30 Avr

L’aventure du rêve lucide

dream

Les tous premiers rêves lucides que j’ai eu l’occasion d’expérimenter étaient totalement involontaires, et pour le moins terrifiants, car ils prenaient racine dans des cauchemars. Poursuivie par un géant ou un vampire, je cherchais désespérément une échappatoire. L’angoisse tel un électrochoc me faisait prendre conscience que j’étais en train de rêver et que la seule échappatoire possible serait de me réveiller.

Ce n’est que des années plus tard, au hasard d’internet, que j’ai découvert l’explication de ce phénomène et ces incroyables merveilles. Et si par exemple, au lieu de fuir devant cette créature, je m’étais arrêtée, l’avais affrontée, lui avais demandé quelle peur inconsciente elle symbolisait, puis l’avais pleinement acceptée comme une partie de moi-même ? J’avais manqué l’opportunité incroyable de pouvoir éradiquer mon cauchemar à la source.

Un rêve lucide c’est donc avoir conscience de rêver à l’intérieur même du rêve et pouvoir ainsi interagir avec le rêve et son contenu en pleine conscience. Même si ils se produisent parfois spontanément, il existe de nombreuses techniques permettant d’augmenter leur fréquence. Selon la technique utilisée, on pourra induire soit des DILD (Dream-Initiated Lucid Dream) soit des WILD (Wake-Initiated Lucid Dream). Dans le cas des DILD, la prise de conscience que nous sommes en train de rêver ce fait à l’intérieur même du rêve. Brusquement, au cours du rêve, un éclair fulgurant de lucidité « mais je suis en train de rêver » vous rend votre pleine conscience à l’intérieur du rêve. Les WILD sont beaucoup plus difficiles à obtenir, il s’agit de garder sa conscience pendant l’endormissement et directement passer de l’état de veille au rêve.

Devenir lucide dans un rêve est le tout premier pas d’une longue aventure d’exploration fascinante. Interagir au sein d’un rêve lucide comporte ses propres règles, pièges et découvertes qui feront j’espère l’objet de nombreux autres billets.

Quels avantages peut-on tirer des rêves lucides ? En voici quelques uns, mais il n’y a bien sûr aucune autre limite que votre imagination et votre soif de découverte:

  1. Interpréter directement le rêve de l’intérieur: par exemple demander à un personnage, à un objet, ou au rêve lui-même ce que quelque chose ou quelqu’un représente. Bien sûr, il ne faut pas oublier que les réponses elles-mêmes seront sujettes à interprétation.
  2. Libérer sa créativité: sans la barrière du conscient, nous sommes en prise direct avec la part créative de notre esprit. Un artiste pourrait aller visiter une galerie d’art, un écrivain aller voir une pièce de théâtre …
  3. Vivre ses fantaisies: selon la fantaisie, elle sera plus ou moins facile à mettre en place. Voler est assez facile au sein d’un rêve lucide, visiter la planète Mars sera sans doute plus difficile, le rêve n’étant pas toujours pleinement malléable, et ce pour de bonnes raisons. Mais lorsque l’on connait bien le monde de ses rêves et la façon d’agir au sein des rêves lucides, avec un peu de pratique, rien n’est impossible, il n’y a d’autre limite que votre imagination.
  4. Affronter ses peurs: peur de parler en public ? Essayez en rêve lucide, là ou le public vous est tout acquis.
  5. Améliorer sa pratique: les sportifs de haut niveau s’entraînent en visualisant mentalement leurs mouvements pour les améliorer. Dans un rêve lucide, ils peuvent pleinement et interactivement, travailler sur leur technique en contact direct avec leur subconscient. A un moindre niveau, il m’est arrivé de m’entraîner au patinage et de faire des courses de voiture, aucun risque d’accident ou de chute !
  6. Développement personnel: le bouddhisme conseille d’utiliser les rêves lucides pour modifier sa compréhension du monde. Se multiplier soi-même, devenir minuscule ou un géant, changer les lois de la physique, le temps, l’espace … chercher la source intelligente à la base du rêve … En se libérant de nos concepts sur le monde, sa solidité et sa réalité, on entre sur le chemin de l’éveil.

Articles similaires:

32 commentaires sur “L’aventure du rêve lucide

  1. Bonjour,
    je m’entraîne en ce moment à faire des rêves lucides.
    Ce matin, en me réveillant, je n’en ai pas fait. Or, j’ai décidé de me rendormir et j’ai rapidement dit ” je vais être consciente que je rêve” avant de replonger dans un sommeil léger. Et j’ai alors rêver… que je faisais un rêve lucide. Ou du moins plusieurs où j’essayais d’en faire. J’ai même eu une expérience de faux réveils !
    Suis-je sur la bonne voie pour en faire ?

  2. Pingback: exemple de reve lucide

  3. De rien ! Cela commence toujours par une courte lucidité puis cela s’allonge. Personnellement je ne vois pas de problème à avoir son monde à soi je partage cela avec toi (http://www.attrape-songes.com/reves-lucides/entretiens-avec-mon-oreiller) et je pense que c’est un bon entraînement au rêve lucide, il est plus facile de se souvenir de ses rêves si on s’entraîne à la visualisation et si on a déjà fait connaissance de façon consciente avec son inconscient à travers des rêves éveillés.
    Bonne aventure !

  4. Haha, salut, c’est encore moi.

    Après avoir exploré ce blog de long en large et écouté le film Waking Life, je n’ai pas seulement trouvé des réponses à mes questions, mais j’en suis aussi venue à une conclusion: il y a tellement plus de potentiel dans un rêve lucide que ce que je pensais! Mon idée de me faire ”un monde à moi” est un peu limitée d’esprit. Je trouve maintenant qu’il y a tellement plus à faire avec le rêve lucide, ou encore même tout simplement avec le rêve! Ne tenez pas compte de mon dernier message, s’il vous plaît. 🙂 Et merci pour ce merveilleux blog qui accueille à bras ouverts tous les rêveurs, lucides ou pas encore, apprentis ou confirmés. J’ai même fait mon premier rêve lucide il y a quelques jours (évidemment, c’était très court, mais bon, que d’excitation!)!

    Mille fois merci de m’avoir ouvert les yeux 🙂

  5. Bonjour,

    Je m’apelle Clo et vis au québec. Je suis au secondaire et j’ai 15 ans. Un jour, j’étais au vernissage du projet d’un ami et il m’a parlé des rêves lucides. Je m’y suis intéressée et j’ai cherché — comme Loïc, j’ai trouvé des sites ridicules et sensationnalistes– et je suis tombé ici. Je me suis aperçue que je faisais, en quelque sorte, des ”rêves lucides” mais éveillés, dans le sens où je laisse ma pensée vagabonder et je peux m’imaginer toutes sortes d’aventures. J’ai l’impression d’être un peu la seule à faire ce genre de chose (j’ai vécu des trucs difficiles et mon monde est un peu un refuge pour moi). Je suis particulièrement intéressée par les rêves lucides. Cela me permettrait d’ajouter un peu de réalisme à mon univers 🙂 J’en ai parlé à mon confident, mon petit frère de 12 ans, et nous voulons commencer à en faire tous les deux. Évidemment, je sais qu’il n’y a pas de solution miracle pour faire des rêves lucides, mais je suis prête à faire les efforts nécessaires, car c’est important pour moi. Auriez-vous une méthode claire à suivre pour arriver à des résultats concrets? Savez-vous si tout ce qu’on dit sur les vertus des rêves lucides est vrai? Et savez-vous s’il y a des dangers à faire ce genre de chose (référence à la culture populaire) Ce qui arrive à la femme dans le film Inception risque-t-il de m’arriver aussi, sachant que je mettrais beaucoup de coeur dans ce monde?

    Merci beaucoup d’avoir lu mon message,

    Clo et Poulou

  6. Très intéressant, n’hésite pas à partager aussi ton expérience sur le forum 😉
    Parfois il suffit en effet de savoir que c’est possible pour le faire. Mes premiers rêves lucides étant issus de cauchemars, je ne tentais même pas de rembobiner mais juste de me réveiller. Il a fallu que j’en lise plus sur le rêve lucide par hasard pour en voir toutes les possibilités. Après cela prend un peu de temps pour développer sa confiance et travailler l’effet d’attente (il faut être sûr que ce que l’on désire va fonctionner pour que en effet, cela fonctionne, sinon le rêve nous donne exactement ce que l’on pense obtenir, un échec) pour mieux évoluer dans le rêve.
    Mais tu n’as peut être pas besoin de sort pour affronter le méchant ? Il suffit parfois de le regarder sans peur pour qu’il devienne inoffensif, le rêve nous donne exactement ce que l’on attend, si tu penses que le méchant va être cruel, il l’est, si tu te dis, voilà un très bon ami et que tu te forces à le croire, il change totalement d’attitude. 😉

  7. Très intéressants les coms sur cette page. J’y retrouve pas mal de choses que j’ai expérimentées.

    En ce qui me concerne, pendant 10 ans, mes rêves lucides (1 à 3 par mois) sont restés cantonnés au même fonctionnement : je vis des aventures qui m’échappent totalement (je dois fuir, ou encore avoir raison d’un obstacle très dangereux), mais la composante lucide était que chaque fois que j’échouais, j’étais capable de “charger une sauvegarde” et de recommencer en sachant d’avance ce qu’on allait essayer de me faire, et ainsi je pouvais l’éviter. Pas d’omniscience : il fallait que je “vive” d’abord le problème pour pouvoir l’éviter au coup suivant (et, oui, j’ai lu récemment l’article sur les jeux vidéos !). Ma puissance se limitait donc à la possibilité infinie de rejouer un passage, puis les suivants, jusqu’à la victoire ou le revéil naturel; dans ces rêves, je n’étais plus forcé de me réveiller pour échapper à la mort. D’ailleurs, en ce qui concerne le début de l’article ci-dessus, je pense qu’il faut faire une différence entre les “réveils salvateurs” : il y a ceux qui se substituent à une mort imminente (puisqu’elle est impossible en rêves) et ceux qui viennent résoudre opportunément une situation qui ne nous plaît pas (et là, peut-être, on peut parler d’une infime trace de comportement lucide).

    Mais depuis que j’ai découvert ce blog il y a une dizaine de jours, j’ai intégré ses infos dans mes rêves, et je suis devenu capable de bien plus ; comme quoi il suffit parfois de savoir que c’est faisable pour maîtriser davantage. En dehors du “rembobinage”, j’ai commencé à inviter des phénomènes surnaturels différents, comme des assauts magiques ou des guérisons par les mains. Et je me retrouve dans ce que dit une internaute plus haut, quand elle parle de télékinésie pour attraper une clé : ça ne vient pas en un claquement de doigts, il faut se concentrer intensément (au point que dans des situations pressantes, il y ait échec à cause du temps nécessaire à mettre le “sort” en oeuvre ; et clac, trop tard, le méchant est déjà sur nous… rembobinage). Je pense que ce “délai” est dû à la reconnaissance que ce qu’on tente est plus improbable que de simplement suivre un rêve lucide en ne l’affrontant qu’avec les capacités logiques de Monsieur Tout-Le-Monde.

    En tous cas merci à l’admin d’Attrape-Songes, le blog est clair et sans mélodrame mystique comme d’autres qui m’ont dégoûté (et m’ont retardé du coup dans mes progrès) ; encore que je suis sûr que si ceux qui n’ont jamais eu de rêves lucides nous lisent, ils doivent nous prendre pour une belle bande de fous.

    Je n’ai pas encore tout partagé, loin de là, mais j’essaierai de le faire sur certains articles plus spécifiques.

    Amitiés, Loïc

  8. J’espère aussi. N’hésite pas à également aller chercher de l’aide du côté du forum. Il faut un peu de patience, pour la majorité des personnes il faut environ 1 à 2 mois d’efforts pour y arriver.

  9. bonjour
    J’aimerai énormément expérimenter le reve lucide, j’zi déjà essayé une méthode mais je suis incapable de devenir lucide…
    les seules rares fois ou je suis “proche” de la lucidité, je n’arrive jamais a savoir que je reve… je me dis “mais je reve la ?” alors je fais un effort pour voir si, si je le veux il est possible de me reveiller et si je sens que je suis proche du réveil, alors je me rendors et adieu la lucidité… j’espere que ce site va m’aider…

  10. Bonjour c’est trés interessan ttout ca et je faisait des recherches sur ca en ce moment pour accroitre mes possibilité d’actions dans mes reves lucides chaque nuit, car moi mon cas c’est que reves lucides sont inés dans ma famille c’est héréditaire ont ne fait que ça chaque nuit et meme desfois je mempeche de me réveiller pour continuer mon réve c’est dangereux car c’est carément devenu une deuxiéme vie.

  11. Oui, il est tout à fait courant d’éprouver des sensations en rêve, on oublie trop souvent que le rêve ce n’est pas uniquement la vision, il est possible d’utiliser tous les sens, comme le goût ou le toucher.
    Dans le cas de ton rêve, il a tourné au cauchemar peut être parce que justement, tu n’as pas l’habitude de ce type de rêves, dans ce cas, si on panique, le rêve va dans la direction qu’on lui indique et la personne qui t’a attrapé devient un agresseur. Si tu avais à ce moment pendant une fraction de seconde pensé “Tiens, voilà un tel qui me fait une blague”, le rêve serait resté neutre. On réagit au rêve, qui se nourrit de cette réaction pour aller dans le sens attendu, ce qui provoque une réaction à son tour, et quand il s’agit de peur, cela peut très vite devenir un cauchemar de plus en plus angoissant.

  12. Bonjour, je voudrais savoir si il est courant de faire des rêves tactiles ?
    Il y a quelques jour je rêvais que je me promener dans ma ville et je croiser des personnes de ma connaissance sans que je les abordes, c’était un rêve “normale”, quand soudain j’ai sentie que quelqu’un m’enlacer par derrière. Je n’est pas vu son visage et je ne savais pas si c’était un garçon ou une fille. J’avais très peur (alors que sans me vanter je fait peu de cauchemars). Par contre je “sentait” que cette personne savait que j’avais peur et qu’elle s’en réjouissait ! Heureusement je me suis réveille rapidement.

    P.S : J’ai jeter un coup d’œil aux autre commentaire et je signale que petite j’avais la même technique de “zapping” que Hug et je l’utilisais souvent lors de mes rares rêves lucides. Technique abandonné quand une fois je me suis retrouver coincer dans le noir sans pouvoir changer d’endroit ni me réveiller. Je me suis quand même réveiller mais j’ai eu si peur que je me suis promis de ne plus jamais utiliser a nouveaux cette technique.

  13. Bonjour,

    (Il ne faut pas confondre le rêve éveillé et le rêve lucide. Le rêve éveillé est une méthode thérapeutique (http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%AAve-%C3%A9veill%C3%A9).)

    Avant de donner mon avis, je tiens juste à rappeler, comme je le fais de temps en temps sur ce blog, que je n’ai aucune formation de psychiatre, psychothérapeute ou autre. Je m’intéresse juste aux rêves comme une passion personnelle, mon avis est donc juste ça, un avis personnel qui n’engage que moi.
    Le lycée et de façon générale l’adolescence est une période difficile ou en plus du stress scolaire on commence à définir sa personnalité d’adulte, il est donc fréquent de se soulager de ce stress la nuit dans des rêves agités.
    Le précipice s’avère être l’école, c’est donc qu’à l’époque vous aviez l’impression d’être au “fond du trou”, aller à l’école c’était pour vous une prison, limite une exécution (la guillotine). L’albinos représente peut être le mal-être que vous aviez à l’époque, ou l’agressivité, ou vos incertitudes, il n’y pas vraiment besoin de savoir quoi, le rêve vous à ainsi permis d’exprimer cela sous une forme symbolique, de vous battre avec lui, et de gagner. Il n’y a pas forcément besoin de comprendre un rêve pour qu’il ait un effet bénéfique.
    Je dirais que vous n’aimiez pas vraiment aller au lycée. Le “A plus tard” pour moi veut juste dire que vous savez que même si vous étiez sorti du lycée, il allait falloir y retourner le lendemain.
    L’aspect positif du rêve est que vous avez gagné le combat avec votre mal être symbolisé par l’albinos. Votre inconscient cherche a vous dire que vous avez donc tout à fait la force nécessaire pour traverser l’époque délicate que vous viviez il y a deux ans.
    Un conseil, si vous revoyez l’albinos en rêve lucide, essayez aussi l’autre approche, celle de lui parler (qui es-tu ? que représentes-tu ?) et de l’accepter comme une partie de vous, en général, la figure effrayante devient du coup presque sympathique, et cela permet de faire cesser des cauchemars.

  14. Alors voilà, je viens de découvrir la notion de “rêve éveillé” et il me semble en avoir déjà fait plusieurs dont un en particulier qui me tient à coeur et que je souhaiterais vous raconter pour connaitre vos impressions:
    J’étais sur un sentier dans une petite forêt comme il en existe tant. Mais voilà, au bout d’un moment de marche, je me rend compte que la forêt s’étend sur toute la partie gauche du sentier et que sur la droite il y avait une sorte de précipice et je pouvais voir un batiment qui en dépassait. A ce moment là, sur le sentier en face de moi, trois personne apparaissent: un rouquin assez costaud, un grand noir très sec et la troisième personne portait une casquette. Ils s’approche de moi et commencent à m’agresser en parlant des langues étrangères dont je ne connais pas la signification. Juste après ils me poussent un grand coup et je tombe dans le précipice. Je sais tout de suite que je me trouve dans un lycée (ou un collège) les batiments sont très haut et je n’en vois pas le bout, je me trouve dans la cour et je vois les trois personnages partirent en haut du précipice. Au moment où ils disparraissent, j’entend un hurlement déchirant et inhumain. Je regarde partout autour de moi et lève les yeux. Et là, je vois un moi qui me regarde du haut d’une fenêtre sauf qu’il est nu et visiblement atteint d’albinisme. Il me regarde et me saute dessus. je l’évite sans peine et il se casse la nuque sur le sol comme une poupée désarticulée. Je m’approche de lui doucement, le pousse du pied pour vérifier s’il est mort. Et même en sachant qu’il est mort, je lui demande ” Pourquoi t’es-tu suicidé chaton?” (alors que je savais que c’était moi! et je n’ai pas de chat chez moi!). Il se relève d’un bond me regarde et rit démesurèment. tellement que ses traits se transforment tout en restant moi. Il me court après dans le but de me tuer et je me défend comme je peux, je lui rends coup sur coup et il saigne abondamment sans jamais s’arreter. Au bout d’un moment, je décide de fuir, j’arrive aux portes du lycée mais celle-ci s’avère être une guillotine! Je me débrouille pour l’y pousser et je vois mon moi coupé en deux par la guillotine, je sors ensuite du lycée en passant par un petit trou qui me contraint à avancer à quatre pattes pour éviter la guillotine. A ma sortie, je regarde derrière moi et je vois qu’il s’agissait de mon école primaire et sur chaque fenêtre il y avait un drap blanc avec des lettres de sang inscrites dessus (le sang de mon moi albinos) et elle disait: A plus tard.

    Donc voilà le rêve que j’ai fait il y a au moins 2 ans, je suis lycéen et ce n’était pas la première fois que je fais un rêve de ce genre mais je tenais à vous le faire partager.

  15. C’est en effet un RL. Lorsque l’on rêve, nos pulsions primaires ne sont plus contrôlées par notre conscient et souvent cela se matérialise par le fait que dès que l’on pense quelque chose on le réalise sans aucune censure morale.
    N’hésite pas à partager tes expériences sur notre forum 🙂
    http://www.attrape-songes.com/forum

  16. etrange rève cette nuit, je pense que j’ai reussi a faire mon premier rêve lucide plus ou moins contrôlé.

    un groupe de jeunes dont je fait partie dans un ranch du genre americain en plein été. nous partons en ballade a cheval, lorsque nous rentrons nous rafraichir a cause de la chaleur, je vois par la fenetre que la nuit est tombée instantanément et tout le monde vas se coucher.. je suis alors entré dans une sorte de phase de doute,quelque chose n’allait pas. je prends alors un ami par le bras assez aggressivement et je lui dit : “qui a fait a manger ce soir et qu’est-ce qu’on a mangé?”
    et la, il me repond “t’a trop bu de bière souvient toi, looser” il se met a hurler de rire.
    ce qu’il me dit n’a aucun sens car je ne bois pas d’alcool et je comprend immediatement que c’est un rêve . je decide donc de me “dematerialiser” pour reapparaitre dans une conduite d’aeration, endroit plus tranquille pour reflechir.
    ma première pensée est : j’ai l’avantage sur eux , je peut me cacher dans l’ombre.
    je decide donc de les observer a travers une grille toujours dans cette conduite lorsque je vois qu’il discutent quelque chose d’incomprehensible. l’un d’eux decide d’aller se coucher .
    a ce moment la, je suis pleinement conscient que je suis dans un rêve, mais je ne controle pas tout, je peut seulement me “teleporter” dans la maison.
    je vais donc dans la chambre, je le vois qui dort, sereinement. (a ce moment la, je ne sais pas pourquoi, j’ai considéré tous les autres membres du groupe comme des enemis qui ne devaient surtout pas deviner ma présence) je decide donc de le tuer en l’etouffant avec un coussin.
    s’ensuit alors une longue serie “d’eliminations” ou je tue chacun des autres personnages du rêve discrètement. en abusant a mort de mon “pouvoir”.
    puis je perd le controle et le rêve a repris le dessus, car je me suis retrouvé dans un milieu urbain complêtement devasté a chercher a manger pour finir par me reveiller

  17. Sympa la technique 🙂
    Les premiers rêves lucides, surtout quand ils sont non volontaires, sont souvent des cauchemars. Mais dès que l’on sait qu’il est possible de contrôler ses rêves, le simple fait de savoir que l’on a le contrôle en général suffit à les rendre directement plus agréables et on cherche a en avoir d’autres 😉

  18. Bonjour. Petit, mes rêves avaient une dimension incroyablement réaliste et inquiétante. Souvent je savais que je rêvais mais je continuais d’arpenter mon rêve, jusqu’au moment ou celui-ci prenait une tournure inquiétante : a ce moment là, je me mettais en boule et je serrais les poings. Immédiatement je passais dans un autre rêve : le sol s’ouvrait sous moi et je chutais dans le noir avant d’atterrir dans un nouveau rêve. Je ” zappais ” de rêve.
    Le plus étonnant est que ma soeur m’a confié avoir déjà utilisé la même technique que moi.

  19. Le cheval a une symbolique complexe, il représente l’instinct, l’énergie primitive, les pulsions qui nous animent. Cette énergie ne peut être laisser seule, elle doit être dirigée par quelque chose de conscient, le cavalier, qui l’utilise pour aller dans une direction déterminée, la direction que l’on voir notre vie prendre.
    Je dirais que ton rêve semble indiquer un conflit entre ton instinct et ta raison. Ton instinct refuse d’écouter ta raison. Et pour résoudre ce conflit, ton inconscient a cherché à te faire vivre, ressentir ce conflit du côté de ton instinct car le reste du temps, dans la journée, tu le vis plus du côté de ta raison.

  20. bonjour, voila, un autre rêve que j’ai fait cette nuit:
    je suis un cheval dans une grande propriété type colonial. j’ai une selle sur le dos mais personne n’ose m’approcher car je suis très agressif, deux hommes en armure équipes de lances essaient de me faire rentrer dans mon box mais rien a faire, au mépris des blessures, je ne rentrerai pas vivant dans cette cage. je vois d’autres chevaux dedans et leurs “visages” ne transpirent pas la bonne humeur
    je me suis donc échappé et je galope dans le jardin,, je sais qu’il y a des barrières autour du jardin,même si il est très grand et je ne me sent toujours pas en liberté. lorsque je galope vers une barrière pour la sauter et m’échapper, je vois de l’autre coté un “moi” humain. debout qui me regarde
    s’est entamé une discussion difficile entre mon moi humain et moi (le cheval dans le rêve)
    il voulait absolument que je retourne dans le box et que je sois docile, que je me laisse monter par un des hommes en armure. je lui ai fait comprendre que ce n’étais pas possible car je ne souhaite pas être asservi et qu’il faudrait me proposer autre chose, sinon me tuer .
    mon moi humain m’a répondu que c’est comme ca pour tout les autres chevaux et qu’il y pas de raisons que ce soit différent pour moi. voyant que ca ne menais a rien, j’ai sauté la barrière et je l’ai contourné pour partir, puis je me suis révéillé

  21. En effet, c’est une expérience très curieuse. Si tu veux re-rêver de cette clé ou en savoir plus, tu peux tenter d’incuber un rêve sur le sujet, faire de l’auto-hypnose, ou induire un rêve lucide et à l’intérieur questionner ton inconscient au sujet de cette clé.

  22. dans ma realité, je suis en train de composer ce message sur mon clavier au meme titre que j’ai vecu cette journée. je n’arrive pas a me resoudre au fait que j’ai pu la rever. dans ce cas la, suis je vraiment en train d’ecrire ce message ou est-ce un autre reve?
    je ne crois pas aux choses “surnaturelles” mais il est evident pour moi qu’il s’est passé quelquechose de réel entre le moment ou j’ai eu cette clé et le moment ou je me suis reveillé, ((le lendemain)(dans la realité(?)))
    frustré de ne pas pu en re-rêver

  23. Pour la première partie du rêve, c’est apparemment une forme de lucidité tacite, c’est à dire que l’on agit de façon “surnaturelle” sur le rêve sans avoir pourtant conscience qu’il s’agit d’un rêve.
    Mais pour le reste, c’est plutôt impressionnant comme expérience. Tu penses que tu as rêvé cette journée, mais a un tel niveau de réalité que tu n’as pas su/pu la différencier d’une journée réelle ?

  24. bonjour.
    je ne sais pas si on peut qualifier cela de reve lucide: une nuit, j’ai révé être enfermé nu dans une cage d’acier. a coté une table en bois sur laquelle etais posé la clé de cette cage.
    je ne pouvais malheureusement pas l’attraper de facon physique. c’est lorsque je suis arrivé a cette constatation que (toujours dans mon rêve) j’ai instinctivement tendu le bras et me suis mis dans un etat de concentration tres profonde. la clé a immediatement volé jusque dans ma main. a cet instant, j’ai entendu ma propre voix me dire “seule la clé est réelle”.
    a ce moment la, j’ai ouvert les yeux, et j’ai passé toute la journée dans ce même etat de concentration intense, completement obnibulé par cette clé.
    le soir même, je me suis couché le plus vite possible, voulant retrouver la clé mais helas je n’ai rien eu.
    lorsque je me suis levé le lendemain, je sentais que quelquechose n’allait pas mais je ne savais pas quoi. j’ai compris en voyant la date sur le journal que cette “journée de la clé” n’a pas existé dans cette réalité. comme si on l’avais coupé au montage. pourtant, je m’en souvient très bien : une journée type metro boulot dodo avec cette clé qui me hantais mais aucun evenement particulier ni contact avec des proches ne me permet de la raccrocher a la realité

  25. Merci pour ton commentaire
    Tu poses deux questions très intéressantes qui reviennent souvent dans le débat sur les rêves lucides.
    Tout d’abord, faire un rêve lucide n’a aucun impact sur le sommeil, bien au contraire, il arrive souvent que l’on se réveille d’un rêve lucide très revigoré.
    De plus la plupart des rêveurs lucides ne font que 4 ou 5 rêves par mois. Dans mon expérience personnelle, j’ai plus de chances de faire un rêve lucide et un rêve lucide avec un bon niveau de lucidité si je me couche tôt et passe une bonne nuit de sommeil.
    Ca fait environ 10 ans que je fais cela et cela ne m’a causé aucun problème ou trouble. Je connais des personnes faisant cela depuis 30 ans et plus et qui vont très bien.
    Pour ta deuxième question, le rêve lucide n’est pas une drogue, c’est juste un loisir qui en plus a l’avantage d’avoir lieu la nuit, à un moment qui n’interfère avec aucune autre activité. Donc la journée est laissé libre pour toutes les autres activités.

    D’après ton témoignage j’ai l’impression que tu souffres d’un léger trouble du sommeil. Une surdose de rêves lucides non volontaires et en plus apparemment désagréables peut être le symptôme et non la cause, d’un dérèglement corporel. Peut être est-ce lié à de mauvaises habitudes de sommeil, à une forme d’insomnie ou à un dérèglement des hormones du sommeil ? Peut être qu’un complément alimentaire léger comme la Valériane t’aiderait ? J’imagine que tu es déjà allé voir un médecin ?

  26. Pardon, je reformule, je comprend mais à moins que je ne sois un cas particulier (ce que je ne pense pas) cette technique devient vite un hobby nocturne au mieux, un automatisme ou une drogue au pire et par le fait très fatiguant. Personnellement c’est comme si je restais éveillé. La seule chose que j’ai trouvé pour ne plus rêver sont les opiacés une fois par semaine, seule façon de réellement me reposer.

    nb: je ne critique pas, j’adore rêver mais j’ai cru parfois devenir dingue.

  27. Bonjour,
    J’viens de découvrir ce site et par la même occasion de mettre un nom et une définition sur un état que j’arrive à atteindre sans difficulté. J’ai commencé à m’intéresser aux rêves il y a dix ans. A un moment et ceci pendant plus d’un an, j’ai décidé de mettre bloc note & stylo à côté de mon lit et de me réveiller pour noter chaque rêve. Au fur et à mesure j’ai réussis à reprendre un rêve ou je m’étais réveillé, ou encore me réveiller pour noter la partie du rêve puis me “rendormir” pour le reprendre. Au final c’est devenu un automatisme et c’est devenu très fatiguant, autant qu’une journée. C’est un automatisme très difficile à perdre. C’est pourquoi je suis très étonné de l’entrain que cela suscite.

  28. Mira, as-tu essayé des compléments alimentaires ? Je pense au Millepertuis qui a un effet anti-dépression et semble également avoir un très fort impact sur le domaine des rêves.
    Egalement Thomas Yuschak, l’auteur de Advanced Lucid Dreaming parle du Mucuna Pruriens à 10% de L-Dopa cela augmente le niveau de Dopamine dans le cerveau ce qui semble provoquer des rêves vifs où le niveau de confiance du rêveur et le contrôle de sa peur est augmenté.
    Stephen Laberge conseille de visualiser avant de s’endormir la situation posant problème et de visualiser comment nous aimerions en prendre contrôle et d’imaginer la réponse du rêve etc.
    Et aussi je peux te conseiller la méditation le soir, cela calme et aide à prendre du recul, et favorise des rêves plus apaisés.

  29. Merci de nous apporter votre vision des rêves,

    Chaque nuit je suis tourmentée par des rêves d’impuissance et de chaos, je m’y retrouve généralement dans des situations de grand stress (déménagements, recherche de maison,voyages etc… visite de la maison familiale, pour n’en nommer que quelques-unes,le plus souvent c’est la nuit, ou encore je suis terrée dans mon lit, dans un état de détresse, dépressive, et incapable d’affronter le monde.

    Bien qu’il m’arrives de devenir lucide pour un moment il est rare que je puisses intervenir, ou bien je me réveille ou bien je replonge aussitôt dans l’inconscience.

    Bien sûr, je fais des liens avec mon passé, sauf qu’il y a trop de choses et qu’il m’est difficele de contacter vraiment ces personnages qui se manifestent en rêve.
    Comme ces rêves sont récurants à quelques détails près,et ce, depuis bien des années déjà, je m’inquiète de l’état de mon subconscient, je ne veux pas continuer à en souffrir ainsi.ces rêves m’épuisent.

    Je dois ajouter que j’ai essayé plusieurs techniques au fil des ans mais n’aies jamais pu les dénouer.

    Des années de travial sur moi n’on t pu en venir à bout non plus.

    J’aimerais des suggestions quant aux façons d’intervenir dans ce monde obscur de mes nuits.

  30. Avec le rêve lucide il n’est pas possible de visiter des endroits réels, juste leur version onirique qui parfois diffère fortement de la réalité. De même on peut rencontrer la version onirique de personnes réelles, et même si en rêve on peut être persuadé qu’il s’agit des vrais personnes, ce n’est pas le cas.
    Cependant, il arrive parfois que certaines personnes rapportent une expérience de “rêves partagés”, une forme de télépathie ?, je ne sais pas, ça ne m’est jamais arrivé.

  31. Bonjour,
    Je voudrais savoir si avec le rêve lucide, on peut aller dans la réalité, par exemple en visitant des lieux qui existent ou en parlant à des gens.
    Un peu comme pour le voyage astral, en quelques sortes…
    Est-ce que ça vous est déjà arrivé ? Racontez-moi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.