Bienvenue, Invité
28 janvier 2023, 15:26:30 pm 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 6 24933
RL : 1 13218
FE : 2 2561
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Vous débutez l'aventure du rêve lucide ? Un tutoriel est à votre disposition > ICI <

Auteur Sujet: [Méthode test] Le T4C (Technique du 4e cycle)  (Lu 1509 fois)

[Méthode test] Le T4C (Technique du 4e cycle)
« le: 02 octobre 2015, 17:57:55 pm »
0
Non ce n'est pas le nom d'une drogue, c'est une "nouvelle" technique que je vais tester prochainement. Elle est extrêmement simple dans son énoncé.

D'abord un graphique :



Prérequis :

- Savoir se réveiller à chaque fin de cycle (au moins à partir du 3e) ;
- Avoir au moins 6h de sommeil devant soi (4 cycles).

Méthode :

1) Dormir 3 cycles complets ;
2) Se réveiller entre le 3e et 4e cycle ;
3) Dormir 45 min ou 1h (je ne connais pas encore la durée exacte) ;
4) Se réveiller (on est donc pile dans le 4e cycle) ;
5) Se rendormir (sur le dos dans l'idéal) en pratiquant MILD, WILD ou autre.

Voilà, en gros ça ressemble un peu à du DEILD. L'idée principale derrière cette technique est de se réveiller pile avant la phase REM du 4e cycle. J'ai bien mis "nouvelle" entre guillemets car je reconnais volontiers que c'est une sorte de WBTB intelligent, un WBTB qui serait placé pile avant une période de rêve, mais ça implique évidemment de savoir maîtriser son sommeil au préalable (se réveiller après le cycle qu'on veut, etc...) et d'en avoir une bonne connaissance.

C'est en utilisant le Jawbone UP3 que j'ai vu (mais je l'avais remarqué bien avant) que je me réveillais souvent en plein cycle, sûrement pendant une phase de SL léger précédant ou suivant du REM. Comme à ce stade de la nuit le REM est encore minoritaire et connaissant comment fonctionne un cycle (d'abord SL ensuite REM) il est évident qui si on se réveille à la moitié du 4e cycle ou aux 3/4, le REM est à portée de main : suffit de se rendormir en s'efforçant de garder sa vigilance un minimum.

Je pense que je testerai cette nuit.

Vous pouvez évidemment choisir un cycle qui convient le mieux pour vous. Moi j'ai pris le 4e car en observant mon sommeil récemment, j'ai noté que je me réveillais facilement pendant ce cycle mais si vous vous réveillez en plein 5e cycle, essayez un T5C ou T6C. L'idée étant de se réveiller pile avant une phase REM (le SL léger qui précède aidant).

Je vais tester cette nuit et noterai les résultats ici.

Hors ligne Kaan

Re : [Méthode test] Le T4C (Technique du 4e cycle)
« Réponse #1 le: 02 octobre 2015, 19:52:46 pm »
0
C'est en  gros ce que j'essaye de faire depuis un bon moment maintenant, en utilisant une ou plusieurs alarmes vibrantes, ou même des interruptions de sommeil REM via le REM dreamer, le seul soucis c'est que ça ne repart pas directement sur du SOREM apparemment, difficile d'échapper a la perte de conscience dans un sens, ou a l'insomnie dans l'autre.
La nature du réveil (progressif plutot que brutal) , et ce qu'on fait dans les secondes qui suivent le réveil (au moment de l'entrée théorique dans le REM) sont des éléments qui me paraissent (dans mon cas en tout cas) cruciaux.
Pour l'instant je n'ai trouvé ni le timing idéal, ni l'ancre qui convient.
J'arrive petit à petit à la conclusion (dans mon cas) qu'un WBTB minimal (a l'endroit du second passage en sommeil leger stade 2 juste avant ta flêche) est obligatoire pour avoir la force attentionnelle nécessaire a la traversée de ce qui s'intercale avant le REM.

L'autre soucis c'est de réussir à se réveiller au moment précis pointé par la fleche.
En supposant que l'outil d'étude du sommeil soit précis, il faut encore que chaque nuit de sommeil suive le même timing.
Mais chaque interruption de sommeil (WBTB, interruption de REM, interruption de SL) va modifier la structure du sommeil de la nuit suivante (lu dans une étude pour ce qui concerne les interruption de REM)..
C'est un peu l'observateur qui modifie ce qu'il observe..

En tout cas ce second passage par le stade 2 de SL du 4em cycle est une cible de choix pour tenter des trucs (WILD, MILD, DEILD, SSILD )


Re : Re : [Méthode test] Le T4C (Technique du 4e cycle)
« Réponse #2 le: 02 octobre 2015, 20:20:50 pm »
0
C'est en  gros ce que j'essaye de faire depuis un bon moment maintenant, en utilisant une ou plusieurs alarmes vibrantes, ou même des interruptions de sommeil REM via le REM dreamer, le seul soucis c'est que ça ne repart pas directement sur du SOREM apparemment, difficile d'échapper a la perte de conscience dans un sens, ou a l'insomnie dans l'autre.

Oui je sais mais avec les alarmes t'es pas sûr d'être calé pile avant le REM. Avec le REM dreamer peut-être ? Mon idée c'est que la précision est d'autant plus juste que le réveil est naturel. A mon avis, aux réveils "inter-cycles" s'ajoutent des réveils intra-cycles aux endroits les plus légers dont potentiellement proches du REM et je suis pas sûr qu'une alarme soit la bonne idée.

Citer
La nature du réveil (progressif plutot que brutal) , et ce qu'on fait dans les secondes qui suivent le réveil (au moment de l'entrée théorique dans le REM) sont des éléments qui me paraissent (dans mon cas en tout cas) cruciaux.

La durée du réveil aussi. A mon avis, ça doit pas être plus long qu'un changement de position sinon on risque de devoir repasser par du SL léger.

Citer
En supposant que l'outil d'étude du sommeil soit précis, il faut encore que chaque nuit de sommeil suive le même timing.

D'où l'importance de connaître son sommeil et ses cycles sur le bout des doigts mais les hypnogrammes, bien que "schématiques", représentent une certaine évidence : le REM vient toujours en fin de cycle. En réalité, j'ai cette idée depuis que je suis sur les forums mais j'ai toujours avancé avec l'idée reçue qu'on ne se réveillait jamais au milieu d'un cycle (et de plus j'estimais qu'il fallait bien connaître ces cycles puis qu'il fallait caler une alarme genre 45min-1h après le début d'un cycle pour être dans les starting-blocs). Maintenant que je sais que me réveille toujours aux 3/4 du 4e cycle, je vais essayer cette technique, qui dans son exécution est simplissime : je regarde l'heure, si ça convient, je me mets sur le dos et je me rendors.

Citer
Mais chaque interruption de sommeil (WBTB, interruption de REM, interruption de SL) va modifier la structure du sommeil de la nuit suivante (lu dans une étude pour ce qui concerne les interruption de REM)..

Chaque interruption perturbe même la nuit tout court (vu avec mon UP3) mais à mon avis un réveil naturel se fait toujours après ou avant un stade REM, jamais pendant. Les réveils intra-cycles se font pendant une transition, jamais pendant la phase, ça me paraît logique.

L'intérêt de ma technique est aussi quelque chose dont j'avais pensé, c'est-à-dire est-ce qu'il y aurait pas un cycle plus favorable au RL que d'autres ? Et si oui, est-ce que c'est le même pour tout le monde ? Ça serait intéressant de faire des stats là-dessus. Même si à vue de nez je dirais que là où j'ai le plus souvent RL'é, c'est au cycle 4 ou 5.

Re : [Méthode test] Le T4C (Technique du 4e cycle)
« Réponse #3 le: 03 octobre 2015, 05:50:56 am »
0
J'ai RL'é plusieurs fois pendant les cycles 4 et 5. Demain je note les heures pour être sûr.

Hors ligne Salomé24

  • Rêveur habitué
  • **
  • Messages: 105
  • Sexe: Femme
Re : [Méthode test] Le T4C (Technique du 4e cycle)
« Réponse #4 le: 03 octobre 2015, 15:49:08 pm »
0
quel dommage que les bracelets comme le jawmone ne fassent pas réveil en fonction de la phase du cycle, genre le programmer pour sonner à la fin du 4e cycle !

Hors ligne Lune-Bleue

  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 9270
  • Sexe: Femme
  • Dormeuse monoculaire
Re : [Méthode test] Le T4C (Technique du 4e cycle)
« Réponse #5 le: 03 octobre 2015, 16:09:30 pm »
0
Merci pour les explications et le partage SRV :)

Je vais essayer de trouver mon bon timing (je sais déjà que le 4ème cycle serait pas mal pour moi), je vous ferai partager quand j'aurai l'occaz de tester.
Pour le moment ça va être compliqué avec ma toux, mais d'ici quelques semaines je pourrai plus facilement m'y mettre.

J'ai l'impression que je fais déjà plus ou moins ça (mais sans le vouloir donc sans réelle maîtrise) avec mes WILD par PS, à la différence près que je ne peux le faire que quand je manque de sommeil et donc que quand j'ai du rebond REM après la fin d'un cycle.
Not all those who wander are lost - J.R.R. Tolkien

Journal de RL
Journal de RN

 

Page générée en 0.59 secondes avec 38 requêtes.