Bienvenue, Invité
04 février 2023, 06:00:54 am 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 0 25000
RL : 0 13231
FE : 0 2564
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Vous souhaitez nous aider à faire vivre le forum avec une participation aux frais de fonctionnement du site (hébergement, nom de domaine) , cliquez > ICI <

Auteur Sujet: [Discussion] Provoquer la fin du RL en se questionnant sur sa durée  (Lu 960 fois)

En repensant aux RL's que j'ai fait récemment, j'ai remarqué un truc qui revenait plusieurs fois : Plusieurs d'entre eux se finissaient peu après que j'ai commencé à penser au temps qu'il me restait à rêver. Je vais donner des exemples pour que ça soit plus clair.

Je prends le temps de réfléchir, me dis que je n'ai sûrement plus énormément de temps dans le rêve et que donc je vais me rabattre sur cette fille. [...] je pars en volant à l’horizontale pour retourner dans le salon. Hélas, je bouge au ralenti et je sens le rêve qui commence à se décomposer. Je m'efforce de le maintenir mais au final je me réveille

Citer
Ça n'a pas l'air d'avancer rapidement et je me dis que ça va prendre beaucoup trop de temps, mais je décide de ne pas intervenir. Hélas, je me réveille

Voilà, j'en ai deux autres mais je ne vais pas encombrer le post avec ^^. Ma théorie est donc que le fait de penser, soit à la durée du rêve, soit au réveil en soi (je ne sais pas exactement lequel), précipite la fin du rêve. J'ai noté dans le RL plus haut que j'avais été réveillé par un bruit IRL, mais au final je pense que c'est peu probable, le bruit en question étant mon frère qui avait une conversation au téléphone, ça devait durer déjà depuis un bon moment pendant mon rêve. Et avec cette nouvelle vision des choses, j'ai remarqué en relisant mon JdR que la majorité de mes RL's avaient, si ce n'est causalité, au moins corrélation entre penser au réveil / à la durée et la fin du rêve. Donc premièrement j'aimerais savoir si vous avez aussi remarqué cela (ou si vous le remarquez maintenant). Et ensuite je me demande comment éviter ça du coup. Je ne sais pas à quel point cet effet est "puissant", si même une pensée fugitive peut le provoquer, mais si c'est le cas ça nécessiterait à priori une bonne dose d'AS. Donc j'aimerais aussi avoir votre opinion sur des méthodes qui pourraient être mises en œuvre pour éviter que ça n'arrive trop souvent, comme ça a l'air d'être le cas pour moi.
"Dream on 'til your dream come true" Aerosmith - Dream On

Droreymi

  • Invité
0
Si tu te met à réfléchir sur le fait que tu es dans un rêve et que du coup tu va peut être revenir dans la réalité, oui, le rêve a de grandes chances de s'effondrer. En fait ce qu'il faut, c'est avoir d'abord assez d'esprit critique pour te rendre compte que tu es dans un rêve mais, par la suite, en plus de stabiliser le rêve, accepter ta condition dans le rêve pour pas que tu sois ramené à la réalité. Il faut donc que tu t'accroche au rêve en mettant de côté ta personne qui est allongée dans le lit. cette nuit j'ai justement vécu un truc bizarre en essayant de sentir les deux à la fois et ça m'a éloigné de la vividité du rêve (cf mon JdR). Le fait de "réfléchir" purement et simplement en rêve est assez déstabilisant également, le mieux est de toujours être en action et de s'approprier l'environnement onirique si tu veux que ça dure un maximum de temps.

Hors ligne Lune-Bleue

  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 9271
  • Sexe: Femme
  • Dormeuse monoculaire
Re : [Discussion] Provoquer la fin du RL en se questionnant sur sa durée
« Réponse #2 le: 18 octobre 2015, 18:44:29 pm »
0
J'avais jamais vu ce post (ou alors oublié d'y répondre), du coup je le déterre un peu :P

En fait je crois que ça dépend de la façon avec laquelle tu appréhendes cette pensée, car justement moi ça arrive que ce soit l'inverse, quand je songe à la durée de mon RL je me rends compte que ça fait longtemps que j'y suis, et c'est probablement cette pensée rassurante qui fait que ça dure encore après.

Si tu songes à la durée du rêve, et à ton futur réveil, sur un fond d'appréhension, de crainte que ça arrive, c'est clair que ça risque de déstabiliser le tout.
Mais si tu l'évoques mentalement de façon sereine, en acceptant cette réalité du caractère provisoire de ton état, y'a pas de souci, au contraire ça aurait tendance à augmenter la lucidité et donc à vivre encore plus pleinement le RL (donc il sera bien long).
Not all those who wander are lost - J.R.R. Tolkien

Journal de RL
Journal de RN

Hors ligne Destroy

Re : [Discussion] Provoquer la fin du RL en se questionnant sur sa durée
« Réponse #3 le: 19 octobre 2015, 15:55:13 pm »
0
D'expérience, c'est vrai que dès qu'on songe à la durée du rêve, souvent, il s'effondre.

ça m'est arrivé TELLEMENT de fois dans des RL que je jugeais stable et long, là d'un coup je me met à me demander "Eh mais c'est génial il est vachement long ce RL !" et paf ! Le rêve s'effondre.

En fait c'est logique, car pour l'Inconscient on est pas censé se rendre compte que c'est un rêve.

Re : [Discussion] Provoquer la fin du RL en se questionnant sur sa durée
« Réponse #4 le: 19 octobre 2015, 16:05:26 pm »
0
Je me souviens d'un RL dans lequel je m'étais arrêté pour essayer de me souvenir ce que je venais de faire, et c'est ça qui a provoqué la fin du RL mais ce n'était qu'un cas isolé. La fin est venue à cause du fait que je me suis arrêté et aussi à cause de mon effort de souvenir. Ça a comme court-circuité le rêve.

Mais depuis, à chaque fois que je m'arrête dans un RL pour faire une mise au point et une liste mentale point par point des actions précédentes, j'arrive à rester dans le rêve car je repars tout de suite dans l'action. Et comme ça a déjà été dit, le fait que je fasse ça ou que je me dise "bordel, ça fait longtemps que je suis lucide", c'est une preuve de la longueur de mon RL, et le fait d'en prendre conscience sur le moment renforce la lucidité.

 

Page générée en 0.526 secondes avec 36 requêtes.