Bienvenue, Invité
21 juillet 2024, 11:30:20 am 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 2 28255
RL : 2 14168
FE : 0 2862
HH : 10 1246
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil   hallucination
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Vous débutez l'aventure du rêve lucide ? Un tutoriel est à votre disposition > ICI <

Auteur Sujet: [Discussion] Sommeil léger/profond/paradoxal: NA/rêves/rêves lucides.  (Lu 1276 fois)

Hors ligne Jr Soul

Bonjours à tous les rêveurs, j'ouvre un sujet de discussion malgrès le fait que je pense qu'il en existe un ou plusieurs de similaires...

Hier je me suis endormis approximativement à 0h40 , je me retrouve instantanément dans un rêve sans WILD ,AS , AH ou bien n'importe quelle autre méthode d'introduction. Je prend conscience que je rêve et entame un rêve lucide d'une rare stabilité.

Je me souviens qu'il était très long, je me disais que c'étais bizarre de ne pas perdre la stabilité malgrès quelques "erreurs", je pensais qu'il avait durait bien 25minutes, à la fin je me réveil je vais pour noter mes mots-clefs , j'enchaine comme je peux et regarde l'heure: 0h59

Il n'y a presque pas eu de phase d'endormissement qui aurait du normalement il me semble durer 10minutes approximativement. J'aurais du donc me trouver dans le premier cycle de sommeil léger.. mais selon mon estimation par rapport au temps de rêve lucide qui devrait être approximativement égal à celui IRL, le rêve a durer pratiquement toute la durée des 19 minutes de sommeil.

C'est la première fois que cela m'arrive aussi rapidement sans Wilder ,avec une bonne stabilité (malgrès 2FE bref) et un temps de RL plus que correct, quelles suggestions ou autres pouvez vous faires par rapport à cela?
Et quelles sont vos impressions et votre point de vue sur ces cycle de sommeil le rêve ,le soi-disant fameux sommeil paradoxal..etc?
l'inconscient au défit de la conscience.

Re : Sommeil léger/profond/paradoxal: NA/rêves/rêves lucides.
« Réponse #1 le: 20 septembre 2013, 23:25:55 pm »
0
Je pense que tu as manqué de sommeil la veille et que tu as rattrapé le REM directement au coucher (définition du SOREM, sleep onset REM).

Tu confirmes pour le manque de sommeil ? Tu était très fatigué au coucher ?
"...car il est bien certain que nous ne nous rappelons et que nous ne pouvons nous rappeler que les choses qui ont été l'objet de notre attention."
—Marie-Stanislas Rattier

"Le doute, — sur le bord d'une extrême merveille,
Si je suis, si je fus, si je dors ou je veille ?"
— Paul Valéry, Un feu distinct...

Hors ligne Jr Soul

Re : Sommeil léger/profond/paradoxal: NA/rêves/rêves lucides.
« Réponse #2 le: 20 septembre 2013, 23:47:07 pm »
0
Non j'ai bien dormis la veille, j'ai même fait une sieste l'après midi , en revanche j'étais assez fatigué du fait que j'ai fait du sport assez intensivement dans le début de soirée.. peut être que j'ai déstabiliser mes cycles de sommeil?
l'inconscient au défit de la conscience.

Re : Sommeil léger/profond/paradoxal: NA/rêves/rêves lucides.
« Réponse #3 le: 21 septembre 2013, 00:18:06 am »
0
J'ai remarqué que j'ai souvent du SOREM le soir après une (grosse) sieste en fin d'après-midi ou en soirée. Donc c'est peut-être ça.
"...car il est bien certain que nous ne nous rappelons et que nous ne pouvons nous rappeler que les choses qui ont été l'objet de notre attention."
—Marie-Stanislas Rattier

"Le doute, — sur le bord d'une extrême merveille,
Si je suis, si je fus, si je dors ou je veille ?"
— Paul Valéry, Un feu distinct...

Hors ligne Kaan

Re : Sommeil léger/profond/paradoxal: NA/rêves/rêves lucides.
« Réponse #4 le: 21 septembre 2013, 00:26:04 am »
0
une activité physique entrainnant une sensation d'épuisement physique du corps peut mener a cela je pense.

Hors ligne Jr Soul

Re : Sommeil léger/profond/paradoxal: NA/rêves/rêves lucides.
« Réponse #5 le: 21 septembre 2013, 08:46:57 am »
0
Je ne sais pas, par ce que je suis en activité physique pendant plusieurs heures/jours depuis des mois de ça, ce n'était exclusif et je sais pourtant que le fait de faire beaucoup de sport, ce qui est mon cas, augmente le temps de sommeil lent-profond SLP riche en hormone de croissance nécessaire à la récupération.
Et d'après un article que j'ai lu récemment, le système réticulé d'activation cortical est censé être éteint,  d'où une réduction de l'exitabilité du cerveau ,(en contraste avec le sommeil paradoxal) entaînant un meilleur relachement musculaire pour permettre la récupération maximal.
l'inconscient au défit de la conscience.

Hors ligne Kall

Re : Sommeil léger/profond/paradoxal: NA/rêves/rêves lucides.
« Réponse #6 le: 21 septembre 2013, 17:27:33 pm »
0
Je pense, et ce n'est que mon avis évidemment, que l'endormissement est la meilleure période pour un beau RL.

Hors ligne BlueWolf

Re : Sommeil léger/profond/paradoxal: NA/rêves/rêves lucides.
« Réponse #7 le: 21 septembre 2013, 17:52:47 pm »
0
Je pense, et ce n'est que mon avis évidemment, que l'endormissement est la meilleure période pour un beau RL.

Mais apparemment, pour la plupart d'entre nous, en tout début de nuit, c'est le RL le plus difficile à expérimenter !
Cependant je ne désespère pas d'y parvenir un jour.  ;)

 

Page générée en 0.742 secondes avec 39 requêtes.