Bienvenue, Invité
01 février 2023, 10:17:28 am 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 2 24966
RL : 0 13227
FE : 0 2563
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Un peu de lecture sur les expériences du RL avec le Best-of des rêves lucides de 2021, cliquez > ICI <

Auteur Sujet: [Théorie] Le sommeil lucide  (Lu 987 fois)

Hors ligne MasterMind

[Théorie] Le sommeil lucide
« le: 10 octobre 2012, 18:46:45 pm »
0
Ceci n'est pas une technique mais une théorie sur la compréhension

J'ai trouvé une théorie qui explique plusieurs choses dont la lucidité spontanée.

Mon 1er RL a été induit comme ça, j'avais compris qu'il fallait suggestionner le conscient réel et non celui du rêve. Donc je saurai que je rêve depuis la réalité sans me réveiller.


Suggestions
Quand je m'endors, que je veux être lucide ou non, je suis fatigué et je me laisse aller à un repos, ce qui me vient en moi, un relâchement et des idées auto-suffisantes. Je crois qu'il faut s'endormir en restant lucide, le sommeil ne tomberait donc pas sur nous mais comme plus léger et conscient, si on veut, qu'on a modifié.

Le sommeil est lié au rêve, quoi qu'on peut rêvasser le jour et on en est aussi lucide, la nuit nous sommes en sommeil et nous devons rester lucide en quelque sorte ou si vous préférez «réveillé» mais en sommeil.

On dira plutôt : «je dors lucide» car c'est son vrai "soi" qui reste lucide le temps du rêve.
(À confirmer) ou «j'ai un sommeil lucide», «je reste lucide... pendant mon sommeil»
«je suis conscient de rêver» ou au lieu de dire «je vais être lucide dans un rêve» plutôt «je serai lucide de mes rêves»

Théorie
Ce n'est pas le rêve (ou le moi rêvé) qui est lucide, on ne dira pas je veux faire un rêve lucide mais c'est plutôt le rêveur réel qui est conscient de son rêve et de son état (dans un rêve). Qu'en fait la prise de lucidité en rêve n'est pas réellement en rêve mais réel. Quand on dit «ah je rêve» c'est pas de ton toi onirique que ça vient mais ton vrai toi.

Comment comprendre que le rêve est un rêve sinon que d'avoir un point de vue objectif, ou "réel" ? Ce point de vue vient inévitablement du monde réel.
   Le point de vue de l'homme endormi lucide face à son rêve (qui pourrait le voir), il dirait je rêve.
Comment se rendre compte qu'on rêve sans se réveiller?

Comment comprendrons-nous les rêves, nous en gardons un souvenir objectif, ceci était magique, ceci était irréel, ceci était bizarre, ceci était un cauchemar. Le souvenir est intacte. C'est le début de la lucidité en rêve, la lucidité de base. Le souvenir est lucide «je me rappelle telles paroles, tels actes» ou bien flou «me semble qu'il portait telle chose» ou partiel «je me souviens qu'il y avait telle personne mais je ne sais pas ce qu'on faisait» ou d'autres.

D'un point de vue bouddhiste, on dirait «l'esprit détecte l'illusion car il sait aussi détecter l'illusion du monde». Du point de vue du sommeil, on dira «l'âme comprend qu'elle rêve puisqu'elle est toujours dans le monde et que son corps dors». ??

Et quand on dira «je suis lucide» en rêve, je serai lucide pour de vrai et non mon moi onirique. Le marquis dit la conscience de rêver. En pratique, la lucidité arrive par elle-même de soi, on a pas le temps se dire «je suis lucide», la prise de lucidité ne se fait pas par son soi onirique, on le sait et le sent simplement.


La fatigue
Mon cousin qui fait souvent des RL me disait qu'à son réveil il était parfois épuisé, il dit «c'est normal, t'es réveillé» et qu'il avait besoin de rêver normalement pour se reposer vraiment. Le marquis lui souligne que la fatigue est du à l'entraînement de l'esprit comme un corps qui s'entraîne a mal à ses débuts. Elle explique donc pourquoi il est difficile d'être lucide dans le premier sommeil (cycle) quoi qu'avec l'entraînement il est supposé qu'on s'y accoutume et qu'on ne la sente plus. Un coup la fatigue passée, que se soit après un RN par exemple, la lucidité vient, le moi est réveillé semblable à IRL mais toujours en sommeil, la difficulté réside dans le fait de rester en sommeil et ne pas se réveiller en vrai.


Je rajouterai ceci, le rêve n'est pas lucide mais qualifié de lucide car il se vit lucidement par le rêveur. Du coup on peut avoir un RN où on croit être lucide, ça serait une représentation, au réveil on se dit «j'ai rêvé que j'étais lucide mais je ne l'étais pas».


Expérience:

Après une semaine de RN, j'ai trouvé cette théorie et essayé et je trouve les résultats satisfaisant car je ne suis pas expert.
7 oct. 21-22h à minuit : rêve sur la lucidité en soi, rêve de réfléxion, un rêve de ce type n'est pas qu'on sait qu'on rêve mais qu'on réfléchis et le rêve suit la réflexion.
7 oct. 5h : RN et je vole en RL

8 oct. À 17h une rêverie je réussi à faire un pas mais je suis très conscient du monde IRL
8 oct.  Je note des rêves en plein milieu de mon rêve.

9 oct. Minuit Un RL dans un RN.
9 oct. 3h Une courte prise de lucidité.


Rajout

Petite allégorie sur le moi onirique :
En RN: Pour le moi onirique (intérieur) qui mange, il dira en rêve, «je mange du chocolat et c'est bon». Pourtant au réveil, pour le vrai moi, «j'ai rêvé que j'ai mangé, ce n'était qu'un rêve et non réel et je me souviens que je (vrai soi) le croyais réel» implicitement le moi onirique aussi et il ne se posait pas la question.

   Le vrai soi était en partie inconscient du rêve car il le croyait vrai, même si le moi onirique était conscient de manger. Le vrai soi se souvient du rêve (il a conscience que ça s'est produit) et il prend alors conscience que ce n'était pas du vrai chocolat ou qu'un cauchemar ;).

En RL : Le moi onirique dirais «je mange du chocolat en rêve et ça l'a le même goût qu'IRL et c'est bon». Le vrai moi dira «j'ai rêvé que j'ai mangé du chocolat onirique et le goût en rêve est comme IRL».

   Le vrai soi est donc conscient lors du rêve. Il se souvient du rêve mais est déjà conscient que c'était qu'un rêve. Le moi onirique était conscient du rêve car le vrai soi l'était aussi.

Les bouddhistes abondent dans le même sens, développer la lucidité IRL avant de pourvoir le faire en rêve. Exemple : j'ai mangé du chocolat hier pourtant aujourd'hui ce n'est qu'un souvenir ("onirique").


Pourquoi je n'ai pas fait de TR ou ne suis-je pas devenu lucide :
Je vois des choses étranges comme pas possible pourtant aucune lucidité. Pourquoi? Une autre fois, rien de spécial, pourtant je deviens lucide. Est-ce que le moi onirique peut rendre le vrai soi conscient ?

Supposément non car au réveil le vrai dira tu m'apprends rien et si je me souviens plus tard c'est encore de mon vrai moi. Parce que c'est le vrai soi qui doit avoir un doute ou une habitude mais s'il est inconscient ou mal conditionné, le soi onirique n'y voit que du feu car il ne pense pas par lui-même plus loin que ce qu'il est, c'est une représentation réduite. Alors de dire une fois réveillé pourquoi mon moi onirique n'y a pas pensé, c'est que justement c'est le vrai soi qui y possède l'idée.

Ce qui rend le vrai soi plus lucide, c'est qu'à partir d'une lucidité de rêve, l'on (le vrai soi) peut expérimenter par le moi onirique. Donc comme les bouddhiste disent, transformation, multiplication etc...



Si vous avez des commentaires, des failles à mon point de vue ou des questions, merci.

La lucidité!

Hors ligne Tibbs

  • Rêveur régulier
  • *
  • Messages: 75
  • Sexe: Homme
Re : [Théorie] Le sommeil lucide
« Réponse #1 le: 10 octobre 2012, 19:18:35 pm »
0
Intéressant, ça me fait penser à mon cours de philo ( on travaille sur la conscience et l'inconscience )  ;D

Hors ligne MasterMind

Re : [Théorie] Le sommeil lucide
« Réponse #2 le: 14 octobre 2012, 17:52:59 pm »
0
10 oct. 30 min RL de réflexion. Je réfléchis comme IRL, le décor n'a donc pas d'importance. Je sais que je rêve mais je ne veux pas me réveiller.

11 oct. MiniRL dans un corridor d'école

12 oct. 23h30 - prise de lucidité mais ça s'effondre et MUO raté

13 oct. Minuit - prise de lucidité mais trop excité le rêve s'effondre..

J'ai été lucide 6 fois en 7 nuits quoi que les 2 dernières ont duré quelques secondes. Voilà je dois trouver une technique pour faire durer les RL.
La lucidité!

Hors ligne Pat

Re : [Théorie] Le sommeil lucide
« Réponse #3 le: 14 octobre 2012, 20:56:34 pm »
0
J'ai un peu le même questionnement que toi a ce propos, ces temps-ci. Serait-ce possible de rester conscient indépendamment de tous les états que nous traversons en 24h. Est-ce que ça t'est déjà arrivé d'être conscient d'être, sans rien ressentir, d'être un contenant sans contenu, tu n'es pas dans le vide, tu es ce vide.

Cet état, on l'a tous vécu sans le savoir, on l'appelle dans notre jargon "noir onirique".
Dans cet état on se sens hors du temps et de l 'espace, je me demande s'il serait possible de demeurer dans cet état au lieu de perdre simplement conscience... #]
Connais-toi toi même et tu connaiteras l'univer et les dieux

Hors ligne MasterMind

Re : [Théorie] Le sommeil lucide
« Réponse #4 le: 18 octobre 2012, 18:32:54 pm »
0
@Pat Probablement qu'un expert lucide ou quelqu'un qui l'est naturellement pourrait entrer en WILD et le continuer toute la nuit. Pour ce qui est du vide, oui je me force à avoir des périodes de vide intérieur, mais au fond je pense toujours et très rare pour moi les périodes de noir onirique mais c'est là un indice de «sur quoi» tient le rêve. C'est comme essayer de définir l'âme?! intelligence et imagination

14 Octobre : miniRL mais cauchemardesque
15 Octobre
16 Octobre
17 Octobre: RL + 1 rêve de réflexion (RL)

Bon ça suffit les résultats ça fait 72,7% (8 nuit sur 11)  de succès !

Je veux pas faire de spam mais voici ce que je fais. Je me répète  «sommeil lucide» dans ma tête (et le veux) et je le laisse venir mais il est changé. C'est un peu comme si le sommeil serait malléable. Il peut être dure, réparateur, profond, léger, agité... Il y une expression qui dit «dormir sur une idée».
La lucidité!

Hors ligne Gojo

  • L'apprentis physicien onirique
  • Rêveur actif
  • *
  • Messages: 263
  • Sexe: Homme
Re : [Théorie] Le sommeil lucide
« Réponse #5 le: 27 octobre 2012, 00:10:44 am »
0
Le rêve lucide implique un état de conscience modifié hybride qui ne ressemble pas aux autres états de conscience (veille, état paradoxale..)  
Mais pour ma part, j'ai comme Mastermind la sensation que le conscient du RL se rapproche de celui de la réalité. C'est le matériel observé et son rapport avec lui qui n'a pas le même caractère.
En pleine nature...

 

Page générée en 0.581 secondes avec 37 requêtes.