13 Juil

La vitamine B6 et les rêves

B6La vitamine B6 est une vitamine clé pour les onironautes. Pour comprendre l’utilité de la prise de compléments alimentaires, il faut tout d’abord faire un petit tour du côté du cerveau.

Les neurotransmetteurs

Notre cerveau comprend environ 100 milliards de neurones. L’activité d’un cerveau (pensées, rêves etc.) se traduit par un influx nerveux parcourant ces neurones. Pour que cet influx nerveux passe d’un neurone à un autre, ils ont besoin de communiquer entre eux, ils utilisent pour cela des neurotransmetteurs, c’est-à-dire une substance biochimique qu’ils s’envoient. Les neurotransmetteurs sont donc des messagers, ils transportent un message d’un neurone à un autre. Ce message est déterminé par le type et la quantité du neurotransmetteur envoyé.

La vitamine B6 joue un rôle de cofacteur dans un grand nombre de processus reliés au métabolisme des acides aminés et des protéines dont certains neurotransmetteurs comme la sérotonine et la dopamine ainsi que l’hormone du sommeil, la mélatonine.

La sérotonine et la mélatonine sont des régulateurs du cycle du sommeil. La dopamine n’a pas un impact direct sur le sommeil, mais sa présence pendant la phase de sommeil paradoxal semble jouer un rôle sur la remémoration onirique.

La quantité de vitamine B6 dans notre système favorise la production de ces neurotransmetteurs et a donc un impact sur le sommeil et les rêves.

Dans la vie de tous les jours, il n’y a pas vraiment besoin de prendre de la vitamine B6 en complément alimentaire, une alimentation équilibrée suffit amplement à couvrir les besoins journaliers recommandés soit 1,8 mg pour les hommes et 1,5 mg pour les femmes. La vitamine B6 se retrouve dans les aliments suivants : céréales complètes, germe de blé, levure de bière, choux, légumineuses, abats, viandes, volailles…

Remémoration onirique

La vitamine B6 a surtout un impact sur la qualité de la remémoration onirique et la vivacité des rêves. Pour les personnes ayant du mal à se rappeler leurs rêves, ou pour ceux voulant booster occasionnellement la qualité de leur remémoration onirique, la vitamine B6 en complément alimentaire peut donner un bon coup de main.

50 mg est une quantité suffisante pour produire un effet, mais on peut éventuellement aller jusqu’à 100 mg. Les sources Internet varient pour indiquer le seuil de surdose mais par prudence on peut situer la  surdose à partir de 200 mg. Une surdose peut provoquer des lésions nerveuses ressenties par des sensations de fourmillements dans les extrémités, dans ce cas, arrêtez immédiatement la prise du complément alimentaire et les effets vont disparaître. Et bien sûr, pour les personnes sous suivi médical, demandez l’avis de votre médecin avant de commencer la prise.  De toute façon, il est inutile et même contreproductif de prendre des dosages trop élevés de vitamine B6. Si vous n’obtenez aucun effet à 100 mg, c’est que la vitamine B6 n’est pas ce dont vous avez besoin.

A plus fortes doses, la vitamine B6 favorise parfois l’apparition de rêves lucides. Cependant il faut des dosages tellement élevés qu’ils dépassent les quantités estimées d’un surdosage.

Difficile de trouver sur le marché en complément alimentaire la vitamine B6 seule a des doses suffisantes, ma recommandation personnelle est la marque Solgar d’excellente qualité et achetable en parapharmacie.

Articles similaires: