autres, donc je ne sais pas vraiment si c'était un cauchemar, mais finalement c'est peut-être le contenu du rêve qui m'avait réveillé à ce moment là. Du coup je suis déçu là, finalement j'ai pas progressé on dirait :P En fait, pour le journal de rêve, je posais la question pour mon journal à moi, pas pour celui du site. Le problème que j'ai avec le journal, c'est que j'ai terriblement la flemme de le remplir en fait  ;D D'où le fait que j'essaye de trouver des raccourcis pour que j'aie le moins à le faire possible, tout en continuant à avoir des résultats. (je sais, j'en demande beaucoup) Néanmoins si j'arrive à augmenter mon rappel de rêve, je ne suis pas contre l'idée de faire quelques efforts pour cet aspect là du travail à accomplir, ça peut créer de bons souvenirs pour plus tard ^^.

Autre petite question du coup, est-ce que c'est normal que l'autosuggestion ne fonctionne pas chez quelqu'un, en l'occurrence chez moi ? Est-ce que si je continue à le faire malgré cela, ça s'améliorera ? Quelle était votre expérience du rappel de rêve ? Combien de temps avez-vous mis à vous souvenir d'au moins un rêve tous les deux soirs ? Bon je sais que ce sont des questions typiques de débutant, mais j'ai peur de perdre motivation, alors je les pose quand même  :P

Merci BlueWolf pour ta réponse !
(n'hésitez surtout pas à donner d'autres réponses, avis, etc. par rapport à mon premier message ou à celui-ci)

Hors ligne Paul

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 19079
  • Sexe: Homme
Re : La langue utilisée par l'inconscient ?
« Réponse #3 le: 04 octobre 2014, 15:54:55 pm »
0
Coucou NoeX,

Pour le journal de rêve, effectivement faut être motivé mais surtout régulier, et ça c'est plutôt dur si la motivation n'est pas là. Le combo idéal éprouvé, une petite AS du style " je me souviens de mes rêves dès que je me réveille " le soir au coucher, et combiné avec ce que tu te souviens en l'écrivant le matin.
En fait, au début, c'est un peu pénible, mais tu vas voir très vite que ça fonctionne. Je suis passé par là comme beaucoup, et les résultats ont suivi.

Je te dirais qu'au bout d'une semaine ou moins en étant assidu, tu devrais te rappeler d'un rêve par nuit notamment celui avant de te lever le matin.

Après une fois que c'est bien rodé, tu n'as quasiment plus besoin de faire des AS pour le rappel au coucher car c'est ancré en toi. Toutefois, des petits rappels sont nécessaires quand tu as du mal à te souvenir de tes rêves au bout de 3/4 jours.

Le rappel de rêve, c'est le premier petit jeu à apprendre pour essayer de faire des RL's régulierement.

Edit: J'ai oublié pour l'AS, ca n'engage que moi, mais l'AS fonctionne pour chacun d'entre nous. Le monde est régit par l'auto suggestion. Après, le moment propice pour certains ne l'est pas forcément pour d'autres.
Technique pour provoquer des FE en cliquant ICI

Hors ligne Bahamut

Re : La langue utilisée par l'inconscient ?
« Réponse #4 le: 05 octobre 2014, 13:07:49 pm »
0
Bonjour Noex,

Bonsoir tout le monde !
Je m'étais inscrit sur ce forum quand j'avais 16 ans (sachant que j'en ai 19 maintenant), simplement parce que je trouvais le concept même du rêve lucide "dingue", "fantastique", etc. Bien sûr je n'avais pas tenu bien longtemps et m'étais vite lassé de la pratique (le début ne m'avait pas paru intéressant : TR, journal de rêve, MILD, ... C'est le WILD qui me fascinait en fait ^^). Je suis de retour maintenant, parce que... Je trouve toujours tout ça fantastique et dingue  ;D Mais plus sérieusement, j'ajouterais à cela le fait que depuis quelques années justement j'ai de mauvaises habitudes de sommeil (je dort peu, irrégulièrement et je suis très souvent fatigué la journée  :( ), et j'ai lu quelque part qu'il fallait avoir de bonnes habitudes de sommeil si on voulait arriver à faire des RL, donc j'espère que ça me motivera à améliorer tout ça. Bref j'en viens donc à la question que je me pose en ce moment, car j'ai rencontré un "obstacle" bizarre....

Donc pour faire le point en 2 phrases, j'ai repris le processus à zéro. Je fais des tests de réalité durant la journée (regarder sa montre 2 fois pour voir si l'heure n'a pas changé brusquement + compter ses doigts) et j'essaye de faire de l'autosuggestion pour me rappeler d'au moins un rêve par nuit (c'est mon objectif avant de commencer les RL, comme c'est écrit dans l'e-book du site). Hier soir, pour la première fois, l'autosuggestion "je veux/vais me réveiller après mon rêve cette nuit" a marché pour moi, j'ai ouvert grand les yeux au moment où le rêve à pris fin, j'étais vraiment content ^^. Et là je me suis posé la question de qu'est-ce que j'avais fait de spécial ce coup-ci pour que ce soit différent des autres fois...?
Et je me suis rendu compte que j'avais en fait répété ma phrase d'autosuggestion dans plusieurs langues dans ma tête. En fait, je parle couramment 2 langues, j'en parle très bien une autre, et j'en apprends encore une autre...  :-X

Du coup ma question serait: "Est-ce que notre inconscient comprend une langue en particulier ?" ainsi que "Si oui, comment savoir laquelle c'est ?"

Pour ma part je suis Turc, donc je parle turc à la maison, je parle français dehors, j'ai fais quelques voyages en Angleterre et eu de sérieux cours de langues en Anglais. Ce qui fait que, quand je réfléchit dans la vie de tous les jours, je switch entre ces langues. Du coup je n'ai aucune idée de comment je devrais m'adresser à mon inconscient...  +o(

Petite question annexe qui n'a rien à voir avec le sujet : Est-il vraiment important de détailler ses rêves au maximum dans son journal de rêve, ou est-ce suffisant d'écrire quelques mots clés ? (juste assez pour se souvenir des évènements clés du rêve)

PS: j'ai essayé la barre de recherche pour voir s'il y avait une discussion sur ce sujet, mais je n'en ai pas trouvé, désolé s'il y en avait une et que je l'ai loupée ^^"

Attention, ce n'est pas parce que quelque chose marche UNE FOIS qu'il faut ensuite considérer que les choses marchent ainsi. Par exemple, si je joue à l'Euromillions une fois, et que je gagne 10 euros, cela ne veut pas dire qu'en jouant à l'Euromillions chaque semaine, je vais gagner à chaque fois 10 euros. Pareil pour les AS : ce qui marche (ou ne marche pas) ne peut être déterminé que dans une logique de long terme.

De même, il faut se méfier des corrélations qui ne reflètent pas nécessairement des causalités. Par exemple, hier, il a plu, et cette nuit, j'ai fait un RL. Corrélation. Peut-on néanmoins dégager un lien de causalité entre ces deux événements ? Probablement pas. D'ailleurs, j'ai aussi fait un RL la nuit précédente... qui succédait à un jour de beau temps. Comme quoi... Pareil pour la langue que tu utilises lors de tes AS. Ce n'est pas parce que tu utilises telle ou telle langue, puis que tu fais un RL ensuite, que l'on peut établir un lien. Il y a trop de biais possibles dans cet hypothétique lien de causalité. Par exemple, peut-être que tu ne parles pas tes deux langues avec le même rythme, ni la même tonalité, or, c'est un autre biais possible. De même, peut-être que ta fatigue, ton état psychologique, ta motivation, etc étaient différents... il y a beaucoup de biais possibles en fait.

A ta place, je serais très, très critique sur ces deux points. Ils peuvent mener vers des impasses.

Par ailleurs, j'appuie les propos de BlueWolf : l'inconscient comprend toutes les langues ; ou plutôt, il n'a pas besoin de langue. En effet, tu n'as pas besoin de verbaliser ton intention pour que ton inconscient la remarque. Certes, nous verbalisons, parce que c'est bien plus pratique, au point même qu'il nous est très difficile de penser sans verbaliser (dans l'absolu, on en est capable avec des sons, des images, pas besoin de mots), et que nous avons plus ou moins oublié comment faire sans les mots (au moins consciemment). Mais les animaux eux, font certainement sans. Et ils sont évidemment sensibles aux suggestions. Et notre inconscient, lui, n'a pas oublié : il est doté de cette faculté.

C'est ainsi que le MILD marche par exemple : certes, il y a de la verbalisation, mais il y a aussi de l'image. Et le MILD sans une AS verbale, juste avec l'image, marche tout autant selon certains témoignages.

Quelle langue dois-tu utiliser ? Celle qui te sied le mieux. Voilà tout. Ne te prends pas la tête avec ça. Si tu connais le Klingon, fais tes AS en Klingon... ça marche aussi bien que les autres langues. ;)

----------

Pour ton JdR, surtout, ne le néglige pas. En tenir un est souvent rébarbatif, c'est vrai mais... c'est de très très loin le meilleur moyen d'avoir une excellente mémorisation de tes rêves. En outre, sur le long terme, tu auras sûrement besoin d'un bon outil afin d'identifier tes forces et tes faiblesses dans ta pratique onirique, afin de progresser. Dans le cadre d'une telle démarche, le JdR est un outil inestimable.

Néanmoins, tenir un JdR prend du temps. Trop même. Que faire ? Je pense (mais ce n'est qu'un avis perso) qu'il faut mieux noter 10% ou 20% de tes rêves, mais de façon ultra détaillée, que de viser le 100 % mais, qu'avec des mots clefs. Et si ça peut te rassurer : AUCUN onironaute confirmé ne note la totalité de ses RN. En effet, à partir d'une certaine maîtrise, il est courant de se souvenir de trois ou quatre RN chaque nuit, et parfois plus d'une dizaine même ! Or, qui aurait le temps de noter tout ça ? Alors peu à peu, les onironautes ne notent que le "best of" de leurs RN... et même, certains onironautes ne notent qu'une fraction de leurs RL, les plus intéressants.

Autre petite question du coup, est-ce que c'est normal que l'autosuggestion ne fonctionne pas chez quelqu'un, en l'occurrence chez moi ? Est-ce que si je continue à le faire malgré cela, ça s'améliorera ? Quelle était votre expérience du rappel de rêve ? Combien de temps avez-vous mis à vous souvenir d'au moins un rêve tous les deux soirs ? Bon je sais que ce sont des questions typiques de débutant, mais j'ai peur de perdre motivation, alors je les pose quand même  :P

L'AS marche chez toi. L'AS marche chez tout le monde. Comme le dit Paul, le monde n'est que suggestions. Avant même ta naissance, tu as été en partie façonné par ce que tu as pu ressentir dans le ventre de ta mère (on recommande aux futures mamans d'éviter tout stress intense... et ce n'est pas seulement pour éviter les fausses couches). Petit, tu as reçu d'innombrables suggestions... c'est ce que l'on appelle l'éducation. Un enfant y est évidemment particulièrement sensible. A l'âge adulte, les suggestions sont toujours aussi nombreuses, et les individus y sont évidemment réceptifs. C'est pour cela que la publicité existe, c'est aussi pour cela que les discours des politiques sont calibrés au mot près, pareil pour les gestes (le jour ou Chirac a fait une allocution présidentielle avec une paire de lunettes, plus personne ne parlait du contenu du discours le lendemain, ni de son bilan politique... lunettes.. lunettes... lunettes... la technique est grossière, mais elle fonctionne sur certaines personnes... et ce n'est pas une question de niveau intellectuel). Et la suggestion marche à rebours. Aujourd'hui, tu sentiras peut-être telle ou telle odeur, et cela te rappellera un souvenir d'enfance. En écoutant une musique, j'arrive parfois même à me remémorer précisément la dernière fois que le l'ai écouté, le lieux, le contexte... alors même que ce contexte était affreusement banal, et que je n'aurais pas pu m'en rappeler si consciemment, j'avais essayé. Une fois encore, c'est une suggestion, la musique ayant joué ici le rôle de déclencheur.

Etc, etc... le monde est fait de suggestions, et on y est tous sensibles.

Ce qui ne veux pas dire que nous sommes sensibles à TOUTES les suggestions, hein ! Parfois ça marche, parfois un peu moins... et dans le cadre de l'AS, le défi est d'identifier ce qui marche le mieux pour toi, et ce qui ne marche pas. Comme tout le monde, tu es sensible à l'AS... mais tu n'as pas encore trouvé ton chemin.

Ne t'inquiètes pas, ça va vite venir. Ne serait-ce que parce qu'il n'existe pas un seul chemin, mais plein. Une multitude. Tu trouveras très vite ta voie. ;)

Bonne chance dans ta quête de la lucidité.  :)

Hors ligne NoeX

  • Songeur en devenir
  • *
  • Messages: 11
Re : [Discussion] La langue utilisée par l'inconscient
« Réponse #5 le: 05 octobre 2014, 23:07:26 pm »
0
Wow ! Merci beaucoup pour ces réponses très complètes que vous me fournissez là, et surtout dans un délai aussi court, c'est vraiment sympa. Cela dit, il y a juste une zone qui n'est pas tout à fait claire pour moi dans la réponse de Bahamut, ou plutôt sur laquelle j'aimerais avoir une précision:
Citer
Ce qui ne veux pas dire que nous sommes sensibles à TOUTES les suggestions, hein ! Parfois ça marche, parfois un peu moins... et dans le cadre de l'AS, le défi est d'identifier ce qui marche le mieux pour toi, et ce qui ne marche pas. Comme tout le monde, tu es sensible à l'AS... mais tu n'as pas encore trouvé ton chemin.

Qu'est-ce que tu as exactement voulu dire par là ? Tu veux dire que ma phrase d'AS ne serait pas la bonne ? Ou faudrait-il modifier d'autres paramètres ? Ou encore, est-ce que je dois continuer tel que je fais en ce moment et ça va venir avec le temps ? En somme, est-ce que le fait que ce que je fais en ce moment ne marche pas signifie qu'il y a quelque chose de faut, qui cloche ?

Encore merci pour votre soutient !  :)

Hors ligne Bahamut

Re : [Discussion] La langue utilisée par l'inconscient
« Réponse #6 le: 06 octobre 2014, 10:16:18 am »
0
Il m'est malheureusement impossible de répondre directement à ta question. Mais, trois éléments tout de même :

- si sur le long terme, tu trouveras certainement la méthode qui te correspond le mieux, à court terme, si tu veux réussir, a moins de compter un peu trop sur la "chance du débutant", il n'y a qu'un seul moyen de parvenir à tes fins (faire des RL, et si possible, y arriver rapidement, tout en faisant beaucoup de RL) : utiliser des méthodes éprouvées par d'autres. Donc, si tu cherches une phrase "efficace", tu peux consulter les topics relatifs à l'AS et au MILD (qui est une forme un peu plus poussée d'AS), de bons conseils y figurent. Beaucoup d'onironautes ont par ailleurs commencé avec la phrase de Stephen Laberge : "la prochaine fois que je rêverai je veux me souvenir de reconnaître que je suis en train de rêver". Perso, je préfère quelque chose de plus simple, du style : "dès que je rêve, je me rends compte que je rêve". A noter qu'il est conseillé d'éviter le terme "lucide" dans ta phrase, tant que tu n'as pas fait toi-même l'expérience de la lucidité en rêve.

- sur le long terme, tu te rendras compte que la phrase n'a strictement AUCUNE IMPORTANCE. Tu peux très bien faire ton AS en disant "les carottes sont cuites", si en même temps, tu imprimes dans ton inconscient ton intention de devenir lucide en rêve, alors ce sera efficace. L'important, ce n'est pas la phrase, l'important, c'est ce qu'elle signifie pour toi, c'est la force de ton intention, ta conviction profondes que, si tu le souhaites, tu peux devenir lucide en rêve.

- l'AS, ça marche... l'AS comme unique méthode utilisée, beaucoup moins. Voire pas du tout pour un débutant, sauf exceptions. Il est essentiel de comprendre que la plupart des méthodes d'inductions de RL sont CUMULATIVES, elles ne produisent de bons résultats que si elles sont utilisées en synergie. Ainsi, un bon combo pour un débutant, est de faire des TR la journée (+ un peu d'esprit critique éventuellement), de l'AS au coucher, puis un WBTB la nuit (un bon WBTB multiplie les chances de RL par 20 selon Stephen Laberge... le WBTB est quasiment un passage obligé si tu ne veux pas attendre trois mois ou plus avant de connaitre ton premier RL !) couplé à un MILD (éventuellement, un SSILD si tu as du mal à moyen terme avec le MILD,, le WILD est à éviter pour un débutant). Et ce processus ne doit être enclenché seulement a partir d'une bonne remémoration onirique, c'est à dire la tenue d'un JdR, et la remémoration chaque nuit d'au moins un RN de façon détaillée. Résumons : JdR + TR + AS + WBTB + MILD. L'AS seule ne suffira probablement pas, sauf coup de chance. Et il faut mieux ne pas trop compter dessus... ou plutôt, mettre toutes les chances de son coté.

Autrement dit : devenir lucide en rêve demande beaucoup d'efforts, il va falloir y consacrer une heure par jour au moins. Après, si cela peut te rassurer : la lucidité arrive rapidement, au bout de deux semaines en moyenne (chiffre imprécis, c'est du pifomètre... mais ce chiffre est surement assez proche de la réalité, le processus est étonnamment rapide) ; au bout de quelques semaines, il est possible de relâcher un peu les efforts (moins de TR la journée, pas plus de un ou deux WBTB par semaine) parce que plus tu es lucide en rêve, plus il est facile de le redevenir (sauf si tu relâches totalement tes efforts). Au bout d'un certain temps, tu arriveras même peut être même a faire des DILD spontanés, sans aucun travail particulier la journée, au coucher, ou la nuit (WBTB).

Courage, ça va vite venir. ;)

Hors ligne Paul

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 19079
  • Sexe: Homme
Re : [Discussion] La langue utilisée par l'inconscient
« Réponse #7 le: 06 octobre 2014, 13:35:42 pm »
0
Entièrement d'accord avec Bahamut.

Me considérant encore comme débutant, tout ce qui est dit plus haut me correspond, notamment sur le cumul des méthodes d'induction. J'ai testé et retenté les AS seules, même la chance du débutant ne m'a pas aidé.

Au départ, il faut travailler ton esprit critique en journée, c'est comme la clé de la porte d'entrée. Je ne l'avais pas prise au sérieux et encore moins cherchée une seule fois. J'avais beau essayé tous les jours les AS, rien ne se passait.

A différent moment de la journée, tu peux te demander si tu rêves, faire une addition, compter les doigts de ta main, te boucher le nez, te rappeler quel jour nous sommes avec la date, regarder 2 ou 3 fois l'heure de ta montre... c'est tout simplement s'interroger sur le fait de savoir que tu rêves ou non. Malgré que tu saches que tu ne rêves pas (et ça parait idiot avec un peu de recul mais tellement efficace), il ne faut pas sous estimer la qualité des RL's qui sont d'un réalisme à couper le souffle parfois. Notamment, les faux éveils, qui si tu ne fais pas un test de réalité, il y a de fortes chances que tu passes à coté d'une belle expérience lucide.

Puis un jour l'esprit critique apparaît en rêve, un test de réalité plus tard, te voilà rêveur lucide.

Enfin, ce qui m'a énormément aidé au départ, c'est de lire les JR's des onironautes et les méthodes pour devenir lucide en m’arrêtant sur les passages qui me paraissaient essentiels. D'ailleurs, j'y reviens souvent.

 ;)

Donc comme une belle répétition:
JdR + TR + AS + WBTB + MILD ou SSILD

Technique pour provoquer des FE en cliquant ICI

Hors ligne NoeX

  • Songeur en devenir
  • *
  • Messages: 11
Re : [Discussion] La langue utilisée par l'inconscient
« Réponse #8 le: 06 octobre 2014, 18:01:33 pm »
0
Pour commencer, un aveu: a la base j'avais un peu peur de poser des questions liées au RL, car le forum est déjà très complet et il y a pleins pleins de méthodes. Et là, vous m'avez vraiment donné des pistes de réflexion très très précieuses, merci énormément !!  :D

Cela dit, je crois que j'ai du mal m'exprimer sur un point. En ce qui concerne l'AS, ce que vous semblez avoir compris, c'est que je voulais l'utiliser comme méthode toute seule pour avoir des RL. En fait, ce n'est pas ce que je voulais dire. En réalité je suis encore fort loin de pouvoir faire des RL. Ma question concernait l'AS pour simplement me rappeler de mes rêves en fait  :-[ Eh oui... J'en suis à ce stade-là, en ce moment mon objectif c'est le fameux "un rêve détaillé par nuit". Or ce matin, alors que j'avais fait de l'AS hier soir au chouché, tout ce que j'ai pu écrire dans mon JdR, c'est le mot "parapente".... oui... c'est tout  :-X J'avais aussi essayé le "je veux me réveiller à la fin de chaque cylcle de sommeil", pourtant je ne me suis que réveillé à 7h30... Les soirs d'avant c'était "je veux me réveiller après chaque rêve", ce qui a échoué également. Cela dit, d'habitude je ne me rappelle de RIEN DU TOUT, alors que depuis que j'ai commencé à essayer des AS, j'ai quelques "bribes" de souvenir de rêve au réveil (parfois, pas toujours ^^"). Est-ce que cela veut dire que je suis sur la bonne voie ? Je me le demande...

Donc voilà, en fait mon objectif avec l'AS ne concerne que les "commandes" de base, telles que pouvoir me réveiller pour un WBTB, ou pouvoir me souvenir de rêves, ou pouvoir justement me réveiller à la fin de ces derniers (histoire de les noter :P), etc.

Mais comme vous l'avez dit, je suis conscient que l'AS n'est pas vraiment une technique pour le RL. En fait pour le moment, j'ai préparé mon cahier à côté de mon lit avec un stylo  8) J'ai également instauré l'esprit critique et les TR en journée (ça fait presque une semaine maintenant): chaque fois que je regarde l'heure, je la re-regarde pour voir s'il n'y a pas d'absurdité (est-ce que ca marche avec les montre à aiguille ? ??? ), + le test du nez bouché et le comptage des doigts et parfois le traversé de paume (oui je sais ca en fait beaucoup xD), et oui je les fait systématiquement et j'en fait pas moins que 2 et assez souvent tous. Il faut savoir aussi que je regarde TRES SOUVENT l'heure pendant la journée, donc c'est considérable. J'ai lu hier la discussion sur le SSILD (après l'avoir vu sous l'avatar de Bahamut ^^) et au vu des impressions des gens qui ont essayé, je pense que c'est par cette technique que je commencerais mon aventure onirique (dès que je réussirai à me souvenir de mes rêves  +o( ). Elle ne parait pas trop compliquée et même si ça ne me donne pas tout de suite des RL, il semblerait que je pourrais quand même en tirer de bonnes expériences.

Donc oui, en fait j'ai surtout des problèmes avec la base de la base, à savoir me souvenir de mes rêves en ce moment, et amener mon inconscient à m'obéir xD
Tout ça me fait un peu peur dans la mesure où ça fait plus de 3-4 jours que je me fais des AS et que je ne me suis toujours pas souvenu du moindre rêve en détail... Donc je vois pas du tout comment je pourrais faire des RL en quelques semaines si même cette étape me prend autant de temps :(

Petite note par contre: en général je dors peu, même en semaine. C'est-à-dire que je me couche très tard, par habitude, et je suis souvent fatigué, est-ce qu'il est possible que mon problème soit dû à cela ? Est-ce possible que je rêve moins, ou que je suis moins capable de m'en souvenir parce que je dors justement peu ? Ce qui me semble bizarre, c'est qu'il devrait de toute façon y avoir au moins un ou deux rêves dans la nuit, donc je pense que je devrais quand même pouvoir me souvenir d'AU MOINS un rêve par nuit non ? Par je dors peu, j'entends entre 5-6h30. L'une de mes motivations pour le RL c'est justement de rendre l'activité de dormir plus attrayante pour moi pour avoir un meilleur rythme de sommeil, donc j'espère vraiment que j'y arriverai  :P

En tout cas, merci beaucoup pour votre aide ! Au plaisir de vous relire bientôt

Hors ligne Paul

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 19079
  • Sexe: Homme
Re : [Discussion] La langue utilisée par l'inconscient
« Réponse #9 le: 06 octobre 2014, 20:19:26 pm »
0
Bon je crois qu'on s'est un peu emballé là  :P

En tous cas, ce que tu as mis en place est une très bonne chose. Journal à coté de ton lit et esprit critique sont parfaits comme cités plus haut pour débuter dans de bonnes conditions.

La fameuse question de fatigue?
Pour certains c'est un avantage, pour d'autres comme moi c'est tout le contraire. Si, je suis trop fatigué, je me souviens que très rarement de mes rêves. La motivation n'est pas au taquet et je sombre trop vite. Quand je me réveille, c'est souvent le trou noir.
En revanche, avec un niveau de fatigue élevé, il est fréquent d'avoir assez vite des hallucinations auditives au coucher de mon coté, mais que je n'arrive pas à exploiter suffisamment longtemps.

C'est pas facile de changer de rythme de vie, mais essaie une fois ou deux de te coucher par exemple avant 23h30 en semaine.
Technique pour provoquer des FE en cliquant ICI

Hors ligne Bahamut

Re : [Discussion] La langue utilisée par l'inconscient
« Réponse #10 le: 06 octobre 2014, 21:07:20 pm »
0
OK NoeX, c'est plus clair maintenant. :)

Du coup, pour l'instant, pas la peine de faire des TR, WBTB et MILD. Concentre toi seulement sur les AS, et que pour une seule chose : te souvenir de tes rêves. Car en effet, si tu n'arrives jamais de base à te souvenir de tes rêves, alors tu pars de très loin. Ne cherche surtout pas à faire un RL en l'état... car tu serais incapable de t'en souvenir au réveil.

D'ailleurs, peut être que tu as déjà fait un RL... mais tu ne t'en souviens pas !  ;D

En règle générale, cette première étape ne dure guère plus d'une semaine pour un onironaute ayant un rappel de rêve que je qualifierais comme étant "dans la moyenne". C'est à dire un rêve de remémoré tous les quelques jours, deux ou trois par semaine, de manière plus ou moins complète, mais rarement exhaustive. C'est assez rapide d'arriver à un rêve par jour, niveau remémoration. Mais si tu n'as pour l'instant (quasiment) aucun souvenir de rêves, alors il te faudra peut-être plusieurs semaines pour arriver à ce résultat.

Ne t'inquiètes surtout pas : tu n'es pas le seul à ne pas te rappeler de tes rêves, c'est une situation très courante, banale même. Et puis, une fois que tu te souviendras de quelques RN de temps en temps, tu verras que c'est super cool de rêver (et de s'en rappeler), certaines sensations vécues en RN sont étonnantes, parfois plus pures que IRL, plus profondes.

Et effectivement, si depuis quelques jours, tu te souviens de quelques bribes de rêves, alors que ce n'était pas le cas avant, alors tu es sur le bon chemin, a n'en pas douter ! La route est plus longue pour toi... mais il n'y a pas forcément plus d'obstacles sur celle-ci que pour les autres. Ce sera juste un peu plus long. ;)

----------

Pour ce qui est de ta volonté de faire des WBTB + SSILD, OK, mais attention : cette technique, contrairement au MILD, n'est pas universelle. Elle ne donne pas des résultats pour tout le monde. Si bien que je te conseille de consacrer au moins 50% de tes WBTB au MILD, peut-être même 70% si tu as du mal ensuite à obtenir des RL. Le reste pouvant ensuite être consacré au SSILD (certes, ça marche pas pour tout le monde, mais quand ça marche, ça défonce ce bon vieux MILD !), voire même, dans une moindre proportion, au WILD (plus dans une optique de découverte que de résultats lucides).

----------

Tu dors peu... en dessous de six heures, tu auras beaucoup de mal à faire de longs rêves lucides (ou même de RN), même si ton 4ème cycle de sommeil (celui entre 4h30 et 6h00 de sommeil si tu es réglé comme une horloge) est le premier cycle de sommeil réellement exploitable. Cela tient au fait que les rêves sont plus riches et plus facilement mémorisables lors du sommeil paradoxal, or, le sommeil paradoxal n'arrive qu'à la fin de chaque cycle, et occupe une part croissante (une croissance presque exponentielle !) de ces cycles lorsque le nombre de cycles de sommeil augmente. Le 5ème cycle (entre 6h00 et 7h30 de sommeil pour un individu "standard") est idéal, le sommeil paradoxal est ici très long (20 minutes au moins, parfois plus de 40 minutes, ça dépend des gens ; lors du premier cycle, le sommeil paradoxal excède rarement les 5 minutes, et c'est souvent même beaucoup moins !). Et puis, de temps en temps, si tu as la chance de pouvoir dormir 9h00, alors c'est tout benef, tu as facilement 30 ou 40 minutes de sommeil paradoxal devant toi.

Spoiler pour :
A noter qu'on peut aussi rêver hors du sommeil paradoxal (lors du sommeil lent), mais la mémorisation est très difficile, les rêves sont beaucoup moins riches, et devenir lucide en sommeil lent est très compliqué. De même, il est aussi possible de faire des RL dès le premier cycle de sommeil (j'y arrive de temps en temps), mais là encore, c'est souvent chaotique, et de toute façon très court.

N'hésites pas à te renseigner plus en avant sur les cycles du sommeil. Et retiens ceci : point de salut pour ceux qui dorment moins de 6h00 par nuit, 6h00 étant un minimum pour obtenir des résultats tangibles ; dormir 7h30 au moins est un énorme avantage dans la pratique du RL. Si tu ne dors que 5 heures par nuit, ce n'est clairement pas assez... et je comprends du coup que ton rappel de rêves soit très mauvais. C'est assez normal. Si tu dors 6h30, et à condition que ce sommeil soit de bonne qualité, que tu ne te réveilles pas en plein milieu de tes cycles (un des symptômes de l'insomnie), c'est suffisant pour faire quelques RL de temps en temps.

N.B : je pars du principe que tes cycles durent 1h30, ce qui est le cas pour la plupart des gens, mais peu à peu, tu sauras naturellement quelle est la durée de tes propres cycles. Si tu dors peu, mais que tu n'es pas fatigué la journée, il est tout a fait possible que tes cycles de sommeil soient en fait un peu plus courts. Ce serait à la fois un avantage (tu arriveras plus rapidement aux 4ème et 5èmes cycles, les plus profitables), et un petit défaut (disons que tes RL les plus longs n’excéderont probablement pas les 20 minutes lors de ces cycles, peut-être moins même, alors que pour ceux qui ont des cycles plus long, 40 minutes voire plus est théoriquement possible).

N.B.B : j'espère que je ne t’assommes pas trop avec toutes ces informations. La synthèse n'est pas mon fort.  :P

Hors ligne NoeX

  • Songeur en devenir
  • *
  • Messages: 11
Re : [Discussion] La langue utilisée par l'inconscient
« Réponse #11 le: 10 octobre 2014, 15:27:21 pm »
0
Salut les amis ! J'ai pas répondu quelques jours histoire d'essayer un petit peu ce que vous m'avez dit dernièrement. Alors en effet comme le disait Bahamut, la durée de sommeil a l'air de jouer un rôle dans mon cas en ce qui concerne le rappel de rêve. Depuis 2-3 jours, je me rappelle toujours d'au moins un "fragment" de mon tout dernier rêve. Par fragment j'entends vraiment 2-3 idées (ex. juste un objet qui était présent dans le rêve, ou juste une action. Petite remarque, j'ai de nouveau vu un parapente dans mon rêve d'hier ou avant-hier, cette fois il y avait une petite fille qui s'emmêlait dans les fils. le parapente était au sol donc.). En gros, c'est encore assez lamentable et il y a malheureusement peu de progrès. Mais je continue les TR et j'essaye toujours mes AS le soir au couché. Mon AS c'est : "Cette nuit je me réveillerai après chaque rêve", ce que je répète plusieurs fois (~15 fois). Mais pour le moment ça n'est pas encore arrivé, ce qui m'ennuie un peu je dois l'avouer.

Donc comme Paul l'a dit, j'essaye de me coucher de plus en plus tôt (j'ai réussi à dormir 6h30-8h ces dernières nuits). Et Bahamut, je vais aussi ajouter le MILD aux techniques que je dois tester quand je commencerai à travailler sur les RLs.

Je suis ouvert à toutes sortes d'autres conseils (Bahamut tu ne m'assomes pas du tout, j'adore avoir des informations pleins les bras, je suis preneur à tous les niveaux), en particulier sur les rappels de rêves et les AS...  +o(

 

Page générée en 0.67 secondes avec 43 requêtes.