09 Juin

Les 4 étapes pour stabiliser un rêve lucide

stabilize-your-mindCa y est, vous avez votre premier rêve lucide, vous êtes en train de rêver et vous êtes conscient, l’excitation monte, vous criez avec joie «je suis lucide» et pouf, vous perdez la lucidité aussitôt.

Les premiers rêves lucides sont parfois assez courts. Le rêveur lucide découvre ainsi rapidement que la lucidité dans un rêve n’est pas une chose acquise, elle peut être perdue aussi rapidement qu’elle fut difficilement obtenue.

Robert Waggoner dans son blog définit 4 étapes cruciales à mettre en place pour stabiliser un rêve lucide. Il s’agit d’inscrire des automatismes dans le subconscient pour qu’ils deviennent naturels, que vous les effectuiez sans vraiment y penser.

En rêve lucide la mémoire et le raisonnement étant fluctuants, vous ne pouvez pas compter dessus. Mon conseil est donc de franchir ces étapes l’une après l’autre, de ne passer à l’étape suivante que lorsque l’étape précédente est acquise en tant qu’automatisme.

Etape 1 – Moduler ses émotions

L’enthousiasme du rêveur lucide est son premier obstacle. Une émotion forte peut entraîner un réveil ou une perte de la lucidité. Dès qu’il est lucide, le rêveur doit donc moduler son euphorie. Pour cela, choisissez l’une des recettes ci-dessous. Ne cherchez pas à faire toutes les méthodes proposées car vous ne vous en souviendrez pas en rêve lucide, choisissez-en une seule, pensez-y avant de vous endormir, et effectuez là dès que vous devenez lucide.

  • Mentalement dites-vous, « du calme, calme-toi… ».
  • Concentrez-vous visuellement sur quelque chose d’ennuyeux, le sol, vos mains …
  • Concentrez-vous sur une tâche à effectuer.

Plus vous aurez de rêves lucides, moins cette étape vous posera problème, avec l’habitude, devenir lucide ne causera plus de choc émotionnel risquant de provoquer le réveil ou la perte de lucidité.

Etape 2 – Augmenter sa lucidité

Il existe plusieurs niveaux de lucidité, certains niveaux très bas, avec une faible conscience de votre état, menacent de vous faire perdre la lucidité à tout instant. Il est possible d’élever ou clarifier son niveau de conscience. Du fait que vous avez peu de lucidité, encore une fois, les méthodes ci-dessous doivent avant tout devenir des automatismes. N’en choisissez qu’une, pensez-y avant de vous endormir et visualisez-vous en train de faire cette tâche.

  • Demandez au rêve d’augmenter votre lucidité en lui criant « Plus de lucidité ! »
  • Effectuez quelques tâches demandant un raisonnement intellectuel plus poussé: compter, écrire, se souvenir de choses de l’état de veille (votre nom, jour de la semaine, numéro de téléphone) …
  • Effectuez un test de réalité.
  • Concentrez-vous sur l’un de vos sens: frottez vos mains l’une contre l’autre (concentrez-vous sur la friction et la chaleur), touchez ce qui vous entoure, saisissez des objets, écoutez les sons, donnez des coups d’œil dans le monde onirique pour visualiser le plus de décor possible (ne fixez pas votre regard sur quelque chose en particulier, cela pourrait déstabiliser le rêve et causer votre réveil anticipé), sentez les odeurs…
  • Désorientez vous: tournez sur vous-même ou tombez sur le sol, cette technique peut parfois produire un changement de décor de rêve.

Etape 3 – Maintenir votre lucidité

Rester lucide demande de maintenir une balance délicate entre votre attention tournée vers le monde onirique et votre intellect.

L’attention au rêve est ce qui donne tout le piment du monde lucide, après tout nous sommes là pour expérimenter le monde onirique. C’est l’intellect qui contient l’étincelle de volonté et de libre arbitre nécessaire pour maintenir cet état de lucidité.
Si vous mettez trop d’attention dans le rêve, l’action, le décor ou un personnage onirique, si vous vous laissez guider par l’action onirique sans réfléchir, vous risquez de perdre votre lucidité. A l’inverse si vous vous centrez trop sur votre intellect, sur des tâches mentales complexes, le rêve abandonné se déstabilise.

Il faut donc garder un léger détachement tout au long du rêve. Il faut trouver le point d’équilibre entre votre attention pour le rêve et votre intellect.

Pour garder votre lucidité, vous pouvez effectuer une action répétitive tout le long du rêve, répétez par exemple des méthodes de l’étape 2: regardez vos mains, frottez-vous les mains, faites des tests de réalité, déclarez à haute voix que vous êtes lucide etc.
Effectuez ces méthodes régulièrement ou dès que vous sentez que la lucidité risque de vous échapper, pour de nouveau retrouver le point d’équilibre dont vous avez besoin.

Etape 4 – Fixez-vous un but

Gardez à l’esprit une intention, un but, et dès que ce but est effectué aussitôt remplacez le par un autre but. Une intention peut être une expérience onirique que vous aviez envie de réaliser,  mais aussi être simple comme «qui y-a-t-il de l’autre côté de cette rue ?» , «je vais franchir une porte».

Il est plus facile de rester lucide si vous avez une bonne raison de le faire, quelque chose de concret que vous voulez accomplir et qui en restant présent dans votre esprit maintient une pression mentale vous permettant de rester lucide.

Articles similaires:

10 commentaires sur “Les 4 étapes pour stabiliser un rêve lucide

  1. Pingback: Le rêve

  2. tape 1 j’en fais 2 sort 3 c’est systématique
    ( les 2 première )

    Etape 2 Je bouge tout le temps

    Etape 3 et 4

    pour l’équilibre parfois je galère je veux trop rester dans le rêve en fait, j’avoue ne pas avoir penser a me fixer des étapes/un but à tester.

    Mais c’est dernier temps le rêve et tellement profond qu’il donne l’impression d’être vrai.
    c’est à la fois fascinant et bizarre.

  3. Hello,

    çà fait plaisir ce site. Grâce à vous, je peux mettre des mots sur tout le fonctionnement de mes rêves lucides, c’est cool! Je m’y retrouve complétement! Vive les rêves lucides!

    Reveure,
    J’ai aussi questionné mon inconscient dans un rêve, et comme toi, v’la le retour à la réalité! çà n’avait ni queue ni tête! je me rappelle lui avoir demander des réponses sur mon avenir ou les amours. Et je me souviens de “tu tires en double action” “miss monde” lol…
    En tout cas, je ferai comme toi la prochaine fois, j’essaierai d’admirer le paysage et d’observer les détails.

  4. Un but… Ça me rappelle une de mes dernières expériences. A l’origine, j’ai fait un rêve dans lequel, tout heureux de pouvoir poser pour la première fois une question à mon inconscient, j’ai essuyé un échec : une réponse si complètement inattendue (et dénuée de sens apparent) que ça m’a réveillé !

    Donc au suivant, fort de cet expérience, j’ai décidé d’explorer tranquillement, de ressentir cette extraordinaire perfection (apparente) du paysage par mes moyens sensoriels ; qu’ils mentent ou non, on ne fait pas la différence. Tout semble parfaitement réel même sous un regard critique, et il n’y a que la (quasi) certitude qu’on rêve qui s’oppose encore à la perte des limites entre réel et virtuel. En gros, si on est dans l’optique de profiter sensoriellement au lieu d’aller embêter tel ou tel protagoniste avec des questions profondes, on peut avoir une expérience totalement différente du rêve. Le luxe, par opposition à l’introspection.

  5. Pingback: Les 4 étapes pour stabiliser un rêve lucide | Les Chroniques d'Arcturius

Les commentaires sont fermés.