Bienvenue, Invité
21 juillet 2024, 11:34:51 am 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 2 28255
RL : 2 14168
FE : 0 2862
HH : 10 1246
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil   hallucination
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Pour participer aux nombreux sondages du forum, cliquez > ICI <

Auteur Sujet: [Question] Comment gérer le NREM lors d'un WILD ?  (Lu 7290 fois)

En ligne Atil

[Question] Comment gérer le NREM lors d'un WILD ?
« le: 29 août 2023, 17:49:36 pm »
0
Le problème avec le WILD c’est l’existence de la phase de sommeil NREM (Sommeil lent).
Et je trouve que ce problème n’a jamais été vraiment expliqué systématiquement, ce qui fait que j’ai du mal à y voir clair.

Pour faire un rêve lucide on doit se trouver (de préférence) dans une phase REM (Sommeil paradoxal). Or lorsqu’on s’endort on arrive d’abord dans une phase NREM, la phase REM venant seulement après.
Comment alors le WILD est-il possible ?

J’essaie d’analyser les différentes situations pour tenter de comprendre…

— 1er cas : On effectue un WILD dans le dernier cycle de sommeil.
C’est la situation la plus facile car la phases de sommeil NREM est réduite à son minimum et la phase REM est allongée à son maximum. On n’a donc qu’une courte phase de sommeil NREM à traverser pour effectuer un rêve lucide dans le sommeil REM.
Mais il faut quand même traverser cette petite phase de sommeil NREM. C’est peut-être pour ça que, au début d’un WILD, on ressent parfois une impression de brève rupture ou une petite durée de confusion. Dans ce cas on aurait donc affaire à un « WILD-retard ».
(Cependant il arrive pourtant que le WILD se fasse directement sans sensation de rupture.)

— 2ème cas : On effectue un WILD dans un cycle situé au milieu de la nuit de sommeil.
Pour ça on se réveille (de manière naturelle ou artificielle) en plein milieu du cycle et ensuite on essaie de se rendormir rapidement (= MUO et méthode indirecte de Raduga). Le cycle interrompu va donc reprendre là où il avait été stoppé c’est à dire soit directement en REM soit avec un petit reste de NREM avant de commencer le REM. C’est à dire qu’on obtiendra soit un WILD direct soit un WILD-retard.
(Cependant je me demande ce qui arrive si je mets une heure pour me rendormir : Je reprends le cycle où il était arrêté ou j’en recommence un nouveau à partir d’une phase NREM ?)

— 3ème cas : On effectue un WILD dans le premier cycle de sommeil.
C’est le plus problématique car la phase de NREM est alors très longue et la phase REM qui suit est très courte. Et non seulement la phase NREM est longue mais elle est également très profonde car elle descend jusqu’en N3. Traverser toute cette phase NREM pour effectuer un WILD-retard semble donc impossible à priori.
Le solution peut être de faire du SOREM ce qui implique que le sommeil REM apparaisse plus tôt que prévu après l’endormissement. Mais ça ne se produit que si on a une dette de sommeil à rattraper… ou si on est atteint de narcolepsie.
(Cependant il m’est déjà arrivé de traverser lucidement ce qui semblait être du sommeil NREM suivi par du sommeil REM.)

Ce que je viens d’écrire résume-t-il correctement les situations possibles ?
--------#Atil------------

Hors ligne Sebastiii

  • Expérienceur de rêves
  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 13767
  • Sexe: Homme
  • Rêver en toute conscience, tel est le chemin 👍
    • Forum d'Attrape-songes
  • Mon journal des rêves:
Re : [Question] Comment gérer le NREM lors d'un WILD ?
« Réponse #1 le: 29 août 2023, 18:12:19 pm »
0
Je pense que tu as tres bien resumé et je me retrouve en fonction des cycles dans ce que tu dis, si j'ai bien tout capté :)

Si je met 1H à me rendormir, je vais mettre 1h de plus pour atteindre ma phase REM, en fait, perso, ds que je suis bien réveillé et c'est ce qui arrive quasi tout le temps même si j'étais dans une phase REM avec du rab sous le pied, je vais mettre 1h pour la prochaine pahse REM.

Et ceux que ce soit à n'importe quel moment de la nuit, meme si la fin de nuit le REM est plus long.

Mais il y a cette 1h à se rendormir, si on l'a fait dans une sorte de vigilance, de dissociation, ce qui veut dire de ne pas regarder son tel ou réfléchir comme un bourrin mais plutôt, en faisant de la remémo, on se laissant divaguer dans ses pensées alors là de mon côté en tout cas, je tape dans le quota de l'heure qui me faut pour atteindre le REM.

De toute façon, il faut s'endormir à un moment, mais ça peut être bref et avec une remontée juste avant le REM ou juste dans le début ou carrément dedans et c'est là que la WILD est possible et différent d'une certaine manière en fonction de moment.

En tout cas, on a remarqué avec le Dreem, qu'il faut quasi à 99% un passage en N2 plus ou moins long (en fonction de la vigilance que l'on donne) pour avoir une PTC et s'endormir avant d'avoir une phase REM.
Appel aux dons pour la continuité du serveur 2024 ;) ICI
Tout le monde peut y arriver 😜
Est-ce trop demander de réussir un RL de quelques minutes dans une nuit de plusieurs heures de sommeil ? (Gros message subliminal :D)
Découverte du RL en 2020 avec motivation et détermination, on évolue (n'étant pas un RLeur natif)👍
Mes expériences sur le monde du rêve avec les notifications ICI
Mon retour d'expérience sur le RL

En ligne Atil

Re : [Question] Comment gérer le NREM lors d'un WILD ?
« Réponse #2 le: 29 août 2023, 19:07:13 pm »
0

Si je met 1H à me rendormir, je vais mettre 1h de plus pour atteindre ma phase REM, en fait, perso, ds que je suis bien réveillé et c'est ce qui arrive quasi tout le temps même si j'étais dans une phase REM avec du rab sous le pied, je vais mettre 1h pour la prochaine pahse REM.


Donc si l'interruption est trop longue, le cycle doit reprendre à zéro. Je m'en doutais un peu.

Celà dit quand on regarde un hypnogramme, je remarque que les cycles sont souvent bien plus irréguliers que le cycle de 90 minutes idéalisé qu'on nous présente souvent.
Peut-être que les micro-réveils peuvent perturber la régularité du cycle.







Mais il y a cette 1h à se rendormir, si on l'a fait dans une sorte de vigilance, de dissociation, ce qui veut dire de ne pas regarder son tel ou réfléchir comme un bourrin mais plutôt, en faisant de la remémo, on se laissant divaguer dans ses pensées alors là de mon côté en tout cas, je tape dans le quota de l'heure qui me faut pour atteindre le REM.

Est-ce certain que cette période de divagation mentale soit bien de l'éveil et pas du N2 ?
Car j'ai déja remarqué que le vagabondage mental à l'état d'éveil et le vagabondage mental à l'état N2 se ressemblent énormément.
Seule ma copine qui râle à cause de mes ronflement me permet de faire la différence :D






De toute façon, il faut s'endormir à un moment, mais ça peut être bref et avec une remontée juste avant le REM ou juste dans le début ou carrément dedans et c'est là que la WILD est possible et différent d'une certaine manière en fonction de moment.

En tout cas, on a remarqué avec le Dreem, qu'il faut quasi à 99% un passage en N2 plus ou moins long (en fonction de la vigilance que l'on donne) pour avoir une PTC et s'endormir avant d'avoir une phase REM.

Et les hypnogrammes indiquent quoi lorsqu'on fait un WILD ?
Il y a une phase N2 à leur début où ils commencent directement en REM ?

Certains de mes WILDs commencent de manière tellement "vagabondage mental" que je me demande s'ils ne débutent pas à l'intérieur même de la phase NREM / N2.

--------#Atil------------

Hors ligne Sebastiii

  • Expérienceur de rêves
  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 13767
  • Sexe: Homme
  • Rêver en toute conscience, tel est le chemin 👍
    • Forum d'Attrape-songes
  • Mon journal des rêves:
Re : [Question] Comment gérer le NREM lors d'un WILD ?
« Réponse #3 le: 30 août 2023, 10:59:50 am »
0
Donc si l'interruption est trop longue, le cycle doit reprendre à zéro. Je m'en doutais un peu.
En tout cas, de mon côté, je fonctionne comme ça, mais même parfois une pas trop longue non plus, c'est vraiment le fait d'être bien réveillé qui coupe tout.

Citer
Celà dit quand on regarde un hypnogramme, je remarque que les cycles sont souvent bien plus irréguliers que le cycle de 90 minutes idéalisé qu'on nous présente souvent.
Peut-être que les micro-réveils peuvent perturber la régularité du cycle.
Perso, si je dors comme une tombe (c'est-à-dire que je ne force pas la vigilance, que je me laisse dormir sans rien noter etc.) mes cycles sont assez réguliers, d'ailleurs, c'est simple dans ces moments-la, si je regarde l'heure, c'est souvent toutes les 1h30. Par contre, si je l'entrecoupe avec le fait de noter sur le tel, etc. là, oui, ça varie un peu quand même.

Citer
Est-ce certain que cette période de divagation mentale soit bien de l'éveil et pas du N2 ?
Le vrai N2, on est en black-out comme le N3, par contre, on peut froler le début du N2 mais c'est du N1 tres profond en faite !

Citer
Car j'ai déja remarqué que le vagabondage mental à l'état d'éveil et le vagabondage mental à l'état N2 se ressemblent énormément.
Seule ma copine qui râle à cause de mes ronflement me permet de faire la différence :D
Je confirme, on est sur du N1 de mon côté, c'est le cas, et le signal, c'est le ronflement que je ne capte pas, c'est dingue, je suis dans mes pensées, mais je ne m'entends pas ronfler et pourtant on dirait quasi de l'état d'éveil, mais on est déjà sur du N1 et sur de la détente musculaire, pour moi, on est sur la partie légère du N1 mais bien du N1 et plus, on s'enfonce (les ondes du cerveau qui ralentissent) on s'approche du N2 et à un moment, on sombre, mais on peut remonter directement ou pas, donc continuer à dormir.

Citer
Et les hypnogrammes indiquent quoi lorsqu'on fait un WILD ?
Souvent un surf entre N1 et à un moment N2 plus ou moins long et ensuite du REM, soit on est juste avant ou juste le début ou carrément dedans.
Ici, c'est ce que l'on appelle HH profonde avec bfabrice, car, il y a une remontée (la cause, peut-être n'importe quoi, un son dans la pièce, un surtout d'éveil) et on replonge tout de suite avec la conscience et ici, on observe des images, des vidéos sans pouvoir faire de l'interaction ou un peu, on pense à un truc qui va peut-être apparaitre, mais si on reste dans l'état et que l'on arrive à l'approfondir un peu plus, alors il est possible de basculer en RL car en fin de compte, on a repris le REM (d'abord assez léger puis plus enfoncé)

Citer
Il y a une phase N2 à leur début où ils commencent directement en REM ?
Quasi systématiquement une phase N2 plus ou moins longue, une PTC que l'on capte en se disant tiens, j'étais partie quelque part et si on regarde l'heure, il peut s'être passé 30 secondes comme plusieurs minutes, il semble que ce soit un facteur déclencheur du REM et encore plus facile après un moment de descente (1h de mon côté majoritairement, c'est long 1h lol)

Après, il semble que pour d'autres personnes, le REM arrive plus vite en fin de nuit, mais ça précède quasi à 100% d'un bout de N2 (PTC)

Citer
Certains de mes WILDs commencent de manière tellement "vagabondage mental" que je me demande s'ils ne débutent pas à l'intérieur même de la phase NREM / N2.
C'est fort possible vu que l'on ne se rend pas forcément compte de la PTC
Appel aux dons pour la continuité du serveur 2024 ;) ICI
Tout le monde peut y arriver 😜
Est-ce trop demander de réussir un RL de quelques minutes dans une nuit de plusieurs heures de sommeil ? (Gros message subliminal :D)
Découverte du RL en 2020 avec motivation et détermination, on évolue (n'étant pas un RLeur natif)👍
Mes expériences sur le monde du rêve avec les notifications ICI
Mon retour d'expérience sur le RL

En ligne Atil

Re : [Question] Comment gérer le NREM lors d'un WILD ?
« Réponse #4 le: 30 août 2023, 17:28:22 pm »
0
Perso, si je dors comme une tombe (c'est-à-dire que je ne force pas la vigilance, que je me laisse dormir sans rien noter etc.) mes cycles sont assez réguliers, d'ailleurs, c'est simple dans ces moments-la, si je regarde l'heure, c'est souvent toutes les 1h30. Par contre, si je l'entrecoupe avec le fait de noter sur le tel, etc. là, oui, ça varie un peu quand même.

Moi je note souvent une certaine irrégularité avec un décalage pouvant atteindre une demie-heure... mais je note tous mes rêves.




Citer
Le vrai N2, on est en black-out comme le N3, par contre, on peut froler le début du N2 mais c'est du N1 tres profond en faite !

Je ne crois plus au black-out de la conscience en sommeil N-REM. On a démontré que même en N2 on était capable de révasser, à défaut de faire de vrais rêves. Ce n'est qu'une affaire de black-out de la mémoire. Tout comme on peut s'entrainer à se souvenir des ses rêves en REM, on peut s'entrainer à se souvenir de ses "mentations" en N2. Avec leur yoga du sommeil les bouddhistes prétendent même arriver à se souvenir de leur état de "conscience pure" sans contenu dans leur sommeil le plus profond. Il y avait eu un topique avec des témoignages la-dessus dans le forum.




Citer
Je confirme, on est sur du N1 de mon côté, c'est le cas, et le signal, c'est le ronflement que je ne capte pas, c'est dingue, je suis dans mes pensées, mais je ne m'entends pas ronfler et pourtant on dirait quasi de l'état d'éveil, mais on est déjà sur du N1 et sur de la détente musculaire, pour moi, on est sur la partie légère du N1 mais bien du N1 et plus, on s'enfonce (les ondes du cerveau qui ralentissent) on s'approche du N2 et à un moment, on sombre, mais on peut remonter directement ou pas, donc continuer à dormir.

Selon moi on est déja un peu plus loin que le N1 car le N1 c'est la phase où on voit les HH.
Selon les dernières découvertes, le N1 ressemblerait plus au REM qu'à la phase N2. Ca expliquerait pourquoi on peut y voir des HH ressemblant à des rêves, mais en plus court.




Citer
Souvent un surf entre N1 et à un moment N2 plus ou moins long et ensuite du REM, soit on est juste avant ou juste le début ou carrément dedans.
Ici, c'est ce que l'on appelle HH profonde avec bfabrice, car, il y a une remontée (la cause, peut-être n'importe quoi, un son dans la pièce, un surtout d'éveil) et on replonge tout de suite avec la conscience et ici, on observe des images, des vidéos sans pouvoir faire de l'interaction ou un peu, on pense à un truc qui va peut-être apparaitre, mais si on reste dans l'état et que l'on arrive à l'approfondir un peu plus, alors il est possible de basculer en RL car en fin de compte, on a repris le REM (d'abord assez léger puis plus enfoncé)

Par "remontée" je suppose qu'on veut dire que les pensées deviennent un peu confuses puis ensuite redeviennent claires et bien lucides. J'ai en effet expérimenté ça dans certains wilds. Mais parfois aussi je pars de l'état d'éveil, en visualisant une scène, et je plonge peu à peu de plus en plus profondément jusqu'au RL sans ressentir de fluctuation (du moins selon mon ressenti).



Citer
Quasi systématiquement une phase N2 plus ou moins longue, une PTC que l'on capte en se disant tiens, j'étais partie quelque part et si on regarde l'heure, il peut s'être passé 30 secondes comme plusieurs minutes, il semble que ce soit un facteur déclencheur du REM et encore plus facile après un moment de descente (1h de mon côté majoritairement, c'est long 1h lol)

Parfois j'ai une petite période de pensées confuses. Parfois aussi je ressens une rupture brusque comme si je regardais un film dont une scène avait été maladroitement coupée. Mais je suis incapable de juger combien de temps a duré cette séquence non-mémorisée. Et parfois aussi je descend jusqu'au RL sans remarquer de coupure. Et comme je me concentre intensément sur un paysage que je parcours j'ai du mal à croire qu'une coupure pourrait avoir lieu sans que je la remarque.


Il faudra quand même que je me décide un jour à acheter une montre pour mesurer mes hypnogrammes.
--------#Atil------------

Hors ligne Sebastiii

  • Expérienceur de rêves
  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 13767
  • Sexe: Homme
  • Rêver en toute conscience, tel est le chemin 👍
    • Forum d'Attrape-songes
  • Mon journal des rêves:
Re : [Question] Comment gérer le NREM lors d'un WILD ?
« Réponse #5 le: 30 août 2023, 17:59:05 pm »
0
Moi je note souvent une certaine irrégularité avec un décalage pouvant atteindre une demie-heure... mais je note tous mes rêves.
Oui, le fait de se couper du sommeil provoque ce delai, tres clairement :)

Citer
Je ne crois plus au black-out de la conscience en sommeil N-REM. On a démontré que même en N2 on était capable de révasser, à défaut de faire de vrais rêves. Ce n'est qu'une affaire de black-out de la mémoire. Tout comme on peut s'entrainer à se souvenir des ses rêves en REM, on peut s'entrainer à se souvenir de ses "mentations" en N2. Avec leur yoga du sommeil les bouddhistes prétendent même arriver à se souvenir de leur état de "conscience pure" sans contenu dans leur sommeil le plus profond. Il y avait eu un topique avec des témoignages la-dessus dans le forum.
L'essence même du blackout, c'est de ne pas s'en rendre compte, après à force de travail, on peut réduire la durée, mais il y en a forcément !
D'ailleurs sur le Dreem, et dans les cliniques du sommeil, il y a des signaux typique pour ça, K complex et un autre nom, et ça tu l'as que lors des PTC/Blackout, mais encore une fois, si c'est tres court genre 30 secondes/1 minute, tu tu n'en rends pas compte ! et le reste c'est des ondes basses N1/N2

Citer
Selon moi on est déja un peu plus loin que le N1 car le N1 c'est la phase où on voit les HH.
Selon les dernières découvertes, le N1 ressemblerait plus au REM qu'à la phase N2. Ca expliquerait pourquoi on peut y voir des HH ressemblant à des rêves, mais en plus court.
Oui tout à fait meme le WAKE pourrait etre du REM, d'ailleurs le sommeil paradoxale, il est paradoxale justement parcequ'il y a pleins d'ondes qui varie, c'est paradoxale ;)


Citer
Par "remontée" je suppose qu'on veut dire que les pensées deviennent un peu confuses puis ensuite redeviennent claires et bien lucides. J'ai en effet expérimenté ça dans certains wilds. Mais parfois aussi je pars de l'état d'éveil, en visualisant une scène, et je plonge peu à peu de plus en plus profondément jusqu'au RL sans ressentir de fluctuation (du moins selon mon ressenti).
Pour moi une remontée, c'est un micro-réveil clairement, souvent, je regarde l'heure au plafond ce qui me permet de juger par mon horloge interne, la PTC.
Plus confuse, je ne sais pas mais en revenant à moi, je me rends compte que je commençais à partir loin et ça j'aime bien car ca tape dans l'heure pour atteindre le REM :)
Le jeu, c'est de pouvoir surfer là-dessus, ce qui n'est pas évident !

Citer
Parfois j'ai une petite période de pensées confuses. Parfois aussi je ressens une rupture brusque comme si je regardais un film dont une scène avait été maladroitement coupée. Mais je suis incapable de juger combien de temps a duré cette séquence non-mémorisée. Et parfois aussi je descend jusqu'au RL sans remarquer de coupure. Et comme je me concentre intensément sur un paysage que je parcours j'ai du mal à croire qu'une coupure pourrait avoir lieu sans que je la remarque.
Ca ressemble au PTC/black-out du coup :)

Citer
Il faudra quand même que je me décide un jour à acheter une montre pour mesurer mes hypnogrammes.
Malheureusement, ce n'est pas fiable, les Fitbit sont les meilleures, mais pas précis, :( alors les autres, laisse tomber !!
Appel aux dons pour la continuité du serveur 2024 ;) ICI
Tout le monde peut y arriver 😜
Est-ce trop demander de réussir un RL de quelques minutes dans une nuit de plusieurs heures de sommeil ? (Gros message subliminal :D)
Découverte du RL en 2020 avec motivation et détermination, on évolue (n'étant pas un RLeur natif)👍
Mes expériences sur le monde du rêve avec les notifications ICI
Mon retour d'expérience sur le RL

En ligne Atil

Re : [Question] Comment gérer le NREM lors d'un WILD ?
« Réponse #6 le: 30 août 2023, 19:02:18 pm »
0

D'ailleurs sur le Dreem, et dans les cliniques du sommeil, il y a des signaux typique pour ça, K complex et un autre nom, et ça tu l'as que lors des PTC/Blackout, mais encore une fois, si c'est tres court genre 30 secondes/1 minute, tu tu n'en rends pas compte ! et le reste c'est des ondes basses N1/N2

Trés intéressant. D'apres ce que j'en sais les "complexes K" seraient des "ondes anti-réveil". Lorsqu'un petit bruit risque de nous réveiller, notre cerveau enverrait un "complexe K" pour nous couper encore plus des sensations du monde réel.




Citer
Pour moi une remontée, c'est un micro-réveil clairement, souvent, je regarde l'heure au plafond ce qui me permet de juger par mon horloge interne, la PTC.

J'ai encore du mal avec les micro-réveils. C'est seulement depuis peu que je commence à les repérer parfois.





Citer
Plus confuse, je ne sais pas mais en revenant à moi, je me rends compte que je commençais à partir loin et ça j'aime bien car ca tape dans l'heure pour atteindre le REM :)

Oui, c'est ce que je voulais dire par "pensées confuses".






Citer
Ca ressemble au PTC/black-out du coup :)

Ca m'est déja arrivé d'avoir un black-out en plein milieu d'un RL (par MUO). Comme si une séquence avait été coupée. Je me voyais couler dans l'eau et j'avais la conviction que ça symbolisait ma descente dans le rêve. Et la séquence au plus profond de l'eau a été comme coupée.
Parfois aussi ça arrive lors d'une scène de HC. Comme si la censure avait coupé la scène délibérément. C'est étonnant.







Citer
Malheureusement, ce n'est pas fiable, les Fitbit sont les meilleures, mais pas précis, :( alors les autres, laisse tomber !!

J'étais arrivé à la même conclusion. Ca me rassure.
--------#Atil------------

En ligne Atil

Re : [Question] Comment gérer le NREM lors d'un WILD ?
« Réponse #7 le: 30 août 2023, 19:35:36 pm »
+1
A noter aussi que si, lors d'un wild, on peut traverser un blak-out sans oublier son intention de faire un rêve lucide, c'est donc que cette intention n'est pas effacée par la coupure.
Or j'ai remarqué que, quand je vais me coucher, je pense intensément aux rêves lucides. Et ensuite, 9 fois sur 10, mon premier rêve dans le premier cycle est sur le thème des recherches sur les rêves lucides. Mes pensées sur les rêves lucides sont donc capables de traverser une phase de sommeil trés profond N3 sans se transformer. Par contre dans les cycles suivant le thème de mes rêves varie beaucoup. Changer de cycle semble plus dévier le cours de mes pensées que de traverser une phase de sommeil trés profond.
--------#Atil------------

Hors ligne Sebastiii

  • Expérienceur de rêves
  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 13767
  • Sexe: Homme
  • Rêver en toute conscience, tel est le chemin 👍
    • Forum d'Attrape-songes
  • Mon journal des rêves:
Re : [Question] Comment gérer le NREM lors d'un WILD ?
« Réponse #8 le: 31 août 2023, 14:04:50 pm »
0
Je te rejoins là-dessus @Atil aussi 8)
Une forte motivation, une pensée persistante, amène souvent des résultats 8)
Appel aux dons pour la continuité du serveur 2024 ;) ICI
Tout le monde peut y arriver 😜
Est-ce trop demander de réussir un RL de quelques minutes dans une nuit de plusieurs heures de sommeil ? (Gros message subliminal :D)
Découverte du RL en 2020 avec motivation et détermination, on évolue (n'étant pas un RLeur natif)👍
Mes expériences sur le monde du rêve avec les notifications ICI
Mon retour d'expérience sur le RL

Hors ligne Pouick

  • Onironaute éminent
  • *
  • Messages: 2436
  • Sexe: Homme
Re : [Question] Comment gérer le NREM lors d'un WILD ?
« Réponse #9 le: 31 août 2023, 21:14:06 pm »
0
J'ai pas lu tous vos échanges (désolé je cours aprés le temps  ;D, mais j'ai quand meme lu le post initial !!), mais j'y vais de mon avis.

Il n'y a plus de phase NREM (on est d'accord le NREM c'est le sommeil profond ?), aprés 6h de sommeil de facon générale.
Donc si on cherche le wild aprés 6h on n'est pas sensé traversé de NREM.

Me concernant, j'ai tendance à remarquer que les cycles continuent même si je suis reveillé, donc en me rechouchant (pendant un WBTB par exemple), je reprends là où je me suis arrété.

J'ai déjà wildé sans interruption, souvent en partant d'une visu, en fait on peut rester conscient en entrant en phase de sommeil léger sans que le l'on remarque, notre corps et donc endormit qu'alors on est pleinnement conscient et surtout sans être conscient que le corps fait dodo (j'ai découvert ca grace à ma fille quand elle disait que je ronflais qu'alors j'étais plongé dans mes pensés et donc sûr que je ne dormais pas). A ce moment là, on est seul avec soit même puis vient la phase paradoxal qui nous amène au rêve et comme on est toujours conscient on bascule en RL ce qui fait un joli WILD.

Ce qui donne : conscient pendant phase sommeil léger et comme on n'a plus de phase de sommeil profond, on arrive forcément à une phase paradoxal.

Evidemment si la phase paradoxal est loin, il arrive qu'on finisse par perdre conscience pour s'endormir pleinnement (dans notre tête et notre corps).

Hors ligne Sebastiii

  • Expérienceur de rêves
  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 13767
  • Sexe: Homme
  • Rêver en toute conscience, tel est le chemin 👍
    • Forum d'Attrape-songes
  • Mon journal des rêves:
Re : [Question] Comment gérer le NREM lors d'un WILD ?
« Réponse #10 le: 01 septembre 2023, 12:29:29 pm »
0
J'ai pas lu tous vos échanges (désolé je cours aprés le temps  ;D, mais j'ai quand meme lu le post initial !!), mais j'y vais de mon avis.
Salut Pouick, j'espère que tu vas mieux avec ton quotidien un peu stressant !

Citer
Il n'y a plus de phase NREM (on est d'accord le NREM c'est le sommeil profond ?), aprés 6h de sommeil de facon générale.
Alors, effectivement, on a en fait répondu en gros sur ton questionnement :D

Le NREM, c'est le non-REM, donc ca va du N1 au N2 au N3 (sommeil lent à profond)

Citer
Donc si on cherche le wild aprés 6h on n'est pas sensé traversé de NREM.
Et si :) vu qu'il y a le N1 à N3 mais oui, on n'est pas censé avoir du N3 profond.

Citer
Me concernant, j'ai tendance à remarquer que les cycles continuent même si je suis reveillé, donc en me rechouchant (pendant un WBTB par exemple), je reprends là où je me suis arrété.
C'est surement rare mais ça dépends de chacun et peut etre du niveau de fatigue, ça peut changer la donne tout ça 8)

Citer
J'ai déjà wildé sans interruption, souvent en partant d'une visu, en fait on peut rester conscient en entrant en phase de sommeil léger sans que le l'on remarque, notre corps et donc endormit qu'alors on est pleinnement conscient et surtout sans être conscient que le corps fait dodo (j'ai découvert ca grace à ma fille quand elle disait que je ronflais qu'alors j'étais plongé dans mes pensés et donc sûr que je ne dormais pas). A ce moment là, on est seul avec soit même puis vient la phase paradoxal qui nous amène au rêve et comme on est toujours conscient on bascule en RL ce qui fait un joli WILD.
On peut avoir du N2 black-out et le truc, c'est que l'on ne s'en rend pas compte, c'est visible avec le Dreem ou en clinique de sommeil, si tu as du N2 pendant 30 secondes voir moins c'est invisible, par contre une plus longue période et notamment si on a l'habitude de regarder l'heure alors oui, ça peut se capter.

En tout cas, ce que l'on a remarqué avec nos expériences avec le Dreem, il faut plus ou moins du N2 court ou long pour déclencher le REM.
Et sinon, j'ai deja fait des WILDs en partant de la visu sans coupure mais avant, il y avait eu du N2 voir du REM mais on repart presque de 0 (alors que non) et en maintenant la vigilance, on peut arriver au REM sans coupure (car il y a eu avant) ou avec aussi :)

Citer
Evidemment si la phase paradoxal est loin, il arrive qu'on finisse par perdre conscience pour s'endormir pleinement (dans notre tête et notre corps).
Tout à fait, 1 heure, c'est long, c'est pour ça qu'il faut arriver à cultiver les micro-réveils ou de revenir à soi doucement après un N2 ;)
Appel aux dons pour la continuité du serveur 2024 ;) ICI
Tout le monde peut y arriver 😜
Est-ce trop demander de réussir un RL de quelques minutes dans une nuit de plusieurs heures de sommeil ? (Gros message subliminal :D)
Découverte du RL en 2020 avec motivation et détermination, on évolue (n'étant pas un RLeur natif)👍
Mes expériences sur le monde du rêve avec les notifications ICI
Mon retour d'expérience sur le RL

En ligne Atil

Re : [Question] Comment gérer le NREM lors d'un WILD ?
« Réponse #11 le: 01 septembre 2023, 15:57:42 pm »
+1


J'ai déjà wildé sans interruption, souvent en partant d'une visu, en fait on peut rester conscient en entrant en phase de sommeil léger sans que le l'on remarque, notre corps et donc endormit qu'alors on est pleinnement conscient et surtout sans être conscient que le corps fait dodo (j'ai découvert ca grace à ma fille quand elle disait que je ronflais qu'alors j'étais plongé dans mes pensés et donc sûr que je ne dormais pas). A ce moment là, on est seul avec soit même puis vient la phase paradoxal qui nous amène au rêve et comme on est toujours conscient on bascule en RL ce qui fait un joli WILD.


Quand je wilde avec une visu je ne remarque pas le passage en sommeil léger.
Il est possible qu'il ne soit parfois pas mémorisé.
Ou alors je suis déja en rêve lucide et je ne vois pas tellement de différences avec la phase paradoxale : Je me vois déja me promenant dans le décor... sauf que je ne suis pas concentré, pas attentif, je révasse ou je somnole. Et c'est en arrivant en phase paradoxale que je me concentre vraiment sur mon rêve.
Ou alors la seule différence c'est que les images du rêve semblent poussives, peu fluides et j'ai du mal à contrôler les choses.

Il m'arrive cependant de wilder au début de ma première phase de sommeil, là ou le sommeil doit être le plus profond. Je viens de vérifier : Le début de ces rêves lucides est souvent coupé, oublié ou trés flou. Et lorsque j'entre vraiment dans le rêve lucide, celui-ci est souvent sombre, avec trés peu de décor, ou alors le scénario est abstrait et symbolique. Les rêves lucides de début de nuit sont souvent étranges.
--------#Atil------------

Re : [Question] Comment gérer le NREM lors d'un WILD ?
« Réponse #12 le: 03 septembre 2023, 17:56:21 pm »
+1
Cette histoire de NREM est un faux problème.

Oui, on en a besoin pour RL'er, car pour RL'er il faut être en REM, et pour être en REM, il faut dormir.

Quoique vous fassiez, vous passerez par du N2. Le N1 n'est pas assez profond pour assurer un REM long et stable derrière, car en soi ce n'est pas un stade de sommeil très profond. C'est typiquement ce qui a été décrit plus haut : perdu dans ses pensées, vagabondage, profondément détendu, certes... mais pas véritablement endormi. Le N2, par contre c'est du sommeil véritable. C'est au premier signe de N2 que les labos du sommeil se fient pour marquer "début du sommeil" dans leur rapport. Tout le N1 qui précède n'est qu'une sorte de préparation.

Il est peut-être possible d'enchaîner N1 et REM donc de RL'er à partir de N1, mais ce sera du N1 de fin de N2. Après une période de N2, ce qui arrive le plus souvent c'est de finir dans des zones WAKE/N1/REM, et c'est à partir de ces zones-là qu'on WILD.

En gros, on ne fait pas nécessairement, pour un cycle donné le matin : WAKE, N2, REM. On peut, plus réalistement, faire : WAKE, N1 rapide, N2 long, N1 rapide, WAKE rapide, REM moyen, N1 rapide, REM long, N1, WAKE. Et c'est cette diversité-là qui rend possibles les FE, RL, PS, et cie.

Quoiqu'il en soit, malgré la diversité des cycles, il y a une constante universelle : le REM n'existe pas sans N2 préalable. Pour rêver, il faut dormir.

De plus, on n'a pas besoin de la calculer, cette période N2. Comme dit Seb, un rapide coup d’œil à l'heure permet de savoir si on sort de N2 ou pas. Si on a fait un bond dans le temps sans s'en rendre compte, on sort de N2, et si on sort de N2, c'est qu'on est très probablement au pied d'une fenêtre REM et c'est là qu'il faut tenter une rapide descente N1/REM pour espérer WILD'er.
"...car il est bien certain que nous ne nous rappelons et que nous ne pouvons nous rappeler que les choses qui ont été l'objet de notre attention."
—Marie-Stanislas Rattier

"Le doute, — sur le bord d'une extrême merveille,
Si je suis, si je fus, si je dors ou je veille ?"
— Paul Valéry, Un feu distinct...

Hors ligne Pouick

  • Onironaute éminent
  • *
  • Messages: 2436
  • Sexe: Homme
Re : [Question] Comment gérer le NREM lors d'un WILD ?
« Réponse #13 le: 03 septembre 2023, 18:25:27 pm »
0
wait wait !! C'est quoi tous ces N ??  ;D

Moi je connais que sommeil léger, sommeil profond et sommeil pardoxal !
Pour atteindre la phase REM on passe obligatoirement par une phase de sommeil léger, il y a plusieurs niveaux de sommeil léger (d'où le N1 / 2 ) ?

Et évidemment qu'il faut dormir pour rêver, mais j'ai été plusieurs fois endormit en étant conscient et sans rêver sans rien, juste moi et mes pensés, pourtant mon corps dormait, c'est quel N ca ?
Pour moi c'est du sommeil léger.

Une autre question me tarode aussi, le rêve éveillé a une imagerie aussi forte qu'un rêve pourtant on ne dort pas, je serai curieux de voir le niveau de nos ondes cérébrales quand on atteint cet état, est-ce comparable avec les mêmes ondes que lorsque l'on dort ?

Hors ligne Sebastiii

  • Expérienceur de rêves
  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 13767
  • Sexe: Homme
  • Rêver en toute conscience, tel est le chemin 👍
    • Forum d'Attrape-songes
  • Mon journal des rêves:
Re : [Question] Comment gérer le NREM lors d'un WILD ?
« Réponse #14 le: 03 septembre 2023, 20:02:57 pm »
0
Merci @SRV, ça résume et explique bien aussi 8)

@Pouick, le sommeil léger est composé du N1 pour ça forme légère et N2 plus profond et là, on dort et N3 sommeil profond :)
Tu passes forcément par du N1 lorsque tu divagues et PTC c'est le N2 qui peut être plus en moins long, le truc, c'est que le N2 si on ne fait pas un truc qui compte par ex, on ne fait pas gaffe que l'on s'y perd et perso, dès le N1 léger (quelques minutes), je ronfle, mais pas en REM, je ronfle en N1 à N3 ;)

Le rêve éveillé, ça doit être dans du N1 un poil plus profond probablement, il faut analyser avec un EEG précis comme le Dreem ou en clinique pour voir réellement sur quel type de sommeil léger, on se situe.
Appel aux dons pour la continuité du serveur 2024 ;) ICI
Tout le monde peut y arriver 😜
Est-ce trop demander de réussir un RL de quelques minutes dans une nuit de plusieurs heures de sommeil ? (Gros message subliminal :D)
Découverte du RL en 2020 avec motivation et détermination, on évolue (n'étant pas un RLeur natif)👍
Mes expériences sur le monde du rêve avec les notifications ICI
Mon retour d'expérience sur le RL

 

Page générée en 0.74 secondes avec 46 requêtes.