Bienvenue, Invité
03 février 2023, 15:32:03 pm 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 10 24999
RL : 0 13231
FE : 0 2564
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Vous souhaitez nous aider à faire vivre le forum avec une participation aux frais de fonctionnement du site (hébergement, nom de domaine) , cliquez > ICI <

Auteur Sujet: [Discussion] Cartographie onirique  (Lu 961 fois)

Hors ligne PascaleB

[Discussion] Cartographie onirique
« le: 26 mai 2015, 22:23:15 pm »
0
Bonjour,
Quelqu'un a-t-il déjà cartographié son univers onirique comme indiqué dans cet article (http://www.attrape-songes.com/reves-lucides/cartographie-onirique) ?

En le lisant il y a quelques temps, ça m'avait fait tilt.
Il m'est justement arrivé quelques fois, en me remémorant deux RN qui se suivaient, d'avoir la sensation que j'étais au même endroit malgré un décor et un scénario différents. Par exemple, une salle de bain (bains publics) dans le 1er rêve est devenue une grande tente de camping dans le 2nd. Les dimensions et la disposition étaient identiques (porte d'entrée, localisation de l'action). Je m'y sentais à l'aise de la même façon, et seuls des proches pouvaient venir me voir.

J'ai donc commencé à faire le schéma de mes bulles oniriques à l'aide du logiciel conseillé. J'avais justement en référence un autre RN où j'ai visité un nouvel appartement où j'emménageais. Il contenait 8 pièces/zones qui m'ont servies de base.
J'ai annoté à chaque bulle une description du lieu hors décor et scénario (taille, ouvert/semi-fermé/fermé, en demi sous-sol, circulaire, enclavé, tout en hauteur, avec demi-étages, etc), comment je m'y sentais (à l'aise, familier, neutre, inquiétant) et les PR (nombreux/rares, proches/public).

Mais au fur et à mesure que je fais des rêves, je ne sais pas toujours faire le rapprochement avec l'une de ces bulles. Et je serais tentée d'ajouter de plus en plus de bulles.
Si quelqu'un a déjà bien avancé sa cartographie, je serais curieuse de savoir : L'état d'avancement de cette carte ? Combien de bulles elle contient ? Est-ce que certaines bulles ont commencé à changer depuis le départ ? Quels détails il est intéressant de noter ? Est-ce que la façon de circuler de telle bulle à telle autre est reste identique ?

Hors ligne Vilnius

Re : [Discussion] Cartographie onirique
« Réponse #1 le: 10 juin 2015, 04:13:32 am »
0
Salut ! J'avais aussi lu cette proposition de méthode de cartographie, je trouve que c'est vraiment intéressant.

J'avais donc repris mes carnets de rêves (sur plusieurs années) pour placer les rêves sur une carte, plutôt selon leur thème général et l'ambiance ressentie comme semblable, plus parfois des éléments qui me faisaient sentir que c'était le même endroit.
Cependant, je n'ai pas fait ça sur le logiciel, mais sur une feuille de papier, avec des dessins. Du coup mon approche s'est éloignée de celle proposée par le logiciel. Comme ça demande beaucoup de temps, je m'étais vraiment plus basé sur mes RN et RL les plus importants sur plusieurs années, pour diminuer l'ampleur de la tâche.

J'ai disposé les endroits que j'ai le plus fréquentés plutôt vers le centre, rassemblé ceux avec la mer sur une côte, ceux qui me semblaient être en hauteur près du même endroit, où donc je suppose qu'il y a un plateau. Au fur et à mesure, j'ai dû ajouter un désert, un village, des villes, un parc d'attraction aquatique et un normal, etc. Du coup je les ai situées plutôt au feeling. J'ai même dû ajouter une sorte de deuxième dimension car certains endroits semblent vraiment venir d'ailleurs (du dessous ?), plus une lune, une mer de nuages, ... Au bout d'un moment, j'évitais d'ajouter des bulles si je ne trouvais pas au moins deux ou trois rêves avec le "même" endroit. Et puis je reste assez "tolérant" pour agglomérer les bulles plutôt que d'en créer tout le temps de nouvelles : si je suis dans un sous-sol avec un escalier qui mène dans la rue, je sais que ça va quand même dans la bulle de la "grande ville" car je reconnais l'ambiance au-dessus.

Ensuite pour les transitions d'un endroit à l'autre, c'est assez difficile. Finalement je n'ai pas tant de rêves que ça avec une transition franche, j'ai noté en couleur les trajets réalisés lors des rêves où c'était assez évident.
Et puis ensuite je l'ai laissée tomber... C'est long à faire :/ Je n'ai pas ajouté les endroits plus récents (le dernier rêve ajouté date de 2011, la carte comprend des rêves depuis ma naissance).
J'aimerais bien la poursuivre quand j'en aurai le temps (mais quand ?). Niveau nombre de (grosses) bulles, ça va dans les 40 actuellement, pas tant que ça. Mais il y aurait de quoi retravailler sur des bulles dans chaque grosse bulle.

Je ne sais pas trop si les bulles changent, je pense qu'elle s'enrichissent au fur et à mesure et que peut-être certains éléments en disparaissent ? En fait ça dépend de comment on considère la bulle : si ça se trouve elle ne change pas mais ma manière de la percevoir/d'interagir avec change à chaque rêve. Là en regardant ma carte je vois où placer pas mal de mes rêves récents, donc certainement ça ne change pas tant que ça.

J'avais noté aussi les personnes, animaux, plantes qui habitaient les endroits (car en fait cette carte, je voulais l'intégrer dans un système de classement plus large de mes rêves), et d'autres mots-clefs qui me paraissaient importants.

Je n'ai pas pu aller assez loin pour voir si les transitions restaient les mêmes, je verrai ça quand je reprendrai la carte !

Je ne suis pas si avancé que ça donc, je ne suis pas très bien placé pour te conseiller, surtout que j'ai fait ça plus à ma sauce avec un objectif un peu différent. Mais ça me donne bien envie de continuer.

Hors ligne PascaleB

Re : [Discussion] Cartographie onirique
« Réponse #2 le: 12 juin 2015, 19:46:03 pm »
0
Aaaah, merci pour ta réponse ! Je désespérais de trouver quelqu'un ici qui ait entamé cette démarche. :)

Effectivement, ton approche est différente, sans doute plus libre et spontanée.

En ce qui me concerne, j'ai remarqué que le décor pouvait me leurrer sur le fait que la bulle soit nouvelle.
Par exemple, un séjour. Dans le rêve, je crois beaucoup au décor (la lucidité ne le remet pas toujours en question), je suppose que la pièce est fermée, et je ne vérifie pas. Pourtant, en se fiant à mon ressenti une fois réveillée et attentive, je perçois que la pièce était en fait très ouverte. Autre exemple, une place publique qui me semble cloisonnée par les façades qui l’entourent. Du coup, le décor serait un leurre. Ce qui ne change pas, c'est comment je m'y sens, mon niveau de connaissance du lieu, comment c'est agencé (j'ai remarqué des zones à l'intérieur des bulles), si je ressens l'espace comme ouvert ou fermé, sa taille, etc.

J'ai une bulle que j'ai appelée 'Galeries'. Elle m’apparait généralement sous la forme de ruelles qui se croisent et mènent à d’autres bulles. Mais elle a déjà été un couloir labyrinthique, et une autre fois, un grenier-gruyère, ou bien encore des galeries dans des buissons. Ma connaissance du lieu est moyenne, mais si elle avait été mauvaise, je l’aurais sans doute appelée ‘Labyrinthe’ à force de m’y perdre.

Autre exemple, ma bulle ‘Espace infini’ est très grande et ouverte, et se découpe en deux zones. La 1ère zone m’est un peu familière puisque j’arrive systématiquement par là. Elle forme une bande large au sud. Le reste, c’est l’immensité inconnue, plus ou moins inquiétante. L’apparence récurrente est un long bord de mer, la zone connue étant la terre ferme. Mais une fois, c’était une chambre très, très large avec un vide béant à la place du mur du fond. Je sais que c'est la même bulle parce que je m'y sens pareil, pas très à l'aise, et la taille et la disposition sont identiques. De plus, même en tant que chambre, ça restait un espace sans mur.

Mais je reconnais que c'est pas facile de distinguer la bulle et ses particularités sous le décor lié au scénario. En tout cas, échanger sur le sujet, c'est déjà agréable et potentiellement constructif ! Et je t'en remercie ;)

Re : [Discussion] Cartographie onirique
« Réponse #3 le: 13 juin 2015, 20:07:45 pm »
0
J'ai beaucoup de mal avec cette notion de cartographie onirique. Pouvoir établir une fois pour toute des formes, des dimensions et une disposition précises des lieux onirique supposerait une stabilité et une permanence que ne possèdent généralement pas les lieux en rêve. Même les lieux familiers sont souvent bien différents en rêve de ce que nous connaissons d'eux IRL. Des lieux soit-disant familiers se mêlent à d'autre où obéissent à des perspectives qui défient celles mises en image par Escher et qui changent d'un instant à un autre.



Mais j'ai par contre remarqué que plus on interrogeait le rêve en état de lucidité, plus celui-ci perdait en incohérence apparente et mimait en quelque sorte le monde IRL (notamment au niveau du comportement des personnages et de ce qu'ils disent.) Ce n'est as une règle absolue, mais si elle se vérifiait, cela pourrait effectivement permettre de le cartographier plus facilement. A moins que les illusions et autre faux souvenirs ne nous envoient sur des fausses pistes, Pascale l’évoque.

Il serait même possible dans ce cas, non seulement de devenir cartographe mais qui plus est architecte et de projeter des lieu issus de la volonté et de la visualisation créatrice du rêveur, peut-être même de créer des lieux oniriques permanents comme certains le fantasme. En tout cas, en ce qui concerne le repérage de mes propres lieux récurrents, car j'en connais peu en RL, dès lors que je deviens lucide, je quitte le lieu où je me trouvais initialement, fusse un endroit familier pour explorer ce que le rêve a à m'offrir en terme de paysages. De plus, j'ai souvent affaire à beaucoup plus de ce que tu appelles de galeries en lieu couvert (sous une forme ou une autre) qu'à des espaces finis. Et les espaces finis sont tellement vaste qu'ils parfois bien changé, dans leur intégralité au moment où je touche leurs extrémités.



“We are like the dreamer who dreams and then lives inside the dream... but who is the dreamer?”

Hors ligne PascaleB

Re : [Discussion] Cartographie onirique
« Réponse #4 le: 16 juin 2015, 19:23:13 pm »
0
On dirait que tu ne crois pas possible la cartographie.
Si tes espaces oniriques sont aussi farfelus que les tableaux de Escher, je comprends pourquoi !! :)

Je me suis rendue compte, en faisant des croquis des lieux après un rêve, que je sais très exactement où tel accès mène alors que je ne l'ai pas du tout emprunté dans ce rêve-ci. Et du coup, j'associe deux rêves géographiquement. C'est très grisant !!! Mon souci a été de mettre la nouvelle pièce dans le bon sens, puisque généralement, il y a plusieurs entrées et que les souvenirs sont un peu flous.

En tout cas, je vois que j'ai plusieurs techniques complémentaires à ma disposition : la revisualisation, le ressenti et le dessin. Ca fonctionne pour moi, même si ce n'est pas sans difficulté et que ça prend du temps.

Mais imaginez avoir une carte assez avancée de votre environnement onirique et l'apprendre par coeur ! Ca ouvrirait de nouvelles perspectives, non ?
Telle bulle est généralement une boutique, que va-t-elle vendre cette fois-ci ?
Tel endroit a déjà été un château, je me concentre sur cette idée pour que quand j'arrive, ça en soit un.
Les zones inconnues réservent de plus grandes surprises que les autres, c'est sûr !
Tel PR m'échappe tout le temps, mais il 'habite' telle bulle. Je vais chez lui ! (Théorie de la fréquentation des bulles, à vérifier)

Etc...  :)

 

Page générée en 0.667 secondes avec 36 requêtes.