03 Juil

La paralysie du sommeil

La paralysie du sommeil est un phénomène naturel se produisant toutes les nuits. C’est une paralysie musculaire pendant la phase de sommeil paradoxal, à l’exception des muscles de la respiration, de la circulation sanguine et des yeux. Sans cette paralysie le dormeur imiterait dans le monde réel les mouvements qu’il effectue durant ses rêves, ce qui pourrait le mettre en danger ou le réveiller.

En général, le dormeur n’est pas conscient de cette paralysie, mais il arrive parfois qu’il la ressente au moment où il s’endort (paralysie hypnagogique) ou qu’il se réveille dans cet état de paralysie (paralysie hypnopompique). Cette situation ne présente aucun danger mais est vécu comme éprouvante par le dormeur.

Certains facteurs comme la prise de stimulants (par exemple le café), des horaires de sommeil irréguliers, le stress, ou coucher sur le dos favorisent les risques d’apparition d’une paralysie du sommeil non volontaire.

Paralysie du sommeil et hallucinations

Paralysie du sommeil - Dream studies

Lorsque le dormeur est conscient de la paralysie du sommeil, elle dure entre quelques secondes et plusieurs minutes, mais rarement plus de dix minutes. Elle est en général mal vécue car elle s’accompagne d’hallucinations angoissantes (personnes dans la chambre,  bruits de voix, bruit de respiration, personne qui vous touche etc.). Connaître la raison du phénomène et le fait qu’il est tout à fait normal est déjà une grande source de soulagement pour les personnes expérimentant ces paralysies de façon involontaire. Le fait que les hallucinations soient angoissantes semblerait lié à l’état d’esprit du dormeur. Parce qu’il vit une situation effrayante (paralysie + sensation d’étouffement) alors qu’il est encore dans un état ensommeillé, il projette des hallucinations oniriques effrayantes. Si la personne se calme et visualise un environnement apaisant et des choses agréables, les hallucinations peuvent prendre une tournure plus paisible.

Sortir d’une paralysie du sommeil

Pour sortir d’une paralysie du sommeil, il suffit en général d’attendre, elle ne dure que quelques minutes. Mais si la personne tient absolument à sortir de cet état, il est possible de se concentrer sur ses extrémités (moins affligées par la paralysie) pour les faire bouger, ou de changer le rythme de sa respiration.

A défaut de réussir à sortir d’une paralysie du sommeil, il faut accepter d’affronter sa peur, comprendre qu’elle provient de l’intérieur et souvent les hallucinations prennent alors un tour positif. Si au contraire la personne se laisse envahir par ses terreurs, elle tombe dans un cycle infernal où les hallucinations deviennent de plus en plus terrifiantes et donc la peur augmente etc.

Sensation d’une paralysie du sommeil

Lorsque la personne est consciente de la paralysie se mettant en place, il la ressent comme s’installant progressivement. La sensation commence au niveau des pieds avec une impression de lourdeur pesant dessus, puis elle remonte au niveau des jambes. L’effet pourrait être décrit comme celui d’une couverture très lourde qui remonte progressivement vers la tête. Mais cette comparaison me semble incomplète car il y a une composante d’angoisse,  une comparaison plus proche de l’effet ressenti, c’est l’impression qu’une personne est en train de se placer sur vous dans le but de vous immobiliser et vous étouffer. C’est effrayant uniquement si on ignore qu’il s’agit d’un effet totalement normal, qu’il n’y a personne, et que donc tout va bien. Le moment le plus pénible est lorsque la paralysie touche la poitrine et donc affecte la respiration. A cet instant, l’amplitude de la respiration diminue causant une brève impression d’étouffement. Puis la paralysie monte à la tête et très rapidement, la personne sombre dans le sommeil.

Paralysie du sommeil et rêves lucides

Certaines techniques permettent de transformer des paralysies du sommeil en rêve lucide. Vous en saurez plus en lisant l’article de Ryan Hurd.

A noter également qu’une paralysie du sommeil peut parfois se déclencher lorsque l’on utilise certaines méthodes d’induction de rêve lucide. Un rêve lucide est un rêve durant lequel le rêveur a conscience d’être en train de rêver. Cette extraordinaire capacité lui permet d’interagir avec le rêve en toute conscience, de l’explorer, le modeler, et d’y vivre les aventures les plus folles.

Un WILD (Wake Initiated Lucid Dream) est un rêve lucide directement initié depuis l’état de veille. Le corps s’endort alors que l’esprit reste conscient. Un WILD a plus de chances de réussir durant la dernière partie de la nuit, là où les phases de sommeil paradoxal sont les plus longues. Pour produire un WILD il faut réussir à provoquer l’endormissement du corps tout en gardant l’esprit conscient. Il faut donc, d’une certaine façon, induire son corps en erreur, lui faire croire que l’esprit est en train de s’endormir afin que le corps s’endorme également. L’une des méthodes permettant d’induire un WILD consiste à provoquer une paralysie du sommeil volontaire.

La technique la plus simple est de se réveiller au milieu de la nuit (par exemple en utilisant un réveil, mais qui a une sonnerie courte et qu’il n’y a pas besoin d’arrêter manuellement), et de ne pas bouger. Si vous restez parfaitement immobile, le corps interprètera que votre esprit est toujours endormi, et il corrigera immédiatement la désynchronisation entre votre esprit endormi et votre corps éveillé en provoquant une paralysie du sommeil. Cette méthode s’appelle la DEILD (Dream Exit Initiated Lucid Dream) ou en français le Maintien dans l’Univers Onirique (MUO). Il faut donc se programmer, par exemple par auto-suggestion, pour rester parfaitement immobile à son réveil, immobile et détendu. Lorsque la technique réussit, la paralysie se produit assez rapidement, en une ou deux minutes.

Une méthode plus complexe consiste à résister à l’envie de changer de position. Lorsque vous restez immobile et détendu pendant une longue période, le corps commence à se demander si par hasard, vous ne vous êtes pas endormi. Pour confirmer cette supposition, il vous enverra une forte envie de vous retourner ou en tout cas de bouger. L’envie peut monter progressivement en intensité ou être rapidement brutale et très forte, elle peut être tellement intense qu’il est parfois difficile d’y résister. Si votre esprit est bien endormi, ce signal le laissera indifférent et le corps comprendra que vous êtes bien endormi en conséquence il provoquera la paralysie du sommeil. Si vous êtes réveillé, vous ressentirez une envie irrépressible de vous retourner. En lui résistant, vous induirez votre corps en erreur, et il installera une paralysie du sommeil alors que votre esprit est toujours réveillé, provoquant un WILD. Il est également important de rester relaxé et détendu sinon la paralysie ne sera que partielle. Il y a donc un équilibre très délicat à maintenir entre le physique, immobile mais détendu, et le mental éveillé et résistant à la pulsion.

Et après ?

Une fois la paralysie mise en place, le rêve lucide commence très rapidement. La transition entre l’état de veille et le rêve lucide est parfois vécue comme une OBE (Out of Body Experience), c’est-à-dire une impression de dédoublement où le corps physique est laissé en arrière alors que le corps astral ou onirique s’extrait pour vivre une expérience autonome. Le dormeur peut avoir l’impression que ce corps “astral” est propulsé hors de son corps physique, ou que des aides extérieures l’aident à sortir, ou qu’il s’extraie seul. Il se retrouve alors dans ce corps “astral” dans sa chambre, près de l’endroit où il s’est endormi. En s’éloignant de cet endroit, il entre dans un nouveau décor et l’action du rêve commence. L’OBE n’est cependant pas toujours ressentie, le dormeur peut directement entrer dans un rêve.

Articles similaires:

66 commentaires sur “La paralysie du sommeil

  1. Bonjour,
    Est-ce que se réveiller la tête en arrière, les épaules paralysées, et des bouffées de chaleur à avoir avec l’hypnopompique ?

  2. Bonjour,
    Comme la plupart d’entre vous, j’ai aussi eu très peur la première fois que ça m’est arrivé. Je ne savais pas comment réagir et j’ai aussi essayé de crier de toutes mes forces sans résultat. Je croyais être possédé ou une connerie comme ça … Enfin bref, j’avais oublié toute cette histoire et voilà qu’il y a peux de temps il m’arriva la même chose !! Mais cette fois si c’est passé après un “rêve lucide” et d’ailleurs grâce au site je sais ce qu’est un “rêve lucide” maintenant. J’ai eu vraiment peur du fait que ça m’arrivait une deuxième fois. Dans les premières secondes je me suis rappelé que la panique ne servait pas à grand chose. Je me suis simplement calmé, j’ai respiré un grand coup et je suis sorti instantanément de cet état de paralysie. Je pense que cette technique pourrait vous aidez si jamais ça vous arrivait à nouveau.
    Tomber sur ce site fût un soulagement pour moi parce-que j’ai enfin pu comprendre ce qui m’est arrivé et que ce n’est pas si grave !

  3. Je suis loin d’être experte sur le sujet, mais il me semble qu’on ne peut pas reconnaître qu’une personne est en paralysie du sommeil, du coup il est rare qu’on essaie de les réveiller. Il y a de nombreux experts sur la paralysie du sommeil sur notre forum qui pourront sûrement mieux répondre à votre question.

  4. Comment faire pour reconnaitre une personne en paralysie du sommeil. La reveiller est il une solution?

  5. Heureusement, il y a d’autres façons de faire un rêve lucide, pas besoin de faire une paralysie du sommeil 🙂

  6. bonjour meme si les commentaire date un peu je post ^^ j’ai 18 ans et hier soir je me suis provoquée une paralysie du sommeil apparement car je ne savais pas ce que c’etait et j’en ai quelques une depuis 2/3 ans et cette expérience et traumatisante pour moi j’ai les yeux ouvert je vois tout j’ai pas d’hallucination visuelle mais auditif et on m’appelle par mon prénom et je crois entendre le bruit d’une horloge aussi assez dur de m’en souvenir exactement je pensais etre la seule dans ce cas a avoir si peur ou un effet paranormal.. ce qui me fait encore plus peur le plus dur c’est d’en sortir pour ma part et une fois apres j’ai toujours peur.. c’est vraiment horrible et j’aimerai ne plus refaire cette experience meme pas pour un reve lucide meme si cela est decris comme génial peu d’interet a mon gout ^^ maintenant je suis juste rassurée dans le sens ou c’est normal mais je connais peu de personne ayant vécu ca

  7. En effet j’avais les yeux fermés, c’est parce que la paralysie du sommeil s’est produite dans mon cas au moment de l’endormissement. Elle peut aussi se produire les yeux ouverts. Je ne suis cependant pas du tout spécialiste des paralysies du sommeil, je n’en ai eu que peu, vous trouverez des spécialistes sur notre forum.

  8. Bonjour, je fais lecture de ce blog, j’ai eu quelques experiences de PS a differents degré (dont la premiere extrement violente j’ai pense avoir eu une experience paranormal durant plusieurs annees.) Bref je suis familier avec ce phenomen mais en lisant les commentaires j’ai cru comprendre que vous avez les yeux fermees durant la PS? Je m’etonne car en ce qui me concerne mes yeux sont ouvert je vois mon environnement reel auquelns’ ajoute des hallucinations.

  9. c’est-le seul cite rencontré qui expose aussi bien ce problème.
    moi aussi quand j’étais plus jeune j’avais des problème de paralysie du
    sommeilles comme si quelqu’un venait ‘s assoir sur moi durant la nuit
    comme il a été dit précédemment.par contre aujourd’hui je suis confronté a un autre problème c’est quand sortant a peine du sommeille je vois des têtes d’hommes ou d animaux qui flotte au mur et qui disparait aussitôt après les avoir vus.donc est ce que quelqu’un pourrais m’expliquer ce que cela signifie? ou quelle explication donner a ce phénomène ?

  10. Je ne crois pas que l’on puisse prévenir quelqu’un près de soi. Vous pouvez venir en discuter sur notre forum, vous trouverez d’autres personnes confrontées à la paralysie du sommeil qui auront peut être plus d’astuces sur ce sujet que je ne maîtrise pas.
    Egalement, les articles de ryan hurd traduits sur ce blog vous aideront peut être
    http://www.attrape-songes.com/reves-lucides/10-facons-d%e2%80%99empecher-la-paralysie-du-sommeil-par-ryan-hurd

    Et aussi, certains voient une belle opportunité dans la paralysie du sommeil de réaliser des rêves lucides:
    http://www.attrape-songes.com/reves-lucides/3-techniques-pour-transformer-une-paralysie-du-sommeil-en-reve-lucide-par-ryan-hurd

  11. C”est la première fois que je vois un site qui explique de cette façon la paralysie du sommeil. A part wiki j”avais pas vraiment trouvé… C”est sur le site l”onironaute que j”ai découvert celui-ci 🙂

    C”est un phénomène qui m”arrive de temps en temps et je n”arrive jamais à le contrôler… Parfois j”arrive à “bouger” juste avant d”être paralysée même plusieurs fois de suite. Personnellement je n”aime pas cette sensation car effectivement j”ai toujours l”impression d”étouffer, et comme je suis consciente et que ma respiration est trop lente c”est angoissant… Heureusement je ne vois pas de monstre! j”ai juste des bourdonnements plus ou moins forts. Et une fois je suis restée coincée 15 minutes… J”en avais franchement marre.
    Ca fait du bien d”en parler comme ça parce que quand j”en parle autour de moi je trouve jamais personne qui a ça… Pour éviter ce phénomène j”ai effectivement remarquer qu”il ne fallait pas se mettre sur le dos (bien que ça m”est déjà arrivé en étant sur mon côté gauche T_T), et éviter de faire une sieste en journée quand on est pas vraiment fatigué (la luminosité est un déclencheur chez moi)…
    Une fois ça m”est arrivée et j”étais avec mon copain dans le lit. Je l”entendais bouger et j”avais qu”une seule envie, crier pour qu”il me bouscule et me sorte de là… Mais il est partit en descendant les escaliers… Il me faut toujours super longtemps pour sortir de ça… Parfois j”essaie de “pousser” pour me réveiller… ou d”émettre des gémissements mais ça ne fonctionne pas toujours :/ Comment pourrait-on avertir une personne qui se trouve près de nous?

  12. C’est souvent le plus effrayant, ne pas savoir ce qui vous arrive. Simplement comprendre que c’est un phénomène naturel qui va disparaitre tout seul en quelques minutes cela soulage un peu la peur ressentie pendant ces instants.

  13. Bonjour,

    Tout petit déjà j’avais souvent des paralysies alors que j’avais aucunement connaissance de se phénomène que j’ai compris bien plus tard.

    je m’endormais paisiblement mais dans certains rêves j’avais des fois, des autosuggestions par exemple “je sais que je rêve, alors je vais faire ceci cela” j’entrai dans un état de conscience lucide, du coup mon rêve s’évanouissait petit à petit, alors je me rendait compte que mon corps était paralysé car lui toujours en mode sommeil.

    La première fois j’ai eu peur, car dans cet etat là tu t’entend pensé mais ton corps ne réagit pas, je me rappel avoir crier de toute mes forces au secours!! mais en pensé! et remarqué le décalage extrêmement bas du sons sortant de ma bouche peut être même juste un souffle de sons, et toujours par autosuggestion je me rappel m’entendre dire en pensé “comment je vais faire, personne ne peut m’entendre” je me suis calmé tout en me disant faut que j’essaye par bougé le petit orteil et au fur à mesure je sentais mon corps se réveillé, mais j’en rit à présent *rire*

  14. Effectivement, ça doit être plutôt troublant ces expériences.
    Gérer les paralysies du sommeil n’est pas une chose simple. On peut essayer de s’en débarrasser voir ici: http://www.attrape-songes.com/reves-lucides/10-facons-d%e2%80%99empecher-la-paralysie-du-sommeil-par-ryan-hurd ou de les utiliser: http://www.attrape-songes.com/reves-lucides/3-techniques-pour-transformer-une-paralysie-du-sommeil-en-reve-lucide-par-ryan-hurd. Tu trouveras sur notre forum des experts sur le sujet qui pourront t’aider.

  15. Déjà, félicitations pour votre site que je trouve superbe !

    La première fois que j’ai fait une paralysie d’une sommeil, j’ai eu la peur de ma vie, surtout que je n’en avais jamais entendu parler : je rêvais que j’étais avec une personne que j’aimais beaucoup, puis une autre personne malveillante voulais m’attraper le bras pour me faire partir. A ce moment là, je me suis réveillée, je voyais ma chambre, mais aussi une entité transparente qui voulait m’entrainer sous le lit où je ne sais où, je ne pouvais plus bouger, ni crier. J’ai eu très très peur, et au bout de 2 ou 3 minutes je me suis enfin complètement réveillée dans un drôle d’état, avec cette sensation de malaise.
    Puis j’ai découvert par hasard, que c’était normal.

    Je pensais que je n’en faisais plus du tout, mais elles prennent des formes un peu différentes et moins paniquantes : J’ai l’impression que je veux ouvrir les yeux mais que quelque chose m’en empêche, je me sens bizarre, alors je vogue entre éveil et rêve, en me disant que je veux simplement encore dormir, et je fini par me réveiller sans m’apercevoir que j’étais en paralysie du sommeil. Mais ce qui me dit que j’en fait souvent, c’est que cet après-midi, en me réveillant d’une sieste, c’était différent, car je voulais à tout prix me réveiller, car je me disait que j’avais assez dormi et qu’il fallait que j’étudie, mais impossible. Tout à coup, je me suis vue avec un long bâton dans la main droite (genre manche de balai), en train de taper sur le lit. Je voyais le bâton par intermittence, j’entendais même le bruit que ça faisait. Je me suis posée la question « est-ce que j’avais un bâton sur le lit avant de m’endormir ? » et c’est là que je me suis dit que j’étais en paralysie du sommeil. J’ai eu un peu peur, j’ai fixé la photo du bouddha que j’avais en face de moi pour me détendre, et j’ai fini par me réveiller complètement, avec une drôle de sensation.

    Je vais essayer, la prochaine fois, de mettre les méthodes que vous mentionnez, en pratique, que ce soit celle pour faire un rêve lucide (j’en ai fait un seul dans ma vie), où en sortir au cas où je paniquerais trop.
    Bonne continuation

  16. Oui, je pense que c’est une forme de paralysie partielle. Cela m’est arrivé aussi une fois, juste le bras, comme si il était tout engourdi et que je n’arrivais plus à le bouger et c’était aussi un réveil brutal. Cela ne veut pas dire que vous allez en avoir d’autres, pour moi cela ne s’est pas reproduit avant de nombreuses années et que je fasse des tentatives WILD pour obtenir des rêves lucides.

  17. Bonjour
    Voila il y a quelques jours je crois avoir fait une paralysie du sommeil, mais seulement partielle.

    C’est la première fois que cela m’arrive.

    Je dormais avec mon frère a coté et mon réveil a sonné. Je me suis réveillé très brusquement (je ne voulais déranger personne avec le bruit). Je me suis redressé, mais au moment d’attraper mon portable, mon bras, suspendu en l’air, ne pouvait plus se déplier davantage, et j’avoue que ça m’a un peu fait peur. Je suis resté quelques secondes à essayer de faire avancer mon bras mais mon épaule et mon bras ne réagissaient plus.

    J’ai 17 ans, y’a t-il un lien avec la paralysie du sommeil ?

  18. Très intéressant. Vous décrivez très bien la paralysie. Je pense que l’article sur la dorveille devrait vous intéresser (http://www.attrape-songes.com/reves-lucides/le-secret-oublie-de-la-dorveille), elle explique pourquoi on fait parfois une pause éveillée durant la nuit.
    Il est sûr que regarder la télévision la nuit et juste avant de dormir a un impact en général négatif sur le sommeil, et il faut éviter la télévision ou tout appareil électrique dans la chambre. Peut être un bon livre ? La lecture stimulerait le cerveau augmentant la remémoration onirique et les chances de faire des rêves lucides, là où la télévision les diminuent grandement. Mais bon, je vous comprends, on n’a pas vraiment l’énergie et le courage de faire des efforts plus poussés la nuit, j’ai beaucoup de mal pendant mes WBTB à me tenir éloigné de la télécommande.
    Pour la paralysie du sommeil, il y a pas mal d’informations intéressantes dans les articles que j’ai traduit de l’auteur ryan hurd:
    http://www.attrape-songes.com/reves-lucides/tag/ryan-hurd

  19. Bonjour,
    Je viens de faire une paralysie du sommeil à l’instant, ce n’est pas la première fois que ça m’arrive, ça m’est arrivé au moins 50 ou 60 fois, donc j’en sais quelque chose.

    au début je ne savais pas ce que c’était, et je pense que lorsqu’on ignore ce que c’est, c’est là qu’on a des hallucinations visuelles, après avoir fait des recherches et avoir compris que c’était naturel etc, les hallucinations ont disparues.

    en moyenne la paralysie du sommeil dure chez moi entre 2 et 3 minutes, et pour être franc, je déteste ça, y en a qui dise qu’il faut voir le bon côté des choses c’est à dire la lévitation du corps, et bien je vais vous dire moi comment cette lévitation se provoque.

    elle se provoque quand on veut sortir de cette état de paralysie, et votre cerveau ou votre esprit ou ce que vous voulez, vous donne cette impression de voler dans la maison, mais ensuite vous revenez dans votre lit encore paralysé et vous êtes déçu car vous croyais que vous en étiez sorti de cette état là.

    bref tout ça pour dire que cette lévitation n’est pas une si bonne expérience que ça (pour moi).

    maintenant comment provoquer la paralysie du sommeil à 90%, en ce qui me concerne je ne veux pas le provoquer, mais des fois je n’y peux rien, je vous explique, parfois je me réveille (involontairement) pour aller uriner, et quand je reviens dans mon lit je n’ai plus envie de dormir, (l’heure est en générale entre 3H et 5H du matin) du coup j’allume la télé ou le pc, jusqu’à avoir envie de dormir (entre 6h et 7h du matin) et quand vous fermez les yeux pour succomber à cette forte envie de dormir BOOM petit rêve de quelques secondes et réveil en paralysie du sommeil.

    moi j’ai envi d’échapper à ce piège, mais rien à faire, je ne vais pas uriner dans mon lit ^^, et quand je reviens dormir j’ai pas envi de dormir, donc je ne peux pas m’empêcher d’allumer la télé.

    je sais par contre que quand je reviens dormir, que j’ai pas envi de dormir, ET QUE JE N’ALLUME PAS LA TELE OU LE PC, je reste plusieurs minutes allongé et je m’endors sans risque de paralysie, mais moi, ce sont ces plusieurs minutes où je reste à rien faire que je n’aime pas, donc j’allume la télé et je retombe dans le piège ^^

    voilà c’était mon histoire merci d’avoir tout lu 🙂

  20. Tout à fait possible ! Elle a fait un WILD, ressentir la paralysie n’est pas du tout obligatoire. 🙂

  21. Bonjour,

    Voilà une histoire qu’un(e) ami(e) m’a raconté :
    Je lui ai fait tester la paralysie du sommeil (mais pas en lui disant de se plonger en rêve lucide, ça il ne connaît pas !).
    Cette personne m’a raconté qu’elle n’avait pas eu de sentiment d’écrasement, mais une hallucination : au bout de une demi-heure, alors qu’elle n’avait pas bougée, elle a craquée et, pour se distraire, à tenté de faire un Kamehameha…. Et bah une lumière c’est formé et elle a pulvérisée son mur !! Elle s’est ensuite fichu une claque, et le mur s’est réformé.

    Ensuite, elle a retenté la nuit dernière, et elle m’a dit que elle s’était vu avec un pistolet et un sabre laser !!!

    Pensez-vous quelle ment ? 😉

  22. Bonsoir,

    Je suis rassurée qu’il s’agisse d’un phénomène naturel,
    cela m’arrive fréquemment et c’était pour moi quelquechose d’effrayant
    tout y est :
    la sensation de ne pas pouvoir se réveiller, de ne pas pouvoir bouger
    ni crier pour que l’on vous aide, avoir un poids qui comprime la poitrine et des boudonnements dans les oreilles.La sensation qu’il y a quelqu’un d’autre dans la pièce après s’être extirpé de cette paralysie..

    J’avais l’impression que quelquechose ou que quelqu’un ne voulait pas que je me réveille.

    J’aimerais savoir si cela est héréditaire, ma mère en a très souvent, et ma grand-mère en faisait aussi. Ma mère est la seule dans mon entourage a comprendre ce que je ressents (et qui ne me regarde pas bizarrement quand j’en parle).

    merci en tout cas pour cette article très intéressant

  23. Je suis loin d’être une spécialiste de la PS. Mais tu en trouveras plein sur notre forum, n’hésite pas à aller y demander conseil 😉
    Cependant, si tu n’es pas naturellement sujet aux PS, en général il est déconseillé d’utiliser cette méthode pour induire des rêves lucides, elle est complexe, d’autant plus complexe si on n’y est pas naturellement sujet, cela risque de décourager, il existe d’autres méthodes plus efficaces.

  24. J’ai oublié de dire que je fais tout pour me relaxer et entrer en phase onirique, maintien de la respiration, visualisation d’un rêve, auto-suggestion, etc…

  25. Bonsoir, je tente souvent la paralysie du sommeil pour induire un RL. En bref, je m’allonge sur le dos, yeux fermés, bras le long du corps, immobile. Je reçois parfois des signaux (démangeaisons, etc…) mais je fais en sorte de ne pas bouger. Quelques minutes après (ou plus), je m’endors au lieu d’entrer en phase de PS comme je le voulais. Comment faire pour tenir plus de 10-15 minutes éveillé ? Merci

  26. Bonsoir, quand je dors sur le dos je sans que j’ai des fourmis dans les mains puis dans les bras et mon sang ce glace sa deviens douloureux, je ne peux plus bouger, j ‘ai chaque fois envi d hurler mais je n’y arrive pas!
    Je me vois debout dans ma chambre alors que j’ai les yeux ouvert et je me vois vouloir sauter dans les airs pour partir m envoler et je sens des mains qui me tienne et m’empêche de partir… c’est terrifiant. Après sa, quand je reprend mes esprits j’ai une sensation de vide et sa me dur la journée

  27. La seule chose importante c’est que ça marche et que vous dormiez bien 😉 Après le comment, ça n’est pas vraiment important.

  28. oui je vous comprend parfaitement, moi aussi j’ai pensé que c’était psychique, j’ai parlé avec mes parents sur cette idée, mais depuis le 4 novembre je n’ai eu aucune paralysie du sommeil je dors comme un bébé 😀

    personnellement je pense que ça a un rapport avec les truc du paranormal ^^ mais si c’est psychique c’est un très bon psychologue xD

  29. A mon avis, cela n’a pas grand chose à voir avec la religion. Il t’a rassuré, et il y a un fort côté psychologique et psychosomatique, et cela t’a aidé, tant mieux 🙂

  30. Bonsoir tout le monde, ça fait 6 jours que j’ai cette Paralysie du sommeil, j’avais pas compris pourquoi ça m’arrivait !!

    donc, je suis allait hier chez un Imam ( parce que je suis musulman )

    il a lu quelque récits coranique sur ma tête et dans une bouteille d’huile, il m’a dit de prendre quelques p’tites goûtes et de les faire passer sur mon corps ( visage, dos, poitrine, ventre, jambes.. ) et il m’a conseillé de m’endormir sur le coté droit, et j’ai passé une excellente nuit.. je sais que ça parait dur a avaler, même moi j’y est pas cru au début, mais ça a fonctionné, je vais refaire le même truc aujourd’hui ( pour les chrétiens et les juifs.. je vous conseil d’aller voir le prêtre ou le rabbin ils savent surement quelque chose )

    allé bonne nuit faites de beaux rêves ..

  31. J’ai déjà vécu la paralysie du sommeil consciente à deux ou trois reprises; incapable de bouger ou d’ouvrir les yeux pendant de longues secondes, assez pour me demander si je n’allais pas rester comme ça. Je voyais dans mon esprit des démons qui me serraient les bras et les jambes avec leurs mains glacées. Cela me demandait un effort assez intense pour m’en sortir. Assez désagréable!

    Bien que ce fut heureusement de courte durée, c’est durant ces expériences que j’ai véritablement compris le sens de l’expression “être prisonnier de son corps”.

  32. Merci, c’est sûrement à cause de ça que je n’ai pas pu m’éloigner bien loin de mon corps^^ 🙂 Oui je vais aller voir sur le forum alors 🙂
    Et c’est exacte, pour ceux qui sont ”victimes” de paralysie du sommeil” angoissantes, ce n’est qu’une histoire de contrôle. Car le fait de ne pas pouvoir bouger fait peur et c’est cette peur qui entraîne toutes les hallucinations négatives, c’est comme une escalation d’angoisses. Si on ne peut pas les éviter alors on peut essayer de les contrôler… Je déconseille aussi de provoquer la paralysie pour ceux qui ne connaissent pas ce phénomène (mais je crois que tu l’as déjà mentionné), je pense que ça peut être très traumatisant.

    En tout cas, merci d’avoir écrit ce site, ça m’a ouvert sur une autre perspective de la vie et du rêve 🙂

  33. Je pense qu’il faut garder les yeux fermés. Si tu parles de ton corps onirique, si tu ne voyais rien et voulais ouvrir les yeux, il est probable que tu ouvres tes yeux physiques, par réflexe et habitude, et que cela interrompt ta tentative et te réveille. Il faut juste penser à “voir”. Je te conseille d’aller sur le forum, la paralysie du sommeil n’est pas mon domaine de prédilection, il y a des experts sur le forum.

  34. Par contre, j’ai une question… Qui peut paraître un peu bête, mais j’ai essayé la sortie de corps lors d’une PS pendant ma sieste, mais je ne savais pas s’il fallait ouvrir les yeux ^^

  35. @Marion C’est bien une paralysie du sommeil. Il n’y a pas vraiment de transition rêve-sommeil et c’est ce qui est très effrayant dans une paralysie, c’est que l’on est bien réveillé et qu’on subit des hallucinations.
    Par la suite tu t’es peut être endormie, mais tu as toujours conscience de ton corps immobilisé, les rêveurs appellent cela je crois la zone intermédiaire ou le monde gris. C’est un état intermédiaire juste avant qu’un vrai rêve commence, où le corps est lourd, on a du mal à voir, on a conscience que notre corps est paralysé et du coup notre corps devient très difficile à déplacer en rêve. Tu trouveras des personnes plus expertes que moi sur les PS dans notre forum 😉

    @Mooonylund
    Merci pour ton témoignage ! Ca prouve bien qu’on peut avoir du contrôle voire transformer le côté effrayant des paralysies 🙂

  36. Il y a un mois, je ne savais pas ce qu’était la paralysie du sommeil, alors que ce phénomène se produisait presque toutes les nuits quand j’étais plus jeune et ça me faisait terriblement peur ! Impossibilité de bouger, de crier, impression d’une présence dans la chambre (ce qui m’a longtemps fait croire aux fantômes !), hallucinations auditives…. Et parfois sorties de corps effectivement (mais très rare, une fois je me suis assise sur mon lit^^)…
    En tapant les ”symptômes” sur Google, j’ai vu que y’avait des tas de gens à qui ca arrivait et ça m’a vraiment rassuré ! (c’est pas le genre de chose dont on peut parler librement sans se faire regarder de travers… )
    Ce que j’ai aussi remarqué, c’est le fait de n’avoir plus peur et de ne pas se débattre pour bouger pendant la paralysie et de simplement observer ce qu’il se passe ou de penser à quelque chose d’agréable, alors toutes les hallucinations négatives et cauchemardesques disparaissent 🙂

  37. Bonjour,
    je pense avoir fait une paralysie du sommeil cette nuit pour la deuxième fois mais je n’en suis par sûre
    En fait, au moment de m’endormir, je ressens comme des picotements dans mon corps et dans ma tête, et la sensation de tomber rapidement, à intervalle régulier
    Le problème, c’est que je n’ai pas conscience de la transition entre le moment d’éveil et celui du sommeil, et c’est sans doute pour ça que ces rêves m’angoissent tant, étant donné que rien ne me permet d’affirmer ne pas être dans la réalité (surtout que mes rêves ne sont pas accompagnés d’hallucinations improbables, juste des choses qui me semblent assez réalistes pour être vraies). Au moment de mon rêve, je me rends compte de cette impossibilité totale de bouger. Le décor reste le même, je me trouve toujours dans ma chambre, strictement identique (à un détail près cette nuit : la lampe de mon plafond avait bougé de place, et j’étais donc persuadée que quelqu’un était rentré dans ma chambre pour le déplacer, je vous raconte pas l’angoisse)
    Puis vient le moment le plus éprouvant à mes yeux : j’essaye de bouger, à tout prix. De ce fait, je suis souvent persuadée de tomber par terre et de ne pas pouvoir remonter dans mon lit, ou j’essaye de prendre mon portable pour appeler quelqu’un sans pouvoir composer les chiffres sur le cadran. Cette nuit j’ai essayé de me mettre des baffes, quand j’ai fini par penser que je n’étais peut-être pas dans la réalité (il manquait le chiffre 8 au clavier de mon téléphone portable). C’était horrible, les claques que j’essayais de me donner arrivaient tellement doucement que je les ressentais à peine (et c’est ce qui me fait douter de cet état de paralysie du sommeil, je suis encore capable de bouger très légèrement et lentement dans mon rêve, comme si des poids étaient accrochés au bout de chacun de mes membres).
    Le fait d’avoir lu ça me rassure, mais comme ça ne m’était jamais arrivé avant il y a un mois alors que j’ai 18 ans, j’ai vécu ces rêves de façon très éprouvante. Encore maintenant j’ai peur de ne pas être bien réveillée.

    Merci en tout cas pour cet article très intéressant !

  38. Les paralysies du sommeil ne sont pas toujours effrayantes. Mon conseil est en effet de ne pas chercher à produire des paralysies du sommeil, mais si on y est naturellement soumis, il est bon de savoir que c’est un phénomène naturel, qu’il s’agit d’illusions, et que l’état d’esprit du dormeur est une chose essentielle pour ne pas transformer cela en cauchemar. Je ne suis cependant pas une spécialiste des paralysies du sommeil. Tu trouveras des personnes qui vivent des expériences similaires sur notre forum, et si tu lis l’anglais je te conseille ce livre: http://www.amazon.com/Sleep-Paralysis-Hypnagogic-Visions-Visitors/dp/0984223916/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1294131468&sr=8-1

  39. j ai fais plusieurs paralysie du sommeil, cela donne des sensations qui sont réellement éprouvantent, par rapport a un cauchemard. l orsque cela a commencé j avais a peu près 30 ans. je pouvais visualiser ma maison de l interieur je flottais et en meme temps je dormais, difficile d expliquer le ressenti. Je ne ressentais aucune peur, j uste le faite que j avais l impression de ne pas pouvoir revenir “dans mon corps”. Quelques annees apres les PS son devenu effrayante, avec véritable sensation d ‘étranglement et une personne malveillante dans ma chambre qui mentalement pouvais faire ce qu elle veut de moi pour m attirer avec elle avec une puissance mentale phenoménale . Il faut une force surhumaine pour s extraire et pouvoir revenir a “la vie “. Je ne comprend pas que certaine personne cherche a ressentir le phenomene via des livres. Si elle le vivaient vraiment ces personnes se documenteraient pour ne plus en faire.

  40. Ah, question très difficile. Pour bien y répondre il faut définir voyage astral “L’expression voyage astral désigne l’impression que l’esprit d’une personne se dissocie de son corps physique, vivrait une existence autonome et pourrait explorer librement l’espace environnant.”
    Ceux qui parlent de voyage astral soutiennent en général qu’il y a véritablement un corps astral qui se détache. Or, dans le cas du rêve lucide, on ne parle pas du tout de voyage astral, mais plutôt d’OBE (out of body experience) accompagnant un WILD (wake initiated lucid dream). C’est à dire qu’il arrive assez souvent, lorsque l’on s’endort consciemment, que l’on expérimente une impression de décorporation, qui ne serait dû qu’au processus d’endormissement normal, au fait que les sens externes se déconnectent pour se mettre en mode rêve, ce qui donne cette impression, cette hallucination, que l’on se décorpore. Une paralysie du sommeil précédant parfois un endormissement conscient, cela peut donc provoquer cette illusition de décorporation, qui ne dure que quelques instants, juste avant que le rêve se déclenche, et on entre directement dans le rêve.
    Les rêveurs lucides connaissent donc bien cette sensation, mais ce n’est pour autant pour eux un voyage astral. Cependant les tenants du voyage astral sont convaincus qu’il s’agit d’une véritable expérience dans un autre niveau de réalité. Il y a donc débat, et il n’est pas prêt d’être résolu.

  41. Si tu n’as pas déjà eu des paralysies du sommeil, tu n’y es pas naturellement sujette, il y a donc peu de risques. De plus des méthodes comme l’interruption du sommeil + MILD ne provoquent pas de paralysies. Et enfin, même si un jour cela t’arrive, au moins tu sais que ce n’est pas grave et qu’il suffit d’attendre quelques minutes que cela passe sans s’angoisser.
    Il n’y a pas d’âge pour commencer les rêves lucides, et plus on est jeune, plus cela semble facile de s’y mettre. Commence peut être simplement par un journal des rêves, c’est une méthode d’induction très efficace et sans danger 🙂

  42. Le problème pour moi, c’est que j’ai peur d’avoir une paralysie du sommeil avec tout ce que vous avez dit (au fait, je n’ai que 12 ans, est-ce possible pour moi de faire un rêve Lucide ?)

  43. je vous remercie de votre reponse qui m eclaire beaucoup ,
    de m avoir pris au serieux et en consideration ,
    et aussi pour le lien que vous m avez communiquer ,
    encore merci 🙂
    si d autre personne veulent s exprimer et apporter leur pierre a l edifice de ce sujet 🙂 j en serai vraiment tres tres ravie :), merci

  44. Je ne suis sûre de rien, cependant l’aspect paralysie du sommeil a été largement étudié scientifiquement. Les hallucinations auditives que vous mentionnez ne sont pas vraiment des hallucinations au sens strict puisqu’il a été prouvé qu’à cet instant le tympan se met à vibrer. Il produit donc bien des sons ce qui explique la réalité ressentie des perceptions. C’est un phénomène physiologique naturel.
    Pour l’aspect paranormal par contre, aucune preuve valide n’a encore jamais été avancé. Il existe pourtant des tests simples qui pourrait le prouver. Par exemple pour les tenants des projections astrales, il suffirait d’ouvrir un livre à une page au hasard, sans regarder, et de s’y rendre en projection astral pour voir le numéro de la page puis confirmer le lendemain.
    Vous trouverez peut être plus d’information dans cet article:
    http://www.lucidity.com/REMOBE.pdf

  45. mais etes vous sure que cet etat de paralysie et soit disant halucination ne soit pas une porte d entre vers un monde entre guillemets parrallele? ,
    dans cet etat ne sommes nous pas en fait plus receptif a des sensations en phase avec un au dela bien reel de notre monde materiel .
    faut t il exclure cette possibilitée? et pas tout classer dans la case hallucination?
    j ai etait etonné de voir et d entendre des gens qui n ont aucune relation avec ce que je peux et put vivre dans ma vie , je n ai pas une imagination fertile pour le genre surnaturel ,
    mon subconcient me jourait t il des tour ?
    peut etre me dis je .mais il lui faudrait bien quelques données pour construire de telles hallucinations et moins quelles est un sens avec ce que je vis et ressent
    et je pense sincerement que le mien n as pas assez d information pour avoir etait formaté a ceci
    et me faire ressentir ,voir et surtout entendre des voix au point de me faire vibrer les tympans et au point de vous provoquer une perte d audition tellement la membrane auditive a etait saturée ,
    j ajouterai que ne bois pas , ne fume pas ,et je ne prend aucun medicamant.
    cela ne m est arrivé qu une seule et unique fois , cela fais des année mais j en suis encore choqué , au point que meme apres ce temps j y pense encore et vous ecrit aujourd hui.
    voila ca peut etre dur a croire et pourtant je suis un septique du sujet paranormal mais pourtant la je commence a y croire car j en garde une consequence physique .

    si vous pouviez me donner votre avis, vous gerant du site et de ce post , et vous qui que vous soyez ,avez vecu queque chose de simililaire qui vous met dans le doute des fondement que vous avez de votre perception du monde qui nous entoure

  46. Si tu n’arrives pas à bouger, mais que tu te sens réveillée et qu’en plus tu expérimentes la peur, c’est définitivement une paralysie du sommeil.
    La sensation d’étouffement est ressentie au moment où la paralysie se met en place, si tu prends conscience de ta paralysie une fois qu’elle est déjà en place, je ne pense pas que tu ressentes la sensation d’étouffement.
    Je ne suis pas experte de la paralysie du sommeil, mais tu peux aller en discuter avec des personnes qui s’y connaissent mieux que moi sur ce sujet sur notre nouveau forum http://www.attrape-songes.com/forum/index.php?board=20.0

  47. Bonjour, il m’arrive souvent d’avoir l’impression d’etre papralyser dans mon lit j’ai l’impression de m’enfoncer dans mon lit j’essai d’ouvrir les yeux tellement sa me fais peur mais je n’y arrive pas mais je n’ai pas le souvenir d’avoir l’impression que quelqu’un ce couche sur moi est ce quand meme des paralysie du sommeil??

  48. Personnellement, je n’utilise pas cette méthode pour produire un rêve lucide, il m’est arrivé accidentellement de la ressentir, la sensation remontait des pieds à la tête et dès qu’elle touchait la tête, je m’endormais. Je ne l’utilise cependant pas volontairement. On la recommande surtout pour les personnes qui vivent des paralysies du sommeil non voulues, afin de transformer une expérience négative en expérience positive. Comme cela m’arrive très peu fréquemment, je ne saurais donc pas te répondre. Tu es peut être trop tendu et n’arrive à provoquer qu’une demi paralysie, ou tu bouges légèrement. Il me semble avoir lu quelque part que certaines personnes amélioraient leurs chances en “bougeant les yeux” à la manière du sommeil paradoxal pour convaincre le corps qu’il était entré en état de rêve, il faut également détendre sa respiration pour imiter celle du sommeil.
    Essaie de faire un tour du côté du forum ld4all, il y a là-bas un ou deux experts de cette technique il me semble.

  49. Bonjour, cette nuit j’ai tenté de me réveiller environ une demi heure et au moment de me rendormir, j’ai essayé de faire une paralysie du sommeil pour entrer en WILD. J’ai attendu longtemps à ne pas bouger et un moment donné c’est arrivé. J’ai commencé par ressentir de la pression sur les tempes et je suis devenu tout engourdi. Puis j’ai sentis la fameuse sensation que quelqu’un nous écrase en montant. J’ai sentis mon cœur battre très fort et à ce moment là, je ne me suis pas endormis, mais j’ai commencé à greloter de tout mon corps sans avoir froid. Ça a duré environ 5 minutes. Après ça, je ne me sentais plus engourdis, je me suis donc dis que ce devait être une PS partielle. J’ai voulu recommencé et après quelques minutes je me sentais encore écrasé. Mais cette fois, les grelotements ne sont pas arrivé et le sommeil non plus. J’ai attendu plusieurs minutes dans cette position et lorsque je suis devenu tanné, j’ai bougé. Je n’étais pas paralysé, mais j’étais tout tendu. Je n’ai eu aucune hallucination pendent ces deux tentatives. Est-ce que quelqu’un peut me dire pourquoi je ne me suis pas endormis comme il se doit dans la méthode ?

  50. Merci. C’est vrai qu’en général on conseille d’avantage des méthodes DILD pour les débutants que la méthode WILD, réputée plus compliquée, si cette méthode permet de maitriser le WILD facilement, alors c’est une très bonne chose 🙂

  51. Oui bien sûr !
    C’est tout simplement après avoir lu cette méthode que j’ai, pour la première fois vraiment eu la sensation de provoquer la paralysie du sommeil (récurrente chez moi depuis longtemps mais incontrolable auparavant) et de pouvoir l’arrêter en changeant le rythme de ma respiration. La dite méthode explique comment provoquer l’endormissement conscient en simulant l’état de sommeil (respiration, ne pas bouger pendant les signaux de retournement). C’est assez récent pour moi et je ne suis pas allé bien loin dans le rêve lucide. En effet, utilisant la méthode WILD, qui est la plus naturelle pour moi, mes rêves sont encore noirs et influencés par le syndrome OBE. Je dois réussir à m’éloigner de mon corps physique et oublier la réalité physique pour m’ancrer plus profondément dans le rêve.
    ma méthode étant très proche de la méditation, j’ai été particulièrement intéressé par votre article sur l’auto hypnose que j’ai essayée hier soir. Je vais d’ailleurs vous laisser un commentaire sur cette page.

  52. Non, aucun lien. Peut- être peux-tu nous dire ce que tu as pensé de sa méthode et si elle a été efficace pour toi ?

  53. Très bel article, j’ai appris des choses intéressantes en plus de choses très vraies que j’avais déjà glanées sur le web comme le signal de retournement pour faire croire à son corps que l’on est endormi!
    Une petite question, avez vous un lien avec lucidology.fr? et Antoll Ma ? car c’est de ce monsieur que j’ai appris cette méthode.

  54. Ce n’est pas uniquement une hallucination, la paralysie musculaire entraîne des sensations diverses et l’impression de pesanteur qui écrase en est une. Peut être essayez de vous concentrer sur votre souffle et de respirer calmement et profondément. Plus vous vous concentrerez sur la sensation plus elle risque de s’amplifier.

  55. bonjour! il m’arrive exactement la meme chose je suis toujour conscient que c’est une paralysie du sommeil mais le seul petit probléme c’est que je voudrais aller plus loin dans ma paralysie mais j’ai une sensation que mon crane va éxploser tellement il se serre est-ce aussi une hallucination causé par mon ésprit??

  56. L’un des symptômes souvent mentionné lors d’une paralysie du sommeil est cette impression de se faire écraser. Il me semble qu’un rêveur conseillait de se laisser aller et d’aller jusqu’à s’imaginer que l’on traverse le lit. Ryan Hurd vient de publier un e-book anglais sur les paralysies de sommeil, pas lu mais ça avait l’air utile pour aider ceux qui en souffrent à les transformer en une expérience positive: http://dreamstudies.org/2010/03/29/new-ebook-a-dreamers-guide-to-sleep-paralysis/

  57. Ouf alors c’était donc ça ! moi qui croyait que je faisait à chaque fois une sorte de crampe corporelle ! Et cette impression de sombrer dans le lit comme si on coulait dans les abysses où l’on tenterais de vouloir s’extirper pour remonter à la surface pour prendre un bol d’air est vraiment désagréable mais maintenant que je sais que c’est normal je me lèverais plus en plein milieu de la nuit .

Les commentaires sont fermés.