Dictionnaire des rêves

Interprétation de monstres (géants, vampires…)

«Retour au dictionnaire des rêves

Les monstres font partis de nos cauchemars, enfants ou adultes, ils représentent bien sûr une peur. Le contexte du rêve permet d’étudier notre attitude face à cette peur, affrontons-nous ce monstre ou au contraire cherchons nous désespérément à le fuir ?
Les rêves lucides représentent un excellent moyen pour interpréter ou surmonter un cauchemar récurrent. En rêve lucide, il suffit le plus souvent de faire face au monstre pour qu’il perde son aspect effrayant, il devient alors possible de lui demander ce qu’il représente, ou bien de simplement l’accepter comme une partie de soi.
Si le cauchemar se déroule dans un état de paralysie allongé dans le lit, il peut s’agir d’une paralysie du sommeil.
Chez les enfants, les cauchemars sont nombreux, les monstres représentent tout ce qui dans le monde, alors qu’ils grandissent, leur apparaît incompréhensible, incontrôlable ou dangereux.

Fantômes

Il s’agit ici de fantômes « désincarnés » et non de nos chers disparus. Ils représentent quelque chose du passé qui revient nous hanter, comme un regret, une situation à régler pour pouvoir aller de l’avant. Il s’agit d’une peur qui remonte du plus profond de l’inconscient malgré notre tentative pour l’enterrer.

Géants

Doués d’une grande force physique, mais en général peu intelligents, ils représentent donc une peur aveugle, un danger brut qui frappe sans discrimination. Il s’agit souvent d’une peur qui semble insurmontable, une situation qui nous fait sentir minuscule, inférieur.

Vampires

Ils se nourrissent de sang, la force de vie d’une personne. Il représente donc quelque chose ou quelqu’un qui nous épuise physiquement ou mentalement.  Mais l’image des vampires a évolué dans notre société, grâce à Twilight, True blood ou de façon plus ancienne « Entretien avec un vampire ». A travers leur charisme troublant, ils représentent aussi l’amour charnel interdit.

Discussion

15 Réponses pour “Interprétation de monstres (géants, vampires…)”

  1. Pour les géants, il n’y a pas une piste d’interprétation qui ramène aux souvenirs de petite enfance, lorsque les adultes (et en particulier nos parents) étaient des géants pour nous ?

    Publié par Basilus West | 28 décembre 2009, 8 h 06 min
  2. C’est vrai qu’il s’agit souvent de cauchemars d’enfant, effrayés par l’inconnu du monde adulte alors qu’ils grandissent. Le même type de peur manifeste probablement le même type de cauchemar plus tard, avec l’impression d’être minuscule.

    Publié par attrape-songes | 28 décembre 2009, 17 h 26 min
  3. Le Vampire du rêve peut même aller
    jusqu’à indiquer un réel problème physique , un début de maladie (dans ce cas le suceur de sang est à l’intérieur et comme il s’agit d’un personnage lié au sang, il peut s’agir de maladies liées au sang..)
    J’ai vérifié cela par deux fois , dont un cas de cancer de la moelle osseuse (c’est bien lié au sang) . Le rêve du vampire , lui, était- apparu des années avant la maladie comme pour avertir de ce qui se passait en souterrain!
    Je ne sais pas si ce genre de liens peut intéresser votre lexique. Mais voilà ma petite contribution.

    Publié par Christine | 12 juin 2010, 6 h 52 min
  4. Merci beaucoup pour votre témoignage (j’espère que cela va mieux).
    On a en effet beaucoup à apprendre des rêves. Je pense aussi que parfois ils peuvent nous signaler des débuts de maladie, car une maladie commence souvent par une souffrance psychologique, ou qu’en tout cas l’inconscient perçoit plus que le conscient et peut ressentir une faiblesse ou une fatigue anormale du corps.
    J’ai préféré écarter cela du dictionnaire car les gens s’affolent vite en prenant l’interprétation la plus négative. Mais il est certain que lorsqu’un rêve est récurrent, il faut prendre le temps d’en chercher la signification profonde.

    Publié par attrape-songes | 13 juin 2010, 0 h 14 min
  5. En fait la malade ce n’était pas moi, mais une connaissance qui m’avait raconté son rêve et demandé ce que j’en pensais. Il y avait plusieurs vampires et aucune échappatoire pour elle à la fin. Je sentais que c’était grave mais je n’ai rien dit. Ce n’est que longtemps plus tard quand la maladie s’est révélee pour elle que j’ai fait le lien avec ce rêve qui m’avait fortement et justement impressionnée. Dans quelle mesure une rêveuse lucide consciente de l’importance d’un tel rêve aurait pu agir sur lui. Retrouver les vampires , les questionner , les affronter ? Désolée d’insister sur la question de la maladie mais ça m’interroge.

    Publié par Christine | 13 juin 2010, 21 h 20 min
  6. C’est une bonne question. En rêve lucide on peut en effet faire face aux monstres qui dès lors cessent d’être effrayants, on peut éventuellement les questionner, mais ce n’est pour autant que la réponse est claire, car elle est tout autant soumise à interprétation.
    Faute d’une réponse claire, les rêveurs lucides adoptent souvent l’approche de Stephen Laberge, qui considère les monstres comme un conflit non résolu. On peut alors, en les acceptant comme une partie de soi à l’intérieur du rêve, même sans comprendre leur origine, résoudre ainsi un conflit inconscient.
    Cela m’est arrivé une ou deux fois en rêve lucide de faire face à des monstres, et on trouve des exemples sur internet (peur d’une situation, d’une personne, de l’autorité etc), mais il s’agit souvent de peurs et pas d’un vrai problème physique. Je ne suis pas sûre que dans l’exemple donné, même si la rêveuse était lucide, elle aurait pu obtenir plus d’information des vampires en les questionnant.
    Si cela vous intéresse sur le sujet des rêves et des maladies, il y a aussi le cas très intéressant des rêves curatifs, voir par exemple le cas de Beverly d’Urso décrit par Robert Waggoner.

    Publié par attrape-songes | 13 juin 2010, 21 h 39 min
  7. C’est la deuxièrme fois que je rêve de vampires et à chaque fois que ça se passe, c’est parce que mon frère regardait Blade avant de dormir mais moi je regardais même pas et c’est moi qui rêve de vampires.
    Ces vampires ne sont pas des suceurs de sang, juste des monstres qui veulent nous tuer et je leur coupais la tête sans jamais être touché, en gros, je les tue avec une épée et même une feuille pour la couper la tête xD.
    Et ç chaque fois que je rêve de vampires, je suis très épuisée le lendemain…

    Publié par Miss WBS | 18 juillet 2010, 17 h 32 min
  8. C’est plutôt normal de rêver d’images vues juste avant de se coucher ou dans la journée.
    En général, ce ne sont pas des rêves qu’il est forcément utile d’interpréter, sauf si tu as ressenti des émotions particulières et que tu as l’intuition qu’ils sont importants. De plus, dans les rêves que tu fais, cela à l’air plutôt positif, tu ne te laisses pas faire, et tu te bats avec succès, tu fais face.
    Là où c’est plus négatif c’est si on refuse l’affrontement, que l’on a peur ou que l’on fuit, dans ce cas le rêve cherche à symboliser une peur à laquelle il faut faire face, et surtout en trouver la cause.

    Publié par attrape-songes | 18 juillet 2010, 19 h 17 min
  9. Je viens de voir cet article, j’ai certes eu un cauchemars étant enfant avec un géant, je ne pouvais plus courir, et un tas d’autre gars partaient…
    Bon, je raconte ma vie, mais c’était pas mon but en postant ce message ^^
    Je dois juste aussi dire que, récemment, j’ai eu des « gentils » monstre, presque des pokémons en fait. Et j’ai aussi eu des zombies (méchant, eux :P )
    Je voudrais savoir ce qu’ils représentent ?

    Publié par Yoyolink | 27 avril 2011, 15 h 43 min
  10. Sans l’histoire du rêve, cela va être dur à dire. Pour les gentils monstres, si tu joues à des jeux vidéos ou regarde des mangas avec ce type de gentils monstres, ton inconscient a sans doute incorporé une interprétation toute nouvelle pour eux, nettement plus positive. Par exemple comme pour les pokémons ils représentent un moyen de te défendre, une sorte d’extension de toi.
    Pour les zombies, ça dépend de ce qu’ils cherchent à te faire (te tuer, te vider de ton énergie, te mordre, te manger ?) mais l’idée reste qu’ils représentent soit une peur, soit une situation ou une personne qui t’épuise, te stress ou t’agresse dans ta vie de tous les jours. Ensuite, ce qui compte aussi c’est ta réaction aux zombies (fuite, bataille ?), en cas de fuite tu refuses de faire face à cette peur ou cette situation, en cas de bataille tu as envie d’en découdre.
    Mais bon, ça dépend aussi si tu as l’habitude de voir des films d’horreur ou pas le soir et si tu es ou pas un fan des jeux vidéos (les fans des jeux vidéos ont une grande tendance à transformer leurs rêves de monstres en rêves de batailles et de dégommage à tout va, car ils se sont pré-programmés pour ça dans leur vie de tous les jours).

    Publié par attrape-songes | 27 avril 2011, 16 h 15 min
  11. Ah, oui, je suis un joueur de pokémon, en effet ^^
    Ce rêve a eu lieu il y a plusieurs années, mais je m’en souviens bien.
    Des zombis attaquaient toute la ville, toutes les personnes qu’elles attaquaient se changeaient en zombis à leur tour. Jusqu’au moment où je devins le dernier humain sur terre !
    Avec moi, d’autres créatures, des sortes de petits monstres « pokémons », justement. Je me sentais bien avec eux, comme des amis, ou alliés. Le rêve se termine alors que je suis sur le toit d’un immeuble avec les gentils monstres, j’observe alors les zombis errant dans la rue. L’ennuie, c’est que je ne me souviens pas si je fuillais, ou si je m’apprêtais à passer à l’action avec les monstres.

    Je suppose qu’il y a suffisamment d’informations, là^^. Enfin j’espère, et les petits monstres pourraient être une symbolique particulière ? Et je suppose que le type de rêve « être le dernier humain » n’est pas un cas unique…

    Publié par Yoyolink | 27 avril 2011, 16 h 34 min
  12. Bonjour,

    J’ai fait un rêve et je ne trouve pas l’interprétation de ce que mon inconscient a voulu me dire. J’écris dans cette page car je pense que « fantôme » est le mot clé le plus proche de ce que je recherche même si mon fantôme n’a aucun rapport avec les fantômes blancs.

    J’ai rêvé que j’étais dans ma maison de famille d’enfance (que je ne vois qu’une fois par an) et je suis au balcon dans la nuit.
    Un homme est à côté de moi, il est très grand (son image est disproportionnée car debout à côté de lui, ma tête arrivait à son coude). Il porte un sweat-shirt bleu marine qui se fond dans le noir de la nuit. Je ne vois pas son visage même en levant la tête pour le voir. Son visage est flouté et noir. Dans le rêve, je sais bien qui c’est. C’est un bon ami voire un frère.

    Je me tiens debout près de lui sur ce balcon et je suis heureuse qu’il soit là. J’avais l’impression qu’il était venu de loin et j’avais une joie immense de l’avoir près de moi. J’enlace son ventre et ses hanches très fort et je lui dis « Comme je suis contente que tu sois là! ». Sans voir son visage ni entendre sa voix, je sais qu’il sourit et il me serre aussi. Mais je ressens comme une crainte en lui.

    Soudain, je me retrouve dans le salon avec mes parents et des gens que je ne connais pas. Je me tiens toujours à côté de cet homme et je dis à tout le monde avec joie en le regardant « Il est là! ». On me dévisage, je vois un mélange de pitié et d’étonnement dans leurs visages et mon père me dit « Nadine, on ne sait pas de qui tu parle. Il n’y a personne près de toi. » Et soudain ma joie tourne en fureur. Ma colère monte et je me mets à crier « Comment ça?! Il est là, près de moi! Regardez, je l’enlace! » Et lorsque je l’enlace à nouveau, le rêve prend une autre forme, comme si je voyais le rêve comme un film et je me vois de l’extérieur enlacer absolument personne comme pour me montrer ce que les gens autour de moi voyaient. Puis le rêve reprend sa forme initiale et je suis moi-même à nouveau. Je dis « Vous..vous ne le voyez pas?! ». Silence. Je remarque que personne ne le voit autre que moi. Je crie encore « Mais je le vois, il est là! » en le pointant du doigt et voyant toujours sa grande silhouette et son sweat-shirt bleu marine. Puis calmement et pleins de regret et de tristesse, mon ami me dit une phrase que personne d’autre n’entend « Laisses tomber Nadine, ils ne me voient pas ».

    Un homme s’approche de moi pour me prendre de force et mon père me dit « Il faut que tu ailles avec ce monsieur ». Et je crie pleine de rage « Je ne suis pas folle! Il est là avec moi, je le vois! ». On se rapproche de moi, je prends mon ami par la main et m’enfuie.

    Je me retrouve dans un pub, je suis au bar avec mon ami toujours en bleu marine. Il n’y a personne autre que nous dans le pub. Le serveur s’approche de nous en essuyant un verre et d’un air fatigué et indifférent il demande « Vous voulez boire quoi? ». Je réponds d’un ton déçu. Puis le serveur regarde mon ami et dit « Et pour vous? ». Je saute étonnée et pleine de joie en criant « Vous le voyez?! Vous le voyez?! » Le serveur me répond d’un ton moqueur « Ben oui! ». Et je me réveille en me disant « Je ne suis pas folle! »

    Je sais que mon message et ma description sont longs mais je me souviens de tous ces détails et je les vois encore dans ma tête. Je ne sais pas qui est cet homme que je défends et je ne comprends pas pourquoi je pensais être la seule à le voir. Je n’ai pas douté une seule seconde de son existence. Entre joie de l’avoir près de moi, colère qu’on ne me croit pas et soulagement de savoir et confirmer que je ne me trompais pas, je ne comprends pas ce rêve.

    Merci beaucoup de votre aide et patience.
    Nadine

    Publié par Nadine | 27 septembre 2011, 16 h 53 min
  13. Bonjour Nadine,
    Je ne vais plus interpréter les rêves sur ce blog, je pense que c’est une tâche trop délicate voire impossible à réaliser correctement, c’est pour cela que j’ai écrit ce billet: http://www.attrape-songes.com/reves-lucides/interpreter-ses-reves
    Le symbole clé à interpréter semble bien le fantôme, voir la définition sur cette page. A vous de voir dans votre vécu personnel actuel ce qu’il peut représenter (voir l’étape 5 – trouver la question). Il y a peut être aussi le symbole de boire dans un bar, l’eau pouvant représenter un besoin émotionnel (http://www.attrape-songes.com/reves-lucides/interpretation-eau).
    Une autre étape importante est l’étape 3 – Résumer le rêve, ce qui pourrait donner quelque chose comme: « Je trouve quelque chose qui me rend très heureuse mais tout mon entourage refuse de le voir, je fuis et j’ai la preuve que c’est bien moi qui ait raison. »

    Publié par attrape-songes | 29 septembre 2011, 9 h 50 min
  14. Merci beaucoup. Je travaillerai sur mon interprétation grâce à votre article très complet :)
    Merci encore!

    Publié par Nadine | 29 septembre 2011, 11 h 10 min
  15. De rien :) Tu peux aussi partager ton rêve sur le forum pour avoir un avis de la communauté, sans oublier que quelque soit leur retour, c’est ton intuition qui doit avoir le dernier mot ;)

    Publié par attrape-songes | 29 septembre 2011, 22 h 50 min