Bienvenue, Invité
28 janvier 2023, 14:08:14 pm 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 6 24933
RL : 1 13218
FE : 2 2561
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Un peu de lecture sur les expériences du RL avec le Best-of des rêves lucides de 2021, cliquez > ICI <

Auteur Sujet: [Film] The Nightmare  (Lu 349 fois)

Hors ligne Stalker

[Film] The Nightmare
« le: 20 janvier 2016, 18:29:25 pm »
0
The Nightmare (2015 - Film-doc)



Et si l’on vous disait que chaque nuit, quand vous vous endormez, que vous n’êtes pas seul ? Que vous êtes entouré de forces obscures qui rodent et vous observent ? Et si l’on vous disait que vous pourriez vous réveiller paralysé, sans défense, avec ces ombres à vos côtés ? Et si l’on pouvait vous prouver que cela arrive vraiment ?
C’est ce que Rodney Ascher démontre dans The Nightmare. Malgré son sujet terrifiant [la paralysie du sommeil], ce n’est pas un film de fiction mais un documentaire présentant des événements et phénomènes réels racontés par ceux qui les ont vécus.
« Ce n’est pas un cauchemar. C’est réel. Je le sais. »


! No longer available

Dispo en ligne

PS :D : je ne l'ai personnellement pas vu encore et je ne sais pas ce que ça vaut ni si le sujet est traité de manière sérieuse *+*
Jean-Jacques Hyperbole

Re : [FILM PS] The Nightmare
« Réponse #1 le: 20 janvier 2016, 22:46:45 pm »
0
Ça a l'air intéressant et surtout original! C'est tellement rare qu'on parle de ce type de sujets dont nous sommes friands ici sur AS. Mais attention à ne pas trop en attendre, car jamais rien ne remplacera l'expérience de la PS elle-même.
“We are like the dreamer who dreams and then lives inside the dream... but who is the dreamer?”

Hors ligne Zarly

Re : [Film] The Nightmare
« Réponse #2 le: 21 janvier 2016, 10:29:03 am »
0
Oh un film sur les paralysies du sommeil, ça va rappeler de beaux souvenirs  3:+
Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité.
Méthode WILD VISU

Re : [Film] The Nightmare
« Réponse #3 le: 21 janvier 2016, 17:36:07 pm »
0
J'ai vu cette vidéo au coucher hier soir et bordel, ça a l'air de déchirer.

Re : [Film] The Nightmare
« Réponse #4 le: 22 janvier 2016, 23:16:51 pm »
0
Bon, alors j'ai vu ce documentaire et autant dire tout de suite que certains ici ne vont pas aimer du tout!

 La particularité de départ de ce film, c'est qu'il joue la carte du docu-fiction d'horreur. Tout le monde sait ce qu'est un docu fiction, on en vois fréquemment à la télé, on aime ou on aime pas. Mais ici, c'est encore plus particulier, voire carrément inédit. il faut donc déjà admettre ce parti-pris de base pour pouvoir se plonger entièrement dans ce que nous propose le réalisateur.

Est-ce réussi? Pour ma part, comme ce n'est pas vraiment la raison pour laquelle je voulais voir cette vidéo, je n'ai pas prêté plus attention que ça aux scènes surnaturelles, bien qu'elles émaillent le film en long, en large et en travers. A vous de vous faire votre opinion sur la qualité des effets spéciaux si le cœur vous en dit. C'est du cinéma, donc forcément, comme je le disais dans ma première réponse, ça ne remplacera pas l'expérience vécue de toute façon.

Non, Ce qui m'intéressait c'était plutôt le propos des personnes interrogées, 8 individus hommes et femmes d'horizons différents, majoritairement des américain(e)s et un anglais qui témoignent d'expériences angoissantes, et traumatisantes qui les suivent depuis l'époque où ils étaient dans le berceau. Et c'est là où on peut commencer à s’interroger vraiment sur les choix du réalisateur.

Pourquoi ces personnes en particulier? Il faut savoir tout d'abord que toutes les paralysies du sommeil ne sont pas nécessairement angoissantes ou extrêmes. Quelqu'un qui n'en a jamais eu et n'en a jamais entendu parler va donc se faire de prime abord une idée fausse de la question en regardant "Nightmare", et ceux qui en font sans que nécessairement leurs crises soient aussi fortes vont s'alarmer inutilement s'ils ne savent pas en quoi une PS consiste exactement.

Et c'est vraiment une pierre d’achoppement contre laquelle butte le film, car à aucun moment il n'existe de point de vue extérieur pour contrebalancer les témoignages et permettre de se faire une opinion un peu objective du phénomène, tant que faire se peu, ou en tout cas permettre de le relativiser, hormis celui des proches et des spécialistes indirectement rapportés par les témoins interrogés. Si vous voulez voir ce film pour obtenir des réponses, passez votre chemin.

En même temps, j'imagine une "victime" de PS violente et angoissante qui viendrait par hasard regarder ce documentaire en ignorant totalement que ce qui la trouble porte un nom. Peut-être que savoir qu'elle n'est pas seule et que d'autres qu'elle à travers le monde en sont passé par les même difficultés et témoignent pourrait à la limite la rassurer. Le films suit les parcours des uns et des autres chronologiquement depuis les premières manifestations jusqu'à nos jours où les uns et les autres ont adopté des stratégies différentes pour gérer au quotidien le phénomène de la paralysie du sommeil et l'intégrer dans leur propres modes de vies et leurs système de croyance personnel.

Ce qui est rapporté par les hommes et les femmes interrogés  est en effet très personnel, et les anecdotes sont parfois drôles, intrigantes ou touchantes. Certains membres d'AS se reconnaitrons probablement dans un épisode ou un autre narré par les 8 personnes interrogées. Mais encore une fois je trouve les types de PS dont il est questions trop ciblés et trop limitatif. Dieu sait qu'une PS peut être impressionnante et prendre des milliers de formes différentes. Cette variété de forme est laissée de côté au profit de deux ou trois PS-types que tous le monde ne rencontrera pas forcément d'ailleurs.

Qui plus est, ce choix d'écriture qui consiste à s'appuyer sur le témoignage exclusif et (presque volontairement) subjectif pourra paraitre très, trop limité et surtout trop subjectif pour remporter l'adhésion de tous ceux qui parmi nous sur le forum le regarderons, comme je le disais au début de ce message. Ce documentaire n'a peut-être pas vocation à être une étude scientifique de la PS et cela pourrait à la limite se tenir si les témoins nous emmenaient avec eux dans leur monde intérieur, mais la poésie manque à ce documentaire pour que nous soyons transporté de la sorte.

En dernier lieu, j'aurais aimé que nous puissions avoir droit à certaines ouvertures sur un phénomène comme le rêve lucide par exemple dans ce documentaire. Le RL est évoqué bien-sûr, mais d'une manière tellement nonchalante et anecdotique que je me demande bien en quoi quelqu'un qui aura déjà du mal à cerner comment gérer sa propre PS grâce à ce documentaire pourra "chopper" l'information. Dire que j'ai détesté "Nightmare" serait faux, mais pour ma part il ne m'a pas donné envie de le revoir par la suite. Avoir donc, pour passer à autre-chose ensuite.

“We are like the dreamer who dreams and then lives inside the dream... but who is the dreamer?”

 

Page générée en 0.62 secondes avec 38 requêtes.