Bienvenue, Invité
05 février 2023, 02:27:39 am 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 0 25004
RL : 0 13235
FE : 0 2567
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Un peu de lecture sur les expériences du RL avec le Best-of des rêves lucides de 2021, cliquez > ICI <

Auteur Sujet: [Méthode Test] Conditionnement au rêve lucide par la visualisation mentale  (Lu 1000 fois)

Bastef33

  • Invité


image tiré du site :
http://fabiennechuret.com/

Bonjour à tous.

J'ai décidé d'ouvrir ce sujet dans la mesure où je me suis rendu compte que finalement, la seule technique officielle pour incuber un rêve lucide, et citant la visualisation mentale, était le WILD par visualisation :

http://www.attrape-songes.com/forum/les-methodes-pour-devenir-lucide/methode-wild-par-visualisation/msg4/#msg4

Mais ici, la visualisation mentale sera utilisée à des fins distinctes, car il s'agit ici d'induire des DILD plutôt que des WILD.
Le WILD grâce aux techniques qui vont suivre est possible, mais plutôt de manières accidentelles.
Par contre, me concernant, les DILD sont fréquents.

Définition de la visualisation mentale

D'abord, quelques mots sur la visualisation mentale.
Le terme de « visualisation mentale » paraît parfois effrayant pour qui n'est pas familier, mais il ne s'agit tout au plus que d'imagination.
J'entends par imagination le fait d'imaginer une scène, vous mettant en situation.


Dans le cadre de la pratique sportive, où la visualisation mentale est très utilisée, l'athlète va imaginer quels sont les mouvements, les stratégies qu'il va utiliser lors d'une épreuve de compétition cruciale.
Il va ensuite se voir gagner, monter sur le podium, imaginer la joie qu'il va ressentir lorsqu'il va être le vainqueur.
Cette "récompense" aura toute sa valeur, car ainsi la visualisation va permettre de se forger un mental de vainqueur.
Une visualisation devra toujours être "positive".

J'utilisais auparavant la visualisation mentale dans un cadre sportif, avant de connaître les rêves lucides.
Lorsque j'ai découvert la pratique des rêves lucides, la technique qui marchait le mieux pour moi était les répétitifs TR, l' AS comme un mantra au moment du coucher.
Mais peu à peu, et de manière quasi instinctive, je me suis rendu compte que j'utilisais la visualisation mentale en complément de ces pratiques conventionnelles.
Aujourd'hui, et depuis quelques temps, je me suis aperçu que la visualisation mentale à elle-seule pouvait produire des rêves lucides.

Comment s'initier à la visualisation mentale

Certaines personnes pensent avoir du mal à visualiser.
Pourtant, il ne s'agit pas à proprement parler d'imaginer de nouvelles scènes, pour ma part j'ai le sentiment tout au plus que nous combinons des souvenirs.
Je m'explique.
**
Prenons le cas d'une image mentale de base, un triangle.
Il n'y a en effet rien de plus simple qu'une figure géométrique.
Avaient vous du mal à visualiser un triangle ?
Dans ce cas, essayez de vous souvenir du triangle que dessiner votre professeur lorsque vous étiez encore à l'école.
Si vous ne voyez toujours pas l'image mentalement, alors essayez de vous souvenir la dernière fois que vous avez récupéré le triangle dans le coffre de votre véhicule.
Je ne doute pas que votre image mentale devra être plus complexe qu'un triangle, mais essayez de monter dans votre esprit une scène complète à partir de formes géométriques simples, comme si vous faisiez de l'animation 3d à partir d'un logiciel que vous auriez dans votre cerveau.

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=6&cad=rja&uact=8&ved=0CDkQFjAF&url=http%3A%2F%2Ffr.wikipedia.org%2Fwiki%2FAnimation_3D&ei=pSfuVNjxOqm07gaw64GQBA&usg=AFQjCNHcINm5K7fb99F0HGuSwsgZbrQJ1A&bvm=bv.86956481,d.ZGU

**
Vous voulez visualiser mentalement un homme en train de courir, alors imaginez un cercle pour la tête, un rectangle pour le corps, quatre traits pour les bras et les jambes...
à partir de ces formes simples, ajoutez des volumes, des couleurs, et peu à peu l'image d'un homme va se former mentalement devant vous.
Imaginez ensuite ses mouvements, son odeur, dessinez mentalement les traits de son visage, sa voix etc...
Quelle peut-être son odeur par exemple.
Imaginez que vous voulez lui donner l'odeur d'un fruit.
Chose toute bête, souvenez-nous la dernière fois que vous avez mangé le fruit de votre choix : vous vous souvenez de sa texture, de son odeur, de sa couleur...
Isolez cette odeur, et collez-là à l'image mentale de l'homme que vous avez entrepris préalablement.
Faîtes de même, pour toute cette scène mentale, prenez le temps de la composer mentalement, de manière graduelle en ajoutant au fur et à mesure des images mentales simples.
Lorsque vous en aurait terminer avec ce travail, vous pourrez regarder mentalement votre scène de manière globale, que ce soit en ouvrant ou en fermant les yeux.

Comment adapter cette pratique aux rêves lucides ?

Dans un premier temps, il est judicieux d'appliquer la visualisation mentale aux tests de réalité.
Lorsque l'on a l'habitude de regarder à de nombreuses reprises sa main en journée (TR de la main) il arrive parfois que l'on a tellement l'habitude de la voir que l'image qu'en forme nos rêves est relativement conforme à la réalité.
Ceci fausse donc le résultat du TR.
Il s'agit alors, en journée, d'associer la visualisation mentale à ce TR : si vous regardez votre main en journée, elle sera tout à fait normal.
Alors, associez à cette observation un exercice de visualisation vous entraînant à imaginer quel serait le résultat dans un rêve.
Ceci, adapté à d'autres TR, leur donnera plus de force.
Vous pouvez même inventer des TR, non répertoriés : il m'arrive régulièrement, par la pensée, d'imaginer projeter un objet réel, le transformer...
Si le résultat est nul dans la réalité, et le TR relativement discret, le résultat en rêve lucide est tout à fait différent...

Dans un deuxième temps, cette technique de visualisation mentale vous entraînera à adopter un certain comportement lors de vos rêves.
**
Fermez les yeux si ça vous aide.
Imaginez que vous êtes en train de rêver.
Relaxez vous.
Il va falloir que vous parveniez à faire le vide dans votre tête.
Puis, peu à peu, contrôlez vos images mentales.
Quel est votre objectif de rêve lucide du moment ?
**

Par exemple, pour moi, il s'agit de demander à ma guide onirique ce qu'elle fait lorsque je suis éveillé, où lorsque je ne rêve pas d'elle.
Je suis donc devant mon ordinateur, mais je m'imagine dans mon lit.
J'imagine la texture de mes draps, la sensation des plis sur mon bras.
Puis j'imagine fermer les yeux, m'endormir.
Là, je me retrouve, disons, dans un lieu onirique assez régulier...
Me concernant, une plage, j'imagine marcher sur la plage...
Je sens le contact du sable sous la plante de mes pieds nus, le vent qui me fouette le visage.
Puis, je regarde mes mains, et je constate qu'elles sont floues.
Je réalise alors que je rêve, et je m'envole.
J'imagine alors que je vois ma guide onirique à côté de moi, puis je lui pose la question : « Que fais-tu quand tu n'es pas avec moi ? »
Là, j'imagine parfois des réponses possibles, ou je me contente de stopper cette phase de la visualisation pour ne pas trop influencer le rêve.
Je m'imagine à nouveau dans mon lit, allongé, je me réveille.
Je m'imagine fou de joie:je viens de réaliser mon objectif de rêve lucide.
Alors, j'imagine prendre un papier de note que je mets toujours à côté de mon lit, et je me vois mentalement écrire mon rêve, le sourire aux lèvres.
Je ressens cette joie d'avoir réussi, cette sensation accomplissement...


Je vais imaginez ce type de scène à plusieurs reprises dans la journée.
Pas forcément la même scène : une fois je vais peut-être m'imaginer chez moi plutôt qu'à la plage, d'autres fois je  vais m'imaginer au travail.
Je vais m'imaginer faire d'autres tests de réalité : ce type d'exercice va peu à peu conditionner mon comportement en rêve.
La scène visualisée mentalement ne se rapprochent que très rarement du rêve lucide à proprement parlé, et même avec cette technique, le rêve lucide donne son lieu de surprise : il ne faut pas, par cette technique de visualisation mentale, vouloir à tout prix que le rêve se passe de cette façon.
Ceci pourrait se rapprocher d'un piège courant chez les rêveurs lucides qu'on appelle l'omnipotence : à vouloir tout contrôler, les rêves lucides perdent leur saveur, les personnages de rêve leur authenticité.
Un des grands avantages de cette technique, est que, me concernant, comparativement à l' AS ( la méthode couet des rêves lucides) qui m'a valu quelques fois des nuits blanches, la visualisation mentale a plutôt raccourci mon temps à d'endormissement : par cet exercice je chasse les pensées négatives de la journée, je me détends.

Les supports à la visualisation mentale

Il est parfois difficile de s'initier à la visualisation mentale.
Certains outils peuvent vous aider à vous familiariser avec cette technique.
Il est en général plus aisé de se souvenir d'une image mentale, plutôt que d'en créer entièrement une nouvelle.
C'est pour cette raison que j'énonçais préalablement la possibilité d'associer des éléments de souvenirs différents pour créer une nouvelle scène mentale n'ayant au final rien à voir avec les souvenirs évoqués.
Dans cette optique, si par exemple vous avez du mal à visualiser une scène, vous pouvez la dessiner, cette-fois ci, de manière réelle.
Par exemple, dans une bande dessinée, vous vous mettez en scène.
Vous faîtes votre TR, dessinez son résultat, dessinez vos actions...
La technique du cahier d'incubation prend alors ici tout son sens.

Lorsque vous chercherez alors à visualiser mentalement la scène par la suite, vous vous souviendrez des images de votre bande dessinée, qui s'imposeront alors de manière naturelle à votre esprit.
Visualiser mentalement, ce n'est rien d'autre que « jouer aux lego » avec ses souvenirs.

De même, ce que vous pouvez faire, pour aider à la visualisation mentale, c'est décrire verbalement vos images.
L'esprit de l'homme moderne est fait de sorte qu'il n'arrive parfois pas à dissocier les mots des images mentales qu'ils évoquent.
Vous pouvez avoir du mal à imaginez une chaise, mais dès que vous allez la décrire verbalement, l'image de cette chaise va venir plus facilement à votre esprit.
Alors, décrivez, verbalisez.

Peu à peu, ces supports (dessin, description verbale) vont devenir presque inutiles, mais vous pouvez toutefois y revenir en période de fatigue par exemple.

Conclusion


J'en arrive au stade où la qualité de mes dessins ne me permette pas de montrer ce que je vois dans mes rêves lucides, notamment en ce qui concerne ma guide onirique.
Également, en ce qui concerne la verbalisation, elle a plus tendance actuellement à rallonger mon temps d'endormissement.
Je la laisse alors de plus en plus tomber, mais ces supports peuvent servir en début de pratique.

Par cette technique, vous avez la possibilité non seulement de faire des rêves lucides, mais également de conditionner des objectifs, par exemple des défis lucides, des quêtes iktomi.
Egalement, la visualisation mentale vous offre la possibilité d'augmenter votre degré de contrôle sur vos rêves lucides.
Visualiser mentalement, en rêve lucide, équivaut à créer.
Au début, les images visualisées dans vos rêves lucides auront moins de consistance que le reste du décor onirique.
Mais plus vous gagnerez en pratique et en confiance, plus vous verrez vos fréquences de DILD augmenter et vos pouvoirs oniriques s'accroître.

Hors ligne Narratick

  • Rêveur confirmé
  • ***
  • Messages: 591
  • Sexe: Homme
  • RL: 300+
Superbes explications de ta méthode MG, merci beaucoup pour le partage.  :)

Comme je t'avais dit sur le Chat, je suis assez mauvais en visualisation, or je crois que cette technique est essentielle pour améliorer la qualité des expériences lucides.
Je vais tâcher de m'entraîner à visualiser et j'espère pouvoir partager mes propres ressentis et découvertes un de ces quatre.

D'ici là, j'ai quelques interrogations à propos de ta pratique :
- combien de fois par jour (environ) et à quels moments effectues-tu tes exercices de visualisation ?
- t'arrive-t-il d'utiliser également cette méthode pour induire des WILDs ? volontairement ou par "accident" ? quelle différence avec les DILDs ?
- peux-tu décrire d'avantage ta "progression" en terme de résultats sur le long terme ? de tes premiers essais à aujourd'hui l'exercice est-il plus facile/efficace ?

Encore merci, et j'espère qu'il y aura d'avantage de retours et de questions sur ce fil de discussion, car je trouve cet aspect de l'induction lucide passionnant et relativement négligé dans les autres approches.
« You must unlearn what you have learned. » Yoda [The Empire Strikes Back]

Bastef33

  • Invité
Salut Narratick.

- combien de fois par jour (environ) et à quels moments effectues-tu tes exercices de visualisation ?

En moyenne je dirais que j'effectue ces exercices trois à quatres fois dans la journée.
Ce peut-être en fermant les yeux, lorsque je suis un moment seul, ou vu que je suis assez à l'aise, en faisant une tâche qui ne me demande pas un grand effort intellectuel.
Par exemple, en regardant la télévision, la distraction ne me dérange plus.  :)

- t'arrive-t-il d'utiliser également cette méthode pour induire des WILDs ? volontairement ou par "accident" ? quelle différence avec les DILDs ?

Pour induire des WILD, je pense que la méthode de Zarly - visualiser à plusieurs reprises une scène basée autour d'un mouvement simple ( voir http://www.attrape-songes.com/forum/les-methodes-pour-devenir-lucide/methode-wild-par-visualisation/ )- me paraît plus adapter.
J'ai déjà fait des WILD par cette méthode, mais plus par accident.
Je dirais que les DILD sont plus fréquents.
Toutefois, dans mes rêves lucides, il m'est assez fréquent d'être conscient dès le début du rêve.
Dans la mesure où je n'ai pas perçu la phase d'endormissement, je ne sais pas si on peut vraiment parler d'un WILD.

- peux-tu décrire d'avantage ta "progression" en terme de résultats sur le long terme ? de tes premiers essais à aujourd'hui l'exercice est-il plus facile/efficace ?

Aujourd'hui, oui, j'ai plus de facilité.
Quand je me prête à cet exercice, c'est vraiment un "film mental" que je vois se dérouler.
Maintenant, comme je l'ai dis, j'étais déjà familier de ce type de technique avant de connaître les RL.
J'y suis venu donc assez naturellement.
Egalement, si la visualisation mentale n'a pas encore fait ses preuves dans le domaine du rêve lucide, pour conditionner un comportement, elle a fait ses armes de manière remarquable dans d'autres domaines:
http://www.lepsychologue.be/psychologie/imagerie-mentale-et-sport-de-haut-niveau.php?PHPSESSID=ff0849e343772cfc90d75a4adc7f2fe8




 

Page générée en 0.636 secondes avec 34 requêtes.