08 Juin

Deuxième piège du rêveur lucide, la satisfaction des désirs

Désirs

La première chose que fera un tout nouveau rêveur lucide sera de chercher à satisfaire toutes ses fantaisies: voler, rencontrer ses acteurs préférés, sauver le monde, aller dans l’espace, ou satisfaire sa libido. Ce premier pas lui permet de découvrir le monde onirique et ses lois, et de prendre plaisir à être un rêveur lucide. Le piège c’est de ne faire que ça et rien d’autre. Au bout d’un certain temps, après avoir fait le tour de ses fantasmes, le rêveur à court d’idées pense qu’il n’a plus rien à découvrir sur le rêve lucide, et arrête. En général cela se produit au cours de la première année.

Pour éviter de tomber dans ce piège le rêveur doit aller au-delà de cette simple recherche de plaisirs. Il lui faut découvrir que le monde onirique est bien plus qu’un simple champ de jeu personnel. Il permet un accès direct à son subconscient, sa créativité, sa spiritualité, ses croyances, ses richesses intérieures… C’est un incroyable outil de développement personnel.

Stephen Laberge conseille d’utiliser le rêve pour résoudre nos conflits psychologiques internes symbolisés par des personnages hostiles, ou un cauchemar.

Certains artistes, musiciens, écrivains, ou sculpteurs puisent l’inspiration directement dans leur rêve en visitant dans leur monde onirique une galerie d’art, en allant au concert ou en mettant directement en scène leurs livres.

Pour les bouddhistes, c’est un instrument d’éveil spirituel. En déconstruisant en rêve nos concepts limitant sur l’ego, le temps, l’espace, on peut accéder à une vérité spirituelle essentielle.
Beaucoup d’onironautes cherchent à se connecter à travers leurs rêves à la part la plus spirituelle d’eux-mêmes en cherchant qui est à la source du rêve, comment le rêve est créé et expérimenté, en rencontrant leurs guides oniriques.

Sur un champ plus vaste mais difficile à prouver certaines personnes parlent de rencontre avec des personnes décédées, précognition, rêve partagé entre plusieurs personnes, télépathie, d’autres réalités, d’OBE, de rêves curatifs …

En dépassant la simple recherche de plaisirs dans un rêve lucide, on découvre un monde onirique vaste et intriguant que toute une vie ne suffit pas à explorer et plus qu’un simple rêveur lucide on devient un onironaute.

Articles similaires:

4 commentaires sur “Deuxième piège du rêveur lucide, la satisfaction des désirs

  1. Aucune idée… Ca ne m’est jamais arrivé, personnellement les efforts sportifs en rêve ne me fatiguent pas, mais pour chacun l’expérience du rêve est différente, dans ce cas particulier, je n’ai pas de réponse.

  2. dans le rêve lucide le plus dur c’est de sans rendre compte moi parfois je m’an rand compte quand je suis coincer sous l’eau et bah… je respire sous l’eau donc je m’an rand compte ou lorsque lors d’une situation de stress une caravane se transforme en voiture pour fuir sa aussi sa fait comprendre qu’on est dans un rêve mai dans n’importe quelle rêve lorsqu’on cour c’est 10 foi plus fatigant qu’an vrai et lorsque l’on est dans un rêve ce n’est pas le subconscient qui cour?Pourquoi on a mal au jambe qu’an on cour dans un rêve et pas a la tète?
    (republier a cause faute d’orthographe encore une foi).

  3. Tout dépend de ce que vous entendez par confiance en soi ? S’agit-il de faire des choses que vous n’osez pas faire par peur de l’échec ? Dans ce cas en rêve lucide on peut faire tout ce que l’on veut, en total liberté, même ce que l’on n’ose pas faire en réalité, dans un “environnement sécurisé”. On peut aussi demander à l’inconscient de nous faire ressentir l’effet que cela fait d’avoir plus confiance en soi (mais le résultat dépendra grandement de la façon dont il comprend et interprète cette demande) pendant la durée du rêve. Ou encore on peut demander à l’inconscient de nous montrer pourquoi nous manquons de confiance etc.

  4. 😀 C’est très intéressant ce que vous expliquez ^^ j’en vois plus sur les RL à présent 🙂 Auriez-vous une technique pour se questionner sur sa propre confiance en soi une fois dans le rêve lucide? S’il-vous-plaît , ces épreuves m’intéressent vraiment .

Les commentaires sont fermés.