Auteur Sujet: SSILD ou Senses Initiated Lucid Dream  (Lu 21923 fois)

Hors ligne Mayo

  • Expert Onironaute
  • ****
  • Messages: 1282
  • Sexe: Homme
SSILD ou Senses Initiated Lucid Dream
« le: 26 juillet 2012, 14:09:49 pm »
0


SSILD : Senses Initiated Lucid Dream (Rêve Lucide induit par les sens)

Source : http://www.dreamviews.com/f12/senses-initiated-lucid-dream-ssild-129734/
Blog de l'auteur : http://cosmiciron.blogspot.fr/2013/01/senses-initiated-lucid-dream-ssild_16.html

Petit avertissement: Il y a de nombreuses similitudes entre le SSILD et les autres méthodes d'induction au rêve lucide comme le WILD, le MILD, etc. En fait, si vous le souhaitez, vous pouvez prendre le SSILD comme un dérivé de ces méthodes, ou vous pouvez simplement vous dire que c'est une vieille méthode avec un nouveau nom, car les différences peuvent être assez subtiles. Aussi, je ne sais pas si ce nom a déjà été pris, si c'est le cas alors s'il vous plaît laissez-le moi savoir au cas où je dois le changer pour quelque chose d'autre.

Contexte :

En enseignant le rêve lucide aux novices, je me rends compte que de nombreuses méthodes populaires partagent un problème fondamental. Autrement dit, elles exigent toutes trop de finesse. Par exemple, les techniques typiques de WILD requièrent de la relaxation proprement dite, qui est en soi une chose difficile. Un autre exemple est l'autosuggestion - comment faites-vous de l'autosuggestion de manière efficace? Nous savons tous que de simples mantras ne font pas l'affaire. Et il en va de même pour la visualisation, la respiration, et la liste continue encore et encore.

Nous avons besoin d'une méthode qui est aussi efficace qu'infaillible, d'où la création de la méthode SSILD. Un grand nombre de personnes, principalement des novices, ont participé aux essais de cette nouvelle méthode, et en quelques mois nous avons reçu plusieurs centaines de retours positifs. Et contrairement à certaines méthodes qui ne fonctionnent que les premières fois, les pratiquants du SSILD rapportent des résultats concluant même avec un usage régulier de cette méthode. Beaucoup ont même appris à induire les RL et des EHC quotidiennement.

Théorie :

Nous ne savons pas exactement comment le SSILD fonctionne. Un pratiquant a fait remarquer que la méthode partage une certaine ressemblance avec la méthode d'autohypnose présenté par Betty Erickson, épouse du feu Dr Milton H. Erickson. Une autre théorie est que par la stimulation répétée de différents sens dans un état de semi-transe, nous mettons notre corps et notre esprit dans la condition adaptée pour entrer en DILD, WILD, ou EHC.

Quelle que soit la théorie, il est tout à fait essentiel de garder à l'esprit que la méthode SSILD n'est pas strictement une technique de WILD. Alors que de nombreux pratiquants rapportent la réussite d'induction de RL / EHC depuis l'état de veille, cette méthode est tout aussi efficace pour induire les DILDs. En fait, je suggère fortement aux pratiquants de traiter cette méthode uniquement comme une technique DILD afin de l'utiliser de la manière la plus efficace.

Étape par étape :

Etape 1: Tours de chauffe :
Cette étape initiale se passe après 4 ou 5 heures de sommeil, de préférence à la suite d'un WBTB si cela vous aide à mieux faire la technique.
Le but de cette étape est d'améliorer l'efficacité de la méthode, elle consiste à exécuter 4 à 6 fois les cycles (que nous expliquons juste après) mais chacune des 3 étapes de chaque cycle ne doit durer que quelques secondes.

Etape 2 : les cycles :
Chaque cycle comporte trois étapes, et il faut répéter chaque cycle 3 à 4 fois.

Partie 1 : la vue
Avec vos yeux fermés, regardez l'obscurité derrière vos paupières pendant au moins 30 secondes. Essayez de suivre toutes les couleurs, les lumières, ou les images, (ndt : les phosphènes ou les imageries hypnagogiques) mais ne faites pas travailler votre muscle oculaire. Si vous ne voyez rien, juste l'obscurité, c'est très bien. Encore une fois, nous ne sommes pas en train d'induire des rêves lucides depuis l'état de veille, alors ne forcez pas. C'est très bien si vous ne ressentez rien.

Partie 2 : l'ouïe
Écoutez les bruits avec vos oreilles pendant au moins 30 secondes. Il y a des chances pour que vous entendiez un léger bourdonnement (ndt : acouphène). Essayez de l'entendre plus clairement. Si vous n'entendez rien, ce n'est pas grave.

Partie 3: le corps
Recherchez à ressentir pendant au moins 30 secondes des sensations corporelles étranges telles que de la lourdeur, des picotements, et des mouvements (ndt : sensations kinesthésiques). Portez une attention particulière à votre tête, vos mains, vos doigts, votre abdomen, vos pieds et à vos orteils. Encore une fois, c'est très bien si vous ne ressentez rien d'étrange.

Remarque : Les étapes ci-dessus doivent être effectuées de façon détendue, calmement, paresseusement même, et sans aucune pensées rationnelles. La durée d'une trentaine de secondes est seulement une référence, donc ne comptez pas dans votre tête! Avec chance, au bout de quelques répétitions, vous commencerez à vous sentir somnolent, au point que votre esprit peut dériver et oublier de poursuivre l'exercice. Félicitations, c'est exactement l'effet que nous recherchons! Lorsque cela se produit, il suffit de reprendre là où vous en étiez. Si vous avez perdu le compte des répétitions, recommencez simplement les étapes depuis le début. Ça ne vous fera pas de mal.

Etape 3 : l'endormissement
Trouvez la position la plus confortable, et essayez de vous endormir aussi rapidement que possible! Plus vite vous vous endormirez, plus il sera probable que vous réussissiez plus tard dans vos rêves!


Ce qu'il va se passer :

Plusieurs choses peuvent se produire pendant cet exercice:

1. Après que vous vous soyez endormi, vous pouvez soudainement vous réveiller avec une sensation étrange. Vous vous sentirez éveillé, et votre corps en apesanteur. À ce stade, faites juste un test de réalité et levez-vous de votre lit pour commencer une EHC.

2. Vous vous réveillez et ressentez des vibrations et/ou d'autres sensations étranges. Si vous vous accrochez à ces sensations cela vous mènera en EHC.

3. Vous devenez soudainement lucide dans l'un de vos rêves sans raisons apparentes, ou vous commencez à soupçonner que vous rêvez.

4. Vous faites un Faux Eveil. Contrairement à la première expérience, vous pouvez vous sentir éveillé mais encore assoupi. Les FE se produisent fréquemment avec la méthode SSILD, donc vous devriez vous y habituer et arriver à les identifier facilement.

5. Un WILD ou directement une EHC. La phase d'entrée peut se produire lors de la répétition des étapes, avec votre esprit toujours éveillé. Lorsque cela se produit, la plupart des sensations sont amplifiées. Vous devriez arrêter de faire des étapes supplémentaires, et de commencer à vous concentrer sur les sensations jusqu'à ce que vous arriviez à l'état recherché.

6. Si tout le reste échoue, vous pouvez essayer la technique suivante en dernier recours. En vous réveillant à nouveau, ce qui arrivera sûrement après l'étape 3, essayez de détendre votre tête et faites la plonger dans votre oreiller. Si c'est fait correctement, vous allez ressentir des vibrations et entrer en EHC à partir d'un état totalement réveillé. Cela fonctionne parce que le SSILD a préparé votre corps et votre esprit à entrer dans cet état facilement. En fait, si vous augmentez le nombre de répétitions des étapes, vous pourrez peut-être le faire avant même de vous endormir, à l'étape 3!

Les causes courantes d'insomnie dû à cette technique :

Être incapable de s'endormir facilement après avoir répété les étapes est un problème fréquemment rencontré par les pratiquants inexpérimentés de la méthode SSILD, il existe plusieurs causes possibles:

1. Les Faux Eveils. Je ne plaisante pas. Ce que vous expérimentez pourrait bien être un FE et c'est très fréquent après avoir fait la méthode SSILD. Vous êtes juste allongé là à essayer de vous endormir alors que vous êtes déjà endormi. Une façon de contourner cela est de répéter de nouveau les étapes lorsque vous trouvez que vous êtes incapable de dormir. En supposant que vous faites un FE ou parfois que vous être en transe légère, alors la répétition des étapes se traduira généralement par des imageries hypnagogiques, des acouphènes, des vibrations, ou d'autres effets. Lorsque ces effets se produisent, vous pouvez simplement faire un TR, puis rouler hors de votre lit pour commencer une EHC.

2. Vous vous concentrez trop sur l'apparition des effets et des sensations pendant que vous répétez les étapes. Rappelez-vous, les WILD et les EHC sont des produits de la méthode SSILD. Ils ne doivent pas être recherchés. Quand vous faites les étapes, ne vous attendez à rien. Vous devez vous concentrer sur la perte de concentration. C'est ça la bonne façon de faire la méthode SSILD.

3. Des pensées rationnelles qui apparaissent dans votre esprit quand vous répétez les étapes. C'est bien beau de laisser votre esprit vagabonder vers d'autres choses, mais vous ne devez JAMAIS analyser ce que vous faites! Oh, ne comptez pas non plus. Ne cherchez pas la précision!

4. Essayer délibérément de se détendre. Rappelez-vous, le SSILD est un outil d'autohypnose, vous devriez donc vous appuyer sur ça pour vous endormir. Ne mélangez pas des techniques de relaxation avant ou après! Et n'essayez certainement pas de rester détendu pendant les répétitions. Vous venez de vous mettre à l'aise, et laissez la partie relaxation à la technique.

5. L'interruption. C'est votre plus grand ennemi. Si vous êtes interrompu à plusieurs reprises, que ce soit par des bruits, des malaises, ou autres, vous devriez cesser de faire l'exercice et aller dormir tout de suite. Vous pouvez toujours le faire plus tard, il ne faut pas forcer.


FAQ:

Cette technique doit-elle être effectuée au coucher ?

Ce n'est pas conseillé, cette technique doit être effectuée après 4 à 5 heures de sommeil.
Maintenant, vous pouvez toujours faire quelques cycles au coucher comme entrainement et pour vous conditionner à le faire après 4 à 5h de sommeil.

Cette technique est-elle une technique de WILD?

NON ! L’un des principaux buts de cette technique est de créer une confusion mentale juste avant un endormissement classique.
C'est l'effet hypnotique de cette confusion mentale qui va engendrer l'irruption de la lucidité dans un rêve.
Cependant, il peut arriver que la SSILD aboutisse à un WILD, ou plus probablement a un FE.

J'ai l'impression d'être toujours éveillé après 5 cycles, dois-je conclue que la technique n'a pas marché?

Pas forcément! Prenez l'habitude de faire un TR car cette technique est réputée pour aboutir à des sortes de FE (plus précisément des faux non-endormissements), il se pourrait donc que vous soyez en train de rêver que vous n'arrivez pas à dormir.

Je m'endors avant d'arriver aux 4 cycles, ou après 5 cycles je n'ai toujours pas de confusion mentale, que puis-je faire?

Si vous vous endormez trop tôt, ou si vous êtes trop réveillé la méthode risque de ne pas fonctionner.
Pour pouvoir aller au terme des 4 ou 5 cycles, sans trop la dépasser vous pouvez jouer sur la durée de votre WBTB.
Un WBTB pas assez long peut aboutir à un réveil insuffisant pour faire 4 a 5 cycles
Un WBTB trop long ou trop actif risque d'aboutir à une surcapacité à faire les cycles, et la confusion mentale met trop longtemps à arriver, cela peut même se finir en insomnie.


Hors ligne alexkid

Re : [Méthode] SSILD ou Senses Initiated Lucid Dream
« Réponse #1 le: 26 juillet 2012, 15:13:27 pm »
0
C'est pas vraiment un WILD puisque l'induction de l'état d'éveil n'est pas systématique, limite non souhaitée. Par contre vive les FE avec ça et je ne suis pas le seul à le noter (hier 3 FE pour moi) et sur les forums ou la technique est postée c'est un festival :)

Hors ligne Reedz

  • Membre Onironaute
  • **
  • Messages: 17
Re : [Méthode] SSILD ou Senses Initiated Lucid Dream
« Réponse #2 le: 26 juillet 2012, 16:43:43 pm »
0
Beau boulot franchement, rien a dire tres bien traduit!  :D
Ca a du prendre du temps en plus!

J'espere que vous posterez vos retours concernant cette methode .
Perso j'avais deja teste une methode d'auto-hypnose similaire, voire identique (appelee 'spirale sensorielle') il y'a quelque temps mais pas pour le RL.
De ma faible experience cette technique est une sorte de raccourci vers l'etat de transe ou de paralysie du sommeil (donc efficace pour le WILD).
J'ai parfois des difficultes a m'endormir mais curieusement avec cette methode je sombre beaucoup plus vite ce qui represente un autre avantage de mon point de vue.
Elle genere aussi des faux reveils , pour une raison encore obscure... (t'as vu alexkid, c'est troublant!)
ainsi que des DILDs mais ca ne m'est pas encore arrive.


Hors ligne alexkid

Re : [Méthode] SSILD ou Senses Initiated Lucid Dream
« Réponse #3 le: 26 juillet 2012, 17:24:11 pm »
0
C'est infernal les FE, mais vu que tu sais d'avance que la technique les provoques quasi systématiquement, tu sais faire un TR opportun !

Test 26/07/2012 :
  • Couché ~23h00 - Réveil ~04h30 => sans appareil, réveil naturel
  • 2mn de décontraction, un tour au toilette, retour au dodo => ~5mn
  • Réalisation des cycles, sur le dos => l'auteur indique que l'esprit à se ballader tout seul, 'random thoughts'. Ca ne me l'a fait que TRES légèrement, mais j'étais très ennuyé par le bruit des voitures dans la rue ... Ca ne m'étonne pas. Je n'ai pas calculé le nb de cycle, ni le temps que j'ai accordé à chacun d'entre eux comme indiqué, j'ai fait au pif complet.
  • Retour en mode pionçage, de coté, j'ai du mettre 15mn à m'endormir
  • Réveil => TR => FE, je me lucidifie.
  • Réveil => TR => FE (again !), je me lucidifie
  • Réveil => TR => FE (huu), je me lucidifie

Est-ce une sorte de DEILD ? hmm :/ confused

Niveau de lucidité assez moyen, rêve pas trop "vivid" - Rappel très moyen.

Je vais retester ce soir, ça ne demande pas beaucoup d'éffort même en allant bosser ne lendemain.

Je me permet d'ajouter (après lecture de moultes témoignages) qu'il ne faut surtout pas forcer les sensations sur les différents cycles (voir, entendre, ressentir), risque de perte de sommeil, et risque global de foirage. Je pense que c'est l'erreur la plus souvent commise. Pas besoin d'être concentré. Il faut être très passif, on observe, on ne cherche pas vraiment, limite on est dans le contemplatif.

Je posterais demain les résultats de cette nuit.
 

Hors ligne Mayo

  • Expert Onironaute
  • ****
  • Messages: 1282
  • Sexe: Homme
Re : [Méthode] SSILD ou Senses Initiated Lucid Dream
« Réponse #4 le: 26 juillet 2012, 17:48:04 pm »
0
Merci Reedz! :)

Je tenais à préciser que ce que l'auteur désigne par "transe" est un synonyme de paralysie du sommeil, mais cette autre appellation peut aussi être utilisée.

Hors ligne Tibbs

  • Membre Onironaute Confirmé
  • ***
  • Messages: 74
  • Sexe: Homme
Re : [Méthode] SSILD ou Senses Initiated Lucid Dream
« Réponse #5 le: 26 juillet 2012, 19:53:20 pm »
0
Est-ce possible que ça fonctionne en sautant l'étape 2) b ?  Car j'ai des acouphènes permanents qui ne sont certes pas très fort mais je les entends suffisamment quand je suis dans le silence pour que ça m'empêche de dormir dès que je me concentre un peu dessus  :-\

Hors ligne Mayo

  • Expert Onironaute
  • ****
  • Messages: 1282
  • Sexe: Homme
Re : [Méthode] SSILD ou Senses Initiated Lucid Dream
« Réponse #6 le: 26 juillet 2012, 20:26:15 pm »
0
Et bien je suis justement dans le même cas que toi, impossible de dormir si je me concentre dessus!... Mais se concentrer sur sa respiration fait des miracles. :)

Si tu n'as pas le choix tu peux toujours sauter cette étape oui, mais si tu te concentres juste après sur tes sensations physiques (étape 2c), peut-être que tu oubliera ces acouphènes non ?

Hors ligne Reedz

  • Membre Onironaute
  • **
  • Messages: 17
Re : [Méthode] SSILD ou Senses Initiated Lucid Dream
« Réponse #7 le: 26 juillet 2012, 21:27:15 pm »
0
Perso, je pense que tu devrais tout de meme essayer au moins 2 ou 3 fois avec les 3 etapes car la clef de cette methode c'est l'alternement des sens...
Apres je vois ce qu'est ton probleme d'acouphene ca m'arrive parfois, mais la c'est pas pareil car tu te concentres aussi sur les autres sens, et ca doit se faire d une maniere pas trop appuyee car autrement, acouphenes ou pas c'est l'insomnie obligatoire !
Apres peut etre que je me trompe et que ca peut fonctionner avec 2 des 3 etapes, a experimenter ...

Hors ligne Pat

Re : [Méthode] SSILD ou Senses Initiated Lucid Dream
« Réponse #8 le: 26 juillet 2012, 22:38:57 pm »
0
Très beau travail, May...Flo!
Ça ressemble au WILD, c'est pratiquement pareil je dirais, mais cette variante rend le WILD beaucoup plus accessible. Dans le fond il suffit de refaire les trois étapes sans stresser, et malgré l'assoupissement si j'ai bien compris... Je tente ça cette nuit même, peut-être que ça me sortira de ce désert lucide dans lequel je me trouve.
Connais-toi toi même et tu connaiteras l'univer et les dieux

Hors ligne Kaan

Re : [Méthode] SSILD ou Senses Initiated Lucid Dream
« Réponse #9 le: 27 juillet 2012, 11:22:16 am »
0
Il y a eu un sacré débat sur le chat concernant la ressemblance avec le WILD, mais s'il est vrais que ca ressemble vraiment a une methode de WILD, il faut bien comprendre que le vrais but, et la vrais force supposée de cette méthode n'est pas du tout le WILD, mais une sorte de programmation hypnotique à faire soit un DILD, soit se ramener a un état de conscience modifié permettant l'accès a un DILD (FE, EHC, PS..).
Ceci est très important car en fait, ayant suivit des cours collectifs d'auto hypnose a l'A.R.C.H.E avec Kevin Finel et ses collègues, j'ai tout de suite reconnu une technique d'induction de transe hypnotique, et en particulier ça m'a rappelé une séance spécialement consacrée au thème du RL (et oui, celle la je pouvais pas ne pas y assister ^^ ).
Cette rotation des visualisations (visuelle, sonore, tactile, et pourquoi pas olfactive) est également présente dans un des deux livres de Finel que j'ai lu.
C'est pourquoi le vrais objectif de cette méthode n'est pas du tout le WILD, contrairement aux apparences, même si l'endormissement conscient peut être un "accident" bien heureux.
Il s'agit donc d'Auto-hypnose, et je pense que le vrais intérêt de cette méthode est de permettre, une fois le processus bien maitrisé, un plus grand taux de réussite qu'avec le WILD dont la pratique n'est vraiment pas évidente.

Quand je relis certains des mes RL des ces derniers mois, J'ai vraiment l'impression d'avoir utilisé des principes similaires, car j'ai cherché a WILDer en faisant du yoga nidra (qui est une forme de visualisation multisensorielle) mais les RL que j'ai obtenu ne sont pas venu d'un endormissement conscient, mais d'un DILD provoqué a la suite d'une tentative de WILD, c'est pourquoi cette technique m'a parlé tout de suite.

J'ai donc commencé a pratiquer cette nuit, avec quelques résultats: des visualisations très réalistes au bout d'un moment, et pas mal de faux réveils éphémères.


Il y a une notion de lacher prise qui me plait bien dans cette méthode, car on ne se met pas autant la pression que si on tente de WILDer, et le lacher prise est important pour obtenir la coopération de l'inconscient, ou du moins pour générer un conditionnement hypnotique, il faut être détendu, dans un état de trance hypnotique pour que l'inconscient soit réceptif aux suggestions, ce qui est incompatible avec la pression qu'on se met quand on veut absolument s'endormir consciemment, ou qu'on lute contre les signaux d'inconfort.

Les suggestions ici ne sont pas verbales mais sensorielles, on utilise ce qu'on appelle en hypnose Eriksonienne des submodalités, donc cette méthode ne semble rien laisser au hasard, et j'y vois un grand potentiel.

Je pense que c'est un pli a prendre.

Il y a peut être une variante exploitable qui consisterait non pas a faire visuel, puis sonore, puis tactile, mais  plutôt visuel, puis visuel+sonore, puis visuel+sonore+tactile  (et éventuellement ajouter le gout et l'odeur), et recommencer a zéro, c'est à dire commencer par un sens, et simplement en rajouter un, puis un autre etc.. c'est comme cela que ca m'est venu naturellement au bout d'un moment cette nuit, ça m'a parut plus facile, et c'est plutôt comme cela que c'est présenté dans les cours d'autohypnose (on commence par un sens, et on ajoute d'autes sens au fur et a mesure)

Autrement, les discussions en Anglais sur le site d'origine sont intéressantes.

Je vois un autre avantage pratique a cette méthode: on peut le pratiquer a n'importe quel moment de la nuit quand on se réveil naturellement, cela ne demande pas trop d'effort, et comme le but c'est de rapidement perdre le fil et de s'endormir le plus vite possible en oubliant ce qu'on est en train de faire, on peut vraiment s'entrainer en toute circonstance nocturne (ou sieste) et ca peut devenir une habitude.

Le WBTB peut être un plus pour les résultats apparemment selon les discussions de ce forum, mais pour s'exercer a cette méthode, ce n'est pas nécessaire.



Hors ligne alexkid

Re : [Méthode] SSILD ou Senses Initiated Lucid Dream
« Réponse #10 le: 27 juillet 2012, 11:53:40 am »
0
Il faut quand même réaliser un minimum de cycles, pour cela il convient de rester un minimum éveillé avant de commencer. Donc lacher prise oui, mais il faut quand même un minimum ^^
 
J'ai cru pouvoir m'en passer. Cette nuit, couché à 23h30, réveil à 2h30 (c'est déja peu de sommeil entre l'endormissement et l'éveil nocturne).
J'ai entamé les cycles sans même attendre 5 minutes. J'en ai même pas fini un seul je me suis directement rendormi, pourtant quand je me réveille en principe je me rendors jamais tout de suite.

A noter (selon l'auteur) qu'il est nécéssaire d'avoir un bon rythme de sommeil pour réaliser cette technique de façon optimale.

Je reteste cette nuit en respectant à nouveau les consignes à la lettre.

Hors ligne Mayo

  • Expert Onironaute
  • ****
  • Messages: 1282
  • Sexe: Homme
Re : [Méthode] SSILD ou Senses Initiated Lucid Dream
« Réponse #11 le: 27 juillet 2012, 12:46:00 pm »
0
Citer
Il y a peut être une variante exploitable qui consisterait non pas a faire visuel, puis sonore, puis tactile, mais  plutôt visuel, puis visuel+sonore, puis visuel+sonore+tactile  (et éventuellement ajouter le gout et l'odeur), et recommencer a zéro, c'est à dire commencer par un sens, et simplement en rajouter un, puis un autre etc.. c'est comme cela que ca m'est venu naturellement au bout d'un moment cette nuit, ça m'a parut plus facile, et c'est plutôt comme cela que c'est présenté dans les cours d'autohypnose (on commence par un sens, et on ajoute d'autes sens au fur et a mesure)

En effet j'ai pensé à la même chose, il faudrait passer une semaine à tester la méthode originale et puis la semaine suivante cette variante pour voir ce que ça change.

Re : [Méthode] SSILD ou Senses Initiated Lucid Dream
« Réponse #12 le: 27 juillet 2012, 12:54:31 pm »
0
Il faut quand même réaliser un minimum de cycles, pour cela il convient de rester un minimum éveillé avant de commencer. Donc lacher prise oui, mais il faut quand même un minimum ^^

Ouais je suis d'accord, j'ai testé cette nuit, je n'étais même pas arrivé au stade des sensations du corps que j'étais en train de m'endormir.
C'est comme la plupart des méthodes il faut trouver le juste milieu  ;)

Hors ligne Pat

Re : [Méthode] SSILD ou Senses Initiated Lucid Dream
« Réponse #13 le: 27 juillet 2012, 14:04:39 pm »
0
J'ai testé la nuit dernière, vers 4h30 du matin, et comme Kaan l'a mentionné, pas vraiment de rapport avec le WILD. Comme je le doutais, j'ai perdu un cycle complet de sommeil en insomnie, je me suis endormi vers 6h, et j'ai failli avoir une bonne prise de conscience en remettant en cause mon environnement onirique.
Malgré ma facilité à m'endormir consciemment, ce ne fut pas le cas.
Je suis présentement dans une sorte de cycle insomniaque, en été comme ça, je ne dors que quelques heures par nuit, ça m'a fait la même chose l'année dernière, ainsi que l'autre année d'avant...
Mais la technique est très prometteuse, je l'a ré-essaierai cet automne, lorsque je dormirai mieux
Connais-toi toi même et tu connaiteras l'univer et les dieux

Hors ligne Tibbs

  • Membre Onironaute Confirmé
  • ***
  • Messages: 74
  • Sexe: Homme
Re : [Méthode] SSILD ou Senses Initiated Lucid Dream
« Réponse #14 le: 27 juillet 2012, 15:25:00 pm »
0
Salut, j'aurais une autre question, toujours concernant l'étape 2 ) b. Comme j'ai ce problème d’acouphènes, est-ce possible que ça marche si avant de m'endormir, je met une petite musique de fond dans ma chambre ( comme je le fait tout les soirs ) et au lieu de me concentrer sur l'acouphène, je me concentre sur cette musique ?

Comme ça, je pourrai faire fonctionner l'ouïe, sans être embêté par l'acouphène.  :D Ça paraît plausible ?