Bienvenue, Invité
05 février 2023, 05:09:37 am 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 0 25004
RL : 0 13235
FE : 0 2567
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Venez participer à un WBTB (wake back to bed) avec d'autres membres du forum dans les nuits de vendredi à samedi , cliquez > ICI <

Auteur Sujet: [Méthode Test] Demandez un RL à votre inconscient  (Lu 1252 fois)

latifolia

  • Invité
[Méthode Test] Demandez un RL à votre inconscient
« le: 02 novembre 2013, 18:33:44 pm »
0
 *+*

SNOW-Lucide

  • Invité
Re : Demandez un RL à votre inconscient
« Réponse #1 le: 02 novembre 2013, 19:30:00 pm »
0
Moi j'ai eu mon premier RL grâce a une méthode un peu différente ;D

J'ai demandé à mon inconscient de me réveiller après un cycle de sommeil .
Pendant 1 semaine et un lundi je lui ai demandé d'induire un RL avec des réalismes incroyables où je peux décider de l'heure de réveil.

Il a tout respecté.

Hors ligne Gefarlich

Re : [Méthode Test] Demandez un RL à votre inconscient
« Réponse #2 le: 02 novembre 2013, 22:04:13 pm »
0
Citer
L'inconscient est quelque chose d'extrêmement intelligent et arrogant, capricieux, et surtout très susceptible (et au passage, il est doté d'un sacré sens de l'humour). Prenez toujours le soin de le remercier pour tout, à chaque fois. Et demandez-lui toujours s'il est d'accord de vous répondre, de vous écouter, de vous aider. Jamais vous ne pourrez le forcer à quoi que ce soit : il est infiniment plus puissant que vous, retenez bien cela.

Il y a vraiment trop de choses qui me posent problème, et ce passage en particulier. Il s'agit ici de donner corps et personnalité à un concept, celui d'inconscient. Ce n'est pas juste l'inconscient c'est tout ce que mon cerveau perçoit et ce à quoi je ne fais pas attention au moment où ça se passe parce que je ne peux être concentrée que sur un certain nombre restreint, et utile, de choses. Ou : l'inconscient c'est tout ce que j'ai mémorisé et que je ne peux pas verbaliser. Mais l'inconscient est un autre avec lequel on peut, à l'état d'éveil, établir un contact, discuter, etc.. Ce serait un autre hiérarchiquement supérieur, dont la personnalité serait identique pour tous, et vis-à-vis duquel il faudrait faire preuve de déférence.

Personnellement, ma seule ligne directrice au niveau "comportement" à adopter par rapport à ce qui peut arriver en RL ou dans tout état de conscience modifié dans lequel il pourrait y avoir des "informations" "donnée", c'est ne favoriser que des comportements qui a fortiori, donc au réveil etc., ne vous mettent pas mal à l'aise. (Oui, merci Stephen Laberge pour l'avoir explicité par des mots. |-)) Le reste relève de convictions personnelles.

En plus de ça, il est peu clair de dire qu'il faut attendre un message qui nous parviendra sous forme de stimulus d'un de nos cinq sens... ou d'un autre ?
Ce message ne se veut pas virulent hein, c'est juste la façon dont j'ai perçu cette méthode. é_è
Dans le fond, en effet, proche de l'autosuggestion ce n'est sûrement pas inefficace, mais les implications théoriques me hérissent un peu.

Hors ligne Gefarlich

Re : [Méthode Test] Demandez un RL à votre inconscient
« Réponse #3 le: 03 novembre 2013, 00:24:02 am »
0
Non, ce n'est pas seulement scientifique, c'est aussi philosophique.
C'est à la fois considérer l'inconscient comme une entité avec une volonté propre, une personnalité, presque une personne à part entière avec des buts qui nous dirigerait s'il le voulait. Et à la fois considérer qu'à son égard l'on doive faire preuve de déférence. (J'me répète mais c'est le mot adéquat. Il faut le craindre et le remercier.) Ce n'est pas une attitude qui me paraît positive.

Citer
Et encore bien plus large que ça, il y a aussi tout ce qui nous dépasse. Comme le concept d'inconscient collectif de Jung.
Je résumais simplement la définition de l'inconscient tel que je le conçois pour situer les choses. Tu comprendras qu'à ce niveau là, ce sera un peu un dialogue de sourd, parce que je ne sais pas ce qu'entend réellement Jung par inconscient collectif, grosse inculte que je suis. Mais s'il s'agit de penser qu'il réside en nous quelque chose que rien n'aurait pu, sensiblement, communiqué à notre corps, ou qui ne serait pas de quelque façon inné, et que ce quelque chose fait partie d'une seule entité appelé inconscient où tu l'y regroupes avec ce que l'on perçoit et retient sans le savoir... j'ai effectivement du mal avec son existence et le fait de le personnifier.

Citer
Voilà. Mais c'est pas tout à fait l'état d'éveil, c'est un état de conscience modifiée, et c'est bien ce qui fait toute la différence.
My mistake. J'avais mal compris la phrase. é_è

Citer
"Hiérarchiquement" faut voir quel sens tu lui donnes, mais il a plus de puissance que la conscience ça c'est certain.
Puissance faut voir le sens que tu lui donnes ! x)
Blague à part, disons... qui a le dessus. Qui te réprimande si tu fais mal quelque chose. Qui, en affrontement direct entre ce que tu veux et ce qu'il veut, finit par gagner, etc..

Citer
(sinon les psychoses se soigneraient beaucoup plus facilement et pas qu'avec des cachets)
On n'a toujours que des hypothèses. Et donc que des hypothèses sur l'origine des psychoses, et l'hypothèse d'un "inconscient-entité-plus-puissant" va avec ce que l'on constate. Ça ne prouve néanmoins en rien que cette hypothèse est valide. Ou qu'une autre n'est pas plus valide. Je ne sais pas si c'était censé être un argument, mais dans le doute, je souligne ça. De plus cela suppose que les cachets soignent. De plus cela suppose qu'ils soignent un problème qui relèverait d'une entité distincte de nous parce que notamment contenant des choses qui nous dépasse...

Citer
C'est lui qui décide en vrai, les lapsus en sont une belle illustration.
Même erreur de raisonnement. Tout ce que les lapsus ont l'air de montrer, c'est que des processus cognitifs annexes à ceux qui produisent notre conscience à un instant t sont à l'oeuvre, et que parfois, les deux se mélangent. Et que peut-être, il existe une raison psychologique sous-jacente au fait que ce soit tel ou tel processus qui subit l'interférence, et telle interférence qui ait lieu.

Citer
Après, ça dépend aussi de comment tu définis "personnalité".
Eh bien, quand tu dis :
Citer
extrêmement intelligent et arrogant, capricieux, et surtout très susceptible (et au passage, il est doté d'un sacré sens de l'humour)
Pour moi c'est définir un semblant de personnalité.

Citer
Un stimulus, pas limité aux 5 sens justement. D'ailleurs il me semble que la proprioception est maintenant incluse dans les sens par certains chercheurs, en tant que 6e (donc le 6e est décalé d'un cran^^).
Je me coucherai moins bête. x)
Je ne niais pas le fait que l'on connaisse tous nos moyens de percevoir les choses, simplement, a priori, il me semble que l'on connait au moins ceux dont on a conscience qu'ils nous apportent des informations. Du coup il me semble que c'est soit "j'ai perçu telle chose ce doit être un signe", ou "je sais", du fait d'un... je-sais-pas-quel-signal-électrique-qu'en-fait-le-corps-peut-percevoir-et-qui-l'influence-sans-qu'il-le-sache, ou autre. Cela dit, c'est parfaitement discutable comme point de vue, notamment parce que l'esprit est capable de simuler un énième sens je pense, si l'on est dans un état de conscience tel que l'on est concentré à l'imaginer et à cela uniquement, et que l'hémisphère gauche ne rationalise pas de trop.

Citer
Certaines personnes ont besoin de la science pour se convaincre, mais c'est un moyen comme un autre d'accéder à une conviction personnelle (moi perso la science ne me convainc pas, au vu de comment on analyse les résultats d'une expérience scientifique et de comment on trie les résultats, sans parler de tous les biais liés aux tests statistiques, stats qui déjà ne peuvent être 100% fiables sans avoir pris comme échantillon la totalité de l'univers..).

Je suis stupidement cartésienne. Je ne conçois pas de résultats scientifiques qui seraient des vérités. Ce sont de potentielles vérités que l'on remet en cause si l'on observe quelque chose qui est produit et qu'elles n'expliquent pas. (Je parle spécifiquement de sciences physiques ou en anthropo-qui-se-veut-une-science, mais j'imagine qu'en bio, qu'en sciences cognitives, qu'en psycho-qui-se-veut-une-science-en-devenir, etc., c'est quand même la même chose.) Le mot science lie des réalités très diverses. Il me semble que la seule chose en commun est la remise en cause perpétuelle pour coller au mieux à ce que l'on perçoit de notre monde sous des aspects aussi différents que la façon dont fonctionne les sociétés humaines, ou le pourquoi du comment ce caillou a cette composition aujourd'hui. Et euh... après, y'a les maths. Bref, c'est dans cette mesure et cette optique que ça m'a l'air d'être un raisonnement adéquat... jamais exempt d'erreurs ou de biais, humains ou de mesure !

Bien sûr que ce n'est pas la seule façon de se forger une opinion.

Personnellement, je suis athée et je ne prétends pas que ce soit dû uniquement à un cheminement raisonnable. C'est une croyance personnelle que rien ne viendra sûrement jamais confirmer ou infirmer. C'est une persuasion volontaire. C'est une conviction. Mais j'ai conscience de tout ça et donc du fait que ça ne supplante en rien ce que croit autrui qui serait différent, que ce soit en le fait que l'âme existe et que tout ait une âme, ou en une ou plusieurs divinités. (Bref, égarement, qui me semblait le plus parlant pour expliciter la faiblesse du concept de "vérité".)

Sinon je pense aussi qu'il y a une vie extraterrestre ailleurs, et que ce serait tellement cool qu'il y ait une multitude d'univers, qu'il y en a. (Et tout ça est très très sérieux, même si, comme plein de choses, ça pourrait prêter autrui à sourire. (: )

Quant au fait que l'inconscient ait pour fondement une discipline qui ne soit pas une science, eh bien du coup, non seulement ça se discute dans le sens où, en théorie, les psychanalystes comme les autres devraient fonder (Et ont pour certains fait croire qu'ils fondaient, parce que bon, les exemples factices ou les interprétations des faits uniquement dans le sens qui les intéressaient, dans cette discipline comme ailleurs, ça fait pas très crédible. Sans animosité, je n'en ai aucune à leur égard, et ne comprends pas l'acharnement et le procès fait à la psychanalyse ces dernières années.) leurs analyses et les théories en réfléchissant à partir d'observations bien réelles et devraient discuter pour savoir laquelle est la plus pertinente entre eux sans être fermés d'esprit (parce qu'à part ça, j'vois pas bien ce qu'est une science)... mais on peut également dire que peu importe, c'était une idée de génie que de comprendre qu'il n'y a pas que nous qui existons dans notre petit cerveau, mais qu'il y a plein d'autres mécanismes indépendants de nous ! (Ou en tous cas, une opération de génie que d'avoir populariser cette hypothèse.)

Citer
...peut-être que ce fil devrait être déplacé dans la section "au delà du réel" en tant que création artistique ;D
Y'a pas de raison, il a l'air assez recevable pour cette section-ci.
Simplement, avoir deux sons de cloches quant aux présupposés théoriques me paraît constructif. é_è

(Pavé du jour, bonjour !)

Hors ligne Pat

Re : [Méthode Test] Demandez un RL à votre inconscient
« Réponse #4 le: 03 novembre 2013, 01:11:20 am »
0
L'inconscient est tout ce que l'on gère sans  être conscient. Il ne s'agit pas d'une entité séparée de nous. Chacun d'entre nous sommes des entités dotés de faculté conscientes, et inconscientes
N'oublions pas que de multiples personnalités peuvent naîtrent dans un seul être, grâce a la faculté  de l'imagination.
Nous ne pouvons être conscient de chacune de nos facettes, la plupart d'entres elles étant "inconscientes", celles-ci étant soi oubliées, refoulées ou pas encore exploité, des sortes personnalités potentiels...

En nous intéressant à nos rêve, à toutes ces petites mises en scènes que nous nous créons "inconsciemment", nous prenons de plus en plus conscience de toutes ces facettes intérieurs inconscientes, et notre inconscient perds de plus en plus de volume en quelques sortes, notre conscience grandissant.

MAIS... Il est question ici d'une méthode test, et pour avoir du succès avec cette méthode, il faut jouer le jeux, qui est selon moi plutôt une très puissante forme d'auto-suggestion

J'ai déjà eu de très beau résultats en communiquant ainsi avec mon inconscient comme s'il s'agissait de mon petit garçon que je félicitais pour ses efforts pour me subjuguer, et ça fonctionne! :P
Connais-toi toi même et tu connaiteras l'univer et les dieux

Hors ligne Gefarlich

Re : Re : [Méthode Test] Demandez un RL à votre inconscient
« Réponse #5 le: 03 novembre 2013, 15:26:29 pm »
0
Voilà, je sais pas si je me suis bien exprimée, mais en gros je trouve futile d'entrer dans un débat au niveau de sujets aussi subtils et entiers que l'individuation, car ce ne seront toujours que des mots, et ici on est bien au delà : il y a quand même une notion de foi inhérente au sujet, et énormément de choix personnel et de liberté individuelle en jeu.
Tu as été très claire. J'ai réagi de façon un peu trop volubile et... un peu trop, et pas mal futile. Je m’assagirai avec l'âge. x)

Hors ligne Pat

Re : [Méthode Test] Demandez un RL à votre inconscient
« Réponse #6 le: 03 novembre 2013, 15:32:54 pm »
0
Ton dernier post me parle beaucoup Latifolia  8)
Connais-toi toi même et tu connaiteras l'univer et les dieux

 

Page générée en 0.534 secondes avec 38 requêtes.