02 Juin

3 techniques pour transformer une paralysie du sommeil en rêve lucide par Ryan Hurd

Cet article a été traduit avec l’autorisation de son auteur . L’article original est disponible ici: 3 Techniques for Transforming Sleep Paralysis into a Lucid Dream (3 technique pour transformer une paralysie du sommeil en rêve lucide).

Le blog de Ryan Hurd est consacré aux paralysies du sommeil, aux rêves, aux rêves lucides et à la spiritualité : Dreamstudies

Il a publié un livre sur la paralysie du sommeil: Sleep Paralysis: A Guide to Hypnagogic Visions and Visitors of the Night.


3 techniques pour transformer une paralysie du sommeil en rêve lucide par Ryan Hurd

Paralysie du sommeil

Beaucoup de lecteurs m’ont demandé des techniques spécifiques pour transformer une attaque de paralysie du sommeil en rêve lucide. Parce que la paralysie du sommeil se produit durant la phase REM au début du sommeil, nous sommes à seulement un cheveu de perdre les sensations de paralysie pour nous enfoncer plus profondément dans le monde onirique avec notre conscience de soi intact. En tant que telle, la paralysie du sommeil est un portail fiable vers le rêve lucide, autant que vers les projections astrales.
Le problème c’est que l’on reste souvent coincé dans l’embrasure.

Alors, voilà comment se décoincer. Ce billet vient de mon livre sur la paralysie du sommeil.

Paralysie du sommeil

Préalables : Affirmation, Respiration et Poser votre intention

La peur est la raison numéro un de surmonter le plus vite possible la paralysie du sommeil. Je mentirais si je suggérais que je la maîtrise complètement 100% du temps. La paralysie du sommeil est effrayante par nature, et je dois toujours composer avec les défenses de mon ego avant de l’explorer plus avant. A. chaque. fois.

Premièrement, affirmez « Je suis en paralysie du sommeil » pour calmer vos nerfs. La paralysie est un mécanisme normal qui accompagne la phase de sommeil REM, mais en être conscient et se battre contre nous entraîne dans une spirale de peur et de sinistres hallucinations.
Accepter cela est une bonne préparation pour les émotions hors de contrôle qui parfois accompagnent les rêves REM grâce à la forte activation de l’amygdale, la partie de notre cerveau qui active la réponse se battre ou fuir.

Ensuite, concentrez-vous sur votre respiration de sorte que vous puissiez respirer normalement. Si vous essayez de respirer en de rapides bouffées, vous pouvez ressentir une pression supplémentaire ou une résistance, due au fait que la gorge et les muscles de la poitrine sont lâches durant la paralysie REM et vous pouvez aussi avoir moins d’oxygène qu’au réveil. La respiration est la clé de la relaxation. Faites la normalement, et vous remarquerez que vous vous sentez plus en contrôle.

Enfin, rappelez-vous votre intention d’aller plus profondément dans le rêve. Si vous avez un désir spécifique, maintenant c’est le bon moment de vous en souvenir et de l’amener dans l’instant. Les trois techniques qui suivent sont des exemples d’intention bien formées.

Rappelez-vous, si cela devient trop bizarre, vous pouvez toujours vous réveiller d’une paralysie du sommeil.


1. Etre ici maintenant

Cette méthode consiste à imaginer où vous voulez être, et imaginer ouvrir les yeux à cette réalité. Après vous devez vous recentrer, fermer les yeux. (Vos yeux peuvent déjà être fermés en réalité pendant la paralysie sans que vous vous en rendiez compte, parce que vous pouvez être en train de rêver votre chambre. Peu importe, fermer les yeux est un pas psychologique vers l’intérieur.) Remarquez comment l’étrange sensation de flotter continue, et relaxez vous dedans.

Maintenant formulez votre intention et faites en une déclaration. Par exemple, «Je veux voler au-dessus de l’océan !» Plutôt que de vous imaginer y voyageant, imaginez que vous êtes déjà là, à l’océan, maintenant. Si vous êtes proche du rêve, le rêve va émerger de l’obscurité de vos yeux fermés. Le rêve va se cristalliser autour de vous jusqu’à ce qu’il semble aussi réel que la vie réveillée. Rappelez-vous «je suis en train de rêver», et remarquez à quel point votre esprit est clair, et à quel point les sensations semblent réelles, et à quel point les couleurs sont vives.

2. Entrer dans le vortex

Fermez les yeux, et concentrez votre attention à l’intérieur et légèrement au-dessus de vos yeux. Quand les lumières et l’imagerie commencent à tourbillonner, gardez votre concentration. Après un moment, les lumières spectrales vont « se rassembler » autour de votre point de concentration, comme un kaléidoscope. Gardez votre concentration, et souhaitez entrer dans l’imagerie. Avec la pratique, si vous êtes encore en phase REM pendant le début du sommeil, l’imagerie va s’étendre et envelopper tout le champ visuel. L’imagerie forme un vortex et est souvent associé avec les sensations de tomber ou voler. Traversez le tunnel et entrez dans le rêve. Quand vous êtes dans le tunnel, vous pouvez ajouter une intention additionnelle à propos de la destination, ou juste attendre et voir ce qui émerge. Les deux donneront un résultat avec quelques surprises.

3. Aller avec le flot

C’est l’une de mes favorites. Au lieu d’user d’intentions (ou de mémoire prospective, comme Stephen Laberge appelle nos rappels de désirs pendant un rêve lucide), allez juste où vous êtes poussés. Par exemple, j’entre souvent en paralysie du sommeil quand je dors sur l’estomac pendant une grasse matinée, quand mon sommeil est caractérisé par de longues périodes REM et un sommeil léger. Je sens la pression et la gravité me pousser vers le bas. Je me contente de juste « tirer » là où je suis poussé. C’est le concept du wu wei tans le Taoïsme traditionnel, défini comme « action sans effort ».

Souvent cette méthode provoque la fonte de mon corps perçu à travers le matelas dans un vaste espace vide du monde onirique. C’est similaire au noir onirique rencontré quand on traverse des miroirs ou des murs durant un rêve lucide. De là, je peux formuler une intention, ou flotter alentour sans corps onirique et apprécier l’impressionnante imagerie géométrique. Parfois je me réveille, d’autre fois, le rêve se cristallise autour de moi.


Ces techniques fonctionnent pour moi, et sont aussi la base ce ce que j’ai appris de mes professeurs en rêve lucide, incluant Stephen LaBerge, Robert Waggoner et Lucy Gillis.

Articles similaires:

52 commentaires sur “3 techniques pour transformer une paralysie du sommeil en rêve lucide par Ryan Hurd

  1. cela m’est arrivé la nuit dernière. Je suis en train de dormir les yeux ouverts et ma couverture tournoie en l’air sans s’arreter. J’ai eu assez peur et je me suis réveillé.

  2. Bonjour attrape-songes,
    Je tiens à vous féliciter pour votre blog qui est à ma connaissance celui ou l’on partage aux mieux ses expériences et sa sera mon deuxième post 🙂
    Pour ma part je ne fait plus et ne passe plus par la paralysie lors de mon sommeil pour entrer en état de rêve lucide, je m’explique :
    – La cause : sur mon lit, les yeux fermés j’analyse les prémices ou sensations liés à l’endormissement de mon corps (en gros je reste pensif sans sombrer direct dans le sommeil)
    – L’effet: après un moment je sens que mon corps est détendue puis endormie(sensation d’absence des membres mais je peut toujours les bougés si je veut et je dit bien je ne suis pas paralysé!), j’écoute donc le bavardage de mes pensées / égo (c’est fou comme sa parle de tout et de rien) puis à force d’ignorer un silence s’installe, et puis je me dit tiens les voilà, ces fameuses vibration, elles se font sentir à travers tout mon corps, je le sais j’ai pas peur je me suis habitué depuis, dans cet état j’ai explorer deux aboutissements, dont l’un aux paroxysmes des vibrations le rêve émerge de l’obscurité, de l’autre au bout d’un moment je me sens légèrement en lévitation au dessus de mon corps, je décide donc d’en sortir complétement suivie d’une sensation de détachement comme de la colle au dos ou au bras c’est étape est pas facile et là Wow ma chambre puis je me vois sur le lit. Vite ne sachant pas combien de temps sa va durer je profite pour vérifier l’authenticité de cette réalité, je souris c’est amusant car tout est à l’identique à l’exception près, j’ai ouvert mon armoire et se que j’y trouve est différent de se que je possède, je sourit ensuite j’ouvre mon réfrigérateur il est plein craqué d’aliment en tout genre que je ne possède pas sur le moment, je prend et goute un quart d’une pastèque, purée ! le gout y es fidèle puis je décide de revenir dans ma chambre mais en me retournant j’ai un noir(onirique), je vois de nouveau plus rien je me réveille bien amusé de tout sa et je m’endors pour de bon sans lucidité cette fois. A force j’ai constaté que cela arrive souvent quand l’esprit est trop concentré sur une partie ou portion de la réalité onirique ou du rêve.
    Voilà voila j’espère faire avancer le schmilblick et pour ceux et celle qui ont du mal à en sortir avec la paralysie pensée petit orteil et bougé le ! vous vous en sortirez 😉
    Joyeuse rêverie 🙂

  3. Cela ressemble en effet à des expériences classiques de paralysie du sommeil. Cependant j’ai peu d’expérience sur ce sujet, voilà pourquoi j’ai traduit des articles d’une personne très expérimentée. Vous pouvez essayer d’aller voir sur son site et il vend des livres sur le sujet. Vous trouverez aussi des personnes plus expérimentées sur notre forum.

  4. Bonjour,
    Je vie depuis plusieurs années ces phénomènes étranges, que je connais depuis peu sous l’appellation paralysie du sommeil. Elles surviennent quelques minutes après l’endormissement, parfois a douter que je suis endormie tant c’est proche du coucher. C’est tellement réel que j’en doute encore plus. J’entends la porte de l’entrée s’ouvrir, alors, j’ouvre les yeux pour écouter mieux, je me dit qu’un voleur entre chez nous. Je vois la chambre, mon mari a coté, j’entends la porte qui grince, les pas qui montent les escaliers, je distingue meme la lueur d’une lampe sous la porte, je me dit que je dois vite avertir mon mari qui dort, et j’essaie en vain de crier, de bouger, je ne peux rien faire. Ou bien dans un autre genre, j’entends la porte de la chambre s’ouvrir, j’ouvre les yeux, mais mon mari est a coté de moi, je me dit qu’il y a danger, je ne peux bouger ni crier, l’intrus soulève la couverture, je sens son frôlement, il entre dans le lit, et je je vous passe les détails, l’horreur. Ou bien, j’entends mon fils hurler a coté dans la chambre, je veux me lever et y aller, je suis paralyser, j’ai le sentiment de me réveiller, d’y aller et finalement je m’apperçois que cela continue, je dors toujours et il crie de plus belle, cela se répète des dizaines de fois a la suite. Et tant d’autre, comme d’être tirer par les pieds dans le lit, et essayer de m’accrocher, d’appeler a l’aide, trainer sur le sol et emporter vers l’extérieur, c’est un vrai supplice ces phénomènes, je n’en peux plus. J’ai essayer vos méthodes, mais je n’y suis pas arrivée, je n’arrive pas a comprendre quand le moment arrive que c’est un rève, que c’est pas reel. Merci

  5. Je viens de lire l’article et je le trouve super! Je voudrais savoir si je “souffre” de PS. J’explique ce qui m’arrive: depuis petite (j’ai 17 ans), je rêve souvent qu’il y a quelqu’un qui entre chez moi et qui veux tuer toute ma famille. Mais moi je suis consciente que c’est un rêve, mais impossible de me réveiller. Dans mon cauchemar, je me tappe, je me pince, mais ca fait rien, je me réveille pas. Donc j’essai de me “battre contre les méchants” et je me réveille dès que je meurs. Avant c’était horrible je me réveillais en hurlant, je détestais ne rien pouvoir faire et savoir que je rêvais. Mais maintenant je m’y suis habitué et dès que je sais que je suis dans un rêve comme ça (parce que je le sens quand ca va se produire, il y a une “ambiance” bizarre^^) je ferme toutes les portes dans mon rêve, j’allume la lumiere de ma chambre en esperant qu’elle s’allume dans la réalité. Sinon plusieurs fois j’ai rêvé que je me réveille, mais je me rends compte que je suis dans un rêve donc je retourne dans mon lit, je me re réveille et ca fais un cercle sans fin sans que je puisse rien faire, ni bouger dans la réalité. Voila c’était ma petite histoire 🙂

  6. Merci pour votre témoignage. Vous trouverez de nombreux conseils complémentaires sur le forum où certains membres sont bien plus expérimentés que moi sur le sujet de la paralysie du sommeil.

  7. Bonjour et merci pour les descriptions.
    Il m’est arrivé d’avoir ce genre de paralysies du sommeil, et en soi ce n’est jamais quelque chose d’agréable mais le pire c’est d’en être conscient.
    Pour mon cas, je pense que cela est surement dû au manque de sommeil, parfois je dors très mal et donc très peu.
    Mes exemples à moi sont décrits.
    Je pense que la toute première fois était une sensation électrique au niveau du visage, comme si quelqu’un m’avez touché et donc cela m’a directement réveillé.
    Celle qui m’a le plus effrayé était les poussées dans le dos, je dormais sur le ventre et j’avais eu la sensation que l’on presser sur mon dos. La panique s’installe naturellement, parce que l’on ne voit rien et on est paralysé. Et quand tout s’arrête, on se réveille comme lors d’un cauchemar en sueur.
    Pour le dernier exemple, je dors la plupart du temps sur le côté. Donc c’est une sensation d’être tiré en arrière, et on cherche désespéramment à ne pas se laisser tirer. J’essaie d’atteindre ma lampe de chevet mais je suis complètement tétanisé. Quand cela s’arrête, le premier réflexe est d’allumer la lampe et reprendre son calme. Ce phénomène m’est arrivé deux ou trois fois. C’est le plus fréquent.
    Voici en ce qui concerne mon cas personnel.
    Je vois qu’il faut rester calme et imaginer et se laisser aller. Pour répondre honnêtement, ce n’est pas une chose évidente. L’esprit divague tellement à cet instant que l’on pourrait imaginer n’importe quoi.
    J’essayerais de suivre les conseils si cela devait à nouveau se répéter, voir ce que cela peut donner. Mais ce n’est jamais évident.
    Merci tout de même pour le sujet, cela m’a fait prendre conscience que je faisais des paralysies du sommeil, et cela explique aussi beaucoup pourquoi je dors mal et peu.

  8. Voilà,moi je fait très souvent ces rêves etrange,au début j’avais peur,la panique Total!puis un jour je me suis dit peur de quoi?donc après ca j’ai eu un paralysie du sommeil,j’ai paniqué comme d’hab ,puis j’ai commencé à respirer tranquillement,j’ai maîtriser la situation et puis un moment j été aspiré par la Lumière blanche qui me calmé,je continue à respirer tranquillement et puis j’ai eu un rêve d’une réalité impeccable,on dirai que jeté dans le futur.et un autre ,autre nuit j’avais des pouvoirs surnaturels mais touts ces rêves tellement réelles ,que j’avais l’impression d’être Moi mais dans un monde parallèle ou moi dans le future avec des sensations extraordinaires on dirai L’extase!donc un conseil respirer tranquillement faite confiance n’ai y pas peur laissez vous inspirer par la Lumière,quand vous contrôler la respiration c’est la que la Lumière apparaît!comme Goldman disait dans une de ces chansons “Seul la Lumière pourrais”

  9. Super site site en passant ! Depuis quelques temps je commence a m’interesser de plus en plus pour les reves lucides et le monde astral… je ne croit pas avoir encore fait de reve lucide, jai reussi 2 foi seulement a avoir la sensation de “sortir” de mon corps mais la avec cet article je crois avoir trouver une clef… je me suis toujours demander ce que javais… cest bizarre car je peu passer des semaines entieres sans avoir cette paralysie mais si sa larrive un soir, sa larrete pas… on dirais que sa m’envahie lol. Et je vien a linstant den vivre donc je voulais lire sur le sujet un peu… je sais pas pour les autres mais pour moi la pression que cest fait dans la tete…. le front… “3e oeil?” , cest tres intense…. limpression que la tete va exploser et de tomber dans le neant. Cest assez fou.. Cest dur se reveiller mais on trouve tjr le moyen. Je vien de le vivre 2-3 foi, cest etrange car je suis pas mal certain davoir les yeux fermer mais je vois ma chambre… et sur le plafond jai apercu un cadre? miroir? Je sais pu…. mais il a ete lancer proche de moi et un bras et une main en resortait(du plafond). Je me suis dit Wtf? Lol. Jai aussi senti des “ombres” menvahir mais je lest chassait “conscienment” avec une sorte d’épée de lumiere que jai imaginer… (javais lu ce genre de defense sur le theme de lastral.. et jai ete capable dy penser a place de fuir) , et la derniere paralysie ; je dors tjr avec un ventilateur… et la on dirait quil a passer a la vitesse Grand V , le bruit etait intense et javais plein de gros vent sur moi lol…

    Bref cest vraiment etrange… mais je vais essayer de maitriser mieux la prochaine foi.

  10. Merci pour ton témoignage !
    Je pense que tu trouveras sur notre forum de nombreuses autres personnes pouvant répondre à ton témoignage par des expériences similaires.

  11. Bonjour,
    j’ai quelques années d’expérience de paralysies du sommeil (cela a commencé j’avais 17 ans, j’en ai 49).
    Les points communs de ces “évènements durant le sommeil”:
    1- je suis sur le dos (cela ne m’arrive jamais dans une autre position).
    2- je me “réveille” (j’ai conscience du jour que l’on est, de ce que j’ai fait hier, de ce que j’ai prévu de faire demain, je sais si je suis seule ou si mon mari dort à côté de moi, je vois ce qui m’entoure, enfin ce que la mobilité de mes yeux me permet de voir , au détail près, rideau, porte, fenêtre (même si je ne suis pas dans un endroit habituel: cela me laisse penser que l’on a réellement les yeux ouverts..), mais je suis paralysée!!!
    -3 je panique, les battements de mon cœur s’accélèrent.
    -4 j’essaie de me sortir de cet enfer en me concentrant pour bouger une partie de mon corps, ou pour sortir un son (attention, les efforts fournis sont monstrueux, je n’ai jamais rencontré de situation dans la vie éveillée qui me demandent autant d’effort de concentration!).
    -5 – soit je parviens à bouger: et c’est fini, mais il faut que je change de position immédiatement, sinon, de la même façon que l’on tombe dans le sommeil, vous savez, quand vous sentez que vous “partez” au moment où vous vous endormez, là, on replonge dans la paralysie.
    – soit je n’y arrive pas et là, je commence à voir des choses et/ou sentir des pressions sur mon ventre et/ou voyager.

    Il m’est arrivé de voir deux jambes à côté de mon lit (comme si quelqu’un était debout à côté de mon lit, en train de m’observer). il m’est souvent arriver d’avoir la sensation que quelqu’un appuyait de toutes ses forces avec ses deux poings sur mon ventre, il m’est arrivé, lorsque que je n’ai plus la force de lutter, d’avoir l’impression de quitter mon corps, et d’être prise entre l’envie de me laisser à un voyage, et la peur de ne pas retrouver mon corps.

    La dernière fois que cela m’est arrivé, dès la prise de conscience de la paralysie, j’ai décidé d’accentuer ma respiration jusqu’à ce qu’elle devienne audible et réveille mon mari. J’ai réussi, et fait d’une pierre 2 coups: mon mari me croit maintenant, et cela ne me fait plus peur, car j’ai la solution (il faut bien sur avoir quelqu’un à ses côtés dans le lit…).

    J’ai mis plusieurs années à en parler à mon entourage. J’ai rencontré une fois une personne qui est dans le même cas (une jeune fille, la fille d’amis). Nous en avons discuté pendant des heures, elle m’aurait sauté au coup tellement elle était contente de partager ces expériences, et de savoir qu’elle n’était pas seule…

    Qui, au cours d’une paralysie du sommeil a eu la sensation de quitter son corps?

    Merci à tous pour vos retours d’expérience.
    Valérie

  12. Bonjour, je me permets de poster un commentaire car ces paralysies du sommeil reviennent fréquemment ma copine peut en témoigner par rapport à mes minis cris de détresse qu’elle entend, enfin bref personnellement je trouve cette sensation désagréable, chrétien que je suis, je me suis penché sur le sujet et j’en ai parlé à Dieu car il a toujours été la pour moi et je lui ai fais part de mes souffrances enfin bref on ne va pas rentrer dans les détails de la chrétienté, et un matin je suis pris d’une PS j’ai eu la présence d’esprit de prier fortement car le seigneur entend nos cris de détresse, puis une croix grise il me semble de cette couleur est descendu sur moi très rapidement, et ça m’a réveillé net sur le champ.
    Depuis cette “intervention divine” si je puis dire, je ne fais plus de PS sauf quand je pèche contre Dieu, ce qui me “rassure” car Dieu est comme un père qui gronde ses fils. Donc voila mon témoignage la Bible ne déclare pas ouvertement sur ce sujet mais qu’il faut s’y attendre il faut faire attention nous pouvons mourir dans notre sommeil.

    Que Dieu vous bénisse!

  13. Si vous ne souffrez pas de paralysie du sommeil, si vous n’en expérimentez pas malgré vous des naturels, alors ce n’est pas la bonne méthode pour vous. Si vous tenez à passer par les acouphènes, c’est plutôt un WILD (Wake Initiated Lucid Dream) qu’il faut viser (voir notre forum).
    Sinon on conseille plutôt de débuter par un mild et des interruptions du sommeil:
    http://www.attrape-songes.com/reves-lucides/mild-induction-mnemonique
    http://www.attrape-songes.com/reves-lucides/interruption-du-sommeil-wbtb

    Trouvez votre méthode d’induction ici:
    http://www.attrape-songes.com/reves-lucides/reve-lucide-quelle-methode-dinduction-vous-correspond-le-mieux

  14. Bonjour, bonjour,

    Voilà j’ai découvert le rêve lucide suite à des recherches sur les voyages astraux après avoir vu le film Insidious. Bref autant vous dire que en ce qui concerne le voyage astral, je trouve ça tirer par les cheveux malgré que je m’y intéresse pour élargir mon esprit critique et que lire des histoires de “pratiquants” peut surprendre. Bref bref 😉 pour ce qui est du rêve lucide, j’ai été très intéressé et j’ai donc voulu essayer et vu cette technique de paralysie du sommeil donc;

    j’arrive sans soucis à rentrer en PA en me focalisant sur mes accouphènes ( excusez pour l’orthographe du mot ), un sifflement dans les oreilles. Simplement je m’exerce depuis un certain temps ( 1 semaine ) et j’ai réussi à supporter la sensation “d’inexistence” dû à la PA. Simplement voilà, j’en reste là, rien ne se passe, j’ai lu beaucoup de choses, suivi des conseils quant aux méthodes mais voilà, je reste tellement longtemps en PA sans que rien ne se passe que je finis par m’endormir de fatigue mentale (pas physiquement car par logique mon corps dort à cause de la PA qui correspond à l’anatonie ou anotonie des muscles).

    Donc premièrement j’aimerais savoir que dois-je faire de plus pour parvenir au RL ? Hô et aussi vous devriez changer le terme de PA ( pour ceux qui en souffrent ) car tout le monde passe par cette étape car c’est un phénomène de relâchement musculaire dû à “l’arrêt” cyclique du cerveau jusqu’à l’endormissement de la personne.

    Voilà, je remercie les personnes qui liront ce commentaire et qui pourront m’aider ! Bonne soirée !

  15. Dommage qu’on ne puisse pas améliorer son orthographe par l’intermédiaire des rêves lucides…

    Premier rêve lucide il y a quelques jours. J’ai fait apparaître des tables de victuailles parce que j’avais faim, j’ai marché dans les graviers à pieds nus pour tester la réalité, et fait un bon dans les graviers parce que je n’y croyais pas et …suis resté dans l’air…oh surprise…quelques miuvements de brasse plus tard, je faisais peur à une vieille dame en lui piquant dessus et me suis réveillé lorsqu’elle m’a gentillement remis en place. Est-ce que le déclin brutal du vol est lié à une perte soudaine de lucidité?

    Pour un premier rêve lucide, c’était très chouette. La PS en mon cas ca ne marche pas, j’ai bcp de mal à trouver le sommeil. Mes rêves lucides ou non se produisent plutôt dans la seconde partie de la nuit, après un deuxième coucher et je suis tjs dans la meme position, couché sur le ventre avec la jambe droite ouverte a 90 degrés.

    Je persévère, je relis le tuto ( très bien écrit d’ailleurs) pour y arriver.

  16. Bonjour a tous, je vais vous faire part de mais expérience sur la paralysie du sommeil et rêve lucide, J’ais 21 ans et ma 1er PS a eu lieux il y a 2 ans environ, je fessais une sieste une après midi sur mon canapé quand tous d’un coup j’ai ressenti une grosse angoisse impossible de bouger en entendant comme un chien juste derrière ma tête qui griffé le sole violemment a toute vitesse, je forcé de toute mais force pour pouvoir me tourner, j’étais terrifié et d’un coup je me lève et me tourne et la rien, je pensais vraiment avoir vécu un truc paranormal sa ma vraiment travaillé surtout que le soir même en essayant de dormir tous en ayant super peur que sa recommence une autre se produit cette foi en entendant des bruit de pas qui monté violemment les escaliers et se dirigé ver ma chambre, j’ai entendu un trousseau de clés et quelqu’un qui essayé d’ouvrir la porte et la je me lève d’un coup. suite a sa je pensé vraiment que les démons existé et par la suite me suis renseigné sur internet, jais vu que au faite il s’agissait de paralysie du sommeil et que sa arrivé quand même a quelques personnes, avec les années ses paralysie m’énervé plus que me terrifié du coup quand sa arrivé j’avais plus peur et les bruit et hallucination terrifiante ne se manifesté plus j’attendais juste que sa se passe, jusqu’au moment ou j’ai remarqué que quand j’étais juste en phase de m’endormir, par moment je réussissais a activé cette paralysie en me concentrant très fort sa agis comme une puissante poussé d’adrénaline je me suis amusé quelque temps a faire sa, et la un soir mais arrivé mon 1er rêve lucide grâce aux PS je commence a m’endormir et la je sent que je peut activé cette puissante sensation puis c’est comme si me suis réveillé debout dans ma salle de bain, c’étais aussi réel que la réalité, dans la salle de bain je me concentre pour activer cette sensation tous en souhaitant faire apparaître une fille, puis j’apparais sur un terrain d’herbe dehors a genou sur le sole avec une fille la je la regarde bien, j’été stupéfié vraiment comme la réalité puis en voulant l’atteindre je réparait dans la salle de bain et la plus possible de sortir de cette satané salle de bain , je commence a paniqué grave parce au lieux de me sentir endormit je me sentais vraiment dans un autre monde comme parallèle et je voyais aucun moyen de me réveillé la je me concentre a fond je commence a crier et d’un coup je me réveillé dans mon lit complètement paniqué, la dernier expérience de se genre mais arrivé juste avant que je commence a écrire se message, je dormais et la j’ouvre les yeux au début je pensé vraiment que j’était réveillé dans ma chambre puisque que jais fait un rêve lucide de ma chambre, j’ouvre les yeux et la je voie une petite ombre noir qui avais une forme d’un petit être qui bougé très rapidement ses lèvres comme si il parler très vite, la je me concentre pour activer cette puissante sensation tous en souhaitant faire apparaître une fille encore et la je commence a voir prés de se petit être une fille de sa taille qui dansé comme une bretonne avec un costume vraiment spéciale Hyper bien détaillé jais vraiment été impressionné par les détailles de ses hallucinations je me re concentre pour les voir encore plus clairement et la je me rend compte quand me concentrant je commencé a léviter au dessus de mon lit et retombe direct, la je fait WoOW et a se moment je commence a être vraiment persuadé tellement c’étais réelle que les PS pouvais activer des des pouvoirs surnaturelle, car j’été totalement conscient de tous se qui m’arrivé et vu que je fessais un rêve lucide de ma chambre je pensais que je fessais juste apparaître des hallucinations au départ en me concentrant, du coup je reprend la concentration et la je me remet a léviter je me concentre trèès fort pour pouvoir léviter encore plus plus haut et la d’un coup je suis projeté en l’aire a l’envers je voie le plafond défiler au dessus de moi je contrôlé rien j’essayé de crier a l’aide mais vu que j’étais en PS impossible de sortir un mot j’arrivé juste a faire un cris ultra ridicule tellement je paniqué et la je me sent petit a petit dans mon lit tous en continuant a crié et la me réveille totalement, devant moi, mon coloc sur le lit a coté que j’ai réveillé du coup qui me regarde a moitié choqué et me sort WTF mec ques qui t’arrive ??! parce il m’entendait faire se crie ridicule, je lui explique du coup. cette dernier expérience été de loin la plus impressionnante de ma vie et que même si c’était qu’un rêve lucide accompagné de PS, je peut vous garantir que je sais se que sa fait de pouvoir léviter au dessus de sont lit, c’est vraiment impressionnant, dommage qua chaque rêve lucide que je fait je finit toujours par perdre le contrôle. si vous avais des questions sur le sujet voici mon email boyer.dimitri@live.fr a bientôt !

  17. Merci pour ce témoignage ! N’hésitez pas à venir partager ces expériences et vos trucs sur le forum pour tous ceux qui vivent des PS, ce sera un témoignage très utile 🙂

  18. “La paralysie du sommeil est effrayante par nature, et je dois toujours composer avec les défenses de mon ego avant de l’explorer plus avant. A. chaque. fois.”

    Pourtant il m’est déjà arriver de vivre des paralysie du sommeil incroyablement agréable, avec l’impression d’être traverser par un énorme flux d’énergie..
    Je vous assure que des PS comme celle-ci, on s’y habitue très vite lol

    Par contre la ou le bat blesse, c’est qu’il faut accepté l’immobilité du corps, ce qui peut demander un certain lâcher prise. 😉

    Faites de belle paralysie du sommeil et de beau rêves lucide!

  19. J’imagine que c’est dur, mais savoir ce que c’est et que l’on a tout de même une dose de contrôle dessus que l’on peut travailler, ça doit aider ?

  20. moi je fait plusieur sorte de paralysie parfois je suis paralisé avec cette incapaciter a bouger qui donne des frisson je suis terroriser et cette bourdonnement dans les oreille et quelque fois je men dort puis je sens comme un personne sur moi jessaye de lui parler mais rien n a faire jai cette impresion ke il veux me tuer puis un momen je vait pour allumé la lumiere ou mon ordinateur pour avoir de la lumiere mais rien ne fonctionne en suite la chose s’agripe a moi pour me tuer et la je me reveille . lautre fois jai limpression que je suis dans un monde close ou il tombe du sable du ciel je trambke de partout et je suis faible incapable de faire quoi que se soie et puis il ya cette chose qui me torture ; jai toujours le souvenir de cette grand sourir puis un moment vers la fait du paralysue tout de vien calme et cette presence me donne limpression davoir pitier de lui pour en suis me re ataquer et sa c toujours les meme chose depuis que jai 7ans ojourdui j’en n est 19ans

  21. @Val, oui, c’est vrai, merci de le rappeler. Il ne faut pas chercher à produire des PS, ces méthodes sont seulement recommandées pour ceux qui en produisent déjà malgré eux. C’est pourquoi l’article indique comment transformer une PS et non en produire une. Pour les autres, il y a d’autres méthodes pour avoir des rêves lucides.

    @Laura, cela peut se produire au réveil également. Essayez les trucs de ryan hurd, si vous lisez l’anglais, il y en a d’autres sur son site. Vous pouvez aussi venir en parler avec des membres qui s’y connaissent mieux que moi sur notre forum.

  22. J’ai 19 ans, et cela m’arrive depuis quelques années déjà, sauf que c’est pas au moment de s’endormir moi, mais juste avant de me réveiller. Je rêve que je me réveille, dans ma chambre, normal, mais là, impossible de bouger, j’ai les yeux ouverts, je vois ma chambre. Et comme ce n’est pas la première fois que cela m’arrive, je sais ce qui va se passer, je ressens une angoisse qui monte petit à petit, et j’aurais une énorme sensation d’étouffement, comme d’habitude. Alors sans le vouloir, je me dis “oh mince non ça recommence”, et là à chaque fois, j’ai cette sensation qu’une “force invisible” si je puis dire, m’étouffe, m’étrangle, et généralement je me réveille toute seule après. C’est franchement désagréable. Et impossible de me calmer, et de me dire qu’il va rien m’arriver, je panique trop, dès les premières secondes… Affreux.

  23. Mouais, personnellement je ne souhaite à personne de faire l’expérience d’une paralysie du sommeil. J’en fais régulièrement depuis plusieurs années et même en suivant ces “conseils” j’ai toujours associés ces expériences à quelque chose de très négatif notamment lorsque les hallucinations sont très fortes et particulièrement terrifiantes… Restez-en à vos nuit de sommeil normal et ne cherchez pas à vivre une expérience aussi désagréable à moins d’avoir envie chaque soir de s’endormir

  24. Je ne suis pas une spécialiste des paralysies du sommeil, c’est pour cela que j’ai traduit les articles d’un spécialiste sur le sujet. Je sais juste qu’il faut accepter le fait que c’est une hallucination, et que l’on a une dose de contrôle sur ce qui se passe, plus on angoisse, plus l’hallucination deviendra angoissante. Si on l’accepte et se détend, elle devient nettement moins difficile à vivre. Pour plus d’infos et d’échanges, je t’invite à venir discuter avec nos spécialistes sur ce sujet sur le forum.

  25. Bonjour je m’appelle Carla, j’ai 16 ans.
    Cette nuit j’ai vécue cette paralysie du sommeil.
    Depuis un moment je sentais une présence a coter de moi, ou que j’aille. Le soir je me couche un peu angoissée, je m’endors sur le ventre et sens un enorme poids sur mon dos. J’avais extrêmement peur, et je n’arrivai pas à bouger.
    Je ne me sens pas bien du tout, j’ai tout le temps du mal a respirer. Aider moi s’il vous plaît, j’ai vraiment très peur. Et sentir la présence me fait paniquer encore plus ..

  26. Merci pour ton témoignage et tes conseils 🙂
    Je n’en fais rien de plus que de les laisser sur cette page pour que les personnes intéressées puissent les lire.
    Tu peux aussi partager sur notre forum si cela t’intéresse.

  27. Merci pour ton commentaire.Effectivement ç est rassurant d avoir une explication rationnelle.Les conseils donné par le site rejoingnent crux de Ryan Hurd.Gerer ses emotions en supprimant tout caractere effrayant.Se faire reveiller par son conjoint ,quand on en a un:-),des qu il constate une respiration haletante.Faire bouger l extremité de ses doigts ou de ses pieds (car tous les muscles ne sont pas touchés)… http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Paralysie_du_sommeil#_

    J ai aussi un truc á moi.Je sers contre moi ma pelluche preferee et plus de paralysies.Nous restons de grands enfants.Celui qui a peur du noir.laisse la lumiere allumee.J ai testé le fait que je flottais au dessus de la mer et le caractere effrayant a disparu.J ai aussi remarqué que la paralysie se produisait quand j etais affaiblie physiquement (maladie) ou anxieuse.

    J espere que mon temoignage pourra etre utile.
    Et vous instigateur de ce site.qui etes vous et que faites vous de ces temoignages?:-)

  28. Merci de ton témoignage 🙂 La description correspond en effet exactement à la description d’une paralysie du sommeil. C’est en effet terrifiant, mais savoir que c’est juste une hallucination, une sorte de rêve, que l’on peut dans une certaine mesure contrôler, cela soulage un peu la crainte.
    Quels sont les techniques que conseillait ce site ?

  29. Bonjour,
    Pour moi ça a commencé à l age de 19 ans.Cela fait 20ans que je vis avec ça.Toujours a l endormissement dans les 20 premieres minutes.Les premiers symptomes etaient une simple paralysie du corps.Puis cela a evoluer a l age adulte, ça commence par un reve , puis je sens ce corps dans mon dos qui essaie de me violer.Et là le phenomene commence.je ne peux pas bouger,je lutte mentalement pour me reveiller et il y a ses frissons dans le bas du dos qui m en empechent.Et quand j arrive enfin à me reveiller, il faut aussi que j attende un moment avant de me rendormir sinon cela recommence.J ai vecu recemment cette sensation de levitation, ou je suis comment aspiree au dessus de mon lit et je gravite sur le plafond de ma chambre.Je vis aussi ces paralysies quand je m assoupie devant la tv.Je vois et entend le programme .Et jr suis comme attiree dans un sommeil profond.J ai cru pendant des annees que j etais victime d une entitee.C est un psychiatre qui m a parle de reves hypnagogique.Je suis recemment tombee sur un site qui donnais quelques techniques de reveil.Et effectivement cela a l air de fonctionner.Testé pour la premiere fois cette nuit…..A Suivre.M erci pour vos temoignages, qui me rassurent grandement.

  30. Bonjour,

    Moi ça m’arrive assez souvent depuis tous jeune et la technique que j’ai trouver pour en sortir, c’est de me calmer et d’essayer de bouger les pieds et après je me réveil. Par contre après j attend toujours avant de rendormir sinon ça recommence. Franchement c’est horrible comme sensation on se sent vraiment impuissant.

  31. Bonjour,

    Gillibert j’ai exactement les même symptômes que toi, c’est la première fois que je viens me renseigner sur Internet à ce sujet et je suis assez soulagé de voir que je ne suis pas le seul à connaître ce genre d’expérience… Peux-tu m’expliquer comment tu as fais à contrôler cette sensation? parce que j’en ai marre de devoir toujours lutter et lutter pour me réveiller et bouger, si je peux vivre cette expérience autrement je me dis pourquoi pas finalement… même si j’ai une profonde angoisse de le faire.

  32. Cela ressemble en effet à une paralysie du sommeil. Plus on y résiste, plus cela devient angoissant. Vous pouvez l’utiliser à votre avantage comme le décrit Ryan Hurd.

  33. Salut il m’arrive de connaître ce genre de paralysie enfin je crois , je commence à m’endormir et d’un seul coup je sens que je ne peux bouger mon corps ni même ouvrir les yeux d’un millimètre je ne peux bouger cela est très angoissant . Je me dis ” bouge bouge ” je suis consciente et au bout d’un moment j’arrive à bouger mais je suis comme assommer et retombe vite dans le sommeil pour me “rebloquer” et cela peut me le faire 4 5 fois d affiler . Ça m’arrive presque tout le temps , une fois j’ai à contrôler cette sensation qui étais plus une impression de pression du cerveau comme une sensation d’adrénaline du coup je pouvais choisir de faire le rêve que je voulais ( tomber d’un gratte ciel , voler juste pour avoir la sensation d’adrénaline ) C’est vraiment étrange !

  34. J’ai fais plusieurs paralysies du sommeil successives pour la première fois hier au soir. Elles étaient très courtes, de quelques secondes seulement. Je ne savais plus déterminer si mes yeux étaient fermés ou ouverts et mon rythme cardiaque s’accélérait dramatiquement lors des hallucinations sensorielles. Etant hypocondriaque et spasmophile, je l’ai d’autant plus mal vécu, persuadée que ça allait se solder par un infarctus.

    Comme la paralysie à proprement parlé est si courte, je crains de ne pas avoir le temps de stabiliser mon état, ma respiration, ma concentration pour accéder au rêve lucide, que je convoite depuis plusieurs années. Mais ce billet est très intéressant, moi qui était terrifiée à l’idée de me coucher ce soir, me voilà rassurée.. et presque optimiste à l’idée d’être frappée de nouveau par ce trouble du sommeil.

  35. Je ne saurais pas donner de conseils sur le sujet, les paralysies du sommeil ne sont pas un sujet que je maîtrise, voilà pourquoi j’ai traduit ces articles, mais vous trouverez des experts sur notre forum.

  36. Bonjour

    je souffre aussi de paralysie du sommeil et en ai l’habitude, lorsque je ne panique pas et ne me réveille pas alors :

    -la plupart du temps je me lève en rêve pensant être éveillé à l’endroit ou je me trouve m’être endormi puis je tente d’allumer une lumière et il y a toujours cette panne d’électricité qui me plonge dans un état d’angoisse Profond car il regne alors une semi obscurité et je ressens la présence d’entités ou les imagine.

    ou alors

    – je rêve que je me réveille mais je dors encore et recommence une boucle.

    ou enfin

    – je suis conscient d’être paralysé et je crie à l’aide mais arrive à peine à articuler mais en fin de compte je me réveille vraiment.

    dois je donc me concentrer sur le souffle pour aller plus loin ?

  37. Toutes mes tentatives et celles d’un ami,qui tente comme moi de rêver lucidement, pour pénétrer le monde onirique durant la paralysie paradoxale ce sont soldées par des échecs ou restent hasardeuses. J’essaierai cette technique ce soir, merci beaucoup d’avoir partagé cet extrait Mr.Hurd. Faites de beaux rêves …

  38. Merci, c’est vrai qu’il existe de nombreuses techniques. Manque de chance quand j’essaie celles consistant à essayer de déplacer mon corps onirique hors du lit, c’est toujours mon vrai corps qui bouge et du coup, je me réveille complètement. Du coup j’aime bien les techniques de visualisation où on ne risque pas de faire intervenir son vrai corps. Mais c’est vrai que ces techniques de rouler hors du lit marche mieux pour d’autres personnes. Heureusement qu’il y en a pour tout le monde 🙂

  39. Sur LD4all on conseillait le plus souvent de chercher à “rouler hors du lit”. Ou encore de se levé d’un bond.
    Ça semble paradoxal puisque l’on est paralysé mais ça donne de bon résultat aussi. Le principe de fonctionnement semble être que le rêve se retrouve comme pris de vitesse, et est obligé de nous inventer un faux-corps (onirique) dans le rêve.
    Mais c’est vrai que laisser le rêve apparaitre et se cristalliser sous nos yeux ou se téléporter dans un vortex est plus élégants.

Les commentaires sont fermés.