08 Juin

Troisième piège du rêveur lucide, l’impatience et l’inconstance

Hervey de Saint Denis n’eut son premier rêve lucide qu’après avoir tenu quotidiennement, pendant près de sept mois, un journal des rêves. En utilisant plusieurs techniques d’induction ce délai peut être réduit à deux ou trois mois. Il faut donc faire preuve de patience et de constance dans sa pratique pour obtenir des rêves lucides. Ce délai est essentiel pour développer sa mémoire onirique et apprendre à mieux connaître le monde des rêves.

Une fois le premier rêve lucide obtenu, le débutant peut se trouver déçu et déstabilisé de voir que pour en produire un deuxième, il doit maintenir ses efforts, continuer à tenir un journal des rêves, et pratiquer ses méthodes d’induction. Lorsqu’il arrivera à produire un rêve lucide, il se sentira frustré de perdre la lucidité trop vite ou de ne pas arriver à tout contrôler tout de suite.

Comme toute discipline, sportive, artistique ou autre, être un rêveur lucide demande de la pratique et de la motivation pour s’améliorer, avoir des rêves lucides plus stables, plus longs, plus intenses. Et même alors, souvent après tous ces efforts, nous revoilà en train de faire un rêve où nous perdons la lucidité en quelques secondes comme un débutant. Dans ce cas, il ne faut surtout pas céder au découragement. Rien de meilleur pour cela que de lire les onironautes reconnus, ayant pratiqué pendant vingt voire trente ans la lucidité, et disant humblement que ce n’est qu’après ce long délai qu’ils ont enfin l’impression de pleinement comprendre leur monde lucide.

Et comme tout discipline, la pratique de la lucidité a des paliers, des moments où nous avons l’impression de ne plus progresser, de ne pas pouvoir aller au-delà, d’avoir atteint le maximum de ce que nous pouvons faire, découvert le maximum de ce que nous pouvons découvrir, et nous abandonnons. La constance dans la pratique permet pourtant de dépasser ce palier, parfois une soudaine découverte dans notre monde lucide, une soudaine compréhension nous donne l’impulsion nécessaire pour aller de l’avant. Pour se donner la motivation, l’envie et le courage de continuer, lisez les livres d’onironautes reconnus, surfez sur Internet à la recherche de témoignages, d’idées nouvelles, gardez l’esprit ouvert, votre pratique fraîche. Parfois il peut être nécessaire de faire une pause de quelques mois ou quelques années pour réfléchir, puis retrouver l’envie. Si vous en ressentez le besoin, faites cette pause. Puis, lorsque vous retrouvez le désir et la motivation, lancez-vous à nouveau dans l’aventure.

Articles similaires:

4 commentaires sur “Troisième piège du rêveur lucide, l’impatience et l’inconstance

  1. Malheureusement, le rêve lucide n’est pas une science exacte 🙂 Peut être n’avez vous pas assez de sommeil ? Peut être que votre inconscient a été trop stressé par cet entraînement et a besoin d’une pause ? Peut être que vous avez besoin d’un peu de nouveauté et de tester d’autres méthodes ?
    Faites confiance à votre instinct sur le sujet, chaque personne étant différente, je ne peux vous aiguiller avec certitude.

  2. Après plusieurs mois d’entraînement, j’arrivais il y a quelques semaines à une bonne moyenne de 10 rêves lucides par mois. Je progressais petit à petit sans jamais délaisser mes entraînements.

    Cependant, depuis 1 ou 2 mois… plus rien, et ce, très brutalement. J’arrive péniblement à 3 rêves lucides par mois. C’est un peu une catastrophe pour moi… Je continue toujours mes techniques d’autosuggestion habituelles, sans me décourager. Je ne comprends pas la raison de cette énorme baisse de régime.

    Est-ce normal, ce genre de passage à vide? Avez-vous des conseils pour passer ce mauvais cap?

    Merci 🙂

  3. L’entraînement paye, même avec un délai 🙂 Maintenant que ton inconscient c’est imprégné de l’idée des rêves lucides et que tu as pu tester, cela rend le déclic facile. Cependant si on laisse tomber l’entraînement trop longtemps, la fréquence va diminuer à nouveau.

  4. Bonjour, cela fait depuis environ 2 mois que je m’intéresse au rêve lucide et que je m’y entraîne de manière assez intensive,j’ai réussi à faire 4 rêve lucide durant environ 1 mois et 2 semaines. Ces 2 dernière semaine, je n’ai plus trop eu le temps de m’entraîner (c’est bientôt le bac^^), mais j’ai paradoxalement remarqué une augmentation de la fréquence de mes rêves lucides. Ce matin, j’ai réussi à faire 3 rêves lucides qui ce sont enchaînés. Au début, c’était un RN (enfin plus un rêve prés-lucide), après m’être réveillé à la fin de ce rêve, je me suis directement endormi et j’ai réussi à retourner dans ce rêve, sauf que cette fois ci j’était parfaitement lucide,(le rêve a du durer environ 5 minutes) c’est d’ailleurs dans ce rêve lucide que j’ai réussi à voler pour la première fois^^ (avant je n’arrivait que à planer à ra du sol), la sensation était tellement forte que ça ma réveillé, je me suis donc rendormi, je me suis concentré et j’ai à nouveau réussi à retourner dans ce rêve, j’était de nouveau lucide( ce rêve a du durer environ 20 minutes), lorsque je me suis réveillé, j’ai était boire un ver d’eau, je suis allé me recoucher et j’ai encore une fois réussi à faire un rêve lucide qui n’avait cette fois ci rien à voir avec les 2 précédents( il a du durer environ 30 minutes voir même plus). Je me demande donc pourquoi est-ce que je fais plus de rêve lucide en ce moment (qui sont d’ailleurs en majorité des rêves lucides volontaires)sans m’entraîner, alors qu’avant je ‘en faisait que très peu en m’entraînant beaucoup. Je me demande aussi à quoi est du la fréquence des rêves lucides que l’on peut avoir ?

Les commentaires sont fermés.