Bienvenue, Invité
05 février 2023, 01:13:31 am 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 0 25004
RL : 0 13235
FE : 0 2567
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Pour participer aux nombreux sondages du forum, cliquez > ICI <

Auteur Sujet: [Question] Auto-hypnose  (Lu 873 fois)

Hors ligne Vlad Tepes

[Question] Auto-hypnose
« le: 20 janvier 2018, 16:26:17 pm »
0
Bonjour, je pensais que l'hypnose ne marchait pas ou en énormément de temps sur moi, notamment après avoir résisté au test de réceptivité sans problème il y a quelques mois mais les choses ont changé hier. Je suis retombé sur des vidéos d'émissions avec Messmer et j'en ai regardé quelques unes avant de revérifier (j'avais dû faire ça la première fois que je l'ai vu mais j'avais oublié mes conclusions) que ce n'était pas du fake. J'en suis re-venu à la conclusion que c'était vrai (je détaillerai si ça intéresse des gens) et j'étais pas mal émerveillé par le truc, vraiment dedans.

J'ai retesté ma receptivité avec le test des doigts collés au cas où, et à ma grande surprise ça a plutôt bien marché. C'est juste que j'avais deux états ; un état un peu béat et émerveillé, dans l'instant présent et avec un bon feeling (qu'on appellera "état 1") mais avec ma "conscience" et mon côté rationnel + sur mes gardes en arrière-plan, qui voyait tout ça avec du recul (qu'on appellera "état 2"). Quand je choisissais de rester (ou plutôt de ne pas le quitter) dans l'état 1 je galérais vraiment à décoller mes doigts et à ce qu'ils ne se rapprochent pas, mais je pouvais choisir de switcher sur l'état 2 et là ça devenait facile de reprendre le contrôle.

Grâce à ce résultat j'ai pris conscience que je pouvais aussi passer par les techniques incluant auto-hypnose pour les RL (j'étais plutôt sur les trucs genre WBTB + MILD / AS / Autres trucs faciles mais à taux de réussite pas forcément si élevé avant) et que ça n'était pas si inaccessible. J'ai testé dans mon lit juste après et j'ai réussi à décoller un peu mes bras en auto-hypnose puis j'ai réussi à presque m'endormir directement et à visualiser "la charpente d'un rêve" avant d'être réveillé à cause d'un facteur extérieur, mais globalement ça a bien géré quand même surtout quand on prend en compte le fait que ça ressemblait à un WILD et que cette dernière technique est plus compliquée le soir.

Tout ça m'amène aux questions suivantes :

- Hier j'ai essayé en mimant un peu la prosodie de Messmer. Donc ces expériences (le bide d'avant + la réussite d'hier) montrent que la "prosodie intérieure" et le fait de baigner dans le sujet de l'hypnose jouent un rôle mais connaissez-vous d'autres "facteurs cachés" qui peuvent améliorer la réussite en auto-hypnose ? Je pense aussi à la fatigue, j'ai traîné un peu avant d'aller au lit hier et je me demande si la fatique n'a pas joué pour le côté béat etc. Quelqu'un a déjà testé cette piste ?

- Est-ce que certains d'entre vous ont ce phénomène des états 1 et 2 ? Et si oui comment virer l'état 2 ou le limiter pour s'immerger le plus complètement possible ?

- Est-ce que la pratique aide vraiment pour l'auto-hypnose ? Je suis très partisan de la pratique d'habitude mais j'ai des doutes pour cette discipline. Après on pourrait carrément imaginer utiliser l'auto-hypnose pour augmenter sa réceptivité à l'auto-hypnose mais là-dessus aussi il faudrait une confirmation de quelqu'un qui a testé.

- Pensez-vous qu'on puisse appliquer des techniques d'hypnose de rue (rupture de pattern, toucher à certains endroits, etc) sur nous-mêmes au lieu de se limiter à la visualisation et au décompte ?



Je précise que j'ai déjà lu le sujet sur l'auto-hypnose, regardé du contenu de Kevin Finel et Messmer et pas mal de contenu lié à ça en général. Mes questions sont surtout pragmatiques.

Hors ligne SOMNUS

Re : [Question] Auto-hypnose
« Réponse #1 le: 20 janvier 2018, 17:26:24 pm »
0
Citer
connaissez-vous d'autres "facteurs cachés" qui peuvent améliorer la réussite en auto-hypnose ?
Ce qui peut sûrement t'aider, c'est déjà de se faire mettre en état de transe par un hypnotiseur. A partir de là, il est bien plus aisé de continuer à trvailler l'AH.
Sinon, c'est une question d'un gros travail quotidien. Les livres, les vidéo, etc. ne manquent pas, le travail persévérant et assidu, personne ne pourra le faire à ta place.

Citer
Est-ce que certains d'entre vous ont ce phénomène des états 1 et 2 ?
Il est connu qu'il faut une décision de ta part de 'jouer le jeu'. avec le travail, le deuxième état cédera la place de plus en plus facilement.

Citer
Est-ce que la pratique aide vraiment pour l'auto-hypnose ?
C'est même indispensable.  ;)
Iktomi : 4 — Iktomi : 2

JR de SOMNUS

Hors ligne Vlad Tepes

Re : Re : [Question] Auto-hypnose
« Réponse #2 le: 20 janvier 2018, 19:00:01 pm »
0
Citer
connaissez-vous d'autres "facteurs cachés" qui peuvent améliorer la réussite en auto-hypnose ?
Ce qui peut sûrement t'aider, c'est déjà de se faire mettre en état de transe par un hypnotiseur. A partir de là, il est bien plus aisé de continuer à trvailler l'AH.
Sinon, c'est une question d'un gros travail quotidien. Les livres, les vidéo, etc. ne manquent pas, le travail persévérant et assidu, personne ne pourra le faire à ta place.

Citer
Est-ce que certains d'entre vous ont ce phénomène des états 1 et 2 ?
Il est connu qu'il faut une décision de ta part de 'jouer le jeu'. avec le travail, le deuxième état cédera la place de plus en plus facilement.

Citer
Est-ce que la pratique aide vraiment pour l'auto-hypnose ?
C'est même indispensable.  ;)

Merci beaucoup pour ta réponse, tu penses qu'on peut atteindre la transe nécessaire à la facilitation de l'auto-hypnose tout seul ?

Hors ligne Paul

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 19087
  • Sexe: Homme
Re : [Question] Auto-hypnose
« Réponse #3 le: 21 janvier 2018, 11:16:15 am »
0
Bonjour, je pensais que l'hypnose ne marchait pas ou en énormément de temps sur moi, notamment après avoir résisté au test de réceptivité sans problème il y a quelques mois mais les choses ont changé hier. Je suis retombé sur des vidéos d'émissions avec Messmer et j'en ai regardé quelques unes avant de revérifier (j'avais dû faire ça la première fois que je l'ai vu mais j'avais oublié mes conclusions) que ce n'était pas du fake. J'en suis re-venu à la conclusion que c'était vrai (je détaillerai si ça intéresse des gens) et j'étais pas mal émerveillé par le truc, vraiment dedans.

Déjà dire que tu as résisté sans problème, revient à dire que tu n'as pas lâché prise et que tu n'étais pas dans l'état d'esprit approprié, doublé aussi par le fait que tu n'y croyais pas. Forcément, si on résiste, ça ne fonctionne pas. L'important aujourd'hui, c'est que tu te sois fait à l'idée que ce n'était pas du fake (et je te le confirme aussi pour avoir pratiqué AH, et hypnotisé quelques personnes). D'ailleurs la dernière en date de Messmer sur TF1 était la plus réussie de mon point de vue. Du moins, les scénarios étaient bien travaillés, et les sujets hypnotisés m'ont bien fait rire. C'est impressionnant, mais ils ne jouent assurément pas la comédie.

Si tu t’entraînes chaque jour à rentrer en transe, ça va devenir de plus en plus facile et rapide, et ton bras ou ta main que tu choisis pour le signaling réagiront beaucoup plus vite ensuite. De même, pour tomber en transe plus rapidement, je te conseille de créer un ancrage. A l'époque, juste en touchant mon index avec mon pouce, je pouvais dialoguer avec mon inconscient. Ça m'évitait l’exercice en amont de Betty Erickson (dont le SSILD semble issu d'ailleurs).

Sinon, oui la fatigue est propice à l'AH, c'est un accélérateur.

- Est-ce que certains d'entre vous ont ce phénomène des états 1 et 2 ? Et si oui comment virer l'état 2 ou le limiter pour s'immerger le plus complètement possible ?

Il faut approfondir la transe, pour éviter de rester en surface. Tu peux trouver sur le net pas mal d’exercices. Perso, j'utilisais l'escalier, et j'usais pas mal de groupe de mots comme '' de plus en plus '' ou encore "de mieux en mieux ".

Sinon côté RL, je n'ai fait que quelques essais, et les résultats n'étaient pas liés directement avec l'AH comme tu le souhaiterais (WILD). Je l'utilisais pour marquer davantage mes AS.

- Pensez-vous qu'on puisse appliquer des techniques d'hypnose de rue (rupture de pattern, toucher à certains endroits, etc) sur nous-mêmes au lieu de se limiter à la visualisation et au décompte ?

Pour la rupture de pattern, je pense pas. Comment se surprendre soi-même ? Le but avec cette technique est de créer une confusion au départ, et de créer un effet de surprise pour finaliser.
Technique pour provoquer des FE en cliquant ICI

Hors ligne Vlad Tepes

Re : Re : [Question] Auto-hypnose
« Réponse #4 le: 21 janvier 2018, 22:37:03 pm »
0
Bonjour, je pensais que l'hypnose ne marchait pas ou en énormément de temps sur moi, notamment après avoir résisté au test de réceptivité sans problème il y a quelques mois mais les choses ont changé hier. Je suis retombé sur des vidéos d'émissions avec Messmer et j'en ai regardé quelques unes avant de revérifier (j'avais dû faire ça la première fois que je l'ai vu mais j'avais oublié mes conclusions) que ce n'était pas du fake. J'en suis re-venu à la conclusion que c'était vrai (je détaillerai si ça intéresse des gens) et j'étais pas mal émerveillé par le truc, vraiment dedans.

Déjà dire que tu as résisté sans problème, revient à dire que tu n'as pas lâché prise et que tu n'étais pas dans l'état d'esprit approprié, doublé aussi par le fait que tu n'y croyais pas. Forcément, si on résiste, ça ne fonctionne pas. L'important aujourd'hui, c'est que tu te sois fait à l'idée que ce n'était pas du fake (et je te le confirme aussi pour avoir pratiqué AH, et hypnotisé quelques personnes). D'ailleurs la dernière en date de Messmer sur TF1 était la plus réussie de mon point de vue. Du moins, les scénarios étaient bien travaillés, et les sujets hypnotisés m'ont bien fait rire. C'est impressionnant, mais ils ne jouent assurément pas la comédie.

Si tu t’entraînes chaque jour à rentrer en transe, ça va devenir de plus en plus facile et rapide, et ton bras ou ta main que tu choisis pour le signaling réagiront beaucoup plus vite ensuite. De même, pour tomber en transe plus rapidement, je te conseille de créer un ancrage. A l'époque, juste en touchant mon index avec mon pouce, je pouvais dialoguer avec mon inconscient. Ça m'évitait l’exercice en amont de Betty Erickson (dont le SSILD semble issu d'ailleurs).

Sinon, oui la fatigue est propice à l'AH, c'est un accélérateur.

- Est-ce que certains d'entre vous ont ce phénomène des états 1 et 2 ? Et si oui comment virer l'état 2 ou le limiter pour s'immerger le plus complètement possible ?

Il faut approfondir la transe, pour éviter de rester en surface. Tu peux trouver sur le net pas mal d’exercices. Perso, j'utilisais l'escalier, et j'usais pas mal de groupe de mots comme '' de plus en plus '' ou encore "de mieux en mieux ".

Sinon côté RL, je n'ai fait que quelques essais, et les résultats n'étaient pas liés directement avec l'AH comme tu le souhaiterais (WILD). Je l'utilisais pour marquer davantage mes AS.

- Pensez-vous qu'on puisse appliquer des techniques d'hypnose de rue (rupture de pattern, toucher à certains endroits, etc) sur nous-mêmes au lieu de se limiter à la visualisation et au décompte ?

Pour la rupture de pattern, je pense pas. Comment se surprendre soi-même ? Le but avec cette technique est de créer une confusion au départ, et de créer un effet de surprise pour finaliser.

Bonsoir, merci beaucoup pour ta réponse et tes confirmations, mais comment savoir ce que c'est que ce fameux état de transe ? En faisant le test des doigts collés j'arrive à phaser un peu et à être bien mais je me demande si ça s'en rapproche ou pas. Comment tu décrirais cette transe ?

Et pour la rupture de pattern c'était surtout l'une des quelques techniques que je connais et qui a un nom mais je ne pensais pas à ça en particulier, c'est vrai que c'est très dur de se surprendre.

Hors ligne Paul

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 19087
  • Sexe: Homme
Re : [Question] Auto-hypnose
« Réponse #5 le: 21 janvier 2018, 23:04:19 pm »
0
Bonsoir, merci beaucoup pour ta réponse et tes confirmations, mais comment savoir ce que c'est que ce fameux état de transe ? En faisant le test des doigts collés j'arrive à phaser un peu et à être bien mais je me demande si ça s'en rapproche ou pas. Comment tu décrirais cette transe ?

Le test des doigts, c'est pour connaitre ta réceptivité. C'est le signaling avec ta main ou un bras qui va te donner l'indication que tu es en transe, ou alors une transe profonde. Il y a une impression de descente en profondeur dans son corps. Sinon, il n'y a pas de signe particulier intérieur ou extérieur (simplement les pupilles il me semble). Dans la journée, il t'arrive d'être en transe sans même que tu t'en aperçoives. Le site d'olivier lockert est en maintenance, sinon, je t'aurais dirigé vers le lien d'un mp3 qui a fait merveille chez moi.

De même en hypnose, quand les gens sont en transe, il n'y a pas de signe non plus. Tu balances les suggestions, et les sujets qui s'y prêtent font ce que tu leurs demandes. Je ne sais pas si tu as regardé Messmer samedi dernier sur TF1, mais lorsqu'il fait oublié le chiffre 7 à Christine Bravo, elle est en transe, mais elle ne montre pas de signes, à part peut-être un regard confus, et encore que, c'est Arthur et Messmer qui lui mettent le doute quand elle calcule 4+3=8 ou bien quand elle annonce qu'il y a 8 jours dans une semaine. Pour avoir fait ce jeu ludique entre autres, il n'y avait pas non plus de signes sur les personnes que j'ai hypnotisées. Tu extrais simplement une donnée de l'esprit, mais le sujet reste "normal". En AH c'est pareil. Un signe éventuellement, c'est quand tu sors de la transe à l'arrache, tu peux te sentir un peu groggy, alors que tu avais bien approfondi la transe. C'est pour cela qu'il est important de remonter à la surface progressivement. C'est ce qui a été reproché à Messmer dans ses spectacles sur scène il y a quelques années, car, semble t-il, il ne prenait pas soin de ses sujets à la fin de ses shows.

Désolé, je suis partie un peu dans tous les sens dans ma réponse.^^
Technique pour provoquer des FE en cliquant ICI

Hors ligne SOMNUS

Re : [Question] Auto-hypnose
« Réponse #6 le: 22 janvier 2018, 11:10:54 am »
0
Citer
Merci beaucoup pour ta réponse, tu penses qu'on peut atteindre la transe nécessaire à la facilitation de l'auto-hypnose tout seul ?
Je souscris à tout ce que Paul dit.
J'ajoute juste qu'avec beaucoup, énormément de travail, tu peux réussir même l'état cataleptique par auto-hypnose.
Iktomi : 4 — Iktomi : 2

JR de SOMNUS

Hors ligne Vlad Tepes

Re : Re : [Question] Auto-hypnose
« Réponse #7 le: 22 janvier 2018, 11:51:38 am »
0
Bonsoir, merci beaucoup pour ta réponse et tes confirmations, mais comment savoir ce que c'est que ce fameux état de transe ? En faisant le test des doigts collés j'arrive à phaser un peu et à être bien mais je me demande si ça s'en rapproche ou pas. Comment tu décrirais cette transe ?

Le test des doigts, c'est pour connaitre ta réceptivité. C'est le signaling avec ta main ou un bras qui va te donner l'indication que tu es en transe, ou alors une transe profonde. Il y a une impression de descente en profondeur dans son corps. Sinon, il n'y a pas de signe particulier intérieur ou extérieur (simplement les pupilles il me semble). Dans la journée, il t'arrive d'être en transe sans même que tu t'en aperçoives. Le site d'olivier lockert est en maintenance, sinon, je t'aurais dirigé vers le lien d'un mp3 qui a fait merveille chez moi.

De même en hypnose, quand les gens sont en transe, il n'y a pas de signe non plus. Tu balances les suggestions, et les sujets qui s'y prêtent font ce que tu leurs demandes. Je ne sais pas si tu as regardé Messmer samedi dernier sur TF1, mais lorsqu'il fait oublié le chiffre 7 à Christine Bravo, elle est en transe, mais elle ne montre pas de signes, à part peut-être un regard confus, et encore que, c'est Arthur et Messmer qui lui mettent le doute quand elle calcule 4+3=8 ou bien quand elle annonce qu'il y a 8 jours dans une semaine. Pour avoir fait ce jeu ludique entre autres, il n'y avait pas non plus de signes sur les personnes que j'ai hypnotisées. Tu extrais simplement une donnée de l'esprit, mais le sujet reste "normal". En AH c'est pareil. Un signe éventuellement, c'est quand tu sors de la transe à l'arrache, tu peux te sentir un peu groggy, alors que tu avais bien approfondi la transe. C'est pour cela qu'il est important de remonter à la surface progressivement. C'est ce qui a été reproché à Messmer dans ses spectacles sur scène il y a quelques années, car, semble t-il, il ne prenait pas soin de ses sujets à la fin de ses shows.

Désolé, je suis partie un peu dans tous les sens dans ma réponse.^^


Oui mais justement, quand je fais le test des doigts (et que ça marche puisque je laisse faire) j'ai l'impression que je commence à "descendre" comme tu dis, c'est agréable et ça me fait phaser, en gros j'ai l'impression que ça peut servir de test ET d'induction pour moi mais j'ai un doute sur si ça se rapproche de la transe ou si c'est juste une sensation cool.

Et je ne regarde pas la télé j'ai juste vu des bouts d'émissions sur Youtube mais je vais essayer de trouver ce passage-là, bien que j'ai déjà vu le tour du chiffre 7 mais avec d'autres personnes.

Citer
Merci beaucoup pour ta réponse, tu penses qu'on peut atteindre la transe nécessaire à la facilitation de l'auto-hypnose tout seul ?
Je souscris à tout ce que Paul dit.
J'ajoute juste qu'avec beaucoup, énormément de travail, tu peux réussir même l'état cataleptique par auto-hypnose.

D'accord c'est noté, merci beaucoup.

Hors ligne Paul

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 19087
  • Sexe: Homme
Re : [Question] Auto-hypnose
« Réponse #8 le: 22 janvier 2018, 21:47:22 pm »
0
Oui mais justement, quand je fais le test des doigts (et que ça marche puisque je laisse faire) j'ai l'impression que je commence à "descendre" comme tu dis, c'est agréable et ça me fait phaser, en gros j'ai l'impression que ça peut servir de test ET d'induction pour moi mais j'ai un doute sur si ça se rapproche de la transe ou si c'est juste une sensation cool.

Comme je te disais plus haut, pour être sûr d'être en transe et arrêter de douter, utilise le signaling. J'avais pris pour habitude, une fois dans l'état approprié, de demander intérieurement à mon inconscient s'il m'entendait. Rien de plus simple à faire.

Ex :
Inconscient, est ce que tu m'entends ?
Je me disais ensuite : " Si tu m'entends, créer un spasme musculaire dans une de mes jambes (ou les 2 comme tu veux, mais il vaut mieux cibler. Bon parfois, il peut être joueur aussi le coquin, en envoyant un signal dans la jambe opposée à ta demande).
Ou alors tu peux lui demander de bouger un doigt de la main, un bras...

Si au 1er mouvement ou à la 1ère secousse tu n'es toujours pas convaincu (car ça peut arriver de se demander, c'est humain, surtout au début ça parait fou^^), alors insiste. :)

Pour dialoguer ensuite, je posais des questions en utilisant un de mes bras pour qu'il me réponde. Une fois mon bras droit en l'air par suggestion, je dictais mes instructions pour le oui et pour le non. Si mon bras se rapprochait, cela voulait dire oui, s'il s'éloignait, cela voulait dire non. (au début, ça peut être par saccades, et à force, le mouvement est plus fluide).

Soit le plus détaché possible dans tes questions, pour ne pas influencer les réponses. Je ne me souviens plus vraiment ce que je lui demandais à l'époque, mais j'avais apprécié quand je lui avais demandé s'il m'aimait. :-[

L’interaction est assez magique en y repensant, tu me donnes presque envie de me relancer pour une petite séance.
Technique pour provoquer des FE en cliquant ICI

Hors ligne Saphyr

  • Dreamscaper
  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 1632
  • Sexe: Homme
    • Mon journal de rêves
Re : [Question] Auto-hypnose
« Réponse #9 le: 25 janvier 2018, 11:48:07 am »
0
Très intéressant cette histoire de dialogue avec ton inconscient Paul. En tant que novice, sceptique de surcroit, je suis forcé de le demander : ne penses-tu pas qu'il y a un effet d'attente ? Par exemple, comment peux-tu être sûr que "ton inconscient t'aimes", et que ce n'est pas plutôt ce que tu voudrais comme réponse ?

Une idée qui me gêne (et me plait quelque part en même temps, même si je n'y souscris pas), c'est d'attribuer une volonté propre à l'inconscient, comme s'il était détaché de toi, en le personnifiant notamment. Je pense que ça doit aider à établir la "relation" en créant un détachement, mais je me demande si ce n'est pas aborder la question de l'inconscient d'un angle biaisé de se dire "qu'est-ce que veut mon inconscient" au lieu de "qu'est-ce que je veux vraiment, intérieurement, et que je n'exprime pas" ? Qu'en dis-tu ?

Enfin... je ne sais pas si ça ne serait pas trop dévier du sujet initial que d'en parler ici : sur quel procédé, et sur quelle durée, as-tu réussi à établir cette connexion ? (je connais et pratique déjà le principe de l'ancrage)


PS : je fais mon relou, mais le test des doigts pour la réceptivité, bof bof... Musculairement, et plus tu as les bras écartés du corps, plus tu auras de mal à garder tes index détachés, même dans un état de conscience "normal". Essaie pour voir, sans même te concentrer sur tes index. Alors quand l'hypnotisé ne connait pas le truc, aucun doute que ça doit influer sur la mise en condition de son esprit. Et c'est peut-être le but recherché d'ailleurs, en mode manipulation, ça ferait partie du jeu.
Mon journal de rêves : Au Fil du Vent (Tome V)
Mon second journal illustré par IA : Fantasmagories

Hors ligne Kaan

Re : Re : [Question] Auto-hypnose
« Réponse #10 le: 25 janvier 2018, 12:34:49 pm »
0
Très intéressant cette histoire de dialogue avec ton inconscient Paul. En tant que novice, sceptique de surcroit, je suis forcé de le demander : ne penses-tu pas qu'il y a un effet d'attente ? Par exemple, comment peux-tu être sûr que "ton inconscient t'aimes", et que ce n'est pas plutôt ce que tu voudrais comme réponse ?

Une idée qui me gêne (et me plait quelque part en même temps, même si je n'y souscris pas), c'est d'attribuer une volonté propre à l'inconscient, comme s'il était détaché de toi, en le personnifiant notamment. Je pense que ça doit aider à établir la "relation" en créant un détachement, mais je me demande si ce n'est pas aborder la question de l'inconscient d'un angle biaisé de se dire "qu'est-ce que veut mon inconscient" au lieu de "qu'est-ce que je veux vraiment, intérieurement, et que je n'exprime pas" ? Qu'en dis-tu ?

Enfin... je ne sais pas si ça ne serait pas trop dévier du sujet initial que d'en parler ici : sur quel procédé, et sur quelle durée, as-tu réussi à établir cette connexion ? (je connais et pratique déjà le principe de l'ancrage)


PS : je fais mon relou, mais le test des doigts pour la réceptivité, bof bof... Musculairement, et plus tu as les bras écartés du corps, plus tu auras de mal à garder tes index détachés, même dans un état de conscience "normal". Essaie pour voir, sans même te concentrer sur tes index. Alors quand l'hypnotisé ne connait pas le truc, aucun doute que ça doit influer sur la mise en condition de son esprit. Et c'est peut-être le but recherché d'ailleurs, en mode manipulation, ça ferait partie du jeu.

Ta remarque est tout a fait pertinente et juste de mon point de vue.

Certains formateurs/ecrivains, comme Finel et d'autres,  présentent l'inconscient comme une entité indépendante, mais ce n'est qu'une façon d'aborder l'hypnose et l'autohypnose.
D'autres pratiquants vont plutôt parler d'un ensemble de mécanismes automatiques et fonctionnels auxquels échappe la conscience, ou plus précisément la partie consciente de vous même, et vue comme ça on est loin de ce pseudo acteur qui agit dans l'ombre auquel on donne, un peu trop facilement de mon point de vue, un nom: l'inconscient.

Donc selon moi  c'est le phénomène d'attente, accompagné de conditionnements, et de toutes ces fonctions automatisées et donc sub-conscientes,  qui participent a cette impression de dialogue, car vous dialoguez en réalité avec vous même.
C'est juste une partie de vous même, la partie non visible de l'iceberg, mais vous etes l'iceberg, et cette partie n'est pas réellement un personnage mais un ensemble de fonctions, comme le pensent d'autres hypnotiseurs.

En le voyant comme un personnage indépendant que vous nommez l'inconscient, les mécanismes se comportent comme tel et vous répondent en fonction des informations refoulées que vous connaissez sans les connaître, car sans en avoir conscience.
Ainsi vous avez cette impression qu'il y a bien un inconscient qui vous répond en faisant bouger un doigt pour dire oui ou non, mais vous êtes juste en train de vous parler devant un miroir mental, sauf que l'image devant vous est un patchwork de fonctions qui donne l'illusion d'une entité bienveillante, ce patchwork ayant des informations refoulées, donc à priori non accessible a votre savoir conscient.




Hors ligne Saphyr

  • Dreamscaper
  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 1632
  • Sexe: Homme
    • Mon journal de rêves
Re&nbsp;: [Question] Auto-hypnose
« Réponse #11 le: 25 janvier 2018, 14:00:57 pm »
0
Merci pour cette mise au point Kaan, tu formalises tout à fait mes pensées de novice un peu confuses. Je ne savais pas que le champ de l'hypnose était divisé en plusieurs approches. Même si la finalité est la même ou en tout cas, proche, je me retrouve bien plus dans ce que tu décris car cela me semble justement moins affecté par les biais cognitifs que la première approche engendre à mon sens. Même si l'idée d'avoir en soi un "ami sauvage" à apprivoiser en soi-même est séduisante (je pense d'ailleurs que c'est pour ca qu'elle est médiatisée : "et la, je vais parler à votre inconscient", etc.).

Mes questions à Paul, qui semble plutôt proche de la première approche, tiennent toujours :-) .

Mon journal de rêves : Au Fil du Vent (Tome V)
Mon second journal illustré par IA : Fantasmagories

Hors ligne Kaan

Re : [Question] Auto-hypnose
« Réponse #12 le: 25 janvier 2018, 14:27:36 pm »
0
il y a un autre test qui marche bien, celui du bras qui monte.
Moi par exemple il suffit que je me répète en boucle que ma main est de plus en plus légère, comme attachée a des milliers de ballons gonflés a l'helium, pour qu'elle commence timidement a se soulever.
Puis je n'ai plus qu'a me répeter "ma main monte, elle monte de plus en plus" pour que ce geste continue alors que je ne la monte pas consciemment, elle monte de façon progressive, automatique, de façon indépendante.
Je peux ajouter d'autres suggestion s'appuyant sur cette levée pour amplifier un état ou une programmation.
Par exemple je me dis "plus ma main s'éloigne de mon genou, plus mon état de bien être s'emplifie"
Puis je boucle le tout en disant "plus mon état de bien être s'amplifie, plus ma main devient légère".
etc..;

Notons que dans cet exercice, a aucun moment je ne m'adresse à un concept que je nommerais l'inconscient.
Je m'adresse à moi même, et une fonction automatique non consciente s'occupe d'effectuer la tâche que j'ai démarré : la levée du bras.
C'est bien une fonction inconsciente qui est activée et alimentée par auto suggestion.
D'autre fonctions inconscientes et automatisées s'activent tout au long de la journée.
Comme par exemple le fait de marcher sans avoir à s'occuper de gérer l'équilibre, ou le fait de conduire une voiture d'un point A a un point B tout en étant perdus dans nos pensées.


Pour moi c'est clair, c'est l'ensemble de toutes ces fonctions inconscientes et pour la plupart automatisée qui constitue le fameux "inconscient".
Nous créons nos propres ancrages, nos propres automatismes, et par l'autohypnose ou l'hypnose nous pouvons modifier le code en quelque sorte, modifier le programme, mais il n'est pas nécessaire de s'inventer une entité bienveillante pour cela, bien que ce soit très pratique et très efficace de voir les choses comme cela.
Notamment pour se poser a soit même des questions dont les réponses seraient oui ou non.
C'est sur que ca parrait plus naturel de poser la question a quelqu'un d'autre (l"inconscient") mais en réalité nous nous posons les questions a nous même et un processus automatisé s'occuper de donner la réponse a la requete via le control partagé de notre corps : faire bouger un doigt, ou une main, ou autre chose.
Le mécanisme qui active ce mouvement est surement relié a un autre mécanisme qui interroge la mémoire, ou l'ensemble des informations refoulées, et toute une chaine de mécanismes, ou de fonctions, finit par nous donner une réponse.

Pour simplifier et rendre plus crédible ce processus (et ainsi renforcer notre propre conditionnement) il est plus pratique de le personnifier, donc de nous adresser au fameux "inconscient".
On est en réalité pas loin de la prière lors qu'on s'adresse a son "inconscient", mais ça c'est un autre débat.

Hors ligne SOMNUS

Re : [Question] Auto-hypnose
« Réponse #13 le: 25 janvier 2018, 15:46:26 pm »
0
D'accord, Kaan mais il me semble quand même que notre inconscient est bien plus qu'une somme de réflexes, cf. Jung.
Après, j'ai toutes les peines du monde de parler à mon inconscient, comme si j'étais un peu schizo... .
Mais beaucoup d'expériences et d'expérimentations hypnotiques ont montré que la richesse de ce qu'on appelle l'inconscient"dépasse de beaucoup "l'ensemble de toutes ces fonctions inconscientes et pour la plupart automatisée" dont tu parles... . Et cela sans aller chercher dans le domaine de l'ésotérisme ou des croyances plus au moins farfelues.
Iktomi : 4 — Iktomi : 2

JR de SOMNUS

Hors ligne Kaan

Re : Re : [Question] Auto-hypnose
« Réponse #14 le: 25 janvier 2018, 16:00:44 pm »
0
D'accord, Kaan mais il me semble quand même que notre inconscient est bien plus qu'une somme de réflexes, cf. Jung.

Il en parle d'un point de vue psychologique ou psychanalytique, mais de ce que je me souviens dans mes lectures de Jung, ne le décrit pas forcément comme une entité, mais plus comme, entre autre, un réservoir de choses refoulées (la bête en cage), et d'autres choses.
Et puis je ne réduit pas l'ensemble des mécanismes inconscients a des réflexes.

Citer
Mais beaucoup d'expériences et d'expérimentations hypnotiques ont montré que la richesse de ce qu'on appelle l'inconscient"dépasse de beaucoup "l'ensemble de toutes ces fonctions inconscientes et pour la plupart automatisée" dont tu parles... . Et cela sans aller chercher dans le domaine de l'ésotérisme ou des croyances plus au moins farfelues.

Peut etre que justement "l'ensemble de toutes les fonctions inconscientes" est bien plus riche que ce qu'on a tendance a penser.
Et c'est probablement pour ça qu'on est tenté d'y voir une sorte de "personne" et de lui donner un surnom : a cause de cette complexité.
Je vois ça un peu comme un system complexe d'information neuro-biologique pouvant s'apparenter a de l'intelligence artificiel, d'ailleurs comme certains systeme d'I.A quand on s'adresse a cet ensemble, il répond  :)
Mais ca reste juste une partie de ce que l'on est.

 

Page générée en 0.651 secondes avec 47 requêtes.