Bienvenue, Invité
24 février 2024, 07:27:58 am 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 0 27549
RL : 0 13927
FE : 0 2789
HH : 0 889
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil   hallucination
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Pour participer aux nombreux sondages du forum, cliquez > ICI <

Auteur Sujet: Comprendre les HH naturelles  (Lu 899 fois)

Hors ligne Talreac

Comprendre les HH naturelles
« le: 16 décembre 2023, 10:10:00 am »
+1
Le but de ce topic est de partager nos expériences et réflexion des HH naturelles que l'on a parfois au couché ou au cours de la nuit lorsque on ferme les yeux.

Les HH, ces images furtives, peuvent parfois être la porte d'entrée vers les rêves lucide, d'où l'intérêt d'essayer de comprendre comment cela fonctionne.
- Va ! Accomplis ton rêve !
- D'accord !
- Pas toi ! C'est à elle que je parle ! Toi ton rêve il est nul !
Extrait du film Raiponce

Hors ligne Talreac

Re : Comprendre les HH naturelles
« Réponse #1 le: 16 décembre 2023, 10:14:05 am »
0
Voici ce qui ressort de mes expériences personnelles :

- il y a des nuits où les HH sont abondante dès le couché et d'autre jour où c'est le désert
- les HH ont tendance à venir lorsque je m'approche de l'état d'endormissement
- les HH sont fragiles, tenter de focaliser dessus est souvent le meilleur moyen de les faire disparaitre
- les images visualisées sont très majoritairement sans aucun rapport avec ce qui a été vécu la journée
- elles sont souvent très courte et s'enchainent sans lien évident d'une HH à la suivante

Et vous quels sont les propriétés que vous avez noté ?
- Va ! Accomplis ton rêve !
- D'accord !
- Pas toi ! C'est à elle que je parle ! Toi ton rêve il est nul !
Extrait du film Raiponce

Hors ligne Atil

Re : Comprendre les HH naturelles
« Réponse #2 le: 16 décembre 2023, 11:29:26 am »
0
J'ai remarqué ce phénomène simpliste :

Parfois je m'endors (ou me rendors) très vite et, donc, je ne vois pas de HH.

Parfois, par contre, j'ai du mal à m'endormir (ou me rendormir) et alors je vois beaucoup de HH.

C'est à dire que si je franchis rapidement la phase N1 d'endormissement je n'ai pas le temps de voir des HH.

Et si je la franchis leeeentement alors j'ai le temps d'en voir beaucoup.

Mais pourquoi l'endormissement se fait-il à des vitesses diverses ?

(En dehors des soucis que l'on tourne et retourne dans sa tête) et qui empêchent de dormir)
--------#Atil------------

Hors ligne Atil

Re : Comprendre les HH naturelles
« Réponse #3 le: 16 décembre 2023, 11:32:53 am »
0
Au sujet de mes HH de milieu de nuit (entre deux rêves) je remarque qu'elles ont assez souvent un rapport avec le rêve précédent. Surtout si j'ai beaucoup pensé à celui-ci pour bien le comprendre et mieux le mémoriser.

Et parfois j'ai des séries de HH qui se déroulent sur un même thême.

Mais pourquoi certaines de mes HH sont TRES influencées par mes pensées précédentes alors que d'autres n'ont strictement aucun rapport ?  Aucune idée.
--------#Atil------------

Hors ligne Atil

Re : Comprendre les HH naturelles
« Réponse #4 le: 16 décembre 2023, 12:52:28 pm »
0
Observations sur la formation des HH :

Parfois je suis lucide dés le début d’une HH et j’assiste en direct à son apparition. Je vois d’abord une tache floue qui change de forme comme si mon inconscient la déformait au hasard jusqu’à ce qu’elle commence à ressembler à quelque chose. Et ensuite l’image se précise et devient nette. Mais ça me donne vraiment l’impression que l’inconscient improvise en direct sans suivre un plan prévu d’avance.

Parfois aussi je vois apparaitre deux images issues de mes souvenirs, choisies apparemment au hasard (ou par associations d’idées). Puis le subconscient semble chercher à les assembler pour créer un décor et un scénario cohérent … mais parfois il n’y parvient pas et tout disparait. Tout ça me donne l’impression d’un processus fonctionnant de manière aléatoire.

A d’autres moment les HH reprennent des extraits d’un de mes rêves précédents,  ou continuent une rêverie que j’avais commencée, ou semblent répondre à une question que je me posais.

Il ne semble pas avoir de règle de fonctionnement unique.
Je suppose que c’est le même pour les rêves.



Exemples :

-Je surprend la HH en train d'apparaitre, ce qui semble la bloquer. Elle reste floue et figée un instant puis se forme trés lentement. On dirait une manique décorée d'un soleil stylisé...

-Je "sens" qu'une HH va se former alors je reste attentif...
Je vois des petites formes floues apparaitre, séparées les unes des autres. Je "sens" mon inconscient qui cherche comment les combiner entre elles pour former une image représentant quelque chose de concret. Je me rends compte qu'il est en pleine improvisation. Les formes floues s'agrandissent et se fondent en une image unique tout aussi floue et mouvante. Elle se transforme en un vague visage... mais mon inconscient change d'avis et le dissous. Puis une image nette apparait enfin : C'est une femme trés mal cadrée; on ne voit que son ventre. Je l'entends dire "Je vous présente Monsieur Subito, un non-voyant..." Je me souviens alors que ce que je vois là est une HH... et aussitôt celle-ci disparait.

-J’observe cette HH se former en direct. D'abord apparait une image de moi allant au café "D....". Puis apparait une autre image où l'on voit des pinces à linges. Et je "sens" mon inconscient qui cherche comment faire un scénario cohérent avec ces deux images prises apparemment au hasard... et la HH s'arrète.

-Je vois cette HH apparaitre lentement en direct. Je ne vois qu'une tache floue et mon inconscient semble hésiter sur la forme qu'il va lui donner. Et puis je vois apparaitre un lavoir. Puis des lavandière apparaissent également

-J’observe une HH qui tente de se former lentement et péniblement. Je vois une sorte de masse informe blanche. On dirait une sorte d'amas de gros tuyaux mous... ou une grosse cervelle. Je "sens" que mon inconscient a généré cette image au hasard et qu'il cherche maintenant à la modifier et à la déformer pour la faire ressembler à quelque chose (comme quand on regarde des nuages en essayant de leurs trouver des ressemblances avec des objets existants)... mais il finit par y renoncer...

-Je vois plein de jeunes en train de danser. Ils sont très serrés les uns contre les autres et semblent bien s'amuser. Je leurs crie "Que préférez-vous ici, les jeunes ?". Une fille répond "L'ambiance !" et un garçon répond "La bi !... La biiiii...! La bible !" (Je me rends compte que mon subconscient crée le scénario en direct et ne sait pas du tout où il va.)

--------#Atil------------

Hors ligne Atil

Re : Comprendre les HH naturelles
« Réponse #5 le: 16 décembre 2023, 12:53:05 pm »
0
Observations sur la fragilité des HH :

Souvent c’est seulement après la fin d’une HH qu’on remarque que celle-ci a eu lieu. Mais j’ai remarqué que lorsque je prend conscience d’une HH pendant qu’elle se déroule, ça en fige l’image puis la fait disparaitre.

Mais ça ne fait pas ça à chaque fois : Certaines HH durent longtemps malgré ma prise de conscience et se déroulent presque comme des rêves.

Peut-être est-ce seulement les HH peu enfoncées qui ne survivent pas à la prise de conscience, ou alors c’est quand celle-ci arrive trop tôt ? Je ne sais pas.




Exemples de fragilité :

-Je vois des animaux et un cirque...
Mais je prends conscience que je suis devant une HH alors celle-ci s'arrête et son souvenir se désagrège.

-Je vois un scénario avec des mains entravées par des menottes.
Mais je prends conscience que je suis devant une HH alors celle-ci s'arrête et son souvenir se désagrège.

-Je cours vers une voiture garée au loin pour faire un rêve lucide à l'intérieur. Au moment d'ouvrir la portière, je me dis "Mais pourquoi devrais-je entrer dans une voiture pour faire un rêve lucide ?"... et je prends conscience que je suis dans une HH. Aussitôt celle-ci s'arrète.

-Je suis en train de faire une expérience sur les HH. Je prends une petite cuiller... et je me rends compte qu'elle est sale. Qu'est-ce que les gens vont penser de moi ?... et puis je me rends compte que je suis dans une HH... et celle-ci s'arrète aussitôt.
--------#Atil------------

Hors ligne Talreac

Re : Comprendre les HH naturelles
« Réponse #6 le: 16 décembre 2023, 13:20:33 pm »
0
Merci @Atil pour le partage de ces expériences intéressantes.
- Va ! Accomplis ton rêve !
- D'accord !
- Pas toi ! C'est à elle que je parle ! Toi ton rêve il est nul !
Extrait du film Raiponce

Hors ligne Sebastiii

  • Expérienceur de rêves
  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 13263
  • Sexe: Homme
  • Rêver en toute conscience, tel est le chemin 👍
    • Forum d'Attrape-songes
  • Mon journal des rêves:
Re : Comprendre les HH naturelles
« Réponse #7 le: 17 décembre 2023, 20:47:00 pm »
0
Salut,

Merci pour l'ouverture de ce topic 8)
Je vais noter et/ou reprendre ce que tu as ecris @Talreac

- Je n'arrive quasi pas à voir les HH et les moments, où je peux en apercevoir (les fugaces) c'est plutôt au cours de la nuit et jamais (en tout cas, si c'est arrivé, je ne m'en souviens pas) à l'endormissement.
Citer
- les HH ont tendance à venir lorsque je m'approche de l'état d'endormissement
Idem (après un WBTB)

Citer
- les HH sont fragiles, tenter de focaliser dessus est souvent le meilleur moyen de les faire disparaitre
Idem ce sont les fugaces

Citer
- les images visualisées sont très majoritairement sans aucun rapport avec ce qui a été vécu la journée
Idem

Citer
- elles sont souvent très courtes et s'enchainent sans lien évident d'une HH à la suivante
Idem

- Maintenant, j'ai eu plus souvent des HH dites (profondes et plus stables) celles-ci sont clairement suite à un micro-réveil que j'ai détecté et j'étais dans la phase de rêve juste avant, du coup, elles sont plus stables de natures et peuvent même faire partie d'un tremplin pour RLer (pas systématique) elles sont plutôt visuelles qu'auditives, mais elles sont quand même rares et pour le coup, je m'étais endormi !
Appel aux dons pour la continuité du serveur 2024 ;) ICI
Tout le monde peut y arriver 😜
Est-ce trop demander de réussir un RL de quelques minutes dans une nuit de plusieurs heures de sommeil ? (Gros message subliminal :D)
Découverte du RL en 2020 avec motivation et détermination, on évolue (n'étant pas un RLeur natif)👍
Mes expériences sur le monde du rêve avec les notifications ICI
Mon retour d'expérience sur le RL

Hors ligne Talreac

Re : Comprendre les HH naturelles
« Réponse #8 le: 18 décembre 2023, 17:50:52 pm »
0
@Atil :
Citer
Et si je la franchis leeeentement alors j'ai le temps d'en voir beaucoup.
Quand tu t'endors lentement, les HH sont-elles présentes tout de suite au couché ou plutôt après un certain temps ?
- Va ! Accomplis ton rêve !
- D'accord !
- Pas toi ! C'est à elle que je parle ! Toi ton rêve il est nul !
Extrait du film Raiponce

Hors ligne Atil

Re : Comprendre les HH naturelles
« Réponse #9 le: 18 décembre 2023, 19:50:28 pm »
0
@Atil :
Citer
Et si je la franchis leeeentement alors j'ai le temps d'en voir beaucoup.
Quand tu t'endors lentement, les HH sont-elles présentes tout de suite au couché ou plutôt après un certain temps ?

Lorsque je me couche il est rare que je voie des HH car je m'endors très vite.
C'est surtout quand je me réveille et attends de me rendormir que j'en vois.
Mais je ne suis jamais dans le même état de départ. Parfois je suis parfaitement réveillé à 100% et parfois je suis mal réveillé, très somnolent. Dans le premier cas les HH arrivent lentement, dans le second cas les HH arrivent très vite.
Mais il y a des exceptions. Parfois, aprés mon dernier réveil, au matin, je me sens très réveillé et m'apprète à me lever lorsque des HH m'apparaissent encore par surprise. Aparemment je peux donc me trouver dans l'état N1 tout en me sentant complètement éveillé.

--------#Atil------------

Hors ligne Atil

Re : Comprendre les HH naturelles
« Réponse #10 le: 19 décembre 2023, 19:29:26 pm »
0
A noter qu'on peut voir des HH le jour quand on est assis et relativement réveillé.

Exemple cet après-midi :

Jattends avec mon ex' assis dans la salle d'attente de son chirurgien.
Il fait chaud et je somnole un peu.
A 16H25 une HH m'apparait ...
Je vois un livre ouvert posé sur mes genoux. Je me demande ce que c'est et essaie de le lire... et le livre disparait.



--------#Atil------------

Hors ligne Saphyr

  • Dreamscaper
  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 1656
  • Sexe: Homme
    • Mon journal de rêves
Re : Comprendre les HH naturelles
« Réponse #11 le: 19 décembre 2023, 23:21:22 pm »
+1
Intéressant ce topic, et vos témoignages. Je participe aussi.

Je me retrouve dans pas mal de choses déjà dites : HH fugaces, plus présentes si la phase d'endormissement dure longtemps (sans tomber dans l'insomnie hein, là c'est mort pour moi), qui se dissolvent dès que je porte une attention un peu trop forte dessus. C'est frustrant parce que je "sens" qu'il y a un cran "acceptable" d'attention mais je sens aussitôt que je l'ai déjà dépassé.

D'ailleurs, dans ces cas-là, soit l'HH se dissout direct, soit il y a une légère persistance, elle se fige une fraction de seconde, et si elle était aussi auditive, le dernier son entendu se fige en s'atténuant comme un écho qui disparait.

En général mes HH sont à l'endormissement, indépendamment il me semble de si je m'endors vite ou pas. Simplement quand je m'endors vite je passe moins de temps dans cet entre-deux, voire ne les remarque pas, mais j'ai l'impression que j'en ai quasi toujours.

Quelques HH particulières et récurrentes :

- Le Soleil. Enfin, pas une vision du Soleil à proprement parler, mais un coin de mon champ de vision qui s'éclaircit fortement, au point parfois d'être un peu ébloui, comme si un plein Soleil était à peine hors-champ et éclairait la scène par cette direction. Physiologiquement, ça pourrait être lié aux yeux qui se révulsent (phénomène normal dès le début du sommeil) ? En tout cas c'est souvent très agréable, un peu comme cette sensation de glisser confortablement vers le sommeil.

- L'heure. Quand je me réveille en me demandant quelle heure il est, surtout le matin, mais que je suis encore entre deux eaux, il arrive qu'une HH se superpose à mon état. Dans la même position qu'IRL, je lève le bras pour regarder ma montre. Soit je n'en ai pas, soit je constate une heure étrange, ou parfois même cohérente. Je m'en fais la remarque (quelle que soit le cas de figue), ça me tire vers l'éveil, l'HH se dissout, et ça recommence. Parfois plusieurs fois si je ne fais aucun effort pour sortir de cet état. On est un peu dans le même cas de figue que @Paul et son faux-réveil provoqué quand j'y pense. Sauf que je suis beaucoup trop sur le fil (et beaucoup trop pas un WILDeur :P ) pour pouvoir en faire quoique ce soit.

-Les voix. Plus classique, mais très souvent j'ai des HH auditives de voies connues ou non, qui disent n'importe quoi ou pas.

Une réflexion que j'ai déjà pu avoir par le passé : je vois les HH comme un sable très fin qui s'écoule instantannément de nos doigts si on ne fait rien pour les rattraper, bien plus fin que le sable des rêves par exemple. Je me "réveille" parfois d'une HH avec un souvenir qui s'échappe aussi vite qu'une souris dans son trou, et ce même si j'essaie de la rattraper par la queue. :P Je "vois" littéralement le souvenir s'évaporer en une fraction de seconde. Pas toujours, mais ce caractère évanescent est, je trouve, bien plus prononcé qu'avec un rêve. On peut souvent retrouver un "fil" d'un rêve, et en tirant dessus, ravoir au moins une partie de la pelote. Avec une HH, une fois un souvenir évaporé, je n'ai jamais réussi.
Mon journal de rêves : Au Fil du Vent (Tome V)
Mon second journal illustré par IA : Fantasmagories

Hors ligne Atil

Re : Comprendre les HH naturelles
« Réponse #12 le: 20 décembre 2023, 13:37:15 pm »
0

Une réflexion que j'ai déjà pu avoir par le passé : je vois les HH comme un sable très fin qui s'écoule instantannément de nos doigts si on ne fait rien pour les rattraper, bien plus fin que le sable des rêves par exemple. Je me "réveille" parfois d'une HH avec un souvenir qui s'échappe aussi vite qu'une souris dans son trou, et ce même si j'essaie de la rattraper par la queue. :P Je "vois" littéralement le souvenir s'évaporer en une fraction de seconde. Pas toujours, mais ce caractère évanescent est, je trouve, bien plus prononcé qu'avec un rêve. On peut souvent retrouver un "fil" d'un rêve, et en tirant dessus, ravoir au moins une partie de la pelote. Avec une HH, une fois un souvenir évaporé, je n'ai jamais réussi.


Ce doit être parce que les HH sont bien plus courtes que les rêves.

Si je me souviens d'une petite partie d'un long rêve, je peux ensuite le remémorer en entier séquence par séquence.

Mais une HH c'est si court qu'on a moins de chance d'en saisir une séquence. Soit on se souvient de tout soit on ne se souvient de rien.
--------#Atil------------

Hors ligne Atil

Re : Comprendre les HH naturelles
« Réponse #13 le: 20 décembre 2023, 13:52:44 pm »
0
Intéressant ce topic, et vos témoignages. Je participe aussi.

Je me retrouve dans pas mal de choses déjà dites : HH fugaces, plus présentes si la phase d'endormissement dure longtemps (sans tomber dans l'insomnie hein, là c'est mort pour moi), qui se dissolvent dès que je porte une attention un peu trop forte dessus. C'est frustrant parce que je "sens" qu'il y a un cran "acceptable" d'attention mais je sens aussitôt que je l'ai déjà dépassé.

Parfois j'arrive à prendre conscience que je suis dans une HH sans que celle-ci se dissolve aussitôt.
On dirait que plus la prise de conscience est brutale et plus on risque d'arréter la HH.
Et si la prise de conscience est "douce" on a de chance que la HH reste stable. Ce qui donne la possibilité de s'en servir pour wilder.
--------#Atil------------

Hors ligne Atil

Re : Comprendre les HH naturelles
« Réponse #14 le: 20 décembre 2023, 14:16:45 pm »
0
J'ai remarqué qu'il était possible parfois, de faire un MUO avec une HH.
C'est à dire y retourner aprés en être sorti.

Exemples :

Je vois la locomotive d'un train à vapeur arrêtée prés d'une gare.

La HH s'arrète et j'ouvre les  yeux.
Je referme les yeux et j''essaie d'y retourner.

Je reviens dans la même HH. Mais plusieurs années semblent s'être passées. la locomotive est toujours arrétée au même endroit, mais à présent de hautes herbes ont poussé entre les rails.




Autre exemple (presqu'un wild) :

Par la fenêtre je vois une belle voiture de course bleue couverte d'autocollants garée devant ma maison. A sa droite apparait une 2CV gris-bleue qui semble vouloir la remorquer. Mais elle se place dans le mauvais sens...

Je comprends que c'est une HH et j'en sors...

Puis j'y retourne, me disant que ce serait idiot de ne pas en profiter puisque j'ai conscience que c'est une HH.
La voiture bleue est toujours là et je me projette à l'intérieur. Elle est très confortable. A l'intérieur tout est recouvert de simili-cuir noir. Je démarre et commence à rouler. Mais j'ai du mal à trouver les pédales et à changer les vitesse (IRL je n'ai pas le permis).
Je me dis que je me complique la vie pour rien : Comme je suis dans une HH je peux très bien piloter la voiture par la pensée. La voiture se met alors à accélérer et atteint une vitesse tellement incroyable que le paysage en devient flou. Elle commence à tanguer fortement à droite et à gauche. Dans le rétroviseur je remarque qu'elle n'est plus bleue mais noire. Je réfléchis à la manière dont je vais décrire tout ça dans le forum...

Erreur : Réfléchir me fait sortir de la HH.

Mais j'y retourne vite...
A présent la voiture vole au lieu de rouler. Mais la sensation de réalisme a disparu.
--------#Atil------------

 

Page générée en 0.751 secondes avec 47 requêtes.