Bienvenue, Invité
01 février 2023, 11:17:20 am 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 6 24970
RL : 1 13228
FE : 0 2563
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Pour participer aux nombreux sondages du forum, cliquez > ICI <

Auteur Sujet: [Livre] Lovecraft - les contrées du rêve et Kadath  (Lu 2547 fois)

Hors ligne Zarly

[Livre] Lovecraft - les contrées du rêve et Kadath
« le: 27 juin 2011, 11:14:27 am »
0
Les Contrées du rêve


Broché: 304 pages

Présentation de l'éditeur

Avant le célèbre Mythe de Chtulhu, H.P. Lovecraft a créé tout un univers onirique inspiré des oeuvres de Lord Dunsany, une contrée sauvage et magique peuplée de démons et de merveilles, de rêveurs perdus au milieu de leurs cauchemars dont son héros, Randolph Carter en tête. Cet univers est devenu l'une des oeuvres fondatrices de la Fantasy.
Ce recueil regroupe tous les textes, dans une traduction intégralement nouvelle ; textes qui, au fil des années, ont inspiré de nombreuses oeuvres dont l'excellent Sandman de Neil Gaiman.

Biographie de l'auteur

Howard Phillips Lovecraft (1890-1937) occupe une place singulière dans l'histoire des littératures de l'imaginaire. Créateur halluciné d'une cosmogonie imaginaire peuplée de créatures monstrueuse au statut quasi divin, il s'est efforcé dans ses écrits de dévoiler une réalité indicible, terrifiante de par sa cohérence même, un univers mythologique fait de mystère et d'épouvante dont le Necronomicon, livre imaginaire et maudit, est l'ouvrage de référence.

SOMMAIRE DU RECUEIL

La Quête d'Iranon:

Celephais
L'Étrange maison haute dans la brume
Polaris
La Malédiction de Sarnath
Les Chats d'Ulthar
Les Autres Dieux
Hypnos
Azatoth

Démons et Merveilles:


Le Témoignage de Randolph Carter
La Quête onirique de Kadath l'Inconnue
La Clé d'argent
À Travers les Portes de la clé d'argent
Démons et Merveilles parus en poche chez 10/18

Kadath, le guide de la cité Inconnue - D'après l'oeuvre de H.P. Lovecraft


Relié: 164 pages

Présentation de l'éditeur

David Camus, Mélanie Fazi, Raphaël Granier de Cassagnac et Laurent Poujois, quatre auteurs pour rendre hommage au talent et à l imagination fondatrice du grand écrivain américain Howard Philip Lovecraft.
Dans un guide magnifiquement illustré par Nicolas Fructus, ils nous font partager quatre récits se déroulant à Kadath, la ville mythique rêvée, mais très peu décrite par Lovecraft dans ses nouvelles parlant des Contrées du Rêve.
À travers les quatre nouvelles, le lecteur suivra les péripéties de plusieurs héros dont Randolph Carter, héros des romans de Lovecraft, tous à la recherche et à la découverte de Kadath.
Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité.
Méthode WILD VISU

Hors ligne A-S

Re : [Livre] Lovecraft - les contrées du rêve et Kadath
« Réponse #1 le: 27 juin 2011, 17:26:13 pm »
0
Merci, il a l'air magnifique ce livre sur Kadath. C'est vrai que Lovecraft la décrit très peu cette ville qu'il recherche pourtant dans ses rêves.
Les oeuvres de lovecraft sont des grands classiques de l'horreur-fiction, son oeuvre a depuis été largement copiée, pillée, utilisée par d'autres auteurs et au cinéma. Mais quand on revient aux sources et qu'on réalise à quel point c'était une oeuvre unique et orginale à l'époque où il l'a écrite, et surtout qu'il a puisé une grande part de ces horreurs dans ses propres cauchemars, ça fait frissonner d'effroi. J'espère n'avoir jamais de rêves de ce type.

Hors ligne Zarly

Re : [Livre] Lovecraft - les contrées du rêve et Kadath
« Réponse #2 le: 18 juillet 2012, 09:56:18 am »
0
Je tombe souvent sur des librairies d'occasions ou j'achète pas mal de livre de poche.
Il y a souvent des livres de Lovecraft mais j'ai jamais réussi à tomber sur ceux qui appartiennent aux cycles de rêve, tels que les Chats d'Ulthar!
Dernièrement, je cherchai désespérément Dagon ou l'on retrouvai une bonne partie des nouvelles qui m'intéressai et puis, j'ai craqué,
Finalement, j'ai commandé les contrées du rêve qui arrive chez moi demain et comme ça, j'aurai tout dans un seul livre ;)

Et pour ceux qui possède un ipad et qui aimerai se procurer le livre numérique de Kadath, je vous fais suivre ce lien ou vous trouverez quelques vidéos superbes

http://www.unsimpleclic.com/4-videos-pour-kadath_18855.html
Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité.
Méthode WILD VISU

Hors ligne SDE

  • Rêveur actif
  • *
  • Messages: 323
  • Sexe: Femme
Re : [Livre] Lovecraft - les contrées du rêve et Kadath
« Réponse #3 le: 06 août 2012, 22:10:09 pm »
0
Les nouvelles de Lord Dunsany ont inspiré Lovecraft et la quête de Kadath ! Et elles sont rééditées depuis quelques années.

Hors ligne Larchateur

Re : [Livre] Lovecraft - les contrées du rêve et Kadath
« Réponse #4 le: 14 août 2012, 03:33:35 am »
0
Je suis entrain de lire «Démons et merveilles», bien que je m'y perds un peu dans ses descriptions, je trouve fascinant l'univers qu'il nous présente. Je n'suis pas rendu très loin dans la lecture,
Spoiler pour :
Carter vient d'ouvrir l'ultime porte et ce fait révéler les secrets du monde par Yog-Sothoth «le tout en un et un en tout»,
mais plus j'en découvre plus j'ai le gout d'en lire!
Fais un test de réalité!

Hors ligne SDE

  • Rêveur actif
  • *
  • Messages: 323
  • Sexe: Femme
Re : [Livre] Lovecraft - les contrées du rêve et Kadath
« Réponse #5 le: 14 août 2012, 13:11:48 pm »
0
J'ai rencontré Yog-Sothoth mais par contre Kadath est difficile d'accès car se trouvant au-delà des Terres Crépusculaires d'Inquanok, que je n'ai pas réussi à traverser, rien que de les atteindre, et de les regarder, cela me donnait envie de mourir de tristesse.

Yog-Sothoth 1)
http://ardenne-informatique.com/~nyarlathotep/reves/2006-10-20.htm

Yog-Sothoth 2)
http://ardenne-informatique.com/~nyarlathotep/reves/2012-08-6.htm


Hors ligne Mickael

  • Nouveau songeur
  • Messages: 3
Re : [Livre] Lovecraft - les contrées du rêve et Kadath
« Réponse #6 le: 11 janvier 2013, 01:46:01 am »
0
je l'ai decouvert il y a 1 mois, une honte de m'y prendre aussi tard mais après avoir le sentiment d'épuiser le monde vidéoludique, je n'avait d'autres choix que de chercher dû coter de la littérature, et je ne suis pas déçu

Re : [Livre] Lovecraft - les contrées du rêve et Kadath
« Réponse #7 le: 27 novembre 2017, 12:45:29 pm »
0
J'allais créer un nouveau topic sur Lovecraft, plus général, mais finalement je pense que celui-ci fera l'affaire.

Tout le monde ici devrait lire cet auteur car il accordait une importance immense à ses rêves et aux mondes qu'ils permettaient d'entrevoir.

Déjà là je relis "Beyond the wall of sleep" (Par-delà le mur du sommeil) et rien qu'en incipit (premier paragraphe), ce qu'on lit est énorme. Étant donné que je ne trouve pas le texte en français, voici l'audiobook :

! No longer available
(L'incipit s'arrête à 1:50.)

Hors ligne yapuka

  • Rêveur confirmé
  • ***
  • Messages: 531
  • Mon journal des rêves:
    32 RL au compteur.
Re : [Livre] Lovecraft - les contrées du rêve et Kadath
« Réponse #8 le: 29 novembre 2017, 07:23:57 am »
0
H.P Lovecraft est pour moi une frustration.
Il fait partie de ces auteurs que l'on voudrait aimer mais que l'on n'aime pas spécialement.
Je ne me suis pourtant pas laissé abattre et ai lu plusieurs bouquins ("L'appel de Cthulhu", "L'abomination de Dunwich", "Le cauchemar d'Innsmouth", le début du "Monstre sur le seuil"), mais rien à faire. Je n'accroche pas à l'univers, peut-être parce qu'on en dit tellement de bien qu'on est finalement déçu.
Nombreux sont les gens qui disent avoir ressenti une frousse pas possible, que l'univers est cauchemardesque... alors qu'au final, absolument pas. Ce qui est censé faire peur est qu'il ne décrit pas le monstrueux, on est toujours dans le vague "l'indicible horreur" etc.
Perso, il me faut plus que ça pour que je puisse ressentir quelque chose.

Aux Utopiales de cette année, il y avait justement une conférence sur H.P Lovecraft. J'y suis évidemment allée pour peut-être accrocher davantage, pour qu'on me donne des clefs que je n'avais possiblement pas comprises.
Tout ça pour entendre, de la part des fervents admirateurs de Lovecraft que "J'y ai longuement réfléchi, je suis un fan inconditionnel, et pourtant ça ne fait pas spécialement peur, ce n'est pas spécialement bien écrit. Je ne sais pas pourquoi j'aime."
Je n'en suis donc pas ressortie changée.

Je tenterai tout de même un de ses bouquins sur le thème du rêve. Si ça me plait, tant mieux, si ça me déplait, tant pis, ça sera le dernier.


Edit rajout : Malgré leurs incompréhensions de pourquoi cet amour, cette passion, tous ont reconnu le sens indéniablement accrocheur de ses incipit.

Re : [Livre] Lovecraft - les contrées du rêve et Kadath
« Réponse #9 le: 29 novembre 2017, 13:42:18 pm »
0
Déjà y a un truc qui me choque, pourquoi on "voudrait aimer" des auteurs ? Pour rentrer dans la norme ou parce que tu ressens quelque chose d'unique dans l'œuvre sans parvenir à y accéder ? Parce que franchement, si c'est la première, te fatigue pas. Personne ne te force à aimer des auteurs. En ce qui me concerne, je m'efforce un maximum à faire lire voire à essayer de convaincre quelqu'un de la qualité d'un livre, d'un auteur ou d'une nouvelle, mais jamais à faire aimer. Je considère Stephen King comme l'un de plus grands écrivains du XXe-XXIe siècle et l'avenir me donnera raison, point barre (m'enfin, je sais pas si c'est nécessaire, il est déjà auréolé de son vivant). Plusieurs membres ici trouvent certains livres de King bof (y compris toi) et ça ne me fait absolument rien.

Il existera toujours des personnes qui n'aimeront pas La joconde, ou Mozart et Beethoven. Donc bon.

Quand tu dis que t'as lu plusieurs bouquins, c'était à chaque fois des recueils de nouvelles ? Parce que j'estime qu'il faut en lire plusieurs à la suite pour être sous le charme.

Citer
Ce qui est censé faire peur est qu'il ne décrit pas le monstrueux, on est toujours dans le vague "l'indicible horreur" etc.

Faux.

Oui, il tartine ses pages de "indicible", "innommable", "inimaginable", mais la ligne d'après, il le dit, il le nomme, et il l'imagine. :D C'est une technique littéraire qui fonctionne et qui marche un peu comme l'hypnose : répétition de quelque chose de vague, d'une sensation, puis quand le lecteur est bien travaillé, il envoie le lourd ; les visions, les fantasmes, les cauchemars. Mais en effet, il est toujours sur la ligne de la suggestion et du sous-entendu. Et quelque part, c'est pas un peu ça, le principe de la littérature de l'horreur ou de n'importe quel genre d'horreur ? (Steven Spielberg, pendant le tournage des Dents de la mer, a rencontré un obstacle : il était totalement dégoûté des marionnettes de requin, elles n'étaient pas du tout réalistes. Il a fait quoi ? Il les a virées. À la place, il filmait l'aileron qui dépassait de la surface de l'eau ou la barque qui se déplaçait toute seule, etc. Quand on laisse le travail d'imagination au spectateur, c'est vraiment là où on touche au vrai film d'horreur.)

Là où je me reconnais dans son écriture, également, c'est que ses nouvelles sont toujours des expériences après-coup. Genre il a eu une vision, un rêve, un cauchemar de barjot puis il essaie de le retranscrire le plus fidèlement... Moi quand je sors de plusieurs PS en boucle de 20-30 min, quand j'essaie de raconter, tu sais quels termes j'emploie ? "C'est irracontable, je n'arriverai pas à l'exprimer avec des mots, blabla", franchement, j'y arrive pas, le langage bute sur ce qui n'est pas exprimable. Puis finalement, à l'issue de la séance d'écriture, je t'aurai pondu un putain de pavé. Et c'est cette tension entre la volonté de transmettre et l'effort de transcription (le premier entraîne le deuxième) qui fait du texte un objet attirant et hypnotique. Je dis pas que mes récits de PS et cauchemars lucides sont aussi bons que ceux de Lovecraft (car, oui, je suis persuadé à 3000% qu'il avait des expériences du genre dans son sommeil), mais c'est exactement la même démarche. Il a vécu un truc de fou et il veut le raconter. Par conséquent, toutes les techniques d'écriture qui en découlent sont presque des techniques inconscientes, nécessaires pour arriver à ses fins.

Est-ce que aussi le fait que tu sois aphantasique ne joue pas dans la perception de certaines œuvres littéraires ? Les textes de Lovecraft sont bourrées d'images quand même indispensables à la bonne appréciation de l'histoire.

Citer
Tout ça pour entendre, de la part des fervents admirateurs de Lovecraft que "J'y ai longuement réfléchi, je suis un fan inconditionnel, et pourtant ça ne fait pas spécialement peur, ce n'est pas spécialement bien écrit. Je ne sais pas pourquoi j'aime."
Je n'en suis donc pas ressortie changée.

Cette phrase citée me paraît vraiment bizarre. Mais ça me fait penser à ce que raconte King dans ses conférences/interviews. Quand un lecteur de 40 piges lui dit que The shining ne lui a pas vraiment fait peur, King répond : "Ouais ! c'est normal, quand tu lis le livre à 18 ans dans ton lit le soir, tu te chies dessus. Mais là, t'as 40 ans mec !" Lovecraft me fait moins peur aujourd'hui qu'il me faisait peur quand je l'ai découvert à 20 ans. Il m'a fait faire des PS monstrueuses, ce chien. (L'effet de découverte y est pour beaucoup.)

Alors ensuite, il peut trouver que c'est mal écrit, que ça ne lui fait pas spécialement peur, mais il peut parfaitement apprécier l'histoire en elle-même, car les histoires de Lovecraft sont très originales (elles ont ouvert la voie à tout un pan du genre de l'horreur) et souvent les chutes sont géniales ("The beast in the cave", juste énorme la chute). C'est bien construit, l'incipit donne un vrai élan.

Citer
Je tenterai tout de même un de ses bouquins sur le thème du rêve. Si ça me plait, tant mieux, si ça me déplait, tant pis, ça sera le dernier.

Voilà, ça me paraît bien comme ça. Au moins t'as été curieuse et t'as fait un effort de lecture, tu peux argumenter ton avis. Je préfère 100 fois cette démarche que celle qui consiste à se contenter de la réputation de l'auteur ou du livre pour avoir un avis (de merde le plus souvent). (Ça marche aussi avec les humoristes.)

Citer
Edit rajout : Malgré leurs incompréhensions de pourquoi cet amour, cette passion, tous ont reconnu le sens indéniablement accrocheur de ses incipit.

Voilà. Mais après, pourquoi tu te fies à l'avis des gens ? Tu fais ça avec tous les auteurs que t'es "censée" aimer ? Genre moi j'ai détesté L'écume des jours, mais genre j'ai vraiment trouvé ça à chier. Pourtant, j'm'en fous, je veux pas forcément essayer de comprendre pourquoi, en quoi les fans aiment ça. Moi j'ai lu, j'ai vu, et puis voilà, ça s'arrête là.

Hors ligne yapuka

  • Rêveur confirmé
  • ***
  • Messages: 531
  • Mon journal des rêves:
    32 RL au compteur.
Re : [Livre] Lovecraft - les contrées du rêve et Kadath
« Réponse #10 le: 29 novembre 2017, 14:48:12 pm »
0
Parce que ceux qui aiment donnent envie d'aimer, tout simplement.
Parce qu'on entend parler de lui partout, des tas de déclinaisons de son univers ont été créées ; peut-être est-ce aussi là quelque chose qui joue : avoir de grandes attentes (pour x raisons) mènent à la désillusion.
Parce qu'il est des choses que l'on n'aime pas mais qu'on voudrait aimer, parce que conscient de rater quelque chose, des expériences, des saveurs, que beaucoup vantent comme vraiment plaisantes pour qui "connait".

Non, ce n'était pas à chaque fois des recueils de nouvelles.

La suggestion peut bien entendu être très efficace.
Mais de tels mots "indicible", "innommable" sont si forts que l'on se dit que c'est un truc "de fou" sans pour autant pouvoir l'imaginer (et donc, ça ne prend pas - sur moi en tout cas) puis quand enfin on peut parce qu'il étaye, ça (m') amuse parce que c'est plus drôle qu'horrible et on se dit alors "ha ok... loul".


J'imagine que tout est question de sensibilité : Blairwitch n'a pour moi rien d'un film d'horreur, là où d'autres ont été véritablement effrayés parce que justement laissant place à la suggestion.
Rectification : Bien sûr que tout est sensibilité.


Je ne me fie pas à l'avis des gens ; j'y suis allée non pas pour avoir leur avis, mais pour potentiellement avoir les clés qui me manquaient pour pouvoir apprécier - une subtilité, un truc que je n'aurais pas saisi et qui une fois su m'aurait fait redécouvrir l'univers. Ce ne fut pas le cas.


Edit rajout : Non, pas avec tous. Avec ceux qui sont constamment décriés comme modèle, source d'inspiration, culte.
D'ailleurs, à bien y réfléchir, ça me le fait principalement avec les auteurs qui ont un univers dans lequel je n'arrive pas à rentrer (Lovecraft, Pratchett, Herbert...).
M'enfin comme dit plus haut, ça ne me le fait pas seulement avec la littérature, ça peut être culinaire (j'aurais aimé aimer le vin), ou que sais-je encore. Mais qu'importe.


Re : [Livre] Lovecraft - les contrées du rêve et Kadath
« Réponse #11 le: 29 novembre 2017, 14:55:10 pm »
0
Edit rajout : Non, pas avec tous. Avec ceux qui sont constamment décriés comme modèle, source d'inspiration, culte.
D'ailleurs, à bien y réfléchir, ça me le fait principalement avec les auteurs qui ont un univers dans lequel je n'arrive pas à rentrer (Lovecraft, Pratchett, Herbert...).
M'enfin comme dit plus haut, ça ne me le fait pas seulement avec la littérature, ça peut être culinaire (j'aurais aimé aimer le vin), ou que sais-je encore. Mais qu'importe.

Oui d'accord, mais j'arrive toujours pas à me défaire de l'impression que tu regrettes ou souffres de ne pas faire partie des "modes". T'aimes ce que t'aimes. :D

Tu m'as pas répondu sur l'aphantasie du coup ?

Hors ligne yapuka

  • Rêveur confirmé
  • ***
  • Messages: 531
  • Mon journal des rêves:
    32 RL au compteur.
Re : [Livre] Lovecraft - les contrées du rêve et Kadath
« Réponse #12 le: 29 novembre 2017, 15:08:23 pm »
0
Ce n'est pas question de "mode".
Nombre de choses sont à la mode, l'intérêt m'échappe et je m'en moque.
Je n'en souffre pas, mais que je le regrette, certainement. L'impression de passer à côté de quelque chose.

Pour l'aphantaisie, je n'ai pas répondu car je ne peux pas répondre, ne pouvant pas savoir ce qu'il en serait autrement.

Re : [Livre] Lovecraft - les contrées du rêve et Kadath
« Réponse #13 le: 29 novembre 2017, 15:13:50 pm »
0
Je sais bien, c'est pour ça que j'ai mis le terme entre guillemets. Remplace "mode" par "intérêt généralisé", si tu veux.

Pour l'aphantasie, tu m'avais quand même dit sur le t'chat que quand tu lisais un livres, tu ne te faisais pas d'images mentales, non ?

Hors ligne yapuka

  • Rêveur confirmé
  • ***
  • Messages: 531
  • Mon journal des rêves:
    32 RL au compteur.
Re : [Livre] Lovecraft - les contrées du rêve et Kadath
« Réponse #14 le: 29 novembre 2017, 15:21:48 pm »
0
Je me moque de l'intérêt généralisé que suscite Hanouna, par exemple (cible facile, j'en conviens, c'est présentement le seul exemple qui me vient en tête).
Je ne veux pas aimer tout ce qu'aiment les gens "dans leur ensemble".
De toute façon peu importe, que ça ne dérive pas en psychanalyse.

Ouep, mais je ne peux pas savoir si c'est à cause de ça que je n'accroche pas.

 

Page générée en 0.774 secondes avec 46 requêtes.