Bienvenue, Invité
28 janvier 2023, 14:37:42 pm 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 6 24933
RL : 1 13218
FE : 2 2561
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Pour participer aux nombreux sondages du forum, cliquez > ICI <

Auteur Sujet: [Méthode test] Initiation aux réveils multiples et notions de surfaceur  (Lu 5242 fois)

Hors ligne bfabrice

J'ai créé  la notion de surfaceur  il y a maintenant presqu'un an. J'en ai déjà parlé dans mon fil mais puisque  la question revient régulièrement  et pour éviter qu'on parle de n'importe quoi je me décide à faire ce post.

Qu'est ce qu'un surfaceur ? ne cherchez pas dans le dictionnaire, c'est un terme inventé spécialement pour le RL.

d'abord un peu d'histoire. Fin 2017  un peu exaspéré de plafonner à 3 à 5 RL/mois je décide de me lancer dans une recherche 'no limit' et suis prêt à essayer tout ce qui est possible, j'ai fais le tour de la question littéraire, les milds, dilds,wild, ssild, etc, c'est bien gentil mais comment faire pour que ça fonctionne plus souvent ? that is the question ...

je tombe alors sur le livre Advanced Lucid Dreaming: The Power of Supplements que je lis avec intérêts et vais découvrir les possibilités du RL "supplémenté". Pendant un mois j'essaie à peu près tout ce qui existe, galantamine, huperzine, Alpha GPC, 5-HTP, l-dopa, etc, la liste est longue, toutes sortes d'herbes aussi sensées augmentés le rêve et le RL. il y a bien sûr une logique à comprendre avant de lancer la dedans car les cycles bio chimiques de l'organisme humain ne rigolent pas, le livre en parle très bien c'est pourquoi je le recommande à ceux que l'aventure tente.

mais en ce qui me concerne force est de constater que ça ne fonctionne pas super bien, certes j'arrive à déclencher , 2/3 RLs par ci par là mais au prix d'efforts nocturnes et parfois d'insomnies assez contre productives sur le long terme. En revanche ce délire supplémenté a le mérite de me faire comprendre quelque chose: ce n'est pas le produit qui est important mais l'état induit et notamment la capacité à ne pas être trop réveillé ou trop endormi. Comme je WBTB toutes les nuits je vais creuser la logique sur quelques semaines. Le résultat est sans appel, peu importe que ce soit de la galantamine, un  thé, un café ou rien du tout, ce qui compte c'est de rejoindre cet état post wbtb ( avant ça ne sert à rien il vaut mieux dormir) en faisant en quelque sorte du surf avec le sommeil et les rêves, ne pas sombrer dans le sommeil,  rester en "surface" en sommeil mais proche du réveil.

le tableau ci-joint montre à peu près une courbe de sommeil normal ( en rouge ) ou l'on descend vers le sommeil profond, le tout sur une période de 90 mns environ et le résultat ( en bleu) de ce que peut produire un surfaceur.


je joins cet hypnogramme:
chaque cycle est l'équivalent de ce que j'ai voulu représenter avec ma courbe rouge ( plutôt à partir des 3eme ou 4eme pour un WBTB) :


chaque cycle est l'équivalent de ce que j'ai voulu représenter avec ma courbe rouge....

deux choses importantes  s'en dégagent:

1) il ne faut pas sombrer en sommeil profond
2) il faut réussir à se réveiller de multiples fois

Pourquoi ? parce que sombrer dans le sommeil profond, c'est mort ou quasiment pour le RL et parce qu'à chaque fois qu'on se réveille et que l'on se rendors on a une chance de RLer donc si on fait un réveil au WBTB, on a 1 chance mais si on en fait 5 on a 5 chances. Je découvre alors non pas une méthode d'induction mais une approche du travail de RL basée sur le surfaceur et par voie de conséquences les réveils multiples. ça reste à ce jour ma méthode de travail  qui va me permettre de faire en 2018 plus de 130 RLs , un taux substantiellement supérieur aux 3 à 5 RL/mois ;-)

Comment en arriver là?

First , je suis au regret de vous dire que cette méthode n'est pas pour tout le monde et je la déconseille à un RLeur débutant ( il vaut mieux maitriser les bases avant de faire joujou avec son organisme et potentiellement sa santé).

Autre souci, ça ne va pas convenir aux insomniaques , si vous êtes du genre à trouver difficilement le sommeil et vous réveiller pour ne plus vous rendormir, ça va pas le faire. Dernier obstacle mais de taille ça va mal fonctionner si vous êtes "petit joueur" car pour arriver aux réveils multiples c'est un travail de longue haleine, perso je WBTB toutes les nuits quasiment sans réveil maintenant et n'est finalement plus tellement besoin de surfaceur car d'une certaine manière, à terme l’organisme mute, s'adapte et finis par provoquer naturellement les réveils multiples ( je peux en avoir une dizaine, voir plus après un WBTB).

Maintenant revenons au surfaceur en tant que tel. De quoi peut il être constitué? en fait pleins de choses peuvent faire office de surfaceur si on comprends et respecte la logique. L'idée étant de s'endormir sans difficulté mais de ne pas sombrer dans le sommeil, il faut donc un excitant léger, quelque chose qui va vous laisser dormir mais pas trop. Perso j'élimine d'entrée de jeu les trucs fort comme le café car sa montée et rapide et sa durée dans le temps assez courte , on risque de ne pas pouvoir s'endormir et de sombrer ensuite dans le sommeil, j'ai opté après de nombreux tests pour le thé Matcha en poudre car c'est un  puissant thé vert avec une montée soft et une durée longue, en ce qui me concerne le surfaceur idéal. Avec le temps et l'expérience je l'ai couplé avec de la L-théanine pure ainsi qu'un peu de mélatonine pour affiner l'état de relaxation et la capacité à se rendormir facilement mais les dosages ne sont pas gravés dans le marbre, ils varient suivant les personnes et aussi l'état de la personne au moment du WBTB. J'ai aussi opté pour une utilisation pratique donc exit la cérémonie au  thé  japonaise, j'utilise des gélules que je remplie de thé ( on trouve tout ça sur le net) et que je prends au moment du réveil WBTB, la diffusion est certes plus longue  c'est donc généralement inefficace pour le premier endormissement mais ça  permet de se réveiller par la suite.

Ceci dit, une boisson vitaminée, une orange ou autre, pleins de choses peuvent convenir, ce qui compte c'est la logique et l'entrainement, votre organisme doit finir par comprendre  ce que vous faites et vous devez être de plus en plus en phase avec les réactions que le surfaceur va induire c'est pourquoi une utilisation couplée à un WBTB sporadique a peut de chance de fonctionner sur le long terme. Comme souvent, le ticket gagnant c'est un peu de technique et beaucoup de travail.

Une fois qu'on suit la méthodologie de surfaçage, qu'en est il des réveils multiples?

parce que au fond c'est là que le travail sérieux commence, quand on est capable de surfer avec le sommeil on rentre dans le cœur de la méthode comme le montre le tableau ci dessous.


Ce qu'il faut comprendre c'est qu'à chaque entrée et sortie de rêve, ce n'est pas une chance qu'on a mais 4!

la première consiste à faire un WILD à l'endormissement, classique.

Ensuite on peut faire un wild retard , ça c'est presque une particularité de ce type de méthode car multiplier les entrée/sorties de rêve aide à s'enfoncer plus profondément dans le rêve ( ce que j'appelle le HH/sommeil pour Hypnagogie avancée) et même si on perd en partie la conscience, elle demeure en tâche de fond, on est récupéré  dans les 10/15  mns en dild avec le sentiment qu'on avait pas totalement déconnecté. ( une bonne partie de mes wilds sont des wilds retard)

Ensuite dans phase la plus ensommeillée il est toujours possible de faire un DILD classique , ça ne m'arrive plus beaucoup mais c'est de ma faute ayant trop misé (et travaillé) sur le wild, je ne fais presque plus de DILD car je ne fais plus de TR ni de journal de rêve,  rien mais c'est une erreur, je vais revoir ça.

Pour finir on apprends à exploiter la sortie de rêve façon Raduga "methodes indirectes", la aussi le réveil multiple est particulièrement adapté aux retours de rêve car on s'accoutume aux E/S de rêve avec à terme un très bon senti de ces moments.

multipliez ces 4 possibilités par le nombre de réveils...

Je travaille actuellement sur ce type de méthodologie qui demande quand même beaucoup , beaucoup de travail, j'essaie de voir si on peut en améliorer certains aspects, ça va prendre du temps certainement mais le potentiel est très prometteur, j'en parlerai de manière plus détaillé quand j'aurai un peu mieux construit l'ensemble, c'est ce que j'appelle la méthode Pacman car elle ressemble beaucoup à ce jeu des années 80 alors affaire à suivre...

*****************************
je fais un ajout pour ceux qui souhaitent comprendre de quoi je parle lors de mes entrées en WILD  à travers les différentes phases hypnagogiques:

les différentes phases HH telles que je les ressens:

Type 1: images ou des sons évanescents, etc, niveau de conscience proche IRL , 80 à 90% environ.
Type 2: Départ de scénario, de  rêve en devenir, immersion profonde  dans le visuel et auditif , niveau de conscience en chute rapide, de 30 à 60% max
Type 3: départ de rêve complètement formé avec conscience témoin ( flottante)  pouvant  se maintenir à un niveau interventionniste, de 50 à 70%
Type 4: départ de rêve complètement formé  avec  corps onirique, niveau de conscience très faible 10% max, la conscience s'interroge sans comprendre, on se demande se qu'on fait là, pourquoi on est pas lucide,etc, le type 4 est un  wild retard, il se déclenche dans les premières minutes qui suivent l'endormissement.


Les différents type d'entrée en WILD possibles
( il existe des sous catégories mais qui semblent toutes s'apparenter à un de ces types)

- wild type 1 : raduga méthodes directes , apparition des HH mais  pas forcément conscientisées ni visuelles ( images ou son) , extraction par dissociation du corps IRL et corps onirique ( d'où l'effet de tomber sur le sol ou de se relever dans sa chambre)

- wild type 2: immersion  dans les HHs ( HH de type 2) avec pour résultat une extraction par dissociation du corps IRL et corps onirique dans sa chambre ou ailleurs ( scène de rêve en formation ou visuel très avancé)

- wild type 3: focus de la conscience ( HH type 3) sur quelque chose dans la scène de rêve déjà formée avec intégration dans la scène de rêve de la conscience flottante/témoin par matérialisation du corps onirique

- wild type 4: ou wild retard, prise de conscience naturelle  dans un début de rêve grâce à un effet conscience résiduelle

- wild type 5: Raduga méthodes indirectes, extraction par dissociation du corps IRL et corps onirique ( d'où l'effet de tomber sur le sol ou de se relever dans sa chambre) lors du retour de rêve  grâce à "l'effet vibratoire " induit lors des secondes qui précèdent le retour de rêve

- wild type 6: ou  MUO à partir d'un RN, on reprends conscience en quittant le rêve mais celui ci  et le corps onirique sont  toujours là mais s’atténuant et le fait de faire une action consciente ( comme s'envoler ) lance le RL.
"We shall not cease from exploration, and the end of all our exploring will be to arrive where we started and know the place for the first time" T. S. Eliot

Hors ligne delflol

Re : initiation aux réveils multiples et notions de surfaceur
« Réponse #1 le: 03 février 2019, 14:19:17 pm »
0
Merci Fabrice pour toutes ces explications p/p
Il va falloir que je trouve ce qui me correspond...
Je vais dans un premier temps tester le café (ce que j'ai déjà dans ma cuisine) voir ou cela me mène et par la suite tester le thé Matcha que je vais vite commander.
Je m'endors trop vite donc je pense que de mon côté cela pourrait marcher et ne me provoquera pas d'insomnie...
Je veux devenir une Pacmanette :D
Dans la nuit, la vie prend jour...
Le monde appartient à ceux qui se COUCHE tôt !
Iktomi : 2
Iktomi : 9

Hors ligne Jen

  • Rêveur actif
  • *
  • Messages: 236
  • Sexe: Femme
Re : [Méthode test] initiation aux réveils multiples et notions de surfaceur
« Réponse #2 le: 03 février 2019, 14:46:42 pm »
0
merci pour ce post. 8)
Je crois que dans un message tu disais que tu n'étais pas pédagogue... Moi j'ai l'impression d'être à l'école.  --o--

Quand je fais la sieste et que je m'endors (c'est rare), j'ai l'impression de ne pas tomber dans le sommeil profond, peu importe la durée de la sieste. J'ai parfois RLer pendant ce sommeil qui me fait penser à celui que tu décris avec des micro-eveils.

Je vais dans un premier temps tester le café ...
Je m'endors trop vite donc je pense que de mon côté cela pourrait marcher et ne me provoquera pas d'insomnie...

Je ne bois presque pas de café ou juste un le matin parfois, alors si j'en bois un la nuit je suis foutue.
J'ai envie d'essayer, peut être une orange, ça mange pas de pain.  :)

Je veux devenir une Pacmanette :D

Avec Delflol, tu  as ta première disciple Pacmanette  :D

Hors ligne bfabrice

Re : [Méthode test] initiation aux réveils multiples et notions de surfaceur
« Réponse #3 le: 03 février 2019, 15:10:04 pm »
0
Citer
Je crois que dans un message tu disais que tu n'étais pas pédagogue... Moi j'ai l'impression d'être à l'école.
Merci, à l'écrit ça va, à l'oral par contre ça se gâte.


Citer
Quand je fais la sieste et que je m'endors (c'est rare), j'ai l'impression de ne pas tomber dans le sommeil profond, peu importe la durée de la sieste. J'ai parfois RLer pendant ce sommeil qui me fait penser à celui que tu décris avec des micro-eveils.

C'est pas vraiment ça, la sieste reste vraiment en surface, (j'en fais pas mal aussi à but méditatif) alors que là c'est plutôt de minis cycles où les rêves peuvent être bien formés, je pense qu'on atteint le N1 mais pas plus, par contre les réveils peuvent être très francs et le souci de cette méthode est qu'au début on a du mal à se rendormir, il faut travailler et s'habituer au phénomène.
"We shall not cease from exploration, and the end of all our exploring will be to arrive where we started and know the place for the first time" T. S. Eliot

Hors ligne Papillonneur

  • Ch'tiTRe personnel
  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 3276
  • Sexe: Homme
  • ! sevêr xuaeb ed setiaf
Re : [Méthode test] initiation aux réveils multiples et notions de surfaceur
« Réponse #4 le: 03 février 2019, 16:45:31 pm »
0
Intéressant cette technique du surfaceur. Pour ma part, je ne bois quasiment jamais en WBTB pour tenter d'induire un RL (car cela induit plutôt des insomnies chez moi ;D), mais je me demande si je n'ai pas des cycles comme tu le décris avec le surfaceur dans les périodes où je fais beaucoup de micro-réveils et de réveils naturels (dans mon cas, je pense que c'est lié au fait de beaucoup dormir et d'avoir un sommeil assez régulier). J'ai l'impression que le SSILD permet de se conditionner à avoir ce genre de cycles quand il est bien réalisé, ce qui peut expliquer la diversité des types de RLs induits avec.
"Qui veut gagner des millions ?" version onirique :

Pour gagner 2500 € par mois, il faut ?
- 1 : Aller de A à B
- 2 : Aller de A à D
- 3 : Répondre en moins de 60 secondes
- 4 : la réponse 4


Réponse quelque part dans mon JdR : Je papillonne dans mes rêves…

Hors ligne Paul

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 19061
  • Sexe: Homme
Re : [Méthode test] initiation aux réveils multiples et notions de surfaceur
« Réponse #5 le: 03 février 2019, 18:53:50 pm »
0
Merci pour les explications de ta méthode bfabrice. T'as vraiment trouvé, chiffre à l'appui, ce qui te convient pour enchaîner les RL . 8)

J'ai toujours le matcha dans le frigo, mais j'ai renoncé aux essais depuis. v-v Mon côté insomniaque reste toujours mon pire ennemi, et je dois composer avec lui. Les réveils multiples sont une des clés, et à moindre fréquence de la tienne, c'est comme cela que les prises de lucidité sont les plus évidentes chez moi, mais les FE sont aux abonnés absents depuis quelques mois, sans que j'en connaisse la raison. (mais curieusement, ils ont disparu après avoir fait une méthode test pendant 1 mois lol).

Je travaille actuellement sur ce type de méthodologie qui demande quand même beaucoup , beaucoup de travail, j'essaie de voir si on peut en améliorer certains aspects, ça va prendre du temps certainement mais le potentiel est très prometteur, j'en parlerai de manière plus détaillé quand j'aurai un peu mieux construit l'ensemble, c'est ce que j'appelle la méthode Pacman car elle ressemble beaucoup à ce jeu des années 80 alors affaire à suivre...

J'aime bien le nom donné à ta technique, bonne idée de comparaison avec le jeu. Sinon, je ne suis pas surpris que ça demande beaucoup de travail, et surtout chapeau pour taper des WBTB toutes les nuits, je n'en serais pas capable actuellement. p/p
Technique pour provoquer des FE en cliquant ICI

Hors ligne bfabrice

Re : [Méthode test] initiation aux réveils multiples et notions de surfaceur
« Réponse #6 le: 03 février 2019, 18:58:16 pm »
0
Citer
Mon côté insomniaque reste toujours mon pire ennemi
là pour le coup Paul, la méditation vipassana à base de body scan fonctionnerait surement, parfois je la couple à du ssild, sommeil garantie!
"We shall not cease from exploration, and the end of all our exploring will be to arrive where we started and know the place for the first time" T. S. Eliot

Hors ligne Paul

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 19061
  • Sexe: Homme
Re : [Méthode test] initiation aux réveils multiples et notions de surfaceur
« Réponse #7 le: 03 février 2019, 19:09:33 pm »
0
Merci pour ton conseil bfabrice !! J'essaye de changer un peu mon fusil d'épaule, je suis en train de lire Charlie Morley "Rêve d'éveil". J'ai vu qu'il parlait du scan, du souffle aussi pour certaines techniques. Objectivement, il est bien son bouquin, alors que j'avais un préjugé assez négatif dessus. J'aurais dû l'acheter plus tôt. :-[

Je vais essayer pour arrêter cette spirale de l'insomnie, une nouvelle fois au RDV après un WBTB ce weekend, et sans rien donner en plus. J'espère juste profiter d'un rebond Rem au 1er cycle ce soir, dernière chance avant d'attaquer une semaine de travail avec réveils de bonne heure.
Technique pour provoquer des FE en cliquant ICI

Hors ligne bfabrice

Re : [Méthode test] initiation aux réveils multiples et notions de surfaceur
« Réponse #8 le: 04 février 2019, 08:34:56 am »
0
Pour se familiariser au body scan il faut commencer par faire du yoga nidra, écouter des enregistrements et suivre le mouvement, l'insomnie c'est le mental qui cogite, le body scan occupe la pensée sur une tâche dirigée qui finit par endormir surtout  lorsqu'on est allongé, le mieux est encore de faire une formation, je te recommande cette personne avec qui j'ai fait un stage, il fait des WE de formation yoga nidra si tu es sur Paris
https://beer-gabel.com/
"We shall not cease from exploration, and the end of all our exploring will be to arrive where we started and know the place for the first time" T. S. Eliot

Hors ligne Papillonneur

  • Ch'tiTRe personnel
  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 3276
  • Sexe: Homme
  • ! sevêr xuaeb ed setiaf
Qu'est ce que tu appelles "sommeil normal" ? Est-ce que tu désignes par là le sommeil non lucide ? Dans ce cas là ce n'est pas du tout la même chose que du sommeil profond !
C'est vrai que c'est pas très clair, et une échelle de temps serait pas mal sur les graphes. Je suppose que chaque schéma ne montre qu'un seul cycle de sommeil (c'est comme ça que je l'ai compris en tout cas).
Je ne pense pas que dans le sommeil "normal" on atteigne forcément le sommeil profond (pour les premiers cycles, c'est vrai, moins pour les autres), mais j'imagine que l'on est quand même dans un état de sommeil/perte de conscience plus avancé qu'en utilisant un surfaceur où une technique type SSILD, WILD par HH, etc.
"Qui veut gagner des millions ?" version onirique :

Pour gagner 2500 € par mois, il faut ?
- 1 : Aller de A à B
- 2 : Aller de A à D
- 3 : Répondre en moins de 60 secondes
- 4 : la réponse 4


Réponse quelque part dans mon JdR : Je papillonne dans mes rêves…

Hors ligne bfabrice

Re : [Méthode test] initiation aux réveils multiples et notions de surfaceur
« Réponse #10 le: 04 février 2019, 16:04:02 pm »
0
Citer
Je ne pense pas. Ça dépend pour qui. Lorsqu'on maîtrise bien le DILD, ce n'est pas mort du tout.

Pas complètement certes mais la possibilité de faire un dild en sommeil profond est plus que faible et les exceptions ( j'aimerais bien savoir qui?) ne sont pas la règle.

Citer
Bien peu de rêveurs, même bien entrainés, en sont effectivement capables

Pourtant sur ce forum il y a pas mal de wilds même si le dild est plus courant

Citer
Par rapport à ton premier schéma, j'ai l'impression qu'il y a une confusion de vocabulaire, entre sommeil "normal" (Est-ce que tu désignes par là le sommeil non lucide ?) et sommeil profond.

le sommeil normal est ..normal ;-) donc non lucide et suis une courbe classique de plongée en rem, n1,n2,n3 puis retour,  le tout sur un cycle de 90 mns environ, tout ça est très bien expliqué sur internet , j'ai simplifié sur mon schéma ( la courbe rouge "normal" dure donc environ 90 mns), parler des courbes de sommeil n'est pas mon propos, désolé pour les puristes.
"We shall not cease from exploration, and the end of all our exploring will be to arrive where we started and know the place for the first time" T. S. Eliot

Hors ligne bfabrice

Re : [Méthode test] initiation aux réveils multiples et notions de surfaceur
« Réponse #11 le: 04 février 2019, 16:23:26 pm »
0
Et voilà un joli hypnogramme:


chaque cycle est l'équivalent de ce que j'ai voulu représenter avec ma courbe rouge....
"We shall not cease from exploration, and the end of all our exploring will be to arrive where we started and know the place for the first time" T. S. Eliot

Hors ligne Paul

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 19061
  • Sexe: Homme
Re : [Méthode test] initiation aux réveils multiples et notions de surfaceur
« Réponse #12 le: 04 février 2019, 18:41:54 pm »
0
Pour se familiariser au body scan il faut commencer par faire du yoga nidra, écouter des enregistrements et suivre le mouvement, l'insomnie c'est le mental qui cogite, le body scan occupe la pensée sur une tâche dirigée qui finit par endormir surtout  lorsqu'on est allongé, le mieux est encore de faire une formation, je te recommande cette personne avec qui j'ai fait un stage, il fait des WE de formation yoga nidra si tu es sur Paris
https://beer-gabel.com/

Le pire, c'est qu'en insomnie, mon mental ne cogite pas ou très peu (en tout cas, plus comme il y a plusieurs années). J'ai beau fermer les yeux, ma conscience est alerte, comme quand j'ai fait le plein de sommeil, et que je n'ai plus envie de dormir.

Citer
Bien peu de rêveurs, même bien entrainés, en sont effectivement capables

Pourtant sur ce forum il y a pas mal de wilds même si le dild est plus courant


Globalement, ce sont toujours les mêmes personnes qui WILDent sur le forum, et j'aurais tendance à penser comme Lao. Perso, ce n'est pas une impression, si je me fie aux actifs ou semi-actifs qui postent leurs rêves. Il y a des one shot, mais sur le moyen ou long terme, c'est criant tant le WILD reste une savonnette difficile à attraper, sans parler de la motivation qui s'effrite facilement après quelques gamelles.
Technique pour provoquer des FE en cliquant ICI

Hors ligne Jen

  • Rêveur actif
  • *
  • Messages: 236
  • Sexe: Femme
0
la possibilité de faire un dild en sommeil profond est plus que faible et les exceptions ( j'aimerais bien savoir qui?) ne sont pas la règle.

Comment savoir quand on DILD si on est en sommeil profond ou paradoxal?

Cette nuit, 1er essai, réveil vers 3h, jus de kiwi. J'essaie de me recoucher vers 4h30. jusqu'à 6h30, j'ai fait plusieurs chutes dans un sommeil très léger, si léger que je me demandais si j'avais vraiment dormi. J'ai vu passer des HH, j'ai fini par m'endormir et faire un RN entre 6h30 et 8h environ (au réveil, j'avais l'impression que durant ce cycle, le sommeil était aussi très léger).
Kiwi + intention de surfacer = mi insomnie / mi sommeil léger
Intéressant, à suivre

Hors ligne delflol

Re : [Méthode test] initiation aux réveils multiples et notions de surfaceur
« Réponse #14 le: 04 février 2019, 20:35:52 pm »
0
Le kiwi c'est un peu violent non  :o
Dans la nuit, la vie prend jour...
Le monde appartient à ceux qui se COUCHE tôt !
Iktomi : 2
Iktomi : 9

 

Page générée en 0.662 secondes avec 48 requêtes.