Bienvenue, Invité
02 février 2023, 03:29:46 am 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 0 24980
RL : 0 13231
FE : 0 2563
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Un peu de lecture sur les expériences du RL avec le Best-of des rêves lucides de 2021, cliquez > ICI <

Auteur Sujet: [Discussion] Quand on n'arrive plus à faire de RL's  (Lu 6051 fois)

Hors ligne Lune-Bleue

  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 9270
  • Sexe: Femme
  • Dormeuse monoculaire
[Discussion] Quand on n'arrive plus à faire de RL's
« le: 02 décembre 2015, 17:19:33 pm »
0
Coucou à tous,

J'ouvre ce topic pour qu'on puisse y partager nos conseils à ceux qui sont en période de creux de lucidité.
De mon côté, de plus en plus je ne considère plus ça comme une fatalité.
Je n'ai pas trop été à plaindre non plus ces quatre dernières années, mes plus gros creux n'ont pas excédé un mois, mais c'était désagréable quand même.

Bref, le fait est qu'en période creuse, il y a un cercle vicieux qui a tendance à s'installer : nos intentions de RLer ne fonctionnent plus, et après avoir enchaîné échecs sur échecs avec notre AS et nos WBTB, voilà qu'on perd confiance en nous, et forcément ça fonctionne encore moins bien avec un état d'esprit désespéré, donc on n'y arrive toujours pas, donc on perd encore plus confiance, etc.


Déjà je pense (c'est SRV qui a commencé à ouvrir sur cette réflexion, sur le tchat) qu'il faut se poser la question : est ce que j'ai vraiment envie de faire un RL ?
On a tendance à être frustré de ne pas en faire même quand on n'a pas spécialement envie d'en faire, juste par "habitude".
Or, quand on prend conscience qu'en fait on n'a pas tant envie d'en faire que ça (par exemple, un signe révélateur peut être qu'on n'a pas spécialement d'objectif en tête), ça permet de faire relativiser sur la frustration, qui par conséquent est moins grande.
On se démène moins pour en faire car on constate que ce n'est pas indispensable vu qu'on n'en a pas envie, et on se bloque ainsi moins.
Autant y revenir quand on en aura vraiment envie, plutôt que de s'efforcer d'en faire, pour au final pas grand chose.

Cependant, dans la plupart des cas, on peut avoir vraiment envie d'en faire, et c'est précisément pour ça qu'on vit assez mal le creux.
Le plus conseillé dans ce cas en général, c'est de réduire un peu son élan, son assiduité aux techniques d'induction, pour relâcher la pression, voire totalement arrêter pour un moment puis reprendre plus tard, quand on sera moins piégé dans le cercle vicieux.



À mon sens, en plus de relâcher un peu ses efforts, je pense qu'il fait vraiment essayer de voir le creux comme une occasion de bien anticiper ses prochains RL's (car ils finissent toujours par revenir!) plutôt que comme une fatalité.

J'ai pu constater (de mon côté en tout cas) qu'il faut essayer de voir le vide de lucidité comme un bon moment pour se préparer à ses prochains RL's, à les planifier en quelque sorte, afin de les optimiser : faire une nouvelle liste d'objectifs par exemple, faire du MILD, bien se remettre en tête les différents techniques de stabilisation d'augmentation de lucidité, etc...
Si on a un ou deux objectifs principaux en tête, c'est aussi l'occasion de réfléchir à comment on compte s'y prendre précisément, à bien se les ancrer en tête en fait, notamment en faisant des visualisations type MILD.
Prendre le temps de faire des recherches sur les différentes possibilités, de regarder des images/vidéos inspirantes pour notre objectif, etc...
Je recommanderais d'essayer de rester positif et de voir ça comme une pause bénéfique, et non comme un blocage.
Vraiment il faudrait s'adapter à cette condition, et non essayer par tous les moyens de la contrer, en faire son alliée et pas son ennemie.


Enfin voilà, en tout cas ça fonctionne pour moi, récemment en octobre j'ai eu un creux de quelques semaines/1mois qui a commencé à cause d'un très mauvais sommeil pendant une semaine de crève, je suis sortie du creux en me remettant à noter mes RN, mes récurrences, bref en "utilisant" cette pause pour repérer mes récurrences, ce qui me sera utile plus tard (encore une autre façon d'anticiper ses prochains RL's).

Et puis garder en tête qu'après un creux, il y a souvent une vague :P



Je vous invite à partager ici vos expériences en terme d'absence prolongée de RL's, et surtout vos différents trucs et astuces pour mieux le vivre et/ou pour vous en sortir. :)

(Ce topic s'adresse aussi à ceux qui précisément sont en creux et qui ont juste envie de se plaindre, parce que ça fait du bien de se lamenter des fois quand même :D)
Not all those who wander are lost - J.R.R. Tolkien

Journal de RL
Journal de RN

Re : [Discussion] Quand on n'arrive plus à faire de RL's
« Réponse #1 le: 02 décembre 2015, 18:32:12 pm »
0
Moi j'ai de la chance parce que je fais des PS à côté, du coup quand je RL pas, je PS et vice versa. Et des fois ça se mélange. D'ailleurs faudra que je fasse un post un jour pour développer la différence fondamentale entre ces deux dimensions de l'esprit.

Sinon je profite des creux pour être plus lucide en journée, sans quoi la lucidité nocturne ne peut pas trop exister. C'est comme recharger des batteries. Je pense qu'à chaque fois qu'une frustration se présente, il faut en profiter pour la transmuter, être plus présent, etc... Parce que la frustration est une incapacité à accepter le présent tel qu'il se présente. (Et surtout parce que la lucidité se cultive avant tout en journée (TR).) Et l'enjeu c'est d'en prendre conscience pour être un peu plus lucide.

Il faut aussi casser la pensée négative "putain j'arrive pas à RL'er" qui peut être tellement ancrée en tête qu'on peut se retrouver en rêve à se dire exactement la même chose. Je parle en connaissance de cause : dans un rêve j'étais dans ma rue et perdu dans mes pensées, je me suis dit "putain en ce moment j'arrive pas à RL'er". Ça fait partie des "combles" qui peuvent nous donner des enseignements.

Donc oui vous pouvez râler et être irrité de ne pas RL'er, c'est humain, mais le mieux c'est de passer outre et de se considérer dans un rêve en toute circonstance (ça recoupe avec mes autres posts).

Hors ligne Fenrir

Re : [Discussion] Quand on n'arrive plus à faire de RL's
« Réponse #2 le: 03 décembre 2015, 08:37:39 am »
0
Citation de: SRV
(Et surtout parce que la lucidité se cultive avant tout en journée (TR).)

Je veux bien croire que ça multiplie largement les chances de RLer mais en ce qui me concerne ce n'est pas vrai. La croyance selon laquelle il faut consentir un effort continu pour arriver à RLer (se questionner sans cesse sur la réalité, faire des Trs, être + attentif aux choses etc.) m'a pas mal bloqué à mes débuts. A cause de ça j'ai passé presque trois ans à croire que j'étais condamné à RLer par accident... A partir du moment où j'ai compris qu'on était pas obligé de vivre, penser et manger RL où bien de pratiquer la pleine conscience pour pouvoir RLer, c'est allé beaucoup mieux et j'ai enfin commencé à y mettre du mien niveau méthode.

Sans exagérer, maintenant je peux pratiquement RLer "à la demande". Les deux seules choses qui sont vraiment déterminantes dans mon cas sont premièrement le nombre de cycles de sommeil avant mon WBTB, et deuxièmement la qualité + la durée de l'autosuggestion et / où de la séance de méditation que j'effectue juste avant de me rendormir. D'autre part c'est quasi-systématiquement lorsque je ne pense pas du tout aux RLs la journée que j'en fais la nuit.

Voilà, je voulais juste apporter une petite réserve par rapport à ça, pour ne pas que d'autres débutants se conditionnent négativement comme moi.

Du coup pour rebondir sur le sujet initial du post, depuis que je mise tout sur ma méthode, ma fréquence n'est plus du tout aléatoire et mes passages à vide correspondent à des moments où ma motivation est en berne (flemme de faire un WBTB, sommeil insuffisant). Lorsque j'ai vraiment envie de RLer, ça va tout seul. Là-dessus je ne peux qu'être d'accord.

Hors ligne Paul

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 19078
  • Sexe: Homme
Re : [Discussion] Quand on n'arrive plus à faire de RL's
« Réponse #3 le: 03 décembre 2015, 11:41:29 am »
0
Je rejoins aussi l'avis de Fenrir, même si de mon coté le RL sur demande est encore très loin d'être à portée.

Fenrir résume parfaitement la chose avec cette phrase avec laquelle je suis entièrement d'accord: "j'ai compris qu'on était pas obligé de vivre, penser et manger RL où bien de pratiquer la pleine conscience pour pouvoir RLer"

J'ai expérimenté 2 façons de voir les choses. D'une part avec tout l'excès que l'on me connait, et inversement en étant moins perturbé par les pensées du RL dans la journée. J'ai eu une période en début d'année où ça en devenait maladif, je ne vivais que pour ça et du coup la frustration me gagnait dès que quelques jours passaient sans faire de rêve lucide. Depuis, j'ai tiré légèrement le frein à main et revu ma manière d'appréhender les périodes délicates. Au final, j'ai pas vu de grands changements mais je le vis carrément mieux. Je me dis simplement que ça va revenir, car ça va revenir bordel :D

Si je m'interroge sincèrement sur le pourquoi des périodes creuses, je me rends systématiquement à l'évidence que c'est uniquement par ma flemme de me lever la nuit en semaine, et régulièrement des méthodes faites à l'arrache en pensant qu'un RL se produira quand même.

Pour rejoindre Lune, un objectif est primordial également, car il permet d'entretenir la flamme quotidienne. D'ailleurs c'est ce que je fais en ce moment avec une planification des étapes qui m'amuse pas mal. L'effet boule de neige se produira certainement, car j'ai super hâte de le réaliser.

Après, chacun le vit avec plus ou moins de facilités, mais une chose est sûre, c'est qu'il ne faut rien lâcher, car la motivation et la persévérance nous tourne le dos rapidement jusqu'à nous faire oublier les plus belles aventures qui se produisent la nuit.

En attendant la lucidité, on continue de rêver :)
Technique pour provoquer des FE en cliquant ICI

Re : [Discussion] Quand on n'arrive plus à faire de RL's
« Réponse #4 le: 03 décembre 2015, 23:26:29 pm »
0
Je suis globalement d'accord avec cette réflexion que vous avez tous fait, à savoir que se mettre la pression pour faire des RL est plus contre-productif qu'autre-chose.

Le seul contre-exemple qui me vient en tête, ce sont les premiers mois de l'année 2014. A cette époque je venais de m'inscrire sur AS et déjà, ce changement à lui-seul a boosté ma capacité à faire des RL. J'étais aussi constamment de bonne humeur et j'avais un rythme de vie qui me fatiguait sainement avec des cycles réguliers. La "pression" que je me mettais était une pression positif, absolument pas stressante, je me répétais simplement que je voulais faire des RL parce que le précédent était génial et qu'il n'y avait pas de raison que le suivant ne le soit pas lui non plus.

Le véritable creux de la vague fut au milieu de cette année-ci, où j'avais du mal à induire plus d'un rêve ou deux par mois. Mais j'étais constamment déconcentré IRL par des préoccupations qui m'éloignez de ma pratique et je ne faisais pas trop d'efforts. C'est tout à fait ce que dit Paul:

Citer
je me rends systématiquement à l'évidence que c'est uniquement par ma flemme de me lever la nuit en semaine, et régulièrement des méthodes faites à l'arrache en pensant qu'un RL se produira quand même.

Je fais le même constat.

Je dois aussi avouer que je me suis un peu trop pris la tête à voir le RL comme une sorte de discipline sportive, il fallait que je fasse toujours mieux et toujours à une cadence plus rapide. J'en suis venu à snober les petits RLs. Ils ne me suffisaient plus, je les ignorais presque volontairement. Jusqu'au moment où je me suis dis que ces derniers comptaient autant que les plus longs et permettaient aussi justement que j'en fassent de plus longs et de plus réussis. Je me souviens d'une conversation avec Narratick au cours de laquelle, je l'ai entendu me dire que noter les "petits" RLs dans son journal était finalement une méthode pour en faire de plus grands. Il avait entièrement raison.

Citer
Au final, j'ai pas vu de grands changements mais je le vis carrément mieux.

Je ne suis pas d'accord, tu fais nettement plus de RL qu'il y a un moment Paul. On sent vraiment la différence avec le début de cette année.
“We are like the dreamer who dreams and then lives inside the dream... but who is the dreamer?”

Re : Re : [Discussion] Quand on n'arrive plus à faire de RL's
« Réponse #5 le: 06 décembre 2015, 16:59:45 pm »
0
Fenrir résume parfaitement la chose avec cette phrase avec laquelle je suis entièrement d'accord: "j'ai compris qu'on était pas obligé de vivre, penser et manger RL où bien de pratiquer la pleine conscience pour pouvoir RLer"

Pourtant c'est ce que vous faites, non ? :P

Je n'ai pas dû être clair dans mon post, parce qu'à aucun moment j'ai parlé d'effort continu ou de prise de tête. Si vous m'avez bien lu c'est tout le contraire. ;)

Hors ligne Paul

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 19078
  • Sexe: Homme
Re : [Discussion] Quand on n'arrive plus à faire de RL's
« Réponse #6 le: 06 décembre 2015, 18:06:13 pm »
0
Fenrir résume parfaitement la chose avec cette phrase avec laquelle je suis entièrement d'accord: "j'ai compris qu'on était pas obligé de vivre, penser et manger RL où bien de pratiquer la pleine conscience pour pouvoir RLer"

Pourtant c'est ce que vous faites, non ? :P

Si j'exclus mes réflexes de consulter le forum de très nombreuses heures par jour, mes techniques au coucher, les wbtb le weekend, mes lectures, le rappel de rêves quotidien, quelques RL qui déboîtent la tête, et certainement d'autres choses auxquelles je ne pense pas tout de suite, alors non c'est pas ce que je fais SRV ;D

Plus sérieusement, avant, même au boulot, je n'arrivais pas à me concentrer tellement mes pensées étaient occupées pour le RL, jusqu'à développer une certaine forme de déprime. C'est surtout à ça que je faisais allusion. J'étais obnubilé, jusqu'à oublier tout le reste IRL. Et pourtant, je ne prenais pas plus conscience en rêve.

Mais je ne regrette rien, ça m'a juste démontré pour mon cas, que ça ne me servait à rien d'être à 100% tous les jours pour accéder à la lucidité.
Technique pour provoquer des FE en cliquant ICI

Re : [Discussion] Quand on n'arrive plus à faire de RL's
« Réponse #7 le: 06 décembre 2015, 18:13:17 pm »
0
Mais j'ai jamais parlé de ça. ???

Etre présent au monde et cultiver la lucidité, c'est différent de l'état obsessionnel dont vous parlez non ?

Hors ligne Paul

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 19078
  • Sexe: Homme
Re : [Discussion] Quand on n'arrive plus à faire de RL's
« Réponse #8 le: 06 décembre 2015, 18:56:35 pm »
0
Tu n'en as pas parlé je te rassure, j'ai juste pris la liberté de dévier un peu :D

Etre présent au monde et cultiver la lucidité, c'est différent de l'état obsessionnel dont vous parlez non ?

Ça devient vite obsessionnel quand derrière j'attends des résultats qui n'arrivent pas.

J'avais mis tous les moyens qui étaient en ma possession pour RLer plus l'année dernière et au début de cette année pour raccourcir les écarts entre 2 rl, mais ça a vite tourné à l'excès même si intérieurement je savais que la limite du plaisir était dépassée. Punition directe avec la frustration.
Faire des centaines de TR et d'AS, s'interroger sur le monde qui m'entoure ne m'ont pas permis personnellement de rler davantage, même si je reconnais bien volontiers que la manière de faire n'était pas adéquate, notamment avec ma période avec mon timer. Je devenais presque fou :D
Voilà simplement où je voulais en venir. Les périodes un peu creuses, je les vis beaucoup mieux, car maintenant je sais que même si j'en fais plus, je n'aurais pas forcément plus de résultats. Je cible davantage les moments propices comme le coucher et ma présence sur le forum pour penser au RL.

Technique pour provoquer des FE en cliquant ICI

Re : Re : [Discussion] Quand on n'arrive plus à faire de RL's
« Réponse #9 le: 06 décembre 2015, 19:06:46 pm »
0
Faire des centaines de TR et d'AS, s'interroger sur le monde qui m'entoure ne m'ont pas permis personnellement de rler davantage

C'est sûr que si tu t'attends à RL'er avec cet état d'esprit, la frustration risque d'être là. Le but c'est pas de RL'er, mais d'être conscient tout simplement. Ça procède du mécanisme dont je parlais : la frustration vient d'une incapacité à se satisfaire de ce qui advient ici et maintenant. Si on se projette constamment dans le futur en se disant "je compte RL'er", on passe à côté du fait qu'on pourrait être en train de rêver ici et maintenant.

Hors ligne fabriii

Re : [Discussion] Quand on n'arrive plus à faire de RL's
« Réponse #10 le: 06 décembre 2015, 20:06:37 pm »
0
Le gros truc c'est de détecter les anomalies, mais quand on rêve ce n'est pas toujours aussi simple  o:)

La possibilité de RLé est toujours présente, il faut juste que la sauce prenne.
Mon chemin: Partie I - Partie II

Re : [Discussion] Quand on n'arrive plus à faire de RL's
« Réponse #11 le: 09 décembre 2015, 22:10:37 pm »
0
Citer
Si on se projette constamment dans le futur en se disant "je compte RL'er", on passe à côté du fait qu'on pourrait être en train de rêver ici et maintenant.

Je ne vois pas de contradiction, il faut se projetter constamment dans le futur en se disant "je compte vais RL'er" et prendre conscience qu'on pourrait être en train de rêver ici et maintenant.
“We are like the dreamer who dreams and then lives inside the dream... but who is the dreamer?”

Hors ligne Kaan

Re : [Discussion] Quand on n'arrive plus à faire de RL's
« Réponse #12 le: 10 décembre 2015, 19:34:11 pm »
0
Faites comme moi : vous prenez plus la tête avec le RL, faite du monocycle !
Vous vous éclaterez autant et vous dormirez mieux!   :P ;D

C'etait Kaan, de passage  ;)

Re : Re : [Discussion] Quand on n'arrive plus à faire de RL's
« Réponse #13 le: 10 décembre 2015, 19:36:16 pm »
0
Faites comme moi : vous prenez plus la tête avec le RL, faite du monocycle

Pas évident de RL'er en un seul cycle.

Hors ligne Kaan

Re : [Discussion] Quand on n'arrive plus à faire de RL's
« Réponse #14 le: 10 décembre 2015, 19:46:12 pm »
0
Pas mal selle la.
Je suis la preuve vivante que même quand on en connait un rayon, ce n'est pas forcément facile de faire des RL
La roue tourne
L'avantage c'est qu'en ce moment je ne me met pas la pression.
Je sais, c'est gonflé.
Mais j'en avait mare de pédaler dans la semoule
Sans doute une question d'équilibre.
A être toujours le nez dans le guidon je tuait mon cycle circadien.
Je finissait par n'avoir que des coups de pompe.
Quelque chose ne tournait pas rond
Retour de manivelle : aujourd'hui je fuis
Demain je rétropédalerai, ainsi valve y

Mon pseudo dans l'univers du mono c'est UniDreamer
Comme quoi, le RL n'est jamais très loin


 

Page générée en 0.517 secondes avec 46 requêtes.