09 Juin

Se réveiller d’un rêve lucide

reveil-decordeco-reveille-moi-taille-sMon tout premier rêve lucide était un cauchemar. C’était plusieurs années avant que je connaisse l’expression «rêve lucide» ou cherche à en produire un volontairement.

Dans ce rêve j’étais poursuivie par un vampire et j’étais terrifiée. Je cherchais à m’échapper à travers un dédale de couloirs sans fin, toujours consciente d’être poursuivie, jusqu’à ce que finalement je sois acculée dans une impasse. Alors que le monstre était sur le point d’arriver, mon esprit fébrile n’arrivait plus à faire face à cette réalité éprouvante et cette pression mentale m’a fait brusquement réaliser qu’il ne s’agissait pas de la réalité mais juste d’un rêve.

Au lieu d’en ressentir le moindre soulagement, l’impression terrifiante de réalité du monde onirique renforçait la fausse croyance que le monstre pouvait malgré tout me blesser. J’ai donc tenté la dernière échappatoire possible, me réveiller. Et à cet instant, plongée dans ce monde onirique, me réveiller semblait aussi irréel et impossible que si je vous disais à l’instant que vous êtes en train de dormir et vous demande de vous réveiller. Dans ce cauchemar lucide, je tentai de prendre contact avec le moi rêveur, global, générateur du rêve, le tout en vain. Je ne me sentais qu’un petit rouage du rêve, déconnecté du rêveur. Finalement le monstre m’a rattrapé, et au moment où il m’a sauté dessus, la terreur est montée d’un cran et je me suis réveillée.

Parce que les premiers rêves lucides involontaires sont souvent déclenchés par des malaises comme la peur ou la honte, les rêveurs n’ont pas vraiment envie de retenter l’expérience et la stockent dans un recoin obscur de leur mémoire. Ce n’est que lorsqu’ils réalisent, par le biais de lectures ou de témoignages, qu’un rêve lucide peut aussi avoir lieu dans un contexte agréable, qu’ils se lancent pleinement dans l’aventure. Apprenant à déjouer le piège des fausses croyances, à contrôler leurs rêves et à confronter leurs cauchemars, le rêveur lucide ne ressent plus vraiment le besoin de se réveiller, bien au contraire, il cherche à prolonger et stabiliser le rêve.

Pourtant il existe encore quatre cas de figures ou un onironaute peut ressentir le besoin de se réveiller:

  • Un rêve éprouvant, désagréable, ou effrayant, qui dépasse les capacités de contrôle de l’onironaute et le pousse à chercher une issue dans le réveil. Mais plus le rêveur devient expérimenté, plus ce cas de figure devient rare. Il arrive aussi qu’un rêveur trouve son rêve inintéressant, mais dans ce cas attention à ne pas être tombé dans le piège de l’omnipotence.
  • Faciliter la remémoration onirique après avoir reçu une information importante en rêve ou fait une expérience onirique importante, le rêveur lucide conscient de la fragilité de la remémoration onirique peut vouloir se réveiller pour noter au plus vite l’information dans son cahier des rêves. Un onironaute aguerri, après ce réveil, peut réussir à retourner dans le même rêve lucide, mais cela demande de la pratique et de la motivation, sans résultat garanti.
  • Un inconfort physique ressenti dans le rêve: avoir soif, besoin de faire un tour aux toilettes, difficulté à respirer …
  • Percevoir un avertissement de l’environnement extérieur réclamant notre réveil. Hervey de Saint Denis a prouvé que pendant nos rêves nos sens continuent de percevoir l’environnement extérieur: des sons, des odeurs… Qui n’a jamais incorporé la sonnerie de son réveil à l’un de ses rêves ? Un onironaute mentionne ainsi avoir entendu sa fille l’appeler sans arriver à se réveiller pour la rejoindre.

A savoir également que l’envie de se réveiller peut provoquer de multiples faux réveils, il faut donc associer un réveil à un test de réalité immédiat.
A noter que certaines personnes mentionnent se réveiller en état de paralysie du sommeil, état non dangereux pour la santé mais vécu comme éprouvant par le rêveur.

Alors comment se réveiller ?

Par une émotion forte

Comme décrit précédemment dans mon cauchemar, une émotion forte telle que la peur provoque le réveil.  Bien sûr, effectuez plusieurs tests de réalité avant de tenter les propositions décrites ici. Par exemple un onironaute mentionne se jeter dans le vide. Cette technique ne marche que si le rêveur, conscient d’être lucide, confronte violemment sa fausse croyance de pouvoir se blesser ou être blessé en rêve, mais c’est une technique psychologiquement éprouvante. De plus, plus l’onironaute est expérimenté, moins cette fausse croyance a de prise.
Une autre émotion forte peut être la colère. Défoulez-vous (hum après un test de réalité probant) en cassant tout ce qui se trouve autour de vous, utilisez toutes vos colères refoulées.

Par un effort de volonté

Si le sommeil est léger, un simple effort de volonté suffit pour émerger. Hervey de Saint Denis, pionnier dans le domaine, mentionne un acte de volonté consistant à «secouer le sommeil». Pour manifester votre volonté, rien ne vous empêche de crier à pleins poumons “JE VEUX ME REVEILLLLLLLER!”.

En fixant le regard

Paul Tholey, célèbre onirologue, indique qu’en fixant le regard du moi onirique, cela déstabilise le rêve et entraîne le réveil. Fixez donc un objet et ne bougez plus les yeux.

En s’endormant dans le rêve

Une onironaute mentionne «s’endormir dans le rêve», ce qui, à mon avis rejoint la technique de déprivation sensorielle décrite ci-dessous. S’endormir dans le rêve, c’est retirer son attention au rêve.

Par la déprivation sensorielle

J’ai découvert la technique de déprivation sensorielle par hasard en tentant de méditer dans un rêve. Cette technique me semble particulièrement instructive car elle permet de comprendre le mode de fonctionnement d’un rêve.
Le rêve fonctionne à partir d’une boucle de rétroaction. Le rêve nous présente un contenu sensoriel, nous réagissons à ce contenu par notre attention et nos émotions. Le rêve s’en nourrit pour adapter le contenu sensoriel.
Dans un rêve, m’étant assise pour méditer, j’avais cessé de participer à l’action pour me concentrer sur mon souffle, et une vision globale mais non participative du rêve. Aussitôt le contenu s’est déstabilisé, je me suis retrouvée dans un espace noir, puis j’ai perdu mon corps de rêve, et j’ai commencé à attendre des bruits de voix, des conversations, insistantes, pressantes, mais auxquelles je n’ai pas non plus prêté attention.
Dans la technique de déprivation sensorielle, il suffit de retirer son attention au contenu du rêve, brisant ainsi cette boucle de rétroaction. Commencez par fermer les yeux, dans certains cas cela est suffisant. Parfois vous constaterez alors une recrudescence de bruits, des conversations, comme si le rêve pour exister cherchait à attirer votre attention sur une autre porte sensorielle. Bouchez vos oreilles oniriques, ne vous intéressez plus à ce qui se passe autour de vous. Sans votre attention pour l’alimenter, la trame du rêve se déstabilise. Certains onironautes ajoutent une visualisation mentale de leur corps physique en train de se réveiller. Ou vous pouvez ouvrir les yeux au bout de quelques secondes en vous concentrant sur l’idée qu’il s’agit des yeux de votre corps physique.

Articles similaires:

46 commentaires sur “Se réveiller d’un rêve lucide

  1. Les premiers rêves lucides sont souvent effrayants et issus de cauchemars, c’est un grand classique. En général il suffit de comprendre le phénomène et que l’on peut le transformer pour ne plus du tout vouloir se réveiller mais juste en profiter 🙂

  2. Merci pour ce billet, il nous permet de mieux comprendre le phénomène et donc d’être rassuré. Notre psychique est fort et peut prendre le dessus même dans l’inconscience comme en phase de sommeil.

  3. Bonjour, je vous remercie pour toutes ces informations. Je pensais, comme beaucoup de personnes, être folle et seule à vivre ce genre de rêve mais je suis rassurée de savoir que ce n’est pas le cas. Cette nuit, j’ai à nouveau vécu un rêve lucide. Je n’en vis pas souvent. Je fais de nombreux cauchemars très violent mais des rêves lucides, je n’en ai fait que quelques’uns. Durant mes études, par exemple, durant plusieurs nuits, j’ai rêvé que quelqu’un était avec moi dans mon studio, une présence maléfique qui me voulait du mal. J’essayais de sortir de mon rêve mais je n’y arrivais pas et pourtant je savais que j’étais dans mon lit. Je sentais cette présence se rapprocher de moi et essayer de me garder enfermée dans ce rêve ( elle m’étouffait sous des coussins). Je criais mais sans qu’aucun son ne sorte de ma bouche, j’essayais de secouer mon fiancé pour qu’il me réveille mais n’y parvenait pas… Je finissais par me réveiller, essoufflée et terrorisée ( pensez-vous que les apnées du sommeil peuvent surgir dans ce genre de situation?). La nuit passée, j’ai de nouveau fait un rêve lucide… Une course poursuite infernale… J’ai voulu me réveiller en sachant que c’était le seul moyen pour pouvoir changer de rêve et n’y suis pas arrivée. Je me suis mise à paniquer et à vouloir crier à mon fiancer de me réveiller, de me pincer, de me secouer mais n’y suis pas arrivée et puis j’en suis sortie seule, en me calmant, toujours essoufflée au réveil. Je vais essayer d’appliquer tous les conseils que je viens de lire si cela m’arrive encore une fois.

  4. J’aimerais savoir si on peut prendre des médicament pour cesser cela? C’est tres desagrable et j’ai TJS peur de rester coince ! Et lorsque je me sens que je vais tomber dans un rêves lucide je me sens comme si jenfoncais dans le lit et conme je vous dit un peu plus haut lorsque j’essaie de me réveiller je dois forcée de bouger pour me débattre ! J’aimerai que ca cesse a t’il un moyen ?

  5. Bonjour, au faite je crois réaliser aujourd’hui que je fais en général toujours des rêves lucides depuis déjà que je suis très petite . Hier justement j’étais tres fatiguer et je sentais mon corps tres lourd je m’endormais et me réveillais je sentais être entre la réalité et le rêve .. Et j’ai décider de me filmer pour en avoir le cœur nette … Et lorsque j’ai regardée la VIDEO JAI pus voir que j’étais complement endormis mais je déhanchais ma tete de tout les sens comme si j’essayais de me débattre pour sortir de mon rêve .. Le seul moyen j’ai trouver CEST dessayer de bouger ou arrêter de respirer quel que seconde pour donner comme un espèce de saut à mon corps et CA me réveiller autaumatiquement ! Il n’est deja arriver de rester coincé durant 1h j’étais consciente je voyais ma chambre les yeux ouvert coucher dans mon lis … J’essaie de comprendre pourquoi cela arrive TJS et surtout lorsque mon corps et tres fatigue ! Merci de répondre davance

  6. Comme indiqué dans l’article, une émotion forte peut provoquer le réveil, cela rentre donc dans la catégorie 🙂 Cependant il faut être bien sûr qu’il s’agit d’un rêve…
    Cette technique ne marcherait pas pour moi par exemple, car je sais qu’en rêve si je saute d’une fenêtre il ne m’arrivera rien car c’est un rêve, donc ça ne me ferait pas particulièrement peur de sauter.

  7. Suis-je la seule à avoir besoin de me suicider pour me réveiller?

    A chacun de mes rêves lucides, je suis poursuivie par un monstre, ou dans un situation très inconfortable. Pour me réveiller en général je saute délibérément d’une fenêtre!
    J’ai parcouru pas mal de site au sujet des rêves lucides, et personne encore n’a eu ce besoin de se tuer pour se réveiller…

  8. Prenez le temps de découvrir votre monde onirique, cauchemardesque ou pas, notez vos rêves, lucides ou pas, ne vous stressez pas pour avoir un résultat, et cela viendra petit à petit et naturellement.

  9. Merci pour ce site. Je ne suis pas seule à ressentir ce malaise certaines nuits.
    J’ai toujours fait des cauchemars, depuis l’enfance jusqu’à aujourd’hui ou j’approche 30 ans. J’ai toujours gêné les personnes qui dormaient avec moi, ami(e)s, colocataire, à l’internat, petit copain, mon père qui avait sa chambre près de la mienne, en camping, en vacances, au travail quand je faisais de l’internat. Partout mes cris ont réveillé et terrorisé les gens.
    Puis, honteuse, j’ai décidé d’en parlé avant de dormir avec quelqu’un, ça a fini par amuser et on a pris ça à la dérision. Sauf la personne qui partage mon lit régulièrement, qui a la longue subit ces cauchemars.
    avec le temps, j’ai pris conscience que je rêvais, ok c’est un cauchemar, je vais me réveiller, j’essaie mais n’y arrive pas. Je bouge, mais je bouge dans mon rêve, je cris mais c’est pareil. alors ça m’angoisse je ne me concentre plus sur mon rêve mais juste sur ME REVEILLER. Je suffoque.
    quand je parviens enfin à me réveiller,je suis déboussolée, en sueur, comme un enfant.
    Je comprends votre défintion du rêve lucide et du fait que l’on doit lâcher prise pour profiter de cette expérience. Mais pour moi c’est toujours une source d’angoisse. Même dans la vie je ne sais pas lâcher prise malgré mon apparence complètement décontractée. Je profite de la vie, je voyage, c’est une vie riche. Parce que j’ai peur de rater des choses et de ne pas profiter.
    Alors, comment, réussir en rêve, ce que je n’arrive pas en réalité?
    Je pense que je n’arriverai pas à fermer les yeux, ou méditer dans mon rêve comme vous le proposez, ou fixer le regard. Je suis obsédée par le fait que peut être je vais rester bloquer dans ce rêve et je veux surtout coûte que coûte me réveiller.
    Mais je vais tenter vos conseils.
    et encore merci de publier des articles qui aident les autres!
    Si j’arrive à me réconcilier avec mes rêves, vous m’aurez enlevé un immense poids!

  10. moi je rêve lucide depuit 4 ans, je suis bien expirimentée je controle mais rêves je fait tous ce que je veux, il n’y a pas de limite, la limite c’est
    notre imagination, personélement moi je rêve d’une histoire que moi même je l’ai inventée, l’histoire est en méltent mon rêve lucide, je vous la raconte, c’est dans le future je suis sur terre est des extra terrestre vien sur terre pour copérer mais il me voulez moi surtout parce que j’était le 1er des 12 élus puis il mon enmenée dans leurs galaxie sur une planètes
    trés évoluée il mon apris a métrisée des pouvoirs puis quan j’ai apris le secret pour controlée mais pouvoirs comme j’était le premier des 12 élus je pouvais utilisée tous les pouvoirs que je peut imaginée voila un petit résumée de mon rêve lucide, un conséille dans vos reve lucide eseiller de
    metrisée des pouvoirs ses cool , moi j’ai volée dans les aire j’ai fait bougée des objet pas les pensée j’ai créer du feu est lancée sur des maisson que j’ai imaginée j’ai imaginée des vaisseau spacial est j’ai voyagée dans l’espace puis j’ai imaginée une planète avec des genre mars est je suis y allé. voila mais rêve lucide favoite

  11. les rêves lucides sont aussi déclencher par l’ennuie. Mon premier rêve lucide était a cause de l’ennuie j’étais dans une forteresse avec des murailles sans porte je m’ennuais puis d’un coups j’ai su que c’était un rêve et là j’ai étais téléporter dans une course fun avec plein de gens

  12. A ma connaissance, pas vraiment. La seule méthode que je connaisse est de chercher la source de ce rêve, l’inconscient semble vraiment vouloir vous faire comprendre quelque chose, quelque chose vous tourmente au niveau inconscient, et il faut mettre ce qui vous tourmente en lumière et peut être essayer de le résoudre pour que le rêve disparaisse.
    Sinon il y a toujours l’option de voir un médecin, mais bon, l’option médicale doit être un absolu dernier recours car quand on commence à prendre cette route, comme des somnifères, il est très dur de faire demi-tour.

  13. Voilà, pratiquement chaque nuit, un de mes rêves me réveille brusquement et je ne parviens plus à me rendormir par après, ce qui me rend fatigué au réveil le matin pour aller travailler … je n’avais pas cela auparavant (je rêvais sans que mon sommeil soit perturbé à ce point) … Y a-t-il des méthodes pour atténuer l’intensité du rêve de manière à ce qu’il ne provoque pas le réveil brusque et me permette de terminer ma nuit sans encombres ?
    Merci pour vos réponses.

  14. Moi jai fait un cauchemars lucide horible je suis dans un magnifique jardin immense puis un gars habiller en sdf avec un chapeaux noir et la figure deformer il me suit je menfuit mes mes force sont faible et mes paupiere se bloque jme reveille mes faible paniquer mon frere me dit quesque ta et je retombe dans se reve mon frere gogole qui les n’a rien fait et jme retrouve dans le garage de mon grand pere ya mes oncle et tante du coter de mon pere ma grand mere du coter de mon pere et le proprio du garage grand pere du coter de ma mere il mange autour dune grande table et le clodo dans un coin noir mois paniquer je fuis mes jetait trop faible je tituber et un park avec des enfand et dans le trempoline une fillete de 8 9 ans va savoir pourquoi elle et la seul à me voir je luis demande de laide elle dit que je suis pas le seul prisonier elle et les autres enfand prisonier et je deviend aveugle paupiere bloque je cour retour au garage je reussi à me reveille je dit à mon frere à laide je suis trop faible il ne safole pas dit rien à mes parent retour au cauchemard juste aprer avoirs dit l’aide je fuit rejoindre la fillete me dit fuir vers le soleil couchant elle dit tes la lumière va cour meme aveugle va tous droit tu te libera et tu nous leberera en meme tand je cour tres faible tous le long du cauchemard reveille enfin libre tres faible je tien pas debout jaten de reprendre des force je vais voir ma mere et mon frere me dit ta fait un drole de reve tu ma demander à laide je menerve je lui mer un coup dans la figure et je raconte tous à ma mere et mon frere elle me dit le park detruit avant ma naissance sa fraper à letage quend elle eter petite et que ma sœurs quand elle eter beber eter tromatiser en entrend cher mon grand pere

  15. Est-ce que tu as essayé les méthodes proposées dans l’article ci-dessus ? Par exemple, fermer les yeux dans le rêve et se boucher les oreilles ? Ou visualiser ton corps en train de dormir dans ton lit et en train d’ouvrir ses vrais yeux ?
    Crier en effet ne marche pas dans un rêve. Par contre, si tu essaies de te calmer, lorsque tu réalises que c’est un rêve, pourquoi ne pas en profiter plutôt que de te réveiller et faire tout ce que tu veux, t’amuser, voler, manger du chocolat etc ?

  16. Bonjour , je ne suis pas adulte ( j’ai 11ans ) et je voudrait vous poser une question ,

    moi pendant cette nuit exactement , j’était BLOQUEZ dans mon rêve , je s’avais que cetait un rêve alors je me forçais mais rien ne se passais ! j’ai commencez a appeles ma mere mais rien ! alors jai cries : AU SECOURS JE SUIS BLOQUEZ REVEILLEZ MOI !!! mais rien alors j’ai du dormire toute la nuit en train de stresser et soudain j’ouvre les yeux comme si rien ne s’était passer .

    esque vous pouvez m’aider ?

  17. Oui, bien sûr que l’on peut y rester, en tout cas jusqu’à ce que l’on se réveille naturellement, c’est justement un cas à part de vouloir se réveiller d’un rêve lucide, la plupart des rêveurs lucides s’accrochent pour y rester le plus longtemps possible.
    Si quelque chose t’inquiète, il ne faut bien sûr pas essayer, le rêve lucide doit en premier être fun et il est inutile de se forcer ou de forcer ses limites, mieux vaut attendre d’être à l’aise.

  18. Je ne me risquerai pas à essayer certaines choses car j’ai l’impression que si je ne réussi pas à bouger je vais y rester ensuite je fais tout pour ne pas me rendormir car si je me rendors je retombe et je dois encore forcer pour m’en sortir je ne sais pas si à chaque fois je fais un cauchemar. J’aimerais savoir si on peut y rester.

  19. Il me semble que oui, l’épuisement peut provoquer une phase de rêves plus intense à cause du “rem rebound” http://en.wikipedia.org/wiki/REM_rebound, le cerveau essayant de compenser le manque de sommeil, une phase plus intense de rêves peut favoriser la lucidité. Cependant cela peut également provoquer des paralysies du sommeil. Je n’ai jamais entendu parler d’aucun lien entre somnambulisme et rêve lucide.

  20. Bonjour,

    Il y a très peu de temps, j’ai pris connaissance du terme ” rêve lucide ” grâce à internet mais je fais des rêves lucides depuis l’enfance, de moins en moins en grandissant. Quand j’étais enfant j’étais sujette au somnambulisme et par peur de m’endormir je veillais le plus possible jusqu’à l’épuisement. C’est ainsi que j’ai commencé à faire des rêves lucides. Pensez-vous que l’épuisement puisse provoquer la lucidité en rêve ? Ou bien, est-ce que le schéma inverse peut se produire, c’est-à-dire : est-ce que le fait d’utiliser des techniques afin d’aboutir sur un rêve lucide peut provoquer le somnambulisme ? Je trouve votre site super, je ne savais pas que ce phénomène était aussi étudié et qu’il y avait même des termes techniques 🙂

    Merci.

  21. Oui, c’est assez courant, si l’esprit est légèrement lucide, il s’attend à se réveiller, et cela influe sur le contenu du rêve causant ce faux réveil, cela peut être vécu comme très impressionnant car on se croit réveillé, le rêve peut en sembler plus réel et tout ce qu’on y vit plus intense.

  22. Salut, je ne savais pas que ça arrivait a autant de monde, ça me facine, cela m’arrivait souvant quand j’étais jeune quelque seconde dans mes cauchemars, des années plus tard, je me suis sentie vrm mal, j’avais des sueurs j’étais étourdi jai tomber de mon lit en essayant de me lever, quand jai réussi a melever je me suis senti bien, je suis sorti c’était pareil comme chez moi a par 2 gars dans la cuisine avec qui jai commencé a parler ils mon demandé qu’es ce qu’il y avait sur les billets qui fesais en sorte qu’il siluminais sous la lumière floressante, je ne savais pas alors je suis sorti dehors quel surprise c’est l’été je ne comprenait plus on est en plein janvier, deplus c’était de grosse colines et pas de voisins. Jai donc capoter je croyais que le malaise ma apporter vers la mort, un peu après les gars n’était plus là j’ai donc crier et crier jusqu’à ce que je me réveille dans mon lit. Finalement j’étais pas réveiller et ca c’est répeter jusqu’à ce que je me réveille pour de vrai.

    Par la suite j’en est refait mais là je savais que j’étais pas morte, pour l’instant j’essaye de voir si je me voit dormir dans mon lit, la dernière fois jy est penser mais juste après etre sorti quand je suis rerentrer c’était plus pareil ma chambre et il y avait un monstre. Ect

  23. Je ne connais pas du tout le sujet des rêves lucides mais depuis a peu près 5 mois, il m’arrive de facon irrégulière d’entrer pendant la nuit dans un état que je qualifierais etre entre le reve et la réalité.
    Je m’explique: le décor qui m’entoure est celui dans le quel je me suis endormie (en général) mais des personnes ou des bruits (parfois très angoissants) s’y ajoutent.
    Le tout premier “pseudorêve” s’est produit lorsque j’étais avec mon copain, au milieu de la nuit j’ai soudain entendu un bruit et quelqu’un venait pour essayer de le tuer. J’essayais de bouger mais rien à faire. C’est en essayant de dire son nom avec beaucoup de difficultés que je me suis réveillée. A ce moment là, j’avais très peur et je lui ai demandé de vérifier s’il n’y avait personne et c’était bien le cas.
    Les rêves qui ont suivi m’ont effrayés mais de moins en moins car j’arrive à prendre conscience que je rêve. Les premiers temps je n’arrivais pas à me réveiller, j’essayais de bouger mais en vain, les seuls mouvements que j’opérais étais ceux à l’intérieur de mon rêve. Ce qui me permet de me réveiller en général est de respirer très fort (ce qui est le plus simple) ou de parler car tout autre mouvement m’est impossible.
    Cette nuit pour la première fois je me suis déplacée dans mon pseudorêve mais avant cela j’étais dans mon lit. J’ai essayé de me concentrer pour voir si je sentais mes draps et je n’y parvenais pas vraiment mais en me pincant (dans mon rêve) je me suis rendu compte que je n’avais pas mal. J’ai donc essayer des descendre les escaliers et de bondir de quelques marches sans aucun problème ni douleur. Je suis alors retournée dans mon lit (en toute conscience de ce que je faisais dans ce rêve) et j’ai pris une grande respiration pour me réveiller. J’étais exactement dans la meme position qu’en m’endormant (dans la réalité), je n’ai donc pas bougé de mon lit.
    Au début ces rêves me perturbaient, je me suis demandé si je n’étais pas folle, s’il n’était pas nécessaire que j’aille voir un spécialiste. Puis je me suis dit qu’il fallait que je comprenne par moi même, que j’essaie de les maitriser.

    Est-ce ce que je décris que vous qualifiez de rêves lucides?

  24. Ce n’est pas une technique, il m’est arrivé de chuter en rêve lucide sans que rien ne se produise. Je dirais que c’est plutôt une question d’effet d’attente, tu t’attendais à te réveiller et en effet ta volonté a fait le reste.
    Cependant tu ne t’es pas vraiment réveillé, je dirais que tu as fait un faux réveil, c’est assez courant, et donc il n’est pas étonnant que tu te sois retrouvé dans ta chambre.
    http://www.attrape-songes.com/reves-lucides/faux-reveil-faux-eveil

  25. Je n’ai fait à ce jour qu’une seule expérience de rêve lucide (qui d’ailleurs est survenue de façon involontaire) et après m’être prouvé que j’étais bien dans un rêve en faisant des acrobaties impossibles, j’ai éprouvé le besoin de me réveiller (le climat de “terreur” présent dès le début du rêve devenait assez insupportable..).
    J’ai donc choisi de chuter, de tomber par terre et cela a fonctionné. A moins que ce fut ma simple volonté ?
    -> Est ce une technique connue, la chute ?
    Je me suis retrouvé dans mon lit, conscient et libéré du climat de terreur..

    Je tiens aussi à dire que peu après avoir sombré dans ce climat (quand je me suis senti partir comme en chute libre, au tout début) je me suis ensuite retrouvé dans ma chambre. C’était très réel, et en même temps il y avait des erreurs (objets au mauvais endroit..)
    -> Pensez vous qu’il s’agissait plutôt de voyage astral ?
    J’hésite car tout le rêve s’est déroulé dans et autour de ma maison..

    Merci d’avance pour votre lecture 🙂

  26. Pourtant on parle beaucoup en rêve lucide et cela ne nous fait pas automatiquement nous réveiller ? Peut être que tu essaies de parler mais avec ta “vraie” bouche, ce qui te fait te reconnecter à ton “vrai” corps et provoque le réveil ?

  27. Personnellement ma technique pour me réveiller est de parler.
    Peut être cela a t-il-un rapport avec le fait que les muscles de la mâchoire sont paralysés lors du sommeil?
    Je me suis rendu compte de ça lors d’une paralysie du sommeil.

  28. Je ne suis pas sûre que ce soit un rêve lucide, peut être un début de lucidité, mais on dirait plutôt que tu étais en train de te réveiller, et que ton cerveau n’a pas su pendant un moment laquelle des deux versions, le rêve ou pas, était la réalité. Lors d’un rêve lucide, on ne sent pas son corps réel dans le lit, on est le plus souvent totalement immergé dans le rêve.

  29. Je crois avoir fait un rêve lucide ce matin, aussi. J’étais avec le mec que j’aimais, et on marchait dans un couloir blanc, fait de cloisons en bois. On se tenait la main, et on est tombés sur ma mère et ma soeur. Ma mère m’a fusillée du regard, et est partie dans un couloir. J’ai essayé de la suivre, mais un jet d’eau s’est déclenché devant moi, et j’ai abandonné. Ensuite, moi et E., on est allés dans une pièce blanche, faite de cloisons aussi. Je suis allée demander à ma soeur si ça ne la dérangeait pas que j’aie un copain, et je crois qu’elle a répondu que non. Je suis allée rejoindre E., et ma mère est arrivée. On s’est assis, et elle me disait qu’elle était déçue. Je me suis focalisée sur un geste, durant cette partie : E., qui remettait ma mèche derrière l’oreille, avec un regard inquiet. Je crois que c’est quelque part dans cette partie-là que j’ai été brièvement lucide : Je sentais mon corps allongé dans mon lit, et je me voyais, dans mon rêve, assise contre le mur. Je pense que j’ai plus ou moins paniqué, je me suis demandée si je dormais ou pas, et j’ai ouvert les yeux.
    Je pense que ça c’est passé comme ça, je ne suis pas sûre à 100%…

  30. Oui, c’est ce que je pense aussi, fermer les yeux mais aussi faire un effort de volonté permet de se réveiller, si on ne fait que fermer les yeux, on court certainement le risque de faire un faux réveil.

  31. Personnellement, je me suis réveillé 2 fois d’un rêve lucide en fermant les yeux pour me concentrer…
    Je suppose qu’un effort de concentration ainsi que le fait de perdre de vue le monde des rêves nous réveille, non ?

  32. Non, pas que je sache, il s’agit apparemment juste d’une nuit agitée suite à des problèmes émotionnels, le sommeil étant agité, cela peut favoriser la lucidité. Les vibrations sont un symptôme fréquent des troubles du sommeil comme les paralysies du sommeil, et comme vous avez passé une nuit difficile, je dirai que ça explique le mal de tête.

  33. tout ca est vraiment etrange , moi je suis en dispute avec mon compagnon depuis une semaine nous avons chacun notre maison , et étant la plupart du temp chez lui je n ais jamais vécu ca , ce matin j’ai eu le meme genre de chose que vous dites , hier j’ai bien dormi jusqu a a peu près 4h du mat ensuite plus moyen de m endormir je pensais évidement a mon couple , il est vrai que je déteste dormir seul , j’ai peur de tout , ensuite vers 7h30 je me suis rendormie en faisant reve sur reve et je me reveiller tellement mon coeur battait fort ensuite je me rendormais tout de suite et a chaque fois un autre reve arrivais tout de suite , j’etais en dormir et éveillée je m en rendais compte mais en meme temp je revais , j entendais les oiseaux chanté de dehors ayant des douleurs dans la nuque je les resentais aussi .
    sincerement je croyais tombé dans le comas et voir ma vie defiler comme on le dis tjs j avais peur de ne pas savoir me reveiller , le reve etais agréable .aussi j ai eu la sensation de vibration comme on le temoigne un peu au dessus j ai meme mal a la tete
    est ce dangereux ?

  34. Oui, c’était des rêves lucides, en général c’est souvent des cauchemars chez les enfants qui leur fait découvrir la lucidité. Tout change lorsqu’on découvre qu’on peut avoir du contrôle sur le rêve pour changer le cauchemar en quelque chose de plus sympa, plus besoin de se réveiller 🙂

  35. WAH! c’est seulement en lisant cet article que j’ai réalisé que ça m’est arrivé à plusieurs reprises de faire des rêves lucides étant très jeune. ça arrivait lorsque j’étais en état de panique ou que j’avais peur lors d’un cauchemar et que je voulais absolument me réveiller et alors je fermais les yeux très fort et lorsque je les ouvrais à nouveau j’était éveillée (parfois je devais le faire à deux reprises avant que ça ne fonctionne) c’était vraiment devenu un automatisme, je ne sais trop pourquoi ni comment… étaient-ce vraiment des rêves lucides?

  36. Moi pour me réveiller d’un cauchemar, je ferme les yeux et j’essaye de monter mes yeux le plus haut possible (un peu quand vous voulez regarder le plus haut possible sans bouger la tête mais là, vous fermez les yeux.)

  37. Quand je rêve d’un cauchemar, je sais comment faire pour me réveillé .
    Il suffit d’ouvrir les yeux d’un coup ! Comme ça! Même si vous avez les yeux ouvert dans le rêve, vous n’avez pas les yeux ouvert dans la réalité. J’ai tenté cette expérience plusieurs fois.

    Mais j’ai une question, comment faire pour prolonger un doux rêve <3 ?

  38. 🙂 Les hallucinations auditives, dont les vibrations, sont souvent décrites dans les cas de paralysie du sommeil, et lorsque l’on se force à se réveiller, à mon avis on force le corps à sortir d’une paralysie du sommeil, même si on ne s’en rend pas totalement compte. A voir la deuxième vidéo sur cet article : paralysie du sommeil. L’explication physiologique pourrait être des spasmes des muscles de l’oreille interne.

  39. Eh bien, ca fait plaisir de trouver des reponses a ses question, surtout que quand on ne connait pas ca fait vraiment peur.
    Cependant j’ai une question : est il normal que je ressente une vibration dans ma tete quand je me force a me reveiller ?

Les commentaires sont fermés.