Auteur Sujet: Provoquer la paralysie du sommeil  (Lu 103166 fois)

Hors ligne Papillonneur

  • Ch'tiTRe personnel
  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 1222
  • Sexe: Homme
  • ! sevêr xuaeb ed setiaf
Re : Provoquer la paralysie du sommeil
« Réponse #1020 le: 19 mars 2019, 20:46:23 pm »
0
La PS arrive donc après la sortie Wild c'est ça ?
Après la sortie WILD ? Moi pas comprendre. ???
Ce serait plutôt à l'entrée en WILD, mais pile à l'entrée en rêve chez les personnes non sujettes (ça ne gêne pas trop à ce moment-là)

Le sommeil est en gros composé successivement de phases de sommeil lent et de sommeil paradoxal (où il y a quasiment tous les rêves). Après le sommeil paradoxal, on se réveille parfois (voire souvent, mais on l'oublie). Pour les entrées en WILD, faut au moins être conscient lors de la transition entre sommeil lent et paradoxal, je dirais.

L'atonie musculaire se déclenche seulement dans les phases paradoxales en temps normal, pour éviter de nous mettre à bouger pendant les rêves. Par contre, en sommeil lent, il n'y a habituellement pas d'atonie musculaire, ce qui explique d'ailleurs que la plupart des formes de somnambulisme se déroulent pendant le sommeil lent et non paradoxal.

Chez certaines personnes sujettes à la PS* (plutôt à l'endormissement), j'imagine que l'atonie musculaire peut se déclencher plus tôt, à un moment où c'est encore du sommeil lent. C'est alors difficile de partir directement en rêve au moment de la PS, d'où le fait de rester bloqué et d'avoir éventuellement des hallucinations angoissantes (de la classe des HHs ?) en lien avec la sensation de blocage.

* : faut bien faire le distinguo entre l'atonie musculaire qui a lieu chez (presque) tout le monde lors du sommeil, et la "vraie" paralysie du sommeil (au sens pathologique du terme) qui correspond à des cas où l'atonie musculaire a lieu à des moments où il ne faudrait pas (le cas extrême correspondant à la narcolepsie). Quand on parle de WILD par PS, cela a lieu chez des personnes qui ont vraiment un trouble de la PS et qui doivent d'abord subir une phase de PS où il leur est impossible de partir en rêve.

Hors ligne delflol

Re : Provoquer la paralysie du sommeil
« Réponse #1021 le: 19 mars 2019, 20:57:04 pm »
0
ok je comprends mieux... merci  ;)
Quand je dis sortie WILD, c'est à partir du moment ou on est debout dans notre chambre ou ailleurs, la sortie est faite en gros.
Dans la nuit, la vie prend jour...
Le monde appartient à ceux qui se COUCHE tôt !
Iktomi : 2
Iktomi : 9

Hors ligne Papillonneur

  • Ch'tiTRe personnel
  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 1222
  • Sexe: Homme
  • ! sevêr xuaeb ed setiaf
Re : Provoquer la paralysie du sommeil
« Réponse #1022 le: 19 mars 2019, 21:01:16 pm »
+1
On est déjà en atonie musculaire au moment où on essaie de se lever en rêve dans un WILD ou un Raduga. Si ce n'est pas le cas (micro-réveils), on a tendance à se réveiller complètement quand on bouge (un peu trop).

Au moment de se lever en rêve, c'est juste le décor onirique qui se construit petit à petit.

Hors ligne hyperfraise

  • Membre Onironaute
  • **
  • Messages: 17
  • Sexe: Homme
Re : Provoquer la paralysie du sommeil
« Réponse #1023 le: 25 mars 2019, 23:00:28 pm »
+1
Il m'est arrivé un truc incroyable cette nuit. J'ai pour la première fois de ma vie pu contrôler ma paralysie, et en déclencher plusieurs à la suite. C'était epoustoufflant. Je tenais à partager mon Xp ici.

Ça m'étonne moi meme car je n'avais qu'une fois auparavant connu la paralysie du sommeil. Je m'étais réveillé assez tot à cause de bruits dans la rue, mais pas assez pour ne plus pouvoir me rendormir, ni trop peu pour me rendormir immédiatement. J'étais pile au bon endroit, et je me rappelle que ce qui m'a le plus marqué c'est le bruit de la rue, qui me maintenait dans cet état. J'ai eu le souffle pénible. J'ai halluciné une silhouette sombre avec de tres long bras et de tres grandes mains qui m'appuyait sur le torse tout en restant posé à l'autre bout de la pièce. Dans ma tête c'etait un elfe. Ça n'a vraiment pas été chiant comme xp, car avec le RL j'ai appris à retourner ce genre de situations à mon avantage. L'elfe s'est posé sur moi et on a commencé à... Voilà. Et je dis ça parceque ce qui m'a vraiment marqué c'est que les sensations physiques étaient beaucoup plus puissantes que pendant le RL classique pour moi lors de cette paralysie.

Je raconte cette 1ere xp pour expliquer mes reactions pendant celle de ce matin. J'y ai repensé toute la journee au boulot.

Vendredi samedi et dimanche j'ai abusé à chaque fois de boisson. Mais assez méchamment. C'était pas malin et dimanche soir, je me suis couché ivre apres ma soiree (à 00h30 ça va !)  Et me suis réveillé à 4h30. Et là plus moyen de dodo. Pourtant j'etais crevé ! Donc j'essaie une heure. Rien. Je m'occupe 2h de plus le temps que la fatigue me batte. À 7h30 je réessaie, rien pendant 40m.

Et là... Il m'est arrivé quelque chose de fou ! Ça va ptet pas impressionner les xperimentés ici mais moi ça m'a scié ! Je commence doucement à somnoler, mais j'etais pas bien. Et puis là, un peu comme la première fois, je commence à avoir conscience de ma chambre et un truc me rappelle fortement la sensation de ma premiere paralysie (il y un an et demi). Je ne saurais quoi dire. Je respirais un peu, j'etais crevé, j'avais l'impression de dormir mais pas non plus vraiment, et pourtant de rêver, j'etais conscient d'être dans ma chambre. Et j'ai capté que je refaisais de la paralysie. Et là j'étais vraiment excité. Je  voulais bien faire cette fois. Et c'est cette lucidité entre autres qui m'a permis de maitriser ma paralysie.

C'etait vraiment une autre xp de RL beaucoup plus intense. J'ai commencé par vouloir vérifier que j'etais paralysé, pas en bougeant, mais en cherchant à intensifier le poids fort typique que j'avais ressenti sur mon torse. Intuitivement j'ai matérialisé une gargouille sur le mur de ma chambre et je l'ai attirée à moi d'une pensée et elle m'a écrasé tres fort. Là j'etais etourdi et je suis sorti de la paralysie, mais directement retombé. J'ai essayé d'y aller plus doucement, j'ai encore imaginé un évènement semblable. Une grosse silhouette de néons oranges représentant un bucheron un peu inquiétant à bondit du mur en levant un grand maillet et m'a asséné un énorme coup. Et ça ça m'a vraiment subjugué : je me suis mis à grogner, à cracher vraiment comme si qq vous sautait à pieds joints sur le torse. Ça m'a encore réveillé mais je suis retombé immediatement. J'ai enchainé comme ça des expériences plus douces et de plus en plus maitrisées et à la fin je me sentais comme dans cet état mais j'avais plus confiance et je maîtrisais mon RL comme rarement. Et mes sensations étaient incroyables.

Et un truc qui me retourne encore la tete c'est que pendant ces rêves, ce qui me fait savoir à 100% que c'etait pas du RL normal, c'est que je serrais fort des dents. Quand mon réveil a  sonné j'avais les muscles de la mâchoire en feu, comme lorsqu'on se réveille un lendemain de soiree pas arrosée qu'à l'alcool... Je me souviens que dans ma paralysie je serrais énormément les dents, tant que ça me troublait parfois et que j'étais obligé de me réveiller puis recommencer.

C'était vraiment fou. Ça m'a donné plein de grain à moudre. Nottamment maintenant que j'y pense, je me demande pourquoi je n'ai pas eu le réflexe d'invoquer mon elfe de l'époque ! Bref c'est vraiment fou pour moi ce bail ! Je recommande que à mi voix parceque c'etait super intense, presque trop ! Mais faut quand meme l'avoir fait !

Hors ligne delflol

Re : Provoquer la paralysie du sommeil
« Réponse #1024 le: 26 mars 2019, 15:27:46 pm »
0
Sacré experience dit donc :o
j'aurai bien flippé moi...
Dans la nuit, la vie prend jour...
Le monde appartient à ceux qui se COUCHE tôt !
Iktomi : 2
Iktomi : 9