Bienvenue, Invité
18 février 2020, 17:35:18 pm 
Forum de l'Attrape-Songes sur le rêve lucide
Contrôlez vos rêves ! Découvrez toutes les méthodes et techniques d'induction pour avoir un rêve lucide tout en vous amusant. Devenez le capitaine de vos explorations oniriques...
Merci de vous connecter ou de vous inscrire.
Avez-vous perdu votre e-mail d'activation ?

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Rêves de la communauté
Aujourd'hui      Total     
RN : 6 16726
RL : 2 10399
FE : 2 1977
Au hasard :
rêve normal   rêve lucide   faux-éveil
La boîte à rêves
Recherche avancée  

Nouvelles:

Le Best of des rêves lucides de 2019 va prochainement être publié. Pour y participer, lisez les détails > ICI <

Auteur Sujet: [Question] Les pilules du rêve lucide  (Lu 2205 fois)

Hors ligne Dizi

  • Songeur tâtonnant
  • Messages: 8
[Question] Les pilules du rêve lucide
« le: 23 avril 2019, 19:15:33 pm »
0
Bonjour j'ai vu quelques vidéos sur des personnes qui ont prit des pilules du style DreamLeaf et LucidEsc et ils ont dit que ça leur avait aidé a avoir plus de rêves lucides et des rêves beaucoup plus vivaces..
je me demandais si certains d'entre vous avaient déjà essayé d'en prendre ? et que pensez vous qui est la plus efficace entre ces deux marques LucidEsc ou DreamLeaf ? j'aimerais en commander mais j'hésite entre les deux..

Hors ligne Paul

  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 14740
  • Sexe: Homme
    • Blog d'Attrape-Songes
Re : Les pilules du rêve lucide
« Réponse #1 le: 23 avril 2019, 20:30:38 pm »
0
Salut Dizi, la modération de ce forum a fait le choix il y a plusieurs années de parler de ce type de sujet dans une section accessible aux membres onironautes confirmés et experts, afin de ne ma inciter notamment les plus jeunes ou les gens qui se lanceraient sans aucune expérience dans la pratique.

Je pense que tu auras plus de chance de te faire un avis sur le net, que dans ladite section où les suppléments sont globalement peu discutés.


" Rien ne s'efface plus vite qu'un rêve "

Hors ligne Saphiros

Re : [Question] Les pilules du rêve lucide
« Réponse #2 le: 26 avril 2019, 00:09:06 am »
0
Salut !

J'en ai acheté pour ma part et je peux aisément te donner mon avis pour en avoir essayer plusieurs fois.
Visiblement ce sont surtout des compléments alimentaires qui "pourraient" agir sur la qualité de ton sommeil ( ça reste à voir )

Autant la première nuit, j'en ai pris 2 , j'ai eu des enchaînements de plusieurs rêves , qui duraient une éternité (surtout du à l'impatience et la surprise) , mais qui part la suite , des autres nuits, ne m'as plus du tout rien fait.

Beaucoup de YouTubeurs on en fait le placement de produit mais malheureusement cela reste très très situationnel ou une aide, mais alors pas une solution miracle.

A voir plutot du côté technologies avec les appareils venant de start-up pour aider, mais encore la, on ne sais pas encore.

Hors ligne Pygmalion

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 3785
  • Sexe: Homme
    • Rêve lucide
Re : [Question] Les pilules du rêve lucide
« Réponse #3 le: 04 octobre 2019, 08:32:56 am »
0
Expérience ultra-intéressante en termes de surfaceur / intensificateur de rêves

Hier j’étais chez le dentiste pour une intervention chirurgicale qui consistait en la pose de deux implants. Pas douloureux vue la dose d’anesthésie, mais expérience assez singulière en termes de percement d’os de la mâchoire… bref, ça c’était juste pour contextualiser la chose.

A la suite de l’intervention, le dentiste me prescrit un antibiotique (A******), un anti-inflammatoire à base de c****** (P******) et un analgésique à base d’o*** (L****). Il me dit que ce traitement se prend normalement le matin, mais vue que l’intervention à eu lieu en fin d’après-midi qu’il faut que je prenne quand même en soirée en arrivant chez moi, notamment pour prévenir la douleur. Ce que je fais.

Couché à 22h00, je me réveille à vers 1h du matin à l’issue d’un RN-FE de dingue, d’une intensité extrême (du RL sans la lucidité). J’ai une pèche d’enfer. Comme vous me connaissez bien maintenant, j’ai aussi cette impression de conscience élargie, d’absence de corps, mais cette fois-ci en beaucoup plus fort. Tout cela me pousse à me lever. Vu mon état, je me dis que ça doit certainement être dû au traitement.

Je lis attentivement les trois notices et Ô surprise, révélation suprême !

La L***** contient de l’O**** (10mg), certes, mais pas que, il y a aussi 30mg de caféine par gélule et 300 de paracétamol. Pour ce qui relève du C****, les effets secondaires sont, entre autres : euphorie et excitation, un médicament fortement déconseillé aux Bipolaires, surtout lorsqu’ils sont en phase up.

Ça rejoint ce que je pense depuis longtemps, à savoir que les conditions idéales pour RLer est la combinaison entre deux antagonistes : un puissant somnifère et un excitant tout aussi puissant (qu’ils soient naturels ou artificiel). Et quelque part, c’est un peu dans cet état que je suis lorsque je Rle naturellement sans surfaceur.

Qui sont les RLeurs à très haute fréquence sur AS. Il y en a trois : BFabrice, Delflol et moi-même. Point commun : nous sommes les trois les plus « excités » il me semble. BFabrice est un méditant, certes, mais quand bien même, c’est aussi un « excité-warrior » doté d’une énergie de malade.

Bref, je me recouche à 3h50 (impossible avant) et là, ça a été quasi non-stop une avalanche de RN-RLs de ouf dont je me suis parfaitement souvenus au réveil, à 6h30 (avec un réveil intermédiaire vers 5h).

Ce matin, j’ai une tension artérielle un peu élevée, et malgré mon peu de sommeil une pèche incroyable, une joie de niveau supérieur et une acuité visuelle inhabituelle avec une petite tâche lumineuse dans mon champ de vision (un peu la même chose que quand j’ai mes migraines). A priori, je pense que si je passais sous un EEG, je ne devrais pas être loin du gamma.

Tout cela pour dire, qu’à travers cette expérience, ça me confirme, en tout cas pour moi, que le RL, ou du moins les conditions idéales de son apparition, sont corrélées à mon état d’excitation intérieure (je le suis quasi en permanence… parce que je cultive cette excitation par la passion). Plus cet état est intense, plus ma conscience de soi est intense et plus les probabilités de faire un RL augmentent.

Ce qui me fait aussi dire cela, c’est l’expérience malheureuse des personnes qui, à la longue, perdent cet état d’excitation intérieur (qu’il soit conscient ou inconscient). Un peu comme un enfant à qui on offrirait le même cadeau, tous les dimanches. Au bout d’un moment, il ne s’en réjouit plus et s’en détourne…
---

Je posterai mes RLs de cette nuit ce soir au demain. Là... boulot maintenant
"S'éveiller, c'est arrêter de rêver. Autrement dit, disparaître de cet univers onirique pour devenir celui qui le rêve". Alexandro Jodorowsky

Hors ligne Lao Yin Yang Schin

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 4607
  • Sexe: Homme
  • Gardien du sanctuaire céleste
Re : [Question] Les pilules du rêve lucide
« Réponse #4 le: 04 octobre 2019, 11:02:58 am »
0
Beaucoup de choses intéressantes dans ton expérience, Pygmalion.

Je crains par contre que ça ne fasse un peu la promo des drogues  ;D [...]

Citation de: Pygmalion
Je lis attentivement les trois notices et Ô surprise, révélation suprême ! La L***** contient de l’O***** (10mg)

Pour les facteurs catalysant la fréquence de la lucidité onirique, il y en a de nombreux. L'énergie / "excitation" dont tu parles peut en être un -c'est à dire être en corrélation avec la lucidité- mais sans être le seul bien sûr. La motivation, l'investissement comptent aussi énormément je pense, ainsi que la structure de notre sommeil (le sommeil segmenté / haché / polyphasique / troublé, autrement dit les WBTB volontaires ou non, favorisent -cela a été démontré- l'apparition de la conscience au milieu du rêve).

Merci pour le témoignage. Ça semble bien décoiffer en effet, -et donc à déconseiller aux personnes sensibles comme moi ! :P -
Les deux chemins le surveillent

"Ce n'est pas parce que ça se passe dans ton esprit que ce n'est pas réel" ;) (Albus Dumbledore)

Hors ligne delflol

Re : [Question] Les pilules du rêve lucide
« Réponse #5 le: 04 octobre 2019, 14:14:44 pm »
0
Très intéressant tout ça, allez hop tout le monde au dentiste, j'ai rendez vous lundi pour 2 implants ;D
Plus sérieusement...
Tu as tout a fait raison quand tu dis que ce qui nous fait RLer c'est l'excitation qu'on a, je te suis à 100% maintenant que cela vienne des cachets, je pense qu'une part oui mais attention je ne crois pas que cela fonctionne sur le long terme de toute façon, tu nous diras vu que tu as un traitement.
Je pense qu'il y a aussi eu l'adrenaline de l'opération, ce n'est pas rien, pour moi c'est un ensemble et comme tu aimes bien experimenter et étudier, je suis sure que tu as du penser à l'avance à ce que cela pourrait produire sur tes rêves, ne serait ce pas la volonté qui ai prit le dessus, tu sais comme un genre de placebo...
En tout cas sympa la nuit, belle experience 8)
Dans la nuit, la vie prend jour...
Le monde appartient à ceux qui se COUCHE tôt !
Iktomi : 2
Iktomi : 9

Hors ligne Pygmalion

  • Expert onironaute
  • *****
  • Messages: 3785
  • Sexe: Homme
    • Rêve lucide
Re : Re : [Question] Les pilules du rêve lucide
« Réponse #6 le: 04 octobre 2019, 16:14:37 pm »
0
Je crains par contre que ça ne fasse un peu la promo des drogues  ;D [...]
C'est un constat, pas une promotion pour quoi que ce soit  ;). En plus, ce sont des médicaments sur ordonnance qu'un médecin m'a prescrit. Ce que j'ai trouvé vraiment intéressant en tant qu'expérienceur RL, c'est surtout l'impact que des principes actifs chimiques peuvent avoir, d'une part sur la nature du rêve et, d'autre part, sur le déclenchement du RL.

Citer
Pour les facteurs catalysant la fréquence de la lucidité onirique, il y en a de nombreux. L'énergie / "excitation" dont tu parles peut en être un -c'est à dire être en corrélation avec la lucidité- mais sans être le seul bien sûr.
Bien sûr, il y en a d'autres, tu as raison, mais je pense que c'est un des plus importants. L'effet d'attente (qui est une forme d'excitation en soi) par exemple, que ce soit pour un RL ou en FE le démontre aussi.

Citer
La motivation, l'investissement comptent aussi énormément je pense
,
Tout à fait, il s'agit aussi d'une énergie

Citer
ainsi que la structure de notre sommeil (le sommeil segmenté / haché / polyphasique / troublé, autrement dit les WBTB volontaires ou non, favorisent -cela a été démontré- l'apparition de la conscience au milieu du rêve).
D'accord aussi, ça multiplie les chances

Tu as tout a fait raison quand tu dis que ce qui nous fait RLer c'est l'excitation qu'on a, je te suis à 100%
Je parle d'excitation, mais certains emploient d'autres mots, pour dire la même chose. On en revient de toute façon à la puissance de l'énergie intérieure et de cette foi intrinsèque inébranlable qui fait bouger les montagnes. Energie-conscience-confiance... un trio gagnant.

Citer
maintenant que cela vienne des cachets, je pense qu'une part oui mais attention je ne crois pas que cela fonctionne sur le long terme de toute façon, tu nous diras vu que tu as un traitement.
Je ne le prends que trois jours.
Ce qu'il faut savoir, c'est que je teste tout ce que je peux tester dans le cadre des mes recherches sur le RL et aussi pour pouvoir en parler avec éclairage aux personnes qui s’inscrivent à mes ateliers. Ce thème est systématiquement abordé. Mais pour moi, les béquilles, quelles qu'elles soient (chimiques pour les substances, ou physiques comme les stimulations sensorielles) ne sont effectivement pas une solution sur le long terme. Je suis d'accord avec toi. Le RL sur le long terme se situe à un autre niveau, intérieur et, d'après moi, spirituel (dans son acception des choses relatives à l'esprit, je ne parle en aucun cas de religion). Le yoga du rêve et certaines pratiques chamaniques en sont une parfaite illustration.

Citer
je suis sure que tu as du penser à l'avance à ce que cela pourrait produire sur tes rêves, ne serait ce pas la volonté qui ai prit le dessus, tu sais comme un genre de placebo...
Tout à fait, il faudrait faire des tests en double-aveugle pour le savoir.

Citer
En tout cas sympa la nuit, belle experience 8)
Oui, surtout que tu étais dans un des rêves.

Merci pour vos com'
"S'éveiller, c'est arrêter de rêver. Autrement dit, disparaître de cet univers onirique pour devenir celui qui le rêve". Alexandro Jodorowsky

Hors ligne delflol

Re : [Question] Les pilules du rêve lucide
« Réponse #7 le: 04 octobre 2019, 16:38:58 pm »
0
Citer
Oui, surtout que tu étais dans un des rêves.
Hooo et toi dans mon RL de cette nuit, disons que c'était très très proche de ton toi mais je n'étais pas convaincue...
Après comme je le disais à bfabrice, ce n'est pas évident car je ne vous ai jamais vu en vrai, ni en mouvement sur une vidéo par exemple donc j'ai du mal à le faire une idée sur 3 photos vues vite fait...
Dans la nuit, la vie prend jour...
Le monde appartient à ceux qui se COUCHE tôt !
Iktomi : 2
Iktomi : 9

Hors ligne Lune-Bleue

  • Modérateur du forum
  • ******
  • Messages: 8368
  • Sexe: Femme
Re : [Question] Les pilules du rêve lucide
« Réponse #8 le: 05 octobre 2019, 18:20:19 pm »
0
J'ai vu ton message hier Pygmalion, et pas eu le temps de répondre dans le train, donc je réponds aujourd'hui.
Déjà pour te prévenir que j'ai remplacé le nom des substances dont tu fais "l'éloge" (pas volontairement bien sûr mais certains pourraient avoir de mauvaises idées en lisant ça).

Ce sont des substances que je connais bien, en particulier l'o**** dont je parle de temps en temps dans mon JR, aussi certains benzo (mais je ne cite jamais le nom des molécules).
Elles ont beau être dispo sous ordonnance, il n'est pas compliqué de s'en procurer autrement et elles peuvent être utilisées pour des usages récréatifs, c'est pour ça qu'on préfère éviter de les citer dans un discours qui pourrait laisser croie à certains qu'elles induisent des RL. C'est aussi pour ça que les topics sur la G, la Ch., la plante C. z. sont dans une section un peu cachée.

La première fois que j'ai pis de l'o., pour des raisons médicales évidemment, j'ai passé une nuit ponctuée et affreuse... avec un RL monstrueux à la clef, de ceux qui dépassent les 20 minutes et que personnellement je ne réussis pas à estimer en terme de durée (donc je les mets dans un sac : les RL de plus de 20min).
Ce n'était pas de la L. avec caféine en + (d'ailleurs j'en ai pris aussi et ça ne m'a rien provoqué de spécial).
Les fois suivantes j'ai parfois eu des RL aussi, mais bon comme j'en fait facilement naturellement difficile de corréler avec certitude. En tout cas, je ne prends plus trop d'o. en ce moment, mais quand ça arrive ça ne semble pas me provoquer spécialement des RL, donc si effets il y a eu, il semblerait qu'ils se soient vite dissipés par habituation.

Il y a d'autres substances qui me provoquent moult agitations oniriques, notamment le tr. (un anti douleur puissant) que je ne supporte plus qui me faisait faire cauchemars à gogo et parfois RL. A force, il s'est mis à me provoquer des insomnies, puis carrément des nuits complètement blanches. J'ai fini par arrêter d'en prendre suite à un autre effet secondaire sympa : les vomissements =-S

Bref tout ça pour dire que pour moi aussi si certaines molécules peuvent favoriser les RL, ça ne reste pas moins très limité à cause des phénomènes d'accoutumance et d'habituation, comme les drogues en fait.

Sion je rejoins complètement le fait que l'agitation d'esprit (si elle n'empêche pas de dormir) favorise les RL en ça qu'elle crée un certain état d'alerte maintenu pendant le sommeil.
Not all those who wander are lost - J.R.R. Tolkien

Journal de RL

 

Page générée en 0.372 secondes avec 33 requêtes.