Bienvenue, Invité
08 février 2023, 12:03:43 pm 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 9 25042
RL : 0 13241
FE : 1 2572
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Venez participer à un WBTB (wake back to bed) avec d'autres membres du forum dans les nuits de vendredi à samedi , cliquez > ICI <

Auteur Sujet: [Discussion] Débutants dans l’apprentissage du WILD, notez ici vos tentatives.  (Lu 27895 fois)

Hors ligne Kaan

Bonjour amis rêveurs.

J'ouvre ce fil pour tous ceux qui, comme moi, se sont lancés dans une quête potentiellement longue et difficile mais constituant une sorte de Graal du RL : l'apprentissage du WILD.

Que vous soyez rêveurs lucides confirmés, ou débutant dans la pratique du DILD, mais que concernant le WILD vous vous considériez comme des apprentis, si vous avez décidé de consacrer au WILD une partie de vos nuits, ce fil est fait pour vous.

Le but de ce fil est de relater vos tentatives, qu'elles aboutissent à des échecs ou à des succès, d'y détailler les méthodes employées, le timing, et tous les détails qui vous permettrons de comprendre les raisons de vos succès ou de vos échecs.
C'est aussi une façon de mesurer votre progression, ce sera une sorte de journal de bord.

Ce fil n'est pas destiné à ceux qui maitrisent déjà le WILD, ni aux tentatives rendues faciles par des moyens chimiques.

L'objectif est vraiment de relater notre progression dans l'apprentissage de ce type de RL.

Ce n'est pas le contenue du RL obtenu qui nous intéressera ici mais la façon dont on l'a obtenu, et comment s'est faite la transition.


Hors ligne Kaan

Re : Débutants dans l'appentissage du WILD, notez ici vos tentatives.
« Réponse #1 le: 28 mai 2015, 11:43:44 am »
0
J'ouvre le bal avec un mini rapport des tentatives de ces 3 ou 4 dernières nuits.

Toutes des échecs, que j'attribue pour l'instant à plusieurs facteurs:
-Mes WBTB ont lieu trop tot dans ma nuit (après entre 4 et 5h)
-Lorsque, plus tard dans la matiné, je devrais faire un WBTB, je ne le fait pas.
-la durée de mes WBTB et mon activité pendant ces WBTB sont des facteurs a améliorer.
-les ancres choisies doivent encore faire leurs preuves.

Résultat: mes tentatives de WILD après le WBTB semblent trop éloignées des phases de sommeil REM, je perd conscience bien avant.
mes tentatives qui on lieu plus tard dans la matinée, étant sans WBTB, aboutissent a une perte de conscience ultra rapide.
J'ai a peine le temps d'essayer l'ancre choisie.

Concernant l'ancre (la technique utilisée pour rester conscient pendant les phases de sommeil), j'utilise soit un mantra ("rester concentré") que je répète a l'issue de chaque inspiration, soit la technique de comptage évolutive dans laquelle je glisse mon mantra à la place du "0".

Le mantra répété semble avoir la faculté de me ramener a la surface de la conscience chaque fois que je m'éloigne en me perdant dans mes pensées. cela marche pendant un certain temps en fonction de mon état d'éveil initial.

La technique de comptage évolutif me permet de rester conscient pendant un certain temps également, mais au bout d'un moment le cerveau commence a bugger, et a partir de la, la perte de conscience devient imminente.
Comme si le cortex préfrontal se mettait en veille, certes plus tard que prévu, mais en veille quand même.


Re : Débutants dans l'appentissage du WILD, notez ici vos tentatives.
« Réponse #2 le: 29 mai 2015, 18:37:05 pm »
0
Merci beaucoup pour la création de ce fil, c'est une super initiative :D
Je tente régulièrement de WILDer mais dans presque 100% des cas je m'endors normalement. J'ai fait plusieurs essais sur différents horaires de WBTB, et je réussis mieux vers 3 ou 4h30 de sommeil.

En fait je me concentre trop, du coup ça m'empêche de dormir, et dès que je lâche mes efforts je m'endors normalement. Généralement je réussis un DILD après. Le problème vient certainement du fait que j'utilise pas de technique spécifique : ni mantra, ni visualisation. Je sais pas vraiment quoi faire, les six ou sept WILDs que j'ai réussi je les ai faits au feeling, en y croyant fort. Aussi je me prépare à l'entrée en rêve mais c'est tout ^^
Tuez le temps, observez, respirez.

Hors ligne ZADAZ

Re : Débutants dans l'appentissage du WILD, notez ici vos tentatives.
« Réponse #3 le: 30 mai 2015, 06:38:29 am »
0
Pour ma part je tente des WILDs, plutôt en début d'endormissement, parce que maintenant je me réveil assez rarement suite aux micros éveilles, et qu'en plus j'ai super la flemme de faire des WBTB ou autres.
En tout cas j'ai remarqué, que quand je me met au lit en générale j'ai de gros acouphènes avec les " iiiiiiiiiiii " strident , généralement voir presque tout le temps suivie d'HH auditives, puis visuelle.
Parfois un début de décors apparait dans les phosphènes, mais si je le capte de manière générale, il disparait, et laisse place à une autre vision plus tard, qui disparaitra à son tour en la captant. ^^
Si je ne les captent pas, ben je finis par m'endormir normalement je pense.
D'autres fois, j'ai un début de rêve, mais genre assez neuf, ou j'ai rien capté de la construction en cours, comme un rêve normal , sauf que quand je capte que je rêve, disons dans les 1ere secondes, même si c'est dur à estimé , j'aurais tendance à dire dans les 1ere 30 secondes, qu'il s'agit d'un rêve.
Paf, pareil, le rêve ce brise, et retour aux phosphènes.
J'ai voulus tenter un truc, qui est de ce lancer dans des idées, ou de s'imaginer dans des situations genre sur une île, etc, rêvasser consciemment à l'endormissement. Je voulais aussi voir, si au final en faisant ça, ça augmenté les chances de rêver aux choses dont j'avais pensé.
Mais en fait pas du tout.  ;D
Ca fait quelques semaines que j'utilise entre guillemet cette technique, au final j'aurais tendance à dire que la construction du rêve, qui suit n'a absolument rien à voir avec le fil de pensé utilisé, ou que si elle suit, ça hasardeux.
Par contre je trouve qu'en faisant comme ça, les rêves en construction arrivent plus vite, ou qu'on les attends moins.
D'ailleurs dans un de mes derniers début de rêve en cour.
J'étais partit sur l'imagination d'un île déserte patati patata, en même temps que j'étais sur cette pensée ( surement pas loin de l'endormissement), un décors en pierre rouge était venus s'imissé, et un homme était au milieu d'une sorte de donjon, des gardes sont sortit, cette homme à dit, mais je m'en suis rendus compte qu'en l'entendant parlé, depuis le début j'avais absolument rien capté.
Un truc dans le genre :
- Vous allez voir ce qu'il va vous arrivez !
J'ai entendus cette voie, et ça m'a vachement surpris, parce que je ne m'étais pas spécialement rendus compte que j'étais en train de vivre un rêve là bas, alors que j'étais en même temps +/- dans mon fil de pensée...
Bon forcement tout c'est écroulé dans la foulée.  ;D

Avant ça, et encore maintenant, je tente d'aller dans le sens du rêve, quand je le capte.
Je me rappel par exemple, il doit y avoir 2 semaines peut être.
Ou je volais ( dans le RN), est à un moment je suis passé lucide, pareil tout début du rêve.
M'en rendant compte et étant presque sur que ça allé le brisé, j'ai ralentit mon vol, le rêve c'est quand même brisé, mais ça à pris plus de temps que d'habitude, après ça ce mesure en secondes, mais c’était toujours ça de pris.
Je pense qu'à peut de chose près, ça aurait pus marcher. ^^  :P

Bref, voili, voilou, je m'entraine +/- systématiquement à chaque couché, en même temps je m'endors vite, et je suis sur qu'a force j'y arriverais.

Par contre j'ai remarqué que ( pour donner un chiffre), environ 9/10 je m'endors illico après avoir percé un début de rêve, en gros le temps de me dire " Ha mince ", et hop 2 min après vous pouvez être quasi sur que je dors. ^^

Sinon je ne vais au lit que lorsque je n'en peut plus, jamais juste parce que j'ai sommeil, du coups je ne sais pas si ça aide à rêver rapidement, en tout cas plus que si on est fatigué, mais pas tant... ?

Après je n'utilise pas spécialement de techniques particulière, surement parce que je préfère apprendre par moi même, et que j'ai aussi peur d'apprendre des idées fausses, ou idées reçus, qui pourraient me brider. ( Ca ne veux pas dire que je ne souhaite pas participer à cette discussion, juste que j'évite de lire les tutos).
Un peut comme la pêche, j'ai mis 1 moi et demi pour prendre ma 1ere truite ( en connaissant rien du tout à la pêche, et en pêchant seul), mais ça valais le coups.  :P ;D

Pour ce qui est du mantra Kaan, moi je me couche en me répétant " on y va " , dans le sens " on va au pays des rêves ".
Des fois aussi, relativement souvent même depuis quelques semaines.
Avant d'avoir un début de rêves, j'ai des signes qui l'annonce, tels que de la lumière, ou encore une impression de profondeur dans les phosphènes, sans forcement voir visuellement une quelconque profondeur, ou en tout cas le moindre décors poindre.

Voilà, voilà, c'est la récapitulation de ce que je fait depuis un pti moment.  ;)
Quand vous verrez un rêve en gras, en gros , et fluo sur mon JR, bha ça voudra dire que j'ai réussi.  ;D
Comme un enfant qui pédale aussi vite qu'il le peut, après son destin.

Hors ligne Kaan

Re : Débutants dans l'appentissage du WILD, notez ici vos tentatives.
« Réponse #4 le: 01 juin 2015, 16:33:19 pm »
0
Zadaz, tu n'est surement pas sans savoir que les tentatives de WILD a l'endormissement sont statistiquement vouées a l'échec, a moins d'avoir un cycle circadien anormal, la première zone de sommeil paradoxal (REM) n'arrive généralement qu'a la fin du premier cycle.
Ce que tu décris ressemble au stade hypnagogique qui précède les stades de sommeil lents plus profonds.
Si RL il y a, ça sera donc très probablement un RL en N-REM, pas vraiment comparable avec les RL associés au sommeil REM.


Dans la nuit de vendredi a samedi, je n'ai réussi a dormir que 2h30.
j'ai donc accumulé quelques heures de dete de sommeil.
j'ai décidé d'exploiter cette dete et ce potentiel rebond REM en utilisant mon RemDreamer pour faire de multiples tentatives de WILD.

Cette nuit donc,  multiples tentatives en utilisant mon REM-Dreamer (pas le nouveau, l'ancien qui jeu peux manipuler plus facilement dans le noir sans l'enlever) pour me reveiller en début de sommeil REM.

j'ai utilisé le mode TWC moyen, j'ai donc reçu au total 11 séries de 7 séquences.
Chaque séquence est composée d'une série de plus en plus longue et intense de flashs, avec 30 secondes entre chaque flash.
Seules les deux dernières séquences de chaque série de flash comporte aussi des "beep".
Ainsi, lorsque les beeps me réveillaient sans que je prenne conscience des séries avec flash seulement, je savais que le masque m'avait bien réveillé d'un sommeil REM, d'autant que j'avais a chaque fois le souvenir du rêve duquel j'avais été réveillé.

Donc concernant la détection REM et le réveil en début de REM, ça fonctionne bien.
Concernant mon aptitude a me rendormir vite, ça a aussi très bien fonctionné: je m'endormais a peine quelques seconde après que j'eusse appuyé sur le buton RC, à la fois pour arreter les beeps, et a la fois pour rajouter du délais de stand bye.
Se rendormir est en effet une des clés du WILD.

Le soucis c'est que j'ai été incapable de m'accrocher a quelque technique que ce soit (mantra, comptage évolutif) pour rester conscient pendant cet endormissement, comme je passait quand meme par du stade 4 (lent profond) avant le REM alors que celui ci est imminent...

Les deux seuls WBTB que j'ai fait ont été

-celui que j'ai utilisé pour quitter le lit et descendre dans le canapé apres avoir dormi 3h (WBTB d'une durée de 30 min et je me suis recouché en metant le masque mais sans tenter de WILD a l'endormissement),

-puis après 7h de sommeil, pour prendre un Doliprane (mal de crâne), et retourner dans la chambre tandis que ma copine se réveillait pour le boulot.
(WBTB plus court, et la encore sans tentative de WILD a l'endormissement).

Concretement ce qui s'est passé c'est qu'a 5-11 reprises j'ai été réveillé par les beeps du masque, parfois désorienté (une fois j'ai meme appuyé sur ma montre), j'avais des souvenirs de rêve frais, j'ai à chaque fois  pensé a tenter un WILD mais me suis retrouvé comme un amateur d'escalade qui ne trouve aucune prise pour s'accrocher et qui glisse dans la foulée, je n'ai pas pu utiliser d'ancre, ni le mantra, ni le comptage évolutif, ni rien, je me suis juste ré-endormi très vite.

Le protocole est a réutiliser, lorsque ma nuit est bonne, lors d'un WBTB, et je dois trouver un moyen d'activer mon cerveau de façon suffisante pour que je puisse pratiquer une ancre, mais pas trop pour être capable de m'endormir quand même (pas d'endormissement = pas de WILD).





Hors ligne Øakdelm

Re : Débutants dans l'appentissage du WILD, notez ici vos tentatives.
« Réponse #5 le: 01 juin 2015, 18:32:14 pm »
0
J'aimerais énormément tenté de faire un WILD et notamment de faire une OBE (ça à l'air riche en sensation :D). Seulement je n'ai jamais réussi à m'endormir en restant immobile même au bout de plusieurs heures. J'en ai déjà parlé sur un autre topic, mais je sais que pour réussir un WILD il faut ralentir son rythme cardiaque. Or mon grand problème est que plus j'avance dans le processus de paralysie du sommeil, plus mon cœur se met à battre rapidement. J'essaye du mieux que je peux pour l'instant de ma calmer au maximum en suivant de nombreux guides sur internet car ça me fait vraiment chier. Ça limite du coup mes entrée en RL, à mes DILD =-S
J'ai trouvé plusieurs méthodes pour réduire mon rythme cardiaque que je vais essayer, notamment cette aide : http://forum.astralsight.com/index.php?/topic/2692-etape-prealable-a-la-pa-la-relaxation/

Hors ligne Kaan

Re : Débutants dans l'appentissage du WILD, notez ici vos tentatives.
« Réponse #6 le: 01 juin 2015, 20:25:38 pm »
0
okedelm, je suis un lecteur assidu d'un forum anglophone sur le RL riche en méthodes et les les rêveurs qui s'essayent au WILD y sont bien plus nombreux qu' ici.

Ce qui revient souvent en terme de conseils c'est d'éviter de focaliser sur la PS, ou l'immobilité.

La ps N'EST PAS un objectif pour le WILD, elle n'est pas non plus une étape obligatoire.
En réalité elle n'est même pas supposée être ressentie  dans la grande majorité des cas, car lorsque ton corps se paralyse, a moins de souffrir de certaines parasomnies, tu est déja dans le sommeil REM.

Ce qui est important de réaliser c'est que le WILD c'est avant toute chose : s'endormir.
Rester longtemps a s'empecher de bouger, et a attendre la PS, c'est peut être aussi le meilleur moyen de ne pas réussir a dormir, et donc a ne pas WILDer.
le WILD c'est donc avant tout s'endormir, mais c'est aussi être conscient pendant la transition vers le sommeil REM.
Ca peut se faire soit en étant conscient pendant toutes les étapes qui précèdent l'arrivée du REM, soit en étant conscient quelques instant avant l'entrée en REM, soit en étant sorti du REM  pour y retourner le plus vite possible, tout en restant conscient.

Pour résumer, la priorité c'est de s'endormir, et la difficulité c'est de le faire au bon moment, ou d'etre cappable de rester conscient jusqu'au REM.

Hors ligne Øakdelm

Re : Débutants dans l'appentissage du WILD, notez ici vos tentatives.
« Réponse #7 le: 01 juin 2015, 21:45:54 pm »
0
Merci Kaan je pensais que la ps était une étape primordiale mais comment faire pour lâcher prise au bon moment ?

Hors ligne Kaan

Re : Débutants dans l'appentissage du WILD, notez ici vos tentatives.
« Réponse #8 le: 01 juin 2015, 22:03:28 pm »
0
faut se dire que y'a rien a craindre, et se laisser aller.
Plus tu vas le vivre souvent, plus tu vas t'y habituer.
le coeur qui s'accélère, c'est peut etre un reflexe du corps, il faut juste  se focaliser sur le reve, et non sur les ressentis du corps.
En fait, il est souvent conseillé d'ignorer les sensations du corps a partir d'un certain moment, et de ne plus penser qu'au rêve qui est en train de se préparer.
les sensations du corps ca peut etre utile au début pour rester concentré pendant la descente en sommeil lent, mais au bout d'un moment faut pas s'y accrocher trop, sinon il nous détourne du reve, voire empêche la formation de celui ci.


Hors ligne Øakdelm

Re : Débutants dans l'appentissage du WILD, notez ici vos tentatives.
« Réponse #9 le: 02 juin 2015, 07:53:14 am »
0
Ok, ça me donne une nouvelle perception du WILD. Je tenterai d'en faire un durant le week-end avec tous tes conseils ;)

Hors ligne TicEtTac

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 3824
  • Sexe: Homme
Re : Débutants dans l'appentissage du WILD, notez ici vos tentatives.
« Réponse #10 le: 08 juin 2015, 16:02:42 pm »
0
Petite tentative la nuit dernière.
Je me suis forcé à me lever vers 3h du mat' (coucher 23h) pour aller assouvir un besoin naturel en me disant que c'était une bonne occasion pour tenter un WBTB + WILD derrière (merci la tisane).

Je m'allonge ensuite sur le dos et visualise un décor qui m'est familier en rêve (ma maison d'enfance). D'habitude, je trouve ça plus simple de prendre les dernières images du précédent rêve, mais à ce moment ma remémoration n'était pas terrible.

Je sens mon corps s'endormir et j'entends ma respiration prendre un rythme calme et régulier.
J'atteins sûrement le stade 1 du sommeil mais malheureusement, à chaque fois que je me sens sombrer plus profondément je perds l'image du décor que j'ai en tête et plonge dans le noir complet. J'ai peur de perdre la lucidité en m'endormant de cette façon, et du coup je force un peu mon réveil.
Après 3-4 tentatives foirées de la même façon, j'arrête la visualisation et m'endors normalement.

Je rate le WILD mais j'arrive directement en rêve au bout de la rue dans laquelle se trouve ma maison. Je DILD peu de temps après dans ce rêve, cf. mon dernier RL dans mon JR
Inception fan boy
Membre du club des 100 (RLs)

Journal des rêves de T&T

Re : Débutants dans l'appentissage du WILD, notez ici vos tentatives.
« Réponse #11 le: 08 juin 2015, 21:16:40 pm »
0
Il y a quelques jours j'ai fait un essai de WILD.
En fait je me suis réveillé au milieu de la nuit, vers 4h, il faisait très très chaud. J'ai essayé de pas bouger, et de replonger dans le rêve. Je reste calme et enlève ma couverture car la température est vraiment étouffante.

 Je suis immobile, j'ai des hallucinations hypnagogiques, j'essaye de me laisser glisser vers le sommeil tout en restant un peu conscient. Au bout de dix minutes, je réalise que mes HH sont concentrées au milieu de ma vision, et ça me perturbe car normalement elles englobent presque tout mon champ de vision. Du coup j'arrête et je me lève de mon lit, en tout la tentative a duré 15 minutes pile. J'ouvre les fenêtres et je vais boire, purée mon corps est brûlant c'est incroyable. Après je me rendors sans rien tenter.

J'ai senti que malgré tout j'étais assez proche de réussir. La sensation de vibrations dans mes muscles était présente, mais avec la chaleur c'était trop désagréable. Une prochaine fois sûrement !
Tuez le temps, observez, respirez.

Hors ligne Kaan

Re : Débutants dans l'appentissage du WILD, notez ici vos tentatives.
« Réponse #12 le: 17 juin 2015, 12:00:13 pm »
0
Mes essais successifs de WILD/DEILD avec l'aide du REM-Dreamer commencent à donner quelques débuts de résultats
C'est encore très timide mais je sens une évolution.

Il m'apparait de plus en plus évident que les chances de succès se concentrent dans les 2 dernières heures de sommeil.
Concernant le RemDreamer, je le parametre pour qu'il me réveille lorsqu'il détecte du sommeil REM via un son que j'ai enregistré: moi comptant lentement de "un" a "cinq" avec un volume qui augmente.
De cette façon je peux savoir a partir de quel moment ( donc a partir de quel niveau sonore, et au bout de quelle durée) j'ai été réveillé.
Cette aspect progressif du réveil me parait plus propice au réendormissement (dans le cadre du DEILD) car étant moins soudain, il y a moins de stress et donc moins de fabrication de noradrenaline.

cette nuit, j'ai obtenu de l'un de ces ricochets entre reve et éveil un WILD très court.
l'avant veille, lors d'une sieste j'ai presque réussi également.

Je vais continuer les essais et le peaufinage des réglages de mon RD.

La technique du mantra est efficace pour traverser le stade 2.
la visualisation, visuelle ou de mouvement semblent aider a la production du rêve.

Essais du RD sur cette page
Petit WILD obtenu ICI

Hors ligne Kaan

Re : Débutants dans l'appentissage du WILD, notez ici vos tentatives.
« Réponse #13 le: 26 juin 2015, 12:54:28 pm »
0
Mes tentatives de WILD/DEILD se sont poursuivi de façon quasie quotidiennes depuis mon dernier post.
Mon impression se renforce a propos de la fenêtre a viser : les 2 dernieres heures de sommeil.

Pour mon cas ca serait apres 7h30 de sommeil, j'en suis encore loin.
cependant j'ai presque rempli mon objectif de cette nuit qui était de dormir 6h avant le WBTB.
J'ai pu dormir 5h45 avant de faire un WBTB de 25 min, dans une autre piece, mais en regardant la télé. (too bad)

A mon retour au lit, je me suis étendu sur le dos et ai commencé a reciter mon mantra a chaque inspiration.
assez rapidement j'ai senti mon corps devenir lourd et engourdi.
j'ai pu resister a plusieurs démangeaisons sur mon visage (on dirait vraiment qu'elles apparaissent dans ce but).
J'ai surtout eu l'idée de vérifier s'il n'y avait pas de tension inconsciente m'empechant de me relaxer a 100% et j'en ai trouvé au niveau des muscles de ma machoires et de ma bouche.
Lorsque je repérais une tension, je détendais ces muscles, et aussitôt j'entendais les sons internes de mon corps (j'utilise des mousses dans les oreilles pour m'isoler acoustiquement).
J'ai donc pu me focaliser sur ce son de basse fréquence a chaque fois que je l'entendais (donc a chaque fois que je détendais mes muscles du visage).
J'ai aussi pu sentir plus rapidement que d'habitude, mon corps s'engourdir et donner l'impression (fausse) qu'il était paralysé,
A près avoir observé mon esprit partir plusieurs fois dans des scénarios mentaux, sentir la lourdeur de mon corps, luter contre l'envie de me gratter ou de bouger, revenir plusieurs fois sur la tension des muscles de mon visage pour les relacher, j'ai pu prendre conscience d'un mouvement proche de mon épaule droite.
C'est certainement une hallucination kinesthésique, mais pour l'instant je ne peux pas dire si ce genre d'hallu indique si du sommeil REM est proche ou si c'est un épiphénomène du stade N-REM 2.
au bout d'un moment j'en ai eu marre d'etre sur le dos, je me suis mis sur mon coté droit , me suis focalisé sur mon mantra, mais comme a mon habitude dans cette position j'ai tres vite perdu ma concentration et me suis endormi sans m'en rendre compte.

entre h+7 et h+9.5 mon masque s'est déclenché 9 fois, donc quelques fausses detection, mais je n'ai pu transformer l'essai en DEILD.
j'ai beaucoup révé.

Il va me falloir me focaliser de plus en plus sur la toute dernière tranche de sommeil pour mes WBTB, et donc luter contre mes insomnies précoces qui ne font que rajouter de la dete de sommeil lent profond et rendre l'acces au sommeil REM encore plus laborieux.

quelques remarques:

-Il semble que le fait de forcer la détente des muscles oubliés accélère la venue des hallucinations et l'engourdissement du corps, signe d'une relaxation plus efficace..

-lorsque vient le moment ou l'envie de changer de position se fait si forte qu'on finit par le faire, le sommeil est vraiment très près.
Il y a certainement quelque chose a creuser (sauf si le sommeil en question est du stade 3).

- ce qu'est sensé garantir la toute dernière tranche de sommeil (que je n'ai pas encore vraiment exploré), c'est l'absence de sommeil lent profond.
si le sommeil lent profond est ce qui m'empeche de rester conscient pendant tout le processus, alors il y a peut etre moyen d'arriver au REM en étant conscient.

Hors ligne Kaan

Re : Débutants dans l'appentissage du WILD, notez ici vos tentatives.
« Réponse #14 le: 28 juin 2015, 10:45:13 am »
0
Les deux nuit précédentes semblent confirmer qu'il m'est quasiment impossible de rester conscient plus de quelques secondes lorsque je tente un WILD a la volée (sans WBTB), même dans le voisinage de H+6h00, H+7H00 (H=heure du coucher).
Ce matin, vers H+7, d'une nuit sans insomnie et un seul mini WBTB involontaire en début de nuit (pour changer de piece) n'ayant pas entrainé d'interruption de cycle, j'ai pratiqué un WBTB de 5 min (ou j'ai descendu puis remonté un étage pour aller à la sale de bain), la lumière du jour était forte dans cette piece sans volets;
J'ai pratiqué dans la foulé une tentative de WILD :
-allongé sur le dos, répétant mon mantra a chaque inspiration  ("rester concentré").
-au bout de quelques minutes, l'envie de bouger devient physiquement forte, je sais que c'est peut être le signe que l'endormissement est proche, et a la fois ça devient trop désagréable, je change de position et me met sur le coté droit
A ce moment la il ne se passe pas plus d'une minute avant que je perde conscience, même avec le mantra.

J'en conclus que
-5 min est peut etre déja trop car le temps passé allongé sur le dos me parait pouvoir être raccourci.
-la lumière blanche est peut etre responsable de ce délais
-une fois que je me met sur le coté, l'endormissement est vraiment proche, mais je dois trouver quelque chose de plus efficace que le mantra pour me maintenir conscient.

Cet inconfort que je ressent quand je suis allongé sur le dos et qui me pousse a changer de position au bout d'un moment est peut etre un point de repère exploitable pour savoir ou j'en suis dans le processus, et c'est a ce moment la dans la phase deux (une fois sur le coté) que je dois améliorer ma technique d'ancrage.

Lorsque je tente de faire cela sans WBTB il m'est impossible de m'accrocher a quoi que ce soit, même allongé sur le dos, ma conscience se dissous en moins de deux.

 

Page générée en 0.63 secondes avec 46 requêtes.