Bienvenue, Invité
08 février 2023, 17:46:19 pm 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 9 25042
RL : 1 13242
FE : 1 2572
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Un peu de lecture sur les expériences du RL avec le Best-of des rêves lucides de 2021, cliquez > ICI <

Auteur Sujet: L'illusion des techniques de WILD  (Lu 2637 fois)

Hors ligne bfabrice

L'illusion des techniques de WILD
« le: 04 juin 2022, 13:44:43 pm »
+2
Le WILD comme chacun sait sur ce forum est la capacité à basculer en lucidité onirique directement à partir d'un état de veille, on s'endort mais notre conscience est maintenue jusque dans le rêve.

pour cela nous allons transiter d'un état entre veille et sommeil connu sous le nom de stade 1 du sommeil en pratiquant certaines techniques permettant de passer au stade 2,  début du sommeil proprement dit.

Le stade 1 est un stade étrange où apparaissent les HH, peut-être le stade le plus difficile à repérer sur un EEG, le stade 2  par compte est très facile à repérer car notre cerveau produit des signaux très caractéristiques  sur l'EEG, les spindles et complexes K, sortes de pics, de  soubresauts sur le signal EEG qui sont une indication fiable que nous dormons.

les techniques de WILD se pratiquent dans le stade 1, elles ont été abondamment décrites par Michael Raduga dans son livre La phase. il les a regroupés en deux grandes familles, les techniques ( dites directes)  à l'endormissement, celle que l'on va pas pratiquer à l'approche du sommeil et les techniques au réveil ( dites indirectes) celle que l'on va pratiquer juste au moment du réveil.

mon propos n'est pas de parler de ces techniques qui ont déjà été abondamment commentées sur ce forum mais plutôt de ce qui permet la réalisation de ces techniques c'est-à-dire l'état du stade1 qui va nous permettre de basculer en lucidité onirique. on pense généralement que c'est la pratique de la technique qui nous permet de basculer mais en réalité ce n'est pas le cas, la technique est une illusion, un jeu de miroirs, elle nous fait croire qu'en faisant ceci ou cela il va se passer quelque chose, que la "gestuelle" de la technique va permettre d'ouvrir la porte, il n'en est rien, en réalité la technique ne sert à rien ou presque mais... il faut bien commencer par quelque chose.

ce qui permet d'ouvrir la porte c'est notre capacité à nous trouver au bon endroit au bon moment lorsque l'on s'endort ou que l'on se réveille c'est-à-dire qu'il faut être capable de lire, de ressentir les signes hypnagogiques qui vont être une indication sur que la porte est ouverte et lorsque la porte est ouverte il suffit de rentrer a contrario ri lorsqu'elle est fermée toute notre agitation technique ne servira pas à grand-chose.

là encore on pourrait penser que les techniques ouvrent la porte mais il n'en est rien, la porte s'ouvre naturellement lorsque nous nous endormons et elle reste naturellement ouverte bien que sur un temps très court lorsque nous nous réveillons. et là encore le problème est que d'un côté nous nous endormons et de l'autre nous nous éloignons du sommeil.

Alors pourquoi pratiquer les techniques à quoi servent elles?

Parce qu'il est extrêmement difficile de détecter naturellement cet état d'ouverture, cette zone de franchissement qui est un entre-deux subtil. les techniques vont nous permettre de prendre conscience, de  nous familiariser à cette zone, puisqu'elle est difficile à ressentir les techniques nous permettent de nous en approcher un tant soit peu car sinon on s'endort et on se réveille point barre. les techniques sont comme une sorte d'agitation un peu ridicule devant une porte fermée mais puisque à un moment elle s'ouvre et que sans le savoir nous sommes devant à nous agiter alors éventuellement nous franchissons le seuil.

c'est là qu'intervient la différence principale entre techniques directes et indirectes, pratiquer les techniques sur un réveil est beaucoup plus facile car certes le temps de réaction doit être très court mais à ce moment-là même si l'on fait n'importe quoi ou presque Techniquement parlant la porte est encore ouverte et on peut la franchir assez facilement en automatique.

a contrario ri quand on s'endort c'est un autre monde, il devient beaucoup plus difficile de savoir quand la porte est ouverte et l'on peut s'agiter techniquement tant qu'on veut cela ne changera rien car L'endormissement va demander de ressentir l'ouverture c'est-à-dire l'État hypnagogique adéquat avec beaucoup plus de précisions et c'est pourquoi Michael Raduga  mais sérieusement les gens en garde lorsqu'ils veulent s'essayer aux techniques directes, on peut se casser les dents à essayer encore essayer sans jamais arriver à quelque chose.

La solution va consister à s'entraîner encore et encore sur les techniques au réveil afin de se familiariser avec cet état de zone propice et c'est seulement lorsqu'on commence à acquérir cette expérience de ressenti que l'on pourra un peu plus facilement tenter le coup à l'endormissement, les techniques qui vont alors être mises en œuvre sont exactement les mêmes ou presque même si sur le fond, elles sont tout à fait secondaires, seul notre capacité à ressentir l'État hypnagogique adéquat permet de basculer en WILD.
"We shall not cease from exploration, and the end of all our exploring will be to arrive where we started and know the place for the first time" T. S. Eliot

Hors ligne Sebastiii

  • Expérienceur de rêves
  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 11436
  • Sexe: Homme
  • Rêver en toute conscience, tel est le chemin 👍
    • Forum d'Attrape-songes
  • Mon journal des rêves:
Re : L'illusion des techniques de WILD
« Réponse #1 le: 05 juin 2022, 08:49:17 am »
0
Super topic, que j'ai commencé à lire hier et que j'ai finalisé ce matin et pendant la nuit, j'étais en train de te faire une réponse (mentalement) car je n'étais pas tout à fait d'accord avec toi et pour cause je n'avais pas encore lu la suite :)

Finalement, j'allais te réponde que les techniques sont là pour capter le bon moment, se sensibiliser et aussi grâce à elle maintenir une certaine conscience (critique latente) pour justement être attentif au moindre signe du bon moment 8)

D'ailleurs, je suis partie dans des explications basées sur mon expérience et ensuite que j'ai extrapolé sur les tiennes :)

En gros, c'est clair que c'est un travail de longe haleine pour détecter les HHs pour ceux qui ont du mal à les capter, franchement, je me demande même si certaines personnes n'en n'ont pas sur les 1ers cycles (ce qui m'étonne fortement, mais lorsque tu cherches à les attraper que tu ne ressens rien, mais plutôt sombre dans le sommeil, c'est une question que l'on peut se poser)

Par contre, après plusieurs cycles, c'est plus jouable, d'où l'intérêt de pratiquer et de pratiquer et de pratiquer :)

En technique direct, il me faut toujours 1H d'EMC avant d'atteindre les HHs (profondes) celles qui permettent de plonger en RL (tres proche du REM).
C'est bien 1H d'EMC alors si pendant cette fameuse heure, j'ai des pensées IRL, c'est du temps à ajouter à cette heure.

Je suis certain que d'autres naturellement ont besoin de moins d'une heure pour atteindre le bon état, le truc, c'est qu'une heure d'EMC, c'est hyper long et je me dis qu'avec la pratique de la méditation ça doit aider grandement, car en méditation, on est pas mal en EMC, d'ailleurs, de la remémo de rêve aussi permet de faire comme si on était en EMC de mon côté (remémo en mode détente et pas noter sur un smartphone ou un vocal).

J'en viens maintenant à ton expérience :)

L'hypothèse que j'ai, est la suivante :
Lorsque tu médites, tu passes en EMC pendant un paquet de temps (1h à 1h30 par ex), ce qui fait qu'après la méditation, l'utilisation de technique pour maintenir la conscience (en partie) permet le passage aux HH de plus en plus profondes d'une manière assez rapide, dans la demi-heure max même moins.

Si jamais tu ne faisais pas de méditation, l'accès aux HHs profondes ne se ferait pas aussi rapidement (après ça dépendra toujours des personnes encore une fois) alors que pourtant si on se laisse sombrer, le stade 1 et 2 sont assez rapides à atteindre.

Il m'arrive quand même par moment de faire une TD (technique directe) (bien plus rare que les TI) après une notification dans le REM, ça foire, car ça me réveille, mais cependant, après plusieurs minutes de rester en conscience, il se peut que ca WILD d'une façon complément consciente, tres souvent, il y a le mode, je ne "lâche" rien qui est là mentalement.

La détection du bon moment est vraiment le Graal à atteindre clairement dès que l'on a un peu d'expérience pour transformer cette detection en RL :)
Tout le monde peut y arriver
Découverte du RL en 2020 avec motivation et détermination, on évolue (n'étant pas un RLeur natif)👍
Mes expériences sur le monde du rêve avec les notifications ICI
Mon retour d'expérience sur le RL

Hors ligne Atil

Re : L'illusion des techniques de WILD
« Réponse #2 le: 05 juin 2022, 10:59:21 am »
0
En ce qui me concerne j'arrive trés facilement à voir plein de HH. Mais l'ennui c'est que, 9 fois sur 10, je n'ai conscience d'une HH que quand elle vient juste de se terminer. Comment être lucide dans un rêve alors que je ne suis même pas fichu d'être lucide dans une HH ?
--------#Atil------------

Hors ligne bfabrice

Re : L'illusion des techniques de WILD
« Réponse #3 le: 05 juin 2022, 17:36:56 pm »
+1
Citer

Par contre, après plusieurs cycles, c'est plus jouable, d'où l'intérêt de pratiquer et de pratiquer et de pratiquer
Oui et c'est là où je ne suis pas du tout d'accord avec Raduga ( on  a eu une discussion très polémique la dessus), car il pense que c'est jouable à l'endormissement le soir hors pour moi c'est une no way zone, notre psyché va juste sombrer dans le sommeil profond pour récupérer si on a un  sommeil relativement normal.
Par contre lors d'un WBTB après 3/4 cycles de sommeil on a plus besoin de S3/S4 et on peut commencer à jouer avec son sommeil.

Citer
En technique direct, il me faut toujours 1H d'EMC avant d'atteindre les HHs (profondes) celles qui permettent de plonger en RL (tres proche du REM).
C'est bien 1H d'EMC alors si pendant cette fameuse heure, j'ai des pensées IRL, c'est du temps à ajouter à cette heure.
Qu'est ce que tu entends par EMC ? etat modifié de conscience ok mais en quoi est il modifié ton état, qu'est ce que tu fais exactement pour le modifier?
de plus les HH ne sont pas proches du REM , elles sont proche de S2 mais peuvent rapidement créer du REM si on bascule par HH visuels sinon c'est plutôt de type ODE puis RL

Citer
Lorsque tu médites, tu passes en EMC pendant un paquet de temps (1h à 1h30 par ex), ce qui fait qu'après la méditation, l'utilisation de technique pour maintenir la conscience (en partie) permet le passage aux HH de plus en plus profondes d'une manière assez rapide, dans la demi-heure max même moins.

Si jamais tu ne faisais pas de méditation, l'accès aux HHs profondes ne se ferait pas aussi rapidement (après ça dépendra toujours des personnes encore une fois) alors que pourtant si on se laisse sombrer, le stade 1 et 2 sont assez rapides à atteindre.
c'est pas aussi clair, la méditation est un plus pour s'entrainer aux HH sans s'endormir et elle aide pour se détendre, calmer le mental pour éviter que surgisse l'insomnie par cogitation pot WBTB mais sauf plus rare cas de niveau méditatif très profond,elle ne fait rien de  plus , ce qui fait la différence est le senti du moment adéquat, le senti de la Zone de bascule et ce n'est pas que HH

Citer
En ce qui me concerne j'arrive trés facilement à voir plein de HH. Mais l'ennui c'est que, 9 fois sur 10, je n'ai conscience d'une HH que quand elle vient juste de se terminer. Comment être lucide dans un rêve alors que je ne suis même pas fichu d'être lucide dans une HH ?
Parce qu'elles ne servent pas à ça!
les HHs te permettent de sentir l'état propice à la bascule dans le rêve, peu importe que ce soit du son, du visuel, sensations, n'importe quoi, il faut juste sentir ce moment et hop on y va parce que la porte est ouverte et c'est là que les techniques ont un sens car elles vont t'entrainer à faire quelque chose au lieu de rien et si je dis qu'elles sont illusoires c'est parce qu'elles servent à franchir le seuil d'une porte ouverte, cad juste avancer d'un pas, pas bien compliqué sur le fond ;-)


 
"We shall not cease from exploration, and the end of all our exploring will be to arrive where we started and know the place for the first time" T. S. Eliot

Hors ligne bfabrice

Re : L'illusion des techniques de WILD
« Réponse #4 le: 05 juin 2022, 17:47:57 pm »
0
Autre chose, peut être le plus difficile à comprendre est que les HHs ne sont que des indicateurs, elles ne permettent pas de basculer et ne sont pas toujours propice à la bascule suivant à quel niveau d'enfoncement on est mais elles indiquent qu'il se passe quelque chose avec parfois un ressenti psychique plus ou moins fort et parfois pas, c'est la magie du stade1 , à ce moment là si l'on est suffisamment aguerri, on sait et/ou on sent que la porte est ouverte , et zou on franchit le seuil, avec des "techniques"  de franchissement de seuil comme se lever de son lit, focaliser sur un visuel, un son, ect, mais grosso modo les techniques servent  à avancer d'un pas, une fois qu'on a capté ça par la pratique ( un max), il n'y a plus de technique, tout ce qui compte c'est sentir l'ouverture et la franchir.
"We shall not cease from exploration, and the end of all our exploring will be to arrive where we started and know the place for the first time" T. S. Eliot

Hors ligne Sebastiii

  • Expérienceur de rêves
  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 11436
  • Sexe: Homme
  • Rêver en toute conscience, tel est le chemin 👍
    • Forum d'Attrape-songes
  • Mon journal des rêves:
Re : L'illusion des techniques de WILD
« Réponse #5 le: 05 juin 2022, 20:15:43 pm »
0
Oui et c'est là où je ne suis pas du tout d'accord avec Raduga ( on  a eu une discussion très polémique la dessus), car il pense que c'est jouable à l'endormissement le soir hors pour moi c'est une no way zone, notre psyché va juste sombrer dans le sommeil profond pour récupérer si on a un  sommeil relativement normal.
Par contre lors d'un WBTB après 3/4 cycles de sommeil on a plus besoin de S3/S4 et on peut commencer à jouer avec son sommeil.
Il y a surement des personnes pour qui ca serait possible mais à mon avis ce n'est pas du tout la majorité et je te rejoins sur cette polémique du coup 8)

Citer
Qu'est ce que tu entends par EMC ? etat modifié de conscience ok mais en quoi est il modifié ton état, qu'est ce que tu fais exactement pour le modifier?
Principalement, c'est soit :
- Carrément dormir, mais là, je lâche tout et donc je dors carrément et 1h après ma phase REM arrive que ce sont en début de nuit ou en fin de nuit, c'est pareil, c'est clair sur le bandeau et clair lorsque j'utilise mon soft pour les notifs lors du REM.

- La technique de revisiter ses rêves (en gros de la rememo) mais de façon calme en faisant : "Tiens, et si j'avais fait ça au lieu de faire ça", en faite ça me replonge un peu dans l'état du rêve sans REM ce qui permet de changer d'onde cérébrale, ça marche aussi si je me remémore un film ou une série, car je passe dans d'autres ondes cérébrales, mais aussi lorsque j'évite de penser au train-train au taf, etc., là, ça rejoint la méditation, un focus sur soi (je n'aime pas trop compter parce que ça me maintient trop éveillé) donc en gros, c'est de calmer mes pensées et ça permet de taper dans le quota de l'heure.

C'est principalement ça, et je pense que lorsque je descends mes ondes, il y a un truc qui se passe, et là, je vais vers un cocktail chimique dans le cerveau, mélatonine ou autre, mais il faut clairement ce truc et je crois que ce cocktail bien, il varie selon les gens, certain ça va prendre 20 minutes et d'autres plus longtemps.

Effectivement, tu as raison de me poser la question, il faut que je passe par différent stade EMC mais en allant vers le bas.

Citer
de plus les HH ne sont pas proches du REM , elles sont proche de S2 mais peuvent rapidement créer du REM si on bascule par HH visuels sinon c'est plutôt de type ODE puis RL
Je comprends la théorie, mais ça ne se met pas en pratique de mon côté, les HHs principalement auditifs ou visuels, c'est tres proches du REM, ou même si c'est elle qui le crée, c'est 1H après une descente sans interruption ou un peu plus si j'ai des ondes lié à l'état réveillé de la journée (ondes bêta)

Citer
c'est pas aussi clair, la méditation est un plus pour s'entrainer aux HH sans s'endormir et elle aide pour se détendre, calmer le mental pour éviter que surgisse l'insomnie par cogitation post WBTB mais sauf plus rare cas de niveau méditatif très profond, elle ne fait rien de plus, ce qui fait la différence est le senti du moment adéquat, le senti de la Zone de bascule et ce n'est pas que HH
Ok, ici, je pense que si j'arrivais à bien méditer, j'arriverai à descendre mes ondes correctement et au bout d'une heure, il y aura le cocktail qui se sera mis en place pour atteindre des HH et REM.
En tout cas, ça ressemble à ce que j'arrive à faire sous forme de remémo, puis un peu calmer les pensées, puis remonter un petit peu pour ramener la conscience, mais pas trop.
Mais finalement, tres souvent, je sombre sans avoir vu aucune HH ou alors des bribes qui vient de mes pensées, mais pas net, rien à voir avec celle que j'arrive à voir pour le WILD bien plus net et tres proche du REM (je dis tres proche, car ça fera 1H ou un peu plus de descente)

C'est pour ça que si j'arrivais directement à voir des HH de stade1/2 (là c'est moins d'une heure logiquement) et par la théorie, arriver à basculer ce qui n'est pas le cas et on pourrait se dire que l'on pourrait faire ça des le début de la nuit, mais non il y a autre chose clairement :)
Tout le monde peut y arriver
Découverte du RL en 2020 avec motivation et détermination, on évolue (n'étant pas un RLeur natif)👍
Mes expériences sur le monde du rêve avec les notifications ICI
Mon retour d'expérience sur le RL

Hors ligne Atil

Re : L'illusion des techniques de WILD
« Réponse #6 le: 05 juin 2022, 21:08:11 pm »
+1
- La technique de revisiter ses rêves (en gros de la rememo) mais de façon calme en faisant : "Tiens, et si j'avais fait ça au lieu de faire ça", en faite ça me replonge un peu dans l'état du rêve sans REM ce qui permet de changer d'onde cérébrale, ça marche aussi si je me remémore un film ou une série, car je passe dans d'autres ondes cérébrales, mais aussi lorsque j'évite de penser au train-train au taf, etc.,

Chacun a un fonctionnement distinct.
Moi quand je fais ça, ça me conduit trés vite vers des HH qui scénarisent ce à quoi j'ai pensé... puis à des rêves qui en font autant.
Mais si je n'arrive pas à rester lucide pendant les HH enfoncées, je n'arriverai pas à être lucide dans les rêves qui vont suivre.
Car je n'arrive pas à faire de séparation de type "Rduga" (jamais réussi en 45 ans). Je ne parviens à effectuer des WILD qu'en partant d'une HH enfoncée que je suis jusqu'à ce qu'elle débouche sur un rêve.
--------#Atil------------

En ligne Mog

  • Onironaute aguerri
  • ****
  • Messages: 1093
  • Sexe: Femme
Re : L'illusion des techniques de WILD
« Réponse #7 le: 05 juin 2022, 21:38:19 pm »
+1
Merci pour ce post, c'est très intéressant, même si ça reste encore un peu oscure pour moi, par manque d'expérience je pense. En ce moment, je voulais commencer à m'orienter vers des tests de WILD, pour essayer de multiplier les RLs tout simplement pour m'entrainer une fois lucide à toute sortes de choses "basiques" pour un RLeur (stabiliser le rêve, augmenter la lucidité, ou la luminosité, shifter de décor etc...).

Citer
Oui et c'est là où je ne suis pas du tout d'accord avec Raduga ( on  a eu une discussion très polémique la dessus), car il pense que c'est jouable à l'endormissement le soir hors pour moi c'est une no way zone, notre psyché va juste sombrer dans le sommeil profond pour récupérer si on a un  sommeil relativement normal.
Par contre lors d'un WBTB après 3/4 cycles de sommeil on a plus besoin de S3/S4 et on peut commencer à jouer avec son sommeil.

Je ne pense pas avoir assez d'expérience pour que ce soit significatif, mais en regardant mes RLs, les 3 WILD que j'ai pu faire et identifier en tant que tel sont survenus à l'endormissement. C'est doute pas assez pour en conclure quoi que ce soit, mais du coup ça me pose question. Je devrais peut-être mettre mon énergie sur les essais de WILD après un bon WBTB.

Citer
il faut être capable de lire, de ressentir les signes hypnagogiques qui vont être une indication sur que la porte est ouverte et lorsque la porte est ouverte il suffit de rentrer a contrario ri lorsqu'elle est fermée toute notre agitation technique ne servira pas à grand-chose
Là est toute la difficulté, c'est ce que j'essaie de faire ces derniers temps, essayer de détecter ce fameux moment où la bascule est possible. Pour le moment, j'ai l'impression que quand je deviens lucide à l'endormissement c'était juste un bon coup de bol : je n'ai pas l'impression de maîtriser grand chose de la "bascule".

Merci à chacun pour vos partages d'expérience, c'est une aide précieuse  8).

Hors ligne Sebastiii

  • Expérienceur de rêves
  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 11436
  • Sexe: Homme
  • Rêver en toute conscience, tel est le chemin 👍
    • Forum d'Attrape-songes
  • Mon journal des rêves:
Re : L'illusion des techniques de WILD
« Réponse #8 le: 06 juin 2022, 10:37:56 am »
0
Chacun a un fonctionnement distinct.
Clairement 8)

Citer
Moi quand je fais ça, ça me conduit trés vite vers des HH qui scénarisent ce à quoi j'ai pensé... puis à des rêves qui en font autant.
Est-ce du fait de ton côté artistique ? De voir ou imaginer les choses pour être dessiné, vu que tu dessines hyper bien 8)

Citer
Mais si je n'arrive pas à rester lucide pendant les HH enfoncées, je n'arriverai pas à être lucide dans les rêves qui vont suivre.
Il y a certainement autre chose, d'après ma propre analyse, pourquoi il me faut 1h pour RLer, c'est forcément physiologique, car la détente est assez rapide de mon côté, donc c'est possible que tu as bien des HHs mais qu'il faut un truc en plus !

Citer
Car je n'arrive pas à faire de séparation de type "Raduga" (jamais réussi en 45 ans). Je ne parviens à effectuer des WILD qu'en partant d'une HH enfoncée que je suis jusqu'à ce qu'elle débouche sur un rêve.
Oui, ça rejoins le côté physiologique surement déclenché/lié aux ondes du cerveau, c'est flagrant avec le FFA, il ne fait rien que relaxer à différent moment de la nuit, mais dans le bon moment alors que je suis réveillé, mais encore proche de la phase, bam, ça permet de la rattraper et l'instant d'après, si c'est plus le moment, il n'y a rien à faire !

Quand on aura la recette du RL :) ça sera formidable :)
Tout le monde peut y arriver
Découverte du RL en 2020 avec motivation et détermination, on évolue (n'étant pas un RLeur natif)👍
Mes expériences sur le monde du rêve avec les notifications ICI
Mon retour d'expérience sur le RL

Hors ligne Atil

Re : L'illusion des techniques de WILD
« Réponse #9 le: 06 juin 2022, 15:02:09 pm »
0

Est-ce du fait de ton côté artistique ? De voir ou imaginer les choses pour être dessiné, vu que tu dessines hyper bien 8)

C'est une hypothèse plausible.


Il y a certainement autre chose, d'après ma propre analyse, pourquoi il me faut 1h pour RLer, c'est forcément physiologique, car la détente est assez rapide de mon côté, donc c'est possible que tu as bien des HHs mais qu'il faut un truc en plus !

Quand j'embarque consciemment dans une HH il arrive souvent que celle-ci, au bout de quelques disaines de secondes, devienne instable et fait n'importe quoi. Dans ce cas c'est foutu et je n'arrive pas à aller plus loin. Il faut qu'elle reste stable assez longtemps, ou que je parvienne à la stabiliser, pour avoir une chance d'aller jusqu'au rêve lucide.
Reste à savoir pourquoi certaines HH sont stables et d'autres non.


Oui, ça rejoins le côté physiologique surement déclenché/lié aux ondes du cerveau, c'est flagrant avec le FFA, il ne fait rien que relaxer à différent moment de la nuit, mais dans le bon moment alors que je suis réveillé, mais encore proche de la phase, bam, ça permet de la rattraper et l'instant d'après, si c'est plus le moment, il n'y a rien à faire !

Quand on aura la recette du RL :) ça sera formidable :)

Probablement que ce n'est pas une seule zone du cerveau qui doit être mise dans l'état adéquat mais plusieurs qui doivent l'être en même temps. Ca complique tout.
Lors des RL on sait que plusieurs zones sont ainsi réactivées :
-Cortex préfrontal orbito-frontal fronto-polaire (esprit critique pour analyser le rêve ?).
-Cortex pariétal latéral / Précuneus (rêveries, conscience de soi permettant de se voir à la 1ere personne dans un corps onirique ?).
-Cortex temporo-pariétal / gyrus supramarginal (conscience du corps  dans l'espace ? mémorisation des rêves ?).
--------#Atil------------

Hors ligne bfabrice

Re : L'illusion des techniques de WILD
« Réponse #10 le: 06 juin 2022, 16:03:05 pm »
+1
Citer
- Carrément dormir, mais là, je lâche tout et donc je dors carrément et 1h après ma phase REM arrive que ce sont en début de nuit ou en fin de nuit, c'est pareil, c'est clair sur le bandeau et clair lorsque j'utilise mon soft pour les notifs lors du REM.
oui enfin c'est pas vraiment de l'état modifié de conscience même si la définition est difficile à donner.

Citer
Je comprends la théorie, mais ça ne se met pas en pratique de mon côté, les HHs principalement auditifs ou visuels, c'est tres proches du REM, ou même si c'est elle qui le crée, c'est 1H après une descente sans interruption ou un peu plus si j'ai des ondes lié à l'état réveillé de la journée (ondes bêta)
Après un WBTB il n'y a plus quasi plus de sommeil profond donc oui les HHs sont proches du REM  mais on passe inévitablement par du S2, on ne s'endort pas dans du REM, théoriquement certes mais on peut rapidement basculer dans du REM d'où l'impression de ne pas avoir de S2.

Citer
Ok, ici, je pense que si j'arrivais à bien méditer, j'arriverai à descendre mes ondes correctement et au bout d'une heure, il y aura le cocktail qui se sera mis en place pour atteindre des HH et REM.
Si tu arrives à atteindre un état méditatif relativement avancé alors tu passes en Théta ( majoritaire) d'où les HHs, ça ne veut pas dire qu'on peut wilder mais ça aide, c'est sur.

Citer
C'est pour ça que si j'arrivais directement à voir des HH de stade1/2 (là c'est moins d'une heure logiquement) et par la théorie, arriver à basculer ce qui n'est pas le cas et on pourrait se dire que l'on pourrait faire ça des le début de la nuit, mais non il y a autre chose clairement :)
les HHs sont toujours de stade 1, après on dort donc ce n'est plus des HHs  même si dans les états HH très avancés, on doit être limite stade 2.

Citer
Car je n'arrive pas à faire de séparation de type "Rduga" (jamais réussi en 45 ans). Je ne parviens à effectuer des WILD qu'en partant d'une HH enfoncée que je suis jusqu'à ce qu'elle débouche sur un rêve.
Et pourtant @Atil  il est bien plus facile et simple de basculer à la Raduga que de laisser le processus HH aller jusqu'au rêve mais il faut maitriser le "geste technique" de la bascule et cela tu dois l'apprendre en t'entrainant en  T.indirectes.

Citer
Je devrais peut-être mettre mon énergie sur les essais de WILD après un bon WBTB.
ça c'est clair @Mog !

Citer
Là est toute la difficulté, c'est ce que j'essaie de faire ces derniers temps, essayer de détecter ce fameux moment où la bascule est possible. Pour le moment, j'ai l'impression que quand je deviens lucide à l'endormissement c'était juste un bon coup de bol : je n'ai pas l'impression de maîtriser grand chose de la "bascule".

Attention" l'illusion" des techniques   se découvre à partir d'un certain niveau de pratique mais pour quelqu'un de peu expérimenté , il est de loin préférable de se concentrer  sur les fondamentaux techniques sinon il ne va pas se passer grand chose, ce fameux senti dont je parle demande quand même un gros travail en amont et c'est seulement après beaucoup de pratique qu'on commence à ressentir ce phénomène sinon oui ça va tenir du coup de bol mais le coup de bol ne fait pas avancer.

Citer
Quand j'embarque consciemment dans une HH il arrive souvent que celle-ci, au bout de quelques disaines de secondes, devienne instable et fait n'importe quoi. Dans ce cas c'est foutu et je n'arrive pas à aller plus loin. Il faut qu'elle reste stable assez longtemps, ou que je parvienne à la stabiliser, pour avoir une chance d'aller jusqu'au rêve lucide.
Reste à savoir pourquoi certaines HH sont stables et d'autres non.
La stabilité des HHs est directement liée au niveau d'enfoncement, plu on se rapproche du sommeil sans sombrer complètement plus elles sont stables et c'est compliqué de se retrouver à cette endroit là

Citer
Lors des RL on sait que plusieurs zones sont ainsi réactivées :
-Cortex préfrontal orbito-frontal fronto-polaire (esprit critique pour analyser le rêve ?).
-Cortex pariétal latéral / Précuneus (rêveries, conscience de soi permettant de se voir à la 1ere personne dans un corps onirique ?).
-Cortex temporo-pariétal / gyrus supramarginal (conscience du corps  dans l'espace ? mémorisation des rêves ?).
oui mais l'approche technique  extérieur et scientifique   en tant qu'expérimenteur  ça ne nous sert à rien, même les ondes cérébrales ne sont qu'une vague indication de ce qu'il se passe in situ. Il faut faire attention à ne pas mélanger les cartes.

"We shall not cease from exploration, and the end of all our exploring will be to arrive where we started and know the place for the first time" T. S. Eliot

Hors ligne Sebastiii

  • Expérienceur de rêves
  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 11436
  • Sexe: Homme
  • Rêver en toute conscience, tel est le chemin 👍
    • Forum d'Attrape-songes
  • Mon journal des rêves:
Re : L'illusion des techniques de WILD
« Réponse #11 le: 06 juin 2022, 19:22:42 pm »
0
oui enfin c'est pas vraiment de l'état modifié de conscience même si la définition est difficile à donner.
Exacte, c'est une descente automatique, là, où il faudrait arriver à le faire en conscience, ce que je veux dire c'est pour arriver au même résultat, il faut une descente progressive qui doit varier en fonction des personnes :)
Bien évidement, il ne faut pas parler du SLP, qui lui est logiquement plus là après quelques cycles de sommeil, mais ça n'empêche que l'heure, que ce soit au 1er cycle ou au dernier, c'est toujours 1H de mon côté, c'est assez curieux quand même.

Les narcoleptiques c'est la seconde, c'est encore plus curieux :-[

Citer
Après un WBTB il n'y a plus quasi plus de sommeil profond donc oui les HHs sont proches du REM mais on passe inévitablement par du S2, on ne s'endort pas dans du REM, théoriquement certes mais on peut rapidement basculer dans du REM d'où l'impression de ne pas avoir de S2.
Entièrement d'ac, mais à mon niveau, c'est possible après cette fameuse heure, c'est ça qui est fou, on pourrait se dire, que ca arrive plus vite vers la fin de nuit.
Et ce n'est pas de l'AS, mais je vois bien par le timing lorsque je sors d'un RL, il s'est passé un peu plus d'une heure !

Citer
Si tu arrives à atteindre un état méditatif relativement avancé alors tu passes en Théta ( majoritaire) d'où les HHs, ça ne veut pas dire qu'on peut wilder mais ça aide, c'est sur.
Il y a un truc quand meme, lorsque je me suis couché tres tard, j'ai eu une secousse hypnique, et lorsque j'ai capté que j'ai bougé, j'ai vu qu'elle était accompagné d'une HH, et là c'etait tres rapide au niveau timing mais pas de quoi plonger en RL, en gros, un truc m'arrivait en pleine tronche, et j'ai tenté de l'éviter et ça a donné cette secousse, donc il y a peut-être aussi un facteur grosse fatigue qui permet d'arriver plus vite aux HHs ou alors plus rapidement entre SLL1 et SLL2 ;)

Citer
les HHs sont toujours de stade 1, après on dort donc ce n'est plus des HHs  même si dans les états HH très avancés, on doit être limite stade 2.
Ok, donc elles doivent arriver rapidement et je ne les captes pas car je suis deja trop endormie alors !

Citer
La stabilité des HHs est directement liée au niveau d'enfoncement, plu on se rapproche du sommeil sans sombrer complètement plus elles sont stables et c'est compliqué de se retrouver à cette endroit là
C'est celle que j'arrive à choper rarement lors d'un WILD (après 1h de descente).

En tout cas, merci pour tes retours, on va finir par tout démêler :)
Tout le monde peut y arriver
Découverte du RL en 2020 avec motivation et détermination, on évolue (n'étant pas un RLeur natif)👍
Mes expériences sur le monde du rêve avec les notifications ICI
Mon retour d'expérience sur le RL

En ligne Mog

  • Onironaute aguerri
  • ****
  • Messages: 1093
  • Sexe: Femme
Re : L'illusion des techniques de WILD
« Réponse #12 le: 06 juin 2022, 20:34:30 pm »
0

Citer
Je devrais peut-être mettre mon énergie sur les essais de WILD après un bon WBTB.
ça c'est clair @Mog !

Citer
Là est toute la difficulté, c'est ce que j'essaie de faire ces derniers temps, essayer de détecter ce fameux moment où la bascule est possible. Pour le moment, j'ai l'impression que quand je deviens lucide à l'endormissement c'était juste un bon coup de bol : je n'ai pas l'impression de maîtriser grand chose de la "bascule".

Attention" l'illusion" des techniques   se découvre à partir d'un certain niveau de pratique mais pour quelqu'un de peu expérimenté , il est de loin préférable de se concentrer  sur les fondamentaux techniques sinon il ne va pas se passer grand chose, ce fameux senti dont je parle demande quand même un gros travail en amont et c'est seulement après beaucoup de pratique qu'on commence à ressentir ce phénomène sinon oui ça va tenir du coup de bol mais le coup de bol ne fait pas avancer.


Ok, merci pour les précisions. C'est sûr que pour le moment, tout ça, ça me parait difficile à comprendre. On verra dans un an ou deux où j'en suis  ;) !! En attendant, je vais quand même tenter des trucs, ça ne peut pas faire de mal. Cette nuit j'ai voulu me concentrer sur un WILD après un WBTB mais je pense que je ne me réveille pas assez pendant ce moment, (juste quelques minutes) du coup je replonge assez vite dans un sommeil classique.

 

Page générée en 0.66 secondes avec 40 requêtes.