08 Déc

Rêve lucide et éveil spirituel par Beverly d’Urso

Cet article a été traduit de l’anglais avec l’autorisation de l’auteure .

L’article en anglais se trouve à l’adresse suivante:
http://www.durso.org/beverly/IASD2009Spiritual.html
Il s’agit d’une conférence donnée à Chicago pour l’IASD2009. Et la version papier de la conférence est http://www.durso.org/beverly/ConsciousnessLevels.html.

BIOGRAPHIE
Le Dr. Beverly (Kedzierski Heart) D’Urso (Etats-Unis), rêveuse lucide « extraordinaire » toute sa vie, a donné son enseignement pratique appelé vie lucide dans des ateliers et participé à de nombreuses conférences. Elle a un Master, incluant la psychologie cognitive, et un Ph.D., sur l’intelligence artificielle, à l’Université de Stanford, où elle a également participé à des recherches sur les rêves lucides (avec Stephen Laberge). Le Dr. D’ Urso a plus de cinquante publications et a gagné plusieurs concours à l’IASD.

Site web: http://www.durso.org/beverly

NIVEAUX DE CONSCIENCE

Je vais parler aujourd’hui des différents niveaux de conscience dans l’état de veille et dans l’état rêve. Je commencerai par un peu de fond.

Rêver

Je définis le rêve comme l’expérience d’un monde extérieur composé de personnages, d’actions, et de l’environnement que ma conscience élargie a aidé à créer. Les gens considèrent cette conscience élargie comme le cerveau du corps endormi.
Je suis en désaccord. Je considère cette conscience élargie comme un esprit supérieur collectif et de forme non physique. Je parle de cela plus en détails dans certains des cinquante autres papiers que j’ai sur mon site Web : www.durso.org/beverly. Je prévois également de mettre cette présentation et le tableau que je créerai sur mon site Web très prochainement.
En outre, dans cet entretien, lorsque que je décris quelque chose comme étant «erronée» je veux dire que je laisse aller mes idées préconçues, et que je ne la vois plus comme « réelle ou absolue ou vraie ». Par « erroné » je ne veux pas dire « faux » mais plutôt « je ne sais pas à coup sûr ».
Ainsi, comme vous l’avez entendu, un rêve lucide se produit quand je sais que je rêve alors que je suis en train de rêver. Quand je suis endormie et en train de faire un rêve lucide, je vois tout mon environnement, y compris mon corps onirique et les autres, comme erronés, en particulier par rapport à mon état de veille.
Selon moi, l’état de veille est une sorte de rêve. Je considère que je NE peux PAS savoir avec une absolue certitude que je NE rêve PAS à n’importe quel moment. Le professeur spirituel, Eckhart Tolle, auteur de « Le Pouvoir du moment présent : Guide d’éveil spirituel » , a fait exactement la même remarque. Par conséquent, je suppose que je suis toujours en train de rêver et j’applique les leçons positives du rêve lucide à ma vie de tous les jours, c’est ce que j’appelle vie lucide.

Professeurs

J’ai entendu des personnes associer uniquement le rêve lucide au contrôle et à la satisfaction des désirs. Alors aujourd’hui, je vais essayer de démontrer que la lucidité est liée aux états non ordinaires de conscience, et comparer cela au travail des professeurs spirituels contemporains Eckhart Tolle et Katie Byron.
J’ai découvert l’année dernière ces professeurs après m’être fixée un but, avec une intention forte, d’avoir une plus grande lucidité ou conscience dans ma vie de veille. J’emploie leurs techniques pour augmenter mon état de conscience, tout en utilisant mes propres techniques de lucidité, que je considère comme similaires.
Vous trouverez des liens vers leurs sites dans les références à la fin de cet article. Leurs sites web énumèrent leurs livres et ateliers enregistrés, qu’en fait je préfère, et trouve la plupart du temps dans ma bibliothèque locale.

Pour récapituler mes techniques de lucidité, je me demande constamment si je rêve et remets en cause mon monde et mes idées préconçues du moment. Je recherche des indices que je suis en train de rêver, comme des changements étranges, impossibles, ou inconfortables dans mon environnement, dans mes sentiments ou dans mon corps.
Par exemple, j’ai proposé aux étudiants de se demander si ils rêvent à chaque fois qu’ils se lavent les mains. Par coïncidence, Tolle a donné exact le même exercice demandant à des personnes de se concentrer sur « être dans l’instant présent » à chaque fois qu’elles se lavent les mains.
Pendant mon discours, je vais faire référence à un tableau décrivant les niveaux de conscience, incluant la lucidité (il se trouve à la fin de l’article). Je dois souligner que je peux agir de n’importe lequel de ces niveaux à tout moment, éveillé ou endormi.
Également, aux niveaux les plus élevés, j’ai toujours accès aux capacités des états inférieurs. Par exemple, quelqu’un dans un état d’éveil spirituel, peut toujours changer sa façon de réagir.
A différents moments de ma vie, je peux avoir des rêves dont je ne garde aucun souvenir, alors que dans mon état de veille je me sens très lucide. L’opposé peut également se produire. En outre, il m’arrive souvent de perdre et gagner la lucidité au cours du même rêve.

Après ma présentation, je prévois de laisser un moment où nous pourrons commenter, discuter le tableau, et poser des questions.

Commençons.

VEILLE – ETAT DE SOMMEIL

J’ai partagé le tableau en deux colonnes pour l’état de veille et l’état de sommeil. Remarquez que les niveaux non lucides ont des actions, qui bien évidemment ne peuvent se produire durant le sommeil, mais qui simplement ont une forme de similitude.

RÉDUIT – aucune réflexion ni remémoration onirique

Pour moi le mot « inconscient » signifie être en vie, mais pas attentif, pour d’autres ce mot signifie autre chose, je vais donc plutôt commencer par ce que j’appelle réduit, ou bas niveau de conscience, à ce niveau, je ne réfléchis pas à ce que je fais.

A ce niveau, quand j’agis durant l’état de veille ou durant un rêve, je peux faire des reproches, souffrir, m’amuser, ou juste ne pas faire attention. Dans l’état endormi, je peux avoir des rêves, mais je ne m’en rappelle pas.

RÉFLEXION – se rappeler les problèmes de sa vie et ses rêves

Cependant, quand je remarque durant ma vie, après coup, que j’ai agi, par exemple de manière blessante, je tombe dans un niveau que j’appelle réflexion. Je n’ai pas assez de conscience pour remarquer ou changer ma façon d’agir sur le moment, mais je peux me rappeler des problèmes de ma vie ou de mes rêves passés et commencer à en tirer des leçons.

LEÇONS DE LA VIE ET DES RÊVES

Par exemple, pour corriger ma tendance à toujours accuser les autres, je peux suivre une thérapie. Pour apprendre de mes rêves, je peux rejoindre un groupe de rêveurs. À ce niveau, je me souviens de mes rêves mais seulement une fois qu’ils se sont produis et, donc, je les appelle des rêves non-lucides.

Au niveau de la réflexion, je peux toujours me sentir mal à l’aise, tout particulièrement dans des situations inconfortables ou déplaisantes. Je vois mon monde comme immuable. Par exemple, en état de veille, je peux trouver normal d’être blessée quand mon mari semble toujours arriver plus tard que ses promesses, et j’en conclus qu’il ne m’aime pas.

Je peux aller jusqu’à supposer que s’il ne m’aime pas il me quittera, et que je ne le supporterai pas. Sans un plus haut niveau de conscience, je pourrais alors me sentir très déprimée et agir avec colère. Ce qui pourrait effectivement produire ce triste résultat.
Dans un rêve, je pourrais essayer d’échapper à des sorcières effrayantes qui me poursuivent persuadée qu’elles vont me dévorer. Au réveil, je pourrais réfléchir à une meilleure façon de gérer cette situation la prochaine fois que je ferai ce cauchemar.

PRÉSENCE

Eckhart Tolle se réfère aux niveaux suivants de conscience en tant que « Présence ». Il parle de la façon de vraiment prêter attention à notre environnement ou à notre corps et d’en tirer l’impression d’être plus vivant ou profondément apaisé. Pour lui, la présence implique de n’avoir aucune pensée.

SEMI-LUCIDE – le questionnement

Quand je questionne ma réalité et mes idées préconçues, mon état de conscience augmente. J’appelle ce niveau semi-lucide.
Ce processus de questionnement dans l’état de veille est similaire aux techniques de Byron Katie, l’auteur de « Loving What Is ». Elle aide des personnes à se débarrasser de leurs souffrances en leur demandant de remettre en cause toutes leurs pensées stressantes pour voir si elles savent avec certitude qu’elles sont vraies.
Dans l’exemple précédent au sujet de mon mari, je pourrais me demander, « est-il absolument vrai que mon mari ne m’aime pas ? ». Je pourrais alors chercher des preuves qu’il agit en fait d’une façon aimante. Une autre des questions de Katie implique de se demander ce que je ressens quand je pense : « Mon mari ne m’aime pas », et ce que je ressens en l’absence de cette pensée.
Dans l’état de sommeil, ceci correspond au questionnement pour savoir si il s’agit d’un rêve. Même si je ne suis pas certaine que je rêve, le simple fait de me poser la question m’amène à ce niveau semi-lucide.

LUCIDE – voir les pensées et le monde comme erronés

J’appelle le niveau suivant lucide. Dans l’état de veille, je sais que mes pensées désagréables sont des idées préconçues erronées. Même avec une lucidité partielle, je constate que les petites frustrations disparaissent rapidement, et j’éprouve plus de plénitude. Je me concentre d’avantage sur le moment présent, et les sentiments d’ambition ou de regret n’apparaissent plus. Le temps tend à disparaître.
Quand je sais que je suis en train de rêver, en d’autres termes quand je vois mon monde onirique comme erroné, ma peur diminue et mon esprit se clarifie. Il n’y a rien à faire, juste à réaliser que je rêve pendant que je rêve. Au niveau lucide, j’éprouve souvent un meilleur potentiel et un plus grand état de conscience.

PLUS LUCIDE – changer sa façon d’agir

Si je remets en cause mes idées préconçues, plus particulièrement quand je ne me sens pas positive au sujet de ce que j’éprouve, cela peux m’aider à répondre de façon plus appropriée et plus créative et je deviens lucide. Ma réponse à ce qui se produit vient de ma conscience, intérieure ou étendue et non de mes pensées.
Je peux accepter ce qui se produit et m’y soumettre, et faire face complètement aux situations douloureuses ou effrayantes, un processus que à la fois Tolle et Katie recommandent.

C’est ce que j’ai fait dans mon état de veille quand un docteur m’a dit que j’avais besoin d’un examen. J’ai refusé de le faire. En conclusion, mon docteur m’a dit « C’est comme si je vous voyais au bord d’une falaise sur le point de tomber et que je voulais vous retenir. » Je recommande souvent à mes étudiants de ne pas sauter d’une falaise à moins qu’ils ne sachent avec certitude qu’ils rêvent, alors j’ai accepté.
Cependant, reconnaissant ce thème onirique récurrent, je suis soudainement devenue lucide. Au lieu de me concentrer sur mes craintes et ma peur de souffrir, je suis devenue calme et j’ai accepté la situation, facilitant de ce fait le processus. Puis, comme par magie, j’ai commencé à voir de nombreux synchronismes.
Dans mes rêves, je deviens souvent plus lucide juste avant une collision de voiture frontale. Juste avant l’impact, je réalise que je rêve, et que je pourrais immédiatement m’envoler vers le ciel ou même me réveiller.
À ce niveau plus lucide, je note également que ma perception de la façon dont les autres agissent envers moi peut refléter la façon dont j’agis ou ai agi envers elles, les autres, ou moi-même. Dans son travail, Katie appelle cela le revirement.
Alors maintenant, dans mon état de veille, mais également dans mes rêves, j’essaye d’écouter avec attention ce que les autres ont à me dire. Même si cela me blesse, je cherche des façons de montrer que je suis d’accord, au lieu de juste me défendre. Katie discute également de cette approche.

TRÈS LUCIDE – changer sa vie et ses rêves

Au niveau très lucide, je peux co-créer des situations intéressantes dans ma vie et dans mes rêves. Ma conscience étendue réalise que ce qu’elle attend semble en effet se produire. Si je vois, ou j’entends quelque chose que je n’aime pas, je peux essayer de corriger la situation, ou faire attention et sans peur accepter cela comme une partie de moi-même ce qui peux m’enseigner ce que j’ai besoin d’apprendre.

Quand « j’intègre » la leçon, mon monde semble changer, me montrant à « l’extérieur » ce qui d’une certaine façon existe à « l’intérieur ». Certaines leçons que j’ai apprise en rêve semblent également améliorer ma vie de l’état de veille et vice versa.

LA LUCIDITÉ AMÉLIORANT LA VIE

Durant ma vie, j’estime que la lucidité m’a aidé à atteindre de nombreux buts, tels que finir mon Ph.D., trouver un compagnon, avoir un enfant, faire un deuil, et guérir mon corps. J’ai fait toutes ces choses avec une attitude de présence et d’acceptation, et pas ce que j’appelle la « puissance de la volonté. »
À ce niveau très lucide dans mes rêves, non seulement je ne ressens pas la peur quand je suis « attaquée » par des « monstres », mais je peux faire des choses telles que voler à travers les murs. Je peux avoir ces expériences parce que je ne vois pas les monstres ou les murs comme « vrais ».
Une fois, dans un rêve très lucide, en état de conscience élargie et lucide je me suis dit, « j’aimerais m’asseoir dans un bateau sur ce lac au loin. » Instantanément, cela s’est produit. D’autres ont décrit ce processus se produisant pendant l’état de veille et l’appellent « manifestation. » Cependant, dans l’état de veille, je semble éprouver un délai, non nécessaire durant mes rêves.

PLEINEMENT LUCIDE

Au dernier niveau de lucidité, j’expérimente encore le monde de façon duelle, mais j’en reconnais toutes les parties comme Une, j’appelle cela « l’illumination » ou le niveau pleinement lucide. Je pense que les enseignants spirituels, tels que Katie et Tolle, expérimentent dans leur vie cela comme un état de non séparation et d’interdépendance entre toutes choses.

Dans mes rêves, j’ai souvent considéré chacun et toute chose, y compris mon propre corps onirique, comme Un. Il y a de nombreuses années, pendant un rêve, je donnais une présentation à une conférence sur les rêves et brusquement j’ai stoppé en devenant lucide. J’ai supposé que toutes les personnes du public existaient uniquement dans « ma tête sur l’oreiller », je n’ai donc pas ressenti le besoin de continuer.

Maintenant, comme je l’ai expliqué plus haut, je considère les « autres », aussi bien que mon corps onirique, comme des parties d’un « moi supérieur », qui progresse quand toutes les parties grandissent. En conséquence, maintenant, je ne m’arrêterais pas de parler. Je dois ajouter que lorsque je suis pleinement lucide, je vois ces « autres » expérimenter également la lucidité.

LE RÊVE HEUREUX ou la NOUVELLE TERRE

Dans son livre récent, Nouvelle Terre : L’avènement de la conscience humaine, Tolle dit, [citation] « se réveiller à l’intérieur du rêve [qu’est la vie] est notre but maintenant. Quand nous sommes éveillés à l’intérieur du rêve, la création-ego du drame-terrestre se termine, et un rêve plus bienveillant et plus merveilleux surgit. C’est la nouvelle terre. » [fin de la citation]
Également pour ce niveau pleinement lucide, un Cours en Miracles, un autre enseignement spirituel, précise que nous pouvons simplement apprécier [citation] « le rêve heureux [de la vie] » [fin de la citation], et Dieu sera la dernière étape. J’appelle cette dernière étape le niveau de l’Unité.

UNITÉ AU-DELÀ DE LA LUCIDITÉ

Durant certains rêves, j’ai l’impression d’aller au-delà de la lucidité. Je n’ai plus de corps ou d’environnement. Je ressens le «Nirvâna» que je ne peux expliquer par des mots. Je fusionne en vibrations, sons, et lumières, et enfin en vacuité, ou quelque chose que j’appelle aussi complétude.

Nous pourrions décrire cela comme une expansion de l’« êtreté » tel que le fait Tolle. D’autres utilisent le mot « Source » ou « Dieu ». J’aime le mot « Rêveur ». Pour le moment, j’aspire à avoir un état de conscience étendu, ou de la lucidité, à chaque moment, éveillée ou endormie.

Eveil Sommeil
Non-lucide
Réduit Pas de réflexion Pas de remémoration onirique
Réflexion Se rappelle des problèmes de sa vie
Leçons de la vie
Se rappelle de ses rêves non lucides
Leçons de vos rêves
Lucidité
Semi lucide Questionner ses pensées Se demander si il s’agit d’un rêve
Lucide Voir les pensées comme erronées Voir le monde onirique comme erroné
Plus lucide Changer sa façon d’agir dans la vie Changer sa façon d’agir dans les rêves
Très lucide Changer sa vie Changer ses rêves et potentiellement changer sa vie
Pleinement lucide Voir tout dans la vie comme UN Voir tout dans les rêves comme UN
Au-delà de la lucidité
Unité Non dualité

RÉFÉRENCES

1. “Lucid Dreaming/Lucid Living,” Online Publications, D’Urso, Beverly (Kedzierski Heart), 1982-2008.
http://www.durso.org/beverly/index.html

2. Lucid Dreaming: A Bridge to Lucid Living, D’Urso,
Beverly (Kedzierski Heart), Ph.D., Workshop Before the International Association for the Study of Dreams (IASD) Conference 2007, Sonoma, California, June, 2007.
http://www.durso.org/beverly/IASD_Workshop_2007.html

3. “Loving What Is: Four Questions that can Change your Life,” Katie, Byron, and Mitchell, Stephen, Harmony Books, New York, New York, 2002.
http://www.thework.com

4. “The Power of Now: A Guide to Spiritual Enlightenment,” Tolle, Eckhart, New World Library, Novato, California, 2004.
http://www.eckharttolle.com/eckharttolle

5. “A New Earth: Awakening to Your Life’s Purpose,” Tolle, Eckhart, Penguin Books, London, England, 2005.
http://www.eckharttolle.com/eckharttolle

Articles similaires:

9 commentaires sur “Rêve lucide et éveil spirituel par Beverly d’Urso

  1. Passionnant article!

    Je ne me savais pas si lucide, héhé 🙂

    J’ai eu l’occasion d’expérimenter des synchronicités entre ma vie de veille et ma vie onirique, et je remarque que leur nombre croît en fonction du niveau de lucidité.

    Il est aussi bien intéressant de voir comment les enseignements du rêve lucide peuvent nous aider pour notre vie de veille 🙂

  2. Merci d’avoir posté ce lien ! Son expérience est en effet très intéressante et étonnante et elle la raconte avec plein d’humour et beaucoup d’émotion.

  3. Les diffèrent niveau de conscience me font pensé à cette vidéo que j’ai vu sur le site TED.com sur une neuroscientifique ayant subis une attaque cerebrale et elle raconte la maniere et le processus de ce qui lui est arrivé , ça me fait pensé un peu au dernier schéma du tableau « unité au delà de la lucidité ».

  4. De rien 🙂 J’ai aussi trouvé très intéressante la mise en relation des rêves lucides avec la vie éveillée.
    J’espère pouvoir traduire d’autres de ses articles.

  5. Il est très intéressant de voir comment l’exploration des rêves lucides peut remettre en question l’approche que l’on a de ce qui nous entoure.

    Voici un article tout à fait passionnant, sérieux, synthétique et qui me semble merveilleusement juste quand je le confronte à mon expérience et à mes réflexions et intuitions à ce sujet.

    Merci pour nous l’avoir fait découvrir, et pour l’avoir traduit !

Les commentaires sont fermés.