Bienvenue, Invité
28 janvier 2023, 13:44:15 pm 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 6 24933
RL : 1 13218
FE : 2 2561
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Pour participer aux nombreux sondages du forum, cliquez > ICI <

Auteur Sujet: [Discussion] Rêves lucides cauchemardesques, ou cauchemars lucides  (Lu 5578 fois)

Hors ligne Lune-Bleue

  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 9270
  • Sexe: Femme
  • Dormeuse monoculaire
Salut les rêveurs,

Le but de ce topic est de parler d’un phénomène souvent mal compris par ceux qui ne le vivent pas, il s’agit des RL cauchemardesques, autrement appelés cauchemars lucides même si je n’aime pas ce terme.
Un concept qui peut paraître antinomique : si on a conscience de rêver et un relatif contrôle, on devrait avoir conscience qu’on ne risque rien. Pourtant, des situations angoissantes en état de lucidité surviennent chez certaines personnes.
J'invite les personnes concernées à partager leurs expériences de cauchemars lucides pour qu’on essaye de comprendre ce qui les explique, ainsi que leurs idées pour les résoudre ;)

De ce que j’en ai lu chez les autres, et d’après ce que j’ai vécu, j’ai constaté deux cas principaux possibles :

- un rêve dont le scénario initial était déjà cauchemardesque et les émotions désagréables ne nous quittent pas malgré la prise de conscience
- un rêve "normal" avec une prise de lucidité sans encombre, la situation pénible survenant après l'arrivée de la lucidité (voire semble en être une conséquence dans certains cas).

La première situation est une manifestation de rêves lucides naturels très classique : il arrive à beaucoup de gens dans l’enfance (et même plus tard) de prendre conscience qu’ils rêvent dans un cauchemar récurrent par exemple, et d’en fuir le contenu, ou d’en forcer le réveil. La prise de lucidité semble ne pas être suffisamment développée pour comprendre que la menace est “imaginaire”.
On peut facilement supposer que le problème réside dans un manque de lucidité, qui à ce stade est assez faible, on n’a pas trop le temps de bien considérer notre prise de conscience, étant pris dans l’action. Personnellement c’est souvent ça : une prise de lucidité trop légère qui conduit à des fausses croyances et des appréhensions.
En effet, malgré le fait d’avoir conscience qu’il s’agisse d’un cauchemar, certains continuent de fuir un danger -sous forme de personnage agressif, monstre, situation météorologique, etc.- bien qu’il ne soit pas réel. Parfois, on peut se servir de la lucidité pour courir plus vite, mais malgré ce semblant de contrôle, la sensation de peur et surtout l’impression de subir les événements sont toujours présentes.
Cela peut aller jusqu’à devoir forcer le réveil volontairement, ce qui signifie bien que la situation est très oppressante, pour qu’on en arrive à la fuir à ce point.
En fait, parfois la lucidité vient même accentuer l’angoisse, bien qu’on n’ait plus peur de mourir, on n’a peur plutôt d’être comme "coincé" notamment. Il peut s’agir d’une appréhension de perte de contrôle, la sensation de ne pas avoir d’emprise sur ce qui se passe peut être réellement anxiogène.

Ce qui nous amène à l’autre cas, qui me paraît personnellement moins lié au niveau de lucidité que le premier (car ça m’est arrivé en haute lucidité), bien sûr cet avis n’engage que moi.
Dans cette deuxième catégorie, il s’agit d’une prise de lucidité dans un rêve normal pas spécialement négatif. La situation désagréable survient plus tard, parfois on dirait même que c’est la lucidité qui en est responsable. Comme exemple classique, certains voient les personnages de rêve devenir irritables juste après leur prise de conscience, voire agressifs avec eux. De mon côté, j’ai eu des personnages agressifs, mais la plupart du temps ça s’est caractérisé par une sensation générale d’angoisse liée à un décor plongé brutalement dans l’obscurité. Comme si le fait de savoir que je rêve provoquait une sensation d’oppression vis à vis de ça, l’impression que je ne peux pas m’échapper. Il s’agit je crois de la fausse croyance d’une menace qui pèse sur soi, qui par conséquent provoque cette menace, par effet d’attente/appréhension.
Avec une lucidité élevée ça donnait chez moi des réflexions beaucoup plus claires et tordues -mais toujours irrationnelles- comme le fait que si je ne peux pas mourir ici, je peux ressentir de la douleur donc le danger est réel pour ça. Cela me faisait perdre tous mes moyens, et ainsi incapable de reprendre le dessus sur les événements qui tournaient au vinaigre, donc encore plus de panique, donc encore moins de contrôle… C’est un véritable cercle vicieux qui peut s’installer.
A force l’obscurité est vraiment devenue chez moi le signal que le rêve virait au cauchemar, à l’incontrôlable, et parfois sans même qu’il n’y ait d’élément me menaçant, la simple vue du ciel sombre me poussait à forcer le réveil. Ca devenait vraiment une fausse croyance réflexe, et je pense que beaucoup de personnes concernées par les RL cauchemardesques peuvent également témoigner que ça tient effectivement de la fausse croyance.



C’est assez compliqué de sortir de ces RL pénibles qui ont la fâcheuse tendance à se reproduire quand on commence à en faire. Pour exemple, j’en ai fait pendant plusieurs années à des fréquences irrégulières, sans que ça m’empêche d’avoir des RL très positifs à côté, heureusement. C’est juste que parfois, ça tournait mal, sans toujours d’explication (le manque de lucidité ne suffit pas toujours à expliquer ce phénomène selon moi).
Aujourd’hui ça ne m’arrive presque plus, j’ai eu beaucoup d’occasions d’explorer ce rêves lucides particuliers et de chercher des solutions à long terme, car il se trouve que forcer le réveil à chaque fois n’avait l’air que de repousser l’angoisse à plus tard.
Je vous partage donc quelques astuces qui ont l’air d’avoir été efficaces sur la durée pour moi :


Relativiser : de simples réflexions rationnelles peuvent calmer le jeu très rapidement. En discutant avec des rêveurs à qui ça arrivait, je me suis rendue compte que beaucoup avaient tendance à “justifier” leur angoisse, même une fois réveillé : “Mais je t’assure c’était vraiment terrifiant, j’allais rester coincé !”. Pourtant, on sait tous très bien qu’on ne peut pas rester coincé en rêve, on se réveille toujours au bout d’un moment. Si on persiste dans notre fausse croyance même réveillé, c’est assez logique qu’elle nous tourmente une fois dans la situation de lucidité. C’est indispensable je crois de se raisonner avant de dormir, et de se fixer à l’avance les choses qu’il faut qu’on n’oublie pas de se dire sur le moment. “Je penserai bien que je ne risque rien, que je suis en sécurité etc.”. En anticipant, on est moins pris au dépourvu et on peut plus facilement se défendre mentalement contre les fausses croyances et autres pensées parasites.
Pour moi cette relativisation est une forme d’amélioration de la lucidité (les fausses croyances étant souvent symptomatiques d’une faible lucidité).
Cela permet de bien se calmer, moi je n’hésitais pas à me dire à voix haute “tout va bien”.

S’affirmer devant la menace, se donner du courage. Par exemple, dire à voix haute avec bienveillance “tu ne me fais pas peur” en s’adressant au rêve, ou à quoi que ce soit qui nous pose problème. L’idéal chez moi c’était de le dire avec sérénité, simplement sûre de moi, et non sur un ton de défi (même si je soupçonne que ça puisse fonctionner). Je me souviens avoir rappelé plusieurs fois aux PR récalcitrant que “je suis dans mon rêve”, et donc en maîtrise de ce qui se passait. (un peu comme quand on dit à un enfant “c’est moi le prof ici”)
 Je pense que l’efficacité ici réside dans le pic de motivation et de lucidité que l’affirmation de soi peut induire.

Une autre chose qui est très préconisée pour se tirer d’un cauchemar récurrent, mais qui fonctionne certainement aussi dans le cas des cauchemars lucides: communiquer avec la menace. Ca peut passer par poser des questions aux personnages menaçants, voire directement s’adresser au rêve dans sa globalité. Difficile d’affirmer que les réponses obtenues feront sens, mais je crois que même si le résultat n’est pas pertinent, le fait d’ouvrir un dialogue déjà permet de débloquer quelque chose
Pour donner un exemple, à une période je demandais sans cesse aux personnages qui m’aggressaient ce qu’ils voulaient, si ils avaient besoin de quelque chose etc… J’ai eu très peu de tournures de phrases qui m’ont paru interprétables, mais rien qu’en leur parlant ça avait tendance à les calmer, et ça me faisait du bien (c’est toujours gratifiant de voir qu’on réussit à gérer une situation calmement). D’ailleurs je crois que c’est ce qui a été le plus efficace à long terme, c’est à partir de ces ouvertures de dialogues répétées que j’ai quasiment réglé le problème, donc que le plus gros a été résolu.
J'ai lu que certains optaient pour s'attaquer frontalement à l'objet de leur angoisse : combattre le monstre, hurler sur le PR etc. mais comme je n'ai pas tellement eu de résultats positifs avec cette approche je préfère laisser d'autres en parler.

Une dernière chose que j’ai appelé “switch de rêve” (je mets un lien car j’ai déjà expliqué la méthode ailleurs). Ca m'aide aussi dans le cas de RL instables et c'est sur ce ton là que j'ai partagé la marche à suivre sur le lien, mais c'est aussi très efficace pour se tirer d'un cauchemar.
C’est quelque chose qui permet de “changer de chaîne” quand le rêve ne nous plaît pas en fait, je ne sais pas si c’est utile à long terme toutefois ça m’a aidé plusieurs fois à anticiper la mauvaise tournure d’un RL.

Voilà pour moi, n'hésitez pas à partager vos témoignages et vos conseils :)
Not all those who wander are lost - J.R.R. Tolkien

Journal de RL
Journal de RN

goumbi

  • Invité
Re : [Discussion] Rêves lucides cauchemardesques, ou cauchemars lucides
« Réponse #1 le: 06 mars 2017, 18:58:29 pm »
0
Bon voila un court épisode de ce rêve dans le rêve; plutôt un cauchemar
il y a quelques années déja ; je me souviens de ce cauchemar ou plutôt de la seconde partie: Je me réveille d'un bond, je ne sais pourquoi mais la seule chose que je me dis, c'est j'ai dû faire un cauchemar... mais ne me le rappelle pas , je regarde autour de moi je suis allongé dans mon lit, la clarté de la nuit me permet de voir tout les éléments de ma chambre au 1er étage je n'avais pas fermé le volet et me détends; à ce moment là juste au dessus de ma tête de la jointure du plafond et du mur sort une fourmi énorme grosse comme une boite à chaussures et descend vers moi Là j'ai fait un bond je ne me souviens pas si j'ai crié mais ça ma réveillé pour de bon.

Hors ligne Lune-Bleue

  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 9270
  • Sexe: Femme
  • Dormeuse monoculaire
Re : [Discussion] Rêves lucides cauchemardesques, ou cauchemars lucides
« Réponse #2 le: 06 mars 2017, 20:23:08 pm »
0
Bien flippant ce faux éveil avec fourmi géante ! Mais je n'ai pas compris à la lecture : tu étais lucide dans ce cauchemar ? Tu as subi ce réveil en sursaut où tu as intentionnellement quitté le rêve ?
Not all those who wander are lost - J.R.R. Tolkien

Journal de RL
Journal de RN

goumbi

  • Invité
Re : [Discussion] Rêves lucides cauchemardesques, ou cauchemars lucides
« Réponse #3 le: 06 mars 2017, 22:39:12 pm »
0
en fait je pensais que je m'étais réveillé a cause d'un cauchemar ,mais je ne savais pas quel genre de rêve cauchemardesque je venais de faire. Je regardais autour de moi j'étais bien dans ma chambre je voyais tous les meubles de la chambre car le volet n'était pas fermé je me croyais parfaitement réveillé mais en fait non quand je me suis calmé et que je me suis détendu à ce moment là est apparu la fourmi je n'est pas pris conscience que j'était toujours dans un rêve avant de voir la fourmi même a ce moment je n'ai pas pris conscience de ce qui m'arrivait.
le premier cauchemar aucune image je me reveille d'un bond enfin je croyais être réveillé  puis la fourmi apparaît et la je me suis réveillé pour de bon
c'était un rêve dans un rêve plutôt un cauchemar dans un cauchemar
je n'avait pas cherché à le provoquer et je n'étais pas lucide.

Hors ligne Lune-Bleue

  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 9270
  • Sexe: Femme
  • Dormeuse monoculaire
Re : [Discussion] Rêves lucides cauchemardesques, ou cauchemars lucides
« Réponse #4 le: 06 mars 2017, 22:54:21 pm »
0
Il s'agit d'un faux éveil, certes cauchemardesque mais du coup ça n'a pas grand chose à voir avec ce topic qui a pour sujet les rêves lucides cauchemardesques. :)
Not all those who wander are lost - J.R.R. Tolkien

Journal de RL
Journal de RN

Hors ligne james64

  • Rêveur actif
  • *
  • Messages: 354
  • Sexe: Homme
Re : [Discussion] Rêves lucides cauchemardesques, ou cauchemars lucides
« Réponse #5 le: 07 mars 2017, 08:38:41 am »
0
Bonjour !
Il y a quelques années, vers mes premiers rêves lucides, j'ai fais un rêve qui m'a marqué. Je ne suis pas certain que çà rentre dans le thême, car ce n'était pas le décor qui était effrayant, mais c'était moi même qui l'étais. Mais je me dis que cela soit le décor ou nous même, dans les deux cas, il est proprable que cela représente une partie de nous même. En l'occurence ce n'est pas trop ma lucidité qui m'a "sauvé" mais mon "inconscient". C'est ma seule expérience qui se rapproche d'un cauchemard lucide. A mes yeux "le cauchemard" a duré le temps que j'étais démon mais s'est transformé en merveilleux rêve une fois dans la lumière.

Vendredi 27janvier 2012
Faux réveil puis autre rêve lucide :
Je vais dans une maison, je rencontre des personnes que j'ai connu par le passé, mais que je ne fréquente pas. Dans le rêve, cette personne, je la regarde, puis elle change progressivement de visage sur une autre personne que j'ai également connu. Ce qu'il me semble bizarre et injustifié, c'est son comportement hyper sévère vis à vis de moi. Je sors de la maison avec ma voiture. Je m'arrête, et là, j'aperçois une fille au loin qui se fait voler quelque chose par un type. Je décide de poursuivre le type, finalement ils étaient deux types. Un moment je me retourne, et j’aperçois la fille qui était entrain de voler mon scooter (allez savoir quand, mais ma voiture s'est transformée en scooter). Je me dis que je me suis fait berné. Je cours vers elle, et au fur et à mesure que je courrais vers elle, je me transformais en démon avec une rage et une soif de fracasser incroyable. C'est pendant cette transformation que je pris conscience que j'étais entrain de rêver, j'étais le démon. J'étais guidé par mes pulsions meurtrières tout en étant conscient. Et au moment où je me rapproche de la fille, le décor change, je suis entouré de lumière jaune, il n y a que cela autour, je suis moi même imprégné de lumière bien jaune et je ne ressens plus cette rage.

Hors ligne Chach18

Re : [Discussion] Rêves lucides cauchemardesques, ou cauchemars lucides
« Réponse #6 le: 09 mars 2017, 22:27:32 pm »
0
Merci pour ce post très intéressant, Lune-Bleue !
Je vais appuyer tes propos avec mes propres expériences, que je séparerai en deux parties, selon les deux cas que tu as décrit dans ton premier post.

Citer
un rêve dont le scénario initial était déjà cauchemardesque et les émotions désagréables ne nous quittent pas malgré la prise de conscience
Le cauchemar et le rêve lucide ont toujours été intimement liés pour moi. Petite, comme beaucoup d'enfants et comme tu le dis toi-même, l'angoisse des cauchemars de fuite m'a souvent rendue lucide ; mais, ignorant que je pouvais en faire quelque chose et tétanisée par la peur, je ne me servais de ce déclic que pour me réveiller (et ça marchait à merveille). Par la suite, j'ai découvert le rêve lucide, et encore aujourd'hui, les cauchemars restent des déclencheurs très efficaces.
Grâce à tout ce qu'on peut lire sur le net à ce sujet, une des premières choses que j'ai faite en rêve est d'affronter ma peur, en "communiquant avec mes adversaire" (pour te citer). Je me faisais violence en me calmant, me rappelant que j'étais dans mon rêve et que je ne risquais rien : je me retournais, et là l'adversaire s'est toujours arrêté, pour moi.
Comme toi, je leur ai parfois posé des questions, dont les réponses étaient énigmatiques, trop pour que je m'en souvienne au réveil. Parfois, je les ai enlacé (ils se sont toujours laissé faire) et d'autres fois, je leur ai offert un cadeau imaginaire, qu'ils ont toujours accepté.
Je me permet de citer un extrait de mon JDR sur un cas en particulier, où j'ai tenté de combattre un PR aggressif : comme pour toi, ça n'a pas donné de résultat positif.
Il s'agissait d'un cauchemar récurrent, dans lequel un ou plusieurs agresseurs manifestaient l'intention de me violer (sans jamais aller jusqu'au bout). Durant l'un d'eux, je suis devenue lucide. Pour résumer : débordée par la peur, j'ai tenté de fuir l'homme et de le combattre, mais à chaque fois il était mon égal et je ne pouvais pas le dominer. J'ai finalement pris sur moi et ai cessé de le fuir ; il a cessé d'être agressif instantanément.
Citer
J'essaye de me détendre mais la peur me prend toujours au ventre. L'homme commence à me cingler le visage avec sa ceinture, je fais un effort de volonté pour empêcher cela. J'arrive à ne pas avoir trop mal et à ralentir la ceinture, mais très vite, l'homme reprend le pouvoir et je commence à avoir mal. Je décide de passer à l'offensive ; je suis en rêve, je peux donc me battre comme une déesse. Je me lève, ça marche ! Mais très vite, l'homme s'avère aussi un excellent combattant au corps à corps. Alors, je panique et décide de m'envoler ; au moins là, il ne pourra plus m'avoir. J'ai très peur car souvent, en rêve, je n'y parviens pas longtemps, ou pas bien. Là, ça marche, jusqu'à ce que... Horreur, le bougre sait voler aussi !
Alors, dans une belle prise de conscience, je me rappelle ce qu'il faut faire, et ce que j'ai déjà fait à plusieurs reprises dans des cas comme ça : calmer la peur, et se retourner. Nous sommes arrêtés dans les airs, il me dévisage, inexpressif, et ne fais rien. Je lui offre un cadeau (c'est que du vide, mais c'est l'intention qui compte pas vrai ?) qu'il accepte, et je lui demande qui il est, car je n'ai jamais vraiment compris la signification de cette partie du rêve récurrent. Il me répond un truc incompréhensible

Je voudrais évoquer un instant les résultats de ces prises de lucidité lors de cauchemars. Tu parles d'une sorte de résolution : même si on ne comprend pas la cause du cauchemar, le fait d'affronter sa peur d'accepter son ennemi, semble débloquer quelque chose.
Je ne peux que confirmer ce point : mes rêves de fuite ont beaucoup diminué à partir du moment où j'ai été lucide pendant certains d'entre eux, et le cauchemar récurrent de la tentative de viol ne s'est plus représenté, ou alors en bien moins violent (mes souvenirs sont flous).
Cependant, j'ai une réserve : si la diminution des cauchemars de fuite correspond aux premières prises de lucidité, elle correspond aussi à plusieurs changements dans ma vie (entrée dans les études supérieures, relations amoureuses entre autres, épanouissement personnel plus important). Les rêves de viols, eux, s'étaient déjà espacés avant la prise de lucidité ; leur arrêt pourrait aussi bien être naturel.
Je maintiens qu'au réveil d'un de ces rêves lucides, j'éprouve toujours un sentiment de résolution et de bien-être.

Je conclurai cette partie par un dernier extrait, démontrant le pouvoir de l'auto-persuasion face aux cauchemars lucides :
Citer
Des êtres tout en noirs et cagoulés (comme des détraqueurs) s'approchent de moi... Je suis morte de trouille, et c'est là que je réalise que cette situation est impossible dans les Sims, donc je dois être en train de rêver.
Oui ! C'est ça ! Je suis très soulagée et je n'ai plus peur ; les êtres enlèvent leur capuche, et l'un deux est un très bon ami à moi irl.

Tu parles d'une fausse-croyance réflexe quand tu deviens lucide, qui amène à un rêve angoissant ; je dirais que dans mon cas, il s'agit plutôt de l'inverse : je ne sais pas si elle est fausse ou non, mais j'ai la croyance bien ancrée que rien d'angoissant ne peut m'arriver en rêve lucide, qu'un rêve lucide ne peut pas se muer en cauchemar.
Sauf que ces derniers temps, cette conviction semble s'être un chouïa ébranlée...

J'en arrive à la deuxième partie (plus concise, je vous rassure) :
Citer
un rêve "normal" avec une prise de lucidité sans encombre, la situation pénible survenant après l'arrivée de la lucidité

Depuis la reprise du rêve lucide, j'ai expérimenté cette deuxième situation. Voici mon premier cas, datant du 11 janvier :
Citer
Après un moment de blanc, je vois apparaître une silhouette flottante drapée de noir, au loin ; je suis prise d'un bon coup de peur, mais je me reprend en me disant que je suis lucide, il ne peut rien arriver, je peux empêcher que le rêve tourne au cauchemar. Je laisse la silhouette approcher, et découvre la femme blonde cachée sous la cape noire. Elle s'arrête et nous salue.
Par la suite, cette dame s'est avérée très charmante et avenante, elle m'a même aidé à trouver un trésor. Ainsi, malgré ma certitude d'être en sécurité, un élément troublant s'est inséré dans mon rêve ; mais ma persuasion semble avoir bien vite repris le dessus.

Et voici le deuxième cas, plus basé sur les ressentis que sur un élément réellement effrayant, datant du 22 février :
Citer
Je suis lucide. Je suis dans un grand bâtiment, il y a encore des PRs inactifs avec moi. Les couloirs sont larges, sombres, et vides. Je cherche quelque chose à faire. Il y a beaucoup de portes, certaines entrouvertes et de la lumière filtre ; je sais que derrière chacune se trouve des prs (je crois que je suis maintenant seule), des éléments avec lesquels interagir, c'est une certitude.
Toutefois, je reste figée ; j'ai également la drôle de certitude que derrière certaines portes se trouvent des choses très effrayantes, auxquelles je ne veux pas du tout me confronter.
Je précise, j'étais vraiment tétanisée, incapable d'aller voir derrière ces portes, prise par cette certitude étrange que j'y trouverais des choses désagréables. Cette fois-ci, le rêve ne s'est pas modifié, et je pense que j'étais trop faiblement lucide pour songer que c'était stupide et que rien ne pouvait m'arriver.

Tu dis que ces situations angoissantes ont tendances à se répéter ; pour l'instant, l'expérience est trop récente pour que je puisse dire si cela a changé quelque chose à mes RLs ou pas. Affaire à suivre, donc...

Enfin bref, tout ça pour apporter mes propres éléments de réponse, et surtout pour dire que je suis d'accord et partage ton point de vue à propos de nombreux points évoqués ! J'approuve notamment les axes de résolution de ces cauchemars que tu proposes, qui fonctionnent également dans mon cas.
Je ne crois pas avoir jamais tenté de m'affirmer devant une menace, comme tu le suggères, en disant "tu ne me fais pas peur", mais j'ai la conviction que ça fonctionnerait pour moi aussi, puisque ça marche rien qu'en le pensant.
"Il y a 5 dames d’honneur ; et au rythme des flûtes et des tambours de la fanfare des grenouilles, les déchets recyclables se mettent à voler, quel spectacle magnifique… On jurerait des images de synthèse !"

Paprika, par Satoshi Kon, 2006

Hors ligne Lune-Bleue

  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 9270
  • Sexe: Femme
  • Dormeuse monoculaire
Re : [Discussion] Rêves lucides cauchemardesques, ou cauchemars lucides
« Réponse #7 le: 12 mars 2017, 12:33:01 pm »
0
Merci pour ce retour super détaillé Chach18, ça fait plaisir de voir qu'on a eu un peu les mêmes solutions. Elles sont intuitives et je pense que c'est entre autre ce qui fait leur efficacité "elles vont de soi".
Le coup d'arrêter de fuir qui règle le problème j'ai déjà eu ça quelques fois aussi, un peu comme si c'est notre fuite qui nourrissait la course poursuite (ça me fait penser à certains animaux sauvages qui nous attaquent seulement si on les fuit, d'ailleurs).
Citer
Cependant, j'ai une réserve : si la diminution des cauchemars de fuite correspond aux premières prises de lucidité, elle correspond aussi à plusieurs changements dans ma vie (entrée dans les études supérieures, relations amoureuses entre autres, épanouissement personnel plus important). Les rêves de viols, eux, s'étaient déjà espacés avant la prise de lucidité ; leur arrêt pourrait aussi bien être naturel.
Yes je rencontre un peu la même limite : la diminution des cauchemars lucides correspond à la sortie de l'adolescence donc difficile d'affirmer que les améliorations viennent uniquement des efforts intra-RL.
Citer
Je maintiens qu'au réveil d'un de ces rêves lucides, j'éprouve toujours un sentiment de résolution et de bien-être.
Yes pareil, et ça c'est déjà une bonne chose :)

Je vois trop ce que tu veux dire dans le RL de la silhouette drapée de noir, tu sais que tu rêves et tu te rassures mais c'est comme "trop tard", la petite flippe s'est installée dans ta tête en arrière plan et donc malgré la raison le rêve tourne au cauchemar.
Citer
j'ai également la drôle de certitude que derrière certaines portes se trouvent des choses très effrayantes, auxquelles je ne veux pas du tout me confronter.
Voilà là on est typiquement dans la fausse croyance, j'ai exactement la même parfois (sensation que même si ça ne peut pas me faire de mal, quelque chose de visuellement terrible voire traumatisant peut arriver).

Citer
Tu dis que ces situations angoissantes ont tendances à se répéter ; pour l'instant, l'expérience est trop récente pour que je puisse dire si cela a changé quelque chose à mes RLs ou pas. Affaire à suivre, donc...
Je ne te le souhaite pas, et en fait je pense que ça ne t'embêtera pas trop contrairement à moi, car tu prends ça "tôt". Dans mon cas le problème a eu le temps d'être nourri étant donné que je ne connaissais rien au RL (même pas le terme), je ne savais pas du tout comment gérer la situation et la fausse croyance s'est bien installée.

Merci pour ton témoignage :)
Not all those who wander are lost - J.R.R. Tolkien

Journal de RL
Journal de RN

Hors ligne Zouzou84

  • Songeur impliqué
  • *
  • Messages: 45
  • Sexe: Femme
Re : [Discussion] Rêves lucides cauchemardesques, ou cauchemars lucides
« Réponse #8 le: 27 mars 2017, 17:27:51 pm »
0
Ah, j'ai expérimenté les deux...

le premier coup est classique, et quand ça m'arrive, j'ai tendance à rentrer dans le lard. La prise de conscience du rêve me donne une telle confiance en moi qu'en général, l'ennemi se fait terrasser rapidement. Si nécessaire, je m'aide en faisant apparaître des objets. Souvent des armes. Plus c'est gros et destructeur, mieux c'est. :@ :@ Quoi de mieux contre des Aliens qu'un bon gros lance flammes? Parfois, je me contente du Karaté, mais c'est plutôt à la Kill Bill... J'essaie de maintenir surtout la sensation de confiance en moi et de prise de contrôle de la situation qui m'envahit avec la lucidité. C'est cette émotion qui terrasse les ennemis, peu importe ma manière, ensuite, de la matérialiser pour la faire croître. Il m'arrive de me faire "coincer", mais je combat alors jusqu'au réveil, et le combat est moins stressant que le cauchemar lui-même.
Je n'ai jamais essayé de discuter, ceci dit.
Lors d'un cauchemar où la lucidité était chancelante, j'ai aussi sauté d'une falaise, pour provoquer un changement de décor. Ça a bien fonctionné.

Le second m'est arrivé aussi... Suite à des FE en chaîne. Un truc que j'ai compris, parce que d'une part je fais de la PS, et d'autre part je fais des FE de temps en temps, c'est que ça ne sert à rien d'essayer de se réveiller dans mon cas. Je n'arrive qu'à deux choses: soit déclencher une PS, soit faire un nouveau FE. Un jour, j'en ai ainsi enchaîné six ou sept, alors qu'au départ, c'était un FE calme quoique lucide, sans rien de particulier, et j'ai commencé à me dire que j'étais coincée... Toutes mes tentatives de réveil n'étaient que des FE. J'ai fini par faire comme d'hab: faire apparaître une arme, et trucider le cauchemar, c'est à dire tout ce qui me tombait sous la main (y compris des pauvres PR qui ne m'avaient rien demandé), et le décor également. Le réveil a été un soulagement...

Hors ligne Absinth

  • Nouveau songeur
  • Messages: 1
Re : [Discussion] Rêves lucides cauchemardesques, ou cauchemars lucides
« Réponse #9 le: 19 juin 2017, 17:30:48 pm »
0
Bonjour, je n'ai pas tout lu dans cette conv' et je m'en excuse mais j'ai quand même une question.: J'ai fais un cauchemard lucide cette nuit. C'est la première fois depuis des années que je me souviens de ce qui ce passe dans mes songes et la première fois aussi que je suis lucide à l'intérieur.  Je vous avoue que ça m'a vraiment fait flippé malgré le fait que ça ce soit passé en 10 min top chrono et que quand je me suis dis "tu te reveille", je me suis reveillée. Dans mon cauchemard j'ai vu un ami a moi, comme possedé par une entité et qui a éssayé de s'en mrendre à moi. Ma question est la suivante : auriez vous une signification pour cela ? Je ne comprend pas pourquoi j'ai fais ce rêve lucide et ça me perturbe.
Merci ????

Hors ligne Lune-Bleue

  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 9270
  • Sexe: Femme
  • Dormeuse monoculaire
Re : [Discussion] Rêves lucides cauchemardesques, ou cauchemars lucides
« Réponse #10 le: 28 juin 2017, 18:22:17 pm »
0
Salut Absinth, je ne sais pas si il y a forcément un sens à l'émergence de la lucidité en elle même. C'est très classique les prises de conscience spontanées dans des cauchemars (la plupart des gens qui font des rêves lucides naturellement ont commencé de cette manière), car la situation de danger/détresse est comme un déclic, la lucidité peut être un réflexe suite au trop plein d'émotions. Finalement tout est bien qui finit bien si tu as réussi à en sortir sur commande :)
Après si tu veux interpréter le scénario initial, c'est plutôt dans cette section que tu peux demander : http://www.attrape-songes.com/forum/interpretation-des-reves/
Not all those who wander are lost - J.R.R. Tolkien

Journal de RL
Journal de RN

KorruH

  • Invité
Re : [Discussion] Rêves lucides cauchemardesques, ou cauchemars lucides
« Réponse #11 le: 23 août 2017, 12:20:50 pm »
0
Merci pour ce poste et de m'avoir redirigé ici  :D

Voilà comme je l'avais expliqué sur le mauvais post, je vais vous refaire un ptit copier/collé ( me grondé pas siouplaît ) :

En fait, tout mes cauchemars fait depuis mes 7 ans, font en fait partie de ta première catégorie. Je m'explique :

A chaque fin de cauchemars, (quand le gros méchant vient me manger) je me forçais à cligné des yeux pour me réveillé....Maintenant que je travaille les RL , j'essai de changer cette habitude pour devenir lucide mais c'est trop ancré, j'arrive pas à la changé...  :-X
Faut me comprendre, ça fait quand même 8 ans qu'a chaque cauchemars l'automatisme se lance.
Je me rappel avoir fait 1 rêve qui devait être d'un assez bon niveau de lucidité vers mes 9 ans, je me disait :
" Mais c'est un rêve ça ! Qu'est ce que je fait là ? Il faut que je me réveille, j'ai trop faim..." et je réfléchissais à trouvé un moyen de sortir de là...

ET FORCÉMENT, maintenant que je veut en faire, pas moyen, malgré toute les méthodes, appli, TR, Autosuggestion ( et pourtant je suis fort là-dedans ), WBTB....

Mais bon, j'ai une volonté de fer ! J'y arriverai !   *+*

Hors ligne Pat

Re : [Discussion] Rêves lucides cauchemardesques, ou cauchemars lucides
« Réponse #12 le: 23 août 2017, 15:18:35 pm »
0
Je faisais beaucoup de cauchemars lucide dans mon enfance, ça m'a pourri mes nuits... jai développé ce même moyen de fuite, fermer les yeux fortement et me retrouver dans le noir complet , faisant cela en toute lucidité lorsque le rêve devenait trop désagréable...
Mais les nuits cauchemardesques se répétaient tout de même, j'avais peur à chaque nuit de voir des trucs insupportables et dingues...
Et mon père s'est rendu compte de mon problème, il m'a alors démontrer  que je pouvais faire n'importe quoi en rêve, voler comme Superman, terrasser n'importe quel monstre à main nus comme Hulk... ce que j'ai fait dès la nuit suivante
Mes cauchemars sont alors devenus des rêves de contrôles très fun, ou je pouvais devenir carrément un dieu surpuissant.., ça a évolué en rêves de compensation, et encore a 39 ans je continue de faire ce genre de rêves régulièrement... évacuant toute ma rage, épanchant tous ces vices qu' on refoule pour vivre en société ...

Je croyais qu'il s'agissait de rêves lucides a mes début dans ce forum, mais à force d'approfondir mon travail intérieur je constate que les authentiques rêves lucides que j'ai vécus sont plutôt rare

À chaque fois qu'un rêve devient un cauchemars, ce conditionnements me revient automatiquement et je redeviens ce dieu brutal et vicieux, contrôlant tout l'univers onirique... et paradoxalement je n'ai aucun contrôle sur moi-même à ces moments là
Connais-toi toi même et tu connaiteras l'univer et les dieux

Hors ligne Chide

  • Songeur tâtonnant
  • Messages: 7
  • Sexe: Homme
Re : [Discussion] Rêves lucides cauchemardesques, ou cauchemars lucides
« Réponse #13 le: 15 août 2019, 16:32:43 pm »
0
Recoucou à tous,

Avant de commencer je voulais vous prévenir que je ne suis pas du tout sujet aux cauchemars habituellement. Ce sont pour l’instant les trois seuls cauchemars lucides que j’ai fait.

Je crois que notre état émotionnel influence l’apparition ou non de ce genre de cauchemar.
Selon moi, cela signifie que si on a peur d’aller se coucher, si dans la journée il s’est passé quelque chose de grave il y a beaucoup plus de chance de faire un cauchemar.
Alors pourquoi faire un cauchemar si on a déjà eu une journée compliquée ?
Je pense que le cauchemar est un mécanisme de notre inconscient pour nous aider à passer au-delà de ce que l’on a vécu, je considère donc le cauchemar comme quelque chose de plutôt bon.

Me concernant je ne les évite pas, je me demande même si je déclenche pas volontairement le cauchemar car à chaque fois que j’en ai fait, j’ai constaté que je parlais à mon inconscient pour qu’il m’aide à devenir plus fort, j’étais à chaque fois dans un état combatif avant le coucher.

Je vais maintenant vous décrire les trois cauchemars lucides que j’ai fait.


Le premier :(j’ai copier coller ma présentation :p)

Une nuit je me fait poursuivre par un monstre dans mon propre appartement,  ma vision est grisâtre (un peu comme les anciennes télévisions qui déconnent) avec cet indice je parviens à devenir lucide.
Je décide alors de me retourner et de frapper le monstre, j’arrive à le toucher mais comme je bouge très difficilement je le frappe avec la force d’une pichenette. Le monstre recule jusqu’à la cuisine, je sens que je prends l’ascendant sur lui je décide de le rejoindre dans la cuisine et de lui parler.
C’est un monstre plus grand que moi il doit mesurer 2m50 en regardant attentivement je m’aperçois que c’est un mi monstre mi femme, bon je vais pas m’attarder sur les détails, c’est assez laid lol.
Une première question me vient à l’esprit « Es-tu Mimosa ? »(j’ai aussi du mal a parler) Elle se met à sourire elle me parle mais je ne l’entends pas, comme elle s’en rend compte elle me fait oui de la tête, sauf que je comprends rapidement qu’elle me ment. Puis après une discussion que je vous passerai les détails elle finit par s’approcher de moi et me toucher.
Je me réveille alors instantanément avec une sensation très très agréable (les croyants parleront de succube).


Quelques jours plus tard le second :

il s’agit d’un cauchemar lucide dans lequel je me rends compte que je rêve assez tardivement. Je ne sais plus exactement à quel moment ce sera donc une approximation.
De plus, il y a réellement deux rêves à la suite mais comme ils sont selon moi étroitement liés je vous fais un package lol.

Dans le premier rêve (je ne suis pas lucide) je suis dans l’ancien appartement de mon père, je débarrasse et nettoie l’appartement avec ma grand-père (la mère de mon père). Puis durant ce rêve je me rends compte qu’il y a  un trou sur le coté en bas à gauche de la porte d’entrée. Je dis alors à ma grand-mère « Regardes mamie, il y a un trou ici ». Ma grand-mère s’approche donc de moi puisqu’elle était trop loin pour voir. Elle me réponds alors « Regardes Vincent, il y a deux rats (on voit la tête des deux rats dépassée du trou) il ne faut pas que tu les laisses rentrer dans l’appartement. »
Je décide alors de prendre un bout de bois et de bloquer partiellement le trou. Fin du premier rêve.

Arrive ensuite une autre scène dans laquelle je suis dans un appartement assez sympa, un petit T1 bis quelque chose comme ça (bref pas important).
Je suis dans le canapé tranquillement en train de regarder ma grand-mère faire la vaisselle, je discute avec elle de tout et de rien.
Puis quelqu’un sonne à la porte, je regarde donc dans le juda.
Je reconnais deux connaissances (il s’agit des deux frères d’une bonne amie à moi). Sans réfléchir je les laisse rentrer.
Puis ils se mettent hyper a l’aise comme si ils étaient chez eux (déjà là je commence à avoir un doute car ce n’est pas du tout le style) il commence à m’insulter (tranquille dans le canapé) en train de m’expliquer que c’est dégueulasse ce que j’ai dit a leur sœur, bref ils s’énervent de plus en plus.
Et curieusement je vois ma grand-mère en train de me regarder du coin de l’œil (elle est passive dans la scène)
Les deux frères de mon amie commencent à s’énerver de plus en plus et moi je me sens de moins en moins en contrôle dans la scène.
Puis au moment où ils commencent à essayer de me toucher je parviens à devenir lucide.
Je dis alors au gars «je sais que je rêve les gars on se calme maintenant»,ils se calment et me sourient mais ils se mettent quand même à me toucher de plus en plus «je crie alors, stop ça suffit maintenant» je me réveille avec cette sensation pas hyper agréable mais pas de peur non plus c’est comme de la gêne quelque chose comme ça.

Pourquoi je vous parle de ce rêve, car je pense que dans ce rêve ma grand-mère est mon guide spirituel (Mimosa pour ceux qui ont lu ma présentation), il est là pour observer et intervenir si nécessaire (et je pense que même si vous ne le voyez pas dans tous vos cauchemars il est toujours là)
De plus, j'ai eu le droit à une leçon "l'habit ne fait pas le moine" avec l'histoire des rats et peut être que cette sensation de gêne c'est parce que j'ai pas bien écouté la leçon…


Puis le troisième :

Pas le plus intéressant donc je vais le décrire rapidement.
Je me réveille dans le noir total dans mon lit, toute la chambre est plongée dans le noir, il y a juste le couloir de l’hôtel qui est éclairé (impossible d’éclairer la chambre d’hôtel).
Je sors dans le couloir de l’hôtel, mon voisin d’en face sort avec un couteau de boucher je me mets a courir jusqu’au escalier de panique.
Le problème c’est que il sort avec un otage (le cliché de la femme en détresse pardonnez moi…).
Comme j’ai du bol je trouve un canif dans l’escalier (10 cm de taille quelque chose comme ça  /o))
J’arrive à libérer la nana puis je cours avec elle jusqu’au escalier. Le voisin arrive mais cette fois ci il a décidé de prendre une tronçonneuse, je regarde le voisin puis l’otage.
Elle sourit quand je la regarde , c’est trop pour moi je deviens lucide et je dis « j’en étais sur » je poignarde avec mon canif l’otage puis le voisin. Je me réveille avec une sensation neutre, rien de spécial.

 

Pour l’instant j’ai essayé uniquement la méthode frontale et le dialogue.
- Le cauchemar le plus agréable c’était quand j’ai décidé de discuter avec le monstre.
- Le moins agréable c’est quand j’ai pas réussi à retenir la fameuse «  leçon des rats ».

Voilà un peu mon expérience pour l’instant, si j’ai d’autres cauchemars je vais essayer de m’en sortir d’autres manières et de partager ça avec vous.

Hors ligne nassto

  • Songeur tâtonnant
  • Messages: 5
[Discussion] Rêves lucides cauchemardesques, ou cauchemars lucides
« Réponse #14 le: 17 août 2022, 03:39:31 am »
0
Bonsoir,

j'ai besoin de parler de ce qu'il vient de m'arriver à l'instant.

Alors avant tout je tiens à préciser que je ne m'y connais pas du tout en rêve lucide, ça a du m'arriver une dizaine de fois dans toute ma vie et totalement par hasard sans faire de technique pour y arriver. Sur ce peu d'expérience je faisais des choses basiques que tout le monde ferait comme voler par exemple.

Je vais vous partagez mon experience de ces reves pour vous aider à comprendre.

J'ai toujours eu l'impression dans mes rêves lucide d'être à mis chemin entre mon corp réel et le rêve. C'est très compliqué à expliquer mais je ne me suis jamais senti completement dans mon rêve. Le "monde réel" était toujours présent et je le sentais. Certaine actions dans mon rêve avait des repercutions sur mon corp dans le monde réel (comme un leger mouvement) et vice versa (comme un reveil qui sonne que j'entends depuis le reve). Mes reves lucide ne durais que très peu de temps avant le reveil (surement du au fait que je faisais tout et n'importe quoi sans limite). De plus, j'ai remarqué que les moments où je faisais des rêves lucides j'étais très fatigué et je n'avais pas dormi depuis un très long moment ou alors j'avais dormi très peu la nuit precedente.

On en arrive à mon cauchemar d'aujourd'hui. La situation est la même que pour mes autres rêves j'ai dormi qu'une heure la nuit precedente. Je suis avec ma mère et mon frère en ville il fait jour et beau. Ils partent les deux chercher quelque chose et je reste assis sur un banc. Un homme dont je vois bien le visage vient me complimenter sur ma paire de chaussure (c'est une paire que j'ai réellement et dans la vie de tous les jours on vient souvent me complimenter dessus donc aucun soucis jusque là). Je tourne là tête et je vois une autre personne à côté dont je ne vois pas le visage habiller tout en noir capuché un peu en mode "voyou" qui est très proche de moi et avec le premier homme il me bloque le passage. J'en deduis donc qu'ils sont là pour me racketter et je suis pris d'une enorme peur mais vraiment une grosse peur qui m'envahis moi et tout mon rêve au sens litteral. À partir de là c'est très dur à expliquer mais mon rêve "s'assombris" comme si la peur avait envahi mon rêve (je precise que je ne suis pas du tout quelqu'un qui paniquerai dans ce genre de situation). Aussi à partir de ce moment-là mes "agresseues" se sont transformés en la peur obscure qui a envahi mon rêve. Dès cet instant, je me rends compte que je suis dans un rêve. Il met déjà arriver de me retrouver lucide dans un cauchemar mais je me suis toujours directement reveiller de mon plein gré. C'est ce que je comptais faire jusqu'à ce que je me dise que je suis dans un rêve lucide je vais profiter. Donc j'essaie d'utiliser les "pouvoir d'un rêve lucide" pour faire degager la peur. Mais elle me paralyse. Enfin pas exactement, mes mouvements sont extrêmement lent du genre, je mets 10 minutes à faire un pas et je n'ai aucun pouvoir sur mon rêve (cette situation m'arrive dans quasiment tous mes cauchemars). Je precise que j'étais dans cette situation de moitié rêve moitié réel que je vous ai expliqué tout à l'heure. Donc j'ai tout de suite decider de me reveiller et au reveil mon corp était super engourdis et lourd et dur à bouger comme si la paralysie de mon rêve avait atteint mon corp du monde réel et qu'en me réveillant je venais d'en sortir.

Voilà j'espere que j'ai été assez comprehensif n'hesitez pas à apporter des remarques sur mon experience je suis très curieux et j'aimerai bien savoir pourquoi dans un cauchemar on a pas les "pouvoir" d'un rêve lucide.


Envoyé de mon iPhone en utilisant Tapatalk

 

Page générée en 0.625 secondes avec 46 requêtes.