Bienvenue, Invité
28 janvier 2023, 15:23:09 pm 
Attrape-Songes le forum sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 6 24933
RL : 1 13218
FE : 2 2561
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Pour participer aux nombreux sondages du forum, cliquez > ICI <

Auteur Sujet: [Question] Débutant : Insomnie et aucune prise de lucidité  (Lu 636 fois)

Hors ligne Andyhurley

  • Songeur en devenir
  • *
  • Messages: 23
Bonjour à tous ! :)

Tout nouveau sur le forum ainsi que dans le domaine du RL, je partage dans ce topic mon expérience de non réussite (c'est mieux que de parler d'échec selon moi).

J'ai découvert la notion de RL Jeudi dernier (31 mai) et depuis ce jour, chaque nuit m'est très difficile à vivre. J'ai essayé le jeudi soir sans réel entrainement, juste comme ca, de tester une vidéo. C'est pourquoi cette nuit là je ne la compte pas vraiment dans mon processus. Je n'ai retenu aucun rêve ni aucune technique réelle. J'ai simplement dormis 3h ... à partir de 5h du matin. Autant dire que couché à 22h30,  la nuit fut longue... très longue.

Malgré un réveil facile et sans fatigue retenue (pour le moment), j'ai essayé de m'y prendre autrement le vendredi soir. Après tout ce que j'ai pu lire sur le sujet : les techniques du MILD, Wild (que j'ai oublié), du FILD, Du réveil forcé etc... j'ai retenté l'aventure le vendredi soir. Idem, j'ai dormi environ 4h. Le samedi soir, j'étais en soirée, donc couché à 4h mais pareil, une insomnie imposante. Et hier soir la même. Et là, je fatigue un peu.

Maintenant que j'ai présenté le contexte de ma fatigue, je vais apporter quelques détails.
Je me suis rendu compte que les auto-hypnoses et les inductions par phrases répétées me poussaient dans une forme de fatigue propice au sommeil. Le fait de prononcer les phrases me clouait au lit. Des images viennent et s'en vont et me voilà prêt à dormir. Ma tête devient lourde, mes yeux rentrent dans leur coquilles je ... sens... que je ... pars.. tout noir.... et PAF ! Je me réveille. TR du nez bouché, eh bien il semblerait que je sois réveillé pour de vrai. Dès que je commence à "tomber" dans une phase sommeil, je me réveille. Mon cerveau lutte ?

Je me suis demandé si je n'étais pas trop excité à l'idée de connaitre cette nouvelle expérience de RL mais en même temps en aurais-je peur? Consciemment non, mais est-ce que mon inconscient le serait?  Je me suis renseigné sur le forum et certaines personnes évoquent la difficulté de se voir "partir" en phase sommeil, ce serait pas naturel (ce que je penses tout autant).

Cela devient difficile pour moi d'essayer, si je fais des insomnies chaque nuit, je ne vais pas assez vivre pour connaitre mon premier RL  ;D

Pour mes actions quotidiennes, je tiens un journal des rêves dans un petit carnet type bristol. Je me suis surpris d'arriver, dès la deuxième nuit, à noter suffisamment de détails pour remplir 3 pages pour chaque rêves (environ 2 par nuit). Ce qui m'a étonné et en même temps satisfait. De ce fait je trouve déjà amusant la simple idée de noter ses rêves et de s'en souvenir, une sorte de rallongement à la vie. Pour l'instant, ormis que je retrouve régulièrement ma copine dans mes rêves (quasiment à chaque fois), je n'ai aucun détail pouvant me permettre un TR commun au réel.

J'effectue un TR, très régulièrement dans la journée, je me bouche le nez et regarde mes mains. Dès que je change de pièce ou de situation. Mais dans mes rêves je n'arrive pas à avoir le réflex. Tous les jours j'écoute une musique choisi volontairement pour cette pratique : metallica - nothing else matters. Je l'écoute en fermant les yeux et m'imaginant ce que je peux faire de mes RL, en variant le scénario à chaque fois. Ainsi, sous 10 jours, je mettrais un réveil suffisamment bas la nuit, avec cette musique en sonnerie, afin de l'intégrer dans mes rêves et me rendre compte que je suis en train de rêver?

Je ne perds pas espoir et me dit que ce n'est pas chose facile mais qu'une belle nuit m'attend où un RL se présentera.

Je suis maladroit avec l'écrit dans les forum, j'espère avoir évoqué ma situation avec suffisamment de clarté.

Au plaisir de vous lire et faire votre connaissance :)

Hors ligne SOMNUS

Re : [Question] Débutant : Insomnie et aucune prise de lucidité
« Réponse #1 le: 04 juin 2018, 15:23:00 pm »
0
Il faut y aller piano !
Je pense que tes insomnies sont le fruit de ta surexcitation liée à la découverte du RL. Rien de plus normal. Il ne faut pas faire des WBTB ou d'autres pratiques toutes les nuits. Il faut commencer par le plus facile. Je te recommande par ex. la SSILD, deux ou trois fois par semaine pour voir. En tous cas, commence par choisir une seule technique, applique-la tranquillement pendant un certain temps et si elle ne marche pas, essaie en une autre. Le RL fuit l'agitation et surexcitation ! Continue le JR mais là aussi, vas-y mollo. C'est bien de détailler tes rêves mais si tu exagères, à la longue, tu ne tiendras pas le coup. Les AS aussi doivent être calmes quoique convaincues.

En conclusion, il ne faut pas que le RL t'épuise, qu'il devienne une sorte d'agitation nerveuse. Sinon, ça ne marchera pas et tu en tireras pas de profit et rapidement, tu abandonneras.

Citer
J'effectue un TR, très régulièrement dans la journée, je me bouche le nez et regarde mes mains.
Je te conseille de bien te renseigner par rapport au TR ; ce n'est pas tant la quantité qui compte que la qualité !

Voilà, bon courage et bonne continuation.  8)
Iktomi : 4 — Iktomi : 2

JR de SOMNUS

Hors ligne Andyhurley

  • Songeur en devenir
  • *
  • Messages: 23
Re : [Question] Débutant : Insomnie et aucune prise de lucidité
« Réponse #2 le: 04 juin 2018, 17:42:03 pm »
0
Cette nuit, j'ai eu une expérience étonnante, qui semble normale selon ma copine lorsque l'on fait de la méditation.
Après avoir fait de l'AS, et m'être détendu à ne plus sentir mon corps (ou presque), j'ai commencé à ressentir une sorte de tourbillon dans un sens puis dans l'autre. J'étais comme content, pensant que je tenais quelque chose, mais cela s'est arrêté après plus de 2 3 min.
C'était amusant :)
Il s'agit d'une étape ? ou c'est assez rare?

Pour l'AS je ne sais pas si je suis convaincu, je pense que ca l'est. C'est étonnamment difficile à déterminer enfait. Je suis peut être bizarre  JJJ+

Merci Somnus pour avoir pris le temps de me lire, de me répondre avec clarté et d'apporter du positif dans tout ça! :)

Hors ligne Andyhurley

  • Songeur en devenir
  • *
  • Messages: 23
Re : [Question] Débutant : Insomnie et aucune prise de lucidité
« Réponse #3 le: 06 juin 2018, 12:35:45 pm »
0
Je reviens pour évoquer un peu ma situation.

Pour le moment aucun résultat, hormis peut être une légère saturation et baisse de motivation. Cependant j'ai commencé le livre de S. Laberge, et il donne une vision tellement "cool" que je suis certain de trouver une solution.

Je reste sur des insomnies. Mais j'ai constaté que dans chacun de mes rêves se trouvait un personnage récurent qui était ma copine. J'ai pu lire sur le forum que cela pouvait être utilisé pour la métholde du MILD lors des visualisation. Vous voyez ça comment?

Pour détailler mon activité :
- Je me couche le soir en lisant un livre, mes précédents rêves.
- Avec un peu de fatigue, je décide de m'allonger et de passer à l'autosuggestion ou au MILD. J'essaye de me reposer, de me calmer et de ne plus sentir mon corps. Chose parfois impossible.
-Je me lance cette phrase : "Cette nuit, je rêverais. Je veux me souvenir de reconnaître que je suis en train de rêver". De manière successive.
- Après un certain nombre, je pose du silence avec une visualisation, et compte : "1 , je rêve / 2, je rêve / 3, je rêve etc..."
- Me corps s'alourdit
Si j'ai de la chance je m'endors mais ne fait que rêver sans même avoir de l'auto critique.
Sinon je pousse le sommeil au fur et à mesure que j'essaye de faire le vide. Mon attention se focalise sur chaque détail qui pourrait signifier le sommeil et m'empêche de m'endormir.

De plus, en couple dans le même lit ne rend pas l'exercice facile. Je n'arrive pas à me détendre entièrement et quand même je le pourrais il peut arriver de recevoir un coup de pied ou alors elle se met à bouger. Ainsi je reprend le contact avec l'extérieur.

Si j'arrive à m'endormir rapidement, je me réveillerai dans la nuit sans pouvoir me rendormir. Comme si ma fatigue ne suffisait plus à me plonger dans le sommeil. Dès que je "pars", mon cerveau se réveille brutalement, telle une sensation de chute. Est-ce là un signe d'une opportunité?

TR et AS avec de la conviction, pourtant, rien de concluant.


Je suis conscient que ça ne fait qu'une semaine, mais l'insomnie persiste et me démotive un peu :(

D'autres personnes ont connu ça? Ou ont une solution pour contrer mon cerveau qui lutte?


Je vous remercie pour cette patience et compréhension porté à mon égard depuis mon arrivé :)

Hors ligne Andyhurley

  • Songeur en devenir
  • *
  • Messages: 23
Re : [Question] Débutant : Insomnie et aucune prise de lucidité
« Réponse #4 le: 06 juin 2018, 12:42:21 pm »
0
Je tiens à rajouter que mes insomnies s'étalent d'une heure minimum à 3h/4h sans me rendormir. Enfait, de 23h à 8h / 9h dans le lit, mon sommeil comptabilise 5h maximum par nuit.

Pensez vous que quelques recettes type verveine etc puisse m'aider?


Beaucoup de questions :s mais j'en ai plein ahah

Merci :)

Hors ligne SOMNUS

Re : [Question] Débutant : Insomnie et aucune prise de lucidité
« Réponse #5 le: 06 juin 2018, 16:43:40 pm »
0
Citer
qui semble normale selon ma copine lorsque l'on fait de la méditation.
Elle a raison.

Citer
Pour l'AS je ne sais pas si je suis convaincu, je pense que ca l'est. C'est étonnamment difficile à déterminer enfait.
Tu le fais comme s'il marchait, tu peux ensuite imaginer qu'est-ce que tu ferais dans ce cas. Pour pas mal de personnes, les TRs deviennent efficaces seulement sous certaines conditions, par ex. si on les fait juste avant d'aller se coucher ou au moment de l'endormissement.

Citer
Mais j'ai constaté que dans chacun de mes rêves se trouvait un personnage récurent qui était ma copine. J'ai pu lire sur le forum que cela pouvait être utilisé pour la métholde du MILD lors des visualisation. Vous voyez ça comment?
Dans ce cas, tu peux faire une AS comme par ex. : la prochaine fois quand je vois ma copine dans mon rêve, je fais le TR. Il peut t'aider de le faire aussi IRL quand tu la vois mais plutôt discrètement  (rofl) .

Citer
Après un certain nombre, je pose du silence avec une visualisation, et compte : "1 , je rêve / 2, je rêve / 3, je rêve etc..."
- Me corps s'alourdit
Si j'ai de la chance je m'endors mais ne fait que rêver sans même avoir de l'auto critique.
Sinon je pousse le sommeil au fur et à mesure que j'essaye de faire le vide. Mon attention se focalise sur chaque détail qui pourrait signifier le sommeil et m'empêche de m'endormir.
Tu devrais laisser tomber au début de la nuit, c'est contre-productif. Sauf quelques ASs soft mais convaincus et TRANQUILLES. En plus, ta façon de procéder s'apparente plus à une technique d'endormissement conscient ce qui est une chose très difficile en général et presque impossible au début de la nuit. Et encore plus pour un débutant.

Citer
Si j'arrive à m'endormir rapidement, je me réveillerai dans la nuit sans pouvoir me rendormir. Comme si ma fatigue ne suffisait plus à me plonger dans le sommeil. Dès que je "pars", mon cerveau se réveille brutalement, telle une sensation de chute. Est-ce là un signe d'une opportunité?
Les réveils nocturnes peuvent être de jolies opportunités mais pas dans ce cas précis car il faut justement pouvoir s'endormir assez rapidement. On comprend facilement ta fébrilité qui t'empêche de te rendormir mais c'est une fausse route. Ca passera avec le temps mais ne joue pas avec, sinon tu vas abandonner !

Citer
Je suis conscient que ça ne fait qu'une semaine, mais l'insomnie persiste et me démotive un peu
C'est pour ça qu'il faut essayer une autre approche. D'urgence.

Citer
Je tiens à rajouter que mes insomnies s'étalent d'une heure minimum à 3h/4h sans me rendormir. Enfait, de 23h à 8h / 9h dans le lit, mon sommeil comptabilise 5h maximum par nuit.
Franchement, c'est suicidaire... .
Tu peux aussi choisir pour tes tentation de RLer les jours où tu peux dormir plus longtemps et rattraper le sommeil en faisant une grasse matinée.

Citer
Pensez vous que quelques recettes type verveine etc puisse m'aider?
Oui. Tu trouveras plein de trucs dans chaque pharmacie. La passiflore et le coquelicot de Californie sont assez efficaces. Mais il y a aussi des mélanges bien faits.

En conclusion : à ta place, je laisserais tomber pour un certain temps ta façon de faire et je m'appliquerais au SSILD. C'est une technique très facile à exécuter, une fois bien comprise, qui aide à s'endormir, une fois bien exécutée et qui procure de jolis résultats sans qu'on fasse d'autres efforts que la technique elle-même. Avant de commencer, lis bien le topic qui lui est consacré et assure-toi de bien comprendre de quoi il s'agit. Ne la tente pas plus que trois fois par semaine. Sinon, entretiens la flamme par des lectures des livres, des articles sur le forum et des JRs.

Bonne chance.  8))
Iktomi : 4 — Iktomi : 2

JR de SOMNUS

Hors ligne Andyhurley

  • Songeur en devenir
  • *
  • Messages: 23
Re : [Question] Débutant : Insomnie et aucune prise de lucidité
« Réponse #6 le: 06 juin 2018, 19:43:05 pm »
0
Wow ! merci pour cette réponse claire et précise :)

J'ai essayé de m'intéresser sur le SSILD, j'ai du mal à faire une différence mais je penses qu'il me faut un temps de digestion du sujet pour bien le traiter. Je vais essayer de me calmer et ne penser qu'à dormir, noter mes rêves et profiter d'une occasion de réveil pour tenter mais ne pas le forcer.
Je retente une nuit en faisant lit séparer, pour voir si cela peut avoir une incidence. Si c'est le cas, je trouverai un arrangement pour être tranquille dans un lit conjugal ^^

Je vais essayer les TR avec l'appuie de ma copine, en espérant ne pas devenir "fou" ahah!
Mais effectivement, il serait plus sage pour moi de me calmer sur le sujet, d'y croire mais de baisser mon excitation tout en gardant la régularité dans mon travail !

Une question me vient. La position dans le lit peut-elle tout changer? ou cela reste léger? Disons que dormir sur le dos n'est en rien naturel pour moi mais j'arrive mieux à me détendre dans cette position, mais mieux dormir lorsque je suis sur les côtés... BREF ! :D


Merci Somnus pour ton implication ! C'est un véritable soulagement d'avoir un retour, avec autant de gentillesse :) !

Je vais faire un petit tour dans ton journal d'ici peu :)

Hors ligne Paul

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 19061
  • Sexe: Homme
Re : [Question] Débutant : Insomnie et aucune prise de lucidité
« Réponse #7 le: 06 juin 2018, 20:32:55 pm »
0
Tout à fait d'accord avec Somnus et ses réponses. 8)

Tenter le soir en restant immobile et espérer le WILD, l'échec est couru d'avance, à moins d'un coup de bol, et encore. Au mieux, si tu espères un résultat, tu peux viser un DILD au 1er cycle de sommeil. J'ai pu faire une bonne quantité de RL à ce moment précis avec de l'AS en boucle et de l'insomnie volontaire. C'est violent, mais ça a fonctionné chez moi, quand à l'époque je ne souhaitais pas faire de WBTB. (voir ce topic http://www.attrape-songes.com/forum/partagez-ici-vos-methodes-dinductions-personnalisees/t5822/ )

Je suis confronté au même problème que toi concernant le partage du lit. Depuis + 3 ans, je dors dans le canapé le vendredi soir, et il y a pas photo sur les résultats. ;)

Pour accumuler du sommeil réparateur et limiter l'insomnie, tu peux prendre de la mélatonine, et ensuite viser le WBTB en milieu de nuit, accompagné d'une méthode d'induction dans la foulée. D'un autre côté et faut le savoir, c'est que l'insomnie est génératrice de RL aussi. Mais faut pas en abuser, au risque de mettre à mal ta santé, et devenir un zombie aigri avec ton entourage. ;)

Quoi qu'il en soit, et comme tu le rappelles, cela ne fait qu'une semaine que tu as commencé. Ne mets pas toute ton énergie tous les jours, mais privilégie la régularité avec des pauses dans la semaine pour ne pas te décourager. Mon programme perso, c'est de l'AS le soir pendant la semaine en mode tranquille, et je donne tout le weekend, quand je sais que je peux flinguer mon sommeil avec un WBTB et mon combo d'AS, de SSILD, et de TR.
Technique pour provoquer des FE en cliquant ICI

Hors ligne Andyhurley

  • Songeur en devenir
  • *
  • Messages: 23
Re : [Question] Débutant : Insomnie et aucune prise de lucidité
« Réponse #8 le: 10 juin 2018, 15:15:53 pm »
0
Je répond tard mais je ne pouvais pas le faire plus tôt !

Merci Paul !
Je vais essayer ce soir de dormir seul, afin de voir si je pourrai obtenir de meilleurs résultat que ces derniers jours.

Cela fais 3 nuits où je dors comme pas permis, je rattrape mes insomnies je crois :) Par contre je reste passif dans mes rêves, bien qu'il y en ait des choses qui pourrait m'alerter. Des éléments récurrents que j'ai pu noter sur mon JR, mais rien ne me met à être critique. A croire que dans le rêve, mon esprit critique s'évapore...
J'essaye de faire, régulièrement, des TR par questionnement :
_ Où suis-je?
_Depuis combien de temps?
_Où étais-je avant?

Suivis d'un TR du nez bouché.
Je fais ça environ 1 fois toutes les heures voire demie heures. J'essaye d'être au maximum convaincu. Mais comment cela se passe pour vous? Comment s'organise vos pensée lorsque vous faites des TR?

Vous en êtes convaincu au point d'en perdre la notion du réel?

Merci encore :)

Hors ligne SOMNUS

Re : [Question] Débutant : Insomnie et aucune prise de lucidité
« Réponse #9 le: 11 juin 2018, 10:45:42 am »
0
Citer
Vous en êtes convaincu au point d'en perdre la notion du réel?
Heureusement, non. Sinon, ça pourrait devenir dangereux.  v-v Mais il faut essayer de ressentir l'émotion qui t'envahirait si c'était vrai. Et comment tu en profiterais.
Iktomi : 4 — Iktomi : 2

JR de SOMNUS

Hors ligne Andyhurley

  • Songeur en devenir
  • *
  • Messages: 23
Re : [Question] Débutant : Insomnie et aucune prise de lucidité
« Réponse #10 le: 11 juin 2018, 17:10:32 pm »
0
Mais il faut essayer de ressentir l'émotion qui t'envahirait si c'était vrai. Et comment tu en profiterais.

C'est-à-dire?
Ressentir l'étonnement? Le questionnement? la joie? la peur?

A chaque fois que je me met à faire le TR du nez bouché, je m'installe un sentiment de : "c'est réel tout ça? " parait que je fais parfois un regard semi inquiet semi vide x) 

Combien de temps avez vous mis jusqu'à votre premier RL? :)

Hors ligne SOMNUS

Re : [Question] Débutant : Insomnie et aucune prise de lucidité
« Réponse #11 le: 11 juin 2018, 17:43:07 pm »
0
Citer
Combien de temps avez vous mis jusqu'à votre premier RL?
Trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès longtemps. Donc, ne te décourage surtout pas.  ;)

Citer
C'est-à-dire?
Ressentir l'étonnement? Le questionnement? la joie? la peur?
Effectivement, difficile à expliquer si tu n'as pas encore connu ce sentiment en devenant lucide. (Mais ça viendra.) Pour ma part, c'est un pincement au cœur lié à la joie (jamais la peur) et à la surprise car très souvent, on n'arrive pas à le croire tout de suite, tant il semble "réel" tout ce qui nous entoure.
Pour m'aider, je fais parfois des TRs en me pinçant le nez et en laissant l'air passer un peu.
Mais en ce qui me concerne, les seuls TRs efficaces sont ceux que j'effectue après un WBTB pendant l'endormissement. Il faut juste rester très tranquille pour ne pas chopper une insomnie. Comme ça, je les fais en les alternant avec des TRs purement imaginaires, "TR fantômes" et, avec un peu de chance, ils se répercutent dans le rêve qui suit car, après un WBTB, tu rêves assez rapidement.
Iktomi : 4 — Iktomi : 2

JR de SOMNUS

Hors ligne Paul

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 19061
  • Sexe: Homme
Re : [Question] Débutant : Insomnie et aucune prise de lucidité
« Réponse #12 le: 11 juin 2018, 18:10:10 pm »
0
Des éléments récurrents que j'ai pu noter sur mon JR, mais rien ne me met à être critique. A croire que dans le rêve, mon esprit critique s'évapore...

L'esprit critique ne s'évapore pas, mais il est tout simplement éteint quand on dort. (certaines zones du cerveau sont désactivées, notamment la partie réflexion/logique qui se situe au niveau du cortex préfrontal). Pour la/les réactiver, ça passe par l'entrainement avec la remise en cause de l'environnement et les TR. Suivant les personnes, ça peut prendre plus où moins de temps, rien n'est défini en fonction des profils et des inégalités face au sommeil. La régularité finit par payer à un moment, c'est une certitude par contre. De mémoire, après avoir suivi les conseils des membres, j'ai fait mon 1er FE lucide au bout d'une semaine. J'ai cependant galéré des années en amont, car je faisais l'erreur de tenter au coucher pour faire un WILD, tout en ne pratiquant pas le WBTB en parallèle, ni même les techniques d'induction préconisées par le forum telles que le MILD et le SSILD.

Mais il faut essayer de ressentir l'émotion qui t'envahirait si c'était vrai. Et comment tu en profiterais.

C'est-à-dire?
Ressentir l'étonnement? Le questionnement? la joie? la peur?

L'étonnement et le questionnement vont de soi pour ce qui est recherché. Comme le conseille Somnus, si t'es dans un rêve au moment où tu fais ton TR, Que ferais-tu ? Tu t'envolerais, t'irais voir un PR pour lui poser une question précise ? Une quête Iktomi t'intéresse fortement ?... Un objectif préparé conditionne la réussite également.

Pour les TR, ils peuvent être fait dans n'importe quelle circonstance. Dans un rêve, ce n'est pas forcément ce qui est le plus WTF qui peut faire percuter (même si on retrouve pas mal de témoignages dans ce sens là), mais aussi un détail qui attire ton attention, et sur lequel tu commences à t’interroger pour décrocher la lucidité.
Un des meilleurs sentiments en rêve quand je deviens lucide, c'est quand je me dis " mais bon sang, j'aurais juré que j'étais dans la vraie vie ". Il ne faut pas se fier aux apparences, car l'inconscient est un super créateur. Le problème que je vois néanmoins de mon côté, c'est que je ne m'attarde pas assez sur les détails en rêve/IRL, et que c'est ici que se cache le Graal d'après moi. En focalisant, on peut aussi retrouver la poussière sous le tapis dans le rêve. Genre le décor est bien calé, tout beau tout rose, mais en y regardant de près, l'inconscient peut être un vrai cochon digne d'un CE1. v-v
Technique pour provoquer des FE en cliquant ICI

Hors ligne Andyhurley

  • Songeur en devenir
  • *
  • Messages: 23
Re : [Question] Débutant : Insomnie et aucune prise de lucidité
« Réponse #13 le: 14 juin 2018, 13:26:57 pm »
0
Merci encore pour votre implication :)

J'ai eu le temps de prendre en compte vos remarques et vos conseils. Je ne pouvais pas répondre plus tôt...

En suivant vos derniers messages j'ai pratiqué mon entrainement différemment et j'ai remarqué quelque chose de bien surprenant.
Pour le moment aucun RL mais je ne perds pas espoir

Alors :
Durant la journée j'effectue le TR du nez bouché en me remettant en question sur la réalité en amont. J'effectue l'action une fois toutes les demies heures ou une fois par heure, c'est variable mais je me dis que ça reste quand même régulier. Peut être tenter une fois toutes les dix minutes? pour assurer un questionnement valable dans la durée d'un rêve? J'active mon TR lorsque de je change de lieux, de pièces suffisamment importante pour se poser la question, ou lorsque je vois ma copine.
Ensuite j'ai pris en compte mes rêves et c'est là que j'ai fais un constat étonnant (mais pas tant que ça) Habituellement mes rêves n'ont pas grand choses en commun dans l'histoire et les personnages ou encore les lieux. Enfin, ça arrivait mais avec des délais de plusieurs mois. Or, depuis que j'ai commencé à écrire mon JR (soit il y a presque 2 semaines), tous mes rêves se relient entre eux. Enfin pas vraiment, mais les lieux (ancienne maison), les personnages (ma copine, ma famille et mes amis de cette ancienne maison) et les activités reviennent quasiment systématiquement. Seul le scénario change. Tel un jeu dont l'ont joue un scénario aléatoire mais avec les mêmes décors et pions, avec des cartes qui rajoutent des éléments pour rendre le scénario unique.

Je ne sais pas si j'ai été assez clair? :/

Pour la méthode d'induction : Le MILD à chaque réveil, SSILD pour m'endormir avec une AS de me réveiller après chaque rêve.
Cette Nuit je devais pratiquer le WBTB dans une chambre à part, mais me suis ravisé au dernier moment. Eh bien quasiment 4h après m'être endormie je me suis réveillé naturellement. Peut être me suis-je programmé inconsciemment? J'ai alors écris mon dernier rêve, lu quelques pages du livre de stephen laberge et après 1h d'éveil, j'ai testé un TR biensure ainsi que la technique du MILD. J'ai bien passé 30 min (au moins) à essayer de m'endormir avec le MILD. Mais ça me gardait en éveil en plus des sensations de corps énervé.  Mon mantra était le suivant (basique) : Je vais rêver et je vais me souvenir que je suis en train de rêver" avec la visualisation du dernier rêve.

Donc pour le moment je n'ai pas de RL à déclarer, j'espère y arriver. Pour le moment je reste au stade 0 de la lucidité : passif et spectateur.


Merci de votre participation, je parles beaucoup et remercie beaucoup mais je trouve toujours génial de voire cette entraide :) !

Dès que je m'expérimente dans le domaine je pourrais participer aussi bien que vous :)! Hâte

 

Page générée en 0.706 secondes avec 45 requêtes.