Bienvenue, Invité
08 février 2023, 12:36:03 pm 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 9 25042
RL : 0 13241
FE : 1 2572
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Vous souhaitez nous aider à faire vivre le forum avec une participation aux frais de fonctionnement du site (hébergement, nom de domaine) , cliquez > ICI <

Auteur Sujet: [Discussion] Période entre les rêves  (Lu 2651 fois)

Hors ligne Atil

[Discussion] Période entre les rêves
« le: 30 août 2021, 14:40:45 pm »
+1
Apparemment  je ne pense pas qu’on ait déjà parlé de ce sujet dans le forum. Je veux parler de la période inter-rêves, la période de sommeil située entre deux rêves, pendant le sommeil.

Il m’arrive (pas souvent) d’en rapporter des souvenirs, ce qui montre que la conscience y subsiste.

En ce qui me concerne voila ce que j’y observe :

- Dans cet état, je suis dans le noir onirique, je ne vois rien et me contente de penser.

- Je peux cependant, parfois voir des images (plus rarement des scènes animées) qui illustrent ce à quoi je pense.

- Dans cet état, je peux me souvenir et même parfois mémoriser le rêve que je viens d’avoir précédemment. Et je sais parfaitement que c’était un rêve.

- Dans cet état mon état de lucidité est incertain. Souvent je sens le contact de mon corps contre mon lit et je crois être réveillé. Il est arrivé plusieurs fois que, étant dans cet état, mon ex me secoue pour me réveiller car j’étais en train de ronfler, ce qui démontre que j’étais bien endormi. (Ça ressemblerait donc à une sorte de FE).

- Dans cet état je repense souvent à mon dernier rêve et je me le repasse pour l’étudier comme un cinéphile étudierait un film. Parfois même je décide de refaire ce rêve en le modifiant car il ne me satisfait pas (c’est pourquoi je fais parfois des séries de rêves qui sont des variations sur un même thème).

- D’après les observations scientifiques, lorsqu’on réveille une personne en état de sommeil lent, elle en rapporte bien plus souvent des épisodes de pensées et de réflexions plutôt que de vrais rêves. Or les périodes de sommeil lent correspondent bien aux périodes situées entre les rêves.


Dans le livre “The conscious exploration of dreaming”, Brooks et Vogelsong en disent ceci :

Dans l’état de protolucidité, le rêveur se retrouve entre deux rêves, conscient de dormir mais pas en train de rêver. Juste la sensation du corps endormi alors que l’esprit est actif mais pas en train de rêver, ou encore la transition entre deux rêves souvent manifestée par un monde onirique plongé dans l’obscurité.
Dans le cas de post-lucidité, le rêveur a compris qu’il était précédemment en train de rêver, mais n’a pas réalisé qu’il est toujours en train de rêver.



Il semble même que la conscience peut subsister jusque pendant le sommeil lent le plus profond, celui qu’on trouve dans les premiers cycles du sommeil, si on en croit ce qui a été décrit dans ce topique :
http://www.attrape-songes.com/forum/techniques-avancees-de-reve-lucide/(discussion)-conscience-et-sommeil-lent-(yoga-nidra)/

Et vous, avez-vous rapporté des expériences des périodes de sommeil sans rêves ?
--------#Atil------------

Hors ligne Talreac

Re : [Discussion] Période entre les rêves
« Réponse #1 le: 30 août 2021, 16:53:57 pm »
0
Pour moi les périodes entre deux rêves sont des moments où l'on peut être dans un état intermédiaire entre éveil et sommeil. La conscience n'est ni dans l'état d'éveil ni dans l'état de sommeil avec sans doute toutes les variations possible de niveau de conscience. Il en résulte que des phénomène d'HH peuvent avoir lieu plus facilement, qu'on a la capacité à ne penser à rien qui se voit facilité, qu'on peut se rendormir très rapidement ...

Ces périodes sont pour moi un bon moment pour s'observer en train de sombrer dans le sommeil.
- Va ! Accomplis ton rêve !
- D'accord !
- Pas toi ! C'est à elle que je parle ! Toi ton rêve il est nul !
Extrait du film Raiponce

Hors ligne Sebastiii

  • Expérienceur de rêves
  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 11436
  • Sexe: Homme
  • Rêver en toute conscience, tel est le chemin 👍
    • Forum d'Attrape-songes
  • Mon journal des rêves:
Re : [Discussion] Période entre les rêves
« Réponse #2 le: 30 août 2021, 18:06:00 pm »
0
De mon côté, je suis dans mes pensées et je m'en suis rendu compte parce que je me mettais à ronfler et que ma femme me bousculer gentiment pour que je change de position, parfois, j'entends mon dernier ronflement LOL.

Et effectivement, je suis dans mes pensées et ne pensant pas dormir en plus, par contre, il y a différent stade de sommeil lent et je pense que de mon côté, c'est au niveau stade N1, le N2, je commence déjà à aller vers le sommeil profond (N3).

Il me semble que tu arrives à avoir une certaine conscience dans le N2 qui doit amener au HHs, en tout cas apres un WBTB, la fonction remémo d'un rêve m'amène entre N1/N2 et REM mais de toute façon, je déclenche mon REM environ 1H après que je commence mon N1.
Tout le monde peut y arriver
Découverte du RL en 2020 avec motivation et détermination, on évolue (n'étant pas un RLeur natif)👍
Mes expériences sur le monde du rêve avec les notifications ICI
Mon retour d'expérience sur le RL

Hors ligne Atil

Re : Re : [Discussion] Période entre les rêves
« Réponse #3 le: 30 août 2021, 19:09:15 pm »
+1
De mon côté, je suis dans mes pensées et je m'en suis rendu compte parce que je me mettais à ronfler et que ma femme me bousculer gentiment pour que je change de position, parfois, j'entends mon dernier ronflement LOL.

J'ai remarqué plusieurs fois que la méthode "épouse qui n'aime pas les ronflements"  fonctionnait bien pour étudier ce qu'on ressent en sommeil lent  :D


Il me semble que tu arrives à avoir une certaine conscience dans le N2 qui doit amener au HHs,

Tu veux dire que parvenir à mémoriser ce qui se passe dans l'était N1et N2 aide à mémoriser aussi les HHs ? Lesquelles ont lieu vers la frontière entre l'éveil et N1, me semble-t-il.
Ou alors tu penses que les rares images qu'on voit en sommeil lent seraient comparables à des HHs ?
--------#Atil------------

Hors ligne Sebastiii

  • Expérienceur de rêves
  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 11436
  • Sexe: Homme
  • Rêver en toute conscience, tel est le chemin 👍
    • Forum d'Attrape-songes
  • Mon journal des rêves:
Re : Re : Re : [Discussion] Période entre les rêves
« Réponse #4 le: 30 août 2021, 20:17:50 pm »
0
J'ai remarqué plusieurs fois que la méthode "épouse qui n'aime pas les ronflements"  fonctionnait bien pour étudier ce qu'on ressent en sommeil lent  :D
Oui LOL :)

Tu veux dire que parvenir à mémoriser ce qui se passe dans l'était N1 et N2 aide à mémoriser aussi les HHs ?
C'est possible, mais c'est surtout qu'une hypothèse que je ne peux confirmer

Citer
Lesquelles ont lieu vers la frontière entre l'éveil et N1, me semble-t-il.
Tu es plus calé sur les HHs vu le nombre que tu arrives à faire, et après réflexion et par rapport à ce qu'a expérimenté bfabrice aussi, les HHs doivent intervenir entre éveil et N1 et/ou N1 et N2 (enfin, si j'ai bien compris hein :) )

Citer
Ou alors tu penses que les rares images qu'on voit en sommeil lent seraient comparables à des HHs ?
Il me semble que certaine oui, il y a des induites et d'autres qui arrive de nulle part (enfin de quelque part, mais pas de l'induction), mais j'en ai tres peu (ou du moins, je dois sombrer avant pour correctement en voir) et celles que j'arrive à voir hyper nette, de mon côté, c'est déjà un bout de rêve, je veux dire par là que je suis déjà en REM.

Le projet Dormio, fonctionne sur le passage éveil vers N1 il me semble donc au moment des HHs et déclenche des RLs, ce qui veut dire assez rapidement finalement, de mon côté, c’est mini 1H après pour RLer.
Tout le monde peut y arriver
Découverte du RL en 2020 avec motivation et détermination, on évolue (n'étant pas un RLeur natif)👍
Mes expériences sur le monde du rêve avec les notifications ICI
Mon retour d'expérience sur le RL

Hors ligne Atil

Re : [Discussion] Période entre les rêves
« Réponse #5 le: 30 août 2021, 20:32:47 pm »
+1
Je suppose qu'on peut distinguer les HH simples qui sont plutôt du côté de l'éveil et les HH à scénarios plus complexes (je crois que @bfabrice dit "des HH enfoncées") qui sont plus du côté de N1.

Mais c'est vrai que les images que je vois parfois en sommeil lent sont peut-être plus proches des HH que de mini-rêves. A moins que ce ne soit des images-souvenirs issus du rêve précédent. Je ne sais vraiment pas : Mes souvenirs de ce que je vois en sommeil lent sont vraiment trop fugaces.
--------#Atil------------

Hors ligne bfabrice

Re : [Discussion] Période entre les rêves
« Réponse #6 le: 31 août 2021, 10:33:27 am »
0
Il y a un peu de confusion là, d'abord le sommeil  se produit à la frontière N1/N2 , N1 est  une phase un peu fourre tout , un entre deux fluctuant entre veille et sommeil, c'est l'état liminal où se produisent les premières HHs qui vont ensuite se développer pour devenir de  petits rêves et/ou nous faire basculer en N2 , cad en sommeil.
On peut voir cet état N1 comme une descente  vers le sommeil, ce que j'appelle aussi le champ hypnagogique  dans lequel les HHs arrivent comme des vagues qui vont en grossissant ( les ondes thêtas ) et finissent par nous endormir ( là on produit plus d'ondes deltas) ou nous rendre somnolant ce qui arrive souvent en méditation.

Citer
Mais c'est vrai que les images que je vois parfois en sommeil lent sont peut-être plus proches des HH que de mini-rêves.
Si tu vois des images et que tu en es encore conscient, tu n'es pas en sommeil lent N2 mais encore en N1 et si ces images commencent à former des micros rêves, c'est que tu bascules en N2 et là dodo ou wild ...

Je ne prends pas la peine de noter mes HHs car j'en fait beaucoup trop que ce soit en stase méditative après le wbtb ou en méditation, en fait les HHs ne m'intéressement pas en tant que telles mais elles sont révélatrices d'un état et c'est cet état que j'essaie de comprendre et de maitriser, un peu comme de regarder les nuages et de voir suivant leur évolution qu'il vont annoncer , de la pluie, de l'orage, etc ...

Bon une petite pour la route qui m'a bien  fait sourire quand même, c'était en méditation, je me suis vu passer un poulet à la photocopieuse, la vision était très clair, je voyais le scan lumineux passer sous le poulet et je le tenais tranquillement , totalement zen ainsi que le poulet :-)
"We shall not cease from exploration, and the end of all our exploring will be to arrive where we started and know the place for the first time" T. S. Eliot

Hors ligne Atil

Re : Re : [Discussion] Période entre les rêves
« Réponse #7 le: 31 août 2021, 11:53:14 am »
0
Il y a un peu de confusion là, d'abord le sommeil  se produit à la frontière N1/N2 , N1 est  une phase un peu fourre tout , un entre deux fluctuant entre veille et sommeil, c'est l'état liminal où se produisent les premières HHs qui vont ensuite se développer pour devenir de  petits rêves et/ou nous faire basculer en N2 , cad en sommeil.
On peut voir cet état N1 comme une descente  vers le sommeil, ce que j'appelle aussi le champ hypnagogique  dans lequel les HHs arrivent comme des vagues qui vont en grossissant ( les ondes thêtas ) et finissent par nous endormir ( là on produit plus d'ondes deltas) ou nous rendre somnolant ce qui arrive souvent en méditation.

OK. Dans l'état N1 on est donc encore assez réveillé.
Il y a quelques jours j'essayais un SSILD et, à partir du 3ème cycle, à chaque fois que j'en arrivais à la partie visuelle du SSILD, je voyais une image représentant l'intérieur d'un wagon. Et elle réapparaissait lors de la partie visuelle de chaque cycle. Ca donnait l'impression qu'une HH essayait de se manifester mais disparaissait de ma conscience à chaque fois que je passais à la partie auditive du SSILD.




Si tu vois des images et que tu en es encore conscient, tu n'es pas en sommeil lent N2 mais encore en N1 et si ces images commencent à former des micros rêves, c'est que tu bascules en N2 et là dodo ou wild ...

Dans le sommeil lent N2 entre les rêves, il peut y avoir aussi des fluctuations courtes comme on en vois sur certains EEG. Peut-être qu'une brève pointe d'état N1 ou REM (ou même un micro-réveil dont je ne garde pas le souvenir) peut avoir lieu et faire apparaitre brièvement une image ?
Mais c'est vraiment rare que je garde un souvenir de N2... et encore plus rare que je me souvienne vaguement que mes pensées auraient été illustrée par des images fugaces.





Je ne prends pas la peine de noter mes HHs car j'en fait beaucoup trop que ce soit en stase méditative après le wbtb ou en méditation, en fait les HHs ne m'intéressement pas en tant que telles mais elles sont révélatrices d'un état et c'est cet état que j'essaie de comprendre et de maitriser, un peu comme de regarder les nuages et de voir suivant leur évolution qu'il vont annoncer , de la pluie, de l'orage, etc ...

Moi je prends plaisir à les mémoriser car elles sont tellement inattendues, "hors-sujets" et absurdes que je ça m'amuse.
Je remarque que les HH se suivent avec des sujets apparemment totalement aléatoires car je ne décèle aucun lien logique ou analogique d'une HH à l'autre. Contrairement aux rêves où je repère assez souvent des liens apparents de l'un à l'autre (ou même des séries sur un même thême). Et les rêves reprennent aussi parfois directement des souvenirs de ma journée IRL. Je me demande parfois comment font les rêves pour suivre parfois un semblant d'ordre tout en provenant du développement de HH aussi désordonnées.




Bon une petite pour la route qui m'a bien  fait sourire quand même, c'était en méditation, je me suis vu passer un poulet à la photocopieuse, la vision était très clair, je voyais le scan lumineux passer sous le poulet et je le tenais tranquillement , totalement zen ainsi que le poulet :-)

Quand j'ai essayé (IRL) la même chose avec l'un de mes chats, il s'est montré trés peu zen :D
Je me demande parfois où notre inconscient va chercher toutes ces idées délirantes.
--------#Atil------------

Hors ligne bfabrice

Re : [Discussion] Période entre les rêves
« Réponse #8 le: 01 septembre 2021, 15:25:27 pm »
+1
Citer
Dans le sommeil lent N2 entre les rêves, il peut y avoir aussi des fluctuations courtes comme on en vois sur certains EEG. Peut-être qu'une brève pointe d'état N1 ou REM (ou même un micro-réveil dont je ne garde pas le souvenir) peut avoir lieu et faire apparaitre brièvement une image ?
Le début du sommeil ( N2) est une période instable avec des  HHs en début de N2 et des micro réveil plutôt inconscient, il faut bien voir qu'on a pas de frontière N1/N2/etc mais plutôt une descente  plus ou moins régulière vers un sommeil de plus en plus profond donc oui tu peux avoir des HHs de type image/micro rêve et t'en souvenir car tu as pu remonter vers la veille et redescendre à nouveau vers le sommeil.
Je situe la capacité à wilder en début N2 car il faut s'endormir et de petites HHs de type N1 ne permettent  pas de wilder parce qu'on est encore trop éveillé  d’où l’intérêt d'exploiter les micro réveils du début N2 car si on arrive à les conscientiser, on est très enfoncé en HH et là c'est parfait pour wilder.
"We shall not cease from exploration, and the end of all our exploring will be to arrive where we started and know the place for the first time" T. S. Eliot

Hors ligne Atil

Re : Re : [Discussion] Période entre les rêves
« Réponse #9 le: 01 septembre 2021, 17:12:26 pm »
0

Le début du sommeil ( N2) est une période instable avec des  HHs en début de N2 et des micro réveil plutôt inconscient, il faut bien voir qu'on a pas de frontière N1/N2/etc mais plutôt une descente  plus ou moins régulière vers un sommeil de plus en plus profond donc oui tu peux avoir des HHs de type image/micro rêve et t'en souvenir car tu as pu remonter vers la veille et redescendre à nouveau vers le sommeil.

Je me demande si la transition entre veille et sommeil se fait totalement graduellement ou s'il y a quelque part une transition brusque qui se fait à un moment (non apparente dans les EEG). Chaque fois que j'ai tenté un endormissement conscient, j'ai eu l'impression que ma conscience se coupait brutalement à un certain moment (mais c'est peut-être une impression due à une mauvaise mémorisation de cet instant). J'ai aussi tenté de faire ça avec un avant-bras levé, et je semble perdre brusquement conscience en même temps que mon bras retombe.




Je situe la capacité à wilder en début N2 car il faut s'endormir et de petites HHs de type N1 ne permettent  pas de wilder parce qu'on est encore trop éveillé  d’où l’intérêt d'exploiter les micro réveils du début N2 car si on arrive à les conscientiser, on est très enfoncé en HH et là c'est parfait pour wilder.

Est-ce à dire que pour parvenir à wilder, il faut nécessairement qu'il y ait une fluctuation vers le début de N2 ? Et que les HH persistent un moment dans le début de N2 ?
Car il faut traverser toute la durée de N2 pour atteindre la zone de sommeil REM et, quand je parviens à wilder, je me demande à chaque fois comment j'ai fait pour réussir à passer.
--------#Atil------------

Hors ligne Atil

Re : [Discussion] Période entre les rêves
« Réponse #10 le: 01 septembre 2021, 17:17:09 pm »
+1
A propos de l'endormissement conscient, j'ai trouvé ça sur une page parlant du projet Dormio :

L’exemple le plus célèbre d’état hypnagogique induit délibérément est probablement celui des boules d’acier de Thomas Edison. Selon une histoire sans doute apocryphe, Edison parvenait à se plonger dans un état hypnagogique en s’endormant avec des boules en acier dans la main. Au moment de s’endormir, ses muscles se détendaient et les boules d’acier tombaient au sol, réveillant ainsi Edison grâce au bruit du fracas. Pendant ces micro-siestes, Edison ne s’endormait jamais complètement, mais faisait l’expérience d’hallucinations étranges et d’observations caractéristiques à l’état hypnagogique (...)
L’état hypnagogique est franchement cool, mais personne n'a encore trouvé de meilleur moyen de l'induire qu'en laissant tomber une boule d'acier. »


Je tenterai bien d'imiter cette expérience comme entrainement pour l'endormissement conscient. Ca me semble plus facile qu'avec l'avant-bras levé.
--------#Atil------------

Hors ligne bfabrice

Re : [Discussion] Période entre les rêves
« Réponse #11 le: 01 septembre 2021, 17:52:29 pm »
+1
Citer
Je me demande si la transition entre veille et sommeil se fait totalement graduellement ou s'il y a quelque part une transition brusque qui se fait à un moment (non apparente dans les EEG). Chaque fois que j'ai tenté un endormissement conscient, j'ai eu l'impression que ma conscience se coupait brutalement à un certain moment (mais c'est peut-être une impression due à une mauvaise mémorisation de cet instant). J'ai aussi tenté de faire ça avec un avant-bras levé, et je semble perdre brusquement conscience en même temps que mon bras retombe.
C'est un sujet complexe où la pratique est capitale, surtout dans un état méditatif.
il n'y a pas de coupure brusque à l'endormissement mais plutôt un oubli que l'on s'endort. le processus est de nature totalement hypnagogique, il faut savoir que les HH sont toujours accompagnés d'une forme de narcose c'est-à-dire d'un assoupissement c'est pourquoi de HH en HH on s'endort très rapidement d'ailleurs les HH ne sont pas toujours visibles, en méditation je me concentre principalement sur l'effet  narcotique , j'ai appris à le reconnaître et dès qu'il est là je fais une sorte d'introspection pour repérer la HH qui l'accompagne toujours mais parfois c'est dans l'autre sens je suis sous l'influence de la HH et je ne sens pas la narcose et si je suis la HH sans me rendre compte bien sûr puisque dans cet état on est très contemplatif et bien elle va m'amener à une autre HH et je vais partir vers la somnolence car je vais me faire piéger par la narcose.
À l'endormissement ce phénomène est à l'œuvre mais de manière accentuée d'autant plus qu'il va s'agir du premier endormissement le soir, à ce moment-là on ne repère généralement ni HH ni la narcose qui l'accompagne sauf en cas de départ d'insomnie, on s'endort sans s'en rendre compte parce que notre psyché  est fatigué et ne peut pas reconnaître ni les HH ni les narcoses qui l'accompagnent il n'y a pas de coupure brusque plutôt un oubli qui en amène un autre et un autre et on s'endort.
En revanche au WBTB, on est plus reposé et on a donc plus de chances de repérer ce phénomène mais là aussi le phénomène d'oubli est à l'œuvre et cette traversée de champs hypnagogiques jusqu'au sommeil nous laisse peu de chance de rester conscient, il faut donc faire ce que j'appelle la technique du dauphin c'est-à-dire passer par les micros sommeil ou micro réveil (  même chose)  qui se produise en début N2 afin d'être dans un état hypnagogique beaucoup plus enfoncé et là on a une chance de wilder, alors comment surfer sur le micro réveil, franchement je ne sais pas, seule une pratique intense et régulière m'a permis d'y arriver.

Citer
L’état hypnagogique est franchement cool, mais personne n'a encore trouvé de meilleur moyen de l'induire qu'en laissant tomber une boule d'acier
Cette  personne à une méconnaissance totale de la pratique hypnagogique. Il est très facile d'induire des hypnagogies en méditation, certes il faut un solide entraînement mais après ça , on en produit énormément, et c'est d'ailleurs cela qui me permet de descendre en méditation profonde, en surfant les vagues hypnagogiques, soit tu les surfe soit ce sont elles qui te surfent et  tu termines au fond de l'eau c'est-à-dire que tu t'endors, ce qui en méditation entraîne une somnolence pas du tout intéressante.
bien sûr on a produit aussi lors des phases de micro sommeil après le wbtb, mais au fond beaucoup moins, et elles sont beaucoup plus difficiles à surfer, c'est pourquoi la pratique méditative hypnagogique n'a rien de comparable comme entraînement, dans cet état je peux pratiquer trois ou quatre heures en quasi continu et forcément niveau expérience ça paye.

"We shall not cease from exploration, and the end of all our exploring will be to arrive where we started and know the place for the first time" T. S. Eliot

Hors ligne Atil

Re : Re : [Discussion] Période entre les rêves
« Réponse #12 le: 01 septembre 2021, 21:40:49 pm »
0

C'est un sujet complexe où la pratique est capitale, surtout dans un état méditatif.
il n'y a pas de coupure brusque à l'endormissement mais plutôt un oubli que l'on s'endort. le processus est de nature totalement hypnagogique, il faut savoir que les HH sont toujours accompagnés d'une forme de narcose c'est-à-dire d'un assoupissement c'est pourquoi de HH en HH on s'endort très rapidement d'ailleurs les HH ne sont pas toujours visibles, en méditation je me concentre principalement sur l'effet  narcotique , j'ai appris à le reconnaître et dès qu'il est là je fais une sorte d'introspection pour repérer la HH qui l'accompagne toujours mais parfois c'est dans l'autre sens je suis sous l'influence de la HH et je ne sens pas la narcose et si je suis la HH sans me rendre compte bien sûr puisque dans cet état on est très contemplatif et bien elle va m'amener à une autre HH et je vais partir vers la somnolence car je vais me faire piéger par la narcose.

J'ai déja remarqué, en effet, que parfois des HH sont présentes mais que je ne les vois que si je me concentre sur mon sens visuel (lors d'un SSILD par exemple). Les HH sembleraient donc plus ou moins enfoncées dans le subconscient. Je me demande même parfois si notre cerveau n'en créerait pas toute la journée mais à un niveau trop profond pour être accessibles à notre conscience, et ce serait seulement pendant l'endormissement qu'elles émergeraient un peu.

Mon problème c'est que je cherche trop à mémoriser chaque HH pour les noter, ca interrompt donc leur enchainement. Je ne peux pas courir deux lièvres à la fois : je devrais choisir entre wilder ou noter mes HH. En laissant les HH se dérouler de manière naturelle sans les interrompre elles pourraient continuer à se succéder jusqu'à l'endormissement.



À l'endormissement ce phénomène est à l'œuvre mais de manière accentuée d'autant plus qu'il va s'agir du premier endormissement le soir, à ce moment-là on ne repère généralement ni HH ni la narcose qui l'accompagne sauf en cas de départ d'insomnie, on s'endort sans s'en rendre compte parce que notre psyché  est fatigué et ne peut pas reconnaître ni les HH ni les narcoses qui l'accompagnent il n'y a pas de coupure brusque plutôt un oubli qui en amène un autre et un autre et on s'endort.
En revanche au WBTB, on est plus reposé et on a donc plus de chances de repérer ce phénomène mais là aussi le phénomène d'oubli est à l'œuvre et cette traversée de champs hypnagogiques jusqu'au sommeil nous laisse peu de chance de rester conscient,

Il est possible, selon moi, que nous soyons conscients pendant tout notre sommeil mais qu'à certains moments notre mémoire n'enregistre plus rien. Donc le résultat est le même que l'inconscience : On n'en rapporte aucun souvenir.



il faut donc faire ce que j'appelle la technique du dauphin c'est-à-dire passer par les micros sommeil ou micro réveil (  même chose)  qui se produise en début N2 afin d'être dans un état hypnagogique beaucoup plus enfoncé et là on a une chance de wilder, alors comment surfer sur le micro réveil, franchement je ne sais pas, seule une pratique intense et régulière m'a permis d'y arriver.

Il m'est arrivé (trés rarement), le matin, de flotter ainsi entre veille et sommeil sans avoir rien fait pour atteindre cet état... et c'est plutôt agréable. Mais dans cet état je suis souvent passif et observe sans penser à tenter un wild.
Encore plus rarement il m'est déja arrivé de rester à la frontière entre veille et rêve en me contentant d'onduler légèrement de l'un à l'autre. C'est extrêmement agréable. J'ai alors à la fois conscience du monde réel et du rêve, ondulant entre les deux. C'est comme si je faisais la planche en flottant à la surface de l'océan.





Cette  personne à une méconnaissance totale de la pratique hypnagogique.

Je suppose qu'elle recherchait surtout à repérer l'instant exact où elle s'endort.




Il est très facile d'induire des hypnagogies en méditation, certes il faut un solide entraînement mais après ça , on en produit énormément, et c'est d'ailleurs cela qui me permet de descendre en méditation profonde, en surfant les vagues hypnagogiques, soit tu les surfe soit ce sont elles qui te surfent et  tu termines au fond de l'eau c'est-à-dire que tu t'endors, ce qui en méditation entraîne une somnolence pas du tout intéressante.
bien sûr on a produit aussi lors des phases de micro sommeil après le wbtb, mais au fond beaucoup moins, et elles sont beaucoup plus difficiles à surfer, c'est pourquoi la pratique méditative hypnagogique n'a rien de comparable comme entraînement, dans cet état je peux pratiquer trois ou quatre heures en quasi continu et forcément niveau expérience ça paye.

Finalement c'est surtout ça ton secret : Sans ta pratique intense de la méditation tu aurais bien plus de difficulté à "surfer".
--------#Atil------------

Hors ligne Atil

Re : [Discussion] Période entre les rêves
« Réponse #13 le: 02 septembre 2021, 10:35:53 am »
+1
L'histoire des images qu'on pourrait ou pas voir en sommeil lent semble m'avoir travaillé dans mon sommeil et ça a donné ça cette nuit :

Il est 5H20' et je ne dors toujours pas...
Ensuit, je ne sais pas si je suis réveillé ou si je suis dans un état de sommeil lent mais je visualise des images du personnage de Bulma (qui sert d'avatar à @delflol) et je fantasme bêtement sur son décolleté.
L'ennui c'est que j'arrive trés difficilement à distinguer des pensées ayant lieu en sommeil lent et celles ayant lieu pendant un éveil durant une insomnie (mais fantasmer sur un personnage de manga ne ressemble pas à ce que je ferai à l'éveil).
Si je suis vraiment endormi alors ça pourrait indiquer qu'on peut voir des images en sommeil lent (on en parlait justement hier). En tout cas ça ne ressemblait pas du tout à un vrai rêve.
Ensuite un vrai rêve est apparu  (il parlait de surf, influence évidente de la discussion où l'on parlait  de "surfer sur les HH").
...Puis je me réveille. Il est 6H45'.
Si j'étais bien en sommeil lent lorsque que je pensais à Bulma alors j'ai dormi de manière normale pendant tout un cycle complet de 90 minutes. Sinon mon sommeil a été bien plus court.



--------#Atil------------

Hors ligne bfabrice

Re : [Discussion] Période entre les rêves
« Réponse #14 le: 02 septembre 2021, 16:17:47 pm »
+1
Citer
Mon problème c'est que je cherche trop à mémoriser chaque HH pour les noter, ca interrompt donc leur enchainement. Je ne peux pas courir deux lièvres à la fois : je devrais choisir entre wilder ou noter mes HH. En laissant les HH se dérouler de manière naturelle sans les interrompre elles pourraient continuer à se succéder jusqu'à l'endormissement.
quand tu cherches à noter tes HH tu réactive le processus mental, or c'est justement le fait de ne pas stimuler ce processus de ne plus suivre Des pensées  et d'en créer de nouvelles qui nous amène à l'état hypnagogique, donc chaque fois que tu cherches à noter tu arrêtes le processus hypnagogique, quant à pouvoir Wilder Il faut un peu plus que quelques HH pour y arriver il faut aussi connaître les techniques de type  direct ou indirect comme dire raduga, et les pratiquer.

Citer
Finalement c'est surtout ça ton secret : Sans ta pratique intense de la méditation tu aurais bien plus de difficulté à "surfer".
il n'y a aucun secret dans ce que je fais mais beaucoup de pratique et de travail et il est clair que la méditation de type hypnagogique est un outil extrêmement important pour la pratique du Wild
"We shall not cease from exploration, and the end of all our exploring will be to arrive where we started and know the place for the first time" T. S. Eliot

 

Page générée en 0.672 secondes avec 46 requêtes.