Bienvenue, Invité
05 février 2023, 01:45:34 am 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 0 25004
RL : 0 13235
FE : 0 2567
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Vous souhaitez nous aider à faire vivre le forum avec une participation aux frais de fonctionnement du site (hébergement, nom de domaine) , cliquez > ICI <

Auteur Sujet: [Question] Quelle limite au pouvoir curatif des rêves lucides ?  (Lu 467 fois)

Andromel

  • Invité
0
Mon père est atteint d'un cancer depuis plusieurs années, et au vu de la rapidité actuelle de son évolution, il est pratiquement assuré qu'à moins d'un miracle celui-ci l'emporte avant 2013... bref... croyez-vous que les RL puissent sauver des personnes de telles maladies ? Quelle est selon vous la limite à leur pouvoir de guérison, peut-on parvenir à tant maîtriser son esprit qu'il nous serait possible de chasser de notre corps de pareilles sal******* a priori incurables ?

Hors ligne Constance

  • Rêveur actif
  • *
  • Messages: 268
  • Sexe: Femme
  • Mon journal des rêves:
    Ohhhh paradi perdu...!
Re : [Question] Quelle limite au pouvoir curatif des rêves lucides ?
« Réponse #1 le: 19 février 2012, 16:00:35 pm »
0
"Peut-on parvenir à tant maîtriser son esprit qu'il nous serait possible de chasser de notre corps de pareilles sal******* a priori incurables ?"


Je pense que c'est en effet possible, je ne parle pas là du rêve lucide mais selon moi il est effectivement possible de "maitriser son esprit" (je reprends tes mots mais je ne l'aurais pas nommé comme cela) pour parvenir à une guérison spontanée cependant c'est un travail sur Soi qui est titanesque, qui peut prendre toute une Vie, ce serait donc tout aussi miraculeux comme tu dis que ton père acquiert cela en quelques mois...

Je vous souhaite à toi et à ton père beaucoup de courage. :)
« C’est une grande folie que de vouloir être sage tout seul. »
 "Bien lire l'Univers c'est bien lire la Vie"

Hors ligne narsdil

Re : [Question] Quelle limite au pouvoir curatif des rêves lucides ?
« Réponse #2 le: 19 février 2012, 16:10:56 pm »
0
Moi je crois en le pouvoir de l'esprit, car même si les choses vont mieux grâce a un effet placebo, elles vont mieux et c'est cela qui compte.
Je pense que les rêves lucides sont une voie de guérison de l’âme et du corps car cela permet de soigner notre inconscient.
L'espoir fait vivre dit on !

Not all those who wander are lost

Hors ligne Mayo

  • Onironaute aguerri
  • ****
  • Messages: 1273
  • Sexe: Homme
Re : [Question] Quelle limite au pouvoir curatif des rêves lucides ?
« Réponse #3 le: 19 février 2012, 17:27:30 pm »
0
Comme on dit dans ces cas là il faut se battre contre la maladie, et ce n'est pas qu'une métaphore alors oui c'est possible, que ça soit grâce aux RL ou autre.

Hors ligne Constance

  • Rêveur actif
  • *
  • Messages: 268
  • Sexe: Femme
  • Mon journal des rêves:
    Ohhhh paradi perdu...!
Re : [Question] Quelle limite au pouvoir curatif des rêves lucides ?
« Réponse #4 le: 19 février 2012, 18:51:56 pm »
0
Je suis pas d'accord avec Mayotte ici, justement ce n'est pas se battre qu'il faut c'est accepté, accepté son corps malade. Accepter sa maladie, la questionner.
« C’est une grande folie que de vouloir être sage tout seul. »
 "Bien lire l'Univers c'est bien lire la Vie"

Hors ligne Mayo

  • Onironaute aguerri
  • ****
  • Messages: 1273
  • Sexe: Homme
Re : [Question] Quelle limite au pouvoir curatif des rêves lucides ?
« Réponse #5 le: 19 février 2012, 20:07:55 pm »
0
On peut accepter le réchauffement climatique et se battre quand même pour ralentir le phénomène, pour prendre un autre exemple.

Parce qu'accepter sans rien faire, c'est faire l'autruche.

Hors ligne Constance

  • Rêveur actif
  • *
  • Messages: 268
  • Sexe: Femme
  • Mon journal des rêves:
    Ohhhh paradi perdu...!
Re : [Question] Quelle limite au pouvoir curatif des rêves lucides ?
« Réponse #6 le: 19 février 2012, 21:35:51 pm »
0
Je ne crois pas dans ce cas là Mayotte, ne pas se battre contre quelque chose ne veut pas non plus ne rien faire
Et quand tu dis, "se battre et ce n'est pas qu'une métaphore"... quand quelqu'un est chez toi tu ne peux pas lui dire que tu acceptes qu'il soit là, que tu l'écoutes et tiens compte de ce qu'il dit et te battre contre lui...

Quant au réchauffement climatique, je ne crois pas non plus que le ralentissement de ce phénomène doit être vu comme un combat non plus! ;)
Mais c'est qu'une question de point de vue :)
« C’est une grande folie que de vouloir être sage tout seul. »
 "Bien lire l'Univers c'est bien lire la Vie"

Hors ligne MasterMind

Re : [Question] Quelle limite au pouvoir curatif des rêves lucides ?
« Réponse #7 le: 19 février 2012, 21:44:28 pm »
0
Il y a un bon passage sur la maladie et le rêve dans le livre d'Hervey de Saint-Denys...

Pour moi, probablement que visualiser sa guérison ainsi qu'affronter les images négatives en RL aide à la motivation et la réussite.
La lucidité!

Hors ligne Tom

Re : [Question] Quelle limite au pouvoir curatif des rêves lucides ?
« Réponse #8 le: 21 février 2012, 12:03:36 pm »
0
Je pense qu'on peut guérir de plein de truc, notamment des problèmes mentaux, mais sur le long terme  +o(
"Les larmes du passé fécondent l'avenir." Alfred de Musset
"Croit tu que l'on oublie autant qu'on souhaite ?" Alfred de Musset

Hors ligne SDE

  • Rêveur actif
  • *
  • Messages: 323
  • Sexe: Femme
Re : [Question] Quelle limite au pouvoir curatif des rêves lucides ?
« Réponse #9 le: 21 février 2012, 21:15:42 pm »
0
Il y a 9 ans on nous a prédit la mort de ma grand-mère dans les 6 mois... Leucémie.

On nous a répété ça pendant 8 ans et demi... Qu'elle était tout au bord du fil du rasoir...

Et elle, opiniâtre, se maintenait en vie et ralentissait les progrès de la maladie, grâce à son courage, son mental. (Elle ne faisait pas de rêves lucides) mais s'accrochait, survivait envers et contre tout.

Elle est morte à la fin, complètement au bout du rouleau, mais 2 jours avant sa mort elle réclamait encore sa chimiothérapie... Elle luttait...

A côté de ça, le père de mon mari : relativement jeune, en bonne santé, atteint d'un Hodgkin (qui se soigne bien !) quand il a su qu'il avait une forme de cancer, il s'est complètement laissé couler, en 6 mois, il est mort au grand dam des médecins, en fait dès le début il s'est persuadé qu'il était fichu, qu'il allait mourir, il était mentalement déprimé mais ses défenses immunitaires aussi se sont affaiblies, il avait des symptomes de chimio surmultipliés car il se focalisait dessus, il voyait tout en noir, en négatif, il n'a fait aucun effort, et la maladie l'a rapidement submergé...

Face au cancer le mental peut jouer, retarder (ou accélérer) mais pas guérir l'inévitable  :'(

 

Page générée en 0.635 secondes avec 41 requêtes.