Bienvenue, Invité
03 février 2023, 15:18:31 pm 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 10 24999
RL : 0 13231
FE : 0 2564
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Vous débutez l'aventure du rêve lucide ? Un tutoriel est à votre disposition > ICI <

Auteur Sujet: [Discussion] Le temps du rêve  (Lu 958 fois)

Hors ligne MasterMind

[Discussion] Le temps du rêve
« le: 11 juin 2013, 21:59:20 pm »
0
Le temps de rêve est distinc de celui réel. Les primitifs l'appelent le temps mythique, le temps du rêve. Le temps où il y avait géants et héros mythique sur la terre. On en parle dans les légendes de tous les peuples, les héros de la grèce antique et encore aujourd'hui c'est plein de héros dans nos histoires. Il arrivera donc qu'on en rencontrera en rêve mais c'est un autre sujet. Pour les aborigènes le temps de rêve est le même que l'ancien monde, des ancêtres. Et puisque le monde reste comme son origine pourquoi pas. Ils voyagent, usent de pouvoir en rêve et rencontrent parfois les héros mythique. Voir «Lévy-Bruhl - mythologie primitive».


Le rêve est dans un autre temps.

Par exemple, IRL une personne est dans une pièce et je rêve d'être avec elle sachant que je ne peux dans le présent relatif, ceci est dans un autre temps, celui de mon rêve. Puisque si ça serait le même présent, ça serait réel. On atterit pas dans le rêve au temps présent la nuit, on atterit dans un autre temps, dans le passé, le futur ou un «autre» présent. Comme un rêveur dans une classe qui est ailleurs et un autre maintenant.

Autrement quand on rêve à quelque chose IRL, «d'aller en suisse» ce n'est pas demain, ni dans 3 mois, c'est finalement jamais et toujours puisque c'est un rêve qui reste en nous. Qu'il se réalise ou pas n'a pas d'importance puisque c'est un rêve parmi d'autres. Et peut-être ce ne sera que mes cendres qui s'y rendront...


Le temps du rêve est «hors du temps» et ne suis pas de ligne

Et on peut le voir par ceci : en rêve je suis une histoire, je dois avoir la réponse demain, FE ou transition, on est lelendemain je continue de rêver et j'ai ma réponse attendue. Il y a saut dans le temps car il n'importe pas au rêve. Même chose avec un faux souvenir, je rêve de faire quelque chose, je rencontre quelqu'un et j'ai le souvenir d'avoir passé 1 heure à faire autre chose. Le passé est changé puisque le temps n'est pas «réel» mais «de rêve». Il n'y a donc pas de ligne de temps obligatoire passé vers futur selon le temps qui s'écoule. C'est seulement au réveil en le comparant au temps présent qu'on retrace la ligne, l'introduction du faux souvenir ou le saut. Il pourrait aussi aller à reculon comme un vidéo qui recule.


Note supp: au réveil, j'ai parfois l'impression que tous mes rêves se sont passés au même moment.

Temps et âme.
Si on admet le rêve comme une capacité de l'âme, hors si l'âme est éternel il s'en suivra aussi que le rêve est «hors du temp», au même titre qu'apprendre des mathématiques, voilà 10 ans ou 100 ans, toujours le même résultat, 2+2=4.

Il est aussi dit que la conscience prend d'autres rythmes en rêve ce qui se vérifie par les électro-encéphalogrammes. (je rajouterai une note plus tard)
 
La lucidité!

Hors ligne Pat

Re : Le temps du rêve
« Réponse #1 le: 12 juin 2013, 03:29:37 am »
0
Très intéressantes analyses Master! Ça me parle beaucoup!
Faudrait bien qu'on se rencontre entre quebecois un de ces jours ;)
Connais-toi toi même et tu connaiteras l'univer et les dieux

Hors ligne Harun

  • Rêveur habitué
  • **
  • Messages: 174
  • Sexe: Homme
Re : [Discussion] Le temps mythique
« Réponse #2 le: 12 juin 2013, 12:33:25 pm »
0
J'ai pris plaisir à lire ces analyses merci Master.
« Ma seule liberté est de rêver, alors je rêve de liberté. »

Hors ligne MasterMind

Re : [Discussion] Le temps mythique
« Réponse #3 le: 14 juin 2013, 18:32:43 pm »
0
Et encore cette observation si frappante. Je suis en rêve, je regarde l'horloge et il est 7h. Je détourne le regard, regarde à nouveau et il est 7h30. Que le temps passe vite!


Merci, alors la suite de ma réflexion:

Différents rythmes de conscience

Pour démontrer que la conscience fonctionne à un rythme différent, donc qu'elle ne suit pas les secondes à la même vitesse par exemple, il suffira de regarder les ondes des électro-encéphalogrammes nous démontrant une variation à même le cerveau.

25 février 2013: le lutin
[...] Alors je me raisonne et me dis que je suis en train de retomber en RN et dois arrêter de le suivre (un lutin irlandais, car j'avais demandé un ami imaginaire). Alors je me retourne dans le corridor et pointe vers le haut en voulant parler au rêve avec autorité ou semblable mais il n'écoute pas. Je dis «rêve! Rêve!», j'essaie de le raisonner. J'entends le temps ralentir d'après le tempo musical en arrière et mon état mental devenir troublé ou dérangé et qui ne répond plu. Réveil.


Le lutin est en fait décrit comme une sorte de démon plus malicieux que méchant, vivant la nuit. Il ne dort non plus qu'un lutin, se dit d'un homme fort agissant, qui donne très peu de temps au sommeil (2). Dans un texte sur les mariages mystiques , un chamane shipibo en devenir dit en parlant des voyages oniriques : «Ce fut d'abord un voyage psychologique, pour m'entraîner. La conscience prend alors d'autres rythmes»(3). Il y a corrélation avec le rythme de la vie quotidienne, et la conscience qui change à l'état de veille. L'auteur mentionne aussi qu'on peut se réveiller troublé puisqu'il s'agit de rencontre avec des esprits.


31 Août 2012: le ralenti
[...] Je cours maintenant et je vais au ralenti, tout le rêve est au ralenti. Toute les perceptions sont intensifiées. Je remarque que je suis maladroit dans mes gestes (mes bras) car je cours comme un défoncé. Mes gestes sont inégaux, j’essaie de m’ajuster. Ma pensée, elle, fonctionne à vitesse normale et je trouve ça super de pouvoir vivre ça, je me dis «ça serait le fun de pouvoir rester de même». En reprenant la vitesse normale je sens que je cours correctement et que personne n'a remarqué.


On peut se figurer cette scène comme un vidéo qui passerait au ralenti, ce qu'on a pas eu le temps de voir le 1er coup, on le remarque alors. Si le temps ralentit en rêve, donc en conscience, et que la perception est plus accrue, ce peut fort bien être en rapport avec le temps réel. Or je perçois plus de choses en un temps réel plus court, comme c'est le cas en rêve où on accède nos souvenirs dans des détails qu'on n'a pas prit temps de penser. Peut-être ceci se répercutera dans le réel, où j'aurai une meilleur perception des subtilités.

Par exemple, un soir avant de m'endormir alors que j'avais été avec un groupe le jour. Je me suis souvenu d'une rencontre et discussion, ma perception auditive ayant augmentée, non clairement comme un volume de radio mais avec ce son de fond plus intense. J'ai pu percevoir des phrases dites par d'autres dans la foule, inaudible sans l'attention nécessaire. Pour ce faire, ma conscience a du «relaxer» puisque j'étais au point de dormir.

    2 Définition tiré du Littré
    3 Mariage mystique et pouvoir chamanique chez les Shipibo d'Amazonie péruvienne et les Inuit du Nunavut canadien, Bernard Saladin d'Angelure et Françoise Morin, p.12 et 21, UQAC, 1998
La lucidité!

 

Page générée en 0.988 secondes avec 35 requêtes.