23 Juin

Musique – son binaural

Le son binaural connaît, depuis quelques années, un véritable succès dans le monde du développement personnel.
Une musique binaurale de qualité peut favoriser l’entrée dans de nombreux états de conscience, de la méditation à la concentration, avec un minimum d’effort du participant.

Rythme cérébral

Pour comprendre l’utilité de la musique binaurale, il faut faire un petit détour du côté de l’activité de notre cerveau. L’activité de notre cerveau peut se mesurer à l’aide de l’électro-encéphalographie. A l’aide de ces mesures, les scientifiques ont déterminés que notre cerveau fonctionne selon plusieurs rythmes cérébraux.

  • A son état de pleine activité le cerveau est en rythme Bêta (supérieur à 12 Hz): concentration, réflexion, anxiété, action.
  • Lorsque nous prenons un instant pour nous détendre, fermer les yeux, nous relaxer, méditer, le rythme du cerveau ralentit et passe en rythme Alpha (entre 8 et 12 Hz). Dans ce rythme, l’activité des deux hémisphères cérébraux s’harmonise et permet une pensée plus créative, intuitive, ouverte vers des états différents de conscience.
  • Lorsque le rythme du cerveau ralentit encore, il passe dans le rythme Thêta (entre 4.5 et 8 Hz), c’est l’état d’endormissement mais aussi d’un type très avancé de méditation.
  • Et si le rythme du cerveau ralentit encore, il passe dans un état proche de l’inconscience, c’est le rythme Delta (inférieur à 4 Hz), ou la pensée est éteinte pour ne laisser la place qu’aux fonctions vitales, pendant certaines phases du sommeil.

A l’aide de la méditation, de la relaxation ou de la concentration, une personne est capable de changer son rythme cérébral, passer d’un état actif (Bêta) a un état relaxé (Alpha). Mais cela demande un effort et de l’entraînement, ce que la vie de tous les jours ne nous permet pas forcément.

Battement binaural

Le battement binaural ou son binaural (binaural beats en anglais) est un effet sonore très particulier. Un son sur une fréquence spécifique est diffusé dans une oreille (par exemple 315 Hz), un son sur une autre fréquence est diffusé dans l’autre oreille (par exemple 325 Hz), le cerveau traite les deux sons et les mélange causant la nette perception d’un troisième son, qui pourtant n’est pas sur la bande musicale (dans notre exemple 10 Hz ce qui correspond au rythme Alpha). Lorsque le cerveau reçoit un signal proche d’un de ses rythmes cérébraux, par effet d’entraînement, il se met à fonctionner sur ce rythme cérébral. Pour cela il faut juste une paire d’écouteurs stéréo. Selon le dosage précis de fréquences utilisées, l’effet sera relaxant ou dynamisant, facilitant la méditation, l’hypnose ou les rêves lucides.

Dans le cas de la méditation, il suffit juste de s’assoir les jambes croisées sur un coussin, de mettre un casque et d’écouter avec attention la musique binaurale appropriée.

Dans le cas d’une relaxation, de l’auto-hypnose ou de la créativité une position détendue ou allongée est suffisante pour écouter la musique en se relaxant et s’endormir n’est pas contre-indiqué.

Dans le cas des rêves lucides, pour avoir le maximum d’efficacité, la musique binaurale doit s’écouter pendant sa sieste ou pendant une interruption du sommeil. L’interruption du sommeil est une méthode clé pour obtenir des rêves lucides. Mais un rêve lucide peut avoir toute une gamme de niveaux de lucidité, l’onironaute cherchera donc à produire essentiellement un rêve pleinement lucide ou super lucide. Dans ce contexte, l’activité effectuée avant la sieste de l’après-midi ou durant l’interruption du sommeil semble jouer un rôle essentiel. Méditer et donc produire des ondes Alpha tend à éclaircir l’esprit et produire des rêves avec des niveaux de lucidité élevés. Oui … mais … Se mettre à méditer à 6h du matin pendant une interruption du sommeil alors que l’on arrive déjà à peine à garder les yeux ouverts n’est pas vraiment facile… Alors que lancer son baladeur, mettre ses écouteurs et s’allonger c’est un peu plus simple.

Des logiciels gratuits permettent de se faire sa propre musique binaurale tel que Gnaural, mais cela demande un peu de patience et d’expertise.

Dans le domaine payant l’Unexplained store contient une large variété de musique binaurale d’excellente qualité à des prix raisonnables dont une section spéciale pour les rêves lucides. Il offre également des échantillons de musique gratuite si vous voulez commencer par tester. La musique est téléchargeable directement, pas d’attente de la poste donc.

L’institut Monroe, précurseur dans le domaine des musiques binaurales, est un peu plus cher, il a une section pour les français mais leur CD pour les rêves lucides n’en fait malheureusement pas partie.

Articles similaires:

14 commentaires sur “Musique – son binaural

  1. Vraiment très intéressant. J’essaie dès ce soir. Une petite question : un rêve pleinement lucide ou super lucide, quel est la différence ?

  2. Hello, Neat post. There is a problem with your site in internet explorer, could check this… IE nonetheless is the market chief and a large portion of people will miss your great writing due to this problem.

  3. idoser étant un logiciel payant, je ne peux en faire la pub sur ce blog, d’autant plus qu’il existe de nombreuses alternatives gratuites et tout aussi efficaces.

  4. j’ai pas eu le temps de regarder tous les coms mais je connais un logiciel avec ce fameux son binaural , ce logiciel donne grace a ses son les effet de drogue en moins fort. i doser .

  5. Salut tout le monde, j’avais une question , pour obtenir un rêve lucide quel genre de son binuraux il faut télécharger ?
    J’ai trouvé un site ( ) qui propose plusieurs fréquences, a votre avis je devrais prendre laquelle ( pour écouter en m’endorment) (: ?

  6. L’article me semble surtout parler des séances de relaxation guidées et ne parle pas des musiques binaurales. Mais je pense, en effet, qu’au bout d’un certain temps, l’effet doit s’estomper. Heureusement, il existe beaucoup de musiques binaurales ou de logiciels permettant de créer ses propres musiques binaurales. En tout cas, comme pour toute chose, le mieux est de ne pas abuser des musiques binaurales et d’en écouter un peu, de temps en temps.

  7. Que penses-tu du fait (à vérifier), qu’il semble y avoir un rejet du cerveau des musiques binaurales … au bout d’une dizaine de jours.
    Cet article (commercial ; ) laisse entendre que le cerveau, habitué à une musique binaurale précise, va traiter les informations différemment au bout d’une dizaine de jours.
    Ce que je me demande … puisque qu’en fait ce n’est pas ce qui est dit qui est important mais les fréquences qui sont diffusées dans chaque oreille…c’est … est ce que le fait d’entendre toujours les mêmes fréquences aurait cet effet ?

  8. Pingback: In Harmony May I Walk » Blog Archive » Je ne rêve pas…

  9. Merci pour ce lien 🙂
    A mon avis, il faut l’écouter au même niveau que de la musique normale. Parfois il y a certains morceaux que l’on peut écouter assez bas, car on peut les passer pendant le sommeil, pour avoir un sommeil plus profond ou produire des rêves lucides. Mais bon, dormir avec des écouteurs, c’est pas vraiment facile.

  10. Sur ce lien, des sons binauraux de toutes les fréquences à télécharger.

    Encore une question pratique:
    Faut-il l’écouter fort?

Les commentaires sont fermés.