Bienvenue, Invité
05 février 2023, 02:05:12 am 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 0 25004
RL : 0 13235
FE : 0 2567
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Vous souhaitez nous aider à faire vivre le forum avec une participation aux frais de fonctionnement du site (hébergement, nom de domaine) , cliquez > ICI <

Auteur Sujet: [Discussion] L'enfant qu'est notre insconscient  (Lu 993 fois)

[Discussion] L'enfant qu'est notre insconscient
« le: 28 novembre 2012, 20:54:55 pm »
0
Cette idée de sujet m'est venue en lisant un RL de Pat32, qui, pour d'induire en RL parle a son inconscient comme a son fils. J'ai trouvé cette idée très intelligente (Que d'éloges  ;) !), et sujette a débat sur ce forum.

J'ai quelques peu réfléchis, et je vous fait partager mes conclusions :

Selon Freud, L'inconscient ignore la négation, le doute, la contradiction (et le degré dans la certitude). Il est illogique («L'humain est un être illogique que la nécessité oblige à se plier aux lois de la logique»).  Il enregistre tout mais est incapable de trier. Il ignore le mensonge.

Si je dis souvent : «je ne suis pas en colère», l'inconscient qui ignore la contradiction biffe le «ne» et le «pas» et comprend «je suis en colère».
Ça explique beaucoup l'ambiguïté des sentiments et l'attirance pour les interdits.

En discussion avec lui, employez les phrases actives. Pas de négation.

Aussi, chez l'enfant, le rêve manifeste s'apparente au rêve latent car le surmoi et la censure ne sont pas formés. ex. : gamin privé de gâteau au souper, rêve qu'il mange un gâteau ! D'où l’intérêt de parler a son inconscient comme si c'était un enfant en lui promettant une récompense, ou même une punition !

Pensez que le sens figuré n'existe pas chez l'enfant non plus.


Je pense que l'inconscient est notre forme de base, notre forme pure qui arrive tout droit dans notre corps, que l'on pourrait nommer "fondations". Plus vous vieillissez, plus vous ajoutez des briques a vos fondations, ces briques là sont l’expérience personnelle, la morale, l'éthique, etc, etc... Parler avec l'inconscient, c'est communiquer avec ses fondations, du moins avec les briques les plus proches. Les première briques que nous posons sont celle de l'enfance, donc je pense qu'il faut parler a son inconscient comme a un enfant.

Voila ! J'aimerais que vous partagiez votre avis la dessus, ça m’intéresse beaucoup !
Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses qui échappent à ceux qui ne rêvent qu’endormis.

–Edgar Allan Poe-

Hors ligne Gefarlich

Re : [Discussion] L'enfant qu'est notre insconscient
« Réponse #1 le: 26 décembre 2012, 09:25:35 am »
0
C'est vraiment très intéressant comme façon de voir les choses.
J'ai eu l'occasion de m'en plaindre et de l'écrire partout sur le forum, mais mon inconscient revêche, celui qui m'attrape par les pieds pour m'empêcher de voler en RL, qui tente de me réveiller en me frappant, qui se terre plus que terrorisé quand j'approche, qui a l'air fâché que j'ose lui poser des questions basiques... se laissera peut-être domestiqué comme cela. En faisant attention à la formulation. Dès que possible, j'essaierai. Ce ne sera donc pas des conclusions objectives s'il y a conclusions à tirer parce que j'aurais peut-être réussi entre temps à me persuader tout à fait que c'est comme cela que ça fonctionne, m'enfin, ce sera toujours un petit témoignage.
Confronter le point de vue de ceux qui ont de l'expérience en amont de ce topic serait assez cool.

Vince

  • Invité
Re : [Discussion] L'enfant qu'est notre insconscient
« Réponse #2 le: 27 décembre 2012, 08:06:38 am »
0
Je vais en parler en majuscule pour simplifier.

LE définir comme un enfant est trop simpliste, un peu comme tous les travaux de Freud d'ailleurs même s'ils ont le mérite d'exister.

Il est certain qu'IL réagit beaucoup plus aux émotions que nous ne le faisons éveillé. Pour m'être occupé de LUI j'ai pu voir à quel point il réagit intensément à ce qui nous parait banal éveillé.
Je pense comme Pat ou Klanko qu'IL se contrefout de la logique et ne fonctionne qu'aux sentiments, au ressentis. Dans les sentiments il n'y a pas de négation : "j'aime", "je déteste" "il est beau" "elle est moche"... Pas de "je ne l'aime pas" ou de "il est moyen". En plus de la négation IL n'accepte pas non plus les compromis.

J'ai souvent perçu des choses que je ressentais pour des personnes dans ce moment fragile - semi éveillé semi endormie - ou je suis en contact directe avec LUI. Des sentiments que je n'avais pas imaginé éveillé.

De la à dire qu'IL fonctionne comme un enfant est de mon point de vue erroné. IL est pure et n'a pas été salie par la vie. Ce serait donc métaphoriquement comme un enfant, mais beaucoup plus évolué par notre vécu. C'est surtout une superbe machine qui n'oublie rien et voit tout.

Hors ligne Kaan

Re : [Discussion] L'enfant qu'est notre insconscient
« Réponse #3 le: 27 décembre 2012, 10:08:53 am »
0
Le fait qu'il convient de s'adresser a LUI comme on s'adresse a un enfant est confirmé dans la pratique de l'auto hypnose par ceux qui l'enseignent ou qui écrivent des livres sur l'hypnose Ericksonienne.
Et en effet, IL est surtout sensible aux émotions, aux images, au qualitatif et au quantitatif d'une émotion associée a telle ou telle situation, image, son, ressenti, etc....
La logique n'est pas trop SON truc, bien qu'il ai sa propre logique, qui consiste surtout en des associations d'idées, mais pas que.
IL veille en permanence a notre intégrité psychique, et les comportement étranges qu'on peut avoir parfois, TOC, phobies etc.. sont des stratégies pour nous protéger.
ILne comprend en effet pas bien la négation et les nuances, son fonctionnement est assez simpliste, mais c'est lui, et lui seul, qui est capable de programmer, ou reprogrammer l'automate, la partie de notre cerveau qui gère tous nos automatismes (respirer, tenir en équilibre a vélo, avoir envie d'une glace quand on va voir un film au ciné, être tétanisé a la vue d'une araignée, ressentir de la fatigue quand on rentre chez soit, avoir le trac a un examen ou en montant sur scène etc etc).

Pour les rêves c'est plus compliqué que ça.
les rêves sont comme une toile ou sont projetés toutes nos pensées, principalement les pensées inconscientes, mais aussi nos pensées conscientes, nos atentes, nos refoulements, bref, c'est un mélange de tout ça qui se met en scène en temps réel, difficile de dire que tel personnage représente notre inconscient, car tout n'est que projection.
En tout cas, il n y a pas de mensonge, pas de triche, toutes les pensées qui naissent a ce moment la sont matérialisées, certes de façon symbolique, mais sans concession.
Voila pourquoi le rêve est comme une carte de notre situation psychique du moment.

Il est donc nécessaire de savoir comment s'adresser a cette partie différente de nous même si l'on veut obtenir quelque résultat


Hors ligne narsdil

Re : [Discussion] L'enfant qu'est notre insconscient
« Réponse #4 le: 27 décembre 2012, 10:27:22 am »
0
De ce que j'ai pu constater,
Il y a deux choses qui luttent à tout moment dans notre tête (sauf en sommeil profond) :
-le conscient : il est là pour résonner, pour rationaliser les choses...
-l'inconscient : il est là pour nous guider, selon les expériences que l'on a vécu (on dit bien ; chat échaudé craint l'eau froide), le probleme c'est que si il ne fait pas la différence avec le réel et l'iréel, il fait un peu n'importequoi pour notre conscient.
Je pense que par le conscient on a affaire à la pensée, les langages, la raison... et par l'inconscient ce qui n'est pas doté de mots pour se comprendre, comme l'amour ou les phobies.
De mon point de vue, les animaux n'ont pas de conscient ou très peu car ils n'ont pas de mots à associer à des concepts, ils sont donc guidés par leur instinct.
Du coup, je sais pas si s'exprimer avec son inconscient peut se faire par les mots... mais par des concepts, des émotions... et donc quand on s'exprime avec son inconscient, il faut être sur que celui ci va comprendre, il faut ressentir le message que l'on veut faire passer.

(tout ceci n'est que mon point de vue :) )
J'ai bien peur en relisant ce message qu'il n'ait pas été assez clair.
Not all those who wander are lost

kr-rl

  • Invité
Re : Re : [Discussion] L'enfant qu'est notre insconscient
« Réponse #5 le: 27 décembre 2012, 16:11:38 pm »
0
De ce que j'ai pu constater,
Il y a deux choses qui luttent à tout moment dans notre tête (sauf en sommeil profond) :
-le conscient : il est là pour résonner, pour rationaliser les choses...
-l'inconscient : il est là pour nous guider, selon les expériences que l'on a vécu (on dit bien ; chat échaudé craint l'eau froide), le probleme c'est que si il ne fait pas la différence avec le réel et l'iréel, il fait un peu n'importequoi pour notre conscient.
Je pense que par le conscient on a affaire à la pensée, les langages, la raison... et par l'inconscient ce qui n'est pas doté de mots pour se comprendre, comme l'amour ou les phobies.
De mon point de vue, les animaux n'ont pas de conscient ou très peu car ils n'ont pas de mots à associer à des concepts, ils sont donc guidés par leur instinct.
Du coup, je sais pas si s'exprimer avec son inconscient peut se faire par les mots... mais par des concepts, des émotions... et donc quand on s'exprime avec son inconscient, il faut être sur que celui ci va comprendre, il faut ressentir le message que l'on veut faire passer.

(tout ceci n'est que mon point de vue :) )
J'ai bien peur en relisant ce message qu'il n'ait pas été assez clair.

Oui  je partage aussi ton point de vue , pour dialoguer avec ce n'est pas des mots qu'ils faut mais des sentiment , des émotions , des ressenties ... et que l'on peut associer a d'autres choses comme des images ( peut être qu'il va " sauvegarder " le dialogue dans uun coin et s'en servir comme mémo . ex : pendant un dialogue avec l'inconscient j'éprouve un sentiment de " j'aime " pour les gâteaux , en IRL je vois des gâteaux , je pense " tient j'aime bien les gâteaux " )

Vince

  • Invité
Re : [Discussion] L'enfant qu'est notre insconscient
« Réponse #6 le: 28 décembre 2012, 08:21:04 am »
0
En vous lisant je vois que notre inconscient à grandis et n'est plus un enfant.

Ca va LE rassurer de savoir qu'IL est considéré à sa juste valeur :)

Hors ligne narsdil

Re : [Discussion] L'enfant qu'est notre insconscient
« Réponse #7 le: 28 décembre 2012, 09:09:58 am »
0
Je me suis toujours considéré comme un enfant... Parceque je me considère différent de ceux qui veulent à tout prix grandir ou juste sembler adulte... Je veux simplement rester moi même (et rester heureux si possible)  :@)
Not all those who wander are lost

Hors ligne Pat

Re : [Discussion] L'enfant qu'est notre insconscient
« Réponse #8 le: 28 décembre 2012, 15:29:58 pm »
0
La raison pour laquelle on peux traiter notre inconscient comme notre enfant, c'est qu'il a tout enregistré de notre enfance, nos joies, nos peines, nos déchirures... Quand je rêve, j'ai souvent l'impression de revenir dans mon passé, mes rêves se déroulant le plus souvent dans des scénarios et des décors de mon enfance.
C'est pourquoi j'ai tendance a percevoir mon "moi enfant" dans mes rêves, et a projeter cette enfance sur mon inconscient, lui-même responsable de ces retours en arrière oniriques.

Et si je joue ce jeux avec lui, m'improvisant père valorisant pour lui, il réagit a l'extrême a cette forme d 'auto-suggestion.
Connais-toi toi même et tu connaiteras l'univer et les dieux

Vince

  • Invité
Re : [Discussion] L'enfant qu'est notre insconscient
« Réponse #9 le: 28 décembre 2012, 16:39:56 pm »
0
Ca reste quand même une métaphore Pat. IL n'est pas un enfant puisque tu n'es pas enfant. Par contre il est pure comme un enfant, mais ceci Kaan la très bien expliqué plus haut.

(non non je ne cherche pas à avoir le dernier mot ;)

kr-rl

  • Invité
Re : [Discussion] L'enfant qu'est notre insconscient
« Réponse #10 le: 28 décembre 2012, 16:41:18 pm »
0
C'est plus comme un frère immature alors  ;D

Hors ligne Pat

Re : [Discussion] L'enfant qu'est notre insconscient
« Réponse #11 le: 28 décembre 2012, 18:25:37 pm »
0
"Ca reste quand même une métaphore Pat. IL n'est pas un enfant puisque tu n'es pas enfant"
Je suis souvent un grand bébé de 34 ans, je te le garanti! ;D

C'est sûre que c'est une métaphore mon beau Vince d'amour, mais il fait jouer le jeux pour que ça marche, en tout cas ça fonctionne très bien pour moi de cette façon!
Connais-toi toi même et tu connaiteras l'univer et les dieux

Hors ligne Kaan

Re : [Discussion] L'enfant qu'est notre insconscient
« Réponse #12 le: 29 décembre 2012, 01:05:42 am »
0
Je me suis toujours senti comme un enfant, aujourd'hui je suis juste un enfant agé, avec des droits et une aparences d'adulte, des connaissances et une certaine maturité se sont ajouté comme comme une sorte de costume, mais en dessous de ce costume intellectuello/sociale, je suis toujours en pijama émotionnel.

kr-rl

  • Invité
Re : [Discussion] L'enfant qu'est notre insconscient
« Réponse #13 le: 29 décembre 2012, 01:19:31 am »
0
Belle métaphore . :D

Hors ligne Pat

Re : [Discussion] L'enfant qu'est notre insconscient
« Réponse #14 le: 29 décembre 2012, 01:56:38 am »
0
Quand j'étais enfant, c'est ma maman qui me punissais, ou me récompensait selon mes actions.
Aujourd'hui c'est ma femme qui joue ce rôle,  de différentes façons c'est sûre, mais il s'agit toujours du même bébé gâté, moi...
Connais-toi toi même et tu connaiteras l'univer et les dieux

 

Page générée en 0.594 secondes avec 46 requêtes.