Bienvenue, Invité
04 février 2023, 15:59:44 pm 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 3 25003
RL : 3 13234
FE : 2 2566
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Un peu de lecture sur les expériences du RL avec le Best-of des rêves lucides de 2021, cliquez > ICI <

Auteur Sujet: [Discussion] Rôle de la mémoire dans le MILD et AS  (Lu 2297 fois)

Hors ligne SOMNUS

[Discussion] Rôle de la mémoire dans le MILD et AS
« le: 26 août 2016, 11:06:02 am »
0
Bonjour.
Sur un forum anglophone, je suis tombé sur un fil concernant le MILD et logiquement aussi les AS. En fait, l'auteur explique d'abord la méthode MILD, comment elle marche et comment s'y prendre. Mais plus particulièrement, il mentionne quelque chose à quoi personnellement je ne prêtais pas assez d'attention jusqu’à présent. A savoir le rôle de la mémoire comme telle, plus exactement de la mémoire prospective dans le MILD.

According to a recent study, chances are that people with better prospective memory would become better at MILD. The point I’m trying to make it is that MILD is just a name given to the exercise of remembering you want to become lucid. The work behind it, is prospective memory, or the kind of memory that allows you to remember things in the future.

L'auteur remarque ce que déjà LaBerge en dit et poursuit avec un petit tutoriel en donnant d'autres pistes comment augmenter et exercer ce type particulier de la mémoire. Il indique aussi un site qui peut servir dans ce but (https://www.random.org/lists/ ) mais que je n'ai pas eu encore le temps de tester.

Si ça vous intéresse, vous pouvez lire par vous-mêmes ici : http://www.dreamviews.com/wiki/MILD-Tutorial

Pour ce qui me concerne personnellement, je suis quelqu'un qui apprend plutôt facilement, qui retient sans gros problèmes mais dont justement la mémoire prospective est très très mauvaise (sans être pourtant quelqu'un avec la tête dans la lune, comme on dit). En même temps, on dirait que les AS n'ont aucun effet sur moi et je n'ai jamais réussi un MILD, alors que j'ai réussi d'autres techniques. Je me demande donc si, dans mon cas, le problème ne consiste (au moins pour une partie) dans cette très mauvaise mémoire prospective et que, peut-être, si je la travaille, cela pourrait avoir de bonnes incidences sur la chance de réussir des MILD et d'autre techniques liées à l'AS.

Je soumets cette réflexion à votre discernement en espérant d'avoir quelques lumières sur ce sujet de votre part car, je me pose la question suivante : S'il est vrai qu'on peut dire que le MILD est une forme d'exercice de la mémoire prospective il est clair qu'il s'agisse d'un autre mode de fonctionnement de cette dernière :  la projetée dans l'état de rêve apporte une difficulté supplémentaire particulière étant donné qu'il s'agit là d'un autre état de conscience que l'état éveillé. Cette projection doit donc réussir à franchir la barrière qui sépare ces deux état et ceci de façon très radicale, comme nous le savons tous.

Merci de m'avoir lu.
Iktomi : 4 — Iktomi : 2

JR de SOMNUS

Hors ligne fillc.hlielos

Re : Rôle de la mémoire dans le MILD et AS
« Réponse #1 le: 26 août 2016, 13:41:52 pm »
0
bonjour Somnus
cela m'intéresse beaucoup... ainsi que les résultats de tes tests...
 
Citer
et poursuit avec un petit tutoriel en donnant d'autres pistes comment augmenter et exercer ce type particulier de la mémoire. Il indique aussi un site qui peut servir dans ce but (https://www.random.org/lists/ ) mais que je n'ai pas eu encore le temps de tester.
et les précisions que tu serais en mesure de donner...en français

merci pour ce qui sera possible !

Après xxx tentatives, J'ai hélas, renoncé à l'anglais ... et j'ai oublié ce que j'en avais appris...
"L'échec n'existe pas : il n'existe que des façons de ne pas encore réussir..." Kévin Finel

TU ES CE QUE TU CROIS !

 

Page générée en 0.605 secondes avec 33 requêtes.