Bienvenue, Invité
04 février 2023, 06:02:26 am 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 0 25000
RL : 0 13231
FE : 0 2564
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Vous souhaitez nous aider à faire vivre le forum avec une participation aux frais de fonctionnement du site (hébergement, nom de domaine) , cliquez > ICI <

Auteur Sujet: [Discussion] RL et Luminothérapie  (Lu 2557 fois)

Hors ligne Pygmalion

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 3781
  • Sexe: Homme
    • Rêve lucide
[Discussion] RL et Luminothérapie
« le: 12 août 2017, 11:18:10 am »
0
Hello,

J'aimerais partager deux expériences intéressantes concernant la lumière.

Première expérience:
Je me souviens avoir fait un RL puissant et très lumineux après avoir passé une partie de l'après-midi à la piscine. Baignade + bronzage sous un Soleil de plomb.

Deuxième expérience:
Hier, comme il faisait vraiment mauvais temps à Lausanne, je me suis fait quelques séances de luminothérapie dans la journée, plus une juste avant de m'endormir, et cette nuit, j'ai eu des RL hyper stables et lumineux.

J'en déduis donc, sans trop de risques de me tromper, que la lumière "ingurgitée" le jour à un effet strong sur la qualité des rêves de la nuit, non seulement en énergie, mais aussi en stabilité, détails, couleurs, longueur, etc. Je vais réitérer l'expérience de la lampe aujourd'hui (ou alors au Soleil s'il pointe son nez) en prenant conscience que je me charge en énergie pour les RL. Je vais voir ce qu'il se passera cette nuit.

Techniquement, j'utilise une lampe à LED télécommandée. Je peux varier les couleurs, soit manuellement, soit automatiquement (des cycles). En journée, je me suis fait des séances de blanc intense (glaciers, haute montagne) et dans la soirée, de la lumière chaude dans le spectre des rouges / oranges (mais en intensité max). Je me place (paupières fermées) à environ 1,50 mètres de la lampe pendant une durée qui peut aller de 5 à 10'. Je préfère faire plusieurs courtes séances qu'un longue.


"S'éveiller, c'est arrêter de rêver. Autrement dit, disparaître de cet univers onirique pour devenir celui qui le rêve". Alexandro Jodorowsky

Hors ligne Paul

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 19079
  • Sexe: Homme
Re : [Discussion] RL et Luminothérapie
« Réponse #1 le: 12 août 2017, 12:00:07 pm »
0
Mais où vas-tu t'arrêter ? ;D

Voilà maintenant que je navigue sur Internet pour regarder ce qui se fait de beau. Ma 1ère remarque, c'est que c'est hyper cher pour avoir un produit avec une distance de rayonnement important.



Technique pour provoquer des FE en cliquant ICI

Hors ligne Pygmalion

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 3781
  • Sexe: Homme
    • Rêve lucide
Re : Re : [Discussion] RL et Luminothérapie
« Réponse #2 le: 12 août 2017, 12:36:55 pm »
0
Mais où vas-tu t'arrêter ? ;D
Voilà maintenant que je navigue sur Internet pour regarder ce qui se fait de beau. Ma 1ère remarque, c'est que c'est hyper cher pour avoir un produit avec une distance de rayonnement important.

Je ne m’arrêterai pas tant que je suis en vacances. J'ai renoncé à aller au bord de la mer pour me consacrer exclusivement au RL donc il faut que je rentabilise  ;). Je me calmerai après. Vous me verrez moins.

Pour la lampe, j'en ai trouvé une à 49.- suisse dans un magasin de bricolage. Je ne sais pas si elle répond à 100% au spectre de la lumière du jour, ou aux critères de la luminothérapie, mais ça va très bien. C'est de la lumière, ça me suffit.  je la mets parfois sur les plantes; elles ont l'air d'apprécier aussi. Par contre, je ne la regarde jamais les yeux ouverts. Toujours à travers les paupières fermées. L'idéal c'est encore le Soleil, je pense.

"S'éveiller, c'est arrêter de rêver. Autrement dit, disparaître de cet univers onirique pour devenir celui qui le rêve". Alexandro Jodorowsky

Hors ligne SOMNUS

Re : [Discussion] RL et Luminothérapie
« Réponse #3 le: 12 août 2017, 13:23:05 pm »
0
Ca me fait penser au fameux "phosphènisme" du dr. Lefebure (qui me laisse quand même assez sceptique...). Pour eux, le travail du phosphène augmente la chance de faire un RL et améliore la qualité des rêves. Il y a aussi une technique OBE qu'ils ont mis au point mais trooooooooooop compliquée et contraignante pour moi. N'empêche que dans un élan de recherches OBEistes, j'ai acheté certains de leurs produits, sans grand profit néanmoins.... . 
Iktomi : 4 — Iktomi : 2

JR de SOMNUS

Hors ligne Pygmalion

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 3781
  • Sexe: Homme
    • Rêve lucide
Re : Re : [Discussion] RL et Luminothérapie
« Réponse #4 le: 12 août 2017, 14:44:25 pm »
0
Ca me fait penser au fameux "phosphènisme" du dr. Lefebure (qui me laisse quand même assez sceptique...). Pour eux, le travail du phosphène augmente la chance de faire un RL et améliore la qualité des rêves. Il y a aussi une technique OBE qu'ils ont mis au point mais trooooooooooop compliquée et contraignante pour moi. N'empêche que dans un élan de recherches OBEistes, j'ai acheté certains de leurs produits, sans grand profit néanmoins.... .  
Ouh, mais c'est vieux le phosphénisme. J'en avais entendu parler comme outil pour parfaire sa mémoire, retenir des listes de mots et des textes. Je viens d'aller voir le site et une vidéo sur Youtube, mais ça ne me parle pas trop, je ne comprends pas où ils veulent en venir, ça me parait super confus. J'ai l'impression qu'il n'y a pas de fondement.

En ce qui concerne mes deux expériences avec la lumière, rien à voir avec les phosphènes. Je pense que c'est le cerveau mémorise une stimulation lumineuse de la journée et la restitue la nuit pendant le rêve, ce qui donne peut être cette impression de grande clarté.  

Sinon, j'ai peut être une autre amorce d'éclaircissement (c'est le cas de le dire) que je viens de trouver à l'instant.

Lorsque l'on s'expose à la lumière, on fabrique de la sérotonine que l'on stocke dans la glande pinéale (vu sur Wikipedia). Or, la sérotonine se transforme en mélatonine la nuit. Plus on a de sérotonine, plus on aura de mélatonine:

Wikipedia:

"La nuit, la sérotonine est sécrétée et l'enzyme appelée sérotonine N-acétyltransférase (AA-NAT) catalyse une réaction de N-acétylation et permet la production de N-acétylsérotonine (ou N-acétyl-5 hydroxytryptamine). Ce composé est ensuite transformé en mélatonine (ou N-acétyl-5 méthoxytryptamine) grâce à l'enzyme acétylsérotonine O-méthyltransférase (ASMT)."

Quel lien avec le rêve lucide?

Je viens de trouver ça sur Wikihow:

"La mélatonine est une hormone produite naturellement par le corps et synthétiquement en laboratoire. Elle vous aide à réguler les cycles de sommeil, entre autres[10]. Des recherches ont montré que la mélatonine peut accentuer la réalité et le caractère bizarre de vos rêves[11]. Cela peut faire augmenter les chances d'avoir conscience de vos rêves pendant que vous rêvez, c'est pourquoi vous devriez prendre de la mélatonine avant d'essayer de faire des rêves lucides."

Donc ceci expliquerait cela. Lumière => sérotonine => mélatonine => RN intenses et augmentation des chances de RLer.

 Intéressant, je vais encore essayer de faire des recherches là-dessus 8)
"S'éveiller, c'est arrêter de rêver. Autrement dit, disparaître de cet univers onirique pour devenir celui qui le rêve". Alexandro Jodorowsky

Hors ligne Pygmalion

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 3781
  • Sexe: Homme
    • Rêve lucide
Re : [Discussion] RL et Luminothérapie
« Réponse #5 le: 22 novembre 2018, 22:17:42 pm »
0
Ce soir, je suis allé à Nature & Découverte pour acheter de l'huile essentielle de Badiane et de Fragonia (pour voir quel impact ça a réellement sur les rêves et surtout, sur les RLs). Pour l'instant, je suis en train de tester alternativement le Ylang-Ylang et le Basilic sacré. Je me donne une dizaine de nuits pour en tirer une conclusion.

Bref... en passant devant les lampes de luminothérapie, j'ai craqué pour une paire de luminettes. J'en avais déjà entendu parlé avec des retours très positifs. Ce qui m'a fait opter pour ce choix plutôt que pour une lampe fixe, c'est qu'avec les luminettes il y a plus de liberté de mouvement. Par exemple, en prenant le petit dej le matin, ou en lisant, ou même en faisant de l'ordi on peut les porter. Je vais donc voir l'impact sur ma forme, sur mon humeur et sur les RLs. Je vais aussi les tester pendant un WBTB. Je vous tiendrai au courant.


"S'éveiller, c'est arrêter de rêver. Autrement dit, disparaître de cet univers onirique pour devenir celui qui le rêve". Alexandro Jodorowsky

Hors ligne Pygmalion

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 3781
  • Sexe: Homme
    • Rêve lucide
Re : [Discussion] RL et Luminothérapie
« Réponse #6 le: 30 novembre 2018, 16:49:29 pm »
0
Feed-back après une semaine d'essais à raison de 20-30' par jour le matin.

Rien ne vaut l'expérience perso pour se faire une idée d'un produit. Bref... de ce que je peux constater, la luminothérapie n'est pas un mythe et je comprends mieux pourquoi les médecins se mettent à la prescrire à tour de bras (du moins en Suisse). Je comprends mieux aussi pourquoi la luminothérapie est proscrite aux personnes bipolaires quand elles se trouvent en phase UP à cause du surcroît d'énergie que la lumière produit.

Je ne regrette pas cet achat. Au bout de deux jours d'utilisation, j'ai déjà senti les effets, mais après une semaine, c'est tout juste assez impressionnant. Je me sens nettement plus en forme et surtout, d'humeur joviale et plein d'énergie. Et tant mieux, parce qu'en ce moment, je suis un peu sur tous les fronts question boulot. Par ailleurs, depuis que je fais les essais, la qualité de mon sommeil s'en ressent aussi: endormissement plus facile et plus rapide le soir et, il me semble, sommeil plus profond les deux premiers cycles. Par contre, je dors moins, mais à priori, selon mon tracker, la phase paradoxale n'est pas impactée (elle reste stable avec en moyenne 1h25 par nuit). Ce serait plutôt la phase de sommeil lent léger qui serait amputée d'une bonne grosse demi-heure.

Je suis passé d'une moyenne de sommeil de 7h12 (avant l'achat des luminettes) à une moyenne de 6h21 depuis que je les aie; soit 45' de moins. Cela s'explique peut-être par une meilleure qualité de sommeil ou alors du besoin en moins (comme en été). 

Je n'ai pas noté un effet notoire sur mes rêves, grosso modo, c'est la même chose qu'avant. L'effet se fait surtout sentir en journée, sur l'humeur et l'énergie. Je suis passé à la puissance minimale car la pleine puissance me boostait un peu trop  JJJ+

L'idéal avec ces lunettes, c'est qu'on peu faire ses activités habituelles (sauf la douche...  ;D) sans être obligé de rester le nez scotché à une lampe pendant 20'.

Donc pour conclure, je considère que c'est un bon investissement  :D


"S'éveiller, c'est arrêter de rêver. Autrement dit, disparaître de cet univers onirique pour devenir celui qui le rêve". Alexandro Jodorowsky

 

Page générée en 0.521 secondes avec 38 requêtes.